Skip to Content

[Saga] The Witcher

Dernière contribution

98 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Ankhiseth
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 1496
[Saga] The Witcher

The witcher est une série de jeux de rôle originellement sur pc développé par le studio polonais CD Projekt. Cette série, constituée à ce jour de deux opus, a su se démarquer du reste des rpg par son ambiance dark fantasy et par son personnage principal , qui à l'inverse de la plupart des rpg nous est ici imposé : Geralt de Riv.

_______________________________________________

La saga littéraire

_______________________________________________

Ecrite à partir de 1986 par andrzej sapkowski (à prononcer correctement s’il vous plait !) la saga du sorceleur décrit les aventures de geralt, un sorceleur, dans un monde de dark fantasy. Elle est à ce jour composé de 7 tomes (pour les éditions françaises, deux de ces tomes n’étant en faite que des recueils de différentes nouvelles).


Andrzej Sapkowski, l'homme derrière les aventures de Geralt c'est lui

En pologne cette saga littéraire a connu un énorme succés, dépassant même les chiffres de ventes d’auteurs comme stephen king.

La saga littéraire y a d’ailleurs eu le droit à une adaptation télévisé, aussi kitch et dispensable qu’un épisode de xena la guerrière.

________________________________________________

L'univers

________________________________________________

  • Les sorceleurs

« En vérité, nul estre est plus vil que ces monstres contre nature, lesdicts sorceleurs, car ceux-cy sont le fruit d'abjectes sorcelerie et diablerie. Des vermines sans vertu, sans conscience ni scrupule, de veritables creatures desmoniaques, dont la seule faculté est d'occire. Il ne se peut trouver de place, parmi les honnestes gens, pour des estres tels que ceux-la. »
Monstrum, ou de la description d'un sorceleur

Chasseurs de monstres mutants, les sorceleurs parcourent les royaumes du nord à la recherche de loup-garou, de noyeurs et autres vermines à pourfendre. Peu enclin à la charité ils offrent leurs services contre monnaie sonnante et trébuchante. Leur aspect repoussant (du aux effets de la mutation) et leurs pouvoirs surhumain font que la plupart des hommes les méprisent. Arrachés à leurs familles en bas âge, les sorceleurs doivent subir un entrainement intensif et l’épreuve des herbes dans kaer morhen avant de pouvoir officiellement rejoindre l’ordre de chasseurs de monstres. Les mutations auxquels ils sont sujets entrainent la stérilité.

  • Les royaumes du nord

L’histoire des witcher prend place dans les royaumes du nord. A l’aube de the witcher 1 quatre grandes puissances se divisent ce territoire : Redania au nord-ouest dirigée par Radovid V, Temeria au sud-ouest dirigée par le roi foltest , Aedirn au sud-est dirigée par Demavend , Kaedwen au Nord-est dirigée par le roi Henselt. Au sud des royaumes du nord se trouve le vaste et puissant empire de nilfgaard, dirigé par l’empereur Emhyr var emreis.

  • Principaux personnages

Geralt de riv

Personnage principal de la saga, surnommé gwynnbleid (le loup blanc) en raison de la couleur de ses cheveux geralt est un sorceleur. Retrouvé amnésique non loin de kaer morhen, la forteresse des sorceleurs au début du premier witcher geralt aura pour but de retrouver la mémoire et de comprendre son passé. De caractère taciturne et solitaire geralt respecte le code de neutralité des sorceleurs à la lettre, ne cherchant que rarement à s’impliquer dans des intrigues qui lui sont étrangères.

Jaskier

: Meilleur ami de geralt et troubadour jaskier est un personnage connu et apprécié des royaumes du nord. D’un caractère diamétralement opposé à geralt il est le colporteur des légendes tournant autour du loup blanc dans les royaumes du nord.

Triss



Magicienne attitrée de kaer morhen triss entretient une relation ambigüe avec geralt, qu’elle a toujours aimé. Intelligente et disposant de contacts dans tous les royaumes du nord Triss s’avèrera être un allié de poids pour geralt dans ses aventures.

Ciri

Fille de pavetta de cintra Ciri est l’héritière légitime du trône de cintra. Elle sera recueillie par geralt lors de l’invasion de Cintra par les troupes Nilfgaardiennes.

Yennefer

Magicienne talentueuse Yennefer a vu son destin lié à celui de geralt par le biais d’un vœu fait à un puissant génie. Depuis le sorceleur et la magicienne entretiennent une relation aussi houleuse que passionnée.

________________________________________________

Les jeux

________________________________________________

The witcher

Sorti en 2007 exclusivement sur pc the witcher premier du nom se présente comme un rpg occidental permettant au joueur d’évoluer dans un monde sombre et mature.

