Skip to Content

FAQ + GRYZOR

Let's Play Gryzor sur Amstrad CPC

45 Commentaires

Portrait de Dark Personnality

Félicitations Hooper ..tu as sauvé la Terre de la menace Alien !

Dans cette vidéo, Hooper répond aux questions du tchat, parle de séries TV, cinéma, son enfance, ..Gillian Anderson nue :D ..et prouve une fois de plus en terminant ce jeu que la ténacité paye.

Afin de s'y retrouver dans cette vidéo de 5h.., j'ai fait ce sommaire que je partage avec la communauté.
Cela pourrait aussi aider, peut-être, pour un futur Best-of de Noël ..loul

Gryzor
2:20:03 / Let's play !
4:33:12 / Reprise du let's play !
5:04:30 / C'est la bonne !

Hooper
19:49 / Beverly Hills, 90210 (ma série TV du cœur)
30:09 / Gillian Anderson nue
37:15 / « Un jour je mettrai la Face-cam et vous la verrai » (sa réplique du crâne du Terminator, le film)
1:05:10 / Hooper explique pourquoi Gryzor est "important" pour lui.
1:09:52 / « Je ne me rappelle pas de la première fois où j'ai vu la NES ! »
1:26:29 / « À partir de 1994 ou 1995 je commençais à revendre des jeux ..»
1:28:09 / « 1992, j'ai été très malade, j'ai failli mourir ..»
1:34:24 / 50 Pesos Mexicains (La suite de l'histoire où Hooper était très malade en 1992)
1:40:41 / « On va décréter deux choses :
1. La fibre = plus jamais en retard
2. La fibre = On ne discute plus pendant une heure » ..loul
2:01:31 / « Je ne suis pas un retrogamer dans l'âme, je suis un nostalgique »
2:08:13 / « Il faudra que l'on fasse, un jour, Rush'n Attack, un run-and-gun sur NES ..»
5:16:15 / L'avis du Hooper.

Quand Hooper parle de séries TV et de cinéma

Hooper répond aux questions (le 25 avril 2021)
5:46 / As-tu vu que Yves Rénier est décédé ?
8:04 / As-tu vu le film Godzilla vs Kong ?
11:48 / Tu regardais des séries de seconde zone allemande type Rex, Le Renard ..?
28:17 / Est-ce que tu as vu le dernier film "Highlander" ?
41:15 / C'est quand que tu fais "Nier" ?
1:12:12 / Tes parents étaient des geeks ?
1:14:00 / Tu nous aurais donc menti ? :p
1:15:43 / Ton meilleur souvenir sur Amstrad ?
1:17:04 / Bon, tu joues ? :D
1:18:42 / Te souviens-tu du premier jeu que tes parents t'ont acheté ?
1:20:57 / On t'achetait des jeux parce que tu les réclamais ou parce que c'était à la mode ?
1:22:47 / Tu en as voulu à tes parents de t'avoir acheté le jeu vidéo E.T. ?
1:25:48 / Est-ce que tu as utilisé ton argent de poche pour "Tintin au Tibet" et "le temple du Soleil " ?
1:27:30 / Tu te souviens de ta première partie de Super Mario World ?
1:33:25 / Tu as déjà voyagé hors de l'Europe ?
1:41:10 / As-tu peur en avion ?
1:41:25 / Tu as déjà voyagé vers quels pays ?
1:49:57 / C'est encore long ? :D
1:51:11 / À partir de quand es-tu devenu agoraphobe ?
1:56:58 / Est-ce que tu te souviens de la salle d'arcade qui était dans une rue perpendiculaire à la place du Capitole ?
1:59:59 / Tu disais que tu faisais tes vidéos comme une thérapie, c'est vrai ?
2:11:15 / Tu as déjà jouer à Warioland ?
2:11:34 / Tes attentes sur Resident Evil Village ?
2:58:23 / Tu as ton nouveau fauteuil ?
4:25:50 / Tu sais que tu as des joueurs pros de Street Fighter qui jouent au clavier ?
4:27:25 / Tu joues à Gryzor au clavier ?
4:28:20 / Est-ce que tu as pris des infos sur RE8 avant d'y jouer ?
4:31:55 / Avec tes grosses paluches, tu faisais comment avec la manette de la Master System ?

