Skip to Content

Super Mario Sunshine (3/3)

Let's Play et Fin Super Mario Sunshine

28 Commentaires

Portrait de Antonius

Le Mario le plus trash. Les plantes carnivores dégueulent, Yoshi dégobille aussi, des mobs brûlent à vif, les chiottes fuient et pire, des ennemis chient : les Coo Coo font en plein vol (voir ci-dessous).

Au vu de la couleur pour moi ce n’est pas de la peinture.

Heureusement que les américains ont su empêcher Nintendo de tomber également dans la surenchère de violence ! Mario ne frappe plus des poings et des pieds comme dans Mario 64, et surtout, son J.E.T. n’est finalement pas conçu sous la forme d’une arme de poing, c’est-à-dire d’un pistolet à eau comme cela avait été envisagé.

Cependant ce Mario continue son symbolisme libidinal dont Peach en est l’objet et aussi la frustration : Mario refoule au moyen de ses jets d’eau, et Boswer dans le niveau final fait face à une Peach préférant son canard de bain… Pas besoin d’être Freund pour deviner. De toutes manières, les deux seront à nouveau rembarrés à la fin d’Odyssey. Pas de sexualité, pas de mariage, on notera aussi que Peach exclut tout côté maternel envers Boswer Jr., bref, une féministe moderne d’il y a 20 ans.

Je m’arrête là parce que Hooper dans sa review sur ce Sunshine exprimait qu’il n’appréciait pas la plus grande scénarisation dans un Mario, alors faire de la psychanalyse à deux balles dessus !

Citation:
Là j’ai qu’une seule envie quoi, c’est de sortir le CD du GameCube, et le foutre à la fenêtre quand je vois un truc pareil... (lors de l’intro du jeu dans sa review, à 2:17)

Dans sa review il souligne davantage les défauts de la caméra et de l’interface, sinon c’est pareil.

Moi je ne trouve pas gênant que Mario déambule sur des bateaux ou à proximité d’hélicoptère, c’est un humain, ou du moins un anthropomorphe ; c’est plus bizarre dans Odyssey au milieu de pnj plus réalistes et dans un New-York réaliste aussi. Sunshine au moins a son identité, celle des Antilles Françaises : insulaires, ensoleillées, des sous difficiles à trouver, avec plein de dégradation et du tourisme qui se passe mal.

Les pièces bleues ne sont pas nécessaires pour terminer le jeu, ce n’est donc pas un si grand défaut que ça. Leur complétion c’est pour les vrais bonhommes impavides et fous.


Portrait de Unclekaz

Au pire à 48:00 tu pouvais juste sauter sur la grille comme tu le fais d'habitude pour choper la vie MAIS ne pas passer par la trappe directement, monter et aller à l'autre grille. Des fois tu as de ces absences je crois que ça m'impressionnera toujours. Comment peux tu ne pas comprendre quelque chose d'aussi simple que tu fais depuis le début du niveau en plus ???????? Juste fou le truc XD


Portrait de Ploum

Merci Hooper pour ce voyage au soleil. Pas de tout repos certes,
comme on peut le voir à 2:16:40 XD

J'étais surpris qu' Hooper ne se souvenne de rien ou presque.
Si il a fait le jeu qu'une seule fois ca peut se comprendre.

Ce jeu a plutôt bien vieilli grace à une NGC bien exploitée. On peut saluer la
prise de risque de ne pas avoir fait un simple Mario 64 en graphismes GameCube.
(J'aurais kiffé ça d'ailleurs, loul).
Le jeu est bien fini, chaque niveau à sa musique a lui et il y'a une coherence
generale.

