Skip to Content

[Saga] Mario Kart

Dernière contribution

497 posts / 0 nouveau(x)
Kingduroy
Portrait de Benduroy
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 7017
[Saga] Mario Kart

Je suis étonné qu'un tel topic ne soit pas encore ouvert. Alors op je saute sur l'occasion!

Super Mario Kart
Support : Super NES
Année : 1992

Le seul Mario Kart auquel je n’ai jamais joué. Je me rappelle même à l’époque que tout le monde parlait de ce Mario Kart mais moi je ne savais pas du tout de quoi il s’agissait. Phonétiquement je pensais que c’était un jeu de cartes MDR. Heu… ouai. En quoi c’est bien ? Au final il s’est avéré que c’est un jeu de karting et j’ai mieux compris l’engouement des joueurs sur le coup.
J’ai bien sûr joué aux courses de cette version dans le Mario Kart super circuit de la GBA et je l’ai trouvé assez limitées. Notamment les environnements qui se répètent : Vallée Fantôme 1, 2, 3…
Sinon il faut bien reconnaitre le côté novateur du jeu : un jeu de course dans l’univers Mario avec surtout l’apport des bonus qui change complètement la chose.


Mario Kart 64
Support : Nintendo 64
Année : 1996

Mon premier Mario Kart ! J’ai compris avec ce jeu où était le fun. C’est la possibilité de jouer à plusieurs (jusqu’à 4 sur la même TV), un gameplay au poil (mais pas encore sublimé), 8 persos et 16 courses inédites. Niveau gameplay c’est la possibilité de sauter, de déraper dans les virages, de lancer des bonus ou même de prendre l’aspiration de celui de devant. Le principal changement par rapport à la version SNES c’est les dénivelés sur les circuits. On ne reste plus simplement sur le même plan. Ensuite les environnements sont bien trouvés et variés. La plupart des personnages ont leur propre course. Chaque circuit quasiment a son raccourci. Un nouvel objet fait son apparition : la terrible carapace à épines, qui non seulement se dirige sur le premier pour le défoncer mais aussi sur toutes les personnes présentes sur son chemin ou encore… sur un mur dès qu’on la lance. Redoutable mais c’est la dernière fois qu’on la verra (remplacée ensuite par la carapace bleue volante). On peut aussi éviter les bananes (et c’est le seul opus) en relâchant un peu l’accélérateur, ce qui fait perdre moins de temps que de carrément glisser.
Son mode bataille est tout simplement énorme. Il n’y a qu’un mode, le mode ballon, et seulement 4 arènes. Il est surtout impossible d’y accéder si l’on n’a pas au minimum un pote avec qui se friter : frustrant mais tellement plus fun. Je crois que c’est le Mario Kart où je me suis le plus marré en arène. Même les arènes bien pensée ou les différents modes et la possibilités de jouer en ligne sur WIi ne m’ont pas redonné la même saveur.
Et la musique… alala, celle du générique de fin notamment !

Mon avis en vidéo pour ceux que ça intéresse dans le spoiler:

Spoiler



Mario Kart Super Circuits
Support : Game Boy Advance
Année : 2001

C’est le retour du mode 7, c’est toujours 8 persos, toujours les mêmes bonus, toujours là même jouabilité, mais c’est sur portable cette fois. On peut désormais jouer à Mario Kart n’importe où, mon rêve ! De plus, outre les 16 circuits inédits du jeu on retrouve les 16 circuits de l’épisode SNES. ENORME ! Par contre niveau convivialité on repassera. Il faut trouver une personne avec la console, le jeu, et éventuellement un câble… Bref j’y ai toujours joué en solo. C’est la réapparition des pièces en Grand Prix. Grande première pour moi, ce fut une désillusion au début. Je n’aimais pas cette idée de perdre une pièce à chaque choc et de se retrouver à la merci de n’importe qui dès que l’on en a plus. Avec du recul je trouve que c’était pourtant une bonne idée, qui rend les courses plus stratégiques (prendre la meilleure trajectoire ou prendre des pièces, en générale en-dehors de la trajectoire idéale), ce sera la dernière fois qu’on les verra…
Cet opus marque aussi la possibilité de jouer des courses simples avec un nombre de courses à choisir avant de lancer la partie : se créer un championnat personnalisé en quelque sorte. Les environnements sont bien et ne reprennent pas forcément le thème d’un personnage. Par exemple la surprenante Route Ruban. Le mode bataille n’étant disponible (encore une fois) qu’à partir de deux joueurs, autant dire que je n’y ai jamais joué SNIF.

