Skip to Content

Death Stranding (7/7)

Let's play et fin Death Stranding

184 Commentaires

Portrait de Erio-vaR

Citation:
Vu la narration +10 crans au dessus de toute la sphère ludique, je me demande comment on fait pour se priver de ça

Ecole du gameplays mon mais ;)
A titre personnel si le jeux ne m'est pas agréable manette en mains, et que ses mécanique d'univers et de level design ne m’intéresse pas c'est mort.
Il peu avoir le scénario le plus fou de tous les temps, les graphisme photo-réaliste, la DA du démon en personne, ect, sa ne ne me le fera pas finir. Tous ça pour moi ce n'est qu'un +, un enrobage. Ce qui compte c'est le squelette, le cœur du'un jeux vidéo : son interactivité et le plaisir que tu y trouve.


Portrait de nexy

Moi aussi je suis un joueur plutôt gameplay, mais c'est pas une excuse dans le cas de The Witcher 3 qui en a 1 et meilleur que certains jeux qui prétendent avoir un gameplay, pour ne pas non plus énumérer, l'un des jeux de la gen sans aucun probleme, toutes les 10 ans y a un jeu de ce niveau et on s'en rappelle 20 ans plus tard.


Portrait de Erio-vaR

Ben moi c'est pas passer... Le gameplays ma bien entamer l'envie très vite, Mais le fonctionnement ultra artificiel et basique de l'open world identique a tous les autres depuis des lustres ma achever.


Portrait de nexy

Citation:
Mais le fonctionnement ultra artificiel et basique de l'open world identique a tous les autres depuis des lustres ma achever.

Perso je ne vois pas du tout The Witcher 3 dans cette phrase, la seule chose que l'open World de The Witcher 3 fait, c'est décrocher la mâchoire ou les quêtes Fedex sont meilleures que 10 JV avec les quêtes principales en même temps ^^.


Portrait de Erio-vaR

Vu que pour les qualité de l'openworld tu me re parle parle d'ambiance/graphisme, et de qualité d'écriture et de narration pour les quête (j'imagine), je te renvois sur mon message plus haut ^^

Moi le level design construit autour d'une map bourré de point d’intérêt fluo et les quêtes point A point B je ne peu plus. (sa me soûlé déjà dans GTA 3 donc... )

Même les Batmans Arkam, alors que je suis un grand fan du personnage et de cette univers que je trouve ultra bien retranscris dans cette série de jeux, je n'est pas réussi a finir le dernier loin de là, et j'avais finit city presque a reculons.
La ou a contrario Zelda BOTW j'ia poncer le jeux comme sa ne m'été plus arriver depuis des décénnis.


Portrait de Fame

Même dans BoTW il pourrait y avoir des points d'intérêt conventionnels, la différence c'est que le jeu te laisse les mettre toi même, mais c'est pas une distinction de level design, plus de game design.

Même Zelda n'échappe pas à la standardisation du contenu au sein d'une map ouverte.

Sinon pour moi on peut envisager le level design de plein de façons différentes. C'est pas seulement une histoire de pouvoir grimper ou de pas pouvoir grimper.

A ce compte là tu peux jouer au dernier Assassin's Creed, le gameplay est ultra permissif dans une map à l'échelle immense. Les missions te laissent une vraie liberté d'action, y'a pas mal de systèmes qui agissent en temps réel et le jeu ne te met aucune barrière dans ce que tu veux faire en général. Pourtant je dirais jamais que c'est un meilleur open world que Red Dead Redemption 2, qui est pourtant complètement dualiste entre sa narration et son monde ouvert (mais ce qu'est également Death Stranding finalement).


Portrait de Erio-vaR

Citation:
c'est pas une distinction de level design, plus de game design.

Oui en effet cela et du gamedesign et non du level design j'ai fait un amalgame. ^^

Citation:
Même dans BoTW il pourrait y avoir des points d'intérêt conventionnels

Mais il n'y en a pas.
( Enfin si il y en a 6 dans tous le jeux, La 1er tour, les 4 quêtes des gardiens, et Gannon. )
Et ce n'est pas si anodin que cela, c'est un élément prenant place parmi beaucoup d'autre aux sain d'une philosophie de gamedesing qui fait une très grande différence avec ce que tu appel la standardisation du contenu en map ouverte.

Si je devais simplifier pour avoir la quintessence de cette philosophie je dirait: "la liberté". En opposition avec le "orienter" des productions habituel.
Pas de va là bas, pas de fait ceci, pas de revient plus tard, pas de tuto s'étalant sur des heurs.

