Skip to Content

[Saga] Silent Hill

Dernière contribution

749 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Mrmikizooom
Hors ligne
A rejoint: 21 septembre 2011
Contributions: 60
[Saga] Silent Hill

Je m'étonne qu'il n'y ait pas encore de page à propos de la saga mythique de Konami : Silent Hill, alors voici un espace pour débattre de cette série.
Je ne vais pas faire de fiche détaillée sur les dates de sortie, l'histoire et tout ça, on trouve ça facilement sur Wikipédia, simplement donner mon avis perso sur les 4 premiers volets, ceux développés par la Silent Team d'origine. Je n'ai pas fait les suivants, mais je suis sûr que certains se feront un plaisir de compléter avec des posts sur les plus récents. Pour info, je ne les ai pas refaits depuis un bon moment donc il se peut que je fasse des erreurs.

Silent Hill 1

Le premier épisode est sorti sur PS1 aux alentours de l'été 1999 si je ne m'abuse. Je n'ai pas l'impression qu'il ait fait grand bruit lors de sa sortie. Même si le jeu a été bien accueilli par la presse, j'ai l'impression que sa réputation auprès des joueurs s'est faite par la suite petit à petit. Ce n'était pas en France, un jeu particulièrement attendu et je ne connaissais par exemple aucun pote qui l'avait acheté à l'époque, dès sa sortie. Pour ma part, je l'ai découvert dans PlaystationMag et je l'ai acheté direct en me fiant à leur test. Je n'ai pas été déçu. Un survival-horror totalement différent de la référence de l'époque en la matière (Resident Evil) car ne misant pas sur le même type de peur. Là où RE propose plus une peur immédiate, brutale (on sursaute) à quelques endroits précis du jeu, Silent Hill propose une peur viscérale, malsaine, un malaise qui monte petit à petit et reste pendant tout le jeu.
Pour l'apprécier à sa juste valeur il convient d'y jouer seul, dans le noir, avec un casque et si possible un soir d'orage dans une maison de campagne reculée. Le jeu prend alors une puissance absolument démentielle.

Ce titre proposait avant tout une ambiance et un scénario très intéressants avec des énigmes très bien pensées et réellement ardues. Egalement une excellente OST, constante de la série. Graphiquement à l'époque c'était honnête sans être incroyable, le brouillard caractéristique de la série, masquant heureusement les lacunes techniques de la PS1. L'animation du personnage un peu saccadée était déjà moyenne à l'époque. Le gameplay est bon, bien qu'un peu lourd, mais je dirais que cela fait partie du charme des bons survival horror : un gameplay un peu rigide accentue la peur car on a pas l'impression de maîtriser son personnage à 100%.
Malgré ces quelques défauts, ce titre reste une vraie tuerie et un indispensable pour comprendre la mythologie de la saga.

Silent Hill 2

Premier épisode de la PS2 et mon premier jeu sur cette console (que de souvenirs !). Pour beaucoup de fans, il s'agit du meilleur épisode et je ne fais pas exception à la règle. Cet opus reprend la recette du premier, en la rendant meilleure sur tous les points. Déjà au niveau de la réalisation technique c'était du grand art pour l'époque et ça reste très beau aujourd'hui. Niveau gameplay on reste en terrain connu, pas de réelle innovation,mais rien de mauvauis à signaler, on pourra regretter un système d'inventaire qui commence à être vieillot.
Niveau durée de vie, un peu plus long que le premier opus mais ça reste assez court (une dizaine d'heures). Par contre il y a plusieurs fins différentes à débloquer.
Niveau bande son, encore meilleure que le premier, une OST que je continue à écouter très régulièrement 10 ans après, du grand art.

Mais ce qui rend Silent Hill 2 si bon, c'est avant tout son scénario, d'une très grande profondeur, laissant la place à de nombreuses interprétations, une galerie de personnages secondaires très réussie, avec des cuts scenes pleines d'émotions et la présence d'un méchant ultracharismatique et réellement terrifiant le fameux Pyramide Head.
Un regret cependant, les énigmes qui ont perdu de leur intérêt par rapport au premier volet.
A noter qu'il y a très peu de liens scénaristiques avec le premier opus donc il est tout à fait possible d'y jouer sans avoir fait le 1, mais c'est quand même dommage car il y a de nombreux clins d'oeil.
En bref, si vous ne l'avez pas fait, vous ne connaissez pas votre chance...

