Skip to Content

Devil May Cry (2/2)

Let's Play et Fin Devil May Cry

27 Commentaires

Portrait de Link_Triforce

Ca me rappel d'y avoir jouer sur PS2 et jamais terminé,je m'attendais pas que Hoopper fait un live de ce jeu même en version HD.Cela dit il y a eu 3 devil may cry en tout cas sur Ps2.


Portrait de Antonius

Un perso aux cheveux blancs, une bimbo, un repère du mal, des combos endiablés accompagnés d’une musique rythmée, stridente et assourdissante, des armes improbables, des méchants à la chaîne, des boss qui ressemblent à rien, et une échappée finale explosive :


Portrait de kcchris

ça fait plaisir, bientot mafia 1 va être lancé c'est imminent (comme la suite de phoenix wright loule)


Portrait de lonewolf

J'ai toujours trouvé que ce premier Devil May Cry avait quelque chose en plus que ses successeurs, et ce quelque chose en plus, c'est le château ! J'adore l'ambiance qu'offre le château, on est dans une sorte de huis-clos (comme le manoir de Resident Evil, m'voyez), il y a une putain d'ambiance à la fois belle et glauque que je n'ai jamais retrouvée par la suite, ce qui fait que cet opus reste mon préféré même si par exemple le DmC : Devil May Cry offre un gameplay bien plus fourni.


Portrait de oOToyteoOo

DMC est une franchise très particulière, puis, les deux premiers sont assez moyens. Le deux c'est connu, mais même le 1er je le trouve pas inspiré au niveau des ennemis et certains trucs ont vachement vieilli (caméra/level design/illisible par moment/phases aquatiques). Même à l'époque (car je l'avais fait pour la première fois en 2003), j'avais été dubitatif sur beaucoup de points du titre. Par contre à partir du 3ème ça progresse drastiquement, et les deux derniers (4/5) sont assez nettement les meilleurs de mon point de vue. Du coup, ce serait dommage de ne pas donner la chance aux prochains (hormis le second à la limite).

Après oui, dans le genre "beat'em all hardcore", je préfère Ninja Gaiden Sigma.


Portrait de snarf

Hooper May Chouine ou la découverte du jeu vidéo en 2022.
C'est mignon.
Une époque où les jeux avaient un manuel et de ce fait n'expliquait pas forcément le gameplay via un tuto in-game.
Encore faut-il être capable de comprendre les menus et de prendre le temps de les consulter.
Tu mériterais des claques lorsque tu fais le bourrin et fonce tête baissée...

Il y a tout un pan de jeux vidéo qui utilisent ce genre de gameplay :
Les Bayonneta et les Ninja Gaiden Sigma par exemple sont très similaires.


Portrait de Tomfangio

Il faudrait voir si sur "Retrobat" ou sur le mini pc de Hooper, il y a les notices ou non ? (peut-être que Sergio aurait l'info).

Perso, Bayo j'ai jamais fait, çà à l'air stylé visuellement, mais je préfère également les BTA 2D (comme Sergio ci-dessous), un bon Street of Rage 2, etc...c'est très FUN et çà ne vieillit pas je trouve. (à voir d'ailleurs si Hooper fera le nouveau Tortue Ninja : teenage mutant ninja turtles shredder's revenge)

Par contre, Ninja Gaiden, je valide, le 1er sur la première Xbox : l'un des meilleurs jeu de la console avec : Fable, Halo 1 et 2, Jet Set Radio Future et Riddick. (avis perso)


Portrait de snarf

C'est vrai que ça manque d'un tuto pour au moins expliquer les bases.
Je me souviens plus trop vu que ça fait un bail mais je crois que dans le menu, tu peux aller voir les coups, les aptitudes.

Moins accroché aux Bayo. Le gameplay est très bon mais l'ambiance est des fois un peu too much, à la manière de DMC.
Et pareil, niveau level design, il se passe pas grand chose.
C'est d'ailleurs pour cela que j'apprécie ce 1er épisode et le 3, car y'a un côté resident evil/énigme faisant que ce sont moins des couloirs /arênes qui s'enchaînent. Pas fait le 2 justement, j'espère que Hooper le fera.


Portrait de doki

Taper, tirer, sauter, roulade, 4 actions ultra compliquées en effet, il faut un tuto.

