Skip to Content

[PS1][N64][PC][DC][GC] Resident Evil 2

Dernière contribution

59 posts / 0 nouveau(x)
Modérateur
Portrait de LittleHardy
Hors ligne
A rejoint: 26 décembre 2011
Contributions: 7015
[PS1][N64][PC][DC][GC] Resident Evil 2

Resident Evil 2 est la suite directe du jeu phare de Capcom de 1996. Il met en scène Leon Scott Kennedy et Claire Redfield quelques mois après les événements du premier jeu. Bien que je l'ai découvert assez tard (une dizaine d'années après sa sortie :sic:), il est devenue au fil des années un de mes jeux préférés tout genre/console confondus. Le jeu est vraiment riche, bourré de séquences et d'éléments mémorables. Le système de scénarios complémentaires était novateur pour l'époque et l'ambiance du jeu est vraiment excellente, notamment grâce à une bande sonore, une narration et une mise en scène très rythmée et qui n'ont selon moi pas vieillit (contrairement au kitch de la narration du premier jeu). Les décors sont extrêmement détaillés, les personnages et ennemis superbement modélisés et possédant un niveau de détail bien plus élevé que le premier épisode, ainsi que des animations plus poussées. Tant de qualités qui font que pour moi, Resident Evil 2 reste un hit absolu et le meilleur épisode de la série à ce jour.

Fort du succès du premier épisode, le jeu sera mis en chantier peu de temps après la sortie Japonaise de celui-ci. Cette première version (baptisée Resident Evil 1.5 par les fans) était prévue pour sortir en 1997, mais suite à un remaniement complet du projet, Resident Evil 2 ne sortira finalement qu'en janvier 1998 aux Etats-Unis et au Japon (mais chez nous il faudra encore attendre).

En savoir plus sur Resident Evil 1.5 :
http://www.hooper.fr/forums/retro-32-64-bits/ps1-resident-evil-15


QUELQUES PUBLICITÉS

LE VIDÉOTEST D'HOOPER


La démo de Resident Evil 2 sera disponible en France avec le PlayStation Magazine n°20 du mois de mai 1998, soit le mois de la sortie du jeu chez nous. Cette démo démarrait directement au début du scénario A de Leon et était limitée à dix minutes de temps de jeu (cut-scènes comprises). Il s'agit de la version finale du jeu et ne comporte pas de différences avec celle-ci mis à part l'absence de cinématiques. Le jeu sort en Europe le 8 mai 1998. Une autre démo du jeu sera disponible dans un CD bonus offert avec la version Director's Cut du premier Resident Evil sortie en septembre 1998 chez nous.

-

Cette démo est complètement différente de l'autre car elle nous montre un stade bien moins avancé du développement et comporte énormément de différences avec le jeu final. Et elle se termine sur un final tellement inattendu connaissant le jeu final que ça m'en donnerait envie d'en voir plus de cette version. :p

DESCRIPTION DE CETTE DEMO



Deux mois ont passé depuis l'incident du manoir (événements de Resident Evil 0 et 1). L’épidémie s'est répandue et les zombies commencent à envahir la ville de Raccoon. Leon Scott Kennedy, jeune recrue de la police de Raccoon, arrive dans la ville pour son tout premier jour de travail en tant que policier. De son côté, Claire Redfield enquête sur la disparition de son frère, un officier des S.T.A.R.S. impliqué dans les événements du premier jeu, duquel elle n'a plus de nouvelles depuis quelques temps. Leon et Claire se rencontreront alors qu'ils découvrent tout deux à peine l'horreur qui s'est emparée de la ville, mais seront séparés suite à un accident de voiture. Durant l'aventure, ils tenteront d'échapper aux dangers qui se dressent devant eux, tout en aidant les éventuels survivants et en découvrant ce qui est vraiment arrivé à la ville de Raccoon..

