Skip to Content

God of War Ragnarok (9/9)

Let's play et Fin God of War Ragnarok

77 Commentaires

Portrait de Antoine16052004

Bon je pense que vous savez mais la rédaction de gamekult a totalement démissionné gamekult justement. Y a quasiment plus personne dans la rédac', (même Puyo est parti en disant d'ailleurs des choses très justes sur le monde du journalisme du JV). Même si je n'allais plus sur le site ca restait quand même le seul site qui restait respectable dans l'industrie. C'est assez triste pour le coup.


Portrait de SUPER_DJEBEE

Bah merde !? Umbasa est tombé au combat ?? Le nombre de messages quotidiens sur le forum va être divisé par 3 :p


Portrait de Darkjack

Ma conclusion nuancée sur ce God of War Ragnarök, que j'ai terminé. Plutôt que de dresser de longs et épais paragraphes, je vais mettre les points plutôt (réussis) et points (plutôt) loupés, avant de livrer mon verdict à la fin.

Je commence par les points (plutôt) réussis :

- L'univers mythologique

* Joseph Campbell écrivait que le mythe est le rêve (de la société). Et c'est l'impression que le jeu m'a fait à quelques reprises, réussissant à m'arracher des sourires, comme lorsque l'écureuil Ratatosk doté de la parole apparaît. Ce jeu offre la magie du mythe, et ce pourquoi on aime ce genre d'histoires. A quoi s'ajoute un point que j'aime tout particulièrement : les couleurs. Les dev auraient pu opter pour du réalisme froid. Bienheureusement, c'est coloré, agréable, presque fantaisiste. Bon point.

- La rédemption de Kratos

* Son attitude est cohérente si on tient compte de son histoire globale. Kratos en a un peu ras-le-bol de la guerre, bien que son agressivité soit toujours présente -- le finale contre Heimdall le montre. Cette ambiguïté autour de la fatigue de la guerre (rechercher la paix) et la guerre est intéressante.

- Certains passages ou combats de boss épiques. Mention spéciale à Garm hyper bien fait et "monstrueux" par sa taille.

- Le système de combat.

* Ca fonctionne bien dans l'ensemble. Et j'ai envie de dire : c'est agréable à regarder quand on maîtrise les attaques de toutes les armes.

* Il semblerait qu'en difficile, les ennemis ont des patterns supplémentaires. Si c'est vrai, très bon point !

- La durée de vie en découverte (première run) & les quêtes annexes pendant et après la fin.

Dorénavant, les points (plutôt) loupés à mes yeux :

- La longueur du jeu étiole, de mon point de vue, l'épique.

* Peut-être aurait-il fallu réduire, voire supprimer, certains passages du jeu afin de proposer un rythme plus épique. Trop souvent, dans la quête principale, des pauses viennent casser le souffle épiques. Autrement dit, plutôt que d'être dans un Space Mountain, chose à laquelle la série nous avait habitué jusqu'au 3, j'avais parfois l'impression d'être dans l'attraction où les marionnettes chantent "la la la la..." pendant que notre bateau avance sur un fil de l'eau très plat. En clair, ça manque d'épique. Le précédent était, je trouve mieux maîtrisé à ce niveau-là et je lui pardonnais plus de choses car, en sus d'être une reformulation de la série, il nous promettait une suite épique (Thor qui débarquait à la fin. C'était classe !). La vidéo comparative résume, selon moi, le problème de cette suite : d'un Thor mystérieux, classe et menaçant, on passe à un Thor démystifié, alcoolo, gros et rigolo.

- L'écriture

* Les dialogues incessants viennent, je trouve, désamorcer l'enjeu majeur du titre, à savoir la fin du monde. J'aurai par exemple aimé qu'au fil de la quête principale, le silence s'invite davatange de façon à vivifier et alourdir la tragédie de la situation. Là, à aucun instant, on ressent vraiment la fin d'un monde. L'écriture loupe le coche. C'est trop timide. Trop grand public. Trop plan plan de manière générale. Et comme c'est timide, le plan séquence ne capture pas les situations. Pis encore, il alourdit le tout.

* Le traitement d'Odin. Perso, je le trouve fade. Odin manque clairement d'épique. Le souci n'est pas tant sa première apparition que son chara design de mendiant ou sa maison indigne d'un dieu. Les mythes nous apprennent que les divinités peuvent avoir des comportements humains, mais ils ne sont pas humains quand ils siègent. Ils ont la classe ! Ils jouent leur rôle cosmique. Tout au long de l'aventure, j'ai vu un Odin clochard qui cherchait le masque de The Mask. Entre Hopkins et ce Odin-là, le choix est vite fait. Et pareil pour la figurine : qui a envie d'un vieux clochard ? Le réalisme ne marche pas en mythologie. Ni dans le registre du jeu en général.