L’univers du jeu s’éloigne un peu des poncifs du genre : imprégné de la culture salve on a ici affaire à un monde sombre, mature, impitoyable. Ne vous attendez pas à retrouver le schéma manichéen classique dans the witcher. Ici rien n’est blanc ni noir, tout est gris. Les personnages ont tous leur part d’ombre, de secrets inavoués.

Cet univers est aussi incroyablement immersif. Ici vous aurez l’occasion de passer vos soirées dans les tavernes, de faire des parties de poker aux dés, de séduire quasiment l’intégralité de la gente féminine témérienne (parce que oui geralt aime les femmes).

Le système de combat, que certains considèrent comme l’un des points faibles du jeu, a de quoi en dérouter plus d’un. Basé sur un système de rythme ce système vous permettra d’effectuer des combos dévastateurs afin de terrasser vos ennemis. Vous pourrez aussi vous appuyer sur l’utilisation de signes, sortes de pouvoirs magiques aux effets variables.

Un système d’alchimie est également présent, vous permettant de concocter différents élixirs.
Point de vue scénario le jeu se déroule après la saga littéraire, geralt est retrouvé inconscient, amnésique près de la forteresse de kaer morhen. Dans ce premier opus vous partirez à Wizima, capitale de temeria à la poursuite de l’organisation criminelle de la salamandre, après que cette dernière ait substitué les mutagènes secrets des sorceleurs.

Le jeu dispose d’une très bonne durée de vie étant donné qu’il est constitué d’une introduction, de 5 actes et d’un épilogue.

The witcher 2 : Assasins of king

Sorti en 2011 sur pc et en 2012 sur xbox360 via l’enhanced edition the witcher 2 prend logiquement la suite de son prédécesseur.
On retrouve ainsi l’univers sombre et mature du premier épisode, le tout retranscris à merveille par des graphismes de folie et une direction artistique toujours très soignée.

Le système de combat est intégralement revu. Si l’on a toujours accès aux signes et aux élixirs les combats ne s’effectuent plus sur un système de rythme et de combos. Nerveux, dynamique et technique le système de combat de the witcher 2 s’avère être vraiment jouissif une fois maitrisé.

L’histoire du jeu se déroule 6 mois après celle du 1. Dans cet épisode geralt traquera un mystérieux groupe de régicide ayant des similarités troublantes avec les sorceleurs. Agrémenté d’intrigues politiques complexes, le scénario de the witcher 2 est une vraie réussite qui vous réservera à coup sur quelques surprises, d’autant plus que les embranchements scénaristiques à votre disposition sont nombreux.

Le jeu est composé de 3 actes en plus d’un prologue assez copieux et d’un épilogue. Le contenu des actes 2 et 3 changera radicalement en fonction d’un certain choix que vous ferez à la fin de l’acte 1 (mais je ne vous en dit pas plus…).

The witcher 3 : wild hunt

Edité par Ankhiseth le 08/07/2013 - 23:27
Portrait de Azael
Hors ligne
A rejoint: 10 septembre 2011
Contributions: 1733
Re: [SAGA] The witcher

The witcher est une superbe série servi par une bonne histoire, un scénario complètement non manichéen et des choix qui influent réellement sur le scénario...
Je préfère the witcher 1 à the witcher 2, je sais pas, j'ai plus accroché à l'histoire même si j'aime bien le 2 tout de même.

Par contre:

Citation:
Premier jeu développé par cd projekt, The witcher aura tout de suite eu un succés critique de la part des joueurs et de la presse,

Pas toute la presse, Canard PC a complètement descendu le jeu à l'époque. Ca m'avait bien énervé d'ailleurs.

Portrait de Ankhiseth
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 1496
Re: [SAGA] The witcher

C'est pas faux, néanmoins une grande partie de la presse avait quand même eu un avis globalement positif à l'époque, on lui avait surtout reproché d'être buggué et d'avoir des temps de chargement vraiment trop long (même si les artworks étaient sublimes).

Edité par Ankhiseth le 12/01/2012 - 21:59
Portrait de Azael
Hors ligne
A rejoint: 10 septembre 2011
Contributions: 1733
Re: [SAGA] The witcher

Oui mais je suis pas quelqu'un qui suit extrêmement sensible à ça.
Je sais que si le jeu est bon, même si il est pas suivi par le développeur, la communauté débugguera le jeu, ça a souvent êté comme ça (vampire bloodlines par exemple, Morro, etc...).
Bien sûr, c'est pas une raison pour pas le reprocher, c'est même complètement justisfié.
Mais à Canard PC, ils avaient abusés, ils disaient que l'animation du perso était nulle etc etc, me rappelle pas de tout mais il y avait pas mal de conneries...

