Skip to Content

[Saga] Grand Theft Auto

Dernière contribution

253 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Dudu
Hors ligne
A rejoint: 9 septembre 2011
Contributions: 10839
[Saga] Grand Theft Auto

[Saga] Grand Theft Auto

La série Grand Theft Auto est apparu assez discrètement sur Playstation, si au début elle ne payait pas de mine, elle est devenue aujourd'hui une des plus grosses licences de l'univers vidéo ludique, chaque nouvel épisodes suscite de grosses attentes, on le voit très bien avec l'arrivée du trailer de GTA V qui a énormément fait parler de lui alors qu'on y voit 0 gameplay, le simple fait de connaître la ville de ce prochain GTA a suffit à satisfaire les attentes de certains.
Nous allons nous taper un petit historique de la saga, parti de très peu, on va découvrir comment c'est devenu cette licence majeure.

---------------------------------------------

La Genèse

Grand theft auto est issue d'un concept à la base différents. Tout part de l'idée d'un certains David Jones, créateur des Lemmings, qui s'est lancé dans la création d'une ville qu'il a tenté de rendre vivante. Avec son équipe, petit à petit en ajoutant des éléments, cette ville gagnait en crédibilité. Cela dit, une fois cette ville crédible, une question se posait, qu'allons-nous pouvoir faire la dedans. C'est alors qu'il eu l'idée d'en faire un jeu de policier. Le joueur incarnerait donc un policier chassant les truands de la ville. Le concept de Race'n Chase était né.
Une première démo fut alors envoyé à l'éditeur du jeu, BMG Interactive, et plus précisement à Sam Houser, et malgré la ville qui présentait un réel intérêt, le jeu avait un gros défaut : on s'emmerdait. Particulièrement dû au fait qu'on incarnait un agent des forces de l'ordre, et que donc le joueur se devait de respecter les lois, toute enfreint à la loi était donc synonyme de Game Over. C'est alors que Sam proposait d'inverser le concept, et si au lieu du gentil on incarnait le méchant, si enfreindre la loi n'était plu synonyme de game over, mais au contraire nous permettait d'avancer dans le jeu.
David Jones et son équipe ré-orientèrent donc le jeu désormais sous la houlette de Sam pour en faire un simulateur de malfrat, et quand la seconde démo arriva chez l'éditeur se fut la révélation, la simulation de policier c'était transformer en simulation de crime, et le jeu avait gagné en fun : Race'n Chase était mort, Grand theft Auto était né.

---------------------------------------------

Grand Theft Auto (Octobre 1997)

Playstation/PC


La saga est né ce mois d'octobre 1997 et on était loin de voir ce qu'allait devenir quelques années plus tard cette licence.
Sorti à l'époque sur Playstation première du nom, ainsi que sur pc, ce jeu a tout de même fait parler de lui pour ce qui semblait être de la violence gratuite. L'histoire était assez basique, il s'agissait d'incarner une petite frappe voulant gravir les échelons de la mafia locale, et pour cela il fallait faire le sale boulot.
Cette violence a suffit à faire le buzz et à faire parler de cette licence, permettant au passage au média inexpérimentés en matière vidéo ludique d'avoir "des arguments" quant à la présence de violence dans les jeux vidéo.
La polémique qui engendre le buzz, le buzz qui engendre les sous !

Spoiler

---------------------------------------------

Grand Theft Auto : London 1969 (avril 1999)

Playstation/PC

Deux ans après le début de la saga, les nouveautés ici sont très minces, on y retrouve la même recette que pour le premier GTA, les nouveautés venant surtout du lieu, puisqu'on se retrouve projeté à Londres, on retrouve aussi de nouvelles voitures et de nouvelles armes. Les principaux monuments de Londres y sont représentés. Et c'est l'une des rares escapades hors des États-Unis pour cette saga.

