Skip to Content

Hooper

27/04/2019
  • Ronron
Site Web : http://hooper.fr
2,681 vidéos - 138,663,665 vues - 107,663 abonnés
Description (Youtube) :
Viens rejoindre la communauté sur www.hooper.fr

Dernières vidéos sur Youtube :

Hooper Live The Surge
29 avril 2019

Dernières vidéos sur Dailymotion :

Live Dragon Quest XI FIN
10 octobre 2018

24 Commentaires

Portrait de blaoi

Hooper ? Connais pas :/

Non sérieusement je te suis depuis des années, dix ans je pense, et c'est toujours avec joie que je regarde tes vidéos. J'espère qu'un jour tu te redirigeras vers les reviews car j'en étais très friand à l'époque ! J'espère également que tu referas une nouvelle épopée du même format que d'antan où tu te donnais pour défi de terminer le jeu d'une traite. Tu finissais lessivé, la voix cassé par les injures mais c'était un temps où tu te donnais corps et âme dans le jeu, un vrai délice à regarder! Mais tout ça c'est le passé, mais c'est pas pour autant que je t'apprécie moins !


Portrait de Rapha_Drl

Se mettre sur son propre site, ça c'est un génie de la propagande!!


Portrait de Trikounet

Hooper, le vidéaste ronron. :D

Jouer pendant que les autres regardent... on se souvient tous de ces anniversaires passés assis à ne rien faire sur le canapé pendant qu'untel montrait tout son talent et son habileté hors du commun (sic) sur je ne sais quel jeu à la mode. Lorsqu'on se remémore de tels instants, on constate à quel point c'est frustrant de ne pas pouvoir toucher à la manette et on se surprend parfois à gueuler des instructions au joueur ("mais va à gauche ! Saute ! T'as pas vu le monstre ?"...), tel un coach vidéoludique sanguinaire prêt à étriper n'importe qui à la moindre erreur... Avec internet, exit les potes (snif) et le Coca accidentellement renversé sur le canapé (quoique...) : le vidéaste qui prend les manettes est en effet très souvent à des centaines de km de son spectateur. Autant dire que lorsque l'audimat gueule inutilement contre la fenêtre YouTube ou Dailymotion, il y a comme un relent de schizophrénie dans l'air...

Le Hooper — qui fut aussi connu sous le pseudonyme de Karkaradon — c'est un peu ce pote accro à l'écran que l'on a tous eu un jour : très têtu et avec un esprit de déduction tellement invraisemblable qu'on se demande toujours quelle substance illicite le bonhomme consomme au petit-déjeuner. Le Hooper, c'est cet ami virtuel qu'on a envie de secouer lorsqu'il ne comprend pas un élément de gameplay des plus basiques... jusqu'à que nos fantasmes tortionnaires cessent brusquement quand on voit avec quelle agilité improbable le type se sort d'une épreuve réputée irréalisable, surtout après avoir galéré 3/4 d'heure sur un passage hyper bidon... Mais le Hooper, c'est aussi et surtout le gros nounours qui nous raconte une histoire à chaque fois : le type qui parvient à nous bercer avec le rire et la frustration qui émanent de l'écran.

Et Dieu sait que je ne porte pas le podcast de type lets play dans mon cœur. En vérité, j'ai toujours haï ce concept fait pour que des types complètement possédés par la sous-culture geek 2.0 puissent s'astiquer le zigouigoui sur je ne sais quel blockbuster à la noix et vivre de leur chaîne YouTube en quémandant de l'oseille à tout va. Car bon, il faut bien se rendre à l'évidence : YouTube est vraiment le royaume de la médiocrité où n'importe quel sujet se voit prostitué ou vulgarisé à outrance et sacrifié sur l'autel consumériste. C'est assez drôle de voir tous ces gens qui ne se sentent plus parce qu'ils jouent à la console devant des milliers de spectateurs : où est la gloire dedans sincèrement ? Je sais, parler tout en jouant n'est pas un exercice facile : pour avoir pu m'essayer à la présentation vidéo de jeu, j'ai bien vu que ça demandait un minimum de tchatche, de dextérité et de matériel pour être un tant soit peu intéressant. Je dis simplement que la masse qui pullule sur YouTube est constituée de vidéastes sans intérêt.

Fort heureusement, il y a toujours des exceptions. Il existe encore aujourd'hui des gens qui savent rester intègre et qui font l'effort de ne pas céder aux sirènes du YouTube Game ; des gens qui évitent le maximum de pièges afin de produire du contenu intéressant. Je ne parle pas de gagner ou non de l'argent, non : je parle seulement de concevoir une émission qui a de la gueule, un podcast qui déchire et qui donne envie d'être vu dans son intégralité sans que le spectateur ne soit pris pour un con une seule seconde. Et notre Hooper fait bien entendu partie de cette petite clique de podcasteurs honorables. Le Hooper a effectivement le mérite d'être une personnalité sympathique et atypique qui partage sa passion dans son coin sur son site web et avec un grand brio. Certes, comme mentionné plus haut le spectateur pourra râler devant la maladresse du bonhomme et son franc-parler peu commun mais cela fait partie de la Hooper touch. Et dans tous les cas, c'est une certaine bienveillance qui règne dans chacune de ses vidéos.

