Skip to Content

Contra

Let's Play Contra / Probotector / Gryzor sur NES

14 Commentaires

Portrait de Pyrrus

Quelle surprise que le Hooper lise mon message à la toute fin. Car oui, lorsque je corrige mes copies je met ce direct live en fond, ça rend ma besogne moins fastidieux.

Hooper j'attends avec impatience que tu tienne parole, pas tout de suite bien sûr mais je serai présent... Juste, s'il te plait, pas cet été, je serai à l'étranger (si tout va bien) et donc je ne pourrai certainement pas suivre ce live.

Merci d'avance ^^


Portrait de Groscanard

Oh punaise quel pied !! Me voilà pris d'une sacrée nostalgie. J'avais 8 huit ans, mon frère 6 et c'était notre jeu préféré, loin devant les autres immondice de tortue ninja et compagnie. On y a passé des heures et des heures ; à avoir les yeux rouges sur une vieille télé cathodique toute petite, laissant parfois la console tourner la nuit pour ne pas perdre nos continus.

Un vrai plaisir de te voir faire cette épopée, la musique est tellement cool et grâce à toi j'aurais vu au moins une fois la fin. On a jamais dépassé le 6ème niveau et on est mort des centaines de fois au 4ème. Mais surtout, à deux Waterfall était un enfer, il suffisait que l'un de nous saute trop en haut en avance et cela précipitait l'autre hors de la map et hop, une vie de moins et surtout avec la perte de son arme. Car finalement c'était bien ça la clef de ce jeu : garde le tir multiple à tout prix.

Et pour la petite anecdote, tu dois avoir un mail de moi d'il y a dix ans haha te demandant si tu connaissais la série contra et si tu allais y jouer un jour^^ Finalement, il suffisait d’être bien patient.

Amicalement,


Portrait de gio

Je reviens un peu sur cette histoire de die & retry qu’on a évoqué en fin de live. Depuis quand est-ce un défaut en soi ?

D’abord, dire que les jeux basés sur le die & retry, ça ne concerne que les films interactifs, c’est un peu bizarre. C’est comme si tu voulais associer le die & retry à des mauvais jeux en faisant un package par association d’idée. Sur le t’chat j’avais justement évoqué Heart of Darkness et Another World comme exemples, qui n’ont rien à voir avec Dragon’s Lair que je sache. Mais même des jeux comme Revenge of Shinobi ou Ghouls’n Ghosts (si si) sont en partie fondés sur le die & retry, de même que des tas de shoot’em mup parmi les plus grands classiques du genre (Thunder Force 4 par exemple).

Ensuite, sur le plaisir du die & retry. La satisfaction que je tire (et que les gens tirent je pense) d’un jeu qui peut être entièrement ou en partie basée sur le die & retry est basé sur la connaissance du jeu, le fait que parce que je le connais par cœur, à force de l’avoir fait, refait, et que je sais à l’avance ce qui va se passer, donc que je peux faire une belle traversée parfaite en évitant tous les pièges car je peux les anticiper. C’est comme un jeu de mémorisation si tu veux. Et quand j’y rejoue après une longue période, tout le principe du jeu consiste à se re-souvenir et à faire fonctionner sa mémoire.

Maintenant, la question n’est pas de savoir si on a droit de ne pas aimer ce genre de jeu, évidemment qu’on a le droit de ne pas aimer : il va de soi que n’importe qui a le droit de ne pas aimer n’importe quel genre de jeu. La question est plutôt l’inverse : Est-ce qu’on a le droit d’aimer ? Le vrai sujet, c’est de savoir si ce genre de jeu (que tu dis pourtant avoir été capable d’apprécier dans le passé) a le droit d’exister ou non. Parce qu’à t’entendre, on a l’impression que cela ne devrait même pas exister, alors que c’est juste une approche différente du jeu et qu’il y a des gens qui apprécient pour la raison que j’ai évoqué plus haut (et peut-être pour d’autres raisons). C’est un peu comme si tu disais « Moi je n’aime pas les jeux de baston, donc un jeu fondé sur la baston c’est un défaut en soi, et les jeux de baston ne devraient même pas exister. Si un jeu de combat existe, c’est un mauvais jeu. »

Pourquoi un jeu devrait-il est conçu pour être traversé d’une traite dès la première fois qu’on y joue plutôt que d’être appris par cœur au fil d’essais/erreurs répétés ? Pourquoi la première option est-elle nécessairement meilleure ? Ce sont deux approches différentes. C'est une mécanique de jeu comme une autre. Il me semble que si l’approche die & retry tend a disparaître dans les jeux actuels, cela révèle plutôt d’une mentalité contemporaine qui tend à vouloir supprimer tout effort de mémorisation. Quand j’étais prof dans l’enseignement secondaire, c’est quelque chose que j’ai observé aussi : la mémoire, le par-cœur est aujourd'hui considéré comme inutile. Je doute que ce soit un progrès.

