Skip to Content

Castlevania Symphony of the Night (13/13)

Live du 27.01.2017 sur Castlevania Symphony of the Night

56 Commentaires

Portrait de Benawat

C'est normal, le thème de fin a été modifié pour cette version Xbox Live Arcade sur Xbox 360 en fait.


Portrait de jfpom88

On dirait la putain de musique de Top modelés ou Kenny G!


Portrait de Jesus Christ

Excellente épopée Hooper, ça change des autres Castlevania où la difficulté était croissante et vraiment difficile, là effectivement, il y a des problèmes mais bon ça reste un très bon jeu.

GG pour avoir terminé le jeu !


Portrait de Le demi fan

Tu risque d'être déçu par la run avec Richter. Il est presque aussi puissant que Alucard, il kill presque tous les mob en un ou deux coups et les boss tu les bourre à coup de furie de l'arme secondaire c'est assez nimp, par contre il est très fragile. Le coté exploration qui disparaît puisque Richter n'a pas accès à l'inventaire.

Enfin bref, une bonne épopée live sur un excellent jeu qui aura ouvert la voie à d'autre metroidvania que je trouve plus maîtrisé ( order of ecclesia, aria of sorrow etc...).


Portrait de Mikenem-nutz

Ca me fait plaisir de voir citer Aria of sorrow, j'ai beaucoup aimé ce jeu ;-)


Portrait de Naverkrad

Bon je suis bien d'accord avec ta conclusion Hooper, c'est fait avec la passion mais la difficulté avec Alucard gache le plaisir et tu en vient à dire que les mobs sont chiant xD alors qu'ils sont censer etre pris au serieux enfin bon... Dommage, meme si j'en ai quand meme un bon souvenir de ce jeu, je le considere du genie quand meme
Pourtant Alucard est hyper styler et un enorme potentiel mais qu'on utilise pas comme il faut à cause des ennemies. En tout cas Alucard est un des meilleurs persos possible et c’est triste la fin où il veut disparaitre !

En tout cas j'ai quand meme bien aimer ces video sur ce jeux malgrer quelques passage enervant xD mais ca va. Donc voila tu a decouvert une merveille des jeux !

Et sinon bonne idee de voir les boss comme ca par le marchant au moins on se rend compte que c'est limite comme ca avec peu de pv qu'il faut faire le jeu en se faisant un defi limite

Et pour le coup de pied sauter si tavais lu tout mes com tu le saurais ! xD

Sinon je m'y attendais pas pour recevoir d'autres items en rentrant dans le cul du vieux fou ! je le faisait genre 10 fois mais je me doutais pas que y'en avais d'autres !
Elle etait bien sympa cette derniere video
Et il jouait bien le Hooper à la fin contre le loup garou et minotaure !


Portrait de Naverkrad

J'adore le debut avec la replique et la voix en le disant c'est du genie !
"
-Je crois qu'on est back...

- MAIS OUUU ?!

- Et bien dans les bon gros bacs..."

Et apres suivit du chant en mode professionnel c'etait juste epique et ultime ! je surkiff lol ca le fait bien quel talent !
Ca merite un commentaire rien que pour ca, je dirais l'avis apres avoir vue le reste !


Portrait de Monsieur Patate

1:34:47 Petite minute culturelle : ce que dit Alucard (traduit de manière lacunaire en français, en plus… :s) est à peu de choses près une citation souvent attribuée (à tort ?) à Edmund Burke. ;)
« All that is necessary for the triumph of evil is that good men do nothing. »
https://en.wikiquote.org/wiki/Edmund_Burke#Disputed


Portrait de Sufifi

Tiens je la connaissais pas celle-là, merci pour la minute culturelle :) Ya plein de citations épiques dans ce jeu, que ce soit le dialogue après le boss final ou le cultissime "What is a man ? A miserable pile of secrets !"


Portrait de Fatalordi

Tiens Hooper, pour te donner une idée de l'arme la plus cheatée du jeu (dropée sur un mob random évidemment)
https://youtu.be/xPInFqUbt7M


Portrait de Chaneko

Ben dis donc, on ne s'est pas trop forcé à la finir cette épopée! T'as dû mettre deux fois plus de temps que la moyenne! Merci en tout cas de ton initiative, qui m'a forcé à faire le jeu après que tu l'aies commencé.

Cet opus est esthétiquement alléchant, la bande son, le design, le set de mouvements et d'animations... Mais oui, il est trop simple!... A partir du moment où on introduit un aspect RPG à la série, c'est tout un continent en fait auquel on doit faire face.
Du coup, il ne suffit plus de compter presque uniquement sur sa dextérité comme les opus précédents (presque car on pouvait choisir son arme secondaire par exemple), mais surtout d'explorer de longs couloirs avec des monstres tièdement difficiles, et de chopper des objets overpower, pour voir le bout du jeu...

C'est de là que vient l'arrière-goût amer de ce titre réputé culte. Y a pas à dire, ce n'est pas une question de purisme, mais la difficulté et donc l'accessibilité aux récompenses est primordiale dans un jeu du genre. Car à côté, il n'y a rien d'autres pour justifier les longs déplacements, ni le scénario, ni la beauté des environnements qui s'estampe à force d'aller-retours. Bon j'avoue que le château inversé et le changement qu'il crée dans la progression spatiale vaut le détour, du moins au début...