Il manque quelques ameliorations pour que ce jeu puisse surpasser son predecesseur:

- Un gameplay moins lourd. Le maniement aurait pu être plus simple. On doit
selectionner le mode jetpack manuellement avant de s'en servir, c'est pas grand chose
d'appuyer sur un bouton certes, mais il faut y penser à chaque fois. Paradoxalement
on a souvent l'impression de bosser dans ce jeu.
Pour simplifier le bousin, ils auraient pu reserver une des gachettes, ou le bouton X,
au deuxieme mode du JET.
On garde juste appuyé le bouton dédié, et ca ferait cracher l'eau dans le
deuxieme mode directement.
Le JET aurait même pu être laissé dans ses boites, et necessaires qu'a certains endroits,
au lieu d'être au centre du jeu. Ainsi les designers n'auraient pas eu la contrainte de
l'exploiter partout et on aurait evité les missions de chez Veolia.
Et aussi les mouvements doivent être tous expliqués.

- Supprimer quelques épreuves à la noix, comme les pieces bleues, certaines pieces rouges,
et les remplacer par des niveaux funs en mode jetski. C'est rien de fou, je rappelle qu'il
y'avait des canons, du vol plané et du skate sur carapace dans Mario 64.

- Les Boss ont dans leur pattern, des moments ou on ne peut pas les toucher, trop longs.
On retrouvera souvent cette caracteristique dans les Mario. Mais ce n'est qu'une question
de gout personnel peut être.

- L'univers aurait pu être plus "fantasy".
Exemple au lieu de cargos avec leurs cheminées j'aurais mieux vu des bateaux sans moteur
mais propulsés par des bloups coiffés d'une casquette de capitaine. Enfin bref, un truc
completement fumé à la Mario.
Cela sera corrigé dans l'incroyable Mario Galaxy.

- Il y'a trop de soleils penibles. Mention speciale à la plage Sirena. Aucune épreuve n'est
bonne dans ce monde ! Sachant qu'il y'a relativement peu de mondes, ca pèse sur l'ensemble.

- Il y'a trop de soleils de remplissage. Même si c'est pas aussi catastrophique que dans
Mario Odyssey.

- Quelques melodies épiques seraient bienvenues, quitte à s'éloigner de l'ambiance vacances
dans les tropiques de temps en temps.

- Camera qui ne devrait pas passer à travers les murs.

- Le niveau final devrait être un peu plus varié. Certes, je ne dis pas que c'était incroyable dans Mario 64
mais c'était quand même pas les 3 même platformes sans challenge tout le long. Sunshine à
de bons niveaux de plateforme mais il n'en ont pas mis dans le niveau final c'est incomprehensible.

Aucun jeu n'est parfait et ce Sunshine reste tout à fait honnête cela dit.
On retrouvera peut être Hooper dans une future série de lives pour completer ce sympathique jeu,
quitte à utiliser une soluce !


Portrait de bakosaint

J'ai pas pu être véritablement présent. Seulement par toute petites bribes.

Je vais me regarder la rediff pour ton avis final qui m'intéresse beaucoup pour le comparer à celui donné dans ta review.

Je me rattraperai pour l'épopée du nouvel an, ça pas question de le rater et comme je m'en tamponne totalement le coquillard du 31 décembre c'est parfait :p

Serait il temps d'enfin découvrir le superbe lords of shadow dans de bonnes conditions maintenant que starlink est avec nous ?

Edit: Je me mets la conclusion et première phrase: "si vous voulez mon avis regardez la review d'il y a 10 ans... loul"

Margoulin !


Portrait de Don Patch

Quelque screenshots pris sur tube cathodique des résultats de mes veilles parties d'époque dont une fini à 100% sur GameCube, l'autre à 99,9%.
1ere partie à 120 Soleil, full vies à 99, loul, et la deuxième à 119 Soleil (manque 6 pièce bleu)
Tout ça datant entre 2002 et 2005 à peu prêt, donc sans soluce, sans internet, le bon vieux temps.

En sachant que je l'ai refait il y a 2 ans sur émulateur, me suis arrêter seulement à une centaine de Soleil environ.
Pas évident quand même.

=============



Portrait de Mouron

En te regardant jouer, je me disais que la Place Delfino était vraiment mon niveau préféré du jeu. Le level design est ciselé, c'est agréable de se balader dedans, y a plein de petites choses à découvrir, les améliorations permettent d'appréhender l'espace de mieux en mieux... Pas de bol, c'est le hub du jeu !

