Skip to Content

[Switch][PC] The Messenger, successeur spirituel de Ninja Gaiden

Dernière contribution

62 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 15645
[Switch][PC] The Messenger, successeur spirituel de Ninja Gaiden

AVERTISSEMENT : Pratiquement tous les tests pro, que ce soit Gamekult, Gameblog et j'en passe, ont complètement spoilé (c'en est indécent) le jeu et son principal rebondissement qui en fait tout son intérêt. Seul jv.com a mis un avertissement au spoil en début de test et a pris soin de ne pas trop en dire sur la seconde partie du jeu (ils ont quand même dévoilé quelque chose, mais pas tout). De même, les bandes-annonces révèlent complètement ce qui se passe dans le jeu. Mais c'est vrai que c'est dur de parler de The Messenger sans parler de tout ça. De mon côté, je ne vais parler que de la première partie du jeu librement, avant de passer à la balise spoil pour parler de la seconde partie du jeu.

Alors, The Messenger, de quoi il s'agit ? On a affaire à un jeu qui s'inspire de Ninja Gaiden et d'autres jeux action/plate-forme vif dans cet univers Ninja. Le jeu a été conçu par le studio indé québécois Sabotage (donc les textes du jeu sont également en français).

Il est question d'un monde dans lequel les humains ont été pratiquement tous décimés par des démons, ne restant qu'un village de Ninja qui essaie de survivre et attend une prophétie : celle du "Héros de l'Ouest. Evidemment, comme prévu, les démons reviennent au début du jeu pour détruire le village et les humains, mais le fameux "Héros de l'Ouest" arrive à la rescousse pour repousser le Roi Démon. C'est alors que ce personnage donne un parchemin au héros Ninja qu'on va incarner, lui demandant de transmettre ce "message" au sommet d'une montagne, sans plus de précision, afin que s'accomplisse la "prophétie". Le héros "messager" (d'où le titre du jeu) part donc à l'aventure afin de délivrer son parchemin dont il ignore tout.

Le jeu fait vraiment penser à Ninja Gaiden, rien que par la dégaine du héros qui se déplace en courant exactement comme Ryu Hayabusa prêt à dégainer son katana à n'importe quel moment, armé également de shurikens. Mais on trouve des pierres jaunes qui feront office de monnaie pour acheter de nouvelles compétences chez le boutiquier : pouvoir se coller et grimper aux murs comme dans Ninja Gaiden, planer, ou encore utiliser un grappin. Il peut également nager sous l'eau (la musique change et devient plus étouffée).

La principale compétence qu'on a dès le début du jeu, c'est le fait de pouvoir "recharger" son saut lorsqu'on frappe quelque chose en plein saut afin de faire un nouveau saut : on peut vraiment le faire à l'infini tant qu'on continue à frapper quelque chose en l'air, ce qui est super fun et donne lieu à des "ballets aériens" assez jouissifs.

Et si ce jeu rend "hommage" aux jeux à la Ninja Gaiden ou Castlevania NES qui rendaient fous les joueurs en nous faisant subir ce même effet de recul quand on se fait toucher par un ennemi, c'est pour mieux s'en moquer lorsqu'on nous autorise à acheter une compétence qui permet de se rétablir en interrompant cet effet de recul et en sautant quand on a été touché par un ennemi. ^^

Comme un Ninja Gaiden ou un Shinobi, The Messenger est un jeu d'action/plate-forme linéaire : on enchaîne les niveaux thématiques et les boss de fin de niveau les uns après les autres sans pouvoir revenir en arrière, avec une esthétique 8 bits assez jolie (les musiques 8 bits sont juste correctes par contre, pas non plus transcendentes). Les boss qu'on doit affronter ont également une certaine personnalité car il y a aussi des dialogues entre eux et le héros Ninja.

Par ailleurs, contrairement à ce que laisse présager le prologue assez sombre, le jeu a beaucoup d'humour et de second degré, surtout lorsqu'on parle régulièrement au boutiquier qui nous raconte des histoires à dormir debout avec des "morales" douteuses et même des pseudo-discours philosophiques exagérés. Les dialogues sont assez réjouissants, c'est drôle, il y a même un certain nombre de dialogues cachés "brisage de quatrième mur" qui sont tordants.

