Skip to Content

Deprime

Dernière contribution

107 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Baboxa
Hors ligne
A rejoint: 6 novembre 2017
Contributions: 7
Deprime

Salut,

je suis le Hooper depuis très longtemps et j'ai un autre compte sur le site mais j'en ai fait un nouveau pour parler de mon problème, parce que c'est un peu nul.

Alors voilà, je ne comprends pas pourquoi je suis comme ça.

Je suis une fille qui vient d'entrer dans des études de santé (2 PACES de souffrance pour ça).

Pour expliquer un peu, je suis quelqu'un de timide, je pense que c'est le bon mot. J'ai beaucoup de mal à aller vers les gens et quand j'y arrive je mets énormément de temps à être naturelle : EXPLIKATION SA TOURNE MAL

Spoiler

Quand j'arrive à avoir une journée cool (j'ai rigolé avec les gens et tout) je me sens euphorique et après je redéprime pcq j'ai l'impression de devoir rejouer la personne "cool et pas déprimée" chaque nouvelle putain de journée

Tout ça pour quoi, en gros je suis tout le temps un peu déprimée à cause de ça.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que j'ai absolument pas de soucis familiaux, j'ai des amis (enfin un cercle restreint) mais voilà je suis triste.
J'en ai marre d'être bizarre. Je comprends pas pourquoi c'est pas plus simple ? Pourquoi j'arrive pas à parler aux gens quoi ? J'arrive déjà pas à comprendre totalement les relations amicales (je comprends pas pourquoi on doit se toucher autant ?!), je comprends pas ce que les gens attendent de moi, et j'ose même pas penser aux relations amoureuses parce que ça m'arrivera jamais de toute façon et ça a l'air tellement putain de compliqué.

Enfin bref même quand je suis contente j'ai une espèce de tristesse en arrière-plan c'est insupportable

Désolée c'était long.

Portrait de Kyuss
Hors ligne
A rejoint: 18 mai 2012
Contributions: 559
Re: Deprime

N'y vois rien de méchant dans ma question (vraiment) mais quel est le but de ton sujet ? Car je ne vois pas de questions justement. Trouver une solution ou juste te soulager de ces pensées ? Si c'est des solutions que tu souhaites - car te bourrer la gueule avant chaque interaction sociale se transformera en alcoolisme et ça ne dure qu'un temps - as tu fais des tests de personnalité/comportement ? As tu vu un psychologue ? Qu'en dit ton entourage proche ? Ça peut-être tout et rien d'une source d'autisme à un manque de confiance en soi à de la phobie scolaire/sociale à de la maniaco-depression et j'en passe ou seulement quelque chose de plus bénin. Je ne vais rien t'apprendre, tu le dis toi-même, tu te mets une pression avant même d'oser interagir ça ne peut que te desservir. Beaucoup de gens vivent avec ce genre de syndromes et on fait avec comme tu le fais parce qu'on a pas le choix et que ce n'est pas honteux d'ailleurs. Mais si cela devient impossible à tenir alors il va falloir rentrer bien plus profondément dans le problème, ton message laisse entendre que tu es déjà à bout mais j'imagine que sur le net c'est un sujet abordé mille fois, tu n'y trouves rien qui te correspond pour te relaxer en public ?

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 14278
Re: Deprime

Là comme ça, le seul conseil qui me vient à l'esprit, c'est d'essayer d'en parler à tes amis. Si vraiment il s'agit d'amis de longue date, tu peux donc compter sur eux pour qu'ils t'écoutent et t'aident (car ils te connaissent beaucoup mieux que nous).

Toutes ces questions que tu te poses sur ce topic, est-ce que tu en as parlé à tes amis proches ? Si oui, qu'est-ce qu'ils en disent ?

Après, tu sais, le "stress" de ne pas se sentir à la hauteur face à ses amis, je pense qu'on est beaucoup à le ressentir, ça ne me semble pas anormal. Moi aussi ça m'arrive d'être un peu "nerveux" quand je revois des personnes en ayant peur de ne pas être aussi "drôle" ou intéressant que la dernière fois. Mais une fois lancé, ce stress disparaît, je me jette à l'eau.

Ensuite, sois consciente qu'on joue tous un "rôle" dans la vie, qu'on cache tous des choses sur soi qu'on ne veut pas que les autres sachent et qu'on essaie toujours de se montrer à l'autre sous son meilleur jour. C'est un truc qu'il faut assumer, comprendre et accepter. La personne que tu es quand tu es seule n'est pas exactement la même que quand tu es en groupe. Telle personne au boulot n'est pas la même que celle qui est à la maison. Etc. Moi je pense que c'est quelque chose de sain, tant que ça ne te bouffe pas, mais si vraiment ça te pourrit la vie, essaie d'en parler à tes amis (si ça se trouve, ils ne sont pas au courant et ne demandent que ça, que tu t'ouvres à eux pour ensuite te sentir mieux telle que tu es).

