Skip to Content

Final Fantasy VII Rebirth (18/18)

Let's play et Fin Final Fantasy 7 Rebirth

39 Commentaires

Portrait de Tomfangio

Salut,

J’ai fini le jeu, j'y ai passé 126 h environ.
Fini la trame principale, 35 quêtes

Spoiler

Mon avis avec des balises :

Le jeu est effectivement ultra généreux.

Tant la quête principale que tout l’annexe.

C’est un rêve éveillé de redécouvrir ces décors grandeur nature.

Quand Hooper dit : « l’impression d’avoir 2 ou 3 AAA en un seul jeu » : c’est pas faux.

Gongaga par exemple : perso moi çà m’a fait penser à du Horizon Forbidden West. (la DA sans-doute, lool).

Les Chocobo qui se renouvellent (çà monte en puissance) :

Spoiler

Le Buggy

Spoiler

La quête de

Spoiler

Venons-en aux sujets qui m’ont fâché :

On ne joue pas assez Zack.

Spoiler

La fin (chap 14)

Spoiler

Le chap 13 :

Spoiler

Du coup, jusqu’au chap 12, j’ai trouvé le jeu exceptionnel, mais après : moins voire même décevant pour les chap 13 et 14.

Quant à la fin :

Spoiler

Par ailleurs : Hooper a me semble t’il dit, lors du live 2 ou 3: « il y a comme un impression de Marvel dans ce jeu » (niveau dialogues) : Je ne sais pas si Hooper est toujours d’accord avec çà après ses 150h de jeu : mais moi oui : un côté Marvel/Disney parfois. (le doubleur FR de Red XIII que je trouve « gnan-gnan » notamment, mais celui de Sephiroth, et globalement des autres persos est très bon, je parle de la VF).

Par contre Zack : vous avez entendu ? c’est le même doubleur que Ben Becker dans Olive et Tom. (j’adore).

Oui, il y a cette impression de vivre une grande aventure, mais en parc « d’attraction/activités à faire ». (c’est peut-être çà + le lore FF7 qui rend le jeu pas si immersif que çà : mais par contre : très chronophage et très dur de lâcher le pad).

La question (que s’est posé Hooper je crois) : est-ce le meilleur jeu de Square (on parle uniquement de Squaresoft ou Enix inclus ?) depuis 20 ans ? 25 ans ? Peut-être. (j’ai quand-même pris une bonne claque quand j’ai découvert le 1er Dragon Quest à sortir en Europe en 2006 avec DQ8 « L’Odysée du Roi Maudit : et à l’époque : il n’y avait pas tous ces marqueurs de quête avec le nombre de mètres restant te disant où aller (c'est de la merde on est d'accord ?^^)…ce qui renforçait la découverte et l’immersion à mon sens).

Mais ce Rebirth est effectivement incroyable sur l’aspect « fan-game », contenu, gameplay et toute la ribambelle de mini-games.

Cela laisse envisager une part 3 garguantuesque.

Bref, pour ma part, assez conquis, çà risque d’être dur de faire mieux cette année, voire même impossible, hors DLC je parle, je vois en venir certains… (tous supports confondus).

Mais le jeu a quand-même des défauts (longueurs, dialogues parfois cringes et gamin, les murs jaunes grimpette Uncharted, enfin plein de petits détails, mais largement « pardonnés » par la générosité de l’ensemble j’ai envie de dire).

Pour finir ce pavé, et malgré tout : FF7 OG de 1997 reste pour moi largement devant Remake et Rebirth : pour la pureté de l’OST, pour le côté concis du jeu, de rythme etc…(et ce n’est pas de la « nostalgie » : j’ai refait FF7 OG en 2020 juste après FF7 Remake).


