Skip to Content

Qu'écoutez-vous en ce moment

Dernière contribution

5428 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Depakote
Hors ligne
A rejoint: 8 janvier 2019
Contributions: 488
Re: Qu'écoutez-vous en ce moment

J’embrasse les camarades Atronak, GreenSnake, doki, Butch, Umbasa, Thonyo, Trikou, Dark P., Darkspeed, K3nsh1r0, Willdo, Ploum (j’en oublie), qui ont continué d’échanger musique durant l’Apocalypse. Cela fait deux jours que j’écoute ce que vous avez déposé. J’ai fait mon marché, y a toujours de la qualité et de belles découvertes. Merci à vous. Des raisons techniques (ordi HS que je viens de faire réparer il y a quelques jours seulement) m’ont empêché d’avoir accès au Net jusqu’ici. J’ai dû faire passer d’autres priorités avant : un mois et demi de loyer en retard, et, comme la fille de l’ami nexy que j’embrasse très fort (j’espère de tout coeur qu’elle, toi et les tiens, vous vous portez mieux), je me suis pété la dent de devant durant le confi. Résultat : 122 euros. Ouep, après la Couronne 19, la Couronne 122. Mais je ne vais pas m’étaler davantage, on en a tous chiés, ce serait mal rouvrir cette fabuleuse fenêtre d’air frais que peut être le Net, y aurait comme une espèce de volupté malsaine à déballer tout son compte d’emmerdes en place publique. J’embrasse très fort la divine Mnemosyne en caressant sa belle chevelure post-Renaissance. Ainsi que KyloR et fafnir, j’ai appris (je rattrape la lecture des topics peu à peu) que vous êtes allés bosser pendant que les uns serraient les fesses en se serrant dans un deux-pièces, et que les autres pensaient « Le monde d’après » dans leur maison secondaire en Bretagne ou sur la Côte d’Azur - vous avez mon in-dé-fec-ti-ble admiration et tout mon respect. Et puis Chuck et Yoshi qui ont su modérer la tête froide en gérant l’anxiété, la colère (compréhensible) des participants, tout en gérant leur propre anxiété-colère, chapeau ! Et puis Nico, Plop, re-Thonyo, re-Umbasa qui ont su garder leur humour légendaire. Sans oublier Helli, j’sais pas à quoi tu carburais, mais c’était au moins des barres de Lion, quelle pugnacité, quelle vivacité dans les débats ! La digne fille de d’Artagnan ! ;-)

J’en oublie forcément, Darkjack2, Genesis, White Silent, Phil, Alex, Rudolf, MAT, Al_Bundy, 100T hammer, Ouroboros, LENNETH, SUPER_DJEBEE que je prends toujours plaisir à lire.

UNCHARTOUILLE, notre Nostradamus au grand cœur, qui fabriquait des masques et les donnait autour de lui : la classe suprême. Et je me réjouis de revoir cette tête de linotte d’Antonius !

(Pang Tong, si tu me lis, santé à toi et aux tiens.)

Greed wears a disarming face
No one is Jupiter
Show love, it's priority
Show love, it's priority

Portrait de White Silent
Hors ligne
A rejoint: 18 novembre 2017
Contributions: 700
Re: Qu'écoutez-vous en ce moment

Depakote, même si je fais partie de ceux que tu as "oublié forcément" :p, je te remercie pour ce message plein d'amour.

"La chose la plus miséricordieuse en ce bas monde est bien, je crois, l'incapacité de l'esprit humain à mettre en relation tout ce qu'il contient" Howard Phillips Lovecraft

Portrait de Umbasa
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 15884
Re: Qu'écoutez-vous en ce moment

Un énorme coucou au poto Depakote. :)

Citation:
Et puis Nico, Plop, re-Thonyo, re-Umbasa qui ont su garder leur humour légendaire

Il me connais bien, l'enculer. ^^

Portrait de Trikounet
Hors ligne
A rejoint: 27 juillet 2016
Contributions: 2121
Re: Qu'écoutez-vous en ce moment

Coucou Depakote ! Ravi de te revoir et merci pour ton gentil message. Et oui, tu as raison : Umbasa il est bizarre mais on fait avec. :(

Sinon, histoire de voyager un petit peu, voilà de l'ambient cosmique avec des arpèges qui donnent envie de traverser la Voie Lactée :

Perso, ça me rappelle beaucoup le style berlinois mais c'est américain, enjoy !

