Skip to Content

Fallout (13/13)

Live du 22.01.2016 sur le premier Fallout de 1997

35 Commentaires

Portrait de Other side of mirror

Enfin arrivé au bout de ces 13 parties de cette épopée-live de la "douleur" sur le 1er Fallout, on ne peut nier l'idée du concept des possibilités du rôle-play qui impose le respect.

Mais c'est finalement cela qui donne un revers à la médaille imparablement monumentale au système de jeu, comment faire tenir une ambition aussi énorme dans la fonctionnalité du jeu?!.

On peut jouer alors sur le fait que c'est un style de RPG occidental qui ne fait que repousser les limites des codes du genre, et qui pour retomber sur leurs pattes redéfini la normalité comme ils veulent qu'on la voit.

Mais en définitif ce n'est qu'un arrangement pour se persuader que le problème n'existe que si on y pense soi-même, non désolé la conception du jeu est trop bancale pour fonctionner correctement malgré un fond ultra-travailler.

Mais j'aime à penser que malgré tout ce qu'on peut dire, ce genres d’œuvres fait en sorte d'ouvrir des portes créatrices inspirantes pour faire avancer les choses et çà c'est l'essentiel. (^__-)


Portrait de thecrazyjoe

Bon, j'ai découvert dans la semaine cette épopée et en tant que fan de Fallout (pas forcement du Hooper mais certaines de ses vidéos se laissent regarder, notamment les reviews) je me suis dis "tiens pourquoi pas, ça fera passer le temps!", grand mal m'en a pris.

Alors oui Fallout a presque 20 piges et accuses le poids des ans, déjà à sa sortie son gameplay était lourd et daté idem pour ses graphismes.
Mais personne au grand personne n'a jamais dit le contraire, et personne non plus n'a joué à cette série pour sa technique.
Les Fallout sont des jeux qui se lisent et qui se vivent, comme un bouquin, et ce n'est clairement pas avec un Hooper qu'on peut le faire.

Le gars ne fait que gueuler et critiquer alors que les 3/4 du temps c'est lui qui ne comprends pas ce qu'il fait, il ne lit même pas les textes dans leur entièreté et s'étonne de ne rien piger.
Ce n'est pas un jeu facilement abordable certes mais c'est mort d'avance si on n'y met pas un minimum du sien! Ça aurait donné quoi avec un Planescape Torment ou un Baldur's Gate 2? Je n'ose même pas imaginer!

Bref il devrait se contenter des triples A, je pense que ça lui sied mieux mais les RPG old school c'est mort il n'y arrivera jamais!


Portrait de Antonius

Pour moi : jeu Windows 95, daté, qui me fait penser à mon Sims version guerre, mais qui a l'honneur comme beaucoup de premiers épisodes des séries phares du monde vidéoludique, d'inaugurer quasiment tous les postulats et tout le background des titres qui le suivent. Donc il plaît aux fans des Fallout, puisque c'est l'alpha (+ les dialogues, les choix à prendre, le côté RPG, etc.), et a contrario laisse plus dubitatifs les autres (gameplay un peu lourdingue).

Cette série de vidéos est mitigée, 2/3 de loot, de marchandage, de prise de tête avec le tchat ; pour 1/3 de fight, d'exploration, et pnj. Mais de mettre des musiques, et d'attirer les bugs, ça c'est du roi du monde, même si celui-ci...

Spoiler


Portrait de Grabbeulyon

Dernière partie de cette épopée, ça faisait un moment que je devais me regarder ça, le tout fut laborieux, mais c'est un peu un compréhensif, car c'est un jeu à l'ancienne, tu ne connaissais pas du tout et je te rejoins, parfois il y a des choses bizarres.

Mais globalement, ça vient de toi et de ta façon de jouer, et aussi du fait que tu jouais souvent tardivement, et donc que tu ne faisait pas attention à certaines choses.

Si tu fais Fallout 2, qui est très similaire au premier, tu aura plus de plaisir c'est évident. Et j'espère qu'à l'occasion tu fera le 3 ou le New Vegas. Merci néanmoins pour cette épopée du tout premier épisode.

