Skip to Content

Donkey Kong Country

Live sur Donkey Kong Country

135 Commentaires

Portrait de KyloR

@rudolf Bien sûr que non je ne les compare pas ! Je dis simplement que ça existait avant, et sous une autre forme. Donc non, le système de Nuts & Bolts n'est pas d'une "originalité" à toute épreuve ou quelque chose d'extraordinairement novateur.
Tu peux lui trouver toutes les qualités que tu veux, mais si, à l'image, apparemment, de beaucoup de joueurs sur RDR2 par exemple, on s'ennuie malgré l'effort qu'on y met et certains systèmes très élaborés, alors c'est très compliqué.
Quant aux niveaux que tu peux "explorer librement" : explorer librement certes, mais pour faire quoi, exactement ? Il n'y a rien à y faire à part les missions qui nous sont données... Donc bon.
Et encore une fois, je vais te poser une simple question : Rare a voulu faire cela, et aller au bout de leur concept. Très bien. Mais en quoi cela était-il nécessaire d'y accoler la "skin" Banjo-Kazooie ? A part peut-être, pour des raisons purement marketing ? C'est comme s'ils avaient voulu accoler le concept de Viva Pinata à Banjo...
Ils auraient très bien pu faire de ce concept une nouvelle licence, et je pense que beaucoup de monde auraient pu être moins sévères. D'ailleurs, je dis "sévère", mais tout le monde ne l'a as été à l'époque : je rappelle quand même que la presse lui a donné d'excellentes notes à l'époque...

Pour clore le débat sur Nuts & Bolts, dis-toi que tu as vécu sur ce jeu ce que moi j'ai vécu sur RDR2. ^^
Donc je comprends parfaitement ton point de vu.

Pour Perfect Dark Zero, évidemment que j'ai d'autres arguments que le simple fait de dire qu'il est "indéfendable" :
- l'aspect "évolutif" des niveaux et la dose d'improvisation offertes aux joueurs dans le premier pour l'atteinte des objectifs a ici complètement disparu pour laisser place, la plupart du temps, à un "corridor shooter" des plus lambdas.
- la direction artistique est plate et sans saveur
- le redesign de Joanna est dégueulasse et transforme l'héroïne en une espèce de pseudo sex-symbol version latex
- l'IA des ennemis et alliés est immonde : certaines missions d'escortes sont imbuvables à cause de cela
- la difficulté est affreusement mal dosée
- quant à l'OST, j'ai plus l'impression de me retrouver devant un Austin Powers version électro qu'un univers de science-fiction sombre et délétère
Etc.
Je continue ?

Bref, ce débat est interminable de toute façon... ^^


Portrait de Rudolf

@kylor : Quand je dis "explorer", ce n'était pas à prendre au pied de la lettre : je te parlais des "missions" qui nous permettent de progresser librement dans un niveau, et non pas sur des rails comme dans Kingdom Hearts.

Ceci étant, l'exploration sert quand même à trouver les notes de musique (très bien cachées pour la plupart) afin d'augmenter encore plus les possibilités de création de véhicules. J'aurais juste voulu que les autres niveaux proposent la même exploration avec le même véhicule imposé que dans Duelville, quitte à réserver les véhicules personnalisés uniquement aux défis.

Citation:
Je dis simplement que ça existait avant, et sous une autre forme. Donc non, le système de Nuts & Bolts n'est pas d'une "originalité" à toute épreuve ou quelque chose d'extraordinairement novateur.

Non, ça n'existait pas avant (ni après) Nuts & Bolts. Ce n'est pas parce qu'on pouvait "construire" des véhicules ou vaisseaux dans certains jeux sortis avant Nuts & Bolts, que c'est la même chose que dans Nuts & Bolts. Entre Nuts & Bolts et Kingdom Hearts, c'est le jour et la nuit ! C'est comme si je te disais "Super Mario Bros n'est pas original ni extrêmement novateur parce qu'il y avait déjà des jeux de plate-forme avant lui, qu'on pouvait déjà sauter dans ces jeux avant lui et qu'on pouvait déjà jouer Mario avant".

Citation:
Mais en quoi cela était-il nécessaire d'y accoler la "skin" Banjo-Kazooie ?

