Skip to Content

Jeux Nintendo Entertainment System (NES)

Dernière contribution

223 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de nexy
Hors ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 16607
Re: Jeux Nintendo Entertainment System (NES)

Track & Field connu au Japon et en Europe sous le nom d’Hyper Olympic est un jeux vidéo de sport développé et édité par Konami sur borne d'arcade en 1983 (la sortie Japonaise arborait une licence officielle), il a egalement été adapté sur diverses plateformes familiales dont Nintendo Entertainment System en 1987, jouable a 2 joueurs, une suite a egalement vu le jour sous le nom d'Hyper Sports.

Le jeu rassemble des disciplines olympiques dans un style très arcade, retrouvez le lancer de javelot, le saut en longueur, le 100 mètres sprint, le 100 mètres haies, le lancer de marteau et le saut en hauteur, complétez avec succès chacune des sessions pour vous voir remettre une médaille puis recommencez les épreuves avec un niveau de difficulté plus élevé, si 3 essais sont ratés c'est le game over.

Les joueurs concourent dans une série d’événements, la plupart impliquant alternativement le matraquage sur deux boutons aussi rapidement que possible pour faire courir le personnage le plus rapidement possible et si ça peut paraitre facile on est loin du compte, heureusement j'avais 2 boutons turbo, ce qui réduit le gameplay au néant, outre le matraquage il faut sur certaines disciplines appuyer une direction avec la croix et le résultat est parfois aléatoire, il est egalement a savoir que certaines épreuves varient en fonction de la version dont 1 épreuve au fusil complétement injouable, du moins je n'ai pas trouvé la solution (2:55 minutes dans la vidéo).

Vous savez désormais tout, si vous n'aimez pas matraquer vos boutons (moi non) il faut passer le chemin, avec les boutons turbos le fun est présent quelque peu mais le gameplay étant tellement réduit au minimum qu'on est face a un jeu presque mauvais.

Portrait de nexy
Hors ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 16607
Re: Jeux Nintendo Entertainment System (NES)

Adventures of Dino Riki est un jeu vidéo du genre shoot them up a scroling vertical développé et édité par Hudson Soft (sauf au Japon par Rix Soft, ce qui en fait le seul jeu vidéo jamais sorti par cette société) en 1987 sur Famicom au Japon et 1989 pour le Nintendo Entertainment System en Amérique du Nord, jouable a 1 joueur.

Vous incarnez le héros du même nom, Dino Riki, ce dernier est un chasseur de dinosaures et doit continuellement occire ses ennemis grâce à ses armes primitives, au fil du jeu vous gagnerez des power up pour vos projectiles et devrez affronter des boss gigantesques, similaire à des jeux comme 1942 où il faut esquiver les ennemis à l’écran Dino Riki peut sauter ou tirer et trouver des power up y compris des accélérations et des ailes qui lui permettent de voler au dessus des dangers au sol, il progresse à travers 3 types de mondes (terre, ville en ruine et montagnes) composé de 4 mondes au total, les trois premiers sont une étape chacun et ont des points de contrôle, mais le monde 4 est en 4 étapes sans points de contrôle, a la fin de chaque étape Dino Riki doit faire face à un boss.

Alors vu comme ça c'est bien beau seulement voila le jeu est d'une difficulté abyssale et le fait que notre personnage possède 2 cœurs (en perd 1 a chaque contacte) ça ne sert a rien du tout car l’écran est rempli d'ennemis de partout, en plus de ça le chemin est étroit nous laissant peu de place a la manœuvre, en plus de tout on se trouve même face a un chemin accidenté ou on doit faire attention aux flaques et aux trous sous peine d'y rester...

Le jeu n'est pas mauvais en soit il y a de bonnes idées et il apporte certaines choses comparé aux shoot them up plus classiques mais est vraiment beaucoup trop difficile, on se fait harceler continuellement, c'est un mauvais jeu préférez lui 1942 si vous voulez du fun...

Portrait de nexy
Hors ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 16607
Re: Jeux Nintendo Entertainment System (NES)

Adventures of Lolo 2 (Adventures of Lolo au Japon) est un jeu vidéo de réflexion développé et édité par HAL Laboratory en 1990 sur Nintendo Entertainment System, le jeu reprend les niveaux des différentes versions japonaises de la série Eggerland, ici le 6ème en occurrence, le second à être commercialisé en Amérique du Nord (après Adventures of Lolo sur NES), jouable a 1 joueur.