Je crois que les niveaux du jeu souffrent beaucoup de la répétition des pièces rouges, Antimario, El Piantissimo, etc... Mais en soit, je trouve qu'ils sont quand même tous attachants. Limite j'aurais bien aimé qu'ils ressemblent plus à la Place Delfino et qu'on puisse se balader entre eux de manière plus organique... C'est dommage de pas avoir d'étoiles secrètes à découvrir avec la catabuse ou plus de portes à défoncer avec la Turbobuse... et même bien d'autres encore x)

C'est peut-être le Mario dans lequel c'est le plus agréable de flâner ? C'est le Mario avec l'ambiance la plus forte de la série

J'ai l'impression que Super Mario Odyssey a finalement réussi là où Mario Sunshine échouait... En ajoutant de la densité au niveau, en les remplissant d'interactions... Tout en perdant de l'ambiance de jeu... C'est comme si Nintendo avait loupé l'occasion de faire une jolie synthèse... Dommage !


Portrait de Rockman

Et donc c'est qui sa mère le Bowser Jr. si ce n'est pas Peach ?


Portrait de Umbasa

Sinon la "réponse" officielle:


Portrait de tunsay

J'étais assez surpris par la direction prise par le bon vieux Satoru. Opter pour une redondance de certains soleil, comme l'antimario, les pièces bleues entre autres... L'absence totale de surprise, rien ne nous surprend, et puis les niveaux n'envoie pas ce petit quelque chose qu'avait Mario 64. Mais on a là un gameplay au petit oignon et ça c'est remarquable, mais notion spéciale tout de même à cette espèce de temps de latence avant de sauter, on le remarque surtout dans les niveaux bonus où à mon avis, tout le monde est tombé dans le vide à cause de ce problème récurent, on l'a bien vu d'ailleurs durant ce lets play. Sunshine a le mérite d'avoir une ambiance, une identité qui lui est propre, la DA est assumée, il serait étrange de voir des environnement enneigé avec des pingouins par exemple.
Mes doutes ont été confirmés, Hooper n'a pas eu le courage de faire le 100%, je le comprends car aucun intérêt ludique de parvenir le 100% si ce n'est la motivation et la détermination (et du temps) loul, avoir les 8 soleils dans tout les niveaux suffit amplement pour avoir la satisfaction d'y faire le tour complet du jeu.

PS: Ah oui le lets play est inregardable à la fin quand il essaie de choper les 100 pièces loul. Au dessus, c'est le sommeil.


Portrait de Tomfangio

Alors :

Citation:
mais notion spéciale tout de même à cette espèce de temps de latence avant de sauter, on le remarque surtout dans les niveaux bonus où à mon avis, tout le monde est tombé dans le vide à cause de ce problème récurent, on l'a bien vu d'ailleurs durant ce lets play.

As-tu joué au jeu ou uniquement regardé le live ???

Et si tu as joué au jeu : quel support ?

La version GC n'a pas d'input lag sur le saut. (la version switch je ne sais pas mais c'est le code source d'origine. Évidemment, le jeu original a été pensé pour le pad Gamecube et non Switch pro, donc celui-ci doit être moins agréable forcément).

Si tu tombes tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même.

Les niveaux bonus, une fois qu'on les connaît pas coeur : on ne tombe pas dans le vide : NON. (qu'est-ce qu'il ne faut pas lire comme connerie...).


Portrait de Umbasa

Pas d'ambiance dans Mario Odyssey ??????? Je veux bien que tu n'aime pas le jeu et que tu le critique assez durement c'est ton droit, mais sorti des conneries pareil sérieux....... -_-

Pas d'ambiance dans Mario Odyssey ?? Alors, y'a pas d'ambiance dans:

Le monde des chapeaux.
Le Pays des Chutes avec sa musique vraiment bonne ? (Bon la c'est un avis perso j'en conviens).
New Donk City , la tu est pas fan je peux comprendre mais rien que le concert est excellent.
Monde de la cuisine, moi je le trouve à chier mais il n'en reste pas moins que son ambiance est unique.
Monde de la forêt avec cette OST de ouf.
Alors ok le monde de la neige est pas ouf en surface mais des que tu rentre dans le village des Flonflon y'a clairement un truc.
Pays du Bowser avec cette ambiance Japonaise.
Et bien sur le monde de la lune.

