Skip to Content

Clock Tower

Let's Play et Fin Clock Tower

37 Commentaires

Portrait de kesswell

Bonjour Grozours et toute la communauté.

J’aurai préféré commenter sur Clock Tower le jour où tu l’as fait mais je me tiens toujours au principe de faire le jeu de mon coté en originale avec boite et notice sur support d’origine avant de regarder ton let’s play. Le jeu complet en japonais vaut environ 9000¥ (~70€) ce qui a retardé mon achat.

La boîte est plutôt jolie mais la notice qui fait 3, 4 pages m’a surpris.

photos 2017 download

Je sais que jouer sur émulateur est plus facile d’accès et surtout streamable mais j’aimerai vraiment que tu te renseigne sur les commandes ou les choses du gameplay à connaître avant de lancer un jeu. Comme tu n’as pas la notice, ça te fait un handicape en plus et c’est vraiment dommage. Jusqu’à la fin, tu ne savais pas sur quel bouton il fallait appuyer quand ça clignotait en bleu et rouge. Ça t’aurai permis d’échapper à Bobby plus facilement dès le début du jeu. Dommage que tu ai demandé de l’aide pour le parfum et la clé de la salle de cérémonie. J’ai moi même cherché ce satané parfum pour pouvoir passer le chien. J’ai du faire au moins 5 fois tout le tour de la maison !

La traduction en plus d’avoir des fautes est parfois différentes de la version japonaise. Dans un des commentaires j’ai vu que ça serai apparemment une bêta donc je ne vais pas en parler plus. Lotte est bien une fille, dans la traduction on s’adresse à elle en disant « tu as l’air inquiet » c’est plutôt inquiète.

J’ai poncé le jeu, obtenu toutes les fins( même la cachée « S ») donc je peux enfin donner mon avis sur le jeu.
N’ayant pas connu le jeu à l’époque j’ai essayé de me remettre dans un contexte de l’époque soit l’année 95.

Le jeu est plutôt jolie, j’en demande pas plus, les animations sont très biens. Ce qui frappe en premier c’est les commandes. Du point&click mais on peut courir à gauche ou à droite avec L et R. Le gameplay n’ai pas facile à prendre en main, capricieux parfois mais je pense que c’est fait exprès. On n’est pas dans un jeu d’action mais dans un jeu horrifique donc je trouve que le gameplay « lent » va bien avec le style du jeu.

Les divers sons et musiques collent parfaitement à l’ambiance cependant j’aurai aimé des musiques d’ambiance plus fréquentes, surtout quand il ne se passe rien. Car on n’entend que les bruits de nos pas et ce satané téléphone qui sert à rien ! C’est un point&click mais les énigmes sont assez simple et pas tordu comme la plupart des jeux de ce genre.

Il n’y a pas de carte, au début je me disait que c’était un peu naze mais en faite quand tu refait le jeu plusieurs fois et que tu comprends que certaines salles changent de position, tu trouve ca génial et la carte aurai été trop facile.

Le premier fois qu’on fait le jeu est la meilleure expérience car une fois terminé on connaît en générale où apparaît scissorman ainsi que l’emplacement des objets et leurs utilité. Le jeu est court mais avec plusieurs fin donc je trouve l’idée plutôt bonne sur le papier. Car en vrai, j’ai été déçu.

La fin H avec la voiture est une super bonne idée, car on se dit que comme tous les autres jeux auparavant, c’est impensables de se barrer avec et pourtant si! Même si on y reste.
Il y a une autre fin avec la voiture en aillant découvert deux de nos camarades mort, après avoir découvert tous nos camarades décédé , la voiture disparaît. Une fin inutile et redondante!
Sans détailler toutes les fins, ce qui les différencie c’est si on a obtenu les information sur l’identité de Ms Mary, les informations sur l’horloge、le nombre d’amie morte découvert ainsi que l’étage de l’ascenseur (2 ou 3). C’est NUL!

A part la fin cache « S » où on peut sauver Laura ou bien …., (Lotte y reste), aucune fin ne permet de sauver une de ses amies. Aberrant ! N’importe qui cherchera à sauver les 3 amis de Jennifer pour essayer d’avoir la meilleure fin. Dès le début, Hooper se dit la même chose, il essaye de sauver ses amis mais en vain, le jeu ne le permet pas. Un gros point noir pour le jeu!