Le jeu est bien plus ambitieux que son prédécesseur. Tenant sur deux disques (détail qui avait certainement plus d'impact à l'époque que de nos jours), chaque CD permet de faire indépendamment les scénarios de Leon (CD1) et Claire (CD2). Mais la grande originalité du titre vient du fait que voir le scénario entier, il faudra tout d'abord terminer le jeu une première fois avec un des deux personnages, puis charger la sauvegarde de fin de partie à partir de l'autre CD afin de recommencer le jeu du point de vue du second personnage. Vous parcourrez alors le jeu et accéder à des environnements et une histoire différente, les scénarios des deux personnages se déroulant simultanément. On distingue ainsi quatre scénarios :

  • LEON A Démarrez une nouvelle partie à partir du CD1.
  • CLAIRE A Démarrez une nouvelle partie à partir du CD2.
  • LEON B Terminez une première fois le scénario A de Claire et reprenez la sauvegarde à partir du CD1.
  • CLAIRE B Terminez une première fois le scénario A de Leon et reprenez la sauvegarde à partir du CD2.

Il existe plusieurs différences entre ces quatre scénarios plus ou moins importantes, les scénarios se complétant tous plus ou moins au final. Les objets seront placés à des endroits différents, les personnages rencontrés et le placement des ennemis seront différents, certains passages sont accessibles qu'à travers certains scénarios et pas d'autres, les dialogues seront également différents..

Il faut savoir que vous n’accéderez pas au boss final du jeu ni à la bonne fin du jeu en terminant seulement les scénarios A des personnages, pour cela il faudra terminer le scénario B d'un des deux personnages. Pour ceux qui jouent au jeu pour la première fois, je conseille de commencer par le scénario A de Leon et d’enchaîner sur le scénario B de Claire, car pour moi c'est le cheminement le plus logique du scénario du jeu.

Le scénario B d'un personnage est complémentaire avec le scénario A de l'autre. Même si on refait quelques actions en double (seulement dans le commissariat), l'histoire suit réellement le cheminement des deux personnages et les actions du premier ont parfois des répercussions sur le scénario de l'autre. Chaque scénario A est complémentaire avec le scénario B associé et le cheminement des personnages sont cohérents entre eux.

-
- Wait ! Don't Shoot !
- Get Down !
Culte.

Resident Evil 2 met la barre très haute d'entrée de jeu. Après la séquence d'introduction, on se retrouve directement plogé en plein cœur de la ville de Raccoon City, à peine présentée dans le premier jeu et pas encore au niveau du culte qu'elle atteint aujourd'hui, assaillis par une horde de zombie qui nous obligent à fuir. Dès le départ le jeu ne ménage pas le joueur, sans doute partant du principe qu'il a joué au premier épisode et qu'il connait donc le gameplay (qui n'a guère changé dans cet épisode).

Jusqu'à l'arrivée au commissariat de police de la ville, la séquence entièrement tournée vers l'action puisqu'il faudra se rendre jusqu'au commissariat en tuant ou esquivant les ennemis devant soit et sans jamais revenir en arrière ou s'arrêter à un endroit. Cette simple séquence selon moi amène généralement les gens à dire que le jeu est plus tourné action et est moins survival-horror que le précédent, mais je ne suis pas d'accord avec cela. Passé cette séquence, on se retrouvera dans des environnements fermés qui demanderont de résoudre des énigmes et qui ne sont pas dépourvues d'allers-retours, et le jeu s'inscrit dans la même lignée que son prédécesseur (qui lui aussi possédait pas mal de séquences typées action). Franchement je trouve le jeu ne perd rien de l'ambiance du premier épisode et était tout aussi flippant à l'époque de sa sortie voir plus, même si elle pourra sans doute être qualifiée de moins oppressante que celle du premier épisode (ce que je met en partie sur le compte de sa technique, de sa date de sortie et de la nouveauté pour l'époque).

Comme le modèle sur lequel se basent la plupart des jeux de la série, Resident Evil 2 se décompose en deux grandes parties, un "manoir" et un complexe technologique souterrain. La première partie du jeu se passe dans le commissariat de Raccoon City, qui rappelle le manoir du premier Resident Evil. On y trouve une progression qui se fait grâce à des énigmes et un système de portes à emblèmes. La deuxième partie du jeu se passe dans un complexe sous-terrain dans lequel les monstres sont bien plus nombreux et dangereux. Durant le jeu, on affronte un certain nombre de boss, dont certains qui reviendront plusieurs fois et certains propres à certains personnages et scénarios.