J'espère que dans le prochain Donkey Kong Country y aura un tuto parce qu'entre la roulade et le saut, je sais pas comment on va faire pour réussir à réaliser ces actions sans tuto.

Faut croire que c'est devenu trop dur d'appuyer sur les touches de sa manette pour tester les commandes soi-même.


Portrait de snarf

C'est lorsque j'ai vu la tentative de "double saut" que je me suis dit qu'il fallait un tuto finalement.
Tu manques d'empathie, Doki...^^


Portrait de gui

Ces 2 lives retro m'ont rappelé l'une des pires prestations qu'Hooper nous ai pondu: Crash Trilogy, en particulier le 1. T'arrive, tu penses kiffer le voir découvrir un jeu culte de ta jeunesse et là c'est le massacre en direct sans que t'arrives a comprendre pourquoi.

Vous savez ces moments totalement lunaires ou on a l'impression qu'il joue a un jeu vidéo pour la première fois et qu'il ne capte rien a rien alors qu'il n'y a rien a comprendre et se plaint pour tout alors qu'a coté ça te fini des jeux hardcore ou bien plus fini a la pisse pour moins que ça.

Heureusement la fin du second live se termine sur une note plus positives avec une envie d'au moins faire les deux suivants (envie qui sera peut-être balayé une fois le premier DVD de DMC2 fini car j'imagine qu'il se fera pas chier a faire l'histoire de la nana vu ce qu'il l'attend). Peut-être que comme pour Crash ça va rentrer d’épisode en épisode et qu'il arrivera a maitriser les jeux comme il a maitrisé Crash 4 qui était au final le plus chaud des 4.


Portrait de Sergio-Miguel

J'ai jamais fait dmc 1 et 2, j'ai commencé la série avec le 3 à sa sortie, d'ailleurs le 3 et le 4 sont les seuls que j'ai finis en me forçant un peu vers la fin, j'ai essayé le 5 pendant le confinement 4-5 heures de jeu et j'ai abandonné, j'avais l'impression de perdre mon temps, la structure de jeu et le level design n'avait pas évolué depuis les opus ps2.

Je comprends totalement l'avis du Hooper, même à l'époque je ne comprenais pas la hype de la série, répétitif, la caméra, la mise en scène nanardesque, le character design androgyne et la musique m'insupportait.

Mais avec le recul, je comprends l'avis des fans, c'est un jeu bourrin sans prise de tête, mais à la fois exigeant en jouant avec les combos de manière diversifiés pour le scoring, un petit coté arcade.

Mais je ne sais pas avec moi, ça ne prend pas, je m'ennuie, je préfère lancer un final fight ou un street of rage 2, j'aurais instantanément plus de fun.

J'ai eu le même souci avec bayonneta 1.


Portrait de Ploum

J'ai juste regardé les dernieres minutes.
Zanoss a il eu raison ? C'est chaud la trad est tellement aux fraises qu'on arrive pas à savoir si on est mode difficile ou normal.

En reponse au dernier tchateur qu'Hooper lit, si Hooper était tendofan il aurait poncé Luigis Mansions 3 et Bowser Fury depuis longtemps.


Portrait de Maxys

Non il n'avait pas raison, le jeu était bien en normal, tu débloque le mode difficile a la fin, puis le mode Dante Doit Mourir à la fin du mode Difficile. Juste une faute de trad ;)


Portrait de Zanoss

Ouais, mais c'est pour ça que je me souvenait de ça en faite
La mauvais trad a la fin m'avais fait penser que le mode normal était en faite le mode difficile loul


Portrait de Maxys

Ça arrive ^^


Portrait de callahaine

Après ça m'a mis le doute. J'ai pas le souvenir que le 1er était si dur en normal, contrairement au 3 où j'en aivais sacrément bavé.


Portrait de Onibaque

Tout ce sel, sur un jeu culte de mon adolescence. C'est dur à entendre... Après ça reste marrant de t'écouter ronchonner sur cette série de lives, mais bon, faut être prêt et pas le prendre au 1er degrés, malgré ta "sincérité".
En 2001, God of War n'était encore pas là (et quand bien même quand il sera là en 2005, pour moi c'est une saga bien inférieure en rapport à un DMC, surtout sur les épisodes PS2): Devil May Cry a juste révolutionné le beat'them all 3D. En tout cas pour moi, il m'a fait découvrir le genre, et surtout l'apprécier. Tout y était: une DA de fou, une OST prenante, de l'action frénétique et stylé, un héros hyper charismatique, desservi par son scénario nanardesque je le concèdes. Mais osef, c'est pas pour ça qu'on joue à un DMC, ou n'importe quel jeu du genre.

