Skip to Content

Outer Wilds (5/5)

Live sur Outer Wilds

17 Commentaires

Portrait de Vorador

Ca y est, je l'ai vu en entier cette épopée, ça me faisait tellement plaisir de retrouver le gros ours sur un jeu que j'ai adoré et qui n'a peut-être pas encore la reconnaissance qu'il mérite. En tout cas ceux qui l'ont fait sont généralement conquis et à juste titre.

Comme tu le dis bien dans cette vidéo, c'est rare les jeux comme ça qui ne te prennent pas pour un imbécile. On est tellement assisté habituellement que certains objectif pourtant tout à fait logiques et cohérents peuvent sembler complexe. Par exemple sur l'intrus, lorsqu'on doit attendre la fonte de la surface exposée au soleil pour atteindre une nouvelle zone. J'ai tellement aimé ce world design complètement dingue ou tout est en mouvement, tout a un sens et où l'exploration, l'observation et l'apprentissage de connaissances est tout ce qu'il nous faut. C'est un putain de tour de force et je suis content que tu l'ai très justement noté.

Après pour ce qui est de la dernière partie, le fameux "gros oeil", tu n'as pas été totalement convaincu, je peux l'entendre. Moi je l'ai vraiment vécu différemment, j'étais à fond dans l'ambiance, casque sur les oreilles, je profitais totalement de ce délire façon 2001 : L'Odyssée de l'Espace (qui est l'un de mes films préférés au passage) et j'ai adoré chaque seconde. Parce que ça aussi c'est incroyable dans ce jeu, l'ambiance ! Du premier décollage à cette fin complètement folle en passant par nos premiers pas sur chacune des planèetes et leur exploration riche en révélations, j'étais sur le cul tout le long sans déconner. Le sound design est top lui aussi, les musiques, les bruits d'ambiance, les simples respirations du personnage dans le silence de l'espace... Enfin voilà je ne vais pas chanter ses louanges plus longtemps, je prends juste le temps d'ajouter 2 mots : chef d'oeuvre !

En tout cas félicitations pour cette épopée menée à son terme. En voyant la fin de la 3e partie, ce n'était pas forcément gagné. M'enfin le doute n'a pas duré bien longtemps et ton abnégation habituelle a repris le dessus, c'est quelque chose que je respecte grandement.
Maintenant on attend la review Monsieur Hooper. Ha bah oui, les mots ont été lâchés, on les a tous entendu, ils n'ont pas eu le temps de se perdre dans l'immensité de l'espace !


Portrait de Unclekaz

Merci Hoop pour cette découverte, ce jeu est une claque, je me demande si j'y aurais joué sans avoir vu ton épopée ... En tout cas j'y jouerais un jour, dans quelques années quand mes souvenirs de ce jeu seront assez brumeuses pour y jouer sans savoir comment finir le jeu en 2 min XD


Portrait de MisterEdou

Je viens de finir de voir tout tes lives sur ce jeu... un jeu rare en effet, il y a tant de bonnes idées, de concepts intéressants (le fait que la progression du joueur ne se fasse que par la narration, c'est vraiment pas mal).

Je regrette presque de ne pas y avoir joué avant de regarder tes lives^^ Car la replay value du jeu est quasi nulle quand tu sais quoi faire.

Merci Hooper pour cette découverte !


Portrait de Solaris

En fait je viens de comprendre pourquoi le système solaire et l'univers dans lequel on se trouve est si petit, c'est parce que vers la fin de l'univers, ce dernier est censé se contracter jusqu'à être réduit à la taille d'un point, c'est la théorie du Big Crunch.