Portrait de bakosaint

C'est bon, je l'ai fini de mon coté, 125 heures de jeu quasiment à 100%. Si je m'attendais à un tel contenu et un tel don de soi de la part du jeu…
Il ne me reste qu'une dizaine d'objet à rendre à Johnny mais lorsque j'ai vu que dans le lot il fallait faire le mini jeu d'abdos de Tifa en niveau expert je me suis dit que c'était mort ^^

Alors ce même contenu peut certes être mis en cause par moment, notamment sur ce qu'on nous demande de faire dans l'Open World. Mais tout ce qui touche au monde en lui même, les personnages et les situations c'est assez ahurissant. Ubisoft parlait de AAAA pour son Skull Of Bones (Loul) Je me demande si on ne vient pas de jouer au premier véritable AAAA avec ce Rebirth.

Malgré ces nombreux défauts comme le remake j'ai absolument adoré l'expérience rebirth. On retrouve la plus grande qualité (et l'une des rares) qu'avait su créer FFXV c'est à dire cette sensation de véritable voyage et de découverte d'un monde en compagnie de ses amis. C'est une vraie grande aventure.

Je reproche personnellement le ton général de ce jeu. Un peu trop léger voire même assez kikoo lol par moment. Le ton du remake était plus proche de l'original et plus désespéré. Je pense particulièrement à Nanaki qui à l'air d'avoir complètement changé de personnalité. (Peut être est ce du à la Vf, il faudra que je vérifie) on passe de sa voix grave et une personnalité discrète et sombre à un chien un peu fou fou.

Mais le reste compense tellement. Le système de combat est encore ramifié et devient vraiment technique avec l'arrivée du système de parade.
Et cette fin mon dieu! Les trois dernières heures sont folles. Le jeu met du temps à faire monter l'émotion. Il y arrive par moment. Mais la dernière partie rachète la boutique! (Mention spécial au combat secret contre un certain adversaire avec une certaine musique venant de FFV parfaitement réorchestré. Les frissons !!)

J'attends la partie 3 avec encore plus d'impatiente que j'avais pour celui ci désormais. Je me dis qu'on a à faire à une toute autre œuvre que le FF7 original et même si le ton me déplait par moment, finalement on à plus a y gagner de tenter quelque chose de nouveau que s'ils avaient simplement cloné l'original avec une technique moderne. Je leur fais confiance et j'espère qu'ils arriveront à nous remettre cette claque dans la gueule dans la partie 3.

Je vais maintenant passer à mon moment préféré, l'écoute de ta conclusion et ta réaction au final ! Et surtout pouvoir repasser enfin un peu de temps sur les lives.


Portrait de fayssal89

Citation:
Je reproche personnellement le ton général de ce jeu. Un peu trop léger voire même assez kikoo lol par moment.

Je peux comprendre cet avis. Cela dit, je pense qu'on a un peu tous tendance à oublier que l'on joue des personnages extrêmement jeunes. Je trouve que c'est un esprit que l'on avait déjà dans le jeu de 1997 mais qui était fortement atténué par l'omniprésence de textes. A mon sens, les voix exacerbent cette impression.

Pour autant, la légèreté du ton, étrangement, m'a beaucoup moins gêné dans ce Rebirth que dans le Remake, où là je la trouvais simplement ridicule et hors de propos.


Portrait de bakosaint

Citation:
Je trouve que c'est un esprit que l'on avait déjà dans le jeu de 1997 mais qui était fortement atténué par l'omniprésence de textes. A mon sens, les voix exacerbent cette impression.

C'est bien possible effectivement.

La vraie déception comme je l'ai dit dans mon retour c'est surtout avec le personnage de red XIII. Déjà son changement de voix m'a beaucoup déplu en plus d'être incompréhensible. (Si quelqu'un connait la raison ça m'interesse, problème contractuel, santé ?)

Et j'aimais beaucoup la prémice très sombre de ce personnage avec remake avec une certaine sagesse et du recul. Là on est vraiment face à un adolescent tout excité par moment.