Je n'étais attiré par les Fallout 1 et 2, mais tu m'a vraiment fait connaître la richesse de ce premier épisode et cela m'a donné envi de faire le 2, et je me suis régalé.

Bien joué quand même Gros Ours, mais j'espère que tu fera le 2 pour revoir ton avis sur ces Fallout à l'ancienne et que grâce à l'expérience du premier tu appréciera grandement le 2 ! :)


Portrait de REGIS_2000

Ah la la cette épopée et quand même un vrai calvaire à regarder pour une personne qui est fan à la fois de Fallout 1 et du Hooper... pfffiou. Le Hooper démonte tellement le jeu que ça fait mal. J'ai dû faire une pause du Hooper pendant plusieurs mois après ça. Mais bon l'éponge est passé...


Portrait de BaGamman

Et bien voila, j'ai fini l'intégrale de Fallout 1 en épopée avec le Hooper.
On peut dire que ça m'aura bien accompagné pendant deux mois. Merci beaucoup pour tes burnouts hooper et j'espère voire une épopée du genre bientôt.

Je me demande si Hooper ne devrait pas tester Arcanium tout de même, ça lui donnerait un autre point de vue sur les rpg du genre.


Portrait de Firstbl00d

Je me suis inscrit içi rien que pour ce jeu, que dire, cette relique...

Déjà pour commencer, je n'ai pas regarder l’épopée du Hooper (juste les 2 premières vidéos).Pas eu le temps de regarder le reste, mais lorsque j'ai vu que Hooper s'était lancer à faire "carrément" une épopée, je me suis dit "il n'y arrivera jamais..."

Apparement si, mais mon petit doigt me dit qu'il n'a pas pu découvrir l'intégralité du scénario, de l'histoire de chaque personnages, de plusieurs quêtes secondaire, etc... Fallout 1 (et 2 bien sûr) sont des jeux que l'on doit faire plusieurs fois afin de tout connaitre. A moins d'avoir une soluce à 100% du jeu fait par des fans (Au mutant sanglant par exemple), il y a 90% de chance qu'on loupe pas mal de chose.

Après j'ai lu certains commentaires de personnes qui n'ont JAMAIS jouer à ce jeu et qui tire des conclusions............................Juste en ayant regarder Hooper y jouer. Fallout 1&2 ça ne se joue pas, ça se vie. Il est clairement impossible de tiré des conclusions sans avoir y jouer, impossible, ou avoir la science infuse.

Ceux à qui ça ne donne pas envie, est bien désolé de vous le dire, vous êtes habitué aux jeux "copié collé" d'aujourd'hui, mais on ne peux pas vous en vouloir... Il y a tellement à dire, que je ne peux pas le faire.

Perso j'en ai rien à foutre que certains dise que ça a très mal vieillis, que c'est truffé de bug blablabla. Bizarrement, je n'ai jamais eu ce genre de problèmes en y jouant... Fin bref, a bientôt 30 ans, j'en ai jouer à du merdier, et fallout 1 (surtout le 2) sont FACILEMENT dans mon top 3. Et de très loin. JAMAIS un jeu ne m'a autant "traumatisé" dans le bon sens, c'est trop (surtout surtout et j'insiste surtout le 2). En parlant du 2, ma teub à couper que le hooper ne pourra jamais le finir sans consulté une soluce (si jamais il le fait) et encore moins le faire à 100 % vu que le jeu est au moins 4 fois plus long, plus grand, plus tout en faite... Un monument le truc.

Jamais plus on ne pourra refaire ce genre de jeu, créer une atmosphère aussi singulière. Même si on a eu Wasteland 2 y'a pas longtemps, je n'ai pas retrouver la même "ambiance" que dans F1 & 2 (même si le jeu est excellent).

Au final, la série Fallout me fait penser à celle de Resident Evil (dont je suis un immense fan, du moins le 1-2-3 Code Vero, RE "Rebirth" et RE0), même combat. Ca divisera toujours tout le monde.


