Skip to Content

Grandia Remaster (6/6)

Let's Play et Fin Grandia HD Collection

36 Commentaires

Portrait de teknosonorious180

Mdr le pauvre HOOPER je suis obliger de revenir laisser un petit commentaire de moquerie pour constater que le pauvre il en a chier Hooper ! en tous cas chapeau pour 'avoir finie !


Portrait de graounet

Belle référence au film "le professionnel" ;)
"Il faut le stopper Farges".


Portrait de kesswell

Bonjour Grozours, bonjour la communauté hooperrienne!

J’ai profité que Hooper le grozours ai mis ses papattes sur Grandia pour jouer au jeu.
Je voulais écrire un gros pavé mais Hooper tu as bien résumé au calme ce qui était bien et ce qui n’allait pas. Je suis en grande partie d’accord avec ce que tu dis.

J’ai connu Grandia avec le 2 sur dreamcast, je n’ai donc pas la nostalgie de ce premier opus. J’ai fait plusieurs fois Grandia 2 et je n’ai pas le souvenir d’avoir vécu une aventure éreintante.
Je te conseil de faire le 2 quand même, les magie en cinématiques et les personnages qui n’ont pas de bouche m’ont marqué!

J’ai donc fini Grandia 1 sur Saturn Japonaise il y a plusieurs semaines.
Un jeu très beau pour de la Saturn, Game Arts maîtrisait à console !

Ce que je trouve positif c’est l’aspect tout en 3D, vraiment réussi pour les balbutiements de l’air 3D.
Les personnages en 2D sont dessinés avec finesses, ont voit bien que la Saturn gère la 2D à la perfection!
Le thème principale est immense !! Et le thème « triste » est génial et? Et bien c’est tout! Je ne trouve pas l’ost extraordinaire car peu de piste marquante!
Voici une vidéo du thème principale, un délice :

En parlant des musiques, j’ai aimé le changement du thème de combat au CD2, comme si que l’aventure prenait un autre tournant par rapport au CD1.
Par contre le boss de fin, j’ai failli vomir.
Je croyait que mon CD était rayé et que la console avait lu une autre piste. On a un mélange de piste de combat avec la musique du boss. C’est même pas un mix, on dirait une lecture aléatoire des pistes du CD… Après avoir vu la fin avec le Hooper, j’ai compris que c’était normal. J’ai trouvé ça mal mis en scène.

Le système de LV up est spécial mais il se démarque des autres rpg donc je trouve ça bien. Par contre comme tu le dis, le système de combat est mal exploité!

Le final est quand même réussi et je pense que le jeu a réussi à amener quelque chose chez le joueur. Vivre une aventure qu’on se rappellera, qu’elle ai été intense ou bien éreintante. Pour moi ça a été éreintant !

Très bon jeu mais dans le genre rpg, je le trouve moyen.
A cause du système de combat mal géré, de la facilité du jeu etc.


Portrait de Kalameet

Au passage je glisse une petite réflexion sur Xenogears, vu que t'en parles. Je l'ai fait il y a six mois et c'est instantanément devenu mon jrpg préféré perso ! Devant Chrono Trigger, même si le gameplay est moins bon et le jeu globalement moins maîtrisé, moins équilibré. Simplement pour sa profondeur narrative et scénaristique, c'est très philosophique je trouve, et plein d'humour, ce qui est rare dans les jeux vidéos, du moins rare que sa fonctionne, d'humour, de poésie et de tragique. Fort d'arriver à faire coexister les deux. Après oui, le gameplay est vraiment décevant, beaucoup trop simpliste, répétitif et donc inintéressant, mais pour le coup, je pense que ce n'est pas si insupportable, parce que finalement, on combat assez peu, mis à part deux-trois donjons au début du jeu, on passe les donjons relativement vite. Et puis la seconde partie du jeu, il n'y a plus de combats limite, la seconde partie est d'ailleurs un peu décevante notamment à cause de ça, on joue limite plus, il n'y a que des cutscenes. En tout cas, c'est pas du tout le jprg classique rempli de farm Xenogears, genre perso j'ai pas réussit à continuer Chrono Cross ar exemple à cause de la longeur du truc, les combats chiants... Fin y'a plein de jprg que je ferai jamais à cause de ça, malheureusement, mais dans Xenogears c'est jamais trop long les phases de combat, puis elles accompagnent vraiment le scénarios, il y a des rebondissements tout le temps, donc on s'ennuie pas. Donc c'est tout à fait faisable aujourd'hui, du moment qu'on aime les perso et l'histoire.