Un autre point négatif pour ma part c’est le scénario.
Mme Mary est soit disant une des personnes ayant élevé les enfants à l’orphelinat (le terme Sensei :instructeur est utilisé pour Mary par les enfants) et elle emmène les 4 filles au manoir de Simon Barrow qui aurait soit disant adopté les filles. Mais personne ne sait que Mary est la femme de Simon Barrows? (C’est une des révélations du jeu avec le médecin, père de l’heroine qui a assisté à l’accouchement de Mary des jumeaux démon )
Pourquoi Mary emmène les filles au manoir pour les faire tuer par Bobby, le Scissorman de 9ans? Pour le nourrir?
Bon laissons de côté le scénario.

Le plus gros problème du jeu à mon sens est son système de sauvegarde automatique. Tout d’abord je l’ai trouvé génial. A ma première mort j’étais content d’être revenu exactement à la salle où j’etais mais….voilà, la peur de tout refaire depuis la dernière sauvegarde s’est envolé. Je ne sais pas comment a été promu le jeu à sa sorti mais pour moi c’est un jeu avec une ambiance horrifique mais en aucun cas un survival horreur. Ce qui fait que nous stressons, que nous avons « peur » dans un « survival horreur » c’est le fait de mourir et de recommencer ce qu’on a fait 30 min avant.

De ce fait, j’ai complètement délaissé le system d’anxiété de Jennifer, elle était toujours dans le rouge et j’ai jamais été pénalisé. J’ouvre un rideau, Bobby sort les ciseaux et me tue? Et bien je réapparaît dans la même salle mais cette fois-ci je n’ouvre pas le rideau. Ça a tout cassé pour moi. Pourtant fuir Bobby l’homme aux ciseaux qui peut apparaître un peu partout était une idée géniale, le Mister X de resident evil 2 avant l’heure. De plus il y a plusieurs manière de lui échapper: se cacher sous un lit, le faire tomber dans un trou, lui faire tomber une armoire sur lui etc.
Une idée géniale sur le papier, si seulement le jeu ne sauvegardait pas partout! Voilà ce qui a fait le sel d’un certain resident evil quelques années plus tard, des sauvegardes limités dans des endroits définis.

Il y a un truc que j’avais envie de parler, que j’ai trouvé très déroutant. Quand tu commence une partie, le jeux va décidé si on doit utiliser la statue démoniaque ou bien la baguette pour ouvrir le passage souterrain dans la salle de cérémonie. Si on doit trouver la baguette, car le jeu en a décidé ainsi, on pourra interagir avec l’armoire par exemple dans la salle avec la fresque pour voir le dessin en entier., comme Hooper l’a fait. Cependant si le jeu a décidé qu’il fallait la statue démoniaque, impossible de bouger l’armoire. Dans ma première parti, ça m’a rendu fou car Jennifer disait qu’elle voyait pas tout et impossible de bouger l’armoire.
De même pour la salle cache avec son père. Si on fait certaines actions (rencontrer Simon Barrows dans la cage par exemple) il n’y aura rien du tout dans la salle cachée ! Lors de ma première partie, j’ai découvert cette salle et je ne comprenais pas pourquoi il y avait rien à faire, ça m’a rendu fou !! Une salle cachée où on ne peut interagir avec rien, je comprenais pas.

En résumé :

+Agréable graphiquement
+Des animations très bonnes
+ Une bande son qui nous met directement dans l’ambiance
+Des énigmes faciles d’accès
+Plusieurs fins
+Un jeu d’horreur sur 16 bits, un genre plutôt rare.

-Scénario
-Certaines actions autorisées ou non en fonction de si on doit trouver la statuette ou bien la baguette
-Le système de sauvegarde automatique qui nuit gravement à l’intérêt survie du jeu
-Manque de musique d’ambiance dans les phases de recherches
-Les objectifs pour les différentes fins ne sont pas intuitifs, on s’attende à que ce soit en fonction des amies qu’on a réussi à sauver.