Portrait de le roi burgonde
Hors ligne
A rejoint: 26 juillet 2015
Contributions: 342
Re: Deprime

Citation:
j'allais en cours et je stressais de n'avoir rien à leur dire. Je me disais "ouais je les ai fait rire la dernière fois et si maintenant je suis plus à la hauteur et qu'ils voient juste que je suis bizarre ?"

Les gens avec qui tu cherches a être drôle, tu ne leur dois rien je veux dire au final tu as l'air bizarre parce que tu réfléchis trop a des moyens de ne pas être bizarre, ça sert a rien surtout que tout des potes maintenant qu'ils te connaissent bien ils doivent s'en foutre si t'es drôle ou pas.
Citation:
Et je dois dire un point positif, c'est que mes amis sont toujours là. Je veux dire que les relations que j'arrive à faire ça tiennent, depuis le collège par exemple.

ça prouve que t'es quelqu'un de confiance et que t'as fais le bon choix quand t'as commencé a fréquenté tes amis.
Citation:
Parce que ça tranche beaucoup avec l'air déprimé que j'ai, parce que je deviens joviale. Et j'ai des mimiques exagérées mais ça les fait rire.

bah c'est plutôt cool du coup tu surprends les gens de manière positive
Citation:
les gens veulent sortir tout ça et je ME CHIE DESSUS.

j'avais plus ou moins le meme problème mais il y pas de raison d'avoir aucune forme de stress tu sors avec des gens que t'aimes bien pour faire des trucs que vous aimez bien. Encore une fois il n'y a rien a prouver.
Citation:
Alors avant de sortir je bois un coup chez moi pour être plus détendue. Je trouve ça nul.

Fait surtout pas ça sinon le nombre de coup que tu bois va jamais cessez d'augmenter. Une technique pour reproduire le même schéma c'est d’être un peu plus fatigué ( dormir moins, sortir plus tard )
Citation:
Ce qu'il faut comprendre, c'est que j'ai absolument pas de soucis familiaux, j'ai des amis (enfin un cercle restreint) mais voilà je suis triste.

C'est peut être cherché la raison de ta tristesse qui t'as déprimé et qui t'as envoyé dans une sorte de cercle vicieux ou plus tu y penses et plus tu es triste
Citation:
J'en ai marre d'être bizarre

Tout le monde est bizarre, tout le monde a des gestes ou des réactions chelou, des peurs insensé c'est juste que la grande majorité des gens s'en foutent ou même ne le remarque pas et c'est certainement pareil pour toi
Citation:
Je comprends pas pourquoi c'est pas plus simple ? Pourquoi j'arrive pas à parler aux gens quoi ? J'arrive déjà pas à comprendre totalement les relations amicales (je comprends pas pourquoi on doit se toucher autant ?!), je comprends pas ce que les gens attendent de moi, et j'ose même pas penser aux relations amoureuses parce que ça m'arrivera jamais de toute façon et ça a l'air tellement putain de compliqué.

Faut pas se mettre ce genre d'idée dans la tète surtout si ça va déjà pas bien. T'es pas tactile, les gens vont l'accepter et s'en foutre, personne n'attends rien de toi.
Citation:
Enfin bref même quand je suis contente j'ai une espèce de tristesse en arrière-plan c'est insupportable

Je pense juste que tes yeux s'ouvre sur le reste du monde et que tu te rends compte de pas mal de truc triste. ça m'a fait ça pendant toutes mon année de terminale qui a été horrible mais après avoir accepter la manière dont ce monde tourne et que tout le monde ne peut réellement rien y faire et même finis par s'en foutre un petit peu ça va mieux.
Au pire trouve toi une passion qui soit réellement enrichissante pour toi et pas simplement un refuge

Bon désolé si je répète ce qu'on a déjà pu te dire ou si je me la joue psychologue du dimanche mais j’espère sincèrement t'avoir aidé au moins un petit peu.

J'ai fais encore plus long que toi :P

Spoiler

Avé Hooper César Moi !

kek
Portrait de kek
Hors ligne
A rejoint: 13 octobre 2016
Contributions: 190
Re: Deprime

Coucou Baboxa,

Je me sens un peu obligé de t'écrire car moi même j'ai eu ce genre de poids par le passé, en espérant que cela puisse te porter conseil.
Je sais pas à quel stade tu en es dans tes études de santé (si tu arrive à la fin ou si tu débute tes années de pratique), peu importe le niveau scolaire, on est sans cesse confronter aux regards des autres, tous les jours, une génération de petits merdeux qui aime bien parler dans le dos des gens. Comme toi, j'étais bien entouré et j'ai moi aussi étais quelques fois au centre de constantes moquerie, ce qui m'a rendu comme toi, timide, voir même froid.