Au niveau du gameplay, on a un jeu qui reste sur la base de son prédécesseur et ne comporte malheureusement quasiment pas d'améliorations, par contre il améliore grandement ce qui se faisait dans le premier épisode au niveau technique. Les ennemis et les personnages sont beaucoup mieux modélisés et détaillés, les zombies possèdent également un bon nombre de skins différentes. On a bien plus d'environnements extérieurs que dans le premier jeu. Les décors fourmillent de détails et font parti de ce qui se fait de mieux en terme de décors pré-calculés sur 32 bits . On voit aussi l'apparition d'effets sur les zombies comme de la chair qui se détachent de leurs corps quand on tire dessus, la possibilité de les couper en deux avec le fusil ou de leur arracher un bras en se débattant.

Au niveau de la durée de vie, je pense qu'on peut compter entre dix et douze heures pour terminer le jeu (scénario A + scénario B) une première fois sans le connaitre. Une fois que vous le connaîtrez, vous terminerez sans doute plus rapidement les scénarios alternatifs ce qui nous amène à un peu moins d'une vingtaine d'heures environ juste pour terminer les quatre scénarios. Comme dans tout bon Resident Evil qui se respecte, il est possible de débloquer des armes aux munitions infinies, des costumes bonus et même un mode de jeu bonus mettant en scène Hunk, le quatrième survivant, qu'il ne sera pas aisé à débloquer.

Le gameplay est somme toute assez similaire à celui du premier épisode. On peut noter cependant quelques améliorations et nouveautés.

  • On a accès à une vidée automatique dans les options (qui est désactivée de base).
  • Certaines armes peuvent être améliorées sous la forme de pièces à assembler avec l'arme.
  • Certaines armes automatiques (munitions en %) pourront être rechargées.
  • On voit l'apparition d'un mode facile et d'un mode moyen, et les deux personnages sont équilibrés.
  • On aura la possibilité durant l'aventure de contrôler des personnages autre que Leon et Claire.
  • Il est possible de faire certains choix qui influeront sur la partie avec l'autre personnage.

La vie du personnage est affichée par un électrocardiogramme qui se décompose en trois niveaux de blessures (OK, Faible et Danger). Ces niveaux sont visibles grâce aux animations du personnage directement dans le jeu, ce qui permet de savoir à peu près ou on en est au niveau de notre barre de vie sans avoir d'information affichée directement à l'écran, ce qui renforce grandement l'immersion.

  • OK : Votre vie est au maximum.
  • Faible : Le personnage se tient le bras.
  • Danger : Le personnage se tient le bras et titube, ce qui le ralentit grandement. Vous êtes très vulnérables et une attaque ou deux peut vous tuer, prenez rapidement un soin !
  • Poison : Lorsque le personnage est empoisonné, sa vie baisse régulièrement tant qu'il n'a pas pris une herbe bleue. Attention, lorsque l'électrocardiogramme affiche l'état "poison", il n'affiche plus le niveau de vie du personnage qui ne sera alors visible que par ses mouvements. L'empoisonnement ne peux pas tuer le personnage et ne fera baisser la vie qu'au maximum à l'état de "danger".

Pour vous remettre de la vie dans le jeu, il faudra soit trouver des herbes, soit trouver des sprays.

  • Herbe verte : Seule, elle soigne un tiers de la barre de vie (à utiliser en état "faible" jaune).
  • Herbe rouge : Associée à une herbe verte, elle soigne totalement la barre de vie.
  • Herbe bleue : Soigne du poison (l'herbe bleue peut être prise seule contrairement à l'herbe rouge).
  • Spray : Soigne complètement la barre de vie. Attention, ils ne soignent pas du poison et font baisser le score en fin de partie.

En combinant les herbes entre elles, il est possible de les réunir en un mélange unique. Le principal intérêt de l'association des herbes est de prendre moins de place dans l'inventaire car un mélange de deux herbes ne prend qu'une case de l'inventaire là ou les deux herbes en prennent deux.

  • Herbe verte + Herbe verte : Soigne deux tiers de la barre de vie (à utiliser en état "faible" orange).
  • Herbe verte + Herbe verte + Herbe verte : Soigne totalement la barre de vie (à utiliser en état "danger").
  • Herbe verte + Herbe rouge : Soigne toute la barre de vie.
  • Herbe verte + Herbe bleue : Soigne un tiers de la barre de vie et soigne du poison.
  • Herbe verte + Herbe bleue + Herbe rouge : Soigne totalement la barre de vie et soigne du poison.