Après, il y a aussi le fait que l'expérience n'est plus linéaire et donc moins maitrisée. Forcément, ça créé des disparités de difficultés entre les zones. Une façon de maintenir le flow aurait été de changer la difficulté selon la progression du personnage par exemple.

Tous ces éléments sont ainsi contraire au principe de l'épopée! J'appellerais plutôt ça une balade même. Ca devrait d'ailleurs être une nouvelle catégorie du site ça : la balade. Et il n'y a pas à en avoir honte, faut juste assumer!


Portrait de flex-o

Tres bonne analyse a froid des qualités et defauts de ce castlevania SOTN.

Difficile de reprocher le trop grande facilité du soft et son coté foutrak quand on sait qu'il s'agit la des premiers pas de la serie dans le genre ARPG et quand on voit a quel point ils ont chercher à palier leurs manques d'experience dans le domaine par une extreme generosité.
On retiendra aussi malgré tout le fait que ce jeu a su revisiter et bousculer les codes du genre amorcé par la serie des metroid dont le nom du meme du genre, changea passant de "metrod-like" à "metroid-vania" comme pour lui rendre honneur.
On retiendra enfin et surtout les coups d'essais changé en coup de maitre avec l'arrivée des episodes suivant sortis sur GBA/DS et adoptant les memes mecaniques mais avec bcp plus de maitrises et donc de challenge.

POur ma part, j'avais fait le jeu tres peu de temps apres sa sortie, un peu par hasard et n'ayant pas vraiment touché, ni meme n'avoir vraiment jamais été attiré par le challenge pur que proposait les opus précedents (j'avais deja passé toute ma dose de nerf sur Gouls n ghost), a l'epoque j'ai pas du tout été decus a cause du manque de challenge, puis l'ayant fait un JAP integral je peux te dire que j'ai mis du temps a le finir et que j'ai été obligé d'aller piocher dans les mag de soluces.
Pour quelqu'un qui a decouvert et adoré Castle pour les opus precedent, pour le coté gratifiant du challenge, je comprend que cet episode donne un ressentis en demi teinte voir ai pu decevoir.


Portrait de Chaneko

C'est ça, les bonnes intentions des développeurs ont créé ce défaut-même de la surabandonce de contenu, ou de contenu superficiel. Mais je trouve que c'est parfois un problème récurrent des metroidvania justement. Les couloirs sont bourrés d'ennemis peu gênants, et d'objets à récolter qui créent des quêtes chronophages voire inutiles si la difficulté est trop faible.

A un moment, j'ai pensé que récompenser l'exploration spatiale d'un jeu en te donnant des avantages de pouvoir était moyen, mais en fait tout dépend de la façon dont c'est fait. Si récupérer une arme légendaire induit de passer par des épreuves intéressantes, se basant sur la dextérité et/ou l'intelligence, rien à redire. Mais pas si cela repose seulement sur une consommation superficielle et chronophage de zones de la carte.

Je suis sûr que rusher créer plus de moments intenses dus aux différences de difficulté. J'en ai d'ailleurs vécu quelques uns avec certains boss qui étaient un peu plus balèzes que mon personnage. Alors soit ça dépend de la façon de jouer, soit d'un éventuel système d'adaptation de la difficulté à implémenter.

Au final, je pense que t'as raison sur le fait que le jeu reste un bel essai pour l'époque. Sa place historique est compréhensible. Si je suis critique sur les points que j'évoque, c'est que je leur suis assez sensible. Car au fond, pas mal de titres modernes sont chronophages, creux, superficiels, et très tolérants.

Pour info, j'ai essayé il y a quelques années, le premier opus sorti sur DS. Je me souviens avoir beaucoup aimé la dextérité qui était demandée, mais arrivé au deuxième monde, qui était difficile, j'avais abandonné. La raison : j'avais peut-être le logiciel Castlevania old-school dans la tête (pour la courte durée de vie), ou bien c'est qu'il y a des gameplay qui se suffisent en longueur et qu'il est laçant de voir trop traîner.


Portrait de Django

m^me après avoir fini le jeu je découvre encore des choses avec le live, le chevalier, l'effet des armes à looter a usage unique que je n'avait jamais utilisé comme 99% des items que l'on ramasse.
Marrant en tout cas le fight contre le boss final, c'est là que l'on reconnait les VRAIS bonhommes ! pas besoin d'arme


Portrait de jfpom88

Sérieusement, à mains nues, il est plus facile, car il donnait 45 5 fois par seconde, alors qu'avec une arme, il aurait donné 70 à la seconde (environ). Moi aussi j'avais fait de même.


Portrait de Liebert

Alala, j'avais laissé un commentaire sur l'une des vidéos précédentes pour te prévenir à propos du kick d'Alucard avant que tu n'arrives à la toute fin. C'est pas bien Hooper de ne pas lire ces petits commentaires, pas bien du tout :p