Skip to Content

Detroit Become Human (Démo)

Live du 25.04.2018 sur Detroit Become Human

99 Commentaires

Portrait de Excaliburne

Un Heavy Rain du futur donc...

J'espère que le scénario est bien foutu sinon il va pas rester grand chose de ce jeu. Surtout que les choix n'auront que peu d'impact réel sur la suite des évènements.


Portrait de Maldhôr

Selon David Cage himself, les choix auront un impact à long terme pour ce jeu.


Portrait de UNCHARTOUILLE

Oui c'est la 4eme fois qu'il dit ça. Peut être que cette fois-ci il dit vrai !


Portrait de Kebabsansoignon

" Surtout que les choix n'auront que peu d'impact réel sur la suite des évènements."
AH, bon ? Et tu sais ça comment ? Tu as déjà pu jouer au jeu en avant première ?


Portrait de La Chouette

c'est ce qu'il y a de plus probable je pense.
Les développeur ne peuvent faire trop d'embranchements car ce serai trop lourd à gérer rien que scénaristiquement.

Hooper en avait parler dans un de ses lives. Si on a 10 embranchements qui conduisent à 10 embranchements [...] qui conduisent à 10 embranchements, c'est trop lourd et les développeurs peuvent pas retomber sur leurs pattes à moins de faire un jeu volontairement WTF.


Portrait de Kebabsansoignon

Ah bah si c'est Hooper qui le dit... C'est que c'est vrai !


Portrait de La Chouette

C'est même pas une question de ce que Hooper peut dire.
On est pas des moutons avec le Gros Ours en grand Gourou.

c'est juste que généralement, les films interactifs, que ce soit quantic dream, telltale ou autre, ne proposent qu'assez peu de moments qui vont vraiment changer la suite de l'histoire.
Tout simplement parce qu'a la fin, il faut bien que les développeurs retombent sur leurs pattes.


Portrait de Gastlab

J'avais joué à Way of the Samurai (le 4 je crois), qui faisait clairement la part belle aux choix pris par le joueur.
Etablir une arborescence riche, honnête et cohérente de l'histoire, pouvant presque à tout moment emprunter un embranchement spécifique selon la somme des choix effectués, est un défi dépassant les exigences mercantiles liées au développement d'un jeu.
Il faudrait tout sacrifier (graphismes, gameplay, attentes du public, et même narration) pour consacrer tout le temps de développement à l'écriture et au calcul de l'impact de telle ou telle décision sur le déroulement de l'histoire.
Way of the samurai (4) a misé, à sa petite échelle, sur ce plan. L'histoire se déroule sur 2 ou 3 jours je crois, dans un environnement assez confiné (un petit village), avec des graphismes très moyens. Il y a eu tout de même un effort sur le gameplay (posture basse, moyenne et haute pour les combats au sabre), mais le jeu était clairement écrit pour être rejoué moult fois en empruntant différentes voies (d'où le titre quelque part).
Si Detroit parvenait à nous inciter à rejouer le jeu en prenant d'autres directions car offrant une vraie différence dans le déroulement de l'histoire, alors je dirais mission accomplie. Et ce en omettant tous les autres paramètres qui entrent dans les attentes du public pour un gros jeu.


Portrait de Maldhôr

J'ai vu un reportage sur David Cage qui explique que selon lui les choix opérés durant le jeu auront un impact sur le long terme de l'aventure. Coup de bluff ou vrai choix, nous le sauront à sa sortie.


Portrait de Pingouinthe13th

Oh... Mon... Dieu... Y a-t-il un seul personnage charismatique dans cette scène ? Une seule phase de dialogue un peu recherchée, efficace, bien envoyée ? Un seul élement de gameplay intéressant ? Non, non et non.

Les jeux d'enquêtes ont toujours du mal à ne pas scripter la recherche d'indices et de preuves. C'est encore le cas ici. Tu te balades, tu trouves tout, et t'as même l'analyse de l'indice qui t'est donnée directement. Pas besoin de réfléchir. Tu pourrais simplement voir la valise ouverte par terre, avec un emplacement d'arme vide, et tu pourrais déduire tout seul que quelqu'un a pris l'arme... mais non, il faut que ce soit inscrit à l'écran au cas où tu serais trop neu-neu pour comprendre. Et personne ne trouve l'arme sous la table avant que t'arrives... arme impossible à ramasser si t'as pas fait la recherche dans le bon ordre.