Enfin bref pas d'ambiance dans Mario Odyssey..... LOUL.

Bon pour revenir aux lives, excellent lives de manière général c'étais sur que tu allais démonter le jeu dans tous les sens et des le départ, mais pas du tout c'est cool tes critiques sont plutôt justifié d'ailleurs seul bémol avec la fin du live le moment ou tu essaye de prendre les 100 pièces jaunes full ronchon et hélas le skill est catastrophique mais vraiment:(
Tous le passage avec Yoshi, ou pour aller voir Bowser et le combat en lui même gâche un peu tous le final de la dernière partie mais le reste est vraiment bon en tout cas.

Un Mario que j'ai beaucoup aimer refaire perso j'avais peur de le refaire mais au final j'ai kiffer ce gameplay. :)


Portrait de Tomfangio

Je voulais juste faire une remarque par rapport à la fin du live.

Le dernier niveau : la barque.

Hooper qui fait une crise, qui dit que la physique c'est de la bouse, etc...çà m'a vraiment agacé. (il y a un peu de mauvaise fois : il joue mal et s'en prend au jeu...c'est pas la première fois).

N'importe-qui ayant fait au moins du bateau, du kayak, ou autre, sait qu'on pagayant à droite, le nez de l'embarcation va tourner dans le sens inverse, donc à gauche et vice-versa.

(c'est un exemple : il est évident que la phase en barque n'est pas une simulation).

Mais le gros Ours comprend plus tard la technique des micros-jets, et oui, c'est bien comme çà qu'il faut faire (pour être safe) : plus t'es à l'aise, plus tu peux allonger tes jets.

Avoir les pièces bleues dans la dernière zone de lave n'est pas si dure. (et certaines, on filoute, grâce à l'aéro-buse : saut avant et retour-marche arrière, faut un peu de skill, mais juste un peu LOOL).


Portrait de Don Patch

Pendant longtemps j'avais rien compris à la physique de la barque.
Quand ça pouvait filer droit c'était déjà un miracle, avant de redouter le moment fatidique où il fallait tourner et là ça devenait un bordel incompréhensible, à faire des demi-tour en 47 temps pour finir le parcours en marche arrière, ça ne ressemblai à rien XD
Pour ça j'excuse volontiers le Hooper car c'est vraiment pas évident de comprendre les manœuvres de la barque.

Plus tard j'ai fini par comprendre sa physique, du moins je crois.
En faite quand on tire l'eau sur le coté de la barque, selon si on est plus en avant ou arrière de la barque, cela aura un effet différent.
Par exemple si on ce place en avant de la barque, tirer à gauche reviendra à tourner le nez de bateau à droite mais si on ce place plus en arrière et qu'on tire toujours à gauche, ça va plutôt pousser le cul de la barque à droite et donc faire allez le nez du bateau à gauche.
C'est pour cette raison que des fois en tirant à gauche le bateau tourne lui aussi à gauche, ce qui donne cette impression d'une physique illogique mais en faite non.

Après ça reste à re-vérifier mais il me semble que j'avais observé cette physique quand j'avais refait le jeu en émulation il y a 2 ans à peu prêt.


Portrait de tunsay

J'ai compris ce qu'il a voulu dire par "ambiance", il ne parle pas au sens même de l'ambiance, mais d'une absence d'ambiance uniformisée, le jeu s'éparpille dans tout et n'importe quoi ce qu'il lui donne pas du tout d'identité. J'espère on est d'accord sur ce point, cela n'influe pas du tout sur la qualité du jeu, ça c'est un autre débat. Ça va bien se passer ne t'inquiètes pas =).