Il y a également une autre mécanique originale : quand on meurt, on fait apparaître un petit démon rouge volant qui nous fait "remonter le temps" au dernier check-point, mais en nous demandant une certaine "commission". Ainsi, pendant quelques instants, l'argent qu'on trouve dans les niveaux n'ira pas dans notre poche mais sera récupéré par ce démon, ce qui constitue notre pénalité quand on meurt. Une fois que le démon a eu ce qu'il voulait, il nous abandonne et l'argent qu'on trouvera par la suite sera à nouveau dans notre poche. C'est plutôt sympa, comme idée (et c'est lié au scénario de manière intelligente).

Bref, on avance dans le jeu avec un grand plaisir, on apprend de nouvelles compétences qui enrichissent le gameplay et le rend de plus en plus jouissif, même le scénario s'avère assez subtil, prenant et bien écrit, sans oublier l'humour qui fait mouche. Le jeu n'est pas très dur, il a une difficulté progressive et bien dosée (il y a des phases de plate-forme assez inventives vers la fin), les boss sont sympas pour la plupart et peuvent être vaincus après quelques essais le temps de comprendre leurs attaques. Et j'aime beaucoup les décors (du beau Pixel Art 8 bits) et les sprites des boss (la plupart prennent tout l'écran). Moi qui adore tous ces jeux d'action/plate-forme de l'ère 8 bits et qui ai récemment découvert le premier Ninja Gaiden sur NES, je suis aux anges avec The Messenger.

Bien, je vais maintenant passer aux révélations sur ce que cache réellement ce jeu car c'est ce qui fait sa plus grande force quand on découvre l'"envers du décor", c'est quelque chose de réjouissant pour le joueur et cela est lié au scénario qui s'avère intelligent. Si vous avez décidé d'acheter le jeu et d'y jouer, stoppez votre lecture ici, ne lisez pas la suite. Pour les autres joueurs qui hésitent encore à le prendre, je vais révéler deux-trois choses de manière de plus en plus "spoilante", à plusieurs niveaux.

petite révélation mineure

Un peu plus d'explications, accompagnées d'une vidéo mettant en scène les créateurs de Ninja Gaiden en train de jouer au jeu :

un peu plus de détails

Et maintenant je passe à ce que toute la presse et les bandes-annonces ont spoilé (je montre également la bande-annonce de lancement du jeu) :

grosse révélation, c'est la fête du slip !

En tout cas, je me régale franchement sur ce jeu, c'est une sacrée découverte pour moi ! Hâte de continuer et de voir la suite et fin de ce jeu bien original qui cache beaucoup de choses. :-)

Edité par Rudolf le 18/09/2018 - 04:20

Meteor Swarm
Portrait de Rezard
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 7740
Re: [Switch][PC] The Messenger, successeur spirituel de Ninja Gaiden

Bon alors c'est simple pour moi c'est devenu mon indé retro favortit de tout les temps. J'était pas trop fan de ninja gaiden a la base donc j'avais hésité de prendre ce jeu, mais putain me suis rarement amusé dessus un plate former 2D comme ça.
les dialogues (avec le marchant) Ce laisse vraiment lire alors que en general tu skip ce genre de truc pour ce type de jeu. Les musique son excellente
petit spoiler

Spoiler

Le gameplay est très bon , hormis un truc qui ma agacé a plusieurs reprise et ou je suis mort bien plus de 50 fois a cause de ça.. ce foutu down slash pour faire simple au bout d'un moment un gagne une wing suit et ont peut acheté un skill qui permet de faire une attaque vers le bas en mode planage sauf que avec le système de double saut (il faut frappé un objet / ennemi ect pour faire un double saut) et ben ont a tendance a ce retrouvé en mode vole et donc ont ne peut que faire cette attaque vers le bas... quand tu veut la faire a l'horizontal... Bref c'est le seul gros défaut du jeu pour moi. Un simple changement de touche pour le glide serait parfait.