Je réponds à ta question par d'autres questions :

- En quoi était-il nécessaire d'accoler la "skin" Jetman à Solar Jetman, alors que le jeu n'a rien à voir avec Jetpac ?
- En quoi était-il nécessaire d'accoler la "skin" Sabre Man à Knight Lore alors que le jeu n'a rien à voir avec Sabre Wulf (ni avec Underwurlde qui n'a lui-même rien à voir avec Sabre Wulf) ?
- En quoi était-il nécessaire d'accoler la "skin" Donkey Kong à Donkey Kong Country alors que le jeu n'a rien à voir avec Donkey Kong Arcade
- En quoi était-il nécessaire d'accoler la "skin" Wario à Wario Ware alors que le jeu n'a rien à voir avec Wario Ware
- En quoi était-il nécessaire d'accoler la "skin" Mario à Super Mario Kart alors que le jeu n'a rien à voir avec les Super Mario Bros ?
- En quoi était-il nécessaire d'accoler la "skin" Oddworld à La Fureur de l'Etranger alors que le jeu n'a rien à voir avec les précédents Oddworld ?
- En quoi était-il nécessaire d'accoler la "skin" Castlevania à Symphony of the Night alors que le jeu n'a rien à voir avec les précédents Castlevania ?
- En quoi était-il nécessaire d'accoler la "skin" Zelda à Zelda II : The Adventure of Link alors que le jeu n'a rien à voir avec les précédents Zelda ?

On peut continuer longtemps, comme ça. Ne trouves-tu pas que si on raisonne toujours de la sorte, ce serait un frein à la création et à l'originalité ?

Comme je te l'ai dit, Rare n'a été que fidèle à ce qu'il a été depuis ses débuts : bouleverser les codes d'une série.

Ceci étant, c'est faux de dire que Nuts & Bolts n'a rien à voir avec les autres Banjo : non seulement les précédents Banjo comportaient déjà des éléments qui ont été repris et approfondis dans Nuts & Bolts (même s'il y a d'énormes différences, tout ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe non plus dans Nuts & Bolts), mais en plus ce dernier comporte des tas de références aux autres Banjo (parfois des références très subtiles que seuls les fans hardcore remarqueront) pour que Nuts & Bolts s'inscrive pleinement dans l'univers et la continuité de la série.

Du coup, s'ils l'avaient voulu, ils auraient très bien pu accoler une "skin" Banjo à Viva Piñata, en faisant en sorte que le jeu s'inscrive pleinement dans l'univers et la continuité de la série. Ce n'est jamais un problème si on a affaire à un bon jeu proposant un concept qui fonctionne.

Par contre, il y a effectivement un truc dans Nuts & Bolts qui doit immmanquablement repousser certains joueurs (mais pas tous) : le jeu n'est pas du tout "user friendly", il est plus difficile d'accès que la moyenne. C'est un jeu qui demande au joueur d'aller vers lui (et pas l'inverse), de s'investir, sans qu'il soit pris par la main (ce n'est pas forcément rédhibitoire, sinon les Dark Souls auraient bidé). Ceci dit, Banjo-Tooie était déjà, lui aussi, assez difficile d'accès (par rapport à son aîné).

Citation:
D'ailleurs, je dis "sévère", mais tout le monde ne l'a as été à l'époque : je rappelle quand même que la presse lui a donné d'excellentes notes à l'époque...

Tu rigoles ? Le jeu a 79 sur Metacritic et 80% sur Gamerankings, ce qui est pratiquement synonyme de "jeu médiocre" ou tout juste "passable".

Pour Perfect Dark Zero, je ne vais pas pouvoir en dire grand chose. Les gens ont l'air quand même de s'accorder sur le design de l'héroïne. Par contre, visiblement, l'article n'est pas d'accord avec toi concernant l'intérêt des niveaux et leur évolutivité. Je ne peux rien dire de plus sur le jeu pour l'instant, je réserverai mon jugement le jour où j'y jouerai.


Portrait de KyloR

@rudolf Bah 79% ou 80%, si je dois faire une équivalence, ça fait quasiment 8/10 (allez : 7/10 pour être méchant) : je ne vois pas en quoi c'est une mauvaise note.

Et encore une fois, je me répète, mais le fait que je n'aime pas ce jeu n'a rien à voir avec le fait qu'il soit difficile d'accès et nécessite l'investissement du joueur (j'ai connu pire) : c'est juste que je ne pas eu le retour sur investissement : le fun, ou la satisfaction, car à chaque fois, c'était tellement bordélique et laborieux que je ne pouvais pas m'amuser !
Je me suis forcé à le terminer (presque à 100% d'ailleurs, donc on ne peut pas me reprocher ne pas m'y être investi) et à la fin, je me suis juste dis : "Plus jamais ça, bordel !"