Le système de sauvegarde est ponctuel et limité. Il vous faudra trouver une machine à écrire et être en possession d'au moins un ruban encreur pour pouvoir effectuer une sauvegarde. On trouve la plupart du temps au moins deux ruban encreur près d'une machine à écrire et d'autres à certains endroits du jeu. En effectuant des sauvegardes assez éloignées les unes des autres et en ne les gâchant pas, le nombre de sauvegardes ne devrait pas poser de soucis.

_______________________________________________________

Durant l'aventure, on sera parfois accompagné d'un personnage secondaire qui sera lié à l'histoire des principaux et que l'on pourra contrôler à quelques (malheureusement rares) occasions.

LEON S. KENNEDY : Leon est une jeune recrue de la police de Raccoon City, et arrive dans la ville pour son tout premier jour de travail en tant que policier. ne s'attendant pas à l'horreur qui a envahit la ville, il cherchera bien vite à aider les survivants de par sa fonction. En début de partie, Leon porte sur lui un H&K VP70 modifiable (il pourra être amélioré en lui ajoutant des pièces de pistolet), et un spray de soin. Son objet spécial est un briquet (Leon était-il fumeur ? :p).
CLAIRE REDFIELD : Claire Redfield enquête sur la disparition de son frère, Chris Redfield, un officier des S.T.A.R.S. (une unité d'élite de la police de Raccoon City) impliqué dans les événements du premier jeu et duquel elle n'a plus de nouvelles depuis quelques temps. Elle vient donc enquêter sur son lieu de travail, à Raccoon City, afin de le retrouver et savoir si il va bien. Durant l'aventure, on apprendra ce qu'il est arrivé à Chris, introduction au scénario de Resident Evil: Code Veronica. En début de partie, Claire porte sur elle un Browning HD et un spray de soin, et son objet spécial est un crochet qui lui servira à crocheter certaines serrures.
ADA WONG : Ada se rend dans la ville de Raccoon pour essayer de trouver des réponses sur la disparition de son petit ami John, disparut 6 mois plus tôt alors qu'il travaillait pour une filiale d'Umbruella à Chicago. Elle cherche à connaitre les secrets que cache la compagnie afin de faire cesser ses agissements. Elle porte sur elle un Browning HD et son objet spécial est une photo d'elle et de son petit ami John. Lorsqu'elle accompagne Leon, Ada peut tirer sur les ennemis pour l'aider (l'IA n'est pas extrêmement bien faite à ce niveau et Ada tire rarement, et seulement si Leon tire également).
SHERRY : Sherry a été envoyée au commissariat de Raccoon City par sa mère qui craignait pour sa sécurité. Malheureusement, l'épidémie ayant atteint le commissariat, elle se retrouve prisonnière avec les zombies et forcée de se déplacer à travers les conduits d'aération du bâtiment. Le personnage me rappelle d'ailleurs énormément le personnage de Newt dans Aliens (Claire et Leon pourraient d'ailleurs être associés à Ripley et Hicks en poussant un peu la comparaison avec Aliens). Sherry ne peut pas se battre ni avoir d'arme, et elle ne porte dans son inventaire qu'une trousse de soin. Son objet spécial est une photo d'elle et de ses parents. Il est intéressant de noter que si Sherry se fait toucher, aucune animation de blessure ne sera visible sur elle. Peut-être que pour l'époque, contrôler un enfant blessé dans un jeu était un peu excessif. Pourtant, elle a bien des écrans de morts comme pour les autres personnages ce qui était osé je trouve.

Le soucis du détail :

Lorsqu'elle accompagne Claire, Sherry a une animation assez sympathique si on s'arrête. Elle se met à notre hauteur, donne la main à Claire et les deux personnages se regardent. Si on s'éloigne trop d'elle, elle s'accroupie, terrorisée, et met sa tête entre ses bras. Il faudra alors s'approcher à nouveau d'elle pour qu'elle se relève.

_____________________________________________________________

Le jeu est sorti sur pas mal de supports, la plupart n'offrant pas énormément de différences graphiques mas principalement des bonus tel que des tenues différentes ou modes des modes de jeu supplémentaires. Petite précision, je n'ai pas testé toutes les versions moi-même et je me base principalement sur les informations données ici. Si vous voyez des choses à ajouter, n'hésitez pas à me le faire savoir.