L'interface est joliment intégrée au jeu mais ça fait quand même trop guidé, trop "le joueur est débile, dis-lui tout à chaque pas". C'est peut-être le tuto mais pour le moment, j'aime pas du tout. Je pense aussi que ça aurait mieux marché en vue FPS, pour bien coller avec l'idée de réalité augmentée de l'androïde.

Je parle même pas de l'intrigue dans cette scène. J'avais trouvé Heavy Rain et Beyond mauvais sur ce point. Cage sait toujours pas écrire.

Il reste 2 autres personnages a priori, donc ils seront peut-être plus intéressants. Et peut-être que cette scène est la pire du jeu ?

Mais ça part mal.

Le concept est toujours très bon, les conséquences sur la suite, ce côté roleplay important, mais c'est tellement mal écrit...


Portrait de Apolline

Tout le soucis de l'écriture et de l'enquête dépend surtout du niveau de culture de celui qui joue. Perso j'ai lu beaucoup de roman d'enquêtes -je lis Le mystère de la chambre jaune en ce moment- et je ne peux trouver l'écriture bonne. Par contre si le joueur ne connaît que peu de culture dessus, il va trouver ça bon. Un peu comme ceux qui trouve GoW excellent dans sa mythologie alors qu'ils ne citeraient que la série Vikings comme référence.

Après ça reste correct, on peut pas dire que cette démo ne donne pas envie si on aime le genre. Ca reste très beau et propre et le thème "les robots ont-ils une âme?" -bien que déjà beaucoup de fois exploité ailleurs- peut donner du cachet au jeu.


Portrait de Pingouinthe13th

Disons que comme dit Hooper, des films interactifs, y en a finalement pas tant que ça, en dehors de Quantic Dream et Telltale, ce dernier adaptant des licences pré-existantes. Donc, entre un beat'em up, un Mario et un Forza Horizon, pourquoi pas ce jeu pour se changer les idées.

Ca me fait penser à la série Netflix récente, dans le futur, le soldat ramené à la vie dans un autre corps via une puce enregistrant toute la mémoire d'une personne, je sais plus le nom. J'avais regardé les 2 premiers épisodes, intrigué, mais c'était pas bon, pas intéressant, rempli de clichés, avec des persos pas charismatiques. Qui aurait pu être écrite par Cage...


Portrait de Apolline

Oui un peu comme pour le succès de Black mirror. Perso j'ai moyennement aimé l'idée, ça se veut innovant et avant-gardiste mais j'ai lus bien mieux ailleurs. Hier c'était lundi ou Photo de classe -pour ne citer qu'eux- sont des histoires bien plus novatrices et intéressantes. Après oui une nouvelle c'est pas un jeu et faire un jeu c'est très compliqué à produire et réaliser. C'est pour ça que même les jeux pourris -je parle pas du jeu de ce live- j'essaie d'avoir un regard éloigné pour mieux voir pourquoi ça a merdé et me dire que la critique est facile mais l'art reste difficile. Facile de dire qu'un jeu est nul alors que soit-même on serait incapable de faire 1/10ème dudit jeu pourri.

Mais comme tu dis, il m'arrive aussi de regarder des trucs plus légers que certains qualifieraient de "merde" comme les films Marvel mais ça change ça me détend. Il en faut pour tous les goûts.


Portrait de Pingouinthe13th

J'ai noté les 2 titres de nouvelles que tu cites et que je connais pas. Je vais essayer de me trouver ça. (Les auteurs, ça m'arrangerait, si tu peux, merci d'avance.)