Portrait de Depakote
Hors ligne
A rejoint: 8 janvier 2019
Contributions: 488
Re: Qu'écoutez-vous en ce moment

@ White Silent : Comment ai-je machiné mon affaire pour te mettre dans les « j’en oublie forcément », de surcroît sur ce topic, alors que j’ai écouté ces derniers jours plein de morceaux que tu as postés durant la longue période où je n’avais plus accès à rien ? Enfin... Heureusement ton soleil est venu torréfier mon message trop liquide. Que veux-tu ! J’ai la main lourde sur le sirop de sucre. C’est toujours pareil. Je ne sais pas prendre la parole sans accrocher des guirlandes aux phrases. Cette décoration superflue une fois enlevée, en une ligne, tu es allé à l’essentiel. Comme quoi la compagnie du cœur corrige bien des choses. Merci, White Silent. Pour revenir au sujet, Smell the roses de Zenzile, belle découverte pour moi ! Dès l’entrée en matière, j’ai accroché à son reggae/dub tout en finesse où mélancolie et ironie se conjuguent à merveille. Le phrasé de la diseuse - car on affaire là à du « talk over » davantage qu’à du chant - avec cette ambiance entêtante bien sentie, ça m’a fait direct penser à Grace Jones et à Laurie Anderson. Super morceau à écouter en repeat. Merci à toi, White Silent.

@ Umbasa : Sachant que chez toi « enculé » est une marque d’affection que tu destines aux gens que tu apprécies, je suis profondément (l’adverbe va bien) touché. Thanks pour le feedback, poto. ;-)

@ Trikou : Vraiment content de pouvoir te lire et te parler à nouveau (au fait, t’as des nouvelles de Yassine ?). Entre parenthèses, j’ai été scotché par ton analyse à l’instant t de la situation en t’appuyant sur une revue telle que The Lancent. J’espère que ton père a pu reprendre le chemin de l’établissement où il enseigne et que tes hérissons vont bien. Merci pour le voyage en vaisseau spatial commandé par le captain Steve Roach. Je connaissais le bonhomme mais pas ce morceau-là. En effet, c’est dans la même veine que le groupe que tu m’avais fait découvrir, Piramid Peak, schulzien et tangerinien à mort. Du coup, rendons grâce aux Berlinois :

EDIT : Fais pas gaffe, Trikou. Je viens à peine de réaliser que nous étions en période de vacances scolaires. D’autant que ton père doit bosser en Université et doit, pour l’heure, n’avoir qu’une idée en tête : s’oxygéner la tronche. Fais pas gaffe. J’ai décidément du mal à reprendre le train en marche. Et t’embête pas. Je vais MP Mnemo et Yassine. Je suis inquiet pour eux. Merci encore pour le voyage intersidéral.

Edité par Depakote le 20/07/2020 - 07:42
Portrait de White Silent
Hors ligne
A rejoint: 18 novembre 2017
Contributions: 700
Re: Qu'écoutez-vous en ce moment

Tant mieux si tu as apprécié Zenzile, en voici une autre qui pourrait te plaire :

Le nom de la "diseuse" est Jamika Ajalon que l'on retrouve aussi sur ce morceau car elle ne fait pas partie du groupe à proprement parlé mais c'est une "guest" qui est souvent présente.

Et un peu de Mei Tei Sho, que je te laisse découvrir si tu ne connais pas. C'est une compo en 2 parties, la 1ère, plutôt instrumental et la 2nd qui raconte l'histoire. (c'est bien "Bagdad is burning part 2" pour la 2ème, ils ont fait une erreur)

Et enfin voici Sixteen HorsePower ou 16 HorsePower, (les deux fonctionnes) :

Et Woven Hand qui est un autre groupe formé par David Eugene Edwards, le chanteur de 16 Horsepower en parallèle à celui-ci.

Bonne écoute. ^^

"La chose la plus miséricordieuse en ce bas monde est bien, je crois, l'incapacité de l'esprit humain à mettre en relation tout ce qu'il contient" Howard Phillips Lovecraft

Portrait de GreenSnake
Hors ligne
A rejoint: 19 février 2012
Contributions: 4454
Re: Qu'écoutez-vous en ce moment

Le retour de Depakote fait grand grand plaisir ! Gloire à lui.

Bon pour répondre au sujet, je subi la corvée du père de famille...