J'ai à l'époque abordé le jeu bien différemment c'est sûr: pied à l'étrier via le mode Normal pour apprendre le maniement, puis Difficile pour avoir une difficulté, puis le mode Dante must die (que j'ai pu finir qu'avec les objets). Commencer direct par le mode Difficile, c'est clair que ça a du vite être compliqué... Car quand tu as le gameplay dans les pattes, même si le système de trigger est un peu lourd à appréhender, quand tu "comprends" le truc, c'est juste jouissif, et un bonheur à perfectionner son score sur chaque mission, jusqu'à comprendre les timings. J'ai passé un temps infini sur ce DMC premier du nom, pourtant biberonné à cette époque aux RPG, STR et quelques FPS, le beat'them all était, et est toujours d'ailleurs, loin d'être mon genre préféré. Enormément également sur le 3 qui pour le coup est juste le meilleur à mes yeux et aux yeux de beaucoup.

Je restes sur mon avis, pour moi c'est une sortie de route ce let's play (comme beaucoup d'autres d'ailleurs loul), CAPCOM a pondu un chef d'oeuvre en 2001, et ça m'a donné envie de retater un peu de l'Alastor sur cette HD collection. Mais dire qu'objectivement ce jeu est de la merde et mérite 3/20: juste... non.


Portrait de Maxys

Bon ben un run avec beaucoup de rebondissement et des avis très tranchés ! Je me suis beaucoup amusé durant ces deux lives, malgré la maltraitance d'une de mes franchises favorite x)

Le problème principale qui est venue te gâcher un peu ton expérience c'est tes propres retour négatif sur le jeu. Ça fait naître chez toi un sentiment de frustration qui est très persistant et qui vient obstruer beaucoup d'aspect du jeu à côté desquels tu passe. Cette conséquence précise fait que tu apprécie moins un jeu a sa juste valeur quand il démarre "mal". Et pas que dans ce DMC, dans beaucoup de jeu que tu test, car c'est un trait de ta personnalité.

Je te l'ai dit souvent, c'est justement à cause de sa que tu t'amuse beaucoup plus quand tu reviens sur un jeu plus tard et que tu joue même 100x mieux ! Car le facteur frustration n'est plus là.

Au début on te présente un scénar ultra simple: Tu es le fils d'un démon légendaire qui a sauvé les humains, et on est venue te chercher pour empêcher le retour de satan. C'est simple car dans un BTA le scénar peut être secondaire, mais il plante le décor pour un minimum d'immersion.
Que tu rate des détails comme le fait que tu as buté ton frère (avec 3 Eaux Bénites Haha) certain s'en offusqueront mais c'est pas très grave. Ceci dit tu ne peux nier qu'il y a une certaine ambiance et âme dans ce jeu d'ailleurs tu le dis toi même à quelques moments.
On aime ou on aime pas ce style ça c'est propre à chacun, mais c'est dark, c'est "cheesy"/kitsh 90s et c'est rock. Et pourquoi ? Les origines de Resident Evil 4 évidemment, qu'on spam sur le tchat à chaque stream de DMC 1 partout dans le monde...

On retrouve beaucoup de Resident Evil dans ce jeu, dans sa structure (level design, caméra), son esthétique (D.A, police de caractère, ambiance) et même son game design (Objet clef qui brille, déverrouillage de porte, énigmes...) et pour cause c'était RE4 avant d'être DMC.
Quand finalement le projet RE est devenue complètement autre chose, il restait une maquette déjà bien avancée sur laquelle ils ont greffé un DMC inédit. Quand le plus gros est fait, tu reprend pas tout depuis zéro, tu adapte et tu viens rajouter des choses, en modifier etc... Evidemment ça ne justifie pas les problèmes et c'est pas le but ! Mais je sais qu'Hooper comme moi aime comprendre pourquoi et comment un jeu est comme il est, et quand on garde ça en tête on comprend beaucoup de choix et de choses sur le rendu final de ce DMC.