Portrait de Umbasa

Alors oui je comprend mais suis pas d'accord.... xD

Ok y'a une cohérence dans ce Sunshine ou les Galaxy mais en quoi y'a une cohérence dans l'ambiance dans Mario 64 ou même dans les Mario 2D ou on passe de "monde à monde".

Dans Mario 64 tu va dans des tableaux qui te ramène dans des mondes de laves/désert/neige sans logique elle est ou la logique du manoir Boo ???? xD dans Odyssey c'est la même mais avec le vaisseau ou tu va dans d'autre planètes.
Au moins ça permet des folies.


Portrait de Démocritique

Hooper, maintenant que tu es lancé sur Super Mario Sunshine, je te recommande énormément de jouer à un fangame basé sur Super Mario Sunshine et qui est excellent : il s'agit de Super Mario Sunshine Arcade 2. Il n'est pas très connu. Je l'ai complété à 100% et je peux te garantir que ça en vaut la peine. Il s'agit en fait d'un jeu qui réalise ton rêve puisqu'il ne propose que des niveaux linéaires basés sur les environnements de Mario Sunshine, avec le même gameplay bien évidemment. Ne joue pas au 1 car en fait, le 2 propose les niveaux du 1 avec d'autres niveaux que le développeur a ajouté plus tard. Par contre, il faudra que tu passes obligatoirement par l'émulation. Mais je pense que tu serais déçu de passer à côté du jeu donc joues-y !

Spoiler


Portrait de Phil Fish

Ah tu l'as catégorisé dans Gamecube au lieu de Switch ?
C'était de chouettes lives


Portrait de teknosonorious180

Ha bin hier n'ayant pas suviei le live jusqu’à la fin je savait pas qui l'avait terminer .
Donc BRAVO HOOPER !!!

Très sympa pour le coup se Mario Sunshine pour noel excellent choix de jeu Hooper !
Pour ma part ça confirme se que j'ai toujours penser de Mario Sunshine , que c'est un bon Mario pour moi .

Par contre ça vous a marquer ces pièces bleu jajajaja.
Par contre vraiment, Hooper je t'ai trouver très juste sur la critique du jeu vraiment.

2002 je rappel pour la modélisation de l'eau par contre, a sais exceptionnel je trouve bravo NINTENDO.

Hooper pour les Pièces Bleu regarde Chrono trigger fallait finir le jeu 9x ? 10x je crois ? bon je rappel le jeu est tres long en plus donc le re re re finir pour avoir plusieurs fin différente bon ça avait pas forcement de plus au joueur de l'époque donc peut être les pièces bleu c'est le meme principe ça déplaît pas forcement a une certaine classe de joueurs ?


Portrait de Tomfangio

Salut, mon avis pour l'avoir fait à sa sortie, et en 2020 aussi :

Comparer Sunshine à Mario 64, c'est évident que ce n'est pas forcément idéal.

Pourquoi ? Car Mario 64 est (pour moi) le pionnier du jeu de plate-forme 3D en monde ouvert. Il a placé la barre tellement haute, que pour moi il reste le maître étalon du jeu de plate-forme 3D encore aujourd'hui. (certains préfèrent les Crash, mais couloiresques, ou un Banjo & Kazooie, je peux le concevoir).

Sunshine a ses détracteurs : OK.

Le jeu aujourd’hui reste très beau (sorti en 2002 !)
Le système de buse, c'est un gameplay émergeant : bien utilisé, comme faire des glissades sur le ventre etc...c'est fun, technique, çà offre pas mal de possibilités.

Je précise que le pad Gamecube est largement meilleur je suppose que le pad pro de la Swtich. (La "course" du joystick Switch est moins précise que celle du stick Gamecube).

Alors, oui les niveaux peuvent être inégaux, il y a du remplissage, les pièces bleues : il manque clairement un compteur par niveau (voire par soleil mais là je trouve que çà ferait trop assisté).

Mais l'ambiance qui se dégage de ce Mario est énorme je trouve.