Spoiler

---------------------------------------------

Grand Theft Auto : London 1961 (juin 1999)

PC

Sorti uniquement sur pc, il s'agit ici d'une extension permettant de rajouter des missions/voitures et armes.
Pas grand chose à rajouter pour ce titre.

Spoiler

---------------------------------------------

Grand Theft Auto 2 (novembre 1999)

Playstation/Dreamcast/PC/Game boy color

Troisième sortie pour GTA pour l'année 1999, ceci est donc Grand Theft Auto 2, suite du n°1 (ahah sans blague). Ici la ville est inconnu, on incarne un certains Max Speed, le seul but est toujours de devenir un bon gros caïd, les nouveautés viennent comme d'habitudes, des véhicules proposés (disparition des motos ^^) ainsi que des armes. On peut aussi remarqué un scénario et des missions un peu mieux écrites, et un leger lifting sur le plan graphique mais pas de révolution. Troisième épisode sorti sur la Playstation (aussi le dernier), c'est aussi le seul et unique épisode sorti sur notre chère Dreamcast.
Edit High-A : LE gros point fort du titre: le systeme de réputation
"Ce volet voit l'apparition d'un système de réputation auprès des 3 gangs qui composent chaque ville, la réputation d'un gang étant directement liée a celle d'un autre (les Yakuzas détestent les Haibatsus qui détestent les Loonies qui eux même détestent les Yakuzas -ceci n'est qu'un exemple, je n'ai plus les véritables relations en tête, mais le principe est celui d'une relation triangulaire)
Le fait de travailler pour les uns ou de s'en prendre aux autres altèrera la réputation auprès des deux gangs concernés (tuer un Yakuza réduira évidemment votre réputation auprès d'eux, mais améliorera votre réputation auprès des Loonies)
Les missions proposées par chaque gang correspondent à trois niveaux de réputation nécessaires pour pouvoir les débloquer
De plus, avoir une réputation négative auprès d'un gang fait que ses membres vous tireront dessus à vue lors de vos déplacements dans la ville, et plus la réputation sera basse, plus leurs armes seront puissantes"
Merci à High-A pour ces précisions

Spoiler

---------------------------------------------

Grand Theft Auto 3 (octobre 2001)

Playstation2/Xbox/PC/Android/Iphone

ALLÉLUIA ! L'arrivée des consoles 128 bits avec toute leur puissance, ainsi que l'évolution des pc, permets à Rockstar de passer à la vitesse supérieure. Ca y est la machine a tué est en marche. Fini la vue de dessus avec des graphismes en 2D et tous les défauts que ça engendrais (notamment sur la visibilité), place à la 3D, beaucoup de joueurs en rêver, Rockstar l'a fait. En nous proposant ce premier GTA en 3D, Rockstar frappe un grand coup et sa saga est en passe de devenir culte.
Fondamentalement le principe de jeu n'a pas changé, après un braquage foiré, notre anti héros en quête de vengeance va une nouvelle fois se mettre au service des gangs locaux et sans aucune morale faire les travaux les plus sales, tout en recherchant les traîtres du braquage.
Le passage a la 3D emmène ce GTA dans une nouvelle aire, le fun est beaucoup plus présent, et l'immersion n'en est que renforcée. A noté qu'à partir de cet épisode toutes les jaquettes auront la même structure.
Anecdote : il semblerait que Rockstar ait très légèrement modifié le contenu du jeu suite aux attentats du 11 septembre 2001.
La ville fut ré-utilisée dans un épisode nommé Liberty City Stories, où on retrouve une narration dans cette ville.

Spoiler

---------------------------------------------

Grand Theft Auto : Vice City (novembre 2002)

Playstation2/Xbox/PC

A peine 1 an après la révolution de la 3D, voila qu'on rentre dans le cultissime avec ce Vice City. Prenait tous les bons ingrédient de GTA III, emmenez les dans les années 80, une ambiance et une bande son de folie et vous aurez un des épisodes les plus cultes de la saga (si ce n'est le plus culte).
Ici on incarne Tomy Vercetti, encore une fois l'objectif est comme d'habitude de gravir les échelons de la mafia.
Une nouvelle fois, la ville sera ré-utilisée pour faire un épisode inédit dans cette ville, le bien nommé Vice City Stories.

