Skip to Content

[Saga] Resident Evil\Biohazard (maj)

Dernière contribution

597 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Darkjack2
Hors ligne
A rejoint: 9 septembre 2011
Contributions: 661
[Saga] Resident Evil\Biohazard (maj)

Bonjour à tous !

J'ouvre ce topic presque obligé de la culte saga: Resident evil, l'oeuvre de Shinji Mikami (son créateur) connue au Japon sous le nom de Biohazard , une série de jeux vidéo de type survival horror qui a connu une progression peu à peu vers l'action. Cette licence appartient à la société japonaise Capcom.

Pionnier du genre sur console, il fait ses débuts sur Playstation en 1996. Grâce à son succès (Ambiance, bande son), de nombreuses suites sont réalisées, sur la plupart des consoles. Resident Evil est une série importante dans l'industrie du jeu vidéo, et Nintendo convoite des contrats d'exclusivité. La série connaît un succès mondial et s'est écoulée à plus de 40 millions d'exemplaires à ce jour.

Afin d'expliquer cette saga, entamons avec la chronologie des différents jeux de Capcom qui ont marqué de la ps1 jusqu'au consoles next gen d'aujourd'hui.
Note: Des bétas ont existé: Béta resident evil 0,1 et 5, Resident evil 1.5 et 3.5 ou même des Spin off.

Resident evil 1 (1996) Ps1, Saturn, PC

Le premier volet d'une longue série, et le meilleur pour les puristes de la premier heure(même aujourd'hui). Resident Evil 1 propose une ambiance réaliste, oppressante et mystérieuse sur les évènements se produisant dans le fameux Manoir de Raccoon City. Vous incarnez Chris Redfield ou Jill Valentine de l'élite S.T.A.R.S afin d'enquêter sur une série de meurtres inexpliquée... des victimes apparemment "Mangéés" et secourir l'autre équipe S.T.A.R.S qui ne donne plus de signe de vie.
Avec une bande de son excellente , un gameplay lent mais bien pensé, des personnages attachants, peu de munitions, des objets qu'on ramasse et qu'il faut utiliser, une difficulté assez haute et plusieurs fins. On a là tout les ingrédients d'un excellent survival horror qui restera dans la légende à jamais.

Intro

Le saviez-vous ?

  • Resident Evil était un Fps doom like à la base, cette idée fut vite abandonnée.
  • Resident evil 1 a inventé le terme de Survival Horror.
  • Jill Valentine devait être une IA nous suivant tout le long de l'aventure, le joueur aurait contrôlé Chris Redfield. Barry Burton était un Cyborg également mais sous un autre nom que ce dernier et un personnage noir aurait été le rigolo de service: il fut envoyé dans Resident Evil Outbreak.
  • Resident evil 1 rend hommage à l’œuvre de Hitchcock et de George Roméro.
  • Les versions européennes et américaines ont été censurées, d'où la cinématique d'intro en noir et blanc ainsi que Chris Redfield allumant sa cigarette. La version director's cut permettra de visualiser ces éléments seulement en Europe.

Resident evil 2 (1998) Ps1, N64, PC, Dreamcast, Gamecube

L'excellente suite d'un premier opus qui avait déjà marqué une génération de joueur, Resident evil 2 est très bien reçu par le public; une total réussite pour Capcom. L'action se déroule dans la ville Raccoon City elle même et du commissariat de Police où nos 2 personnages Leon S. Kennedy et Claire Redfield tentent de se protéger et d'échapper à une horde de zombies et un nouvel ennemi utilisant le Virus-G.
Cet épisode est influencé par l’œuvre de Georges roméro (Qui participe au projet avec une pub commerciale !)et de The Thing (Carpenter), tourné plus action que l'ancien épisode, le jeu possède un certain cachet unique en ambiance et une bande de son très bonne qui respectent Resident evil 1 et d'oppression avec 4 scénarios jouables malgré une durée de vie assez limitée, plus un personnage bonus: Hunk qui marqua les joueurs. Un Hit

Intro

Le saviez-vous ?