J'ai écrit dans le temps plusieurs nouvelles et un roman plutôt "feuilleton littéraire" constitué de multiples nouvelles ou épisodes j'appelle ça, donc je sais ce que c'est que de concevoir une histoire. Je suis perfectionniste et depuis 2010, date de la première complétion de ce "roman", je le reprends régulièrement pour l'améliorer, y décelant des soucis ici ou là. Mais certains passages restent bons depuis le début, sans que j'y retouche d'un poil. Je suis perfectionniste. J'aimerais que la relecture 2018 soit la dernière. Je reprends toujours tout depuis le début, je note au fil des "épisodes" leur contenu, l'état d'avancée des personnages et de l'intrigue, je regarde si c'est équilibré, si je n'ai pas laissé un élément sans conclusion, si tout sert vraiment à quelque chose, et je passe 2h sur une phrase à me demander si je mets tel mot ou tel autre parce que lorsque je lis la phrase, j'ai l'impression que l'autre version est meilleure, donc je corrige, je relis, et je trouve que la première version est meilleure, et ainsi de suite, c'est dingue. Heureusement, au fil des relectures les problèmes majeurs (incohérences surtout) disparaissent un à un et il ne reste que des détails de chipotage.

J'ai dû passer une dizaine d'années à écrire, ou à tenter d'écrire, avec des réussites (j'ai eu un prix pour une nouvelle) et des échecs, beaucoup d'histoires inachevées parce que je savais plus où j'allais. Bref, je sais ce que c'est qu'écrire une histoire, j'ai une bonne plume, que ce soit pour la fiction ou n'importe quel texte, donc quand je vois des scènes comme cette démo où à aucun moment l'auteur semble vouloir nous faire ressentir de l'intérêt pour les personnages, ça m'énerve.

Et sinon, j'adore les Marvel du MCU (pas ceux de la Fox) qui sont certes des divertissements, mais particulièrement bien écrits avec que des personnages charismatiques, même les plus secondaires, et un sens de l'aventure très Spielbergien des années 75-85, Les Dents de la Mer, E-T, les Goonies, ou Star Wars-ien aussi. (Mais y a des tas de fans de Star Wars qui n'aiment pas le MCU et moi y en a pas comprendre, mais c'est un autre débat.)


Portrait de Apolline

Photo de classe de Dan simmons dans le recueil Le styx coule à l'envers, et Hier c'était lundi de Théodore Sturgeon. Sans oublier le percutant et fantastique Escamotage de Richard Matheson -si tu connais pas c'est le mec qui a écrit Je suis une légende.

Concernant ta créativité, ma je serais plutôt l'inverse, à ne pas trop retoucher ce que je dessine ou raconte dans mes BD. Je me rend compte des choses pourraient être améliorées mais tant pis je préfère la spontanéité et pouvoir passer à autres choses. Un jour je discutais avec un collège de bureau et il me disait -comme toi- qu'il pouvait passer plusieurs années à écrire une histoire, à la peaufiner du mieux possible. Je lui ai répondu que s'il mettait plusieurs années à écrire juste une histoire ça voulait dire qu'écrire c'était pas son truc... On en a plus jamais reparlé ^^' Moi je me fixe un cap d'une BD finie d'environ 30 pages en une an; si c'est pas le cas c'est que je suis dans l'échec.


Portrait de KyloR

Les films du MCU bien écrits ?!
Je crois qu'il y a un bug dans la matrice du pingouin...^^


Portrait de oOToyteoOo

Et c'est cette même personne qui te dit qu'Heavy Rain est mal écrit...j'ai arrêté de chercher à comprendre avec lui !


Portrait de Pingouinthe13th

Qu'est-ce que je disais ? Un fan de Star Wars qui n'aime pas le MCU... Moi y en a toujours pas comprendre.

Durant la période 2008-2014, alors que la perspective de nouveaux films Star Wars étaient une douce utopie, et voyant surtout Thor The Dark World et Les Gardiens de la Galaxie, mais l'ensemble de l'œuvre aussi, je me disais "ce sont des Star Wars avec un skin Marvel", comparaison très positive pour moi. Aujourd'hui, dans les commentaires sur The Last Jedi, je lis des gens dire "c'est rien qu'un film Marvel avec un skin Star Wars", commentaire très négatif pour eux. A-t-on vu la même trilogie originale en 1977-1983 ?