Hooper réagit au tchat
11:08 / Le tchat : Je comprends ton enthousiasme pour Maigret, ma grand-mère aimait bien aussi :p
15:56 / Le tchat : Ma série honteuse c'était Santa Barbara !
1:22:13 / Le tchat : Ma mère jouait à Alex Kidd pendant que je dormais ..
1:39:18 / Le tchat : Le Hooper a simulé sa mort pour avoir une Super Nintendo :D
1:50:19 / Le tchat : Ses meilleurs lives c'est ceux où il ne joue pas ...
1:53:23 / Le tchat : Hooper est monté sur le bateau, vu le poids de la grosse bébête, le bateau a coulé :p
1:53:58 / Le tchat : T'es quand même à l'aise pour parler devant 700 personnes même si ce n'est pas IRL
2:05:06 / Le tchat : J'ai vu que tu n'utilisais pas tant que ça les savestates
4:27:36 / Le tchat : Les sticks de l'époque étaient tellement nazes que je ne sais pas comment on faisait pour jouer avec ça ..le pire c'est que tout le monde trouvait ça normal.
4:29:11 / Le tchat : C'est honteux ! Tu devrais y jouer avec la manette GX4000 ! :p
4:33:50 / Le tchat : Pour l'épopée "The Last Guardian" ..j'adore !
4:48:18 / Le tchat : J'ai vérifié, Contra sur arcade est sorti avant Predator de la même année !

Je trouve que comparé aux autres vidéos de Hooper, il n'y a pas tant de question que ça.
Quant au jeu, c'est du oldschool ..du très bon oldschool à mon goût. Je retiens que Hooper n'a pas utilisé de Savestates pour finir ce jeu (Merci à l'invincibilité pétée du jeu) ..loul
J'attends de le voir refaire ce jeu SANS l'invincibilité cette fois :p
À la revoyure camarades !


Portrait de fisico_6403

Super cool cette FAQ. Comme d'hab je regarde 2 mois après tout le monde loule. Mais j'ai vraiment pas assez de temps pour me mater des lives de 8h trois fois par semaine. J'apprécie vraiment cette "radio libre" que j'écoute comme un podcast dans ma voiture :)

Bon du coup je vais quand même mater la démo de RE6 par curiosité.


Portrait de MSXFAN

5hr faut pouvoir mais même en différé beaucoup de plaisir d'entendre ces avis argumentés su tout, son histoire et les interactions du Chat.
Comme quelqu'un l'a justement dit ici, Hooper est différent de la majeur partie des Youtubeurs racoleurs. On l'aime pour ça. D'autres peuvent être bien mais faut être sélectif.
Belle longévité.
Ce genre de vidéos FAQ, j'en redemande comme test (pkoi pas une vieille machine, ordi etc) ou Reviews. Et évidemment les jeux de la machine actuelle que j'ai (Switch)
Bravo Hooper, et on pense à Chaton.

Au fait le site internet relook, ça avance ?(il va bien remarque)
Contra l'ai fait sur MSX2 (1989)
https://youtu.be/6GqPDGJ6BoQ

Merci pour tout ces bons moments Hooper et on espère continuer ensemble longtemps.


Portrait de Metyros

Hooper veut faire NieR Replicant (remastermake) de ce que j'ai entendu.

Bon je m'avance un peu mais j'ai du mal à croire qu'il va aimer :p

Entre : les allers-retours très nombreux, les quêtes annexes nulles, le peu de zones à explorer (et leurs petitesses), le game-design souvent dans les choux, le scénario qui n'avance pas durant l'acte I , le gameplay sympa sans plus etc... (c'est un jeu fauché et ça se sent un peu partout)

"Du coup c'est une merde ?"
à mes yeux : Pas du tout ! J'aime énormément ce jeu :p les qualités sont ailleurs. Mais disons que la partie "pur jeu" c'est pas tellement ça, du coup on peut facilement rejeter complétement le jeu (et ça peut se comprendre)
Mais Hooper a souvent l'air d'être porté sur l'école du gameplay donc ça va surement coincer.


Portrait de callahaine

J'ai très peur qu'il joue à ce jeu en effet, je pense qu'il va le défoncer. Niveau gameplay, la structure est très vieillotte, l'open world très petit et le système de combat, quoique confortable, reste du sous-Bayonetta (sachant que Hooper n'est pas fan de Bayonetta).

Les qualités de Nier et Nier Automata sont avant tout scénaristiques et Hooper ne prête pas attention au scénario des jeux (je l'imagine déjà zapper les séquences textuelles qui durent 5 minutes). D'autant que dans Nier Repliquant, il n y a pas de vf et les sous-titre sont affichées de manière discrète en haut à gauche de l'écran et il faut parfois les lire en plein combat (notamment dans le scénario B). Bref il y a de fortes chances qu'il passe à côté de la substance du jeu.

C'est comme ça il y a des jeux cultes qui ne sont pas fait pour le Hooper, même si beaucoup de monde lui recommande. Typiquement, j'ai adoré Persona 5, mais on ne peut pas raisonnablement lui recommander ce jeu, tellement il est bavard (c'est limite un hybride entre du JRPG et du visual novel).
Hooper est purement de l'école du gameplay, les jeux scénarisés n'ont pas d'intérêt pour lui.
Moi je lui recommanderai plutôt de jouer à Furi.