Mario Kart Double Dash!!
Support : Game Cube
Année : 2003

Le Mario Kart le plus imprévu. Comme ses congénères sur cette console, le Super Mario ou le Zelda, il est atypique. En effet c’est l’apparition d’un copilote sur les karts… qui n’en sont plus vraiment d’ailleurs. Je me rappelle avoir vu les premières images de ce jeu sur le DVD promotionnelle de Nintendo. A l’époque le jeu ne possédait aucune musique, on avait seulement les bruitages et les images. Mais quelle claque ça a été pour moi. On voyait des environnements super beau et colorés, pour la première fois les voitures et personnages étaient entièrement réalisé en 3D, et on voyait même les roues se tourner en même temps que le pilotes tournait le volant : totalement inenvisageables sur un Mario Kart pour moi à l’époque. Après avoir baver sur ces images et m’être repassé le DVD des dizaines de fois uniquement pour ce jeu est venu la loooooongue période d’attente. Le jeu que j’ai le plus attendu de toute ma vie. C’était insoutenable franchement. Je ne pouvais attendre cette journée de noël. Et pourtant j’ai tenu. Ce noël fut merveilleux, j’y ait joué et joué, encore et encore… Je l’ai aimé tout de suite, j’ai tout aimé tout de suite.
D’abord et bien cette jouabilité à deux. Bien que cela ne change pas grand-chose en solo, on pouvait carrément jouer à deux sur le même Kart et donc en écran non splitté. Bon, évidemment ça enlève un peu de fun, si on conduit on ne lance pas de bonus, et inversement. Mais toute la magie réside dans le fait que les deux congénères peuvent échanger leurs places pendant la course. Et les rôles sont inversées ce qui peut être un peu déroutant. Ensuite et bien c’est la première fois que l’on peut choisir son kart. Plus ou moins bien pensés ils sont regroupé dans trois catégories, chaque perso ayant lui aussi sa catégorie. La possibilité de créer son équipe de deux est vraiment intéressante. En effet cela ajoute un zeste de stratégie car pour la première fois chaque perso possède son propre bonus perso, un bonus plus ou moins destructeur et qui est invocable donc seulement si l’on choisi le personnage en question. 16 courses… et c’est tout. Là c’est un peu la déception, on fini très vite par tourné en rond . En tout cas ils constituent des circuits très beaux, avec un aspect assez gigantesque (Montagne DK) et sont souvent très large (Wario Stadium) et peuvent aussi compter plus ou moins des 3 tours habituels. Néanmoins avec l’apparition de duos, c’est forcément une explosion au niveau des personnages, non plus 8 mais bien 20 avec une petite nouvelle dans la mythologie Mario : le penchant féminin à Toad : Toadette. Niveau jouabilité c’est le premier opus (et le seul) où le saut a disparu. On peut se dire que c’est plus logique comme ça, mais au départ à l’amorce de chaque dérapage on s’étonne de ne plus faire ce fameux petit saut qui réapparaitra par la suite. Les objets comme les bananes ou carapaces ne peuvent plus être laissés trainés derrière soit pour se protéger. Ce Mario Kart se voulant un poil plus réaliste et surtout avec un personnage dédié à cette tâche, c’est lui qui tiendra dans sa main les bonus à balancer. Les projectiles arrivant par derrière sont toutefois annoncés au joueur dans une bulle et avec une sonnerie. Mais surtout le gameplay s’enrichie en proposant des dérapages avec un booste en sortie de virage si l’on parvient à faire suffisamment droite-gauche avec le joystick le temps du dérapage. C’est avec cette version de Mario Kart que va ainsi naitre la technique du « snaking », technique dont le principe est de ne plus seulement déraper dans les virages mais de déraper aussi dans les lignes droites afin de booster un maximum de fois et de garder une vitesses de croisière plus élevées que la normale. Cependant la technique bien que connu, le jeu n’était pas jouable en ligne et donc à l’époque cette technique n’était pas encore vu comme une triche. Ce Mario Kart est sorti sur Game Cube et c’est bien dommage dans le sens où un mode en ligne je pense l’aurait encore sublimé. Souvent je me suis dis ca, frustré…
Incontestablement le Mario Kart sur lequel j’ai passé le plus de temps.


Mario Kart DS
Support : Nintendo DS
Année : 2005


Cinquième opus, le deuxième sur portable, ce Mario Kart est plus conventionnel dans le sens où les karts redeviennent des monoplaces. C’est enfin l’avènement du mode en ligne, mais seulement à 4 joueurs et surtout toutes les courses ne sont pas jouables il me semble. Bref pas encore au point pour moi. C’est dans ce Mario Kart que le « snaking » va apparaitre plus comme une triche à cause de ce mode en ligne. Deux visions s’opposent, il y a donc ceux qui pensent que c’est une triche et d’autres qui au contraire pensent que c’est une façon d’exploiter le gameplay à fond. Moi je suis plutôt de ceux-là. En effet cette technique transforme les courses en véritable défi d’habileté. Avec 2, 3 potes qui le métrisait c’était vraiment énorme. Des courses très disputés jusqu’à la fin. Surtout que les carapaces bleus peuvent être évitées avec beaucoup de style. Autrement dis deux techniques qui peuvent rendre fou un gamer moyen en ligne. Et ne parlons pas des vrais tricheurs qui utilisent l’action replay pour vous envoyer des carapaces bleus à foison. Où est l’intérêt de jouer en ligne à ce moment là? J’y ai beaucoup joué en réseaux avec d’autres copains, les courses à 5 ou 6 joueurs humains deviennent bien plus intéressantes.