"Comment on s'en sort ?" "Comme d'habitude" "Si mal que ça ?" C'est dans ROTJ. C'est le même humour dans le MCU. La même écriture avec pleins de personnages dans un monde vaste, des enjeux plus ou moins galactiques (forcément plus dans SW...) sans qu'aucun personnage secondaire ne soit "juste là" pour le décor.

Le MCU est bien écrit parce que les personnages sont charismatiques, même les "bad guys". Les personnages secondaires comme Black Widow et Hawkeye ne sont jamais de simples faire-valoir, et tous suivent un arc narratif cohérent et bon, honorable, digne. Les intrigues sont certes super-héroïques, gentils contre méchants, mais chaque personnage a ses doutes, et un Loki ou un Ultron ne sont pas des méchants par défaut, leurs motivations ne sont pas totalement égocentriques, ils foirent juste sur l'exécution, leur manière de faire, et c'est pareil pour un peu tous les adversaires des héros. Certains sont de "vrais méchants" certes, mais ils ont dans ce cas des actions et dialogues bien écrits, généralement assez courts aussi. Une des grandes forces du MCU comme de Star Wars, c'est qu'ils font passer absolument toute leur histoire en peu de mots. Jamais on ne ressent des "c'est bon on a compris, ça fait 3 fois que tu le répètes, passe à autre chose". Mais évidemment, si on loupe la moindre phrase, on peut se perdre. Y a rien "en trop" dans leurs scripts. Ils sont millimétrés. Prends le coup du "jeu du marteau dans L'ère d'Ultron". A la base, ça peut sembler inutile, juste une phase comique entre les différents personnages (ce qui crée déjà un sentiment de famille, ou de groupe au moins) mais surtout à la fin, quand Vision arrive à soulever le Marteau, y a plus besoin d'écrire quoi que ce soit pour justifier que les autres le croient et le suivent. Tout a été dit. Donc petite scène semblant inutile mais au fond, très puissante. Idem pour GotG 2, avec ce prologue qui pourrait n'être qu'une aventure parmi d'autres, avec ce vol de batteries par Rocket qui est juste un petit gag, mais qui est finalement l'élément déclencheur de la suite. Donc des scènes qui peuvent fonctionner toute seule, mais qui servent vraiment à quelque chose par la suite. Il y a une imbrication des intrigues qui est juste parfaite. Donc scénario bien écrit.

Ce qui me rappelle Les Dents de la Mer, l'un des meilleurs scénarios qui soit tant tout ce qui y est dit et montré est millimétré. Les scènes s'enchaînent logiquement et chaque attaque de requin arrive au moment où il en faut une car les effets de la première attaque ont exposé toutes leurs conséquences. Chaque scène entraîne la suivante, chaque dialogue entraîne le suivant. Rien d'inutile.

Alors on peut ne pas aimer le MCU, c'est un genre de films bien particulier, plutôt positif dans un monde qui préfère le pessimisme (et on sait tous que pour la critique en général, les drames tristes et sombres paraissent toujours plus intéressants, mieux écrits, que des œuvres empreintes d'optimisme, les anti-héros étant préférés aux vrais héros), mais quand je vois des gens dire "Le Superman de 1978, ça c'était un grand film de super héros" ET ne pas aimer le MCU alors qu'ils ont les mêmes qualités, moi y en a pas comprendre. Et quand d'autres ne voient pas que les Spider-Man de Sam Raimi sont ratés (les préférant au Spidey du MCU???!!!) car Peter, MJ et Gwen y sont horriblement écrits, moi y en a pas comprendre non plus.

Pour un dernier paramètre, mais qui concerne plutôt les franchises dans leur ensemble, donc pas film par film, mais juste en comparant les franchises, quelle autre série de films peut se vanter d'avoir une vingtaine de films de qualité à peu près identiques et élevées (y a toujours des hauts et des bas) suivant une seule et même intrigue ? James Bond et Gojira se sont foirés très tôt dans leur vie et ont dû rebooter plusieurs fois. Les Diamants sont éternels ou le Gojira contre Jet Jaguar par exemple sont franchement mauvais.