Portrait de Mirilith

C'est sûr que si seul le scénario vaut le coup et que tout le reste est soit moyen, soit mauvais, soit daté, oui il va le défoncer et à raison ^^ J'ai encore jamais joué à Nier mais si ce que tu dis là est vrai et représentatif du jeu, alors on peut pas dire que c'est un bon jeu vidéo. Je pense pas qu'Hooper soit spécialement réfractaire envers les bons scénars (même si c'est vrai qu'il peut se montrer ... distrait par instants), juste que si un jeu n'a que ça à offrir bah oui ça va coincer, parce qu'un bon jeu c'est une symbiose et qu'un bon scénar n'a pas besoin d'un jeu pour exister en lui même. C'est bizarre jusque là j'avais toujours entendu que le gameplay de Nier Automata et le nouveau gameplay de ce remake étaient très bien foutus et très variés.


Portrait de callahaine

L'ambiance, l'OST,le scénar et les personnages sont clairement les points forts mais j'irai pas jusqu'à dire pour autant que le reste est raté. Il y a de bonnes idées de gameplay, avec pas mal de phases originales, qui rendent hommage à différents styles de jeux.Il y a aussi des boss marquants et certaines séquences créatives dignes de MGS. Le problème est que la structure est très répétitive, tu fais beaucoup, beaucoup d'allers-retours, dans un open world de poche, donc tu vois très vite les limites. Mais la répétitivité fait partie du trip du jeu, tu refais souvent les mêmes choses, tu retraverses les mêmes donjons en boucle, mais avec chaque fois des différences.
Et le fait que les déplacements et les combats soient beaucoup plus fluides sur ce remaster rend la chose plus acceptable (même si à titre perso, j'y joue sur ps4 et les temps de chargement à chaque changement de zone finissent par être gonflants).
Mais clairement, si tu abordes ce jeu comme un action RPG classique et que tu cherches juste à maîtriser des systèmes et à gagner en puissance, tu vas très vite plafonner et te lasser. Ce qui motive à aller jusqu'au bout, c'est vraiment de percer les mystères du jeu.(d'où le fait que le jeu n'est pas fait pour le Hooper)
En gros, en 10h, tu as fait le tour de ce que le jeu avait à proposer en terme d'environnements, en 20 heures, ce qu'il avait à proposer en terme de gameplay, mais il faut bien 30 heures pour faire le tour de ce que le jeu propose en terme de scénario.


Portrait de Metyros

Citation:
alors on peut pas dire que c'est un bon jeu vidéo
NieR c'est un peu particulier, moi je trouve que c'est un jeu intéressant, qui fait des trucs vraiment médiocres et à côté des trucs sublimes qui te reste en tête des années (je parle évidemment uniquement de mon ressenti perso, mais je ne suis pas le seul vu que le jeu à quand même une certaine notoriété).
Et un jeu (ou n'importe quelle oeuvre artistique en fait) c'est plus que la somme de ses parties et NieR c'est justement un jeu qui fait bien comprendre ça.
Le jeu à une bonne réputation, ils ont sorti une nouvelle version, fait une suite avec Automata alors que le premier n'avait pas des ventes faramineuses, ce n'est pas pour rien.
Il tente des trucs, il compense son manque flagrant de budget par ses idées. Je préfère largement un jeu qui a des idées, se rate sur certains aspects et qui en sublime d'autres plutôt qu'un truc tout lisse qui fait tout à peu près bien mais jamais rien de marquant que tu oublies une semaine après. Rien que l'OST, c'est surement l'une des plus belles que j'ai entendu dans un jeu vidéo.
Donc je ne suis pas vraiment d'accord pour défoncer "à raison" un jeu qui propose à la fois des choses très intéressantes et à la fois ratés. Il y a vraiment quelque chose à en tirer.

Citation:
un bon scénar n'a pas besoin d'un jeu pour exister en lui même
Je ne suis pas d'accord avec ça non plus :p, la narration d'un jeu est différente d'un film, d'une série ou d'un livre par exemple, NieR en est un bon exemple d'ailleurs, il fait passer des truc par son propre média qui serait impossible à voir ailleurs sous cette forme (cf, sans spoiler: la fin D du jeu par exemple)


Portrait de Mirilith

Citation:
NieR c'est un peu particulier, moi je trouve que c'est un jeu intéressant

Ah mais ça que le jeu soit intéressant effectivement vu ce que tu me racontes il a l'air de l'être, mais il a aussi l'air d'être difficilement considérable comme bon au sens mécanique du terme : l'un n'empêche pas l'autre ^^

Citation:
Et un jeu (ou n'importe quelle oeuvre artistique en fait) c'est plus que la somme de ses parties et NieR c'est justement un jeu qui fait bien comprendre ça.

Dans une certaine mesure oui, enfin si aucune des composantes typiquement vidéoludique n'est réussie, on est d'accord que ça va être compliqué, non ? Y'a quand même quelques bases à respecter pour qu'un jeu soit bon :p
Après effectivement l'emprunte qu'il va laisser en toi c'est autre chose, c'est ce qui fait la différence entre un bon jeu et un grand jeu : le résultat de la symbiose. Y'a des très grands jeux qui sont mécaniquement médiocres.