Si je compare aux autres Mario 3D :

Mario 64 >>>>>> All

Mario Galaxy : perso j'ai détesté : linéaire au possible, tu es sur un rail, tu fais poper une étoile, et tu secoues ta wiimote comme un mongolo pour passer sur une autre planète (je parle dans les niveaux), le système de comète, qui apporte certes du challenge, mais qui t'oblige à repasser dans les niveaux, je le trouve inintéressant. Et le Hub que je trouve bordélique.

Mario Galxy 2 : du coup je n'y ai pas joué. (les 2 seuls mario plate-forme 2D/3D que je n'ai pas finis, ou pas à 100%)

Mario odyssey : jeu bac à sable : ils ont repris l'exploration façon BOTW, tu as des Lunes PARTOUT : 999 en tout je l'ai fait, mais bon, remplissage à gogo.

Du coup pour moi :
Mario 64 > Sunshine > Odyssey >>>>>> Galaxy 1 et 2.

Le 100% de Sunshine est compliqué mais ce n'est pas le seul jeu du genre où çà fait "purge". Exemple : Banjo Tooie : le fait de repasser dans un ancien niveau via le train, en faisant le bon arrêt à la bonne station : tout çà pour choper un truc manquant : c'est anti-fun au possible.

Hooper, parfois joue mal il faut le dire. (et pourtant il a fini Cuphead par exemple !)
Se demander que fait le soleil non doré à l'aéroport ? "Mémoire-man" ?!!! : c'est le soleil du début du jeu, le 1er que tu choppes.

Enfin bref, je fais parti des défenseurs de ce Sunshine, le Gameplay est unique (tous jeux de plate-forme confondus - il fallait y penser à mettre toutes ces buses - Merci Miyamoto).

Je vais finir sur 2 sujets un peu HS mais pour compléter mon propos :

1) Zelda BOTW : que Hooper semble vénérer plus que tout : il y a du remplissage : les 900 noix (que j'ai fait, si il ya çà dans le 2, çà sera sans moi), les sanctuaires : 120 ? il y a de la redite : rien que ceux où il y a des combats c'est 20-25 à la louche. Seulement 4 donjons (basés sur la même méthode de GameDesign à savoir tourner le bousin et regarder la map). Du craft : intéressant ? Mouais.

Donc ce que Hooper reproche à Mario Sunshine, il ne le reproche pas à Breath of Zi Wild ???

2) Merci de faire un Castlevania le 31 ou 1er, je ne savais pas que c'était une tradition. Sympa en tout cas.

Allez j'arrête mon pavé et souhaites de joyeuses fêtes à tous.


Portrait de Suprême Yoshiphile

Mario 64 souffre également de niveaux inégaux, sauf qu'on en parle beaucoup moins qu'un Sunshine ou qu'un Odyssey.
Les égouts sont anti-fun, le deuxième niveau de neige n'apporte rien de plus, c'est du recyclage comme y'a plus ou moins dans tout mario malheureusement, le premier monde de l'eau ou là musique est exceptionnel mais qui n'est pas d'un grand intéret, on peut rajouter le monde de lave qui se fait en 5min...etc
On peut également ajouter que son gameplay est moins riche que celui de Sunshine, et que le visuel est pas autant en adéquation avec ce qu'il propose.
Mario 64 est le pionné du genre, et c'était une révolution pour 96 sans nul doute, mais on a tendance a ne pas voir les défauts de ce jeu, car justement pionner, alors qu'il devrait l'être comme tous les autres.
Après c'est une question d'affinité et ou on met le curseur sur nos préférence ;).

Je te conseil Mario galaxy 2 qui est un juste milieu entre Sunshine et Galaxy.
Bien entendu, y'a pas une exploration aussi poussé que Sunshine mais le jeu te propose un jeu bien mieux maitrisé que galaxy selon moi, avec une difficulté plus relever que son ainé, plus varié, des planètes plus grande et bien plus intéressante, et qui met des phases d'explorations (surtout le post-game, qui est pour le 100% donc pas obligatoire, ce qui énerve pas ceux qui n'aiment pas l'exploration).
Après Sunshine, Galaxy 2 est celui que je préfère parce que le jeu est fun. Il faudra que je le refasse pour voir si mon avis est toujours le même.