- Les musiques

* Ca manque d'envolée musicale bien souvent. C'est dommage. Il n'y a vraiment qu'à la toute fin où mes oreilles m'ont dit "Tiens, c'est épique. Enfin !" Le souci, c'est qu'entre le début et la fin, il s'est écoulé plusieurs heures.

- Le game design

* Suite à God of War (2018), je m'attendais tout de même à mieux. Il y a 4 ans, on avait un brouillon-teaser en quelque sorte. 4 ans plus tard, c'est peu ou prou la même chose avec du backseat, 1 seule nouvelle arme supplémentaire (après Bayonetta 3, ça fait mal !), les mêmes attaques runniques, des armures communes, des ennemis communs, du swap color, et ainsi de suite. Ca fait trop 1.5. J'entends l'argument du "On ne change pas une bonne formule". Ce à quoi je réponds "Certes. Une bonne suite doit cependant apporter un minimum de nouveautés, y compris un jeu narratif, surtout pour un AAA." C'est anormal de voir des séquences autant sur des rails et scriptées (un exemple parmi d'autres : les phases de grimpette). Ca tue non seulement le plaisir de l'exploration (les murs invisibles n'arrangent rien, cela dit en passant) mais également la rejouabilité. Qui a envie de refaire le passage dans la grotte obscure avec Atreus, franchement ? Je doute toutefois que ce GOW 2022 mise beaucoup le NG+. Il a plus la logique du one shot 100%. Le souci de cette recette, c'est qu'on ne se pose pas la question "Est-ce que c'est fun à rejouer ?"

* (lié à la difficulté difficile) les combats contre les vagues de mobs sont trop longs, parfois tout aussi long qu'un boss ! Par moment, j'en avais marre de taper dans des sacs à PV avec des armes en mousse.

* Le jeu backseat les puzzles en cours de jeu. C'est juste insupportable. Digne d'Adibou. Svp Sony, stoppez ça. Le plaisir du puzzle découle d'une "réflexion personnelle". C'est au joueur de chercher la solution, quand bien même le jeu peut lui proposer son aide à travers le personnage "Tiens, et si je faisais ça...". Ici, c'est forcé au bout d'à peine quelques secondes. C'est nul.

Verdict : Pour un God of War, qui plus est une suite directe de 2018, je m'attendais à mieux vis-à-vis de la maîtrise globale, que ce soit en termes de game design, d'épique ou d'enjeu. Le jeu a des qualités, nul doute là-dessus. Car ça se laisse jouer et suivre, notamment lors des combats, et ça fonctionne. Mais est-ce un grand jeu ? Non. Loin de là. En tout cas, pas pour ma part. Il manque quelque chose. Et ce quelque chose, c'est la maîtrise et l'épique. God of War nous a habitué à mieux (le 2 & 3). Il est dommage que ce GOW 2022 n'ait pas su reprendre à son compte, dans sa nouvelle formule, l'épique et la maîtrise des anciens.


Portrait de bourbia

darkjack tu as fait un copié coller de l'avis d'hooper serais tu un bot double lol

Je t'écris juste parce que j'ai lu que selon toi bayonetta est supérieur mais loool
Ne me sort pas bayonetta 3 en disant que c'est coule car c'est la même chose le gameplay que les autres pisodes ultra archaique complétement osef ce jeu avec ses graphismes ps2 c'est immonde c'est une honte ce jeu il a les même défauts que dmc1 tu passes une arènes tout est fermé jusqu'à que tu les bats puis ça coupe le rythme. les même animations que les 1 et 2 le système de ralenti pour l'esquive parfaite des qte immonde qui te pète les burnes.
Des phases de plateformes infecte digne des premiers jeux de ps2 avec des ceuillettes mais tellement naze le systeme de sucette identique aux orbes de couleurs des dmc
Les combats de kaijou raté lent ennuyeux les invocations des kaijou complétement rédondantes avec une palette de coups ultra limités
les phases de gameplay avec viola pas assez exploité et peu nombreuses
les phases en pseudo 2.5d avec l'autre limande immonde tellement osef et dépassé nul à ieche (en + ils ont eu la mauvaise idées d'en mettre pas mal
bref y'a que le passage dans paris ou j'ai dit il se passe quelque chose.

Dis toi bien que si hooper joue à bayonetta il te détruira ce jeu sans pitié tellement c'est mauvais et dépassé.
Pour lui ça ne sera qu'un jeu de brouillon et il dira que c'est plus mauvais que devil may cry 1

Oser dire que c'est un grand jeu et comparer au gameplay des fight avec ragnarok qui d'un n'est pas le même genre mais surtout que ce dernier est plutôt dans la veine d'un bta souleske et non d'un bta archaique qu'est bayonetta 3

Bayonetta 3 pour moi est un bon jeu 2001 et une honte en 2022, en 2001 il serait déjà pas un très bon jeu mais en 2022 c'est carrément faible et le 87 metacritic est élevé seulement parce que c'est une exclu nintendo un peu comme les poubelles de pokemon qui sont d'une nullité abyssale et pourtant les gens en redemande chaque années!.