Citation:
la narration d'un jeu est différente d'un film, d'une série ou d'un livre par exemple, NieR en est un bon exemple d'ailleurs

Je ne dis pas le contraire, mais même si ce facteur exogène s'est adapté au jeu vidéo (au même titre que la musique d'ailleurs), ça reste un facteur exogène à la base, et ça le restera toujours.
Démonstration. Un jeu vidéo ne peut pas exister sans visuel, un jeu vidéo ne peut pas exister sans gameplay, un jeu vidéo ne peut pas exister sans game design, un jeu vidéo ne peut pas exister sans level design, par contre un jeu vidéo peut tout à fait exister sans narration et sans musique. En ce sens là, ces deux facteurs peuvent évidemment ajouter au jeu vidéo, ils peuvent sublimer le jeu vidéo, mais ils ne peuvent pas constituer l'essence même d'un jeu vidéo. Ces deux facteurs doivent être la cerise, pas le gâteau.

Evidemment je parle d'un point de vue purement conceptuel et intellectuel. D'un point de vue émotionnel on a parfaitement le droit d'aimer et d'être marqué par un jeu orienté "récit interactif" même si c'est pas un bon jeu mécaniquement parlant.


Portrait de Metyros

Citation:
Ah mais ça que le jeu soit intéressant effectivement vu ce que tu me racontes il a l'air de l'être, mais il a aussi l'air d'être difficilement considérable comme bon au sens mécanique du terme : l'un n'empêche pas l'autre ^^

Après "bon" ça a une connotation plus objective je trouve et "intéressant" plus subjective, et je trouve pas que juger un jeu de façon objective soit pertinent. Mais oui, à juger de façon totalement froide et objective (ce qu'il ne faut pas faire je pense :p) NieR est un jeu moyen. Mais juger une oeuvre comme un contrôle de math ça n'a pas d’intérêt.

Citation:
Dans une certaine mesure oui, enfin si aucune des composantes typiquement vidéoludique n'est réussie, on est d'accord que ça va être compliqué, non ?
Je dirai que tout dépend de la proposition du jeu, de la sensibilité de chacun et de ce qu'on attend du dit jeu. Je me vois mal dire qu'un visual novel ou un jeu à la Telltale c'est nul parce que c'est axé son histoire, par contre je ne vois aucun soucis à ce que quelqu'un dise ne pas aimer ça parce qu'on n'aime pas les trucs bavards. Et les visuals novels sont ce qui est le plus éloigné du spectre gameplay d'un jeu.

Citation:
Ces deux facteurs doivent être la cerise, pas le gâteau.

Si un créateur veut raconter une histoire par le jeu vidéo et ne pas axer son jeu sur le gameplay, je n'y voit pas de problème puisque le jeu vidéo te permet d'utiliser des outils narratif que tu n'as pas ailleurs et que c'est justement pour ça qu'il choisit le jeu. Par exemple, souvent dans un jeu, on "dirige" un personnage, ce qui peut permettre une plus grande implication et de vivre de manière plus intense les événements (sans que ce soit forcément meilleur que dans d'autres média, je ne dis pas que le jeu est supérieur, juste différent)
Du coup le scénario là serait nécessairement le gâteau

Citation:
D'un point de vue émotionnel on a parfaitement le droit d'aimer et d'être marqué par un jeu orienté "récit interactif" même si c'est pas un bon jeu mécaniquement parlant.
Moi je ne mets pas la partie ludique au dessus ou en dessous de la partie narrative tout dépend des jeux en fait, Silent Hill 2 est souvent considéré comme une chef d'oeuvre du jeu vidéo, pourtant sa partie "jeu" n'est pas spécialement brillante, c'est le reste qui est dingue.

Globalement je vois ce que tu veux dire en plus, c'est juste que je ne suis pas du même avis ^^

Je rajoute quand même qu'on débat de ça dans les commentaires d'une vidéo qui s'appelle "FAQ + GRYZOR " ça n'a aucun sens XD


Portrait de Mirilith

Citation:
Mais juger une oeuvre comme un contrôle de math ça n'a pas d’intérêt.