Portrait de Marseilldinho

C'est vrai que l'univers post-apocalyptique de ce fallout a l'air très travaillé, on s'y croit quand même plus que dans fallout 4 où on se fait harceler par des pillards tous les 50mètres, sérieux,à ce niveau là on est à mille lieux, d'un métro, d'un stalker, d'un rage, ou encore même d'un zombie u ou d'un half-life 2 où on est isolé, en danger dans un monde hostile avec un univers travaillé et une atmosphère pesante
tu devrais te mettre à fallout new vegas si tu es intéréssé à la série sinon


Portrait de Kreem

Meilleur jeu de l'univers !


Portrait de Salander

Ce boss final.
Ce design.
Ce triple voice-acting UNIQUE.
Cette prestance.

Rien que pour le Master il vaut le coup ce jeu; il est tellement bien pensé ce personnage.


Portrait de Le demi fan

Bonne épopée au final même si tu galère tout le long finalement.
Perso moi j'adore ce jeu.


Portrait de A-K-H

Pour la petite anecdote, je me suis endormi comme une merde sur le le live du gros ours vendredi soir et du coup j'ai rêve que je me retrouvé chez lui. Le gros ours était en train de jouer à fallout en live, il juste derrière moi et moi plus proche de la TV.

Puis, je me suis dis que c'était le moment où jamais de voir sa tête !! Je me suis retourné et là je vois ENFIN le hooper ! Ca tête était normal et fidèle à son avatar mais il avait un corps de gros ours avec de très long ongles/griffes....C'était un cauchemar ! Je me suis réveillé et il finissait son live !

Conclusion : les RPG old school avec beaucoup de dialogue c'est soporifique en live et je ne veux pas voir la tête du Hooper pour les 10 ans !!


Portrait de Manu74

J'ai adoré cette épopée, vraiment sympa, j'ai regardé toutes les vidéos.
L'ambiance du jeu est très bonne je trouve.
Mention spéciale pour les musiques, notament la musique d'ambiance quand on est sur la map qui est sublime je trouve. Carrément, j'aimerais la mettre sur mon lecteur mp3 pour l'écouter quand je vais courir ou dans la voiture.
Juste un petit défaut car il faut bien en trouver un, il y a parfois des longueurs suttout quand tu fais du troc hooper.
Mais dans l'ensemble vraiment bien. Hooper tes vidéos ne sont jamais meilleurs que quand tu fais des jeux hold school.
Mais please pour ma part pas de ffVII ni de pokémon, quand a TLOU je revendique et j'assume que c'est pas un bon jeu. Les ressorts psychologiques sont tellement entendus que ça en devient lourd je trouve.


Portrait de Rudolf

Je vais redire un peu ce que j'ai expliqué dans le chat, mais de manière plus synthétique, car je vois que plein de personnes n'ont pas compris Fallout.

Fallout, c'est un RPG occidental qui propose un unives riche (même par rapport à aujourd'hui), ainsi que plein de façons différentes de mener une situation. Ainsi, les combats ne sont qu'une parcelle du jeu. On n'a pas affaire à un RPG japonais dans lequel le système de jeu s'appuie à 100% sur les combats. Dans Fallout, tu peux combattre, mais tu peux aussi te déguiser, t'infiltrer avec du camouflage, dialoguer, intimider, manipuler.

Pour que vous compreniez la puissance du truc: sachez qu'il est possible de finir Fallout sans tuer un seul ennemi en combat. On peut même pousser le "boss final" au suicide!
Oui, vous avez bien lu: tout cela est possible. Connaissez-vous d'autres RPG qui nous laissent une telle possibilité, surtout les récents?
Et croyez-moi, ce n'est pas du tout facile d'y arriver, mais c'est possible si on connaît le jeu.

Pas mal, pour un RPG "vieillot", non?

Bref, Fallout est un jeu qui pousse très loin le concept de "roleplay", beaucoup plus que les RPG récents.