  • Resident evil 1.5 proposait une dégradation des vêtements avec les attaques des ennemis au fil du temps, l'accent était mis sur l'IA des ennemis dans cet épisode, un gorille et des enfants zombies étaient aussi de la partie. Le boss de fin était aléatoire pour le G-virus (plusieurs formes différentes), des IA accompagnaient le personnage comme Marvin le policier blessé de Resident evil 2 et l'homme du magasin d'armes au début du jeu. L'accent était plus proche de Resident evil 1: moins action.
  • Resident evil 1.5, la version béta était finie entre 60 et 80 % selon Capcom. Coup dur pour la suite, une partie de l'équipe de développement fut envoyée sur le projet Parasite Eve.
  • Mikami, le créateur de la série a pesté sur Resident Evil 2 dont il n'était pas le réalisateur sur celui-ci.
  • Le blouson de Claire Redfield avec marqué "Made in heaven" renvoie à la chanson de Queen.
  • Hunk est un acronyme, il signifie "Human Unit Never Killed", littéralement traduit en français par "Unité humaine jamais tuée".
  • En examinant 50 fois le bureau de Wesker, on trouve une pélicule à développer de Rebecca Chambers.
  • Une version saturn était prévue mais fut stoppé en Octobre 1998 par manque de capacité de la console.
  • La version N64 propose un système rendant aléatoire l'emplacement des objets sauf les objets de quête; on peut changer la couleur du sang également. Ces deux options sont ironiquement absentes sur Gamecube.
  • La version Dreamcast et PC propose la difficulté Nightmare qui équivaut au mode difficile.

Resident evil 3 (1999) Ps1, PC, Dreamcast, Gamecube

Le retour de Jill Valentine, héroïne du premier opus dans ce troisième épisode encore plus action se retrouve piégée dans Raccoon City au moment où la contamination est la plus forte. Les zombies et autres créatures sont plus nombreuses et en plus l'ennemi principal du jeu, le Nemesis vous poursuit car vous êtes membre des S.T.A.R.S et Umbrella, le groupe pharmaceutique veut sauver les apparences en éliminant les témoins trop curieux. Au cours du jeu un autre personnage vous accompagnera Carlos afin de quitter la ville avant sa destruction totale par l'armée.
Le jeu offre de nouvelles possibilités comme la création de munition avec des poudres, des items inédits, des cutscenes alternatives et 2 fins (presque identiques). Ce troisième opus pourrait être comparé à un Resident evil 2.5 si Nemesis, l'ennemi qui vous poursuit d'écran en écran pour vous éliminez n'avait pas été inclus dans le jeu, c'est pour vous dire toute son importance et efficacité. Le jeu reste bien accueilli dans l'ensemble.

Intro

Le saviez vous ?

  • Dans le jeu, on peut apercevoir sur la façade du cinéma de Raccoon city, l'affiche Biohazard 4 avec l'image de la jaquette américaine de Resident evil 2.
  • Le magasin d'animaux nommé " Eagle" renvoie à un personnage du Street Fighter 1.
  • Nemesis n'était pas prévu dans cet épisode mais bel et bien dans Code Veronica.
  • En terminant plusieurs fois le jeu, on débloque des illustrations et un petit résumé de ce qu'il advient de Jill, Chris, Barry, Claire, Léon, Ada, Sherry et Hunk.
  • La version Dreamcast propose directement le choix du costume avant de commencer l'aventure, le reste des versions obligera de posséder la clé du magasin et un thème inédit: la boutique.

Resident evil: Code Veronica (2000) Ps2, Dreamcast, Gamecube, Ps3, Xbox360

Resident evil: Code Veronica se déroule après Resident evil 2 et 3 mais ne confirme pas être la suite tant attendue d'un quatrième épisode officiel. L'histoire nous met dans la peau de Claire Redfield, l'héroïne du second épisode qui se retrouve emprisonnée sur une île pénitentiaire d'Umbrella se retrouvant infectée de zombies encore une fois. Même si le scénario semble banal au départ, c'est le premier Resident evil à offrir un scénario très développé, une durée de vie très correcte pour un survival horror et l'apparition de la 3D pour les plans de caméra fixe qui évoluent ici. On y retrouve Chris Redfield et l'excellentisime Albert Wesker qui fait sa première apparition depuis Resident evil 1 dans ce nouvelle opus plutôt bien reçu.
Une véritable claque pour les joueurs, et la fameuse famille Ashford; inédite dans cet épisode.

Intro

Le saviez-vous ?

