Skip to Content

Red Dead Redemption 2 (13/13)

L'interminable fin de Red Dead Redemption 2

Mon avis réfléchi à froid:

213 Commentaires

Portrait de Anonyme 07

je suis d'accord moi les gta genre san andreas et même gta5 j'ai adoré l'histoire et pourtant les gens cris à l'imposture mais bon c'est subjectif.pour rdr2 je pensais vraiment que ça partirai dans une nouvelle histoire comme les gta c'est pour ça peut être que je suis moins réceptif.

pour rdr2 ce qui m'a surpris dans l'ow c'est que oui les gens ont une routine tous ça, mais j'ai vraiment l'impression d'être le seul bandit, à part les mecs qui te braques de temps en temps sur la route j'espérais vraiment que les bandes rivales auraient un impact sur l'ow, genre des braquages, des fusillades ou toi tu n'a rien à voir, comme si tu été un mec lambda ou l'action ne se concentré pas seulement sur toi.

c'est difficile à expliqué mais en gros avoir l'impression de faire parti d'un tout et de ne pas être obligé d'être acteur pour provoqué un chamboulement dans une ville, ou tous le monde serai en panique et ça serai à toi de voir si tu veut intervenir ou ne rien faire.
après le faite d'être guidé en mission ça me dérangerais moins si ce n'était pas aussi punitif au moindre accro c'est un échec, et pour le coup j'avoue ne pas être très objectif j'ai tellement ragé que c'est plus de la frustration de ma part qu'autre chose.

je ne dis pas comme certains que c'est un mauvais jeu,mais quand tu attend un jeu comme un enfant attend le matin de noel,tu idéalise et forcément tu es déçu, c'est de ma faute, j'aurais du ne rien attendre et j'aurais surement kiffer.
mais y'a quand même un point noir pour moi et ça c'est une constatation ,arrivé dans un village et ne pouvoir entré nul part c'est vraiment frustrant pour le coup.


Portrait de KyloR

Tout à fait, les GTA ont des histoires bien plus profondes que ce qu'on veut bien nous faire croire. Si on loue souvent, au cinéma par exemple, un RoboCop pour sa critique acerbe du consumérisme à l'américaine et sa fascination morbide pour la violence et l'argent, les GTA, et surtout le V, en fait tout autant, avec un humour grinçant mais au propos toujours pertinent : sur la soi-disant famille américaine modèle, la drogue, la télé-réalité, les réseaux sociaux, l'ascension sociale, etc.

Et cela avec des personnages qui sont souvent sombres ou des salauds finis. Ou les deux. Les personnages les plus sympathiqes de leurs univers sont souvent les plus tarés, ce qui veut tout dire : et réussir à faire cela n'est pas une mince affaire.
Des caricatures qui ne le sont pas tellement en fait.^^

Et pour RDR ou RDR2, c'est pareil. On ne se fait pas chier à pondre 2000 pages de scripts pour rien. Et elles sont globalement de très bonne facture.
Et chercher à ne pas l'analyser et se rendre compte de leur grande pertinence, je trouve que c'est souvent de la flemmardise de la part des joueurs (un peu comme ceux qui n'avaient rien piger à l'histoire de MGS2 à l'époque, dans un autre registre, et avait jeter le jeu à la poubelle à cause de ça, avant de se rendre compte 15 ans plus tard qu'il avait 10 ans d'avance).


Portrait de maximus290

Le coup du film interactif est assez gros pour ma part.

Je connais assez bien les jeux Rockstar et il est vrai qu’ils se reposent sur la même mécanique pour les missions principales depuis GTA III.

Je comprend que certains le regrette.

Mais sortir tout d’un coup que RDR 2 est un film interactif. Alors que personne n’a été foutu de le sortir pendant 15ans auparavant.

Oui car si RDR 2 est un film interactif, alors de GTA III jusqu’à RDR 1 en passant par SA ce sont tous des films interactifs.