Alors, moi, est-ce que je le referai un jour? Je pense que oui perso. Juste pour voir avec le temps si mon regard sur la pertinence de la critique sociale et philosophique du titre n'a pas changé (avec l'âge...). Et puis il y a tellement de scènes d'anthologie! rien que pour ces moments d'émotions, ça vaut le coup de passer 10 ou 20 heures dans des combats planplans, qui par ailleurs ne sont pas si horribles car hyper faciles...


Portrait de arctarus17

Je ne suis pas d'accord avec toi hooper quand tu dis qu'un décor de jeu est "objectivement laid". La beauté est dans l'oeil de celui qui regarde. les goûts et les couleurs... La beauté n'est pas objective. Tu es trop intransigeant !


Portrait de Mirilith

Ça dépend laquelle. La beauté artistique, émotionnelle, oui elle est subjective. Par contre on peut tout à fait qualifier un décor d'"objectivement laid" s'il est techniquement à la ramasse, puisque les critères techniques sont, eux, objectifs.


Portrait de DEATH ADDER RETURN

Hooper es tu prêt?


Portrait de kael

Grandia: un jrpg sympathique avec un thème principal de psychopathe

https://www.youtube.com/watch?v=i36tXq7yK6c


Portrait de callahaine

Réflexion intéressante à la fin. Entre le fait qu'on a vieilli et que l'offre vidéoludique est devenue pléthorique, on peut facilement percevoir le farm et les combats aléatoires des JRPG classiques comme une perte de temps.
Après il faut savoir qu'il y a des gens qui apprécient le farm, pas pour l'intérêt des combats eux-mêmes (car effectivement tu débranches ton cerveau) mais pour cette sensation de patience récompensée qu'il procure.
Et puis ça dépend aussi dans quelles conditions on joue.
Moi par exemple je ne joue plus aux JRPG que sur consoles portables car ça ne me gène pas de faire des sessions de farm en écoutant autre chose en même temps.


Portrait de UNCHARTOUILLE

J'ai pas vu cette épopée j'ai toujours été allergiques aux RPG tour par tour type menu windows.
Des mécaniques qui ont mal vieilli je dirais.


Portrait de Darkjack2

Résumé de l'état de santé d'Hooper vers le dernier tier de la partie (la voix du scientifique). J'ai essayé de trouver le passage entier ("Libérez-moi...") - en vain !

Bravo et merci pour ces lives, Hooper !


Portrait de KyloR

Nan mais... Hooper, si tu n'aimes pas le farm et les combats qui durent des plombes, ne joue SURTOUT PAS à Octopath Traveler ! Tu vas VOMIR tes tripes ! ^^

En plus, la structure du jeu est extrêmement répétitive.


Portrait de gio

Tu m’excuseras pour ce petit hors sujet, mon commentaire ne concerne pas Grandia, mais je réponds à ce que tu as dis sur Phantasy Star 4 à la fin du live.

Phantasy Star 4 est excellentissime. Il n’est certes pas au niveau d’un Final Fantasy VI ou d’un Chrono Trigger, mais il est « de ce calibre là » dirons-nous. Il peut jouer dans cette catégorie, sans toutefois atteindre l’excellence des jeux Squaresoft de cette époque.

Le problème c’est que pour l’apprécier vraiment, il faut impérativement avoir fait les précédents. Phantasy Star 4 est la suite de l’histoire de ses prédécesseurs et est en grande partie constitué de références à ses prédécesseurs.

Et ses prédécesseurs, connaissant un peu tes standard actuels, je doute que tu puisses, non pas les aimer, mais ne serait-ce que les supporter…

En particulier les deux premiers, qui sont des jeux des années 80. Le scénario ne joue pas un grand rôle dans Phantasy Star 1 et 2, non qu’il soit inexistant ou inintéressant, mais il est très peu présent dans le jeu en tant que tel. Ces jeux sont essentiellement fondés sur des donjons labyrinthiques (hyper-labyrinthique et répétitifs) sur plusieurs étages, qu’il faut dessiner à la main pour s’en sortir avec des combats très répétitifs sans aucune stratégie (surtout dans le 1 le système est combat est ultra-rudimentaire, dis-toi que tu ne peux même pas choisir l’ennemi que tu vas attaquer, c’est aléatoire) et du farm, beaucoup de farm, surtout dans le 2 qui est le pire de ce point de vue là. La substance même de Phantasy Star 1 et 2, c’est le labyrinthe.