On est d'accord, je pense juste qu'il est important de conserver quelques baromètres essentiels pour pas sombrer dans le pifomètre généralisé et le relativisme absolu

Citation:
Je me vois mal dire qu'un visual novel ou un jeu à la Telltale c'est nul parce que c'est axé son histoire

C'est pas nul parce que c'est axé sur son histoire, c'est nul (en tant que jeu vidéo) si l'histoire est le seul élément réussi. Y'a de très bons jeux même parmi les jeux à la TellTale. Je pense à Until Dawn, que j'ai fait récemment, dans lequel le joueur n'est absolument pas passif en mode "vas y raconte moi l'histoire" : on interagit en permanence, on fait des choix conscients ou inconscients qui ont une influence sur le déroulé des évènements, le jeu est très réussi techniquement, et c'est là la composante typiquement vidéoludique de ce genre précis. C'est bien peu quand on considère le jeu vidéo dans son ensemble, mais y'a évidemment pas à lui demander d'avoir un grand level design, un grand gameplay, ou autre : c'est un genre bien spécifique

Citation:
Si un createur veut raconter une histoire par le jeu vidéo et ne pas axer son jeu sur le gameplay, je n'y voit pas de problème puisque le jeu vidéo te permet d'utiliser des outils narratif que tu n'as pas ailleurs

Alors un artiste a parfaitement le droit de créer un jeu dont le seul intérêt est l'histoire, mais si en créateur de jeux vidéo il se présente, en créateur de jeux vidéo il doit être critiqué. Et il se trouve que dans des jeux vidéo "classiques" (oui parce que tu m'as sorti des contre-exemples mais je pense qu'on sera d'accord pour dire que les jeux Telltale et autres visual novels sont l'exception quand on parle jeu vidéo, pas la règle) comme c'est le cas de Nier, qui est un action RPG, si ton histoire est géniale et ta musique sublime mais que tout le reste est médiocre ou mauvais, ben on pourra légitimement critiquer ton jeu en ce sens. Ca te paraît pas normal ?

Je reste dans de l'hypothétique hein, je rappelle que j'ai pas joué au jeu, je me fie simplement à ce que vous me dites. D'ailleurs c'est marrant mais j'ai déniché le test JVC d'époque : 17 en gameplay, 14 en scénar. C'est à n'y plus rien comprendre, vivement que le fasse moi même qu'on en finisse :p

Citation:
Du coup le scénario là serait nécessairement le gâteau

Pas nécessairement, non. Tu peux tout à fait mettre un point d'honneur sur l'histoire (en profitant effectivement de l'identification propre à ce média) tout en ne rabaissant pas le reste. TLOU 2 c'est l'exemple parfait pour moi. Oui c'est un jeu à portée cinématographique, oui les scénaristes avaient de toute évidence une histoire à raconter, il est même probable qu'une volonté scénaristique soit à l'origine du projet, mais est-ce que le reste doit en pâtir pour autant ? Non, c'est aussi un pur jeu vidéo, avec gestion d'inventaire, gameplay aux petits oignons, technique à tomber, sound design et animations de psychopathe renforçant les sensations de jeu, diverses tactiques d'approche en fonction du level design, des phases d'action, des phases d'infiltration ... un vrai jeu quoi.

Histoire de nuancer mes propos de tout à l'heure, je dirais que l'histoire et la musique peuvent faire partie du gâteau, mais qu'ils ne peuvent pas composer à eux seuls le gâteau sans que ça soit reproché au jeu (dans le cadre d'un jeu classique encore une fois).

Citation:
Moi je ne mets pas la partie ludique au dessus ou en dessous de la partie narrative tout dépend des jeux en fait, Silent Hill 2 est souvent considéré comme une chef d'oeuvre du jeu vidéo, pourtant sa partie "jeu" n'est pas spécialement brillante, c'est le reste qui est dingue.

Bah "le reste" oui, mais pas spécialement l'histoire du coup, si ? Puis les jeux d'horreur c'est là encore un cas à part, puisque la pauvreté apparente du gameplay et la maladresse des avatars du joueur sont bien souvent autant d'ingrédients volontaires servant l'intention artistique des développeurs, à savoir : que tu t'identifies à des personnages faibles en situation de danger imminent et que tu flippes bien la race de sa grand-mère. Sauf erreur, on ne peut pas dire la même chose pour Nier :p

Citation:
Je rajoute quand même qu'on débat de ça dans les commentaires d'une vidéo qui s'appelle "FAQ + GRYZOR " ça n'a aucun sens XD

On entretient ce vieux site sur le déclin, et ça ... c'est beau !


Portrait de La Chouette

Citation:
Je reste dans de l'hypothétique hein, je rappelle que j'ai pas joué au jeu, je me fie simplement à ce que vous me dites. D'ailleurs c'est marrant mais j'ai déniché le test JVC d'époque : 17 en gameplay, 14 en scénar. C'est à n'y plus rien comprendre, vivement que le fasse moi même qu'on en finisse :p

Le scenario trouve avant tout son intérêt dans les fins.
Sauf que bon, je doute que les testeurs de l’époque aient fini le jeu.

Surtout que 2010, c'était encore une époque ou JVC testait TOUS (ou quasiment) les jeux qui sortaient.
Nier étant une nouvelle licence (même si dérivée d'une autre) doublé d'un jeu ne niche, il n'a pas du avoir un fort niveau d'investissement de la part du testeur qui devait avoir du pain sur la grosse planche.