Sauf que dit comme ça, on se rend compte de l’incongruité de la chose.


Portrait de Rudolf

maximus290 a écrit:
Mais sortir tout d’un coup que RDR 2 est un film interactif. Alors que personne n’a été foutu de le sortir pendant 15ans auparavant.

Oui car si RDR 2 est un film interactif, alors de GTA III jusqu’à RDR 1 en passant par SA ce sont tous des films interactifs.

Sauf que dit comme ça, on se rend compte de l’incongruité de la chose.

Tu es donc en train de dire que tous les jeux Rockstar sont les mêmes depuis GTA III : je suis plutôt en désaccord avec ça. De GTA III à San Andreas, Rockstar essayait de mettre le "fun" au centre de leurs jeux, plutôt que le scénario et les personnages. Mais depuis GTA IV, quelque chose a changé en eux et c'est vrai : leurs jeux se sont "Mafia-isés" et sont devenus plus "sérieux", donc en mettant davantage en avant le scénario, la narration et le "réalisme" au détriment du "fun".

Sinon, j'ai quand même lu assez souvent que L.A. Noire avait un côté "film interactif" (je viens de vérifier sur Internet et un certain nombre de tests parlent de "film interactif", sans forcément voir la chose négativement), donc ce n'est pas non plus une première pour un jeu Rockstar.

En tout cas, moi c'est un peu ce que j'ai ressenti pour le premier Red Dead Redemption, qui n'est peut-être pas un film interactif "stricto sensu" à la Dragon's Lair ou Quantic Dream, peut-être pas pendant l'intégralité du jeu, mais par moments on peut dire que c'est un film interactif "déguisé". Ce n'est d'ailleurs pas ce que j'ai le plus détesté dans Red Dead Redemption 1, les phases où on ne fait pas grand chose manette en main mais où il se passe des choses sympas dans l'histoire et les personnages (c'est juste qu'à côté de ça, il y a quand même plein de phases chiantes à jouer).


Portrait de nexy

Citation:
Mais depuis GTA IV, quelque chose a changé en eux et c'est vrai : leurs jeux se sont "Mafia-isés" et sont devenus plus "sérieux", donc en mettant davantage en avant le scénario, la narration et le "réalisme" au détriment du "fun".

Sinon, j'ai quand même lu assez souvent que L.A. Noire avait un côté "film interactif" (je viens de vérifier sur Internet et un certain nombre de tests parlent de "film interactif", sans forcément voir la chose négativement), donc ce n'est pas non plus une première pour un jeu Rockstar.

C'est un peu faux ce que tu dis.

Alors oui les productions RStar sont narrative et ça depuis le début (GTA3), mais narrative ne veut pas dire toutes "serious buisness" les GTA jouent depuis toujours sur l'humour et la satire et hors mission principale tu peux faire tout ce que tu souhaite plus que dans n'importe quel jeu, après et c’est la que les jeux comme RDR se distinguent car ils sont justement "serious buisness" (l'extension zombie de RDR est un nanar, mais c'est justement pour retrouver le coté folie de GTA) donc le jeu se veut plus posé, et c’est logique.

Je vais pas comparé GTA a Mafia, car ils traitent le même sujet et par conséquent Mafia devient un sous GTA, pour résumé il fait rien de mieux, absolument rien, Mafia n'a même pas besoin d'open world pour fonctionner, il est mort, après je me dis que si on lui retire l'open world il sera encore plus mauvais, donc conduire un peu ça détend.

LA Noir n'est ni l'un ni l'autre mais un jeu d’enquête, qui lui aussi peut se passer de son open world d'ailleurs.

Un film interactif c'est quand tu appuie un bouton pour que en cours d'une animation le protagoniste effectue la situation A ou B ou C, réduire tous les GTAV et RDR a ça, c'est extra réducteur, parce que il n'y a pas de appuie A pour te cacher, B pour sauter, mais tu as des touches attribué au début du jeu qui te servent jusqu’à la fin par rapport a ce que tu souhaite faire et pas ce qu'on te propose de faire dans un moment donné.