Portrait de nexy

1. Darkjack n'est pas obligé de partir.
2. Ragnarok c'est pas de la merde.
3. Bayonetta 3 c'est pas de la merde.

Je connais et apprécie les 3 ^^


Portrait de Xenocloud

Citation:
2. Ragnarok c'est pas de la merde.

bravo, je n'aurais pas dit mieux hahahahaha


Portrait de nexy

Bein je ne sais pas si c'est parfaitement formulé mais quand je lis le message au dessus et celui d'Antoine c'est exactement ce que je comprends de leurs explications, l'un montre que Bayonettta 3 c'est de la merde et l'autre que Ragnarok c'est de la merde ^^


Portrait de Xenocloud

Citation:
Bein je ne sais pas si c'est parfaitement formulé mais quand je lis le message au dessus et celui d'Antoine c'est exactement ce que je comprends de leurs explications, l'un montre que Bayonettta 3 c'est de la merde et l'autre que Ragnarok c'est de la merde ^^

Finalement, on ne comprend plus rien hahaha


Portrait de nexy

Tu t'approche de la fine couche de glace, attention ^^


Portrait de Antoine16052004

Ah non j ai pas que ragnarok était un jeu de merde c est juste un jeu mediocre c est pas la même chose :p


Portrait de Cyborg75.

Citation:
Ah non j ai pas que ragnarok était un jeu de merde c est juste un jeu mediocre c est pas la même chose

5,1 millions de ventes en 5 jours pour le" médiocre GOWR", sérieux le succès de GOWR ce jeu de qualité me fait plaisir et me rassure pour l'avenir du JV .^^


Portrait de Trezn244

L’argument cité ne vaut pas grand chose. Il suffit d’analyser les chiffres de la franchise Pokémon pour s’en rendre compte…ou de ceux d’HFW ou Halo Infinite tiens.


Portrait de Cyborg75.

Ca ne vaut peut-être pas grand chose mais c'est un fait le succès commercial du jeu est ouf . Je tiens également à signaler son succès critique auprès de la grande majorité des joueurs et de la presse , mais bon il y a toujours des gens pour dire que c'est médiocre juste pour aller à contre-courant de "l'avis général ".^^


Portrait de Trezn244

Non, ça signifie que tous les goûts sont dans la nature, tout simplement. Ça porte un nom, pour lequel plus grand monde n’a de respect aujourd’hui, mais ça porte un nom quand même: plualisme.

Vous en êtes réduits à faire tout un foin pour des avis qui sortent d’un consensus, sous prétexte qu’un jeu est de facto irréprochable chiffres et notes à l’appui. C’est juste hallucinant. Vous prenez ça trop à cœur, il n’est question de jeu vidéo.


Portrait de MATsolid-snake44

Si GoWR incarne la médiocrité en terme du JV, l'industrie et les joueurs ne s'en sortent pas si mal^^


Portrait de Antoine16052004

Bah écoute si tu préfères un jeu qui a une technique correcte avec un level design immonde, avec 2 pauvres armes, des combats brouillons, aucune séquence marquante, 2 pauvres qui se battent en duel, une direction artistique insipide et une BO 8nexistante. Bayonneta 3 est l aboutissement totale du beat them all avec toutes ses invocations variés et fun à utiliser, avec 12 armes qui ont chacun des skins et des mooves spécifiques extrêmement fun à manier, des phases ultra marquantes que ce soit avec les boss qu on incarne une de nos invocation. Une BO absolument magistrale (on pense au remix de moonlight sérénade), des boss nombreux en plus d etre quasi tous geniaux. Une mise en scène impeccable une interaction très bonne qui devrait être une norme dans le JV et une DA excellente en plus d etre très varie. Bref exepte la techique bayoneta 3 explose dans tous les domaines ce pauvre ragnarok
Donc tu as le droit de ne pas avoir aime le jeu mais tu ne peux pas dire des choses fondamentalement fausses comme dire que c est une honte pour un jeu de 2022.


Portrait de Baggy_le_clown

Salut, Darkjack ne te répondra pas il vient de partir.


Portrait de Antoine16052004

Par contre il est parti définitivement ?


Portrait de Baggy_le_clown

Aucune idée, peut-être d'autres ont-ils plus d'infos.


Portrait de Safedreams

Séances de 8h par jour non stop, une séance de 14h…

Y a d autres personnes qui font ça ? Et si oui, peuvent ils me dire s ils peuvent apprécier un jeu dans ces conditions sans ressentir de la lassitude ? C est possible?

Juste une interrogation. Désolé. Je me demande depuis longtemps si les conditions n influent pas un peu sur l avis. D ou un avis pendant le jeu qui est dégueulasse et une réhabilitation partielle quasi systematique à la fin.