J’ai passé une semaine à décortiquer le jeu, j’ai quand même pris beaucoup de plaisir donc un bon 14/20 mais pas plus!


Portrait de Populus

Merci Hoopy pour ce live ! Je connaissais que de nom ce jeu et j'ai plutôt bien apprécié l'expérience.

Surprenant pour un jeu SN la vache, c'est super bien fait, ya plusieurs embranchement différents. Certains décors sont vraiment magnifiques et le jeu a une vraie ambiance.

La musique quand Bobby nous course est assez stressante aussi. Après tout n'est pas parfait , comme tu la dis ventre mou au milieu du jeu, rythme qui s'essouffle et c'est vraiment le genre de jeu ou tu peux rester québlo parce que il te manque une connerie que ta pas trouvé. Le genre de jeu a déambuler dans des salles des heures avant de laisser tomber ou aller voir une soluce.

Sinon, pour info ta eu la vraie fin du jeu. Celle où tu fais tomber la daronne de l'échelle et où Bobby se tue accidentellement. Mais ya beaucoup de fin différente je m'attendais pas à ça !

Quelle surprise en tout cas, curieux que tu fasses la suite un jour Hooper.


Portrait de jm

Les traducteurs ont dû faire un énorme boulot pour traduire les textes depuis le Japonais et modifier les textes dans la ROM.

Mais c'est quand même super dommage que pour cette VF, l'orthographe soit aussi dégueulasse.

Je veux dire, c'est une traduction amateur et bénévole, c'est compréhensible qu'il y ait quelques fautes, mais là c'est un massacre complet ...


Portrait de Oursinfou

Et ben il était très bien ce live!

j'étais quasi certain que cette saga vidéoludique inspirée d'une histoire vraie avait débuté sur ps1. n'ayant jamais joué a un seul titre de la série, je ne la connaissais que de nom.

Bien sur je suis également très surpris des qualités de ce titre qui ont été relevés pertinemment par le Gros Ours. Par contre aujourd'hui c'est clairement le type de jeu qui pourrait figurer dans une vidéo de L'AVGN ou du JDG dû à certaines de ses mécaniques totalement obsolètes et risibles.

Je ne serais cependant pas trop méchant parce que ce jeu a un vrai charme pour un titre de 1995, ce qui le place déja au dessus d'un Death Stranding.

Evidemment, inutile de rappeler que la performance du Hooper est, comme d'habitude, sans communes mesures, ce qui n'a rendu mon visionnage que plus délicieux.


Portrait de raymond-démission

Sincèrement j’ai pris beaucoup de plaisir de regarder ce let’s play, beaucoup de fou rire, tu n’aimes pas les point’n click mais pourtant on se marre bien je trouve. Je t’encourage à en faire d’autres.. peut-être plus évolué, il y en a plein sur pc qui sont excellents.
Si on regarde les survival horrors qui sortent aujourd’hui, on en est toujours à pousser des caisses et à actionner des générateurs, donc ce jeu n’est pas si décalé que ça.


Portrait de Patleouff

Bonjour à tous,
Petit message de la part d'un "vieux de la vieille" mais qui n'intervient que très rarement. Pour rebondir sur ce que dit le Hooper en début de vidéo parce que ça m'a interpellé et j'ai trouvé ça très intéressant.

Des points sur lesquels je suis d'accord (comme quoi tu ne fais rien pour attirer un max de viewers ou un max de thune) et d'autres sur lesquels j'suis moins d'accord (reupload les anciennes vidéos, aucun Youtuber ne le fait et c'est en "négatif" pour ta chaîne).
Perso ça fait plus de 10 ans que j'te suis régulièrement, avec parfois beaucoup d'agacement (du à ta mauvaise foi légendaire) mais aussi beaucoup de plaisir (du à ton caractère truculent, ta franchise et justement ton côté "différent" des autres). Moi ça me plaît de voir de temps en temps d'anciennes vidéos qui étaient sur Daily, que j'avais probablement déjà vu mais que j'aime revoir après tout ce temps, des fois j'me les mets en fond quand je bosse ^^