Et j'ai deux armes qui m'ont aidé à surmonter tous ça: l'Ignorance et l'Audace.
- L'Ignorance du regard des autres, j'ai de bons amis qui m'acceptent comme je suis, j'ai une famille qui m'aime, cela à l'air très similaire de ton côté aussi, tu es bien entouré. Alors pourquoi se préoccupé de ce que pense les gens de nous ? Toi et moi on est fier de ce que l'on est, nous sommes acteurs de notre propre vie et non pas spectateur de celles des autres. Si quelqu'un ne nous accepte pas comme on est, l'ignorance (ou un simple doigt d'honneur) lui fera comprendre que ses commentaires n'influent pas sur notre humeur. Mais attention l'ignorance ne veut pas dire qu'il faut éviter la conversation ou les gens...

- L'Audace, justement, de s'ouvrir aux autres et de parler avec eux. Oui je sais, combattre sa timidité relève de l'exploit, si plusieurs personnes y arrivent, tu peux y arriver aussi. Et puis qu'est ce que tu en a à foutre, si jamais tu foire ta conversation ou que tu échoue sur une opportunité d'amitié, tu as déjà des amis donc tu n'es pas seule, et aussi il arrivera un moment dans ta vie ou tu ne recroisera plus jamais ces personnes que tu craints.

Va falloir aussi de la patience, croit moi à partir du moment où tu mène tes projets après l'école et les études la vie est plus belle. Tu fais ton train-train quotidien, tu te fais de bonnes soirées avec tes amis, tu deviens autonome et plus à l'aise avec les gens, avec le temps.
Et puis si jamais tu as l'impression d'avoir fait une mauvaise prestation ou une mauvaise impression lors d'une soirée, dit toi que demain est un autre jour et que tu aura tous le temps pour te rattraper.
On vit hélas dans une génération pas très propre, alors si j'ai un conseil à te donner, parle de tous ça à ton "cercle restreint d'amis" comme tu dis, c'est bien quand on est un petit nombre dans un groupe que les amitiés se forgent dans la durée et dans la qualité. Parles-leurs de tes problemes, plus tard ils se tourneront vers toi lorsqu'ils en auront ;)

Mes amis aussi m'ont forgés pour ne plus être timide, on a cumulé des soirées avec des inconnus ou même dans les boites de nuits alors que je déteste ça. Aujourd'hui, ben je déteste toujours autant les boites de nuits, mais ne serait-ce que passé du bon temps avec ses potes, c'est la belle vie. Et aujourd'hui je n'ai plus peur du contacte avec les gens, j'en ai même fait mon métier dans la vente.

Edité par kek le 07/11/2017 - 00:09

gio
Portrait de gio
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 9160
Re: Deprime

Quel âge as-tu ?

Portrait de Pharsis
Hors ligne
A rejoint: 25 octobre 2016
Contributions: 965
Re: Deprime

2 PACES => Entre 19 et 21 ans inclus je dirai.

Membre bloqué
Portrait de jfpom88
Hors ligne
A rejoint: 6 septembre 2011
Contributions: 1171
Re: Deprime

Ton problème est plus sérieux que de simplement aller voir des amis pour te faire conseiller. Jusqu'à maintenant, seul Kyuss est censé dans ses propos. C'est possible que tu souffres d'un trouble de personalité ainsi qu'une tendance maniaco-dépressive ou hypomanie. Est-ce qu'il y a des gens qui ont souffert ou souffre de ça dans ta famille? des cousins qui se seraient suicidés ou des gens qui sont ou étaient alcooliques ou dépendant au jeu (t'inquiète, tout le monde sur hooper.fr le sont)? Voilà des questions que tu dois te poser et aller voir un psychologue. Si tu n'as pas les moyens, tu peux aussi, en cas de nécessité, aller en psychiatrie et décrire ton problème à un psychiatre, il vérifiera si tu as besoin d'être internée. Dans le monde dans lequel nous vivons, il n'y a aucune honte à ça et il ne faut surtout pas donner de résistance à l'aide qu'ils te procuront. Il est possible que tu doives prendre des médicaments, mais ils n'auront que l'effet de t'aider et ta vie sera meilleure par la suite. Il y a toujours des effets secondaires à la prise de médicaments, comme une prise de poids, mais il faut que tu vois les bénéfices et non les inconvénients. Tout ceux qui riront, laisse les faire et bonne chance. Garde ta vie plus personnel aussi, ce n'est jamais bon d'étendre ses problèmes à un trop grand nombre de personnes et encore moins sur internet. Il y a des spécialistes qui sont payés extrêmement chers pour ça. Les soins de santé sont gratuit au Québec, cherche des centre d'aides et des choses gratuite. Il y en a par chez toi aussi c'est sûr.