Silent Hill 3

L'épisode 3 de la série, toujours sur PS2. Pour la première fois, on dirige un personnage féminin, Heather qui est sans conteste un grand atout de ce titre. Là où les deux premiers protagonistes des autres épisodes n'avaient à mon sens pas un charisme incroyable, ici on s'attache réellement à elle et on s'identifie je trouve beaucoup plus. Pour la première fois également, l'aventure ne débute pas à Silent Hill, même si l'on ira par la suite. Les développeurs ont donc tenté de renouveler un peu la série et ce n'est pas déplaisant.
Niveau réalisation, c'est impeccable pour de la PS2. Le 2 frappait déjà fort, mais là c'est parfait. Le travail sur les visages et les expressions faciales est tout bonnement impressionnant pour un jeu de cet âge.
Les musiques sont toujours aussi réussies. Le scénario est bon et ce qui fera plaisir aux fans, il est lié au scénario du premier, même si ce n'est pas immédiatement évident. Inutile de dire que ne pas avoir fait le 1 s'avèrera regrettable pour le joueur en terme de compréhension de l'univers du 3.

Le gameplay reste quasiment inchangé et le système d'inventaire n'évolue toujours pas, on est en terrain connu.
Cependant, personnellement ce jeu m'a un peu déçu. Il m'a déçu essentiellement à cause de sa durée de vie très courte (6 h) et car les premiers environnements de jeu ne sont franchement pas très intéressants (ce qui ramène la partie de jeu vraiment intéressante à 4h). C'est très court. Heureusement c'est aussi très intense, et il faut bien reconnaître que niveau terreur, c'est en ce qui me concerne cet opus qui je trouve est allé le plus loin. Certains passages ont une telle intensité...rien que pour ces quelques minutes de jeu précisemment il vaut le coup, c'est une expérience unique.
Un jeu qui m'a donc d'autant plus déçu car je trouvais son potentiel énorme, mais là vraiment une durée de vie aussi courte, personnellement, arrivé à la fin, ça m'a vraiment rebuté. Les personnages secondaires sont aussi nettement moins intéressants et moins nombreux que dans les autres épisodes.

Silent Hill 4 : The Room

Dernier épisode de la Silent Team, Silent Hill 4 : The Room est un jeu vraiment à part dans la saga. C'est aussi le plus décrié des 4 premiers épisodes et malheureusement je trouve, à juste titre.
Le moins qu'on puisse dire, c'est que la saga évolue sur de nombreux points. D'une part, le gameplay bien que restant classique a pris un petit coup de jeune avec un inventaire accessible directement ingame et la présence d'une barre de vie. Rien de révolutionnaire, mais on apprécie ce petit confort par rapport aux autres opus. Problème : on ne peut transporter que 10 objets et cela implique de nombreux aller-retours avec un système de coffre un peu pompé sur Resident Evil.
Ensuite la grande nouveauté du jeu : The Room. Le héros est bloqué dans son appartement pendant tout le jeu ou presque et ne peut s'en échapper que par un trou dans le mur qui l’emmène dans divers lieux situés justement à Silent Hill. Les phases dans l'appartement proposent un gameplay à la première personne, alors que le reste du jeu est toujours à la 3ème personne. Intéressant au début, ces phases se révèleront vite répétitives et dépourvues d'intérêt.

Niveau réalisation le jeu est moins inspiré (disparus le brouillard et le grain dégueulasse), le jeu est étrangement clean et la peur descend donc d'un bon cran par rapport aux précédents volets. De plus les phases dans l'appartement sont vraiment moches et ce à cause de textures étrangement plutôt proches de ce qui se faisait sur PS1, à savoir une bouillie de pixels.
Niveau liberté d'action, le jeu en prend aussi un coup, car il n'y a plus de carte de Silent Hill où l'on peut se déplacer, on se contente de visiter les lieux imposés (au nombre de cinq) dans un ordre précis et ce qui a le plus choqué les joueurs, c'est que l'on va se taper ces 5 environnements deux fois dans le jeu, avec très peu de changements d'un passage à l'autre. Le comble, c'est que lors de notre deuxième passage, on devra escorter un personnage secondaire très lent ce qui fait que l'on ne peut plus vraiment esquiver les ennemis et qu'on doit attendre ce personnage en toutes circonstances, y compris pour bêtement passer une porte ! Si on ne le fait pas, eh bien on est sûr de se taper la mauvaise fin du jeu...