Sell kids for food

Portrait de Atronak
Hors ligne
A rejoint: 14 novembre 2012
Contributions: 1943
Re: Qu'écoutez-vous en ce moment

Bonsoir a tous, bonne vacances a ceux qui y sont, et bon retour a Dekapote.
Voila ma selection du moment.

Petit son cool, MF Doom et Regie Snow.

Pour les vacanciers, Carly Simon, morceau dispo sur la BO du film "Soup For One, film assez mauvais sorti en 1982, mais la BO est escellente.

The Goods - Shots, ça fait plaisir d'entendre a nouveau ce genre de tempo, et l'album est très cool.
Ca c'est la colab "confinée" qu'ils ont posté y'a quelque temps:

Et le dernier album de Beck est très bon aussi avec des morceaux planants comme Chemical.

Dieu que ce que j'ois est triste

Ma Playlist Soul Funk sur Youtube

Mon Soundcloud: https://soundcloud.com/le-doodz

Portrait de Depakote
Hors ligne
A rejoint: 8 janvier 2019
Contributions: 488
Re: Qu'écoutez-vous en ce moment

@ White Silent : La diseuse... On croirait la scène où Roxane, dans Cyrano, se presse d’aller retrouver ses amis les précieux et les précieuses pour ne pas manquer le discours sur Le Tendre. La diseuse... Ah, j’te jure... J’sais pas d’où je l’ai sorti celui-là, certainement « d’une bouche empruntée au derrière d’une poule », en d’autres termes, de mon cul. Il y a toujours, dans la manière dont un échange s’agence, des mobiles qui nous échappent. Toutefois, après réécoute, je retrouve toujours mettons... ce « parlé-chanté » propre à certaines interprètes à texte, genre Anne Clark, mais ce n’est pas la scansion d’Anne Clark. Dans Smell the roses (le premier morceau de Zenzile que tu as mis), j’entends Laurie Anderson, la même intonation (notamment sur le « Do you ? »), le même découpage, mais vu que Jamika Ajalon (merci, White Silent, pour les présentations) semble, au timbre de sa voix, d’origine black, c’est Laurie Anderson dans le corps de Grace Jones. Bon, j’en conviens, Grace Jones est un mauvais exemple. Pourquoi j’ai pensé à elle ? C’est sans doute l’ambiance dub de son célèbre titre Libertango qui m’a faire ce lien tiré par les tifs. Cela montre qu’après avoir écouté un morceau, chacun va y mettre de son cru pour en parler et, peu à peu, se peint une image sans rapport avec l’original.

En tout cas, difficile de ne pas tomber sous le charme de Jamika. Le second morceau, plus dark, me plaît plus encore, bien que ce soit une histoire de courte tête sur la ligne, faudrait la photo-finish. J’ai un faible pour le texte du premier, écrit au cordeau, mais tu as mis dans le mille avec le second (à 1:22, la voix qui termine son discours sur un effet de delay/filtre, avec la guitare arpégée posant une ambiance so cold en peu de notes, très beau passage fugitif qui se métamorphose formidablement au retour de la voix).

16 Horsepower ? Wovenhand ? À croire qu’ils ont modélisé et conçu l’IA du fameux sniper de TLOU2 à partir de toi. Tu as épaulé, visé et touché le petit poisson que je suis qui préfère nager dans ce fleuve que les Algonquins ont baptisé le Potomac, « les eaux sombres ». Au début des années 2000, j’achetais régulièrement le mensuel Crossroads (disparu depuis) dont la ligne éditoriale était de faire découvrir le folk, le blues, la country, bref, l’americana aux jeunes générations, et promouvoir les nouveaux artistes ricains. Perso, je recherchais les « cow-boys » ouverts à la musique européenne passée/présente, en particulier celle des Anglais (Nick Cave, Echo and the Bunnymen, le punk, le post-punk, la coldwave, le trip hop...), délaissant un peu la Route 66, les champs de maïs, les vertes vallées, les canyons capturés par John Ford, à la faveur d’un métissage autre que la fusion avec les musiques de leur immense territoire – mais, de fait, ils en ont tellement, et de qualité, je me disais, pourquoi iraient-ils regarder ailleurs ? Puis j’ai découvert Jim White. Ce mec commençait à introduire des sonorités, des atmosphères, des nuages dans un ciel trop bleu. Et rien n’est plus beau qu’un ciel tourmenté – je me demande si c’est pas la canicule qui me fait dire ça ; passons. En explorant son travail, je suis tombé un jour sur un docu conçu sous la forme d'un road-movie à la Ry Cooder dans lequel Jim White parcourt en bagnole les lieux paumés, les petites salles de concert, les endroits iconoclastes d’une Amérique en mutation. Et dedans, à un moment, apparaît un groupe (c’était 16 Horsepower). Quand j’ai entendu la voix de David Eugene Edwards, je frétillais dans les eaux du Potomak, j’avais enfin trouvé le « cow-boy » dépressif que j’appelais de mes vœux et qui expulsait son mal-être encore plus fort que Simon Huw Jones, le chanteur des And Also The Trees.