Il est a savoir que Adventures of Lolo premier du nom est sorti sous ce nom uniquement aux USA, Adventures of Lolo 2 aux USA est Adventures of Lolo au Japon, et de même pour Adventures of Lolo 3 qui est Advenures of Lolo 2 au Japon, les opening et les intros étant identiques, cependant toutes les versions possèdent des niveaux différents nettement plus difficiles pour le versions Japonaises.

Lolo et Lala sont de retour dans ce 2ème volet de Adventures of Lolo sur Nes, en revenant du château hanté Lala se fait de nouveau capturer et il incombe à Lolo d’aller la secourir en parcourant plusieurs niveaux truffés de pièges et d’éléments à manipuler, Le jeu comporte 10 niveaux comprenant chacun 5 salles, quand la 5eme salle de chaque niveau a été franchie un escalier apparaît conduisant au niveau suivant, chaque niveau représenté par une pièce close en vue de dessus, Lolo doit collecter tous les cœurs dans le but d'ouvrir le coffre contenant la pierre afin d’ouvrir la porte qui le fera passer dans la salle suivante tout en évitant les ennemis.

Les cœurs que ramasse Lolo peuvent lui permettre de tirer sur ces ennemis ce qui les transforme en œuf pouvant être détruit, déplacé ou servant de flotteur sur l'eau, ou lui offrent la possibilité de créer un pont entre deux rives, d'avoir un marteau, Lolo possède aussi la possibilité de se suicider si la situation devient impossible à résoudre ce qui arrive très souvent ne serait ce que parce que vous avez poussé un bloc une case de trop, le joueur recommence alors la pièce jusqu'à ce que son nombre de continus soit épuisé.

J'ai fait une description la plus objective possible pour vous donner une bonne idée de la série, c'est un jeu de réflexion réfléchi, mais de mon point de vue très ennuyeux comme la pluie et dont la progression se fait par échec une sorte de die and retry, moyen pour moi.

Version Famicom (Japon)

Version NES (Occident)

Portrait de nexy
Hors ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 16607
Re: Jeux Nintendo Entertainment System (NES)

Argus est un shoot them up a défilement vertical, développé par NMK et édité par Jaleco en 1986 sur borne d'arcade, il a egalement été adapté sur Nintendo Famicom la même année, jouable a 2 joueurs, un des jeux vidéo qui a été adapté en Manga, publié dans la collection Gamest Comics en avril 1999, dessiné par Kouta Hirano.

On contrôle un avion de chasse et on tire sur les ennemis dans les airs et au sol, pour récupérer des power ups et vaincre les Boss pour avancer dans les niveaux, un bouton est utilisé pour tirer des missiles, et l’autre est utilisé pour tirer un laser qui tire sur les ennemis et sur les power ups au sol, dans les airs outre les ennemis il y a aussi des structures matérielles a éviter.

Le jeu s'apparente a 1942 de Capcom, mais comme il est plus dynamique et des tirs ennemis venant, tirant de façon désordonné le jeu s’avère plus compliqué, et si dans 1942 on avait 3 Jokers en cas de coup dur, ici il faudra tout éviter en plus des structures présentent détectables au bruit de nos tirs, chaque niveau se finissant d'un boss ou il faudra bien voir si il se trouve a notre niveau pour une sorte de tirs ou les seconds qui tirent en contre bas, mais les ennemis classiques nous auront toujours en joue, il ne s'agit pas du 1 VS 1.

Argus a un peu vieilli, ceci étant dit pour un jeu de 1986 jouable a 2 joueurs c'est pas si mal a condition d’être vraiment a court de shoots, par contre il faut s’écorcher car c'est pas simple et n’étant pas un grand amateur du genre, je le trouve moyen, préférez 1942.

Portrait de nexy
Hors ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 16607
Re: Jeux Nintendo Entertainment System (NES)

Baltron est un shoot them up à défilement horizontal sorti le 19 mars en 1986 sur Nintendo Famicom, le jeu a été développé par Shouei System et édité par Toei Animation et est uniquement sorti au Japon, jouable a 2 joueurs, s’apparentant a Defender 2.