Tu as raison quand tu dis que la très grande majorité de tes viewers sont des fidèles, qui ont sans doute de ta génération (j'en fais partie), qui ont grandi avec ce avec quoi tu as grandi toi, les mêmes références (années 80-90) et donc les mêmes repères. Et ce qui me fait aimer tes vidéos, étant comme l'ensemble de ta commu des passionnés de JV, c'est la façon dont tu le vis, dont tu le racontes, et avec l'impression que malgré tout ce temps non seulement tu n'es pas blasé mais tu y prends toujours ton pied ! Ou en tout cas si c'est pas vrai c'est bien imité ! ^^

Bref ouais je parle peu mais quand je commence je débite. Continue à faire ce que tu fais, de la façon dont tu le fais et sache (si c'est pas déjà le cas) que t'as une fanbase qui est parfois silencieuse (comme moi) mais qui est bien présente !

P.S. probablement pas ce soir mais incessamment sous les gros pneus, ptet que tu pourrais essayer de trouver un jeu en hommage à Sean Connery ! Je crois savoir que c'est un acteur que t'appréciais beaucoup, moi j'suis fan de ciné et c'est une lourde perte, j'suis sûr qu'il doit y avoir un vieux jeu "Indiana" ou "Highlander" ou "Rock" ou "Les incorruptibles" "Octobre rouge" "Mon cul ma bite" ou n'importe quoi qui traine quelque part ! ;)

La bise à toute la commu !


Portrait de Salander

Très bien ce live, on a bien rigolé.


Portrait de Topher

Content qu'Hooper ait partagé ce jeu. Quand on le découvre ça fait plaisir.

Par contre ça m'a rappelé à quel point, non, perso, ce jeu ne m'a pas impressionné à l'époque et encore moins aujourd'hui.

Tout le monde se laisse impressionner et surprendre par son ambiance envoûtante et unique (sur SNES) jusqu'à trouver le jeu globalement impressionnant pour un SNES, y compris Hooper, ou bien ?

Mais avez-vous joué à Maniac Mansion sur NES 5 ans avant (ou après, d'ailleurs), avant de vous laisser impressionner à ce point sérieux ?
Lui, était impressionnant, pour une NES, et il enterre à peu prêt en tout point Clock Tower sur la jouabilité, les mécaniques, le level design, le rythme, la narration.

Les petits évènements procéduraux ? Yeah, oui ok mais est-ce que ça apporte du mieux au jeu que si il y en avait pas ?

Impressionné ? En connaissance de Maniac Mansion et en connaissance de tellement de bons jeux sortis sur SNES ? Ce Clock Tower aurait pu, aurait dû, être BIEN plus impressionnant et bien mieux fichu que ça.

Et quand je pense que Grim Fandango s'est fait incendier... mais je m'égare.

J'ai bien conscience que mon message est un peu agressif, volontairement, mais je suis sincèrement curieux de comprendre en quoi, pour vous, Clock Tower vous a impressionné, et pourquoi.


Portrait de Harakengard

Maniac Mansion et Clock Tower sont tout simplement incomparables.

Maniac Mansion est un jeu se voulant dans la lignée des comédies horrifiques à la "Killer Clowns from out of spaces" : les personnages sont des caricatures, le rythme est effectivement plus soutenu car le but premier est l'humour (idem pour les mécaniques) et le design est plus varié car ne voulant pas nécessairement s'enfermer dans un certain réalisme, etc.

Clock Tower, en revanche, se réclame plus des films de Carpenter et de Dario Argento : le rythme est volontairement lent, l'héroïne est limitée afin que le joueur la voit comme une avatar, les environnements tentent d'être les plus réalistes possibles afin de rendre la présence du fantastique d'autant plus effrayante, la narration est cinématographique...

En gros, chez le premier la narration est au service du gameplay et chez le second c'est l'inverse.

On peut préféré un style à l'autre et il est totalement possible de descendre le jeu tout en gardant en tête ce qu'il tente d'accomplir (ce que le canadien Nitro Rad a d'ailleurs fait), mais je vois mal l'intérêt de cette comparaison.


Portrait de Topher

Si je te lis bien tu les éloignes car ils n'ont pas la même intention. Ce qui est vrai.