Portrait de Gwimdor
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 808
Re: [SAGA] The witcher

Excellente idée de topic, je suis un fan absolu de cette série 2007, j'ai lu tous les bouquins de Sapkowski, je raffole de cet univers, j'ai recommencé le premier épisode 3 fois et terminé le second avec les 2 scénario qui différent totalement à partir du second chapitre.

The Witcher

Après avoir lu des critiques plus qu'élogieuses sur ce titre, j'étais vraiment impatient de mettre la main sur ce titre qui semblait réunir les critères que j'apprécie de retrouver, mais j'étais loin de me douter que j'allais à ce point tomber sous le charme du mythe des Sorceleurs.

Plongé dans un univers adulte et mature de Dark fantasy dans lequel nous prenons le contrôle du mystérieux Geralt de Rive, dit le loup blanc, un héros d'une classe sans nom qui séduira d'ailleurs la plupart des personnages féminins qui croiseront sa route. Malheureusement, notre protagoniste n'est pas au mieux de sa forme, amnésique sans personne pour l'aider à recouvrer la mémoire sachant que la plupart des personnages le croyait mort. Durant une soixantaines nous devrons donc effectuer les taches qu'incombent le poste parfois ingrat de Sorceleur, éliminer des monstres la plupart du temps, mais le plus intéressant sera de sortir de ce cadre. Régler des conflits délicats ou devoir prendre des décisions épineuses en évitant le piège du manichéisme seront également monnaie courante. Je suis également impressionné par la patte graphique du jeu qui même 4 ans plus tard n'a pas à rougir face à des productions plus récentes. Le gameplay bien que déroutant de prime abord offre finalement un système de combat très bien pensé boosté par un arbre de compétence très riche, de quoi multiplier les combos face à nos adversaires. Enfin, malgré quelques petites coquilles, j'ai trouvé la traduction française très réussie, principalement le doublage de très bonne facture, j'espère d'ailleurs retrouver la plupart des comédiens dans cette suite notamment pour Geralt, Jaskier et Siegfried.

Au final malgré une propension acerbe de PNJs clônés qui vient parfois entacher l'immersion du soft, je n'arrive pas à lui trouver de défauts réels qui empêchent d'essayer de s'investir dans cette aventure poignante qui ne fait que monter en puissance pour se terminer en apothéose sur un cliff final insoutenable.

The Witcher 2

En 2007, CDProjekt alors totalement méconnu réalisera une vraie prouesse. En un petit épisode, ils parviendront à imposer une gueule, le grand Geralt de Riv et transformer un outsider en blockbuster quatre années plus tard. C'est donc avec une certaine impatience que de nombreux fans attendaient le retour du Loup Blanc en espérant revivre une aventure aussi puissante que la première.

Pas la peine d'épiloguer longuement, à mon sens, c'est un pari gagnant, s'il est plus court que son ainé, c'est pour proposer à côté une replay value d'exception qui vous donnera l'impression de revivre le jeu d'une manière totalement différente. Si le gameplay a été repensé c'est avant tout pour donner un côté plus dynamique et nerveux aux heurts , et en plus d'une difficulté accrue, ce système sied à merveille à la fougue d'un Sorceleur en pleine action.

Hormis, ces 2 points, le studio Polonais a su se servir de son expérience et a bien pris le temps pour proposer une suite du même calibre que son grand frère. Geralt version 2011 pète la classe et on retrouve avec plaisir ses répliques cinglantes et détachées. la duo attachant Jaskier/Zolan est bien présent et en grande forme, quant à Triss, elle est tout simplement superbe.

Le scénario est impeccable et apporte son lot de grand moments et décisions très douloureuses à prendre, tout sauf manichéen, il s'agira dans la plupart du temps de tenter le moins mauvais des choix et de sacrifier des choses auxquelles on tient., décisions qui auront des conséquences immédiates sur la suite de l'aventure. On appréciera de ce fait de conclure de manière totalement différentes certaines quêtes, des personnages que vous avez aidé vous rendront la pareille s'ils ont l'occasion, de même la vengeance sera de mise si vous vous êtes mis à dos les mauvaises personnes. Tout ceci ne fait que rajouter une pression au joueur et crédibilise cet univers, une vrai leçon signée CD Projekt qui maitrise à merveille son RPG.