  • Au début du développement Alfred et Alexia Ashford s'appelaient Hilbert et Hildra Krueger
  • La tête de Chris Redfield dans le menu de sélection des items et des armes a été redessinée sur la version Ps2.
  • Code Veronica X comporte 9 minutes de cinématiques inédites dont une avec Wesker, la coupe de cheveux de Steve a été modifiée (adios Léonardo Di Caprio), dans les versions japonaises et américaines on peut y voir Wesker's report, une vidéo qui raconte le déroulement des épisodes précédents avec des images de ces derniers.
  • La difficulté de cet épisode varie selon les supports des consoles et des versions code veronica X ou non.
  • Dans la version HD sur xbox360 et ps3, les personnages ont une ombre.

Resident evil Rebirth (2002 et 2014) Gamecube, Wii, Xbox360, Ps3, Xbox one, Ps4, PC

Le Remake "du" Resident evil sur Gamecube, un rêve des joueurs de la ps1 de 1996. L'histoire reste la même que celle de Resident evil 1 avec une nuance: Lisa Trevor, un nouvel ennemi du jeu. Mais la plus grosse surprise se fait au niveau du respect du jeu original, c'est à dire: Caméra fixe, gameplay lourd, difficulté, toujours des fins différentes, inventaire limité, les machines à écrire (sauvegarde)...
Tout ça dans un moteur graphique extrêmement beau, encore aujourd'hui et toujours dans un plan 3D pré calculé. Les personnages eux, sont remaniés mais respectent l'original.
Que dire de ce jeu à part qu'il est culte comme son aîné de 1996; Resident evil Rebirth est-il supérieur à Resident evil 1? Ils sont plutôt complémentaires... un chef d'oeuvre

Intro

Le saviez-vous ?

  • Il est fait mention de Alexia Ashord dans certaines notes ramassées dans le jeu.
  • L'orage et les éclairs sont visibles en intérieur du manoir et disparaissent lors des passages en extérieur.
  • Le nom Rebirth vient d'un magazine français et sera repris par toute la presse par la suite.
  • Shinji Mikami a participé à la motion capture destinées aux zombies.
  • Ce Resident evil est le seul à ne pas afficher la tête du personnage dans le menu de sélection des items et des armes.
  • Les expressions du visages sont faites avec le "FaceTracker" avec des capteurs sur le visage de vrais personnages.
  • Les armes de défenses comme le taser, le poignard, les grenades étaient destinés à Resident evil 1 premier du nom. Une idée donc très ancienne.

Les apports de la version HD (2014-2015)

  • Le 16/9 qui zoom + un scrolling sur l'image 3D précalculée, ce qui peut masquer une partie des plans; seul bémol.
  • Le nouveau gameplay: les esquives très faciles à faire (trop faciles ?); il faut orienter le stick par rapport au plan et non par rapport au personne, assez perturbant; une touche pour recharger directement (pratique !).
  • 2 nouvelles skins avec Chris et Jill BSAA.
  • Améliorations techniques: personnages au top + nouvelles animations du visage, le feu, effets de lumières dynamiques, l'eau beaucoup plus jolie et en 3D désormais (la preuve avec les impacts de balles sur elle), polissage des plans 2D même si inégaux, nouvelles ombres même si encore pixelisées sauf sur PC, disparition du filtre jaunâtre de la version gamecube pour donner un cachet plus brut, chargement de portes plus court.
  • Nouvelle interface intrusive comme lorsqu'on sauvegarde ou qu'on lance le jeu (version console). La version gamecube était plus propre à ce niveau-là, paradoxalement.
  • Plus besoin d'insérer le cd 2 comme pour la gamecube...

Resident evil Zero (2003) Gamecube, Wii

Resident evil 0 est une préquelle au tout premier épisode, racontant le pourquoi de la disparition de l'équipe Alpha des S.T.A.R.S. On y incarne Rebecca Chambers, jeune recrue qui est envoyée pour une investigation sur une série de meurtres suspects dans la forêt de raccoon city. l'histoire commence dans un train qui a déraillé où l'on rencontre Billy Coen, notre futur équipier. Car oui, ce resident evil est avant tout coopératif et reprend le système de Resident evil Rebirth en gameplay et graphisme, à une chose prêt, les objets trouvés peuvent être mis au sol pour que notre équipier le prenne plus tard qu'on incarnera quand on le souhaite.
Une bonne idée à la base mais qui montre vite ces limites, des tas d’allées retour encore plus nombreux, surtout quand on commence le jeu et de plus un côté fantastique qui efface les origines de la saga qui se veut réaliste sur le déroulement des évènements.
Un jeu décevant pour les fans-puristes et une expérience à faire pour les autres pour avoir son propre point de vue.