Portrait de Antonius


Portrait de keytronix

Bonjour Hooper
très belle épopée ! merci de nous faire découvrir ces jeux hors normes
je repense à the witness, tu m'a bluffé de finir ce jeu qui demande une adaptation continue, je me suis pris des barres rires bien sévères !
j'en profite pour t'exprimer mon soutien moral (sans don $ :-))
je te suis depuis bien des années mais du fond de la classe ! pas présent sur le chat etc...
je voulais voir par moi même à propos d'un personnage qui revient assez
(trop ?) souvent dans les conversations, je parle de l'exalté à lunette youtubeur de son état...
effectivement sur deux sujets pris 'presque au hasard' j'ai constaté les dégats , j'ai visionné une vidéo sur le posé d'un sonde chinoise sur la face cachée de la lune et une autre sur la ps5.
et après ça il me vient une reflexion :
les avis c'est comme le vin, c'est avec le temps que l'on voit si ça vieilli bien !
sur la sonde chinoise (je m'y connait un peut dans ce domaine) il a raconté des enormités et des contres vérités qui l'on cramé à mes yeux et oreilles !
je pense que ce personnage est mûr pour faire de la politique , ne pas avoir honte de raconter des conneries pareilles c'est un don rare !
bref sinon je suis en train de m'acheter the witcher 3 sur pc ! après avoir vu tes videos sur le sujet, c'est pour te dire que j'ai 5 ans de retard sur l'actu video ludique !
je 'joue' aussi à orbiter un projet complétement amateur et gratuit de simulateur spatial qui respecte les lois physiques...
au plaisir de te suivre !


Portrait de akinawa

Salut Hooper, pour info Kingdom Come Deliverance arrive (enfin) sur le game pass le 22 août !


Portrait de Tetra

Superbe épopée, et aussi superbe jeu on dirait, j'ai vraiment hésité à juste arrêter de regarder pour me le prendre et me le faire, ça a l'air passionant. Je suis trop flemmarde cela dit, et je suis déjà trop prise par Fire Emblem en ce moment haha

Dommage pour cette dernière partie un peu frustrante à jouer pour toi, et parfois frustrante à regarder parce que tu rates/oublies/ne comprends pas plein de choses, mais j'ai quand même adoré globalement. Y'a une ambiance géniale, un vrai cachet, et ça fait vraiment rêver. Les planètes immenses, les phénomènes de physique, l'open world pour le coup complètement open...

Mention spéciale au scénario aussi, en vrai c'est très rare les jeux du genre où au final le scénario fait entièrement sens. On rassemble petit à petit les pièces du puzzle, et c'est qu'à la toute fin qu'on comprend vraiment ce qui se passe, ce qui s'est passé, et pourquoi. Je m'attendais vraiment à ce que la fin pose plus de questions qu'elle n'en résout, et que le mystère continuerait de planer sur les 3/4 du scénario, mais pas du tout. Tout fait sens et ça fait plaisir à voir. L'histoire des Nomaïs, ce qui leur est arrivé, ce qu'ils ont fait et tenté de faire, pourquoi, l'histoire de chaque planète, la cause et la raison de la boucle temporelle, le fonctionnement de la technologie, ou le fonctionnement de la réalité même de cet univers, etc. A la limite seule l'origine de la matière fantôme et la vraie nature de l'Oeil restent un peu obscures, le reste est vraiment logique et expliqué.

J'en ai marre perso des jeux pseudos artistiques très prétentieux, qui font n'importe quoi et après font genre c'est intentionel avec "une fin ouverte à l'interprétation". C'est trop facile de faire ça, en vrai c'est juste qu'ils sont pas assez malins pour faire quelque chose qui est à la fin profond et compréhensible. Ici, à la limite tu te plains un peu que la fin est perchée, mais on la comprend très bien, c'est juste la fin de cet univers, et la création d'un nouveau. C'est juste la façon dont c'est représenté qui est un peu poétique et abstraite, mais on sait exactement ce qui se passe véritablement. Vraiment un jeu brilliant, comme tu l'as dit.