« Extreme Battle »

Les versions « DualShock Edition » sur PlayStation (non sortie en Europe), PC, Dreamcast et GameCube comportent toutes un mode « Extreme Battle » qui se débloque une fois les deux scénarios terminés avec un rang A. Ce mode permet d'incarner quatre personnages (Leon S. Kennedy, Claire Redfield, Ada Wong et Chris Redfield issu du premier Resident Evil), chaque personnage possédant un équipement différent. Le but de ce mode est de s'enfuir du laboratoire pour remonter dans le commissariat afin d'y trouver quatre bombes placées aléatoirement et de les emmener dans le train pour s'enfuir.

« The 4th Survivor »

Le mode « The 4th Survivor » est un mode bonus présent sur toutes les versions du jeu. Il se se débloque une fois les deux scénarios terminés avec un rang A. Ce mode de jeu permet d'incarner pour la première fois dans la série Hunk, le quatrième survivant, un mercenaire employé par Umbruella pour récupérer un échantillon du Virus-G, et qui tente de s'échapper de Raccoon City avant que la ville soit détruite.
« The 4th Survivor » est un mode chronométré dans lequel il faudra arriver jusqu'à un hélicoptère après avoir traversé les égouts et une partie du commisariat de police. Hunk ne dispose pas d'assez de munitions pour venir à bout de tous les ennemis, et il n'y a aucun item à ramasser sur le chemin, donc certains combats doivent être évités.
Le timer n'aparaissait pas dans la première version du jeu et n'a été ajoutée qu'à partir de la DualShock Edition.

« The To-Fu Survivor »

« The To-Fu Survivor » est une parioie du mode « The 4th Survivor » dans lequel on incarne un... moreeau de tofu à la place de Hunk. Le mode est en soit identique, mais est d'une extrême difficulté due au fait que notre Tofu n'est armé que d'un couteau de combat et de quelques herbes (deux vertes et une bleue). Il est cependant assez résistant, et ne s'épuise pas lorsqu'il est blessé (il changera seulement de couleur). Il ne perdra de la vitesse que s'il est empoisonné ou en statut "danger". Lorsqu'il se fait aggriper, Tofu parle en Japonais. Il a également ses propres bruitages cartoonesques. A la fin du mini-jeu, il s'échappe dans le même hélicoptère que Hunk, mais celui-ci se fera dévorer par Hunk dans l'écran de fin de mission.
Débloquer ce mini-jeu n'est également pas chose aisée car il faudra pour cela terminer n'importe quel scénario, ou combinaison de scénarios, six fois de suite, en moins de 2h30, chacun avec un rang A.
Le personnage de Tofu avait initialement été créé par Capcom pour tester les collisions du jeu.



Possédant un univers riche, Resident Evil 2 a le scénario qui s'est le plus développé au fil des années dans la série et l'épisode qui a été le plus repris dans des spin-off. Il a également fait l'objet de clins d’œil et de références dans plusieurs autres jeux, preuve de son impacte sur le monde du jeu vidéo. N'hésitez pas à me dire si vous en connaissez d'autres !

Dans Final Fantasy IX, en inspectant une statue dans le Château de Lindblum, vous pouvez lire "Hum... Looks like there's no place to put the medal.". Il s'agit très probablement d'une référence à Resident Evil 2 et l'énigme de la statue dans le hall du commissariat.

Dans le jeu Super Ultra Dead Rising 3 Arcade Remix Hyper Edition EX + alpha, un bonus transforme le personnage en Tofu pendant un temps limité.

Dans le jeu de snowboard Trick'n Snowboard également développé par Capcom, il est possible de contrôler Leon, Claire ainsi qu'un zombie policier dans le mode "Free". Pour les débloquer, il faut taper : sur l'écran titre. Puis dans le mode "Free", il faut appuyer sur L2 ou R2 à l'écran de sélection des personnages pour accéder aux personnages bonus.

Resident Evil: Outbreak File #2 nous permet de revisiter le commissariat de la police de Raccoon City dans le scénario 'Desperate Times' qui se déroule juste avant Resident Evil 2. On y rencontre quelques membres des forces de police durant leur fuite de la ville, dont Marvin qu'on rencontre au début de Resident Evil 2. On y revisite la plupart des salles présentes dans le jeu de base, entièrement modélisées en 3D, ainsi que quelques salles inédites. Ce scénario est un très bel hommage au jeu de base.
Dans le premier Resident Evil: Outbreak, on explore également une partie du laboratoire souterrain qu'on voit dans Resident Evil 2.