Sinon, j'ai hâte de te voir sur Contra Hard Corps (un jeu qui lui aussi est en partie basé sur le die & retry) et les autres run'n gun de la Mega Drive !


Portrait de Rudolf

@gio : Je ne dirais pas qu'Another World (et donc Heart of Darkness du même créateur Eric Chahi) n'a "rien à voir" avec Dragon's Lair, car Eric Chahi a été clairement marqué par ce dernier et s'en est inspiré pour concevoir son jeu.
Quand j'analyse Another World, je vois clairement les ressemblances avec Dragon's Lair, que ce soit son côté "die & retry", ou son côté "cinématique".


Portrait de gio

Admettons, sur cet exemple précis (en plus j'ai vraiment pris Dragon's Lair au pif). Mais le fait demeure que prendre uniquement comme exemple de die & retry des mauvais jeux pour en déduire que le die & retry est un défaut en soi est un raisonnement invalide, que l'on pourrait appliquer à n'importe quel type de jeu, de design, de concept.


Portrait de Rudolf

@gio : Certes.

En résumé, je dirais qu'il y a du bon et du mauvais "die & retry" : tout dépend comment c'est fait. Je sais que dans Another World, ça ne m'a pas du tout dérangé, cet aspect (sachant qu'en plus, le jeu est très court, mais aussi très varié dans son déroulement afin d'éviter tout sentiment de monotonie).

Après, je sais aussi que pas mal de gens qualifient certains jeux de "die & retry", alors qu'à mon goût, ils n'en sont absolument pas. Je trouve qu'ils confondent "pièges imprévisibles qu'on ne peut éviter qu'en les connaissant avant" et "manque d'habileté, d'analyse et de réflexes". C'est un terme qui se transforme très facilement en abus de langage.

C'est comme tout : il ne faut pas en abuser et il faut bien s'en servir pour que les jeux restent bons.


Portrait de Ploum

Il y'a aussi des jeux qui ne sont pas basés sur la mémorisation mais qui ne peuvent pas être traversés d'une traite eux non plus. Dans R Type ou Metal Slug il n'y a pas (peu) de pieges et pourtant on creve à la chaine. Même quand on a mémorisé le niveau il faut encore trouver la solution et maintenir sa concentration. C'est basé sur la concentration j'ai envie de dire et, comme pour la memorisation, c'est une qualité interessante à developper.


Portrait de Don Patch

Sur NES il y a 3 Contra mais il y en a un des 3 qui n'est pas vraiment un vrai Contra.
C'est un autre jeu de Run Shoot de Konami sur lequel ils ont collé la licence Contra mais qui n'a pas grand chose à voir avec.

Sinon il y a les incontournables Contra 3 SNES et Hard Corps sur MD.

Si ce genre de jeu te plait tant que ça alors je ne peux que te recommander de te mettre vite a Gunstar Heroes sur MD et sa suite sur GBA.
Dans le genre run'n'gun plateforme, ceux la défouraille un max.
C'est du Contra survitaminé à mi chemin d'un Metal Slug.


Portrait de le roi burgonde

Je passe directement à la fin de la vidéo parce que la durée me semble un peu courte pour un let's play complet et qu'est ce que j'entends.

''Je ne peux plus saquer les jeux comme ça !''

Je sens que ça va encore être épique x)


Portrait de Tomfangio

C'est sûr que la série Contra : c'est du Gameplay réglé au Doigt et à l’œil. Du grand Konami.
Pour Contra 3 : honte à moi, suis un fan de la Snes : çà doit faire parti des classiques, avec Hagane, dans le même genre, que je n'ai pas fait. (le niveau du dessus, m'a pas plu, çà doit être pour çà que je n'ai pas persisté).

Par contre j'ai fait Probotector sur MD, en PAL et j'en ai chié.
J'ai seulement vu une des 4 fins. (après des semaines de tryhard)

Il y a 3 versions MD si je ne m'abuse :

JAP (Contra Hard Corps) : 2 barres de vie (ton perso peux donc se faire toucher 3 fois avant de perdre une vie) + continues illimités

US : 2 barres de vie (idem Jap) mais continues limités

PAL : pas de barre de vie (tu te fais toucher une fois tu perds une vie !!!) + 5 ou 6 continues je ne sais plus.