Portrait de fayssal89

Ah clairement, pour le coup on sera 100% d'accord la mue de Red XIII me paraît incompréhensible. Passer d'un personnage doté d'une certaine sagesse et une part d'ombre à un adolescent un peu attardé, c'est fou. Le pire c'est que Square en est parfaitement conscient puisque on l'entend cette phrase qui moi m'a semblé incroyable "J'ai l'impression qu'on me prend pour un gamin depuis notre retour de Cosmo". Ce n'était donc pas quelque chose exagéré par une mauvaise VF, non, c'était prévu.

Le seul souci d'écriture majeur pour moi, (avec un personnage de Vincent aussi qui n'a juste aucun sens. Je veux bien qu'ils gardent du mystère pour la partie III mais là c'est juste un type bipolaire qui change d'avis en un quart de seconde).


Portrait de callahaine

Effectivement la générosité de ce FF7 Rebirth force le respect. Il parait que le dernier Yakuza est pas mal à ce niveau là non plus. Mais c'est dingue de voir comme Square a mis bien plus d'effort sur ce deuxième remake que sur FFXVI (comme Capcom qui a mis bien plus d'efforts dans RE4 Remake que dans RE 8).

Mais comme dit Hooper, c'est dommage que cette générosité soit pas mise au service d'une nouvelle histoire avec un début et une fin car là on voit bien qu'ils sont emmerdés entre la volonté d'étirer à mort la trame de FF7 façon The Hobbit+ mettre un délire multivers pour ajouter des nouveautés et des effets de surprise pour les fans. Résultat l'émotion, c'est compliqué. Perso,le multivers je trouve ça rédhibitoire (tout est possible, rien n'a d'impact).


Portrait de Jeds

J’étais prêt a détester ce Rebirth. Les trailers racoleurs, le fan service poussé à l’extrême et un système de combat sur lequel j’étais mitigé dans Remake me laissait douteux. Et pourtant… avec BG3, ce jeu est devenu l’un de mes plus gros coups de cœur en terme de « jeux récents ».

Nous vivons désormais dans un monde où notre média doit être consommé rapidement. Un « produit » en remplaçant un autre. Nous regardons des gens jouer plutôt que de nous forger un avis avant de regurgiter un commentaire mal torché où chacun pense détenir la vérité absolue. Il nous faut subir des vendeurs de tapis manipulateurs nous servant leur vidéotest le plus vite possible affublé de leur ignoble vignette. Je suis sans doute devenu un vieux con aigri, mais ce final fantasy à raviver des souvenirs d’une lointaine jeunesse en moi. Les heures passées sur le jeu original à 17 ans, le rêve de voir un jour ses decors étalés sur une world map insipide exister, l’envie de retrouver cette bande de vieux potes qui accompagnaient l’ado introverti que j’étais et le plaisir de revivre cette histoire deglinguée et bourrée d’incohérences (oui, déjà à l’époque. Arrêtez par pitié de crier au génie du nihilisme de l’oeuvre originale et à sa melancolie lancinante; ff7 original est probablement mon jeu préféré, mais il alternait déjà la légèreté, le tragique et le grotesque) m’ont séduit.
J’ai pris plaisir à parcourir les différentes cartes, à tenter à 100% infinissable, à retraverser des villes sublimées, à participer à des courses de piaf tout en pestant sur des combats « infaisables » dans l’arène. J’ai adoré sa bande son et enfin ressenti de l’émotion devant un dernier « Adieu Cloud ». Bref, j’ai aimé faire tout ce que je déteste habituellement.

J’ai vécu un foutu voyage aussi déséquilibré que généreux, qui devenait parfois génial à force d’être médiocre ou lamentablement fabuleux. Une montagne russe, à l’image d’un jeu imparfait mais qui, à mes yeux, mérite enfin de s’appeler Final Fantasy. Chose que je n’avais plus ressentie depuis longtemps. Un jeu qui, une fois le dernier adieu, prononcé me manque et reste en tête. Fichtre, je n’espérais plus cela de Square.