Portrait de Rudolf

nexy a écrit:
réduire tous les GTAV et RDR a ça, c'est extra réducteur, parce que il n'y a pas de appuie A pour te cacher, B pour sauter,

Très sincèrement, les phases de tir de Red Dead Redemption premier du nom (je ne me prononce pas pour le second volet) se résumaient justement à ça : une "touche" pour se cacher derrière les abris afin de recharger sa vie, une touche pour tirer sur l'ennemi, puis rebelote, jusqu'à la victoire. C'était quand même extrêmement limité, comme gameplay. Je n'ai pas le souvenir que les ennemis allaient vraiment me chercher dans mes cachettes, j'ai plutôt le souvenir d'une sorte de "rail shooter". Les phases à cheval, pareil, tu es sur des RAILS à écouter du briefing ou des dialogues sur ton chemin, puis à faire du "tir au pigeon" sur les ennemis (ou les oiseaux). Même si je ne suis pas trop fan de la série, c'était quand même plus évolué dans Gears of War.

Sinon, je ne suis pas sûr que beaucoup de joueurs en avaient quelque chose à faire du côté "satirique" des GTA. Les gens y jouaient plutôt pour le côté "bac à sable" et le fun dans une bonne ambiance (et avec une conduite type "arcade" pour les véhicules), pas pour y trouver une satire des Etats-Unis (qui existait, mais ça restait au second plan). C'est pour ça d'ailleurs que GTA III était souvent opposé à Mafia qui jouait sur un tout autre registre, pour qu'au final les jeux Rockstar adoptent l'approche de Mafia, avec une narration qui prend finalement le pas sur le côté "bac à sable". Et ça, c'est depuis GTA IV.

Donc oui : film interactif "déguisé", du moins pour le premier volet (le "déguisé" veut dire justement que ce n'est pas un pur "film interactif", mais dans le fond on n'en est pas très loin car le gameplay reste très limité dans un jeu qui accorde bien plus d'importance à la narration - ce qui peut être bien si ce n'est pas chiant à jouer). Cela dit, il ne faut pas non plus trop prendre l'expression au pied de la lettre comme beaucoup le font ici en commentaires : c'est juste une sorte de "résumé" de ce qu'un jeu peut laisser comme impression globale, et ce n'est même pas forcément péjoratif en plus selon les personnes.


Portrait de Fame

Gears est un tps cover classique (celui qui a modernisé le genre) il n'y a pas plus de possibilités que dans RDR, pourtant c'est un jeu au gameplay génial.
La campagne de Gears 1 ou Gears 2 c'est du TPS linéaire et pourtant c'est mémorable et à louer y compris pour le gameplay.

RDR 1 ou 2 ont des gameplay de TPS, point barre. En aucun cas c'est du rail shooting. Et au passage les rail shooters sont pas des films interactifs non plus. Vous chiez sur le sens des mots c'est un truc de barge quand même.

J'irais même plus loin, j'adore les gunfights de RDR 2 et en les jouant à l'auto-lock, et honnêtement je dis ça sans honte. Le challenge est absent mais le feeling est fou. Tu peux pas avoir ce genre de sensations de contrôle dans un jeu comme les films interactifs ou le gameplay est différé, ou l'interaction produite est en décalage avec l'action effectuée, ne s'y rattache quasiment pas. Dans RDR 2 les sensations de contrôle sont excellentes. C'est juste que c'est aussi un jeu qui donne une chorégraphie et un certain tempo imposé aux affrontements, mais c'est nettement moins concret que dans un rail shooter.


Portrait de Rudolf

@fame & kylor : Le souci, c'est que vous prenez trop l'expression "film interactif" au pied de la lettre et de manière trop péjorative. Quand des personnes comparent un jeu avec un "film interactif", évidemment qu'elles sont conscientes qu'il ne s'agit pas de "films interactifs" stricto sensu à la David Cage, Dragon's Lair ou jeu FMV sur Mega CD, elles ne sont pas débiles non plus.