Sinon, le héros n'a malheureusement aucun charisme, les personnages secondaires eux, sont plus nombreux qu'à l'accoutumée, mais on ne les verra que pendant un petit laps de temps en général, donc ils ne sont pas très dévellopés.
Autre point noir : l'absence de boss mis à part le boss de fin plus que moyen.
Le scénario quand à lui est toujours très bon, je dirais même que c'est le gros point fort du jeu (il n'est pas beaucoup lié aux autres épisodes donc pas de souci de compréhension de ce côté là). Par contre le scénario est plus exigeant avec le joueur dans la mesure où il passe plus par des petits détails (des notes à lire, des flashs radio à écouter, etc...) que par des cuts-scenes dialoguées, donc il faut s'en donner la peine pour ne pas passer à côté.
Enfin l'ost est toujours bonne, bien qu'un peu moins inspirée que le reste de la série. Cependant certaines pistes sont excellentes, et je dois bien avouer que mon thème préféré tous SH confondus est une piste de ce The Room...

En conclusion, ce n'est pas un mauvais jeu malgré tout, le trip claustrophobique de l'appartement est une bonne idée, c'est très Kafkaien dans l'esprit, mais à mon sens pas assez exploité. La terreur des précédents volets cède la place à un vague malaise plus psychologique que viscéral.
C'est dommage car il y avait un fort potentiel, mais mis à part dans la dernière heure de jeu, on a l'impression que ça ne décolle jamais et on passe son temps à espérer que le jeu devienne plus trash et plus malsain, qu'on atteigne les sommets d'horreur des trois premiers, mais ça ne viendra malheureusement pas.
Une déception pour ma part alors que durant les premières heures de jeu, je sentais que ce Silent Hill aurait pu devenir mon préféré.

Voilà, j'espère que ce topic suscitera des réactions et que d'autres personnes du forum donneront leurs avis sur cette saga et sur les épisodes next gen qui à ma connaissance ne sont malheureusement pas aussi réussis, ou en tout cas plus vraiment dans la même veine.

Edité par Mrmikizooom le 23/09/2011 - 12:30

Nom de dieuuuuuuuu de booouuuuuuuzzzzzzeeee !

Portrait de Hatsu Lurker
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 1594
Re: [Saga] Silent Hill

Excellente série ! Bon, elle est un peu morte après le désastre post SH 4. En tout cas merci de ta contribution.

Portrait de Riuy
Hors ligne
A rejoint: 5 septembre 2011
Contributions: 436
Re: [Saga] Silent Hill

Je n'ai jamais joué à un épisode de cette série mais c'est une série que j'ai vraiment envie de commencer mais j'avoue que ce qui m'en empêche c'est la peur ><

Portrait de Pandaman
Hors ligne
A rejoint: 12 septembre 2011
Contributions: 938
Re: [Saga] Silent Hill

j'ai jouer qu'au deux premier, mais c'est vrai que SH2 est vraiment génial. J'espere que SH downpoor sera aussi bon.

You must defeat my pandaken to stand a chance!

Portrait de Mrmikizooom
Hors ligne
A rejoint: 21 septembre 2011
Contributions: 60
Re: [Saga] Silent Hill

Riuy : Franchement n'hésites pas à jouer à cette série, c'est une vraie expérience vidéoludique et puis pour la peur, tout dépend du contexte dans lequel tu y joues : en pleine journée avec un pote tu n'auras pas très peur je te rassures, mais le jeu sera dix fois moins intense que seul dans le noir, avec un casque c'est certain.