Resident Evil: the Darkside Chronicles est un rail-shooter développé par Cavia (Resident Evil: Dead Aim) qui se déroule principalement durant les événements de Resident Evil 2 et Resident Evil: Code Veronica. Il reprend l'histoire dans un espèce de condencé des point principaux de l'histoire et des meilleurs passages du jeu de base, et apporte quelques modifications et quelques précisions sur son scénario. un des points les plus intéressants du jeu est bien entendu de revisiter les environnements du jeu sous un autre point de vue, entièrement modélisés en 3D avec un peu de destruction de décors ajouté par-ci par-là, ainsi que de nouvelles scènes cinématiques oubliables face à celles du jeu de base mais qui parfois leur apportent un complément. On peut également débloquer plusieurs dossiers et fiches personnages qui nous en apprennent plus sur l'histoire et le background du jeu.
Il y a également un niveau du jeu inspiré du mode « To-Fu Survivor » dans lequel les zombies sont remplacés oar des morceaux de Tofu. Il se débloque en terminant le jeu. Cette mission est assez difficile, mais n'a rien de particulier en dehors du changement de skin des ennemis.

Resident Evil: Operation Raccoon City, le TPS développé par Slant Six Games, ajoute au scénario l'histoire parallèle des membres du U.S.S. (Umbrella Security Service) à la recherche du Virus-G. Ils y rencontrent les Spec Ops, soldats d'élite de l'armée américaine, qui cherchent à aider les survivants à fuir de Raccoon City après l'épidémie. Dans ce jeu, on croise à quelques passages Leon et Claire pendant leur fuite.

En janvier 2019 sortira le remake de Resident Evil 2, développé par Capcom.

Edité par LittleHardy le 25/06/2018 - 03:17

Membre bloqué
Portrait de Saut_Rond
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 2567
Re: Resident Evil 2

Edité par Saut_Rond le 14/10/2016 - 10:12

**Signature supprimée pour caricature réaliste de mauvais goût**

Portrait de Luthorsoap
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 140
Re: Resident Evil 2

J'adore resident evil 2 c'est l'un des épisodes que je préfère avec resident evil code veronica du lourd.

Portrait de spidergreg
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 14
Re: Resident Evil 2

Très très bon Resident-evil!!!
Meilleur que le premier je trouve. Toujours bien flippant (je suis d'accord avec toi saut_rond), mais avec plus d'action, un "terrain de jeu" bien plus vaste, une aventure plus longue, de nouveaux perso excellents (Léon est mon préféré de tous). La suite parfaite.
Le scénario est vraiment génial et les interactions d'un perso à l'autre sont sympas aussi.
Pour moi le meilleur épisode de la saga. je l'ai toujours sur dreamcast.
Dommage qu'ils n'en aient pas fait un remake comme avec le un sur game-cube, je suis sûr que ça aurait été une tuerie!!!

Portrait de berurierharper
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 65
Re: Resident Evil 2

Ha Resident Evil 2 est tous simplement mon jeu préféré il est culte comme le premier, l'histoire est sublimes les personnages sont charismatique à souhait, et le jeu à son esthétique propre et digne des plus grands (en questions des décors précalculés), les musiques sont dignes des meilleur OST du jeu vidéo tel des productions cinématographiques. Ce jeu je dois l'avoir au moin 13 exemplaires en tous genres et des imports, je suis fan de la série (Resident Evil 1, 2, 3, Code Veronica, Zéro) car tous les autres sont navrants.

Portrait de Lagrogne
Hors ligne
A rejoint: 7 septembre 2011
Contributions: 128
Re: Resident Evil 2

J'ai une question, à quoi sert le rideau de fer car quand on le met, au bout d'un moment, les zombies force le passage ?

Portrait de Fizo0
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 669
Re: [PS1] Resident Evil 2

Sa nous laisse le temps de faire tout ce qu'on a, a faire au sous sol, avant que sa se rouvre. Normalement t'aura tout fait et donc sa te genera pas quand sa rouvrira.
Si je m'en souviens bien...