Pour autant, quand il s'agit de jeux mettant l'emphase sur la narration, les dialogues, la mise en scène cinématographique, en réduisant le gameplay à quelque chose de simple (voire simpliste), c'est qu'on cherche une expérience proche du film interactif et ce terme n'a rien de péjoratif. Autrefois, quand on avait des jeux comme Aladdin sur Megadrive, Earthworm Jim ou encore Mickey Mania, les gens les qualifiaient souvent de "dessins animés interactifs" (alors que ce n'était pas comme Dragon's Lair) et c'était vu comme quelque chose de positif pour eux. Quand les premiers jeux 3D sont sortis et ont imité la mise en scène cinématographique, ils étaient également comparé à des sortes de "films interactifs", là encore de manière positive.

Bref, dans le premier Red Dead Redemption, ce n'est pas du tout son côté "film interactif" qui m'a dérangé car il le fait assez bien au final. Ce qui m'a dérangé, c'est surtout le gameplay très lourd et imprécis (la visée est désagréable), la répétitivité des missions (certaines étant bien chiantes) et un jeu finalement pas tellement à la hauteur de son ambition cinématographique (il y avait de bons moments, mais c'était trop hétérogène).

Pour les phases de tir, j'ai revu des morceaux de l'épopée live du Hooper sur le premier Red Dead Redemption pour vérifier si mes souvenirs ne me trahissaient pas, mais non, c'est bien ce qu'il me semblait : on ne fait qu'avancer dans une sorte de "couloir", avec des ennemis statiques qui restent près de leur cachette (alternativement à couvert ou à découvert), notre héros tire sur eux, puis avance dans le "niveau" pour rester campé sur une autre position fixe afin de dessouder d'autres ennemis (qui restent eux-mêmes campés sur leur position, soit à couvert, soit à découvert), jusqu'à la fin de la mission. On n'est pas très loin de Virtua Cop, Time Crisis ou Disaster : Day of Crisis, à savoir des jeux qui nous demandent également de nous mettre à couvert pour éviter les tirs et de tirer sur les ennemis qui peuvent aussi se mettre à couvert ou sortir légèrement de leur cachette pour nous tirer dessus mais sans quitter leur position, tout ça de manière scriptée, sur des rails (ce qui peut être sympa encore une fois, moi j'aime bien les rail-shooters, à petite dose, si la jouabilité suit).

Du souvenir que j'en ai, on n'était pas à ce point dans du rail-shooter déguisé dans Gears of War.


Portrait de nexy

Citation:
Du souvenir que j'en ai, on n'était pas à ce point dans du rail-shooter déguisé dans Gears of War.

Un Rudolf déguisé ça donne quoi?


Portrait de nexy

Faut pas confondre un gun fight pas très réussi avec un film interactif.

Dans Zelda en combat t'appuies sur des touches pour esquiver et donner un coup, c'est toujours la même chose... -_-"

Tu m'aurais dis les gun fights ne sont pas réussi et comme le jeu est plutôt narratif il est pensé pour se jouer en "visé auto" j'aurais dis amen, mais tu dis pas ça du tout.

Mafia est un sous GTA je te l'ai déjà expliqué et pourquoi, et GTA n'est pas du tout sérieux que ça soit en mission ou hors mission alors que RDR plutôt oui.

Si on est a dire que dans un TPS on utilise toujours R2 pour tirer il y a pas autre chose c'est un film interactif, c'est un peu pété comme raisonnement.

Dans un jeu de voiture on maintient R2 pendant toute la course, c'est quoi du coup?


Portrait de Rudolf

nexy a écrit:
Tu m'aurais dis les gun fights ne sont pas réussi et comme le jeu est plutôt narratif il est pensé pour se jouer en "visé auto" j'aurais dis amen, mais tu dis pas ça du tout.