Portrait de Metyros

Citation:
je pense juste qu'il est important de conserver quelques baromètres essentiels pour pas sombrer dans le pifomètre généralisé et le relativisme absolu
Yep, on est d'accord.

Citation:
Alors un artiste a parfaitement le droit de créer un jeu dont le seul intérêt est l'histoire, mais si en créateur de jeux vidéo il se présente, en créateur de jeux vidéo il doit être critiqué.
Oui mais du coup je vois mal légitimement reprocher à quelqu'un son gameplay dans son jeu à scénario. Et tu prends l'exemple de The Last of US II plus bas, mais je ne considère pas que c'est un jeu à scénario, c'est un jeu à scénario et à gameplay, là où par exemple The Walking Dead Saison 1 est un jeu à scénario, il a un gameplay, certes, très pauvre oui, mais l'emphase n'est pas mise dessus. Et on a le droit de ne pas aimer parce que le gameplay n'est pas l’intérêt du jeu, aucun soucis.
Je pense que ça dépend des intentions de base en fait, pour diverses raison on peut ne pas vouloir mettre son gameplay en avant.
Alors oui dans "jeux vidéos" il y a "jeux" mais justement je trouve que c'est une appellation désuète. Parce jeu ça sous-entend l'amusement, le fun, et ce n'est pas nécessairement (mais quand même assez souvent) le but d'un jeu vidéo, ce serait plus faire passer des émotions (sans que ce soit forcément par la narration hein) dont l'amusement peut en faire partie. Pour reprendre l'exemple de Silent Hill, est-ce qu'on s'amuse dans un jeu pareil ? Moi je ne trouve pas, je prend du plaisir à apprécier son scénario, ses design, ses musiques, son ambiance sans me dire "houlala c'est tellement fun ce personnage qui cherche désespérément sa fille dans une ville remplie de bestioles horribles"

Citation:
Bah "le reste" oui, mais pas spécialement l'histoire du coup, si ?
Si justement, Silent Hill 2 est régulièrement considéré comme l'un des meilleurs scénarios du jeu vidéo c'est la plus grosse qualité du jeu avec son ambiance.

Après oui, pour revenir à NieR, on peut légitimement lui reprocher sa partie ludique (j'englobe là dedans tout ce qui touche au "jeu pur" comme le gameplay ou le level design), moi je lui reproche d'ailleurs et il serait un meilleur jeu si cette partie ludique était vraiment bonne, puisque c'est un jeu à scénario et à gameplay. Mais ses qualités sont je trouve tellement appréciables que le défoncer uniquement sur son ludisme c'est dommage, parce qu'il y a vraiment quelque chose à en tirer. Drakengard (que j'ai fait également) c'est d'ailleurs un peu la même chose, en encore pire niveau ludisme :p, la version hardcore du concept qui va mettre tes nerf à l'épreuve pour traverser le jeu et comprendre pourquoi il a malgré tout un intérêt ^^
(je te passe en mp une vidéo qui parle mieux moi je pense de pourquoi NieR est intéressant malgré ses soucis, sans spoilers, c'est pas trop long t'inquiète)

Citation:
D'ailleurs c'est marrant mais j'ai déniché le test JVC d'époque : 17 en gameplay, 14 en scénar. C'est à n'y plus rien comprendre, vivement que le fasse moi même qu'on en finisse :p
C'est JVC quoi :p , en plus en voyant ça je me dis qu'il y a de bonnes chances qu'ils se soient arrêté à la fin A, et donc sans toutes les clés pour avoir une vision de ce que propose réellement l'ensemble, puisque les différentes fins (et routes) sont essentielles. Je considère qu'on a pas réellement fini le jeu si on n'a pas vu toutes les fins, qui est encore une fois un concept étrange, vraiment NieR c'est particulier ^^

Citation:
Puis les jeux d'horreur c'est là encore un cas à part, puisque la pauvreté apparente du gameplay et la maladresse des avatars du joueur sont bien souvent autant d'ingrédients volontaires servant l'intention artistique des développeurs, à savoir : que tu t'identifies à des personnages faibles en situation de danger imminent et que tu flippes bien la race de sa grand-mère
Et totalement d'accord avec ça oui. Mais du coup le gameplay sert la narration/l'ambiance et non l'inverse.


Portrait de Monsieur Patate

Citation:
Alors oui dans "jeux vidéos" il y a "jeux" mais justement je trouve que c'est une appellation désuète.

jeu vidéo, ça veut dire ce que ça veut dire, en particulier, comme tu le dis, que c’est un jeu. Si on réalise autre chose, alors très bien, mais que l’on dise que c’est autre chose (exemple : un film interactif et non pas le niveau supérieur du jeu vidéo, n’est-ce pas Monsieur David Cage ( ͡° ͜ʖ ͡°)).
Si on veut proposer une « expérience narrative interactive », alors qu’on assume en le disant explicitement ! Sinon, on se retrouve à comparer des choux et des carottes (qui sont tous deux des légumes cela dit, alors je ne sais pas si la métaphore est vraiment si heureuse XD).
(Je précise que je ne parle pas de Nier, dont j’ai entendu parler mais auquel je n’ai pas joué. Mon propos est général.)