Portrait de sneo
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 26
Re: [PS1] Resident Evil 2

Ce R.E était très sympa.
On peut bien sur le considérer comme un survival horror aussi car il fallait certes moins que R.E.1 gérer ces munitions, la place dans le sac etc et j'ai vraiment de bon souvenir dessus (jouer dans la nuit avec un pote :D )
La fin avec Leon et le moment avec Ada sont vraiment épique. (belle musique)

Un jeu que j'ai toujours dans ma collection ;)

Sinon la licence R.E bah de plus en plus déçu car ça devient du easy mode avec des armes et munition à foison, un jeu qui devient action (le changement a partir du 4...)

Le spin off qui va sortir a l'air d'être un retour au source (Raccoon City, zombie etc...) mais bon c'est un mode coopération tout ça et c'est vraiment chiant ça, et ils ont au vu des images surtout fait un bon mode en Ligne coopération etc ce qui est dommage j'aurais préférer qu'ils nous pondent un bon gros scénario en solo.

J'espère un R.E.6 qui revient aux sources.

Edité par LittleHardy le 07/08/2014 - 21:51
Portrait de Gabriel_le_kamikaze
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 18
Re: Resident Evil 2

En fait le survival horror est né avec ALONE IN THE DARK sur PC a lepoque... Pour moi quand on me dit que resident evil 2 est un survival horror je dis OUI mais il pose les choses differemment parcequil ya des phases a lexterieur et on peut pousser les zombies pour les faire tomber, le gameplay est un peu plus nerveux aussi... on est loin de lambiance du 1 qdmm car dans le 1 les munitions sont comptées et les zombies une fois quils vous choppent reculent legeremenet et peuvent juste apres vous remordre donc le vrai survival horror par rapport a limage que je men fait c'est le premier sorti en 1996 sur la ps1 etc. Toutefois ce deuxieme episode a un coté vraiment malsain avec des personnage assez dérangés comme le chef de la police... il est plus gore aussi et puis c'ets vrai quil faut le finir 4 fois pour voir la vraie fin donc il a une duree de vie assez grande par rapport au premier, il ya aussi lespece de monstre "indestructible" qui fera penser plus tard a Nemesis... un grand moment d'horreur biologique pourtant moins bon que le premier dans mes souvenirs

Citation:
J'ai une question, à quoi sert le rideau de fer car quand on le met, au bout d'un moment, les zombies force le passage ?

oui c'ets pour empecher les zombies de rentrer

Citation:
Ha Resident Evil 2 est tous simplement mon jeu préféré il est culte comme le premier, l'histoire est sublimes les personnages sont charismatique à souhait, et le jeu à son esthétique propre et digne des plus grands (en questions des décors précalculés), les musiques sont dignes des meilleur OST du jeu vidéo tel des productions cinématographiques. Ce jeu je dois l'avoir au moin 13 exemplaires en tous genres et des imports, je suis fan de la série (Resident Evil 1, 2, 3, Code Veronica, Zéro) car tous les autres sont navrants.

oui les musiques sont vraiment tres bonnes, jen ai mm en mp3 sur ma psp c'est dire si je les aime ( la musique du commissariat dans le 2 et aussi la musique du Befroit dans le 3 par ex)! perso si tu veux jai été moins surpris par ce deuxieme episode que le premier qui mavait vraiment mis une claque quant à l'ambiance et surtout son intro hyper kitch avec de vrais acteurs (censurée chez nous à l'epoque)

Edité par LittleHardy le 07/08/2014 - 21:53

KAMIIIIIIIIIIIIIIKAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAZZZZZZEEEEE !!!!
...I've No Mercy For Who have None...

Portrait de misaki4
Hors ligne
A rejoint: 6 septembre 2011
Contributions: 12
Re: Resident Evil 2

Pourquoi des gens disent que ce n'est pas un survival horror alors qu'on est dans un monde d'horreur et le but est de survivre et fuir. En plus il est pas si action que ça le 1 il y a pas mal de phase de shoot aussi il y avais moins de zone à explorer c'est pour cela qu'on a l'impression que c'est moins action par rapport à Résident evil 2. Tout les résident evil sont très dur à départager mais j'ai quand même ma préférence pour le 2. Leon est le personnage le plus charismatique après Jill et Wesker bien sûr.

Portrait de Fizo0
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 669
Re: [PS1] Resident Evil 2

Enfaite c'est que dans le 1 les munitions était assez limité comparé au 2 ou on pouvais gérer plus facilement.