Pas encore vu Infinity War et c'est surtout Avengers 4 qui sera important pour clôturer ce premier chapitre, car une fin ratée peut faire s'écrouler tout ce qui a été construit jusqu'ici, c'est le risque de tout feuilleton à suivre. Idem pour l'épisode IX, après les excellents épisodes VII et VIII.
(Mais là encore, le monde est divisé...)


Portrait de KyloR

Oui enfin, le MCU ça marche parce que le grand public les regarde, et si tout ce qui marchait était forcément bon, ça se saurait...^^
Après, le MCU, on pourrait en parler pendant des heures, et ce n'est vraiment pas le sujet de la vidéo, mais je ne peux honnêtement pas comprendre lorsqu'on me dit que l'univers Marvel au cinéma est cohérent et bien écrit. Pour moi, les mieux écrits et donc ceux que j'apprécie le plus sont : Avengers 1, Logan (bien que je ne sois pas sûr de son appartenance au MCU), Deadpool (surtout pour le personnage), GotG 1 et Black Panther, ce qui fait donc 5 films sur une bonne trentaine ou plus.
Pour le reste, c'est bourré de teasing ratés, de ficelles usées jusqu'à la corde et de facilités scénaristiques totalement déconcertantes mais que personne ne semble voir.

D'abord, je vais prendre comme exemple GotG 2, film qui m'a énormément déçu, et a confirmé la tendance selon laquelle le MCU se barre en couille depuis environ Avengers 2. Ce film est typique de ce qu'est devenu cet univers depuis quelques années : un univers foutraque qui n'a plus la moindre homogénéité dans son ton car il a trouvé ce qui stimule aisément l'affect du spectateur : l'humour constant, omniprésent, qui tue les enjeux et vampirise l'attention et les attentes du spectateur (qui étaient bien mieux gérés dans Avengers 1 et le premier GotG par exemple ou était la raison d'être d'un Deadpool). Ce qui fait, à mon sens, que cette quête de personnage à priori intéressante (la recherche d'un père pour Starlord) se transforme en un je-m'en-foutisme intégral, où Rocket reste le comic-relief qu'il est, et où Drax perd son côté sombre et torturé du premier pour laisser place au lanceur de blague de cul souvent mal placé...
Donc, à chaque fois qu'une scène dans ce putain de film se veut sérieuse, on ne peut jamais se prendre au jeu : lorsque Starlord enterre son père adoptif, j'avais constamment le sourire aux lèvres parce que j'étais persuadé que Rocket ou Drax allait balancer une connerie au cours de la scène. Alors que NON : cette scène se veut vraiment larmoyante ! Et je pourrais multiplier les exemples...
Donc ce n'est pas bien écrit : ça part dans tous les sens. C'est comme si un pote assis à côté de toi, passait son temps à te dire : "Eh, t'as vu, je suis drôle, hein ? Je suis cool, hein ? HEIN ? "