Intro

Le saviez-vous ?

  • Resident evil 0 était prévu à la base sur Nintendo 64 mais la place y étant limitée, le projet fut reporté.
  • Bill Coen est évoqué dans la version nintendo 64 de Resident evil 2. Le nom y est orthographié Koen.
  • Le tatouage de Bill Coen renvoie à la chanson de Queen: Mother Love.

Resident evil 4 (2005) Gamecube, Wii, Ps2, Ps3, Xbox360, PC

Le messie est enfin arrivé avec ce Resident evil 4, une longue attente de 5 ans pour les joueurs de cette saga. Avec des critiques monstrueuses et excellentes, cet opus cartonne comme on l'espérait pour relancer la série. Tout a été changé sauf l'esprit de Resident evil: Caméra derrière le personnage, un inventaire mieux pensé, des actions aux corps à corps et avec l'environnement et l'apparition de QTE. Resident evil 4 se veut action et spectaculaire. On y retrouve Leon S. Kennedy travaillant pour le gouvernement américain qui recherche la fille du président: Ashley Graham en Espagne et on voit vite la situation se complexifier.
Mais c'est la fin de nos amis les zombies ! pour laisser place à des parasites, un choix qui peut fâcher certains comme la caméra ou un scénario à la Los Angeles 2013: faiblard, mais le jeu reste excellent, agréable avec ses 20h-25h de durée de vie (du jamais vu dans la saga), une bonne difficulté et le retour de personnage comme Ada Wong et Albert Wesker. Cet épisodes est le dernier de Shinji Mikami.
"Une bombe atomique" -Hooper

Intro

Le saviez-vous ?

  • Resident evil 4 a eu 4 versions différentes avant lui, dont la plus célèbre avec les hallucinations comme l'homme crochet, causées par un virus ayant infecté Léon et à la fin du jeu ce dernier devait mourir pour marquer les esprits du joueur. Au japon lorsqu'un héros meurt, il rentre dans la légende.
  • L'une des premières version abandonnées donna naissance à Devil May Cry.
  • La 4e version, la Version de l'homme crochet faisait une combinaison en angle fixe et caméra à l'épaule. Shinji Mikami insista sur le fait que cette version était la plus terrifiante.
  • Ashley possède une tenue proche de Heather, héroïne de Silent Hill 3: pull orange, minijupe et bottes hautes marrons.
  • Une arme à feu est nommée Killer 7, une référence au jeu du même nom.
  • Une autre arme est connue sous le nom de Mathilda , une référence à la fille (Natalie Portman) dans Léon le film de Luc Besson.
  • Si Léon se fait décapiter et que sa tête tombe à coté de Ashley, celle ci le traite de pervers. Dans la version japonaise, Léon ne pas perdre la tête avec la tronçonneuse: Censure.
  • Cette même version japonaise donne lieu à une séquence avec des caméras fixes lors du gameplay avec Ashley.

Resident evil 5 (2009) Ps3, Xbox360, PC

Beaucoup, beaucoup d'attente et d'espérance dans ce cinquième opus. Resident evil 5 est la conclusion d'un scénario entamé depuis 1996 avec Umbrella, Albert Wesker, Chris Redfield, Jill Valentine dans ce cinquième opus qui se déroule en Afrique où l'agence la BSAA essaye de limité le marché noir d'armes biologiques depuis l'accident de Raccoon City. Un cas grave attire l'attention de notre héro Chris Redfield et son acolyte Sheva Alomar qui vont finir par rencontrer enfin leur rival: Albert Wesker.
Cet opus montre directement le niveau qualitative en dessous par rapport à Resident evil 4 sauf au niveau graphisme qui sont excellents et de la diversité des environnements; un mode coopérative imposé, un gameplay inchangé depuis 4 ans, toujours plus d'action (Style matrix) avec des cinématiques maladroites, des personnages creux et peu travaillés et une censure de la violence pour la première fois.
Malgré tout le jeu reste très agréable à jouer si l'on accepte que le jeu est un Resident evil très moyen pour une conclusion discutable, qui a du mal à passer.