Concept cool, résultat foireux.
Juste un exemple : quel est l'intérêt de pousser le joueur à s'investir et à être toujours plus créatif si autant de missions se ressemblent ? Nuts & Bolts est TRÈS répétitif dans ses missions...
Et en plus, le système peut être abusé facilement : je me souviens clairement, au bout de 4-5h de jeu environ, avoir réussi à construire un modèle de véhicule que j'utilisais pour la moitié des défis, et auquel je n'avais besoin d'apporter que quelques modification à la va-vite pour m'adapter au reste ! Et si ça ne suffisait pas, le jeu te donne assez vite de nombreux modèles préétablis qui font largement le boulot pour à peu-près tout.
Donc, la notion "d'investissement" et "difficile d'accès" : pas vraiment...

Enfin, le fait, pour moi, d'avoir fait en sorte que la physique des véhicules soit réaliste m'a, de très nombreuses fois, complètement pété le plaisir de jeu.
Je ne peux dire combien de fois mon véhicule, sans raison aucune, alors qu'il était parfaitement bien conçu, s'est retourné au milieu d'une course ou a perdu une pièce alors que rien ne lui est arrivé... Et quand on se fait poursuivre par les flics à Duelville, là, c'est carrément la fête du slip.
Je suis désolé, mais moi je trouve toute cette accumulation de petits problèmes juste chiants.

Après, j'ai quand même aimé deux choses dans ce jeu : techniquement, il est magnifique ; et l'humour fonctionne très bien.


Portrait de Rudolf

@kylor : Je ne t'apprends rien si je te dis qu'une même "note" n'a pas du tout la même valeur selon la personne ou l'organisme qui la note ? Je ne t'apprends rien si je te dis qu'une même note dans un établissement scolaire/universitaire hyper réputé n'a pas du tout la même valeur qu'une même note donnée dans un établissement ayant une réputation de merde ? Et bien, pour les jeux, c'est pareil : un "8/10" n'est pas du tout interprété de la même manière selon sa provenance.

Du coup, lorsqu'un jeu reçoit 79% sur Metacritic, ça veut principalement dire "le jeu est passable". C'est comme ça que les joueurs l'interprètent. C'est comme ça que fonctionne Metacritic. Pour qu'un jeu soit considéré comme "excellent", il doit avoir minimum 90%, voire 95%. C'est ainsi que la majorité des joueurs perçoivent les notes sur Metacritic (et les journalistes qui dévoilent leurs notes reprises ensuite par Metacritic sont parfaitement conscients de la chose). Je sais, c'est débile, mais c'est ainsi.

Pour les missions, ça fait partie des reproches que j'ai évoqués sur le topic : il aurait fallu qu'elles soient un peu plus variées (il y en a quand même qui sont "uniques"). Cependant, pour une même variété de mission (course, escorte par exemple), il faut constuire un véhicule totalement différent, qui doit être en adéquation avec le level-design. Donc malgré tout, le joueur DOIT être créatif même quand il retrouve le même type de missions, surtout s'il veut obtenir les trophées TT (ou simplement battre son score et le partager sur le Xbox Live, auquel cas les véhicules pré-conçus de Wumba ne suffisent pas). Moi j'ai bien ressenti ce "retour sur investissement", quand je parvenais à faire un super score après une grosse séance de "brainstorming" (mais dans une seule mission bien spécifique, car un véhicule très personnalisé et optimisé qui permet de battre tous les records dans UNE mission ne sera pas aussi efficace qu'un autre véhicule dans une autre mission, même si celle-ci est de la même catégorie "course" ou "escorte" par exemple).

Le moteur physique a quelques défauts effectivement (j'en ai parlé aussi sur le topic du jeu), mais comme je l'ai dit, Nuts & Bolts est le premier et le seul jeu à proposer un tel concept !