Je parle de gameplay de Point & click. Il est donc cent fois plus comparable à MM qu'à Resident Evil, pour citer des personnes du tchaton l'autre jour ^^. Tu peux tout à fait mettre l'ambiance Carpenter/Argento sur le moteur SCUMM de MM si la console a la puissance qu'il faut.

Je réponds à tous ceux qui disent que ce jeu est impressionnant techniquement dans son level et gameplay pour une SNES, et à ceux qui pensent que c'était pardonnable car "il est sorti en 1995". Si il y a un jeu qui est proche dans ses mécaniques point & click, dans la génération de console précédente, c'est bien Maniac Mansion.

Après, je te rejoins sur le réalisme. Il est évident que l'un emprunte à l'humour et pas l'autre, ce qui influe directement le gameplay. Mais à l'époque surtout, plus un jeu se voulait "réaliste" plus je trouvais qu'il se plantait, du fait de manque de cohérence dans la résolution des situations.


Portrait de Cyrius

Excellent live!
Du rétro et un style de jeu qui change, c'était très cool.


Portrait de rastapo

Très bon live et très bonne découverte.

Impressionné de voir ça sur SNES. Je pense qe si j'avais connu ce jeu à l'époque il m'aurait clairement marqué.

Umbasa


Portrait de Chronos

C'était un super live, je connaissais le jeu de réputation et du coup j'ai appris l'existence de suite et d'un film également...


Portrait de bakosaint

Une bonne petite découverte ce Clock Tower. Je ne connaissais même pas de réputation. Et force est de constater que le jeu a de gros points fort en terme d'ambiance horrifique, et surtout de sacrées animations et de très jolis décors pour de la SNES.

J'ai pas trop d'idée pour le marathon des 14 ans. En revanche, en attendant la fibre je te conseille KATANA ZERO qui peut-être nickel en live. Il est sur le gamepass, c'est de la 2d en pixel art et il ne dure que 4 ou 5 heures avec un bon challenge.
Je l'ai découvert cette semaine, c'est une vraie bonne surprise. Un mélange de Hotline Miami dans son gamedesign avec un univers ninja gaiden moderne et l'OST est vachement prenante.


Portrait de teknosonorious180

HOOPER c'est :
"SOS / Septentrion"
Il faudra vraiment tu le test si tu a aimer Clock Tower tu aimera :
SOS / Septentrion


Portrait de shigeru

Ah oui, ça à l'air pas mal comme jeu un peu "ovni" comme clock tower avec des mécaniques un peu différentes des jeux de l'époque.


Portrait de Puppet-Master

Dommage que je n'ai pas connu ce jeu à l'époque, vu mon niveau d'anglais en 1995, j'aurais galéré comme un fou. Heureusement avec l'émulation et des traductions de fans on peut découvrir une tonne de jeux pour notre plus grand plaisir.


Portrait de lostyle

je viens de finir la rediff et vraiment un jeu étonnant pour la snes dans l'ambiance et les scènes dérangeantes qu'on peut voir dans le jeu.

Après c'est vrai que ça a l'air d'avoir pris un bon coup de vieux sur le gameplay, et savoir ce qu'il faut précisément faire à quel moment pour avoir une "bonne fin" aussi.
Le scénario un peu cryptique avec tous les bons clichés des films d'horreur des 80s.

Par contre, j'avoue que j'ai bien ri avec le perroquet qui crie "I kill you !" (c'est ce que je croyais entendre) : je me demande si y avait qqch à faire avec lui parce qu'il vole non stop dans la chambre, c'est bizarre.

J'ai beaucoup aimé découvrir ce jeu (dont j'avais jamais eu notion)

Vivement les prochaines vidéos en tout cas !


Portrait de Yassine

Il est super ce live sur Clock Tower (jeu que je ne connaissais pas).

Je suis en train de passer un très bon moment en compagnie de Hooper :-). Ça me fait du bien, et en effet, ce jeu a une vrai ambiance, ça fait plaisir.

Merci Hooper.


Portrait de Andrew Ryan

Partir sans c'est potes, ok, mais au moins il a pris le jambon, c'est l'essentiel!