Citation:
Parce jeu ça sous-entend l'amusement, le fun, et ce n'est pas nécessairement (mais quand même assez souvent) le but d'un jeu vidéo, ce serait plus faire passer des émotions (sans que ce soit forcément par la narration hein) dont l'amusement peut en faire partie. Pour reprendre l'exemple de Silent Hill, est-ce qu'on s'amuse dans un jeu pareil ? Moi je ne trouve pas, je prend du plaisir à apprécier son scénario, ses design, ses musiques, son ambiance sans me dire "houlala c'est tellement fun ce personnage qui cherche désespérément sa fille dans une ville remplie de bestioles horribles"

Si, on s’amuse : on résout des énigmes, débloque des endroits, etc., ce qui est une récompense en soi, en plus de permettre d’avancer vers une explication de l’histoire. Je pense que tu confonds amusement et action frénétique (Hooper commet parfois le même abus de langage, d’ailleurs). La mécanique de base du jeu vidéo et même du jeu tout court, c’est la satisfaction de résoudre un problème (peu importe son type).
Il y a alors une synergie avec le scénario, qui sert à attiser la curiosité et pousse à progresser pour dévoiler le mystère des lieux. Ce qui rejoint ton autre commentaire sur « la somme des parties » : c’est l’ensemble qui donne envie de continuer. Sans le scénario de Silent Hill 2, on se demanderait ce qu’on fiche là ; sans les difficultés de Silent Hill 2 (énigmes, ennemis, exploration), ce serait un film.

Est-ce que Tetris fait passer des émotions (à part la satisfaction et son jumeau négatif, la frustration) ? Je ne crois pas. À part la plénitude quand on atteint le point où on estime avoir vaincu le jeu.
Je crois qu’il faut vraiment revenir à la base fondamentale, à savoir la définition d’un jeu (pas forcément vidéo) : qu’est-ce qu’un jeu ? Je pense que c’est un problème avec des règles que le joueur doit résoudre. L’expérience de jeu est alors le processus par lequel passe le joueur en tentant la résolution. Que ce processus fasse intervenir une narration est tout à fait possible, mais n’est pas constitutif de l’essence d’un jeu. Que ce processus génère des émotions est possible aussi, mais n’est encore une fois qu’une possibilité optionnelle (qui peut tout à fait enrichir l’expérience, je ne dis pas le contraire ; l’onirisme de Link’s Awakening est un excellent exemple).

Donc je pense exactement le contraire (je ne dis pas ça par esprit de contradiction, mais je me rends compte que c’est ainsi XD) de ton affirmation « jeu ça sous-entend l'amusement, le fun, et ce n'est pas nécessairement (mais quand même assez souvent) le but d'un jeu vidéo, ce serait plus faire passer des émotions (sans que ce soit forcément par la narration hein) dont l'amusement peut en faire partie » : le but d’un jeu vidéo, c’est l’amusement, dont des émotions peuvent faire partie.
Dans le cas contraire, on est face à une expérience narrative interactive, ce qui est respectable mais différent.