Spoiler

---------------------------------------------

Grand Theft Auto : Advance (Octobre 2004)

Game boy advance

Alors que la saga est en train de rentrer dans le culte, Rockstar décide de surfer sur le succès de la série pour nous faire un portage sur Game boy advance. Les limitations techniques de la machine oblige Rockstar a faire un retour en arrière sur le plan technique puisque c'est le retour de la vue de dessus. Malgré ça le background est toujours travaillé et plonge le joueur dans une ambiance soigné, cela dit l'immersion est quand même beaucoup moins présente.

Spoiler

---------------------------------------------

Grand Theft Auto : San Andreas (Octobre 2004)

Playstation2/Xbox/PC

Le succès de la saga n'est plus à prouver. Rockstar en profite pour frapper un dernier grand coup sur cette génération avec un GTA plus grand que jamais. Pour la première fois, cet épisode propose un côté gestion de son personnage (musculation/nourriture...).
Cet opus est réputé pour être un ces plus fun de la série, et proposant la map la plus grande de la série, avec une belle variété de décor, bien que parfois un peu vide et sans vie. Cette fois, cet opus surfe sur la mode "gangster du ghetto".

Spoiler

---------------------------------------------

Grand Theft Auto IV (Avril 2008)

Xbox 360/Playstation3/PC

Nous voila arrivé sur la nouvelle génération de console et Rockstar frappe une nouvelle fois un grand coup quitte à décevoir certains fans de la série. La création du moteur physique euphoria entraine un côté jamais vu dans les GTA : le réalisme. Ici tout est fait pour renforcer l'immersion du joueur, les voitures ont une conduite des plus déroutantes au début, mais force est de constater que les gunfights gagnent en crédibilité grâce au recul des armes et à la force des impacts de balles.
On incarne ici Niko Bellic, immigré de l'europe de l'est, venu en Amérique suite à ses échanges avec son cousin qui lui promet la vie de rêve. Bien évidemment arriver sur place la réalité est tout autre, et Niko doit travaillé pour des grands pontes afin de régler les dettes de son cousin. En même temps il cherche à retrouver un traître ayant brisé sa vie et celle de tous ses proches lors de son ancienne vie en Europe de l'est.
Le scénario est plus profond qu'a l'accoutumé, et si on peut reproché un côté brouillon dans le suivi de scénario, et une répétitivité des missions, force est de constater que l'immersion est grande, le scénario profond, et les personnages charismatiques. Ses ajouts se sont fait au détriment du fun qui est moins présent que dans San Andreas, les décors moins variés et les possibilités.
Chacun a son avis sur cet épisode, positif ou négatif.

Spoiler

---------------------------------------------

Grand Theft Auto IV : The Lost And Damned (Fevrier 2009)

Xbox360/PS3/PC

A une époque où les DLC moisis pullulent Rockstar nous offre un premier DLC pour GTA IV, et on peut dire qu'il était attendu de pieds ferme, d'autant que Microsoft a payé 50 millions de $ pour l'exclusivité (temporaire) des deux DLC de GTA IV on s'attends donc à dû lourd.
Le moins qu'on puisse dire c'est que Rockstar ne nous aura pas déçu, malgré la ville qui n'a pas changé, l'ambiance est totalement différente puisqu'on est ici au coeur de gang de biker, notre protagoniste cherche a apaisé le désir de violence du chef de son gang, tout en essayant tout de même de le satisfaire.
Avec une durée de vie honorable de 7h pour la trame principale, plus quelques à côté Rockstar nous prouve qu'il est possible de proposé des contenus additionnel de grande qualité.