Ensuite, Fallout est véritablement un jeu à univers, foisonnant, dans lequel il faut rentrer. C'est un jeu qui nous lâche dans la nature, qui nous laisse la possibilité de découvrir nous-mêmes absolument tous les environnements du jeu sans forcément parler aux PNJ (ce qu'a fait Hooper au début, au point de trouver la puce d'eau par hasard). Et c'est un jeu dans lequel il est important de jouer de manière posée, en parlant à tous les personnages, en faisant les quêtes, et en lisant tous les textes qu'on trouve pour se rendre compte de la richesse du background (toute l'histoire autour du Maître, des Super Mutants, de la base Mariposa, des Enfants de la Cathédrale, du virus FEV, ça ne peut pas se résumer en deux lignes).

Enfin, pour ce qui concerne les combats, le chat et les commentaires me montrent bien que les joueurs d'aujourd'hui ne sont plus habitués aux systèmes classiques en tour par tour et n'en veulent plus, suivant la tendance actuelle des RPG qui ne mettent plus de tour par tour au profit du "fun" et en lorgnant vers l'Action-RPG. Pourtant, vous aurez quand même remarqué que le manuel de Fallout fait dans les cent pages, donc quelque part c'est que le jeu a quand même un contenu très dense. Un contenu qu'on ne peut pas comprendre en une seule partie. Quand on creuse, on se rend compte que ce système de combat est quand même loin d'être basique, avec ces notions de points d'action, la possibilité de cibler une partie du corps d'un ennemi, les coups critiques, la portée des armes, l'amélioration des compétences, etc.

Le seul et véritable défaut du système de combat, c'est la gestion de l'équipe qui est foirée vu qu'on ne peut pas diriger ses compagnons et qu'ils font n'importe quoi. Par contre, quand on est seul, ça tient largement la route. Bien sûr, on ne retrouvera certainement pas la dimension tactique des RPG japonais qui misent complètement sur le système de combat avec une véritable gestion d'équipe, mais encore une fois les combats ne sont qu'une possibilité parmi tant d'autres offertes dans le jeu pour surmonter un obstacle.

L'autre défaut de gameplay du jeu, c'est effectivement l'inventaire qui est un peu lourd quand on veut échanger des objets d'un personnage à un autre, ou bien quand on veut voir ce qu'on possède vu que tous les objets se répartissent sur une seule colonne qu'il faut descendre avec le curseur. Après, ce n'est pas non plus rédhibitoire.

En bref, si vous attendez de Fallout un Action-RPG qui nous prend par la main, où on se bastonne à tout va pour le fun et sans effort d'appropriation du gameplay, avec une mise en scène épique et cinématographique et la vie qui remonte toute seule, vous vous trompez de jeu. Quelqu'un l'a dit en plus dans les commentaires: on est plus proche de la philosophie d'un point'n click qui a toujours été un genre très posé, mais avec beaucoup plus de possibilités pour une dimension roleplay énorme. Fallout n'est pas un jeu d'arcade.

Bien sûr, libre à vous de ne pas aimer cette approche du RPG et de vous y ennuyer, il n'y a aucun problème, mais veuillez accepter qu'il est tout à fait possible que d'autres personnes au contraire y adhèrent, même en y jouant aujourd'hui. Moi-même, j'ai découvert le premier Fallout il y a trois ou quatre ans et j'étais très bien rentré dans le jeu.

Et je pense aussi que Fallout n'est pas du tout le genre de jeu approprié pour faire un live avec le chat. C'est un jeu à univers, qui doit se découvrir seul.


Portrait de Marseilldinho

Dans le prochain deus ex :mankind divided,un FPS-RPG il sera également possible de finir le jeu sans tuer aucun ennemie, on peut vaincre les boss par le dialogue, et chaque choix que l'on fera aura réellement une incidence sur le déroulement du jeu (c'est pas genre le choix final qui nous permet d'avoir une fin différente mais chaque choix), il y a également plusieurs approches possible qui ne se limite pas à seulement choisir entre bourrin/infiltration, parfois, il y a même une dizaine de manière d'aborder une mission (cf le commissariat dans human revolution). Un univers très travaillé, un scénario complexe et intéressant, un héros charismatique.
C'est le seul jeu actuel que je connais qui possède autant de richesses que ce fallout d'après ce que tu viens de me dire.