Habitué de la sérié, vous retrouverez rapidement vos marques en vagabondant dans des forêts labyrinthiques inquiétantes ou en prêtant attention aux différentes élocutions des villageois, cru, drôles ou malsaines, on plonge à nouveau dans l'ambiance très Dark Fantasy qui faisait mouche. Le nombre de quêtes annexes a été revu à la baisse pour miser davantage sur la qualité, même la plus basique comme une tuerie de monstre trouve un intérêt, puisqu'il faudra mener une enquête pour découvrir le meilleur moyen d’annihiler totalement ces parasites. Côté mini jeux, en plus des traditionnels Poker et Combats de tavernes qui ont été totalement remaniés, le bras de fer fait son apparition. Toujours aussi sympathiques, voilà de quoi faire retomber la pression histoire d'infliger quelques raclées quelques humiliations aux téméraires qui pensent pouvoir rivaliser avec un Sorceleur. La nouvelle version du combats à mains nues mise cette fois ci sur le timing, chose que j'ai apprécié, en revanche petit bémol sur le Poker très brouillon, se voulant réaliste, demandant au joueur de simuler un jet de dé, plutôt insipide au final.

Enfin, que ce soit dans la mise en scène parsemé de flashback ou dans son développement, cet épisode s'inspire bien plus de l'univers de Sapkwoski quitte à mettre en avant des personnages importants jamais mentionnés dans le premier opus, un gros plus pour les lecteurs en tout cas.

Au final The Witcher 2 malgré quelques défauts dont une interface affreuse tient toutes ses promesses et même un peu plus, je n'ai pas mentionné la qualité visuelle bluffante du titre au préalable. Quoiqu'il en soit, bien écrit, mature, profond, addictif, mettant le joueur mal à l'aise au travers de dilemmes et de choix cornéliens, nous avons entre les mains un petit bijou, un RPG d'exception d'une qualité rare.

Merci CDProjekt !

Avec le recul, je ne sais pas lequel j'ai préféré, mais s'il y a bien une saga que j'aimerai voir perdurer dans l'avenir c'est celle du Sorceleur, malgré mon côté PCiste :D, je lui souhaite un grand succès sur 360, histoire que CDProjekt rentabilise encore davantage son jeu et que les joueurs qui ne jouent que sur console puissent profiter d'un très grand jeu.

Portrait de X-RAMBO-X
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 2693
Re: [SAGA] The witcher

il ma l'air bien ce jeu mais je ne pense que mon Pc puisse le supporter...

Portrait de Ankhiseth
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 1496
Re: [SAGA] The witcher

Pour le deuxième je dis pas, mais le premier est quand même sorti en 2007 et ne demandait pas non plus une config de malade à l'époque, à moins que ton pc date vraiment tu devrait pouvoir le faire tourner.

Portrait de Overbest
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 90
Re: [SAGA] The witcher

Sisi même en 2007 il demandait énormément. :p faute à son Engine qui poussait beaucoup trop loin de ses capacités réelles (Ahh le quartier des marchands, les marais...)

2007 c'était l'époque transitionnelle vers la "Next-Gen" du coup bah... Mais de nos jours oui, y'a plus de problèmes et c'est effectivement un jeu exceptionnel.

Portrait de SilentFGH
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 64
Re: [SAGA] The witcher

Tout à fait d'accord, je me rapelle que mon ordi à l'époque souffrait particulièrement dans le quartier des marchands. (pensée émue à la troupe de troubadours devant la maison de Triss)

Migration De Kiwi. Tout est dit.

Portrait de Ankhiseth
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 1496
Re: [SAGA] The witcher

Je profite du sujet pour partager une news qui m'a bien plu :

http://www.gamekult.com/actu/piratage-cdprojekt-change-son-fusil-d-epaule-A0000098917.html

Ils sont quand même bien sympas ces polonais, en plus d'être exemplaire au point de vue du marketing (dlc gratuits sur pc), ils ont une relation vraiment singulière avec leurs fans, voir un studio aussi respectueux envers sa communauté ça fait vraiment plaisir, surtout à notre époque.

Portrait de Gwimdor
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 808
Re: [SAGA] The witcher

Oui, j'ai vu ça aussi tout à l'heure, ça fait plaisir de lire ça, surtout qu'ils avaient réussi à se mettre beaucoup de joueurs à dos avec la décision prise au préalable au sujet de la poursuite des joueurs ayant téléchargé le jeu illégalement. C'est vrai que la solution était franchement pas géniale, mais bon, il fallait bien essayer quelque chose, j'avais lu une news il y a quelques temps disant que le jeu avait été piraté 4,5 millions de fois il me semble, c'est énorme et c'est triste de voir ces chiffre. :(