Intro

Le saviez-vous ?

  • Resident evil 5 était un jeu solo à la base mais les vives critiques sur le fait que les ennemis étaient des africains noirs ont inquiété Capcom: Sheva déjà prévue à la base est devenue un partenaire et des ennemis de couleur blanche ou bronzée ont été intégrés à la version finale.
  • Le soleil devait tenir un rôle majeur dans l'aventure au départ avec Chris (seul), les conditions de combat devaient changées, un peu comme Metal gear solid 4.
  • Excella avait seulement un rôle mineur dans la première version, la secrétaire de Tricell seulement.
  • Resident evil 5 propose le premier inventaire en temps réel dans les épisodes officiels.

Spécial Resident evil 5 béta Traduit de l'anglais depuis http://www.relyonhorror.com/in-depth/resident-evil-5-beta-4-5-information-lost-scrapped-concepts/

  • Sheva Alomar n'est pas une membre du BSAA mais faisait partie d'une milice locale qui croise le joueur tout au long de l'aventure. Mais le jeu reste solo.
  • Jill Valentine fait chuter Wesker comme dans le jeu original. Mais ici, il perd son œil et le remplace par un œil de verre: son point faible. Chris Redfield jure de venger la disparition de Jill, il s'entraîne activement.
  • Des zombies étaient bien présents en plus des Majinis + Uroboros. Seuls les Lickers furent conservés dans la version finale.
  • Excella était tuée par un Tyrant sous ordre de Wesker que le joueur devra combattre. La fin du jeu était un hommage à Resident evil 1: Chris avait la possibilité de sauver Jill et Sheva de la même façon que Rebecca/Jill.
  • Le combat final restait le volcan, Wesker ne semblait pas transformé. Sa mort était due au missile d'un Harrier (avion que l'on voit dans Code Veronica et Resident Evil 6 dont Chris pilote.)


Wesker après sa chute avec Jill et un œil perdu.


Chris et le concept originel de Sheva, les 2 personnages s'aidaient mutuellement au fil de l'aventure.


Combat contre un ennemi infecté par le virus Uroboros sur un train.


Un appui aérien pour aider le joueur et la milice locale contre l'assaut des BOW.


Suite de l'assault contre plusieurs El Gigantes, majinis, zombies et Lickers !


Une zone inédite.


Chris retrouve Jill.


Sheva en danger.


Ici présent: Chris, Excella et Wesker qui tue le patron de la firme (Spencer ?)


Pareil pour Jill après que Excella ait activé un piège se trouvant à l'intérieur de Jill (Virus ? Mystère)... Le joueur a le choix de sauver ses 2 partenaires.


Tyrant qui transperse Excella sous ordre de Wesker. Un combat épique et nostalgique s'annonce.


Le combat final, un harrier face à Wesker. "Take this motherfucker..."

Resident evil: Revelations (2012) 3DS, Ps3, Xbox360, PC

Un Resident evil qui revient aux sources de la série mélangeant le gameplay de Resident evil 5 avec les origines de la saga, on résume bien ce nouvel opus avec cette phrase. Néanmoins, des nouveautés sont apportées comme quand un monstre infecté par le T-Virus Abyss, vous lance au sol et vous lui tirez dessus ou vous tentez de vous relever, des actions (énigmes) où la 3DS est utilisée avec le stylet, de nombreuses armes avec le fameux détecteur. Niveau scénario, le jeu est coupé en chapitre mais avec un résumé des épisodes précédents à la 24H chrono, on incarne plusieurs personnages dont Jill Valentine, Chris Redfield et d'autres nouveaux qui rentrent en jeu. Pas aussi charismatiques que les 2 protagonistes mais apportant un certain casting, qui peut déplaire. Et voilà le point noir, si on peut l'appeler comme ça. Le scénario qui est très caricatural tout comme les personnages secondaires, ce qui rends donc les révélations pas si incroyables et le pire c'est que les révélations ne portent pas sur la série mais seulement sur le jeu en lui même.
On l'explique parce que Resident evil Revelations est un spin off mais un bon Spin off car l'ambiance se rapproche d'un survival horror et pas d'un jeu d'action comme l'était le 5e épisode et la difficulté est au rendez-vous. Une bonne durée de vie, des graphismes très bons, des environnements variés malgré l'histoire principale se déroulant sur le bateau croisière = Un cri dans l'océan comme référence, de la coop mais une IA perfectible, de nouveaux ennemis et une VF pour la première fois (mettez plutôt en vost français) ! Un jeu à faire pour les fans et les nouveaux.