Spoiler

---------------------------------------------

Grand Theft Auto : Chinatown Wars (Mars 2009)

Nintendo DS

Une nouvelle fois Rockstar choisi de couvrir tout le parc de console en surfant sur la vague de succès de son opus sur console HD. Rockstar choisi donc de développé un opus sur Nintendo DS, une nouvelle fois, il s'agit d'un retour en arrière sur le plan technique puisqu'on repars sur de la vue de dessus.
On incarne ici Huang Lee, dont le père a été tué. Après être tombé dans une embuscade, Huang est laissé pour mort et va tenter d'aider son oncle a succéder au chef des Triades.
Une adaptation voit aussi le jour quelques mois plus tard sur la PSP de Sony. Moins limité par la technique sur la machine de Sony, Rockstar nous livre un Chinatown War plus convaincant sur ce support.

Spoiler

---------------------------------------------

Grand Theft Auto IV : The Ballad of the Gay Tony (Octobre 2009)

Xbox360/PS3/PC

Quelques mois plus tard, Rockstar nous livre un second DLC pour ce GTA IV. Baptisé The Ballad Of The Gay Tony, ce dernier nous place dans la peau de Luis Lopez, homme de main du plus grand gérant de boîte de nuit de Liberty City. Ici Rockstar nous montre que le fun peut être présent, on retrouve des armes beaucoup plus bourrines, tel que le fusil à pompe explosif, ou les bombes à retardement, ou encore un petit cadeau fait par notre ami Yusuf Amir a la fin du jeu (je vous laisse le soin de le découvrir par vous même).
Ici l'ambiance est très encré sur les soirées, avec des personnages plus charismatiques que jamais et des missions vraiment fun. L'ajout du parachute apporte un plus indéniable et nous permets de découvrir Liberty City sous un angle inédit jusque là.
Les deux extensions de GTA IV sont disponibles en boîtes sous le nom "The Episode From Liberty City"

Spoiler

---------------------------------------------

Grand Theft Auto V (Septembre 2013)

Xbox360/PS3/

Chaque GTA a été l'occasion d'une nouveauté. Celui ci est sûrement celui de l'exagération, 3 personnages jouables, une map immense, riche et varié, et un scénario Vinewoodien. Il marque aussi l'arrivée d'un mode multijoueur plus riche que jamais pour la saga. Bref, Rockstar a mis toute son expérience dans les domaines acquis sur ses précédent jeux au service de cet épisode, tout en se permettant de repoussé les limites techniques de consoles en fin de vie.

Spoiler

Le tout n'est pas forcément complet, j'ai fait beaucoup selon mes souvenirs mais vu que je n'ai pas joué à tous j'ai cherché quelques infos par ci par là. N'hésitez pas à me rectifier si vous voyez des erreurs.

Je ferais une mise à jour de GTA V une fois qu'il sera sortie

Je me permets de mettre cette vidéo sur ce topic qui est un très bon résumé de la saga

Edité par Dudu le 02/10/2013 - 12:37

Portrait de Hatsu Lurker
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 1594
Re: [Saga] Grand Theft Auto

La discussion autour de la saga GTA aura lieu ici désormais.

Portrait de PurplePenguin
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 5889
Re: [Saga] Grand Theft Auto

Oh purée, tu l'as fait finalement Dudu ! Et c'est de la qualité en plus ! Bien joué mec tu gères ^^

JB
Portrait de JB
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 942
Re: [Saga] Grand Theft Auto

Très beau dossier Eldudu! Ca va m'apprendre des trucs en plus.

Portrait de Anonyme 04
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2011
Contributions: 10634
Re: [Saga] Grand Theft Auto

Pensera tu à parler des nombreux et magnifique mods de ces jeux mon chère Dudu ? :p

Portrait de Dudu
Hors ligne
A rejoint: 9 septembre 2011
Contributions: 10839
Re: [Saga] Grand Theft Auto

Content que ça vous plaise !