Tous sa pour dire que ce n'est pas juste une absence de point sur une carte, c'est un assemblage de choix de gamedesing et de leveldesing ( pas de point d’intérêt, pas de quéte t'indiquent un objectif, carte pensé pour attiser la curiosité naturellement, élément de gameplays a 90% disponible des le début, non linéarité de la quête principale d’ailleurs facultative, interconnexion des gameplays et mécaniques de physique pour attiser le gameplays émergeant. ect ect ect )
aux sains d'une philosophie générale presque cohérente.

(je dit presque car comme le soulever ma paracentèse précédente, cette philosophie n'est presque plus du tous suivit des que l'on s’attelle a la quête principale ce qui est mon sens le vrais plus gros défaut du titre )


Portrait de Umbasa

Citation:
J'ai toujours trouvé le maniement de Geralt excellent et le gameplay en combat incroyable

XD

Maniement a chier et gameplay des combat a chier comme quoi.

Du coup ta sûrement du trouver l'histoire et la narration catastrophique non ? :p


Portrait de Lish

Concernant le maniement, pour ce qui est des combats, Geralt répond très bien, je vois pas ce qu'on peut reprocher, surtout quand on est visiblement un fan des Dark Souls et qu'on est habitué à une certaine lourdeur ou du moins à un certain réalisme. Le coup de geralt qui refuse de quitter le combat, ça dure une seconde, c'est pas si gênant et tourner le dos à un ennemi peut s'avérer dangereux pour qui ne joue pas en difficulté enfant.
Pour le gameplay, il faut distinguer combattre des monstres uniques qui sont généralement des sacs à HP assez inintéressants et combattre des groupes d'ennemis et c'est là où le gameplay est incroyable. En terme de placement dans les combats, de réactivité ou même d'anticipation. Il faut une concentration de tous les instants mais il faut aussi jouer intelligemment pour garder la main. Une esquive courte permet d'attaquer à condition de la placer correctement et une roulade est à réserver aux situations dangereuses comme des attaques coordonnées. La distance de combat est importante et la facilité des "frames" d'invulnérabilité n'existe pas ce qui rend les combats d'autant plus prenants.
Ceux qui font les danseuses en combat n'ont clairement pas tout compris ou pas pris assez de bonnes initiatives dans le combat ce qui peut arriver. Encore une fois je distingue les combats à adversaire unique et les combats contre un groupe d'ennemis.
Et puis sérieusement, vous qui bourrez les roulades sur les dark souls, dos à l'ennemi en permanence, dans quel jeu on fait le plus la danseuse, où sont les vrais couards ? J'adore aussi les DS, seulement the witcher 3 a opté pour une approche plus pragmatique des combats inspirée par l'histoire et la littérature polonaise, donc non, on offre pas son dos à l'ennemi, on lui fait face et on se laisse pas encercler en comptant sur la "frame" salvatrice de la roulade.


Portrait de Apolline

Tu joues comme une chèvre et comme toutes les chèvres tu n'assumes pas ta médiocrité en accusant le jeu! Je t'ai à l'oeil morbleu sur toutes tes vaines tentatives de critiquer TW3 et son système de combat jouissif pour peu qu'on sache jouer o/


Portrait de Erio-vaR

Je rejoins umbassa:
J'ai trouvé le maniement pas top, mais surtout le combat tordu aux visuel de danseuse tournicoti tournicota sans impacte ni feedback ma gaver au plus haut point et est pour beaucoup sur le fait que j'ai lâcher le jeux très vite.


Portrait de Umbasa

Non mais laisse, l'excuse de "tu sais pas jouer" je l'est déjà entendu genre moi je sais pas jouer au jeux vidéo, LOUL.

Du coup à chaque fois que Apo me sort ça moi je répond toujours la même chose.

- Venant d'une personne qui à jouer à Fallout 4 en facile, c'est fort de café. ^^


Portrait de Apolline

Roh mais je rigole, c'était pas méchant, les combats de TW3 c'est un running gag c'est tout.


Portrait de Umbasa

Essaye de me charmer je te vois venir, gros avec ton avatar de mort.

C'est un piège suis sur tu veux juste me backstaber quand je ferai preuve de faiblesse, on me l'a fait pas à moi.

:p


Portrait de Apolline

Une histoire a chute c'est comme une blague: si faut l'expliquer c'est que ça ne fonctionne pas. Ce monologue sur la grève en est la preuve. Kojima sait créé des personnages charismatiques, des univers uniques et des séquences marquantes mais il ne sait pas raconter d'histoires à chute.