Enfin, prenons l'un des pires exemples pour moi, Captain America Civil War.
Je vais prendre comme exemple la scène la plus insultante pour l'intelligence du spectateur, un comble quand on sait que c'est sur elle que repose toute la tension du film et amène au combat final (d'ailleurs dans l'un des pires décors qui soit pour un combat de fin : un bunker gris-marron dégueulasse sans aucune lisibilité, mais c'est un autre débat) : celle où le Captain avoue à Stark qu'il savait que Bucky était l'assassin de ses parents.
Même en admettant qu'il le savait, aucun film du MCU (et je les ai tous vus), de manière visuelle ou auditive ou de quelque manière que ce soit, précédant Civil War, à aucun moment, ne montre ou dit que Captain savait, ce que Stark ressent comme une trahison profonde : c'est une facilité scénaristique de merde que le spectateur n'aura de toute façon pas le temps d'avaler. Ou alors, si ce n'est pas une facilité, on est en train de me faire croire qu'il faudrait que j'admette que l'enjeu majeur d'un des films central du MCU repose sur une réplique d'un personnage au cour de ce seul film ? A quoi ont servi les arcs précédents ? Ça ne tient pas debout.
Et encore pire, où SONT LES CONSEQUENCES DE CE PUTAIN DE FILM ?! Pendant trois ans, ce qui sert de teasing géant à Infinity War n'aura aucun effet sur le MCU : dois-je penser que le même Stark qui vient proposer à Spidey de rejoindre les Avengers est le même qui a failli voir un de ses amis crever à cause de la Team Captain ? Même en admettant que Spiderman Homecoming se passe avant (ce qui créerait une incohérence avec une scène de ce même Civil War), ce film n'a rien à foutre là en terme de timeline et vient jeter un peu plus de trouble sur cette phase 3...
Mais je peux déjà prévoir comment ça se passe dans Infinity War (que je n'ai pas encore vu) : "Eh les mecs, je sais qu'on a eu quelques bisbilles dans le passé, mais vous voyez, il y a un portail dimensionnel géant dans le ciel (oui, je sais, c'est très original, aucun film du MCU ne l'a fait avant) et un Big Bad Guy pas beau à trucider, on pourrait faire la paix, non ?" Merci et bravo les gars, ça valait le coup de teaser tout ça pendant dix ans !
Après, je ne vais pas épiloguer sur un film que je n'ai pas vu. Mais ce dont je suis sûr, c'est que Marvel se charge très bien tout seul d'invalider et de rendre oubliable une grande partie de ses films par simple fainéantise. Tout ceci est devenu un joyeux et géant bordel dont ils se dépatouillent de façon très approximative et sans anticipation aucune. Ils brodent au fur et à mesure.
Et encore, je n'ai pas parlé des pierres d'infinités, dont l'intérêt est relégué à quelques répliques ici où là dans les films les plus mineurs du MCU, car je risquerais de devenir vulgaire... Sans parler de : mais bordel, que foutent les GotG dans Infinity War, mis à part de faire plaisir aux fans et de justifier cette pseudo-unification qui n'a au final aucune consistance ?! Qu'est-ce qui justifie, dans leurs deux films, leur arrivée sur Terre ?! Quasi-rien du tout, ou en tout cas rien dont le spectateur est censé se souvenir.

Tout ça pour dire que non : (presque) tout ça est mal écrit, inconsistant et incohérent.^^


Portrait de Pingouinthe13th

Ben tu vois, dans tes films Marvel préférés, il y a déjà Logan (pas le MCU) et DeadPool (pas le MCU) et je les trouve incroyablement mal écrits. (Et je vois que comme beaucoup trop de gens, tu amalgames le MCU avec les films Marvel de la Fox... Certes, depuis le rachat de la Fox par Disney, les univers vont "fusionner", sans doute en version univers alternatif, on verra ça, mais pour le moment, les deux productions - et leur qualité - sont totalement différentes. Donc ça part mal si tu confonds.) Logan a certes quelques scènes "grand-père/père/fille" émotionnellement fortes, ça marche car il y a une vraie alchimie entre les 3 personnages, mais globalement, c'est du réchauffé et l'antagoniste, ben, il est fade, inutile, sans profondeur, tout comme l'intrigue. Reste des séquences de combat d'anthologie. Pour DeadPool, idem, qui se souvient de l'antagoniste ? De l'intrigue ? Colossus était cool. Et en dehors de la scène de combat sur l'autoroute, découpée en morceaux pour tenir le film, le reste est une accumulation de toutes les blagues salasses possibles et inimaginables. Et tu trouves ça mieux écrit que les films du MCU ???? Certaines vannes passaient bien et le côté 4ème mur brisé fonctionne. Mais autant le 1er visionnage m'avait agréablement surpris par rapport au reste des films X-Men, autant j'ai pas pu supporté le 2nd. Et pourtant j'adore Ryan Reynolds. Ces deux films sont d'ailleurs entièrement basés sur ce que je disais "les critiques n'aiment que les anti-héros". Merci de prouver mon point de vue.

