Skip to Content

Landstalker (1/3)

Live sur Landstalker

14 Commentaires

Portrait de Dr.Crow

Bordel de merde, ca fait plus de 10 ans que j'attendais ce moment!!
Hooper tu as fais de moi un homme heureux, je peux mourir tranquille.
Dommage que j'ai pas pu y assister via le chat!


Portrait de Swifty

C'est vrai que des RPG comme Landstalker et Soleil avaient un certain charme. Peut-être parce qu'ils n'ont pas connu de suites (contrairement à Zelda ou Pokémon). Impossible de les comparer à d'autres versions, y'en a pas. Ces jeux sont uniques ! ^^

J'ai très peu joué à des jeux où l'on se déplace en diagonale, parce que c'est assez dérangeant, surtout pour les phases de plateforme. Ça n'en fait pas des jeux horribles pour autant. Landstalker prouve qu'on peut faire un beau jeu en 3D isométrique. :)


Portrait de Katakuri

Si tu aurais aider la mémé 5 fois, elle se serait sub et 10 fois, elle t'aurais fait un don plus ou moins conséquent selon le temps que tu mets pour chaque try...


Portrait de Umbasa


Portrait de Orsalan

J ai arreté de regarder rien qu a cause des rewind, ca retire tout l interet


Portrait de Umbasa

Mais non voyons.


Portrait de Monsieur Patate

1:44 « de façon legit, je tiens à le préciser »
Ce n’est plus Landstalker, mais Moonwalker. ( ͡° ͜ʖ ͡°)


Portrait de Apolline

Attention mini pavé:

Je trouve que ce jeu ressemble beaucoup à Equinox sur Super Nes mais en mieux. J'ai plusieurs jeux préférés mais j'ai qu'un seul pire jeu qui a marqué mon enfance, c'est Equinox. Equinox un jeu d'aventure 3D isométrique. On incarne un Alladin rigide qui parcours une mini map rempli de monstres pour visiter des donjons où faut récupérer des boules dans une multitudes de pièces avec son lots de monstres et de pièges bien vicieux. Une fois les boules récupérées on affronte le boss de la zone et on récupère un "string" -traduction du jeu- pour une harpe magique qui sert plus tard de TP.

J'ai jamais fini ce jeu tellement il est salaud. Les premiers donjons ça va mais vers le milieu du jeu on cumule tout: passages invisibles, énigmes basées sur la fausse perspective, donjons infiniment grand. J'avais fais une map sur papier à l'époque mais même avec ça pas pu le finir. Plus tard vers 20-25 ans j'ai voulu le refaire avec une soluce et les continues infinis et j'ai toujours pas réussi à le finir xD Ce jeu est démoniaque. On n'a pas de barre de vie, si un ennemi nous touche on repope en début de salle. Les boss sont infâmes et particulièrement le boss crabe du monde aquatiques.

C'est un jeu plutôt joli, musiques sympas, gameplay correct, mais c'est tellement dur... Je me souviens d'une salle avant boss où faut marcher entre des blocs de piques où ça se joue au poil de cul -on peut mourir 10 fois dans cette salle. Et des énigmes impossibles à trouver normalement. Pour finir, ya un bug en milieu de jeu qui nous fait poper en pleine mer où on rebondit à l'infini -ça peut se corriger avec une manip'.

Bref, Hooper, j'aimerais bien que tu tâtes Equinox un jour, que t'en dises que c'est une merde innommable et que les gens le sachent. Et j'aimerais savoir aussi si certains ici ont pu finir ce jeu et s'ils sont sous bracelet électronique.


Portrait de Monsieur Patate

J’ai réussi à l’époque. ;) Nous avions réalisé des cartes papier de tous les donjons, tout de même ! XD
Ce n’est pas du tout un mauvais jeu, simplement un jeu difficile. Bon souvenir pour ma part.
Cela dit, son prédécesseur Solstice n’a-t-il pas la réputation d’être plus ardu ? Je n’y ai jamais tâté, seulement aperçu, alors je demande.
En tout cas, si tu veux envoyer Hooper sur des jeux durs mais qui peuvent être son genre, je pense à Spindizzy Worlds, qui existait sur Super Nintendo également.