Voici une histoire à chute d'une demie page de Fredric Brown, l'un de mes écrivains préférés:

F.I.N

Le professeur Jones potassait la théorie du temps depuis plusieurs années déjà.
"J'ai trouvé l'équation clé, dit-il un jour à sa fille. Le temps est un champ. Cette machine que j'ai construit peut agir sur ce champ, et même en inverser le sens".
Et, tout en appuyant sur le bouton, il dit: "Ceci devrait faire repartir le temps à rebours à temps le repartir faire devrait ceci": dit il, bouton le sur appuyant en tout, et.
"Sens le inverser en même et, champ ce sur agir peut construire j'ai que machine cette. Champ un est temps le. Fille sa à jour un il-dit, clé l'équation trouvé j'ai."
Déjà années plusieurs depuis temps du théorie la potassait Jones professeur le.

N.I.F

(1961)


Portrait de Umbasa

énorme professeur Jones.


Portrait de oOToyteoOo

Tu as été totalement imbuvable dans cette épopée, surtout que la plupart des défauts cités n'en sont pas, c'est souvent que t'es "bigleux" ou que tu n'es tout simplement jamais vraiment rentré dans l'expérience proposée par Kojima.

Bref, ce jeu a une atmosphère incroyable, un scénario qui a le mérite de proposer quelquechose, des musiques magnifiques et un gameplay évolutif qui sert totalement le jeu. Alors oui, il a des défauts, comme souvent avec les jeux originaux possédant un concept différent de la norme, comme SOC par exemple. N'en reste pas que ce jeu marquera les joueurs, en bien comme en mal, mais marquera c'est certains. Il faut juste voir les différences de notes qu'il a subi (presses et joueurs) pour s'en prouver...

Personnellement, c'est top 5 de la génération sans sourciller, avec d'ailleurs un certain The Last Guardian, qui lui aussi, était également loin d'être parfait...


Portrait de MATsolid-snake44

Citation:
Tu as été totalement imbuvable dans cette épopée, surtout que la plupart des défauts cités n'en sont pas, c'est souvent que t'es "bigleux" ou que tu n'es tout simplement jamais vraiment rentré dans l'expérience proposée par Kojima.

Bref, ce jeu a une atmosphère incroyable, un scénario qui a le mérite de proposer quelquechose, des musiques magnifiques et un gameplay évolutif qui sert totalement le jeu. Alors oui, il a des défauts, comme souvent avec les jeux originaux possédant un concept différent de la norme, comme SOC par exemple. N'en reste pas que ce jeu marquera les joueurs, en bien comme en mal, mais marquera c'est certains.

Tout est dit!


Portrait de Safedreams

« Il faut juste voir les differences de notes qu il a subi (presse et joeurs) pour s en prouver »

exemple: Jeux video.com: note du testeur : 19. Moyenne joueur : 14 sur 500 avis.

Y a de l’écart marquant en effet ^^

The last guardian. Testeur : 14. Joueurs: 17 sur 300 avis.

Je pense que entre ces deux jeux, y a une proposition clairement mieux réussie que l’autre.


Portrait de oOToyteoOo

T'as pas compris mon message.

Je parle de différences de jugements du jeu par rapport aux tests entre eux. Les tests professionnels sont très partagés : JVC 19, Gamekult 9/10, jeuxactu 18, pour citer les sites Français populaires, alors que des autres tests pros mettent des 12 sur 20, IGN par exemple. Et ça, c'est très rare une telle variation !

Et pour la note moyenne de JVC, c'est exactement ce que je viens de dire, ça passe de 5 à 19 selon les personnes, normal qu'il ait une moyenne de 14-15 à la fin...

Puis non, aucune proposition n'est meilleure que l'autre, un jeu a juste était vendu différemment que l'autre, c'est tout. Ceux qui achètent The Last Guardian sont des fans de Ico et SOC pour la grande majorité, ils savaient donc à quoi s'attendre en terme de jeu et d'ambiance, contrairement à Death Stranding qui était très énigmatique en plus d'être fait par Kojima, créateur de MGS, licence grand public et très connue. En gros, beaucoup ont acheté le jeu pour le créateur ou la pub énorme sur ce dernier, il faut juste lire les avis de certains testeurs et joueurs qui ont été déçus car ils pensaient pas jouer à un jeu aussi atypique.

D'ailleurs, TLG a seulement 200 avis en 3 ans sur JVC alors que Death Stranding en a 500 en 3 semaines, la différence en terme d'attente/popularité est totalement flagrante...

Un jeu était destiné à un type de public, le dernier beaucoup plus énigmatique, d'où l'extrémité des personnes dans les notations !