Pour la petite anecdote, je me souviens d'une fois où je jouais au 2 à l'époque, dans le noir avec un casque sur les oreilles à volume fort. Ma mère était rentrée dans ma chambre pour me dire un truc, comme je ne répondais pas, elle m'avait secoué l'épaule. Je crois bien que mon coeur s'est arrêté de battre tellement j'ai flippé. Ma mère a pas compris pourquoi j'étais dans un tel état...

En fait, c'est un jeu qui fait marcher à fond ton imagination, comme il y a beaucoup de zones d'ombres et de sons flippants, tu te retrouves face à tes propres angoisses et c'est toi même qui crée la peur alors que souvent le jeu n'est pas si terrifiant que ça !

Je te conseille de commencer par le premier pour avoir le contexte de ce qu'est Silent Hill, mais il est aussi possible de commencer directement par le 2, dont l'histoire est indépendante et qui est moins vieillot graphiquement donc plus sympa à faire de nos jours.
En revanche, c'est une erreur d'attaquer par le 3 pour des questions de compréhension et le 4 n'est pas aussi réussi que ses prédécesseurs.

Nom de dieuuuuuuuu de booouuuuuuuzzzzzzeeee !

Portrait de PurplePenguin
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 5891
Re: [Saga] Silent Hill

Hatsu Lurker > "Excellente série ! Bon, elle est un peu morte après le désastre post SH 4."

La série n'a clairement plus été la même après le 4ème opus, mais de là à utiliser le terme "désastre", je suis pas trop d'accord avec toi. Et avec beaucoups de fans, car ils sont nombreux à le penser. Bon déjà, qu'on soit tous d'accord: les 3 premiers Silent Hill sont tout simplement les meilleurs et des chefs d'oeuvre en matière d'immersion, d'ambiance et de peur profonde et psychologique ! Profond, intriguants, alarmants, complexe dans son écriture,... Des perles dans le monde du jeu vidéo !

Le 4, loin d'être mauvais, à amorcé une volonté de changements de la part de la Team Silent. Certains ont appréciés, d'autres pas.

Mais c'est à partir de là que ça a divisé: le départ de la Team Silent (une des meilleurs team dans le monde du jeu vidéo, ces mecs étaient vraiment passionés et limite psychopathe quand ont lis les interviews :p Enfin, comment ne pas être dérangé mentalement pour réussir à créer un univers aussi complexe et grandiose que celui de Silent Hill. Ou alors INCROYABLEMENT talentueux !!!) des commandes de la saga Silent Hill.

Il y a eut le Homecoming, qui n'est pas un mauvais jeu, mais clairement pas un Silent Hill tel qu'on l'entend. Mais bon, quand on le prends en tant que simple jeu vidéo, il passe assez bien je trouve, sans non plus briller...

Silent Hill 0, ou Origins. Là, malgré que certes il reprenne les bases du premier Silent Hill, et ne prends donc pas trop de risques, je trouve que Climax a fait fort quand même ! Le jeu, même en tant de Silent Hill, est très bon ! Oui, il n'égalise pas ses prédécesseurs (je crois que de toute manière, aucuns ne les égalisera) mais l'esprit originel de la série est bien là, et l'ayant fait sur ma PSP, la nuit, avec un casque, je peux vous dire que je flippais pas mal, comme à la bonne époque du 2...

Puis il y a eut Shattered Memories... Bon, comment dire... Ce n'est pas un Silent Hill, DU TOUT ! Il faut y jouer en tant que jeu à part, un gros spin-off, et là franchement, je l'ai trouvé EXCELLENT ! Un gros coup de coeur !
Certes l'aspect survie disparait quasi totalement, certes les moments d'angoisse profonde ne sont plus là,etc...etc...
Mais vraiment, si on arrive à se mettre en tête que Silent Hill c'est finis, ce sera plus comme avant, et qu'il faut donner une chance aux nouveaux en tant qu'opus parallèles (Shattered Memories c'est limite plus un jeu d'aventure-exploration), il est très bon ! Après, le point fort du jeu reste la psychologie, et là, Climax a fais très fort aussi ! La fin... Quel choc quand même ! J'en dis pas plus... Tout s'explique en une seule scène...
Mais durant tout le jeu, on est impliqué dans l'intrigue, on est aspiré dans ce monde glauque et effrayant... Je vous recommande vivement le test de Bibi300, qui rejoint fortement mon avis. Un de ses meilleurs tests je trouve.