Lors de leur Europa Tour (me rappelle plus l’année), j’ai fait le déplacement pour aller les voir à Paris (j’habite Marseille). Durant le concert, qui l’on voit débarquer sur scène ? Bernard Cantat. J’aime bien Noir Désir, ce sont de supers zicos, mais sur le coup j’ai pas capté ce qu’il foutait là. J’ai demandé autour de moi. Un type m’a expliqué que Edwards et Cantat avaient noué amitié parce qu’ils étaient tous deux fans du groupe The Gun Club, précurseur dans le genre ; preuve que je lisais très mal le mag Crossroads, The Gun Club, je ne connaissais pas. Mais je parle trop, désolé, je me saoule moi-même là. T’es un sniper, White Silent. Obligé de te suivre avec un classique de Sixteen (ce refrain, putain de Dieu, ce refrain !!!) que je mettrais bien le jour de mes funérailles mais ce serait trop noircir le trait. Un Boby Lapointe fera l’affaire. Merci à toi pour la découverte de Jamika Ajalon et pour ta réponse sur-mesure :

@ GreenSnake : Ouais !!! Je te retrouve enfin copain GreenSnake ! Vivement le prochain Star Wars pour qu’on se mesure aux méchants qui sont passés dans le côté obscur ! Prépare ton sabre et fais-le bien revenir au Miror, ça va chier ! Gloire à qui ? Gloire à toi, plutôt. Gloire aux parents ! Élever, éduquer des gosses est ce qu’il y a de plus difficile au monde, surtout en ce moment. Tout le reste, c’est du pipi de chat. Et comme j’ai vu que t’avais posté l’immense morceau de Can « Hey you ! You’re losing, you’re losing, you’re losing, you’re losing your Vitamin C ! », tiens, l’ami, un peu d’adrénaline :

@ Atronak : Salut à toi, funky-soul master ! Heureux de voir que tu n’as pas perdu le feu sacré. Cette collab confinée The Goods/Touch Sensitive/Disco J est un pur délice ! Le chanteur et le bassiste, popopo !!! Que c’est bien fait ! Merci, Atronak, cela donne envie de réécouter Indeep, Shalamar, Imagination and co. Mais à la place je vais réécouter ton Shots. Youuuuuhouuuuu !!!

Portrait de GreenSnake
Hors ligne
A rejoint: 19 février 2012
Contributions: 4454
Re: Qu'écoutez-vous en ce moment

Depakote a écrit:
Ouais !!! Je te retrouve enfin copain GreenSnake !

Depakote a écrit:
Vivement le prochain Star Wars pour qu’on se mesure aux méchants qui sont passés dans le côté obscur ! Prépare ton sabre et fais-le bien revenir au Miror, ça va chier !

Nous bouterons ces manants en dehors du forum !

Depakote a écrit:
Gloire à qui ? Gloire à toi, plutôt. Gloire aux parents ! Élever, éduquer des gosses est ce qu’il y a de plus difficile au monde, surtout en ce moment. Tout le reste, c’est du pipi de chat.

C'est vrai que le confinement avec deux enfants dans un appartement sans balcon et en télétravail c'était priceless !

Depakote a écrit:
Et comme j’ai vu que t’avais posté l’immense morceau de Can « Hey you ! You’re losing, you’re losing, you’re losing, you’re losing your Vitamin C ! », tiens, l’ami, un peu d’adrénaline :

Haaa... The Who ! Dire qu'il y a cinq ans je les voyais en concert...

Sans transition :

Le morceau censé être stressant mais qui te donne quelques envolées bien sympathiques

Sell kids for food