(Au passage, notons que les frères Tim Follin et Geoff Follin, qui ont composé la musique d’Equinox, sont assez renommés par les connaisseurs, avais-je découvert depuis.
Pour l’anecdote : « Tim Follin aura arrangé la musique […] du niveau 1 de Ghouls'n Ghosts. ». :)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tim_Follin
La musique des affrontements est inoubliable :

Techno ; ça pulse !
)

Pour la comparaison avec Landstalker, je pense que ce sont deux jeux de genre un peu trop différent ; Landstalker est plus tourné aventure (il était censé concurrencer Zelda), tandis que Equinox est vraiment orienté plate-forme et réflexion. Ce doit être la perspective isométrique qui donne envie de comparer. ;)


Portrait de Rudolf

@Apolline & monsieur patate : J'adore Equinox (et Solstice aussi). C'est un jeu à la Zelda (avec des donjons labyrinthiques et des énigmes à résoudre, sans parler du boss à la fin), mais en version 3D isométrique et bien hardcore (donc il n'est pas à la portée de n'importe qui). Le jeu utilise la 3D isométrique pour donner lieu à des illusions d'optique de manière à la fois sadique et ingénieuse.

Par contre, Solstice est plus facile qu'Equinox je trouve. Solstice, davantage que sa suite Equinox, est un vrai "hommage" à Knight Lore (le jeu Rare/Ultimate culte sorti sur ZX Spectrum qui avait vraiment créé un genre et révolutionné l'approche du jeu d'aventure/plate-forme) et à tous ces jeux en 3D isométrique sortis sur micro-ordinateurs 8 bits. Contrairement à Equinox, nous avons un seul et unique donjon très vaste à explorer dans Solstice (comme dans Knight Lore, Alien 8, et tous ces autres jeux en 3D isométrique).

Autre bonne musique d'Equinox, hormis le thème culte des boss (les frères Follin ont d'ailleurs signé l'une des meilleures bandes-sons jamais sorties sur Super Nintendo avec Plok, qui rivalise avec les meilleurs jeux Rare et Squaresoft en matière de musiques qui exploitent à fond les capacités sonores de la console), c'est celle du donjon aquatique :

Par contre, à part le crabe (et encore, c'est juste un schéma d'attaques à apprendre par coeur), les boss ne sont pas bien durs : ça demande juste quelques essais pour apprivoiser leurs attaques.

J'avais fait un topic sur le diptyque Solstice/Equinox pour leur rendre hommage, si ça vous intéresse : https://www.hooper.fr/forums/sagas-series/le-diptyque-solstice-nes-equinox-snes


Portrait de Ouroboros

Commencé quand j'étais gamin à 6-9ans, jamais fini à l'époque notamment car la mémoire de la cartouche Snes était flingué et que tous les 6 mois je perdais mes saves.

Je l'ai refais aux alentours de mes 20ans, sans solution, avec toute l'énergie et la volonté qui m'ont motivé à le finir après tant d'années. C'était un combat sur la vie, et j'ai réussi plus facilement que ce que j'aurais cru. Certes, j'ai tourné en rond, j'ai pesté contre des trucs presque introuvables et j'ai foncé dans les deux tiers des murs de certains donjons dans le but de ne pas rater de zones cachés ( et obligatoire ). Mais j'ai réussi. Et la difficulté réside dans la recherche et quelques séquences de plateformes, les boss et les combats cava, sachant qu'on a rapidement quasiment vie illimité via le soin qui ne coûte rien. Après, c'est de l'apprentissage de pattern. Pas forcément drôle, mais pas difficile.

Pour le bug de l'eau, il n'est pas runkiller, et justement sur cette map 3D "rigolote" ( qui n'a pas les mêmes propriétés suivant comment tu orientes la caméra ), on peut passer à certains endroit normalement accessibles que bien plus tard dans le jeu ou normalement accessible via des chemins fourbes dans les donjons.

Franchement, Solstice et Equinox sont plutôt de bons jeux, même si ils sont allé loin dans la fourberie.


Portrait de Maldhôr

Le jeu a certes vieilli sur certains points comme les combats répétitifs mais il possède une magie qui le rend vraiment unique. Il reste un incontournable de la Mega Drive comme Wonder Boy in Monster World, The Story of Thor ou encore Soleil.


Portrait de phaneolepsis

Merci de me faire découvrir ce jeu (j'avoue avoir vécu à l'époque où il fallait choisir entre Sega et Nintendo, et mon frère était un farouche anti-Sega).

Je suis arrivée sur le live à un moment où tu tuais des bubulles, ça m'a fait penser à un niveau d'Illusion of Time (mais il me semble que les bulles n'étaient pas nos ennemies...).


Portrait de Monsieur Patate

Ah tiens, en parlant de Illusion of Time (qu’on m’avait prêté), et comme je vois par hasard que Hooper parle de la traduction française pour le moins bancale à 5:58:36, j’ai découvert assez récemment que le cas de ce jeu est assez fendard aussi. XD
http://www.1up-games.com/snes/illusionoftime/traductions.html