Oui beaucoup de choses ont mal vieilli c'est indéniable: les phases de plateforme, les menus, la segmentation, la maudite caméra, les énigmes... la liste est longue !
Oui le jeu à mal vieilli, surtout quand tu le compare au 5 et que tu te rend compte de tout les problèmes qui ont été résolu depuis.

Mais ce qui sauve le jeu surtout et c'est là ou on t'a perdu à mis chemin (conséquence inconsciente de ta frustration encore une fois) c'est bien le gameplay! Tu l'as a peine eu en main et tu es passé à côté de pas mal de choses vers lesquelles tu te dirigeais naturellement dans la première moitié de ton premier live.
Tu essayais de bien joué, tu étais curieux, tu fouillais énormément et tu expérimentais d'avantage. Puis le ras le bol à pris le dessus :p

Par exemple; en terme de combos tu es limité oui, mais d'avantage par ton imagination et par le manque de tuto oui. Tu peux tout de même faire des choses simple et très satisfaisante. J'ai pris la liberté de te faire deux mini clip pour te donner une idée de ce que tu peux faire avec Alastor et Ifrit:

Avec Alastor que tu peux faire assez tôt:

Spoiler

Avec Ifrit avec l'état diabolique et quelques compétences d'unlock:
Spoiler

Ça reste vraiment très simple mais déjà avec ce genre de chose je t'assure que tu t'éclate !

Mais malheureusement une fois de plus tu t'es embourbé dans une routine tenace qui t'a empêché de retrouver l'esprit curieux que tu avais au départ. Un autre joueur peut se demander "tiens un nouveau coup déblocable, à quoi peut il servir? Comment je peux l'incorporer dans mes combos ?" ce genre de réflexion que parfois toi même tu as !

Dès le moment ou tu as trouvé le lance-grande par exemple, on a pu dire adieux aux autres armes à feu. Donc forcément quand tu tombe face à des ennemis ou cette arme n'est pas adapté, ben tu galère et ta frustration augmente. Pareil quand tu as chopé les Ifrit...le jeu est pensé pour que tu varie ton équipement en fonction de tes adversaires, choses que tu as compris en plus quand tu affrontais les Frosts (ennemi de glace) car là c'était assez évident.
Le jeu est déjà assez dur, mais tu te l'es rendu encore plus difficile à cause de tout ça.

Le manque d'immersion t'empêchait aussi très souvent de trouver "la suite" dans tes missions. Persuadé que le jeu veut te faire faire du backtracking constant, tu allais souvent contre lui à la recherche de l'objectif qui pourtant t'est toujours montré dans l'image d'intro de la mission.

Et pour l'absence de tuto, ceux qui disent "mais il y avait les manuels à l'époque" ce n'est pas recevable: Kingdom Hearts avait un tuto et il y avait un manuel, MGS 1 avait un tuto et il y avait un manuel méga épais, donc non.
Et ceux qui disent que les jeux d'il y a 20 ans ont tous mal vieilli..... sérieusement ? Il y a qu'a se baisser pour avoir des contre-exemples à la pelle donc bon...

Mais au final, rien de tout ça n'est grave car encore une fois j'ai passé un super moment dans les deux lives, et j'espère que tu t'éclatera si tu refais un petit peu du 1 de ton côté. J'ai très hâte de te voir faire les suites (oui même le 2 ça peut être très drôle) et rien au monde ne changera ni l'amour profond que j'ai pour cette franchise, ni le plaisir infini que j'ai à te regarder faire mes jeux préférés !
Et je serais toujours là pour t'apporter mon aide et te soutenir, le tout dans la bienveillance.

PS: Faut cramer les gens qui mettaient "niveau aquatique" dans le cahier des charges des jeux de l'époque.


Portrait de KyloR

Une purge ce Live... et beaucoup de mépris pour ce jeu culte, que tu le veuilles ou non. Y'a pas que les jeux qui vieillissent, semble-t-il...

Mais oui :
-DMC 1 a vieilli mais est un précurseur : les Beat'em Up 3D depuis vingt ans lui doivent tout
-DMC2 est une daube infâme
-DMC3 est excellent
-DMC4 est pour ma part moyen : deuxième moitié du jeu au fond des chiottes
-DMC5 à un gameplay exceptionnel (je me rappelle avoir tellement joué à ce jeu que j'en avais pété le stick gauche de la manette PS4...)

Bref, je rends un hommage à ce jeu qui le mérite malgré ses défauts évidents et le sel inondant ce Live.