Baltron est un shoot’em up dans lequel vous contrôlez un vaisseau ou vous avez a disposition un tir vertical rapide et un en cloche plus lent attribué au même bouton pour faire face a vos ennemis venant de face et en contrebas qui vous envoient des missiles.

Contrairement aux shoot them up habituel ici vous avez une sorte de radar qui vous montre votre progression et les ennemis qui arrivent de droite ou de gauche, par votre avancement vous pouvez imposez la vitesse du scrolling jusqu’à un certain niveau, il y a ici un aspect technique qui rentre en compte car il faudra ne pas aller trop lentement mais pas non plus trop rapidement sinon les ennemis vont vous assaillir, mais si vous êtes observateur il y a des endroits spécifiques ou si vous tirez continuellement vous pouvez progresser, la spécificité ici c'est que contrairement a un Defender 2 ou vous avez un certain nombre d'ennemis a tuer et le niveau est fini vous passez au suivant, ici les niveaux sont très longs et se finissent par un boss.

Le jeu possède de bonnes idées, l'aspect technique du jeu peu paraitre bénéfique, en pratique on se contentera de trouver un emplacement plutôt safe car afronter tout le monde est lassant avec des niveaux qui n'en finissent pas, presque moyen, dommage.

Portrait de nexy
Hors ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 16607
Re: Jeux Nintendo Entertainment System (NES)

Battle Tank est une sorte de shoot them up au sol a déplacement libre, développé par Imagineering et édité par Absolute Entertainment, sorti sur Nintendo Entertainment System en 1990 en Amérique du Nord uniquement, jouable a 1 joueur, similaire à Battlezone d'Atari, le jeu a eu plusieurs suites: Super Battletank sorti en 1992 et Super Battle Tank 2 sorti en 1993 sur Super Nintendo.

Le joueur prend place à l'intérieur d'un tank avec une vue à la première personne et détruit tous les ennemis se présentant à lui, le tank est équipé d'un "smoke screen", un lance-missile, un canon de 150mm et d'une mitrailleuse calibre 50, l'objectif du jeu est de détruire tous les tanks et hélicoptères ennemies, si le joueur tire en continu trop longtemps, la mitrailleuse surchauffera et prendra du temps à refroidir, le jeu est doté d'un mode Mission ou il s'agira de remplir les objectifs présenté lors du briefing avant chaque départ.

Au départ les contrôles ne sont pas évident, pour démarrer le tank il faudra appuyer sur B et haut, en appuyant sur bas et haut on règle la hauteur du canon, droite et gauche servant de direction et A pour tirer avec les munitions sélectionnés au préalable, avec Select on a accès a la carte qui nous montre les emplacements des ennemis mais surtout de déplacements accéléré vu qu'en temps réel le tank évolue très doucement, une fois un ennemis en vue on tire de préférence avec les 150mm autour de 60 balles, si au début c'est suffisant a partir du niveau 3 y a beaucoup plus d'ennemis mais surtout des hélicoptères qui sont redoutables et rapides, on sera aussi contraint d'utiliser la mitrailleuse, le "smoke" servira surtout a se dégager d'une position inconfortable vu la lenteur de notre tank.

Le jeu semble être une sorte de simulation de tank permissive car on ne meurt pas en un obus, par contre a partir du niveau 3 et l'arrive des hélicos le jeu se corse sérieusement, il faudra aussi faire attention au fuel, sympa mais si vous êtes amateur, encore mieux.

Portrait de nexy
Hors ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 16607
Re: Jeux Nintendo Entertainment System (NES)

4 jours sont passés avant que je poste les 3 dernières présentations, alors il ne s'agit pas vraiment d'un abandon du topic de ma part mais je suis tombé sur une série de 10 jeux ou il n'y avait que ces 3 la a sortir du lot les autres étant:

- Des jeux de réflexion que je ne peux plus voir... comme Moai-Kun de Konami, Arkanoid de Taito, Babel de Namco et Banana au nom très inspiré, ce sont des jeux qui a leurs époque coutait 500 francs, je plains leurs possesseurs, parmi eux il y a aussi Astro Robo Sasa, qui inclue une mécanique de gravité mais il est aussi maniable que Luigi avec la bouée dans Luigi Mansion 3, et je n'avais pas grand chose a dire si ce n'est "c'est injouable".