Le 3 aussi a de gros défauts. Ce ne sont pas les mêmes, mais je ne suis pas sûr qu’il t’enthousiasmerais davantage.

Je pourrais te faire une liste incroyable de caractéristiques qui te dégoûteraient d’office de jouer à ces jeux (que j’adore pourtant), tu n’en reviendrais même pas. Ce sont des jeux qui ont d’autres qualités, mais je doute fort que tu puisses surmonter leurs aspects archaïques.

Il existe néanmoins pour Phantasy Star 1 une version Sega Ages sur Switch de 2018 qui corrige en partie un certain nombre d’archaïsmes. Ils ont fait en sorte que la carte des donjons se dessine automatiquement à mesure que tu la découvre, ils ont accéléré la vitesse des déplacements, fais en sorte que les combats rapportent plus d’argent et d’expérience, etc. Mais ils n’ont hélas pas fait cela pour le 2 (Or le 2 à certains égards est pire que le 1).


Portrait de nicolaigrey

PS2 était mon premier RPG. J'en garde des souvenirs vraiment incroyables mais je n'oserais pas y retoucher aujourd'hui, je pense. Tant de grind, je me souviens qu'on programmait des sessions de farm dans la caravane d'un pote les aprèm de weekend. Et je pense honnêtement que je ne serais pas venu à bout de certains donjons sans le hint book vendu avec...
Par contre le boss final de ce jeu m'a longtemps hanté.

Le 4 est effectivement excellent!

Merci pour l'info quant à la version Sega Ages du 1, je ne savais pas que certains mécanismes étaient simplifiés. Je vais peut-être me laisser tenter alors.


Portrait de Rudolf

@nicolaigrey : Des souvenirs que j'ai du tout premier Phantasy Star (que j'ai fait il y a environ dix ans ainsi que le II, le III et le IV), seules les trente premières minutes demandaient de combattre les ennemis à la chaîne pour mettre notre personnage à niveau. Par la suite, la progression des personnages se faisait de manière très naturelle par l'exploration de la carte et des donjons qu'on cartographie à la main sur des feuilles quadrillées. Il y a juste le donjon final (la tour de Baya Malay) qui est assez ardu (je le considère comme le vrai donjon final du jeu, car en vérité, il y a une sorte de "mini-donjon final" juste après lui).

Pour le II, un peu pareil : si on joue sans avoir avec soi une carte déjà toute faite, donc si on trace soi-même les cartes à la main comme pour le I, on fait les donjons en deux ou trois fois (il faut penser à emporter avec soi des objets pour se téléporter hors des donjons et vers les villes), le temps de bien les cartographier, ce qui permet en même temps d'augmenter le niveau des personnages.

En tout cas, j'ai trouvé que le I est un RPG faussement difficile. Le II, nettement plus quand même, mais avec un peu de méthode et d'organisation, ça passe.

Sinon, je sais que le II a aussi sa version "Sega Ages", mais uniquement sortie au Japon sur PS2.
Le II a aussi eu droit à huit jeux d'aventure mettant en scène les personnages du II, sur le serveur internet "Meganet" de Sega sur Megadrive. Je les essaierai un jour (le japonais n'est pas un problème pour moi), il me semble qu'ils étaient ressortis (uniquement au Japon) sous forme de compilation sur Mega CD.

Autrement, le III est l'épisode la plus facile de la tétralogie, mais pas forcément le plus accessible car il reste assez austère par rapport au IV qui, lui, est le volet le plus accessible pour un jour aujourd'hui.


Portrait de gio

rudolf a écrit:
En tout cas, j'ai trouvé que le I est un RPG faussement difficile.
Ce n'est pas une question de difficulté. Dans le 1 le problème c'est que le système de combat est très pauvre. On ne fait qu'attaquer dans presque tous les combats, sans choisir qui on attaque. À part ça il y a quelques magies dont on se sert peu car elles sont très coûteuse en mana. Et ça s'arrête là. Et on fait ça sans arrêt. Je vois mal Hooper supporter ça.

rudolf a écrit:
Pour le II, un peu pareil : si on joue sans avoir avec soi une carte déjà toute faite, donc si on trace soi-même les cartes à la main comme pour le I, on fait les donjons en deux ou trois fois (il faut penser à emporter avec soi des objets pour se téléporter hors des donjons et vers les villes), le temps de bien les cartographier, ce qui permet en même temps d'augmenter le niveau des personnages.
C'est comme ça que j'ai joué, mais je ne crois pas que Hooper serait disposé à faire un live en dessinant la carte du donjon à côté. Or à partir d'un certain moment dans le jeu, il n'est plus possible de faire les donjons "de tête". Et de toute façon dès le départ il ne supporterait pas le côté labyrinthique et les limites du système de combat (moins limité dans le 2 que dans le 1, mais toujours archaïque). Et si on a directement une carte des donjons je me demande si on ne va pas "trop vite" et si nos personnages ne se retrouvent pas trop faibles. Ce n’est pas tant la difficulté qui fait que le Hooper ne pourrait pas y jouer, c’est tout simplement les mécaniques de jeux.