Mario Kart Arcade GP
Support : Borne
Année : 2005

Pas joué.

Mario Kart Arcade GP 2
Support : Borne
Année : 2007

J’ai eu la chance de le tester cet été sur une course. Oui une seule course car pour 2€ on ne fait qu’une course (d’une dizaine de tours), même pas le championnat entier c’est abusé. Du coup j’ai pas voulu y dépenser toute ma fortune mais cette borne dans mon garage ça serait énorme ^^. Ce jeu développé en partenariat avec Namco propose donc des personnages comme Pacman. Borne d’arcade oblige, on pilote au volant et à la pédale. Les bonus se lancent avec le bouton du milieu. Les dérapages se font naturellement : il suffit de mettre un coup de volant dans le sens du virage pour partir en dérapage. A partir de ce moment on peut s’orienter tout en dérapant en tournant le volant. La prise en main est immédiate pour ma plus grande stupéfaction.
Du coté des bonus on retrouve tout les anciens mais aussi des plus surprenants comme une poêle à frire.

D'ailleurs si vous avez toujours rêvé d'y jouer, mais que vous ne connaissez aucune salle d'arcade qui l'ait dans votre trou (:p) jouez-y chez vous!




Mario Kart Wii
Support : Wii
Année : 2008


La nouveauté : le maniement au volant ! A mon avis il ne doit pas être dur de s’y faire, un très grand nombre de personnes jouent de cette façon. Mais moi j’ai juste joué de cette façon les trois premières heures, plus jamais après. Ce qui était intéressant aussi c’est les défis hebdomadaires lancés par Nintendo. Ca à au moins la de relancer l’intérêt en solo. Un classement mondial est mis à jour mais dès la première heure le chrono semble imbattable. On peut regarder la run et s’en inspirer… mais assez vite je m’en suis lassé. Je ne sais pas si aujourd’hui de tels défis sont toujours proposés.
On passe de 8 à 12 pilotes par course. Ca fait un peu plus de monde sur la piste. Les courses gagnent en intensité.
Côté gameplay c’est la fin des booste « provoqué » par le joueur, il suffit juste d’attendre quelques secondes pour que les étincelles près des roues changent de couleur et ainsi relâcher pour un obtenir un boost. Il existe deux niveaux de boost suivant le temps que l'on garde notre dérapage actif. Par contre c'est l’avènement des motos, et avec elle un gameplay un peu différent. La roue arrière permet d'aller plus vite en ligne droite, mais ne permet plus d'aussi bien tourner. Le boost n'a plus qu'un niveau et en virage les motos ont tendance à plonger vers l’intérieur.
Côté bonus on trouve le bloc pow qui fait trembler le sol, autant dire qu’il vaut mieux être en l’air à ce moment là. Il y aussi le mega champi issu de new Super Mario bros qui vous fait devenir géant et invincible et le nuage Zap qui s’accroche à vous jusqu’à ce que vous culbutiez quelqu’un d’autre. Le Bill Ball repris de Maio Kart DS est toujours là et le poulpe refait son apparition après 16 ans d’absence.
Le mode online est enfin à la hauteur pour ma part. C’est dans ce mode que j’ai passé le plus de temps. Toutes les courses sont jouables, on peut se retrouver comme en solo à 12 à jouer ensemble, le mode bataille est jouable en ligne, et bien que la technique du « snaking » soit impossible (en ligne comme en solo) pour mon plus grand désarrois il faut bien reconnaitre que cela permet à tout le monde de s’amuser.


Mario Kart 7
Support : Nintendo 3DS
Année : 2011

J'ai enfin obtenu ce MK (merci papa noël), après un an d'attente. Et bien mon ressenti est plutôt positif, car après l'opus Wii assez casual il faut le dire je n'attendais plus grand chose des Mario Kart. Mais le 7 m'a séduit. pour l'instant je m'y amuse et le online a vraiment l'air top (avec pas de cheater à l'heure où je vous écris ces lignes).