Intro

Le saviez-vous ?

  • Le premier trailer du jeu montre un jumeau de Chris Redfield, Jill Valentine se montre prudente envers les 2: une vrai atmosphère de paranoïa. Hunk était également dans l'aventure principale sur le bateau croisière.
  • Resident evil Revelations est la première cartouche sur la nintendo 3DS à disposer de 4 go de stockage et l'un des plus beaux jeu de la 3DS à l'heure actuelle.
  • Les références sont nombreuses: La divine comédie de Dante avec des passages cités, Piège en haute mer..
  • Une partie des exemplaires sur le marché ont eu un défaut au niveau de la jaquette: Resident evil: Revelaitons
  • Contrairement aux autres épisodes, lorsque l'on meurt on voit apparaître Game over et non pas "Vous êtes mort".
  • Resident evil Revelations est le premier Resident evil à disposer d'une VF.

Resident Evil 6 (2012) Ps3, Xbox360, PC

Ayant perdu son cachet de horror depuis le 5e épisode qui misait le tout sur l'action, Resident evil 6 est un titre Action avec des éléments survival comme l'entend capcom mais pas comme l'entend les fans. Rendant le titre avec des notes très différentes dans la presse, culte pour certains et incompréhensible pour d'autres. Pourtant Resident evil 6 est le projet le plus ambitieux de Capcom et un hommage à tous les resident evil: des clins d'oeil à beaucoup d'épisodes comme Resident evil 1, 2, 3, 4 ou même revelations..Et bien sûr le retour des zombies... Le gameplay a profondément changé avec des roulades, des glissades, du sprint et le corps à corps illimité pour être toujours plus réactif mais toujours avec le soucis des munitions, de la santé, une bonne difficulté et un guide d'aide. On a bel et bien un Resident Evil ici mais vu en 2012 avec des moyens plus tournés vers l'action et au grand public, ce qu'on peut lui reprocher.
La campagne de Léon mise sur l'ambiance survival horror avec les zombies, un côté malsain des fois, Chris lui sera plus l'arsenal de guerre pour éradiquer les J'avos, nouveaux ennemis qui mutent leur corps et pourtant ce scénario est sûrement le plus mature malgré le côté stéréotype militaire nanar et très action. Enfin la campagne de Jake est un hommage au némésis avec le corps au corps en arme principal et un bon duo avec Sherry Birkin (la petite fille de Resident evil 2). Et même la possibilité d'incarner un ennemi avec le mode Chasse à l'homme.
Mais on voit bien les limites du jeu: des ombres très perfectibles, quasi pas d'interactions avec le décor sauf certains moments de campagne comme si le jeu n'avait pas été fini à 100% sur la technique, la coop qui réduit la sensation de peur (logique), des scénes cinématiques qui cassent le rythme surtout dans les phases véhicules, l'absence de profondeur de la plupart des personnages et surtout le goût que nous laisse le jeu une fois fini: Mais le scénario nous apprend quoi ? Ada et Léon ont sont au point mort et ne parlons même pas de Néo-Umbrella..
Resident evil 6 est un jeu à la "quantité blockbuster" à défaut d'une "qualité blockbuster" et pourtant on peut s'amuser avec ce jeu qui divise. Il est le digne successeur de Resident evil 4 pour la durée de vie et quelques passages épiques.

Intro

Conclusion: Les jeux présentés dans la liste sont les plus marquants pour les joueurs ou ceux qui ont tirés leur épingle du jeu de cette saga, devenue culte aujourd'hui. Bien évidemment, ils en manquent, soit par peu de succès rencontré ou méconnaissance total du jeu en Europe.