Donc voilà, perso Climax avait fait du très bon boulot, et eux avaient compris l'esprit de base de cette saga mythique, contrairement à Double Helix. Mais Konami a choisi de confier le prochain Downpour a un autre studio... On verra bien ce que cela donne, mais je fais partie des fans qui regrettent la Team Silent mais qui en même tant trouve que Climax DEVAIT devenir les successeurs de la Team Silent... Dommage.

Edité par PurplePenguin le 23/09/2011 - 16:22
Portrait de 0K3vin
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 1665
Re: [Saga] Silent Hill

Une série que je n'ai pas eu la chance de découvrir encore aujourd'hui, et qui pourtant m'attire et me fascine. Peut-être qu'un jour je pourrais diriger ces personnages cultes de cet saga qui l'est tout autant.

Merci pour ce topic. ;)

Portrait de Summonight
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 514
Re: [Saga] Silent Hill

Je me suis arrêté à Silent Hill 4, et n'ai pas encore terminé le Origin (PS2) et Shattered Memories (Wii).
Je vais de temps à autre sur Silent Hill France pour voir si une avancée il y a eu pour Downpour (qui m'a l'air d'être plus survival qu'à l'ordinaire).

Sûr qu'après les quatre premiers épisodes, la série s'est quelque peu égarée, malgré une bonne prestation de Climax et un désir de façonner autrement le devenir de la série Silent Hill.

Portrait de Leon9000
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 231
Re: [Saga] Silent Hill

Il manque à la série un nouveau souffle et une prise de risque conséquente. Depuis SH4 on a eu droit à un préquel, de qualité mais qui reste un préquel, un melting pot maladroit des opus de la série qui n'avait pas compris grand chose à l'intelligence du propos et une réinterprétation splendide du premier opus mais qui reste une réinterprétation. Même au niveau de la bande son de Yamaoka, cette stagnation commençait à se faire sentir.

Au moins même si le prochain Downpour n'est pas des plus réjouissants, ils ont au moins l'audace d'imposer un nouvel univers et une atmosphère différente des précédents opus. L'idée d'incarner un criminel (et vraisemblablement un meurtrier vu les nombreuses métaphores du trailer) est intéressante, après quand on voit les images du jeu le budget a l'air assez faiblard.

Portrait de PurplePenguin
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 5891
Re: [Saga] Silent Hill

Leon9000 > "L'idée d'incarner un criminel (et vraisemblablement un meurtrier vu les nombreuses métaphores du trailer) est intéressante."

Oui, moi aussi j'aime bien ce concept, mais sans spoiler... Si tu vois où je veux en venir, en disant que ce n'est pas non plus hyper originale... Ne regarde pas ma balise SPOILER si tu n'as pas fait les anciens Silent Hill !

Spoiler

Portrait de Zivaboy
Hors ligne
A rejoint: 3 septembre 2011
Contributions: 1175
Re: [Saga] Silent Hill

Citation:
Il y a eut le Homecoming, qui n'est pas un mauvais jeu, mais clairement pas un Silent Hill tel qu'on l'entend. Mais bon, quand on le prends en tant que simple jeu vidéo, il passe assez bien je trouve, sans non plus briller...
[...]
Puis il y a eut Shattered Memories... Bon, comment dire... Ce n'est pas un Silent Hill, DU TOUT !

Autant je suis d'accord avec toi sur le fait que la série n'est pas morte avec SH4 (même si cet épisode est le moins bon à mon sens), autant je trouve que SH 5 et Shattered Memories sont clairement des Silent Hill.

Le 5 reprend excatement le même fond que le 2 et Shattered Memories innove un peut, mais ressemble assez au 3 finalement.

J'aimerai bien que tu m'expliques pourquoi tu ne trouves pas que c'est le cas!

Pour infos, hasard mais je viens de rédiger une retrospective en quelques lignes sur Silent Hill (voir lien ci-dessous):
http://rpgsurvivaletcie.hautetfort.com/archive/2011/09/25/retour-sur-la-saga-silent-hill.html

Mes avis sur chacun des épisodes y sont détaillés, mais le but est bien sûr d'en parler ici.

UMBASA !