C'est normal qu'il y ait des défauts pour un premier jet, mais c'est déjà d'une remarquable réussite pour un premier essai (au point que finalement, tous ces défauts ne pèsent pas bien lourd dans la balance) ! Si Nuts & Bolts était juste un énième jeu utilisant ce concept mais n'arrivant pas à surpasser ni même égaler d'autres jeux du même genre, il y aurait de quoi être très critique sur les défauts du jeu. Le jour où des studios reprendront ce concept (qui est très difficile à exécuter) et feront mieux, on en reparlera, mais en attendant, tout le mérite revient à Rare d'avoir bien réussi leur jeu avec un concept aussi difficile (je dirais même "casse-gueule") et ambitieux. Après tout, Super Mario Bros avait aussi ses "défauts", mais on n'avait jamais "assassiné" Nintendo pour ça car les joueurs étaient conscients du caractère novateur et révolutionnaire du jeu qui "effaçait" les défauts du jeu à sa sortie, concept qui ne demandait ensuite qu'à être repris et approfondi avec d'autres jeux (ce que Nintendo et d'autres studios ont fait ensuite, jusqu'à aujourd'hui, mais ce que Rare n'a pas pu faire à cause du retour, je dirais même du "non retour", des joueurs). De même, Knight Lore a ses défauts, mais les joueurs étaient conscients de son côté révolutionnaire, ce qui a permis de faire d'autres jeux du même genre et de surpasser ensuite Knight Lore (l'occasion ne se produit malheureusent pas pour Nuts & Bolts qui n'a donc aucun successeur). Le premier Donkey Kong Country, même chose : il avait des défauts, mais on s'en foutait, c'était énorme à sa sortie et la série a été améliorée avec d'autres épisodes (jusqu'à Tropical Freeze).


Portrait de KyloR

Citation:
(au point que finalement, tous ces défauts ne pèsent pas bien lourd dans la balance)

Je ne suis pas d'accord.

Enfin bref, on ne va pas épiloguer 150 ans sur Nuts & Bolts.
Moi je n'ai pas du tout aimé, mais si tu as adoré, grand bien t'en fasses ! ^^

PS : je n'exclus pas non, un jour (lointain), de le refaire.


Portrait de Rudolf

@kylor : En fait, ce que je retiens en lisant tes messages (et ton parallèle avec Kingdom Hearts), c'est que tu n'es tout simplement pas fan du concept de construction et personnalisation (de véhicules, de machines, etc.). Pas de souci pour ça. Du coup, c'est normal que les défauts pèsent pour toi.
C'est comme pour un mec qui n'aime pas trop les jeux de plate-forme. Dans Super Mario Bros, ça va le faire chier prodigieusement qu'on ne puisse pas revenir en arrière dans les niveaux, qu'il n'y ait pas de check-point ni sauvegarde (même "temporaire"), qu'il y ait des phases aquatiques ; il ne va retenir que les défauts parce qu'il n'aime pas trop le genre, tandis que les joueurs amateurs du genre passeront outre ces défauts (certains trouveront même que ce ne sont pas des "défauts") tellement le jeu se révèle novateur par rapport à ses prédécesseurs et que le plaisir domine le déplaisir pour eux.

Toutefois, quand on juge un jeu dont on n'aime pas le concept de base, il faut aussi se rendre compte de ce qu'il cherche à faire, avec un certain recul, qu'on n'est pas le seul joueur au monde et encore moins avec les mêmes attentes. Ainsi, on peut ne pas aimer un concept, mais il faut aussi réaliser ce qui en fait quelque chose de novateur et ambitieux quand c'est le cas. Et de la même façon que ce sont les défauts qui ressortent le plus à tes yeux parce que tu n'es pas fan du concept de base, il est normal que ces défauts ne pèsent pas lourd pour les joueurs qui aiment ce concept de création de véhicules et de créativité dans l'exécution des missions.


Portrait de KyloR

@rudolf. Peut-être. Je ne suis pas vraiment convaincu.^^

Je pense être capable du juger un jeu en mettant de côté mes préférences.
Je peux te donner un contre-exemple : j'ai adoré Valkyria Chronicles sur PS3, et c'est un jeu où on passe de heures à personnaliser ses véhicules notamment, en mettant certaines pièces, armes, etc. Pareil pour Resonance of Fate où la personnalisation des armes joue un rôle primordial dans les combats et où on y passe du temps.

Donc bon, je ne suis pas persuadé du tout d'avoir eu un a-priori sur Nuts & Bolts ou d'avoir été réfractaire de base à son concept.