Sinon j’ai trouvé le 4 plus facile que le 3, bien que le 3 soit le plus court.

rudolf a écrit:
Sinon, je sais que le II a aussi sa version "Sega Ages", mais uniquement sortie au Japon sur PS2.
Oui mais non, ça a rien à voir. Là tu parles de Phantasy Star Generation. C'est un remake total qu'ils ont fait sur PS2. Ce n'est plus du tout la même expérience. La version Sega Ages de 2018 sur Switch (comme je l'avais précisé) de Phantasy Star 1 n’est pas un remake, c'est une version customisée du jeu original. Ils ont fait aussi un remake du 1 avec Phantasy Star Generation sur PS2 mais ce n'est pas du tout de ça que je parlais. Les remakes Phantasy Star Generation ont plutôt mauvaise presse, je n'y ai pas joué mais ce qui est clair c'est que c'est une toute autre expérience.


Portrait de Rudolf

@gio : Phantasy Star III est extrêmement limité dans son système de combat (plus pauvre encore que celui du II, il n'y a même plus de "macro" pour semi-automatiser les combats, donc obligé de matraquer le bouton d'action - heureusement encore que la musique change selon le déroulement du combat) : on vainc les quelques boss en faisant "attaque, attaque, attaque, attaque" (il y a juste le boss final qui demande de faire "attaque, attaque, soin, attaque, attaque, soin, attaque...". Et comme ses donjons sont très simplistes et qu'il n'y a pas besoin de faire du leveling, ça en fait l'épisode le plus simple de la tétralogie (et aussi le plus court si on ne fait qu'une seule fin sur quatre).

Phantasy Star IV est nettement plus difficile au niveau des combats, en particulier les boss qui sont bien plus nombreux que dans les épisodes précédents et désormais présents à la fin de chaque donjon (sans possibilité de sauvegarder juste avant les boss). Il faut davantage réfléchir pour vaincre les boss tant obligatoires qu'optionnels, ça ne se fait pas comme ça. Dans le III, je n'ai vu aucun passage aussi délicat que le boss Zio ou le donjon Air Castle du IV, ainsi que certains boss optionnels de quêtes annexes données par la guilde.

Sinon, je n'ai jamais dit que le I et le II étaient faits pour le Hooper.

Pour PSII sur PS2 (mort de rire), effectivement, je m'étais mal exprimé.


Portrait de gio

Bin si, dans Phantasy Star 3, comme dans le 2, tu as une fonction d'automatisation des combats, tu n'es pas obligé de matraquer le bouton d'action.

Comparé au 1 et surtout au 2, il y a bien moins de leveling nécessaire dans le 3. Mais il y en a encore un peu, alors que dans le 4 il n'y en a plus du tout. Je n'ai à aucun moment eu besoin de farmer ou de faire du leveling dans le 4, que j'ai fini une fois. Jamais. Et je n'ai eu quasiment aucun Game Over. Dans le 3, que j'ai fait plusieurs fois pour voir les différents branches, quand je connaissais un peu la route à suivre, j'ai dû ralentir quelques fois pour faire du leveling. Dire qu'on peut vaincre tous les boss en ne faisant qu'attaquer, sans avoir fait de leveling, c'est faux. Et il n'y a pas non plus de possibilité de sauvegarder avant les boss dans Phantasy Star 3 et certains donjons sont assez longs (on se déplace très lentement comparé au 4 et c'est généralement plus labyrinthique). Les boss des quêtes annexe de Phantasy Star 4 sont super faciles, après ça dépend peut-être à quel moment tu les fais. Que Phantasy Star 4 soit plus basé sur la stratégie que Phantasy Star 3, c'est vrai, mais cela ne veut pas dire que le jeu est plus difficile.


Portrait de Rudolf

@gio : Faire du leveling pour gagner, c'est justement le degré zéro de la difficulté dans un RPG. C'est ça qui rend le III bien plus facile que le IV qui ne demande pas d'en faire. N'importe quel joueur débutant peut faire du leveling dans un RPG. Mais si un RPG demande un peu de tactique plutôt que du simple leveling, c'est qu'il est intrinsèquement plus difficile.
Après, tu as fait le IV sans game over : très bien, tu es un super player, je t'en félicite (moi non, j'ai eu plusieurs game over), mais tout le monde n'est pas comme toi.