Portrait de UNCHARTOUILLE

Donc c'est ce jeu qui t'a sorti de ta torpeur vidéoludique, ça t'a interpellé et touché ta corde nostalgique. Toi aussi t'as été séduit par BG3 ? Autre corde nostalgique.
Un ancien joueur qui se remet à jouer, voilà pourquoi square mets ses billes sur le remake + que sur l'épisode canonique, c'est parce que le public est plus large.

Square a mis beaucoup d'argent et d'efforts sur le remake car ça parle aux jeunes joueurs (qui jouent à tout), ET aux joueurs moins jeunes.
C'est comme hollywood qui ne veut plus se sortir des films de superhéros, depuis qu'ils ont découvert depuis Batman de Tim Burton que ça rammeutait un public très large.

Y'a quelques studios qui ont l'avantage d'avoir une longévité telle qu'ils capitalisent à fond sur la fibre nostalgique. Capcom avec ses remake de RE, Nintendo, square.


Portrait de Jeds

Ton commentaire est intéressant. Je le répète, je n’attendais pas grand chose du jeu. Je ne suis pas non plus dupe du
Fan service et de la corde nostalgique pressée à répétition MAIS, après 180 heures, je maintiens que j’ai retrouvé des sensations et que je me suis laissé emporter comme cela ne m’etait plus arrivé depuis longtemps.

Si tu lis mon commentaire, je ne dis à aucun moment qu’il s’agit du jeu parfait, je souligne juste que j’ai enfin pu rejouer à un véritable Final Fantasy malgré ses errances. Parfois, cela tient à peu de choses, mais en l’occurrence ça a fonctionné sur moi.

Pour BG3, par contre, ce n’est pas par nostalgie que le jeu m’a épaté mais par son jusqu’au-boutisme et parce que, bordel, dans une industrie qui nous prend pour des cons à longueur d’année, j’ai enfin eu le sentiment d’être respecté.


Portrait de amnes

J'espère que le gros ours te lira ;D


Portrait de Ploum

En principe Hooper lit tous les commentaires sur son site.


Portrait de Jeds

L’ours est le seul streameur que je parviens à suivre depuis de nombreuses années.


Portrait de UNCHARTOUILLE

Citation:

Pour BG3, par contre, ce n’est pas par nostalgie que le jeu m’a épaté mais par son jusqu’au-boutisme et parce que, bordel, dans une industrie qui nous prend pour des cons à longueur d’année, j’ai enfin eu le sentiment d’être respecté.

La nostalgie des jeux ambitieux ^^


Portrait de SUPER_DJEBEE

Citation:
Nous vivons désormais dans un monde où notre média doit être consommé rapidement. Un « produit » en remplaçant un autre.

Ah bon ? C'est écrit où ça, dans la constitution ? Dans la loi ?

La plupart des joueurs font peut-être ça (y'a qu'à voir comment le patron consomme le JV, en mode fast-food et budget illimité) mais chacun est encore libre de faire ce qu'il veut. Perso j'ai une très petite liste de jeux cultes, et je continue à y jouer depuis des années, encore et encore. Je prends mon temps. Je ne me sens pas "obligé" de dépenser 80 balles tous les 3 jours pour jouer à toutes les merdes qui sortent juste parce que c'est nouveau. Je n'ai pas de PS5, parce qu'aucun jeu sorti là-dessus ne m'intéresse.

J'aime pas du tout ta phrase, ça fait tellement "mouton". On a encore notre libre arbitre les gars, faudrait pas l'oublier.

Citation:
Nous regardons des gens jouer

Parle pour toi si tu ne peux t'en empêcher, mais on n'est pas obligés.


Portrait de Jeds

C'est un ressenti, je consomme le JV de la même manière que toi (en accordant de plus en plus d'attention au rétro ou aux sorties manquées). Je maintiens toutefois cet avis. Je ne supporte plus le déversoir qu'est devenu YT où tout ce qui gravite autour du média: presse JV médiocre, influenceur nous inondant de feat insupportables sur fond d'OPE calibrée, Eh oui... pour reprendre ton terme, je pense que beaucoup suivent aveuglément en moutons.