Edité par jfpom88 le 11/11/2017 - 17:19

“Life's not about how hard of a hit you can give... it's about how many you can take, and still keep moving forward.”
― Sylvester Stallone, Rocky Balboa

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 14278
Re: Deprime

Amen, merci, Monsieur le psychiatre certifié et diplômé pour votre diagnostic incontestable !

Parler d'internement, c'est quand même un peu trop fort et extrême, c'est vraiment la solution la plus radicale quand vraiment les autres options n'ont pas fonctionné, et je ne vois pas trop l'intérêt de vouloir "psychoter" et d'alarmer encore plus une personne déjà mal dans sa peau. Avant d'alarmer une personne en lui parlant des pires options possibles et des solutions les plus extrêmes, encore faut-il d'abord être sûr de son diagnostic avant de lui dire si son cas est réellement grave ou pas (après, je ne suis pas médecin, je me trompe peut-être).

J'imagine mal le médecin dire franco à son patient ayant une blessure à un membre toutes les options possibles du genre "Alors écoutez, il est possible qu'on doive vous amputer dans le pire des cas, mais ce n'est pas grave, il ne faut pas en avoir honte, il y a des prothèses qui vous permettraient de bien vivre, vous auriez quand même des frais à payer toute votre vie, mais bon attention, on ne va peut-être pas vous amputer" alors que c'est peut-être juste une simple blessure à la con qui doit être désinfectée et cicatrisée.

Aller voir un psy(chologue/chiatre, ça dépend de l'origine du problème, mais aussi du budget vu que ces derniers sont des médecins, donc avec prise en charge par la sécu), c'est effectivement une option à utiliser. Mais je pense qu'il faut d'abord voir s'il est possible d'en parler à ses proches, d'être écouté par eux et d'y trouver des solutions pour aller mieux. Si ça ne fonctionne pas ou qu'on n'arrive pas à parler de ses problèmes à ses proches, qu'on a un gros blocage et un sentiment de malaise à l'idée de parler de problèmes profonds à des personnes qui nous connaissent, alors dans ce cas, ok, il faut passer à l'option psy pour parler de ses problèmes à un "inconnu" dont tu ne risques pas de perdre l'amitié si tu en parles.

Sinon, elle a dit dans son message d'origine qu'elle n'a pas de soucis familiaux. Après, à savoir si elle a assez creusé ou pas et si ça peut être réellement lié à ses problèmes, je n'en sais rien, je ne suis pas psy (mais encore une fois, a-t-on réellement besoin de lui parler de ça, là, maintenant, pour la psychoter encore plus alors qu'on ne sait pas encore si ça peut se régler facilement en parlant d'abord à ses proches avant de passer à l'option psy ? ).

Bref, ni toi, ni moi ne sommes médecins, ni psys (ou alors tu l'es vraiment, mais j'en doute fortement), donc ce n'est pas notre rôle de parler sur du vent et de faire des hypothèses à l'emporte-pièce : c'est le rôle du psy, donc tout ce qu'on peut faire éventuellement c'est conseiller d'aller voir les bonnes personnes plus à même de l'aider selon les cas, mais pas de lui dire ce que ces personnes-là peuvent lui faire.

Edité par Rudolf le 11/11/2017 - 16:36

Membre bloqué
Portrait de jfpom88
Hors ligne
A rejoint: 6 septembre 2011
Contributions: 1171
Re: Deprime

Alors là Rudolf, ton message est vraiment long pour en fait ne rien dire. J'ai bien mis dans mon message qu'elle pourra se foutre des autres qui RIRONT ou penseront autrement, ton cas fait partie du penser autrement. Moi je me fous complètement de ce que tu viens de dire Rudolf. Note ici qu'il y a les mots SUICIDE dans son message, DÉPRIME, ALCOOLISME, MAL D'ÊTRE. Si tu vas à l'urgence en employant ce vocabulaire, c'est l'internement DIRECT contre ta volonté.

Édit: On ne niaise pas avec la vie des gens ici!

Edité par jfpom88 le 11/11/2017 - 16:49

“Life's not about how hard of a hit you can give... it's about how many you can take, and still keep moving forward.”
― Sylvester Stallone, Rocky Balboa

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 14278
Re: Deprime

Hmm, quand je lis tes messages véhéments et méprisants sur ce forum ou dans les commentaires des vidéos du Hooper, tu devrais peut-être consulter aussi, toi, avant de conseiller aux autres de se faire interner...

Bref, je m'arrête là avec toi, je te laisse le dernier mot si tu veux.

Edité par Rudolf le 11/11/2017 - 16:49