Les nouveautés sont au rendez-vous: la possibilité de jouer dans les airs (une aile delta apparaît pour faire planer le kart), une conduite sous l'eau (cette fois c'est une hélice qui apparaît), la possibilité aussi de customiser un minimum son kart (on aura le choix des pneus, du châssis, de deltaplane).
Au niveau jouabilité, on pourra soit choisir une maniabilité classique (direction au stick) ou une maniabilité grâce à la fonction gyroscopique de la console (la pencher comme un volant à l'instar de l'opus Wii).
De nouveaux personnages font leur première apparition dans un Mario Kart: Métal Mario, Reine des abeilles. D'autres déjà présents, sont désormais jouables: Wiggler et Lakitu.
Au niveau des objets on notera surtout l'apparition d'un bonus permettant d'avoir autour de son kart une panoplie de 7 objets à utiliser quand on veux ou la queue de Tanooki qui envoie valser les concurrents qui ont tendance à se montrer un peu trop proche.

Au final voici mon classement :

1 Mario Kart DS
2 Mario Kart Double Dash !!
3 Mario Kart 7
4 Mario Kart Wii
5 Mario Kart 64

Et vous lequel préférez-vous?

Edité par Benduroy le 06/02/2013 - 09:07

Portrait de VirtualBoy
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 187
Re: [Saga] Mario Kart

Dossier très intéressant sur une série spin-off de Mario mythique , pour ma part voici mon classement :

1.Super Mario kart (Snes)
2.Mario kart DS (DS)
3.Mario Kart Wii (Wii)

Je n'ai jamais joué aux autres donc voici pour ma part :) .

Portrait de Kythran
Hors ligne
A rejoint: 19 septembre 2011
Contributions: 215
Re: [Saga] Mario Kart

De toute façon, toutes les sagas mario sont mythiques n'est-ce pas ? ^^
Je n'ai que le snes et le wii donc je ne peux parler que d'eux! Le 64 je n'y ai jamais joué mais bon, je n'aime pas trop trop le "design 64"

Je me souviens de l'époque où sur celui de la super nes je galérais avec un circuit ... comme s'appelle t'il encore ... "rainbow" quelque chose ... je n'arrivais jamais à ne pas tomber à celui-là !! =) C'était à cause de toutes ces couleurs, ça me déconcentrait!! Et pourtant, je ne suis pas si mauvais que ça au circuit "Arc en ciel" du Wii!! D'ailleurs, pour ceux qui connaissent, il y a un niveau du monde 9 de mario galaxy 2 qui rappelle (un peu) ce sacré circuit!

Personnellement, à Mario Kart Wii, je n'utilise pas le volant! Je ne le maîtrise pas du tout, ça me fait conduire comme si j'étais bourré! ^^ !!

Sinon, pas mal le sujet ... il y en a un qui a dû s'amuser pour écrire tout ça!! :)

Kingduroy
Portrait de Benduroy
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 7017
Re: [Saga] Mario Kart

C'était "Rainbow Road" ou "Route arc-en-ciel" comme tu le dis si bien

Portrait de Captainumerica
Hors ligne
A rejoint: 25 septembre 2011
Contributions: 240
Re: [Saga] Mario Kart

"Le seul Mario Kart auquel je n’ai jamais joué." Le seul Mario kart tout court, puisque les suivants ne sont PAS des jeux de kart. Le kart, c'est sur circuit plat.

Dernier jeu testé : Cogs

Kingduroy
Portrait de Benduroy
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 7017
Re: [Saga] Mario Kart

En effet mais tu ne peux pas nier qu'avoir des descentes d'enfer ou des montées trépidantes est un plus au niveau des courses.

Edité par Benduroy le 26/09/2011 - 14:10

Portrait de Captainumerica
Hors ligne
A rejoint: 25 septembre 2011
Contributions: 240
Re: [Saga] Mario Kart

Je ne le nierai pas :)

Dernier jeu testé : Cogs

Portrait de Gandoulf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 1264
Re: [Saga] Mario Kart

Mario kart double dash est pour moi le meilleur de la saga

Portrait de Indocind
Hors ligne
A rejoint: 14 septembre 2011
Contributions: 532
Re: [Saga] Mario Kart

Très intéressant ce post !
J'adore les Mario Kart mais je n'en possède que 2.
Mario Kart 64 et Mario Kart Wii !
Mon préféré est donc le 64, j'y ai joué tellement d'heures...
Les parties à plusieurs, un de mes supers souvenirs d'enfance ^^

Portrait de soun
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 6867
Re: [Saga] Mario Kart

Sagas mythique ^^
je n'ai que super mario kart et mario kart 64, mais j'ai aussi pas mal joué au double dash et au super circuit.
Dans l'ordre je mettrais super, double dash, 64, et super circuit ^^

au fait : http://www.youtube.com/watch?v=gG1ex0AAU5c&feature=youtube_gdata_player
^^

Kingduroy
Portrait de Benduroy
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 7017
Re: [Saga] Mario Kart

Pas mal la vidéo ^^