Le plus étonnant est de voir que la durée des vidéos peut dépasser l'heure sans que l'on se fasse véritablement chier. Il faut dire que le Hooper nous fait du let's play des plus archétypiques : une voix, un écran de jeu et basta. Pas de mise en avant de la personnalité au détriment du contenu, pas de personnage créé uniquement à des visées de prostitution : ici le Hooper parle du jeu devant lequel il est en train de galérer, non sans lésiner sur l'humour bon enfant et sans que l'atmosphère globale ne suinte la vulgarité. Et encore une fois, je ne peux que saluer la modestie du bonhomme qui en 12 ans d'existence n'a pas cédé au putaclic.

Après, il faut aimer regarder de longues épopées vidéoludiques de plusieurs heures sur des jeux assez variés en résistant à la frustration de ne pas pouvoir attraper la manette en cours de route et en faisant abstraction des quelques sarcasmes du gros ours. Cependant, le format review classique me manque un peu, voire énormément. Voir le Hooper s'attaquer à des jeux qu'il connait était quelque chose de très plaisant car cela offrait un contenu plus conséquent et mieux organisé. Les vidéos comme The Terminator sur Sega CD avec cette nostalgie des années 80 ou, mieux, des vidéos comme Banjo-Kazooie : Nuts and Bolts où Hooper prenait son temps pour déballer tout son amour pour le studio Rareware... voilà quelque chose que j'aurais aimé revoir en surcroît des épopées et des différents lives. Mais bon, c'est dommage car, si la force du Hooper demeure de n'avoir écouté que lui durant toutes ces années, peut-être ne s'écoute-t-il justement pas assez ces derniers temps. Plus de console rétro (flemme, sauf quand c'est dispo en compile ou jouable via Retron machin truc), plus de reviews (flemme), certaines épopées qui sont beaucoup trop longues (God of War notamment)... mais pourquoi diable Hooper ne montre-t-il pas, comme jadis, ce qu'il sait plutôt que ce qu'il ne sait pas ? Ce serait tellement bien s'il alternait de la sorte ! Car le Hooper sait des choses, il en sait beaucoup mais n'a plus du tout la foi ou l'envie de le faire. C'est triste. Les reviews me manquent terriblement...

Moi je trouve ça dommage parce qu'il était l'un des premiers podcasteurs que j'ai découvert à l'époque sur Daily et jv.fr et, 12 ans après, je le suis encore. En général et malgré la décennie, le Hooper n'a rien perdu de sa superbe. Une recette simple mais terriblement efficace, jamais égalée dans un monde (YouTube/Daily) très critiquable sur bien des points.

Mais je redoute quand même la fin prochaine du Hooper. Combien de temps va-t-il tenir ainsi, à trôner fièrement dans son propre monde ? 15 ans ? 20 ans ? Quoi qu'il en soit, il y a un moment où viendra le temps des adieux et ça, je n'ose l'imaginer... Déjà que Sizefac est parti, alors si le Hooper s'en va...

EDIT : je tenais quand même à ajouter que je serais sûrement moins tendre avec le Hooper si j'écrivais ça aujourd'hui. Je commence à me demander si le Hooper ne prend pas, inconsciemment cela dit, les gens pour des neuneus au fil du temps. Je crois que la paresse et la complaisance dans la trop grande facilité n'ont jamais été aussi fortes que maintenant. Et puis, quelle année de merde avec cette avarice en matière d'épopée off. Je crois que le Hooper entame le chemin vers la fin de son existence : je ne vois que ça, hélas.


Portrait de Erazul

C'est marrant, il me rappelle un mec qu'on appelait Flunchy ou Gros Billy, un truc du genre...
Certains disent que depuis, il s'est retiré comme un Hermite, traumatisé par les surnoms qu'on lui donnait.


Portrait de Kimochiii

Il a un chat.

C'est tout.


Portrait de Ludwig DeLarge

C'est qui ce type ? Encore un sans esprit critique et qui fait des montages épileptiques de ses facecams, j'en suis sûr !


Portrait de playstationwii

Le meilleur ever bien sur :p


Portrait de Oliver Plasma

Meilleur Vidéomaker de tous les temps ! Le King Of The World !


Portrait de video2f1

What ! rien depuis le 08 septembre 2015 xD ?!?

Bah ça va, hein, on se la coule douce xD !

Allez hop ! Modos ! Virez moi ça du tableau des vidéomakers xD !


Portrait de Balou

Tiens. Maintenant les gros ours ont leur place dans le jeu-vidéo!


Portrait de kek

connait pas, il est bien ?
ça a l'air moisi du cul...

ooooh ça va !


Portrait de MisterFullmetal

Tiens, il a l'air sympa celui-là :P


Portrait de eyeshield 21

Haha le "ronron" pour masquer le contenu !
Bif ! On ne me la fait pas :p


Portrait de ByeByeTango

C'est qui ce random ?


Portrait de Genesis-Quattro

Une valeur sûre ;)


Portrait de el tourteau

Va falloir l'avoir à l'oeil l'animal, il ne m'inspire pas confiance!


Portrait de Kaliik

King of the world !


Portrait de Naverkrad

Lol je me demande ce qu'il vaut ce videomaker, faudrait peut etre regarder un jour !


Portrait de nogeeko

à tout Hooper, tout honneur !
Je vais surveiller cette chaîne en priorité, puis découvrir un peu toutes celles que je ne connais pas, ça prendra combien de temps à votre avis ?
Putain...10 ans ?