Etant donné que les combats ne sont pas réussis dans le premier Red Dead Redemption et que le jeu n'a pratiquement rien d'autre à offir à part sa narration et sa réalisation, tu m'excuseras si je pense qu'on n'est pas loin du "film interactif" (ce qui, encore une fois, n'est pas forcément péjoratif, moi j'aime bien certains jeux qui relèvent du "film interactif", à condition qu'ils ne soient pas chiants à jouer).
Les combats étaient toujours un peu plus réussis dans Zelda que dans le premier Read Dead Redemption, sachant que le jeu avait plein d'autres choses à offrir dans son gameplay.

Je ne me souviens plus du tout de ce que tu as expliqué sur Mafia par contre, ni quel(s) épisode(s) tu as fait(s). Moi je n'ai fait que le premier Mafia qui est une référence en la matière (je sais que les autres volets n'ont pas été très marquants par rapport au premier) et n'avait pas grand chose à voir avec les GTA de l'époque.


Portrait de KyloR

C'est marrant, je viens juste de mater la fin du Live de PADAWAMHD après qu'il ait fait la fin du jeu. Et j'ai particulièrement apprécié le moment à la toute fin où il se fout de la gueule de ceux qui qualifient le jeu de film interactif (et du 8 sans sélec' de Gamekult au passage)...^^

Ce n'est pas une attaque personnelle, mais moi qui trouve cette expression débile pour qualifier RDR2, ça m'a fait rire (et plaisir).


Portrait de Umbasa

Pauvre Nexy seul contre touts, courage moi je laisse tomber. :(

Apparement RDR 2 c'est un film interactif ou ont se fait totalement chier, sans contenues.


Portrait de Banana_Ninja_Cat

ah bah elle est partie où la vidéo de Louis de Funès? On aurait changé d'avis? :p


Portrait de Pakrodon

J'avais trouvé une phrase juste après ton live qui pour moi résume bien mon avis sur le jeu c'était :

C'est un jeu qui a assez de qualités pour le faire au moins une fois, mais beaucoup trop de défauts pour le refaire.


Portrait de nexy

A la lecture de ton post j’étais entrain de réfléchir quand est ce que j'ai refait un jeu la dernière fois, et ça ne doit pas dater d'hier vu que je me rappelle plus (Journey en 2012?), même Nier Automata que j'aime bien, j'ai du mal a m'engager car il faut le finir 3x pour comprendre toutes les subtilités.


Portrait de Pakrodon

Bah je trouve par exemple que RDR1 je pourrais le refaire tu vois, alors que RDR2 ça me parait plus compliqué niveau replay value


Portrait de nexy

C’était plus pour dire que j'ai plus le temps de jouer quoi que ça soit 2x, sinon GTAV je viens tout juste de le finir et je préfère le refaire que de refaire RDR ou RDR2, une histoire de gout j'imagine, mais de toute façon les jeux RStar ne sont pas si éloigné les uns des autres, d'ailleurs la narration est leurs premier point fort avec l'ambiance et les gun fight peraves sans doutes le pire pour moi.


Portrait de Plouf

Tu m'etonnes que ca fasse chier Rambo, il n'y a même pas de M60 dans ce jeu mon colonel.

GG Hooper pour avoir tenu ton pari de finir le jeu dans cette partie.
Maintenant que tu as le jeu bien en mains je te sens pret pour refaire le jeu en épopée off, ben oui des decors pareils on besoin d'une capture en 4K.


Portrait de callahaine

Un jeu techniquement magnifique, mais aux mécaniques de gameplay inintéressantes, à tel point qu'on peut parler de film interactif déguisé, avec des personnages charismatiques mais un scénar qui casse pas trois pattes à un canard? Le tout surnoté par la presse+ encensé par des fans très investis, rendant la critique difficile pendant un bon moment? Ça me rappelle Uncharted 4 tout ça!