Il est vraiment bon, et si un jour, Hooper décidait de le faire (je ne sais pas si il est sur sa liste) : la version US serait la mieux : JAP trop facile, et PAL, il faut apprendre par cœur tout le jeu. (et être dans un bon jour, çà fait beaucoup de conditions !).

Un autre jeu qui a été cité dans la FAQ sur le live par quelqu'un, toujours sur MD, c'est Batman & Robin.
Ah celui-là : chef d'oeuvre pour moi : LE meilleur jeu MD et bien qu'étant, je le répète, un pur fan de la Snes : il est incroyable a tous les niveaux : mais d'une difficulté extrême : mais quel pied quand on maîtrise !

Pour finir sur ce Contra NES : j'ai été agréablement surpris par la réalisation graphique : c'est à mon sens, plus beau que Metroid, les 3 Casltevania, etc...


Portrait de DjoZef

Probotector est un de mes jeux préféré de mon enfance avec Super Mario Bros 3 sur NES. Et quand Hooper demande si quelqu'un l'a terminé "legit" à l'époque. Oui, et je devais avoir 8 ans. Mais comme à cette époque on restait des mois, voire des années sur le même jeu, tu finis par connaître par coeur les niveaux et à grapiller quelques vies au lieu d'en perdre.

Puis on l'a vu, Contra n'est pas un jeu si difficile. Et encore moins à côté d'un Ninja Gaiden par exemple.
Je pense même avoir eu plus de mal avec du pur platformer comme le premier Mario Bros qu'avec Probotector. L'inertie de Mario, c'était quelque chose de compliqué quand même quand c'est ton tout premier jeu. Puis ça m'a suivi, j'ai toujours été nul en platformer loul.

Chez un pote, j'ai eu la chance de pouvoir toucher à Super Probotector et là c'était la baffe monumentale. L'avion en mode 7 qui vient tout exploser en passant au dessus de "la caméra", c'est une des image les plus marquantes de ma jeunesse, sans rigoler. Si Gryzor était "le futur" du Hooper, pour moi c'était cette scène incroyable.
Je n'ai pas eu la SuperNes malheureusement et j'ai terminé le jeu que bien plus tard en émulation. Et aujourd'hui encore, Contra III est mon jeu de chevet avec Sonic 2 : Ce sont des jeux que j'ai toujours plaisir à refaire au moins une fois par an et à chaque nouveau PC, nouveau portable, nouvelle tablette, ce sont toujours ces jeux que je réinstalle en premier sans réfléchir.

Je crois que Hooper va beaucoup apprécier Contra III, peut-être moins les niveaux en vue de dessus.
Par contre, chose importante : Le vrai boss final n'apparaît qu'en mode Hard.
Et si ça peut aider, Contra III version SNES et version Arcade sont exactement les mêmes jeux.
Et puisqu'il ne me semble pas en avoir entendu parler dans le live : Il existe des épisodes Game Boy qui sont plutôt bons aussi.


Portrait de Onibaque

Incroyable la dernière anecdote sur Tintin et le secret de la licorne.
J'avais adoré ce "let's play" sur ce jeu, et je me régales à le re-regarder également de temps en temps. Un chef d'œuvre.


Portrait de Agecanonix

Oui, moi aussi je l’ai vu des dizaines de fois ce live sur Tintin et le secret de la licorne, il est hilarant.
Mais en plus l’impression du Hooper est fausse : il s’était beaucoup amusé sur ce jeu, et c’est ce qu’il disait dans le live, à tel point qu’il ne cessait de prolonger la partie.

Le truc c’est que tous les tests avaient descendus ce jeu réputé pourri. Et sans être réellement bon, il était « pas si mal ce jeu » comme ne cessait de le dire Hooper toutes les 10mn de ce live.
D’abord l’univers de Tintin était vraiment respecté. Les graphismes et la DA étaient très bons. En fait il y avait un côté bon enfant assez marrant, et même le ridicule était fun, comme quand Tintin doit abattre l’hélicoptère à coup de lance-pierre, ahaha, d’anthologie ! Et tout le live Hooper s’éclatait comme un petit fou, c’est d’ailleurs pour ça que ce live est plaisant. Après tout c’est de ce live que vient le fameux Bieeeeeeen jouééé Milouuu !!

Moi aussi je n’espère qu’une chose c’est que Hooper reprenne ce live sur Le secret de la licorne, et le finisse un jour. En plus avec la série des lives sur Tintin ça aurait du sens.


Portrait de Onibaque

Ha tu prêches un convaincu agecanonix. En plus d'avoir bien aimé cette interprétation de Spielberg, ça me donnerait presque envie de faire ce jeu tiens. La bonne ambiance ce Tintin.