@Hatsu

Merci bien ^^

@Purple

Ouais, ca me faisait mal l'ancien donc j'ai fais ça aujourd'hui vu que j'avais le temps

@JB

Bonne lecture, même si c'est pas très long, c'est surtout une rétrospective.

@Nitrola

Pourquoi pas, j'y avais pas pensé mais c'est à voir !

Edité par Dudu le 31/01/2012 - 20:28

Portrait de Anonyme 04
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2011
Contributions: 10634
Re: [Saga] Grand Theft Auto

El_Dudu a écrit:
@Nitrola
Pourquoi pas, j'y avais pas pensé mais c'est à voir !

Dit le joueur console.

Edité par Anonyme 04 le 31/01/2012 - 20:42
Portrait de Dudu
Hors ligne
A rejoint: 9 septembre 2011
Contributions: 10839
Re: [Saga] Grand Theft Auto

Nitrola a écrit:
Dit le joueur console.

J'vais peut-être aussi faire un topic sur le dédain que les joueurs PC ont envers les joueurs consoles !

Portrait de Anonyme 04
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2011
Contributions: 10634
Re: [Saga] Grand Theft Auto

Citation:
J'vais peut-être aussi faire un topic sur le dédain que les joueurs PC ont envers les joueurs consoles !

Non mais c'est surtout que je pense qu'il est difficile de parler de mod quand on est un joueur console c'est tout ^^

Portrait de Gugelhupf
Hors ligne
A rejoint: 24 décembre 2011
Contributions: 466
Re: [Saga] Grand Theft Auto

Je voulais refaire un sujet sur Gran Theft Auto mais Dudu l'a fait et c'est vachement bien foutu, bravo à toi pour cette très jolie présentation !

J'ai toujours été un grand fan de GTA, j'ai joué à tout les épisodes majeurs, je ne prend pas en compte les épisodes sorties sur consoles portables qui sont pour moi des spin-off.
J'ai vraiment bien apprécié GTA à partir de GTA III, les épisodes 2D étaient à la ramasse car en 1998 on avait déjà de très beaux jeux 3D que ce soit sur Playstation 1 ou N64 et puis la 3D c'était la mode !

Je n'ai pas vraiment d'épisode préféré mais GTA III, Vice City, San Andreas et GTA IV sont vraiment des épisodes mémorables.
Les histoires et personnages dans GTA ne sont pas hors du commun mais qu'est-ce que le tout est bien mis en scène ! Tout ces clins d’œils aux films cultes c'est tout un art !

Au niveau de la qualité technique, il n'y a plus à douter de Rockstar Games, ils sont vraiment très bons.
Ils ont créés une série original, très critiqué mais aussi très apprécié. Je suis sur que les créateurs de Saints Row doivent envier le Label Rouge de GTA.

J'ai vraiment été surpris quand j'ai vu GTA IV pour la première fois, il y a vraiment un fossé entre les épisodes utilisant le moteur de GTA III et GTA IV.

Concernant GTA V je sais que ce sera de la même pâte que GTA IV (mais en mieux), en même temps on reste sur la même génération de console, donc ce qu'il faudrait voir, c'est ce que donnera le prochain GTA sur Xbox3 et PS4.

Fan de Hooper et de Chaton !

Pseudo : Gugelhupf
Code Ami Mario Kart Wii: 1206 - 2855 - 4241

Portrait de Dudu
Hors ligne
A rejoint: 9 septembre 2011
Contributions: 10839
Re: [Saga] Grand Theft Auto

Je pense que GTA V sera l'équivalent de ce qu'à était San Andreas sur les 128 bits, le GTA ultime de cette génération. Maintenant que Rockstar maitrise à fond son moteur, ils vont pouvoir faire le maximum pour ce GTA V.
Pour l'amélioration des graphismes, et une map aussi grande que la terre on attendra encore un peu (ça ça sera le GTA ultime !)