Pour GotG 2, c'est un sitcom/soap familial. Y a le héros célibataire qui a une relation je-t'aime-ou-peut-être-pas avec sa fiancée. Il recherche son père biologique depuis la mort de sa mère, ce qui agace son père adoptif, qui sait très bien que son père biologique est un con mais peut pas le dire parce que ça ferait du mal au petit qui a perdu sa mère. La belle-soeur du héros se dispute avec sa sœur pour savoir laquelle des deux était la fille préférée de leur père, qui est un con en réalité. Il y a le petit frère voyou qui n'arrive pas à cesser ses activités criminelles mais qui essaie, le cousin un peu neuneu qui tombe amoureux d'une fille qui n'a jamais eu de vie sociale, et il y a le petit dernier à qui on essaie d'apprendre la vie et qui comprend rien. T'as pas réussi à rentrer dedans, moi si. L'émotion je l'ai ressentie à chaque instant.

Pour Stark, Captain et Bucky, il m'avait semblé qu'ils l'apprenaient tous durant Civil War (2016), pas avant. Je vérifierai ça. Comprends bien quand même que Captain America n'a revu Bucky que pendant Winter Soldier (2014), et que rien sur la mort des parents de Stark n'a pu être appris avant. Reste donc que L'Ere d'Ultron (2015) entre les 2 films. Film où Stark commence à s'isoler de Captain. Personne ne savait que le soldat de l'hiver était Bucky avant Winter Soldier. Ni Cap, ni Stark. Le fait est aussi que Civil War, c'est pas une haine entre deux ex-amis. C'est un débat entre deux amis. Tu penses que les relations entre les personnages devraient changer, mais à aucun moment Cap et Stark se haïssent durant Civil War. Et d'ailleurs à la fin de Civil War, Stark se rend compte que Steve avait raison, au moins pour cette affaire là. Et en tout cas que c'est plus complexe que signer ou pas signer. Tu noteras qu'entre Avengers et Civil War, Stark va mal, se reproche énormément de choses ce qui le conduit à signer les accords. Au passage, sa relation avec Pepper va mal, on le voit au début de Civil War, et elle n'était déjà pas là dans Ultron. Côtoyer quelqu'un qui fait une dépression n'aide pas la vie de couple. Dans Homecoming, Stark et Pepper sont sur le point de se fiancer. Entre les deux situations, il y a eu la fin de Civil War, avec Stark et Cap à nouveau en accord et un Stark apaisé. (Voir le texte de Cap en voix off à la fin pour voir l'état de leur relation.) Mais Stark respecte les accords, et Captain America devient un "criminel de guerre" en fuite avec ses Secret Avengers (ce qu'on verra dans Infinity War), c'est dit dans Homecoming qui est donc la suite logique de tous les événements précédents.

Que foutent les GotG dans Infinity War ? Peut-être que Drax veut tuer Thanos pour venger la mort de sa famille ? Que ses deux filles adoptives veulent tuer Thanos parce que ce fut un père cruel ? Peut-être parce que les GotG sont les deux films qui parlent le plus de Thanos, le méchant de Infinity War ? T'es sûr d'avoir bien regardé les GotG ? Je finis par me le demander. Sinon, à la fin de Thor Ragnarok, il se passe un petit quelque chose dans l'espace...

Tu prouves exactement ce que je disais, en fait, les films du MCU racontent tout mais en peu de mots, ce qui fait que si on n'est pas attentif, personne ne va venir te répéter une seconde ou une troisième fois ce qui se passe. Donc tu vois des incohérences partout alors qu'il n'y en a pas.

Quant à ta phrase du début sur le succès au box office, je ne vois pas ce que ça vient faire là. Je suis toujours resté au niveau qualitatif. J'ignore par exemple le box office des Diamants sont Eternels qui est qualitativement un ratage complet après l'excellent Au Service Secret de sa Majesté. Une franchise d'une vingtaine de films réussis, ou semi-réussis (Thor Dark World est un peu en-dessous et Docteur Strange met du temps à se lancer.) ce sont les seuls à l'avoir réussi.

Mais bon, on va arrêter ce débat là, puisque c'est pas l'endroit. Je tenais juste à répondre à ton argumentation, comme ça, chacun a pu donner sa vision des choses. Merci pour ta réponse argumentée en tout cas, c'est rare. Mettons-nous d'accord de ne pas être d'accord.