Portrait de SUPER_DJEBEE

Ah ok je vois, tu dressais un constat global de la situation, alors que je pensais que tu décrivais ton propre mode de consommation. Merci pour les précisions :)


Portrait de amnes

FF7 Rebirth, comme dis ici et là, trop commercial, il manque clairement la volonté artistique qui était présente au début.

Si on enlevais l'aura de Final Fantasy 7 a ce rebirth, il n'en resterai pas grand chose. Pour moi le jeu surf énormément sur la nostalgie mais il n'a pas réussi a sublimer ce qu'était le jeu a l'époque (ce qui devrait quand même être la principal raison d'un remake..)

C'était quand même un sacré jeu en 97. Avec les techniques actuels, ca aurait du être une claque à tout les niveaux. Raté.

Ps : Demain, BG3 pas Dragon Dogma 2 par pitié..?


Portrait de Lolo-le-barjO

FF7 est mon jeu de coeur. Et malgré tout cela, toujours pas envie d'acheter une ps5... Flûte.

J'ai aussi eu l'impression que SE se sont trompés de cible avec ce remake/rebirth : J'aurais voulu voir, entre-autres, un Cid qui a de la personnalité avec des cigarettes(loul), une ambiance cyberpunk comme en 97... Quelque chose qui fasse sauter une braguette, quoi !
A la place, on a du wokisme parfois mal placé, de l'action grandiloquente. Et on va pomper tout ce qui est à la mode pour plaire... pfff. Heureusement que les fondations étaient là quand même... C'est ff7, merde.

Ok le chara design est là. Même si Tifa a la... myxomatose ?
Par contre mettre des dialogues dans les combats : "Je t'ai eu !", etc... à la longue ça devient too much, comme le reste. Il y a trop de dialogues, selon moi. Pas de temps mort pour laisser transparaître des émotions.

Ce qui me fait rebondir sur la musique : j'avais l'impression parfois que les thèmes se mélangeaient sur la "world map"... genre cacophonie. Certains nouveaux thèmes étaient même désagréables. Quelques bons remix, surtout à la fin.
Le thème à la mort d'Aérith --> et notamment lors de sa mort : je sais pas si c'est moi, mais il ne monte pas en intensité. Alors que dans l'original, si... Curieux...

Les contenus extra/mini-jeux à droite à gauche, je les trouve pas plus, voir moins passionnants, que 20 ans avant. Après faut voir la 3e partie...

Bref, j'ai pas trop aimé et j'en veux pas à ceux qui adorent. Mais pour moi on perd plus l'esprit de FF7 plutôt que de le sublimer. Dommage ils en ont largement les moyens.


Portrait de Sets

Bon ben, il ne reste plus que la sortie de la partie 3. Et en suite, il faudra attendre la version Royal GOTY avec les 3 parties réunis en une, leur DLC et les améliorations graphiques, jouabilité etc... Et tous ça sur PS6... Ça va être long et dur comme ma... Voiture. Eeeet oui.


Portrait de nexy

Nom de dieu qu'est ce que c'est que cette matière fin?

J'ai plus de respect pour mes chaussettes salles que SE pour Zack mdr
Il n'y avait plus de budget tout est parti dans le visuel ^^

Plus sérieusement, tu dis "le jeu est inattaquable sur le système de combat et contenu", je trouve que c'est probablement les éléments sur lesquels il est le plus fragile en plus de l'exploration.

Si on enlève les personnages et les structures (a l’échelle) qui ont construit le JV, rien qu'en mettant d'autres personnages et des lieux inconnus, je donne pas cher de sa peau.

Si on enlève ses combats et le remplissage ça peut éventuellement donner un meilleur jeu :D

PS: Malgré tout on est d'accord sur un point, c'est probablement le meilleur FF depuis 20 ans (donc un bon jeu globalement), non pas car il est exceptionnel mais car les autres entre temps ne sont pas terribles, cela dit FF4, 6, 7, 8, 9 et 10 me resteront plus remarquable en leurs temps.