Portrait de Rudolf

@kylor : Resonance of Fate et Valkyria Chronicles, ce n'est pas du tout la même chose que Nuts & Bolts dans le principe : il s'agit de tour par tour avec des "points d'action" ou une "jauge d'action" qui se consomme quand c'est notre tour de jouer, mais ce qu'on fait sur les véhicules d'un Valkyria n'a pas de conséquence en temps réel sur sa maniabilité (la manière d'avancer du véhicule reste "scriptée"). C'est comme dans Infinite Space sur DS, c'est le même concept. Nuts & Bolts par contre, c'est du "temps réel", donc tout ce qu'on fait sur nos véhicules a des conséquences sur sa jouabilité en temps réel.

Donc quand je te disais que tu n'aimes peut-être pas l'idée de construire des véhicules ou machines, j'avais évidemment en tête le même schéma que Nuts & Bolts (voire Kingdom Hearts) : une personnalisation des véhicules qui a un impact sur sa jouabilité en temps réel. En gros, ce que je te demande, c'est si tu aimes ou aimais construire, voire inventer de toutes pièces, des machines ou véhicules avec les "Lego Technic" ou les "Meccano" (moi gosse, j'adorais Meccano justement, mais je ne pouvais évidemment pas accomplir le "rêve" d'essayer moi-même les véhicules que je construisais, ça restait "limité", alors que là dans Nuts & Bolts, c'est comme un "rêve de gosse" qui se réalise).


Portrait de KyloR

@rudolf Bon, je n'ai pas envie d'être "méchant" parce que ce n'est pas du tout mon intention, mais je ne suis pas certain qu'il soit nécessaire de me faire une psychanalyse de comptoir pour essayer de me faire croire que je n'ai pas aimé Nuts & Bolts parce que je n'aimais pas faire de construction Lego quand j'étais petit (ce qui est résolument faux, d'ailleurs)! ^^
Je t'aime bien rudolf, mais quand même...

J'ai compris : tu aimes Nuts & Bolts pour des raisons qui t'appartiennent. Est-ce trop dur de voir que je n'ai pas aimé car je lui trouve un certain nombre de défauts rédhibitoires ? :p

J'accepte ton point de vu. Accepte le mien, please. ^^


Portrait de Rudolf

@kylor : Par conséquent, ça veut peut-être dire que tu n'avais pas de raison particulière de ne pas aimer le jeu, que tu n'étais peut-être pas dans de bonnes dispositions (le fait de jouer à un jeu en lui demandant ce qu'il n'est pas, sans voir ce qu'il est réellement, ce qui m'est arrivé plusieurs fois dans d'autres jeux). Tu devrais y rejouer à l'occasion en tout cas, quand l'envie te prendra.


Portrait de KyloR

Raah cette violence psychologique ! xD
Il veut m'obliger à y rejouer l'animal... ^^

Tu sais quoi : si un jour je me fais un marathon Banjo, j'y penserai.


Portrait de Umbasa

Citation:
tandis que d'autres l'ont franchement adoré.

Surement des psychopathes si tu veux mon avis...


Portrait de Rudolf

@Umbasa :Tiens, un peu de lecture avant de dormir, si tu le souhaites : http://www.grospixels.com/site/pdz1.php


Portrait de Umbasa

4 pages...... :(

Pour un jeu que j'ai pas réussir à finir, c'est compliqué.... :(

Au passage histoire de partir sur un autre HS, ta test Viva Piñata ?


Portrait de Rudolf

@Umbasa : Non, pas encore, je n'ai pas eu le temps : je n'ai accès à ma Xbox One S que durant les vacances scolaires (et encore, pas toutes).


Portrait de Subway Sam

Le thème de fin c'est forcément de la nostalgie parce qu'il est vraiment à chier :/ sorry mon ptit Hooper


Portrait de Apolline

La mauvaise foi absolue de ce commentaire :o


Portrait de Umbasa

Pas forcement bon après parler de thème à chier..... voila quoi mais moi je trouve pas le thème des crédits ouf tout comme les fameux thème aquatique qui personnellement je ne supporte pas il me sort carrément par les oreilles.


Portrait de Rudolf

Dingue, ça : je ne pensais pas qu'il était possible de ne pas aimer les thèmes de fin et le thème aquatique de Donkey Kong Country ! C'est la toute première fois que je lis ce genre d'avis. Comme quoi, tous les égoûts vont dans la nature. :-p


Portrait de Umbasa

Citation:
Comme quoi, tous les égoûts vont dans la nature. :-p

Effectivement même les pires apparemment. xD

Après pour me rattraper un peu je trouve le thème du final boss épique. ^^