Et puis même en tant que vieweuse, la nature très ouverte du jeu, et le gameplay entièrement basé sur le moteur physique et la compréhension, ça donne des moments vraiment très funs, un peu comme Breath of the Wild. Te voir te retrouver dans des situations pas possibles et essayer de t'en sortir, c'est toujours divertissant lol. Genre quand ta fusée est emportée dans l'espace, mangée par un poisson, ou transportée à un endroit insolite, et que tu te retrouves bloqué sans. Ou encore quand tu subis les phénomènes liés à chaque planète, genre l'effondrement de Cravité, les boules de feu de la Lanterne, les tornades de Léviathe qui font s'envoler les îles, ou encore cette fichue cascade de sable lol

Au passage, les deux n'ont rien à voir niveau gameplay, mais souvent, l'atmosphère pesante et tendue me rappelait beaucoup Metroid Prime. Peut-être le sound design qui faisait ça, mais dans tous les cas ça rend vraiment bien, on se sent minuscules et dépassés par un monde alien qu'on ne connait pas.

En tout cas, et malgré la très longue durée de cette épopée, j'en ai quasiment pas manqué une miette, merci beaucoup pour ces lives!


Portrait de Mestubesdd

"C'est un jeu qui mériterai une petite review."

NANI ?!

Hooper, donne pas de faux espoir comme ça voyons ! On sait bien que le retour des review est une légende urbaine. ^^


Portrait de Umbasa

Sinon le producteur du jeu et du studio Mobius Digital par la même occasion, c'est Masi Oka C'est l'acteur qui joue dans Heroes, Hiro Nakamura.

Spoiler


Portrait de Umbasa


Portrait de Antonius


Portrait de Estawn

Je recopie mon pavé de la vidéo youtube, dans tous les cas merci Hooper de m'avoir fait découvrir ce jeu !

Attention pavé SPOIL

Pour l'histoire du jeu:

Avant les événements du jeu :
Les nomaïs sont une race venant d'un autre système, ils sont organisés en clan (chaque clan disposant d'un vaisseau) qui se réuni tous les 10 ans pour faire part de leurs découvertes scientifiques.
Toute leur civilisation est centrée sur la découverte de l'oeil de l'univers dont ils ont reçu un signal. L'oeil semble être plus vieux que l'univers lui-même. Ce signal semble avoir disparu depuis.
C'en est quasiment une religion (on peut d'ailleurs voir une 'église' dans la sablière rouge).

Un jour un des clans perçu de nouveau le signal de l'oeil et décide de s'y rendre immédiatement sans avertir les autres clans par peur de reperdre le signal. Leur vaisseau passe donc en distorsion pour réapparaître dans le système du jeu. Manque de bol le vaisseau fonce droit dans Sombronces et n'a plus le temps de dévier de sa trajectoire. Trois capsules de survie sont donc envoyées avant le crash.
Une capsule atterri dans Sombronces et tout son équipage meurt du manque d'oxygène.
Une deuxième atterri sur la Sablière rouge et la 3ème sur Cravité, leurs équipages survient et créent des colonies sur ces deux planètes, la cité des ombres sur Sablière et la cité suspendue sur Cravité.
Du temps passe, les deux colonies commencent à explorer le système solaire petit à petit (leur but ultime reste de trouver l'oeil de l'univers) et se retrouvent. Ils colonisent peu à peu l'ensemble des planètes (hors Sombronces)
Ils construisent la station du trou blanc et remarquent lors d'une traversée d'une équipe que celle-ci sort par le trou blanc quelques millièmes de secondes AVANT d'entrer dans le trou noir. Tout s'enclenche à partir de là.
Le projet Sablière noire commence. Il s'agit de lancer une sonde au hasard dans l'espace puis utiliser ce décalage dans le temps pour renvoyer en arrière les donnée qu'aura récupéré la sonde. La sonde cherchant les coordonnées de l'oeil du l'univers. Pour ça il faut que le décalage temporel soit suffisamment important pour la récolte des données, ils ont jugé que 22min serait suffisant. Toutefois il faut une puissance considérable pour parvenir à cette durée, une puissance que seule une supernova serait à même de fournir. Il construisirent alors la station solaire dont le but était d'initier le déclenchement de la supernova.
En parallèle, les autres planètes furent mirent à contribution pour ce projet.
En orbite de Léviathe est construit le lanceur de sonde ainsi que l'atelier des statues et masques mnémoniques. Les masques servant à enregistrer les données et les renvoyer dans le temps via les statues aux individus auquel ces statues seront liées. Ces statues disposent d'un système de sécurité leur permettant de se lier en cas d'urgence.
Sur Atrebois ont récolte les minéraux nécessaires au projet.
Sur Cravité ont installe la forge noire pour construire les générateurs de distorsions des tours de la Sablière noires et de son 'noyau'. Sur la lune de Cravité, la Lanterne on test les minéraux à la chaleur. En effet le 'noyau' doit pouvoir résister suffisamment longtemps à la supernova pour envoyer les données dans le passé.
Pour faciliter les déplacements entre la Sablière noir et les planètes les tours de distorsion sont construites.