    -Resident evil: Operation Raccoon City
    -Resident evil: Outbreak 1 et 2
    -Resident evil: The Umbrella Chronicles
    -Resident evil: The Darkside Chronicles
    -Resident evil: Gaiden
    -Resident evil: Survivor
    -Resident evil: Dead Aim
    -Resident evil: Degeneration
    -Resident evil: Deadly Silence
    -Resident evil: The mercenary 3D

Plus une multitude de dlc pour resident evil 5 dans la Gold Edition Une Fuite Désespérée et Perdu dans les Cauchemars, le fameux Resident evil Director's cut paru en 1997, soit 1 an après la sortie du premier RE.

Je vous dis bonne visite sur ce sujet et n'hésitez à commenter votre expérience personnelle sur cette série, ainsi que vos préférences et vos anecdotes.

Merci d'avance !

Vidéos bonus "Version BETA"

Edité par Darkjack2 le 28/06/2018 - 11:12
Portrait de Diamond
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 108
Re: [Saga] Resident Evil

Resident evil a toujours été une série que j'ai toujours respecté.Je n'ai jamais compris pourquoi tout le monde pointe du doigt le 4 ? Mais bon, c'est un monde de fan frustré qui ne peuvent accepté le changements.Je trouve cela un peu dommage...

Portrait de zelgadis
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 396
Re: [Saga] Resident Evil

Moi je suis pas plus fan que sa de la série mais je comprend qu'on puisse peste sur le 4 et même le 5 du coup pas parce qu'il ne sont pas bon mais parce que c'est délaisser l'essence même de la licence (ce qui a fait son originaliter et son succes, son ame quoi) que de passez de survival horror à jeux d'action limite arcade, je veut dire une fois que tu a créer une licence et quel marche les joueur on des attentes légitime et changer de style de cette manière c'est un peu comme allez a l'encontre de ces attentes, si ils avait fait un spin off(par exemple un truc qu'on aurais appeler "Chris Troubles" ou "S.T.A.R.S stories" bon ok je suis nul pour trouver des nom mais autre chose que R.E + numéro) de RE avec le game play du 4 et a coter un vrai RE 4 survival horror je suis certain que sa serai mieux passer.

Portrait de Diamond
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 108
Re: [Saga] Resident Evil

Peut-être mais j'ai vraiment l'impression qu'on s'acharne sûr ce jeux.Personellement,je suis de ceux qui pensent que si la série aurais continuer avec les caméra fixes ,la série serais devenue une série à bide.Je comprends parfaitements qu'on ne peut pas aimer le 4 et le 5 à cause du manque de 'Survival Horror'.

Portrait de wakka1013
Hors ligne
A rejoint: 9 septembre 2011
Contributions: 33
Re: [Saga] Resident Evil

Peut être qu'ils avaient fait le tour de la question avec les anciens resident evil. Et pour moi, le 4 n'est pas un souci. Il y a toujours un esprit Resident Evil. Quelques moment sont stressants. Et envoyer des grenades acides au lance grenade dans les anciens Resident Evil, c pas du bourrain? ^^. Enfin... Le changement de cap de la Serie ne m'a pas dérangé. Si le 6 revient aux sources, ca calmera tout le monde.

( l'ambiance du 1 avec des graphismes HD, un son Doulby surround triple magnitude 7.4, avec un chateau + grand........... Il va falloir s'accrocher :) )

Portrait de Diamond
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 108
Re: [Saga] Resident Evil

Le 5 ,je peu comprendre mais le quatre garde clairement une esprit Resident Evil.

Portrait de zelgadis
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 396
Re: [Saga] Resident Evil

Peut être qu'ils auraient du s'en arreter la et commencer une nouvelle licence. C'est pas une de mes série favorite (à vrai dire j'y est jamais jouer j'ai juste regarder mon frère faire le 2 et le 3) mais si par exemple je prend une de mes série favorite comme suikoden un tel changement (comme dans tierkreis par exemple) me fait particulierement soufrir (en non le mots n'ets pas trop fort) le fait est que la deception/douleur et proportionnel à l'attachement/aux attentes du joueur et quand on aprécie une licence pour un gameplay ou une cohérence scénaristique (voir les 2) un changement malheureux et radical comme celui là peut causer ce genre de réaction. Après je pense pas que sa soit de l'acharnement c'est juste une manifestation du mécontentement des joueurs (pas tous ce les plus attacher à la licence tel quel est déffini a la base) on vois le même phénomène avec ff13 à vrai dire (même si la c'est encore plus flagrant je pense).