Et je peux te dire que, réellement, j'ai vaincu TOUS les boss du III sans mourir une seule fois, sans tourner en rond pour gagner des niveaux, et en faisant uniquement "attaquer, attaquer, attaquer, attaquer".


Portrait de gio

Citation:
Faire du leveling pour gagner, c'est justement le degré zéro de la difficulté dans un RPG. C'est ça qui rend le III bien plus facile que le IV qui ne demande pas d'en faire.
Je n'ai jamais dit que la difficulté de Phantasy Star 3 était basée sur le leveling, je répondais juste au fait que tu disais que dans Phantasy Star 3, il n'y en a pas besoin. Ce n'est pas vrai, à moins justement d'être un "super player". Mais le leveling requis ne rend pas Phantasy Star 3 facile, mais simplement "faisable" pour un joueur normal. C'est la base, et à cela s'ajoute la difficulté du jeu. Même lorsqu'on est niveau adéquat, les ennemis restent menaçants. Ce n'est pas parce qu'un jeu offre plus de stratégie qu'il est plus facile : Phantasy Star 1 et 2 sont les jeux qui offrent le moins de stratégies et pourtant ils sont aussi évidemment plus difficiles que le 4 (et le 3). En fait, ça peut même être précisément le contraire : c'est en partie parce qu'il offre plus de stratégie que Phantasy Star 4 est plus facile. Phantasy Star 3 est plus difficile que le 4 parce que, comme il y a moins de stratégies possible, on a moins d'opportunités de faire des attaques/défenses efficaces, les donjons sont plus labyrinthiques, on se déplace beaucoup moins vite, on a beaucoup moins d'opportunités pour sauvegarder, on peut être bloqué (Phantasy Star 4 a la fonction "Talk" qui empêche d'être bloqué.), etc, etc. C'est un tout. Au début du jeu par exemple il est très facile de mourir en se faisant empoisonner là où le début de Phantasy Star 4 est une promenade de santé.

Et je n'ai pas dit que j'avais fait le 4 sans Game Over, j'ai dit "quasiment". J'ai dû en avoir deux ou trois (allez trois ou quatre maxi mais c'est pas sûr) alors que sur les autres j'en ai eu au moins une dizaine. Et j'ai eu peu de Game Over sur le 4, en partie parce que je venais de faire les précédents qui étaient plus difficiles. Dans le 4 je crois que je n'ai jamais eu de Game Over dans un donjon (on peut difficilement se perdre dedans à part Air Castle et encore) ou peut-être une fois dans le Air Castle (pas le boss mais à l'intérieur du donjon), mais encore je ne suis même pas sûr, et j'ai dû certainement avoir un Game Over sur Zio la première fois. Mais la plupart des gros boss du jeu (et en effet il y en a pas mal), je les ai réussis dès le premier coup en étant simplement prudent. La progression générale de Phantasy Star 4 est hyper fluide, en fait trop fluide, et c'est même un des (rares) défauts du jeu.

Entendons nous bien : je ne dis pas que Phantasy Star 3 est un jeu particulièrement difficile. Pour moi, il a une difficulté normale. Il est même assez facile si on le compare au 2. Je dis juste que le 4 est (hélas) particulièrement facile, ce que je ne suis d'ailleurs pas le seul à regretter. Si on devait les classer par ordre de difficulté, du plus facile au plus difficile c'est : 4, 3, 1, 2.

rudolf a écrit:
Et je peux te dire que, réellement, j'ai vaincu TOUS les boss du III sans mourir une seule fois, sans tourner en rond pour gagner des niveaux, et en faisant uniquement "attaquer, attaquer, attaquer, attaquer".
Tu as peut-être joué à une version buguée ou facile. Plus sérieusement, je ne sais pas, dans mon expérience c'est impossible. Mais peut-être qu'on a pas la même façon de jouer, tu as peut-être une façon plus agressive de jouer qui passe mieux sur PS3 et moins bien sur PS4. Moi je joue défensif, j'économise mon argent en général, j'achète pas forcément les dernières armes immédiatement et j'achète plutôt de quoi faire du soin. Ou alors c'est parce qu'on a pas emprunté les mêmes branches et que certaines sont plus faciles. Ou c'est un mélange de tout ça à la fois...