Portrait de Metyros

Je ne suis toujours pas d'accord :p

Citation:
jeu vidéo, ça veut dire ce que ça veut dire, en particulier, comme tu le dis, que c’est un jeu. Si on réalise autre chose, alors très bien, mais que l’on dise que c’est autre chose (exemple : un film interactif et non pas le niveau supérieur du jeu vidéo, n’est-ce pas Monsieur David Cage ( ͡° ͜ʖ ͡°)).
"jeu vidéo" c'est une appellation, je connais une pâtisserie qu'on appelle "pet de nonne", ce n'est pas un pet et encore moins de nonne, tous les noms ont une origine ce n'est pas pour autant qu'ils définissent bien ce qu'ils appellent.
Du coup tu ne considères pas les "films interactif" de David Cage comme des jeux si j'ai bien compris ? Pourtant techniquement ça en est, Detroit: Become Human son support de lecture c'est la PS4, une console de jeu et pas un lecteur blu-ray pour uniquement pour film, on interagit avec ce "film interactif" avec une manette de jeu, il est vendu dans une boite de jeu ou téléchargeable dans une catégorie "jeux" sur le store. Et artistiquement parce que le jeu vidéo permet d'avoir des outils narratifs, de mises en scène et d'immersion différents du cinéma, donc le choix de le faire par ce média me parait cohérent (et je ne dis pas ça pour défendre les jeux Quantic Dream, je ne les aimes pas vraiment :p) et évidemment que ce n'est pas "le niveau supérieur du jeu vidéo" XD (Mais n'importe quoi, il a vraiment dit ça ?) le jeu narratif n'est pas un genre supérieur ou inférieur au reste.
Citation:
Si, on s’amuse : on résout des énigmes, débloque des endroits, etc., ce qui est une récompense en soi, en plus de permettre d’avancer vers une explication de l’histoire. Je pense que tu confonds amusement et action frénétique (Hooper commet parfois le même abus de langage, d’ailleurs). La mécanique de base du jeu vidéo et même du jeu tout court, c’est la satisfaction de résoudre un problème (peu importe son type).
Il y a alors une synergie avec le scénario, qui sert à attiser la curiosité et pousse à progresser pour dévoiler le mystère des lieux. Ce qui rejoint ton autre commentaire sur « la somme des parties » : c’est l’ensemble qui donne envie de continuer. Sans le scénario de Silent Hill 2, on se demanderait ce qu’on fiche là ; sans les difficultés de Silent Hill 2 (énigmes, ennemis, exploration), ce serait un film.
Je ne trouve pas que le sentiment globale que veut faire ressentir Silent Hill 2 soit l'amusement, c'est un jeu d'horreur psychologique qui se prend grave au sérieux, je pense pas que la ligne directrice des développeurs soit "on fait un jeu vidéo amusant". Et je trouve que la composante "jeu" à sa place dans Silent Hill, je dis juste que ce n'est pas de l'amusement.
Et non non je fais bien la distinction entre l'amusement et l'action frénétique ^^, je te donne un exemple : un point & click comme Grim Fandango, je considère que c'est un jeu amusant, par son ton, sa patte graphique, ses designs, ses dialogues, son univers etc... pourtant on ne peut pas dire que ce soit de l'action frénétique.

Citation:
Est-ce que Tetris fait passer des émotions (à part la satisfaction et son jumeau négatif, la frustration) ?
Tu réponds à ta propre question entre parenthèse, il n'en fait pas passer beaucoup, mais il en fait passer quand même.
Quand je parle d'émotion je ne parle pas d'émotions forcément en lien avec la narration, je pense qu'on peut en ressentir au travers du gameplay, tout dépend du jeu et de son intention.

Citation:
Je pense que c’est un problème avec des règles que le joueur doit résoudre. L’expérience de jeu est alors le processus par lequel passe le joueur en tentant la résolution. Que ce processus fasse intervenir une narration est tout à fait possible, mais n’est pas constitutif de l’essence d’un jeu.
Encore une fois il y a des jeux qui s'en passent totalement ou qui ne mettent pas l'emphase là dessus, ce n'est pas leur but, pour autant ils sont des jeux vidéos (avec les arguments que j'ai déjà énoncés plus haut).

Et je me doute bien que beaucoup ne doivent pas voir les choses comme ça, je dois faire partie de la minorité là dessus ^^ mais j’admets que je comprends votre point de vue, sans le partager tout simplement.


Portrait de Umbasa

Citation:
je connais une pâtisserie qu'on appelle "pet de nonne", ce n'est pas un pet et encore moins de nonne,

C'est quoi cette publicité mensongère. :(


Portrait de Mirilith

Bah écoute je te remercie de résumer ma pensée en des termes bien plus éloquents que ce dont j'aurais été capable moi même :p Totalement d'accord, c'est là où je voulais en venir avec mon histoire de gâteau et d'essence du média


Portrait de Umbasa

Pour Nier c'est surtout l'écriture avec le lore et aussi le scénario surtout les fin "optionnel" aussi le jeu est adulé pour son OST.

Pour Automata oui y'a un mieux niveau gameplay.

....


Portrait de Umbasa

Citation:
Moi je lui recommanderai plutôt de jouer à Furi.


Portrait de iwao72

Citation:
Hooper est purement de l'école du gameplay, les jeux scénarisés n'ont pas d'intérêt pour lui.
Moi je lui recommanderai plutôt de jouer à Furi.

L'ironie c'est que j'ai bien aimé l'intrigue et les personnages de Furi.
Ca m'a un peu rappelé MGS 1, avec les boss qui font office de piliers de l'histoire et qui font évoluer le héros, et cette espèce d'ambiance de folie douce.
D'une manière générale, n'oublions pas que la quantité de parlotte n'est pas proportionnelle à la qualité du scénario, sinon Red dead 2 détrônerait tous les films de Sergio Leone réunis :))
En tout cas c'est clair qu'il serait dommage que Hooper rate Furi. Lui qui fait assez souvent des jeux français, eh bien celui-là est certainement l'un des meilleurs de la décennie.

Sinon rien à voir, mais comme il a été question de la jaquette de Contra qui vient de Predator, eh bien celle de Contra 3 vient de... Le Contrat avec Schwarzy toujours. C'est à se demander si les devs japonais avaient vu le poster français de ce film un jour de 1986 et avaient décidé que ça sonnait bien comme titre ^^