Portrait de Diamond
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 108
Re: [Saga] Resident Evil

Oui,j'avoue que par exemple FF13 en avais beacoup plus souffère.Mais bon,je ne peu pas demander à tout le monde d'aimer le changement.

Portrait de 0K3vin
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 1665
Re: [Saga] Resident Evil

Je crois que mon premier RE, c'étais RE Zero sur GameCube, et j'avais detester, j'étais mort direct avec le premier zombie qu'ont rencontre, je crois qu'il bouffer un cadavre même, du coup j'ai arrêter et je crois l'avoir revendu, en sachant qu'a côté de ça, j'avais TimeSplitters 2, Zelda Wind Waker, et d'autres bons jeux de la GC.

Et ensuite j'ai eu RE4 sur GC et puis PS2 plus tard, et donc que j'ai torcher 3 fois, 1 fois sur GC, et 2 sur PS2, un jeu auquel j'ai vraiment accrocher, et qui est l'un des meilleurs jeux qui existe sur la PS2, un jeu qu'ont doit posséder, et qu'ont doit absolument faire. D'accord, ce n'est pas non plus le survival-horror auquel les gens s'attendait, mais c'est un super jeu d'action, avec des boss monstrueux, les ogres, Salazar, Saddler, le gros mégalodon aussi dans le lac, et d'autres.., des armes toutes plus puissante les unes que les autres, et qu'ont peut customiser, des phases en grand huit (1 où 2 je me souvient plus), 3 environnements avec le Village, le Château et la base militaire, et toutes sortes de choses encore. Bien sûr, il y a des points négatifs, nottement le fait qu'ont se traîne un boulet tel qu'Ashley, que le boss final est une daube, et que le scénario est ultra basique a la limite du ridicule, du genre que la fille du président a étais kidnapper, du coup ont envois quelqu'un pour la retrouver et la sauver en gros.

En ce qui concerne RE5, je le posséde pas encore sur 360, mais je compte bien l'acheté sous peut, et je me ferais mon propre avis.

Portrait de Valkyros78
Hors ligne
A rejoint: 3 septembre 2011
Contributions: 1052
Re: [Saga] Resident Evil

La saga qui m'a le plus marqué dans ma vie... <3 Cette série de jeux est la meilleure série de Survival-horror que je connaisse, avec celle Silent Hill, qui est tout aussi excellente. J'ai commencé avec Resident Evil 1 sur PS1, tout était là, une bande son de ouf, une ambiance de peur incroyable, le scénario est excellent, il s'est poursuivi dans tout les autres à part certains Spin-off, le charisme de certains personnages (Wesker <3, Chris Redfield, Barry, Jill...).
Puis il y eut Resident Evil 2, remontant au lieu même du commencement Racoon City. Tout les ingrédients qui avaient fait la force du 1, étaient présents. Puis il y eut Nemesis et Code Veronica, d'excellents jeux également. Rebirth, remake du premier avec de meilleurs graphismes, et une histoire supplémentaire (celle de Lisa Trévor).
La série commença à décliner avec Resident Evil 0, puis Resident Evil 4 et 5, qui sont pour moi de très bon jeux d'actions, mais loin, très loin, de l'esprit Survival-horror du 1, mais ils restent de très bon jeux.

En conclusion, Resident Evil est une série de jeux tous aussi excellents les uns que les autres, auxquels il faut jouer tous au moins une fois.

La crasse accumulée de leur sexe et de leurs crimes moussera jusqu'à leur taille, et toutes les putes et les politiciens lèveront la tête et crieront « Sauvez-nous ». Et dans un murmure, je dirai « Non ».

Rorschach

Portrait de Vegeta
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 1718
Re: [Saga] Resident Evil

Les 3 premiers sont excellents, des magnifiques survival qui font peur ( et c'est ça le plus important !! ), l'ambiance est extra, pensante etc...

Le 4 est un excellent jeu d'action ( pour moi ce n'est pas un survival puisque la peur y est inexistante ) et un bon Resident Evil, l'ambiance est quand même présente, mais surtout on s'amuse !

Le 5 est un mauvais Resident Evil, un mauvais jeu d'action, tout simplement un mauvais jeu ( enfin pour moi ).
J'ai pas le temps d'exposer mes arguments là car je dois y aller mais je reviendrai pour en parler.