Portrait de Rudolf

Je l'ignorais pour ce futur Deus Ex. J'avoue que ça me fait très envie, ce que tu dis là. :-)


Portrait de Marseilldinho

Oui, malheureusement, il faudra attendre Août pour y tâter, ma seule crainte est que certaines augmentations soit cheater, mais je ne pense pas car les deus ex ont toujours été des jeux tout de même assez exigeant


Portrait de Megaclone

Personnellement j'ai fait ce jeu + j'ai regardé l'épopée d'hooper par la suite (donc deux visions de jeu différentes), il y a effectivement les choix et les possibilités de RP qui sont impressionnante mais accompagné d'énormes soucis, peut-être en 1997 c'était acceptable mais moi j'peux plus cautionner ce genre de chose, vieux jeu ou pas.

L'inventaire est bordélique il est en aucun cas intuitif, aucun tri possible puis comme tu le dis avoir une seul colonne pour voir ses objets ça n'aide pas du tout, certes au bout d'un moment on s'habitue (comme tout !) Mais ça reste clairement un défaut du jeu.

Les soucis de traductions qui peuvent porter à confusion voir même des bugs de dialogues (si si !) le coup du "Error" qu'hooper à eu durant une phase de dialogue j'ai pu l'avoir au tout début du jeu dans le camp des pillards, c'est le genre de truc énervant qui peut clairement gêner à la progression du jeu, bref heureusement que les "Error" sont rares, par contre la traduction foireuse n'est pas rare du tout.

Ensuite la lisibilité lors des combats est quand même chaotiques, les pillards qui ont le même skin que Ian est un bon exemple , l'IA des compagnons j'en parle pas... Limite ils sont obliger de mourir vers la fin du jeu (super pour le RP !) Sans compter les ennemis qui meurent mais impossible d'approcher leur cadavre car hors champ, c'est pas super non plus si tu veux loot.

Bref, il y a encore pas mal de points qui peuvent détruire une expérience de jeu mais quoi qu'il en soit le jeu est sauvé par les choix et toute la composante "RP", de ce côté c'est très bien foutu.

Quoi qu'il en soit, je pense qu'en jouant à ce jeu faut déjà être préparer et ne pas s'attendre non plus à quelque chose de fou, car j'ai l'impression que certains se font une idée de celui-ci comme étant un messie en voyant les avis démesuré de certains fans... Et puis arriver dans le jeu c'est la désillusion, à mon avis il faut partir dans l'optique que le jeu à de très bon points mais aussi de gros défauts.

Citation:
Et je pense aussi que Fallout n'est pas du tout le genre de jeu approprié pour faire un live avec le chat. C'est un jeu à univers, qui doit se découvrir seul.

Yep en plus d'être le genre de jeu à découvrir seul ce n'est pas adapté aux lives, trop lent et trop mou pour le viewers (perso' ça met égal), comme je le dis plus bas une découverte de quelques heures pourquoi pas mais une épopée dessus c'est peut-être pas la meilleur idée.


Portrait de fafnir

J'ai juste joué au deuxième il y a longtemps (et au 3ème mais différent pour le coup). Jamais touché au premier mais je suis d'accord à 100% avec toi pour ce que j'en connais. Le jeu (le deuxième pour le coup) est d'une richesse plutôt rare de par les possibilités qu'il offre au joueur. Je connais clairement pas le jeu autant que toi mais l'univers et son background était très complet et intéréssant pour peu que le joueur s'intéresse et prenne son temps.

Ce sont des jeux à faire. Après y adhérer ou non, ceci est l'affaire de chacun mais ce serait dommage de les rater.

PS : l'intéret du jeu reste intact malgré les années je pense même si il faudrait que je le relance pour voir ça d'un oeil plus neuf.


Portrait de Dada244224

Fallout 2 est, bel et bien, la suite directe du 1. Ça se passe environ 1 siècle après Fallout 1.