Malheureusement pour eux leur station solaire n'est pas parvenu à faire rentrer le soleil en supernova et le projet sablière noir fut abandonné.
Très peu de temps après une comète est aperçu par les nomaï, c'est l'Intrus. Ils décident de l'explorer vu que c'est dans leur nature de découvrir de nouvelles choses. Lors de l'exploration ils tombent au centre de la comète sur une coque de protection sous le point d'exploser, à l'intérieur de la matière noire mortelle. La coque explose, la matière noire se déverse quasi instantanément dans tout le système tuant tous les nomaï encore présent.

Pendant les événements du jeu:

Le héros est un astronaute d'une race alien à 4 yeux. C'est son 1er décollage. A son réveil il voit l'explosion du lanceur de sonde nomaï de Léviathe alors qu'elle catapulte une sonde. Au musée une des statues se lie à lui (et une autre à l'autre alien stationné à Léviathe). Le mécanisme d'urgence des statues/masques a en effet été activé car dans 22min le soleil rentrera naturellement en supernova ce qui va alimenté le projet sablière noir. Le projet s'enclenche donc, les statues se lient aux personnes à portée (il y a que 2 à ce moment là, un 3ème masque est lié à la sonde qui est envoyée au début du jeu) et la sonde est envoyée au hasard dans l'espace pour tenter de trouver l'oeil du l'univers. La boucle est crée. A chaque fin de boucle le projet est alimenté en energie par la supernova, les masques envoient donc 22min dans le passé toutes les données qu'elles ont enregistrées (aux 2 aliens et à la station pour la sonde) et la boucle recommence.


Portrait de Antonius


Portrait de Juju Retro-Gaming

Bonjour tout le monde,

Merci Hooper pour cette découverte, j'ai vraiment accroché, une ambiance très agréable et des ost reposantes.

Franchement une belle découverte.

Merci à toi Hooper.


Portrait de KyloR

Putain, sans dec', quand on médite à la boucle suivante, si ça ne fais pas penser à 2001 L'Odyssée de l'espace, je ne sais à quoi ça fait penser ! ^^

En tout cas, quand je vois ça et cette ambiance de gros oufo, j'avoue que ça me donne envie d'y jouer. Les seuls jeux qui me font penser à ce niveau d'immersion dans l'espace, c'est peut-être Prey et Dead Space, dans des genres complètement différent bien sûr.

Une perle indé à découvrir, donc. Mais bon, avant, il faut que je me fasse Hollow Knight qui traîne sur le disque dur de ma PS4 depuis 1 an... :p

PS : d'ailleurs, j'en profite pour dire que Hollow Knight est bel et bien sorti en version boîte sur PS4 et Switch pour la somme modique de 30 balles ! Donc achetez-le ! ^^


Portrait de FenrirUnleashed

Ce live m'a fait voyagé, une joie de découvrir ce jeu à tes côtés.

Je pense que ça va me faire bizarre de ne pas avoir de live pendant 2 semaines quand même, va nous falloir une épopée à se mettre sous la dent! :p