- Parmi eux aussi il y avait un jeu de sport Super Dyna'mix Badminton ou sur toutes les parties que j'ai fait j'ai perdu 15-0, c'est simple l'IA ne se trompe jamais 2 fois de suite donc on peut jamais marquer de points et Mach Rider, une belle bouse de Nintendo figurez vous, ici on incarne un motard qui peut tirer sur ses concurrents, il faut gérer notre vitesse, éviter les flaques tous les 2 mètres, et faire attention de ne pas se faire percuter ce qui donne effet a une explosion, prendre une flaque nous envoie par un scripte sur un obstacle, explosion...

=> Bref j'ai longuement réfléchi et hésité, mais a quoi bon vous présenter ça, non seulement que j'ai pas grand chose a dire, aucune qualité particulière, si ce n'est rager sur les défauts et vous dire enfin que ce sont des bouses, Donkey Kong c'est génial a coté, enfin n'hesitez pas a me dire ce que vous en pensez par rapport a ce que je viens de vous dire, moi j'enchaine, a reculons pour cette fois...

Edité par nexy le 30/11/2019 - 03:49

Portrait de nexy
Hors ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 16607
Re: Jeux Nintendo Entertainment System (NES)

F-1 Race est un jeu vidéo de course ou le décor défile, sorti en 1984 sur Nintendo Famicom et en 1990 sur Game Boy, le jeu a été développé et édité par Nintendo, jouable a 1 joueur, une rumeur prétend que le conducteur est Mario comme indiqué dans les suites.

Comme son nom l’indique, ce titre vous place au volant d’une Formule 1 pour participer à trois championnats qui correspondent à autant de niveaux de difficulté (du plus simple au plus compliqué), F-1 Race a aussi servi d'inspiration pour deux mangas de 1985 a 1987.

Je vous parlerai du mode le plus facile car en réalité il est deja difficile, c'est le second jeu de course que je fais sur la console de Nintendo et je m’aperçois que les jeux de courses c’était pas trop ça a l'époque pour la simple et bonne raison qu'a chaque contacte avec un éventuel concurrent notre véhicule explose, et comme l'IA est imprévisible et les routes étroites ça arrive assez souvent, mais pas que, dans Ferrari on était pénalisé par une position trop basse dans le classement, et il fallait se qualifier, rater une qualif signifiait l’échec, ici dans le jeu de Nintendo on s'en tire un peu mieux car mise a part les explosions notre second ennemi est le chrono.

La première course est une ovale donc pas très compliqué, ensuite les choses se compliquent avec des courses de plus en plus compliqués et des virages de plus en plus nombreux ou l'on doit toujours gérer notre "low speed" au départ et parfois dans les virages et aussi "high speed" qui va au delà de 200 km/h qui sera surtout utilisé en ligne droite et pour le dépassement, mais perdre une course ou ne pas la finir nous remet au tout début du jeu, et je trouve qu'il y avait mieux a faire ne serait ce que laisser 3 essais au joueur.

Il y a dix pistes et le jeu datant de 1984 s'en sort mieux que le titre Ferrari de Acclaim (lui sorti en 1992 sans être plus moche surtout dut a moins de contrainte), pour autant recommencer tout depuis le début a chaque échec est très pénalisant, moyen en somme.

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 16766
Re: Jeux Nintendo Entertainment System (NES)

Aaah ! Je commençais à m'impatienter !

Portrait de nexy
Hors ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 16607
Re: Jeux Nintendo Entertainment System (NES)

26, 30 Novembre puis 02 Décembre dont au moins 3 lors de ces dates, on peut pas dire que j'ai vraiment chômé, surtout vu les jeux que je fais en ce moment..., disons que j'en présente pas la moitié car c'est des bouses, je fais que ceux qui sont au moins presque moyen voir plus mauvais si j'ai des choses a dire ^^

Et j'ai attrapé une gastro un peu sévère samedi, il n'y a qu'aujourd'hui que je vais mieux, nous les pauvres avons aussi une âme :D