Aussi pour ceux qui compte faire ce jeu (aka tout ceux qui aime les jeux typé retro 2D) . Ne regardé aucun trailers aucun test vidéo RIEN et faite ce foutu jeu. C'est pas un spoil de type histoire (enfin un peut, d'ailleurs l'histoire ont s'en tape , même si les textes son vraiment bien écrit)

Je profite pour collé mon let's play que j'ai fait récemment ici , Sans spoiler jusque a la partie 4
.

Portrait de Umbasa
En ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 10905
Re: [Switch][PC] The Messenger, successeur spirituel de Ninja Gaiden

Bon bah je vais attendre sagement la version PS4. :)

Modérateur
Pixel Boy
Portrait de Chuck Chan
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 3103
Re: [Switch][PC] The Messenger, successeur spirituel de Ninja Gaiden

Citation:
Ne regardé aucun trailers aucun test vidéo RIEN et faite ce foutu jeu.
Will do ! Merci du conseil.

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 15645
Re: [Switch][PC] The Messenger, successeur spirituel de Ninja Gaiden

Non mais là, c'est un truc de fou, ce qui s'est passé avec les tests et les bandes-annonces car ça montre TOUT ! Ils ont tout déballé sur ce qui fait l'originalité du titre après plusieurs heures de jeu. Comme dit plus haut, ce n'est pas simplement une énième révélation scénaristique (même si elle est très sympa et que le jeu est bien écrit), mais ça a de grosses conséquences sur la manière de jouer. J'ai rarement vu un truc pareil de la part de la presse et de la promotion du jeu.

Sinon, il faut espérer que le jeu sorte sur d'autres consoles, mais ce n'est pas dit que ça se fasse car il y a quand même des jeux indés qui ne sont pas sortis sur d'autres consoles que la Switch : The End is Nigh, Blaster Master Zero, Golf Story, Blossom Tales. Je n'ai pas l'impression que ce jeu soit tant mis en avant que ça, cela va dépendre de ses ventes.

@Rezard : Concernant ton petit spoil :

Spoiler

Je me suis aussi fait avoir avec cette attaque : parfois j'oublie que je plane et je fais donc mon "attaque Pogo" vers le bas à la Duck Tales, au lieu de frapper devant moi, ce qui m'empêche de toucher un ennemi ou un élément de décor et donc de recharger mon saut. ^^

Et au fait, autre spoil concernant les dialogues, est-ce que tu as :

Spoiler

De toute façon, ce personnage est ENORME, je me suis vraiment marré avec lui ! XD

Edité par Rudolf le 18/09/2018 - 12:53

Meteor Swarm
Portrait de Rezard
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 7740
Re: [Switch][PC] The Messenger, successeur spirituel de Ninja Gaiden

ouais l'est fait. Mais j'ai eu son speech de l'infini au début.

Portrait de belyzelien
Hors ligne
A rejoint: 1 octobre 2011
Contributions: 7283
Re: [Switch][PC] The Messenger, successeur spirituel de Ninja Gaiden

Alors ayant torché le jeu à 100% hier, j'en aurais des choses à dire sur celui-ci, très très loin d'être excellent (mais j'ai la flegme pour l'instant, on verra plus tard).
C'est le premier jeu du studio, alors on va légèrement lui pardonner ses erreurs ^^

Portrait de Umbasa
En ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 10905
Re: [Switch][PC] The Messenger, successeur spirituel de Ninja Gaiden

Citation:
j'en aurais des choses à dire sur celui-ci, très très loin d'être excellent (mais j'ai la flegme pour l'instant, on verra plus tard).

Rudolf à pris la peine de crée un beau topic complet et toi ta la flegme. :(

Portrait de Alexis88
Hors ligne
A rejoint: 11 octobre 2015
Contributions: 1938
Re: [Switch][PC] The Messenger, successeur spirituel de Ninja Gaiden

Bande de Britanniques !!!

(j'arrête vraiment après)

Rachel Alucard

Portrait de belyzelien
Hors ligne
A rejoint: 1 octobre 2011
Contributions: 7283
Re: [Switch][PC] The Messenger, successeur spirituel de Ninja Gaiden

Je rentre du boulot et je sus crevé (tous les membres du site ne sont pas chômeurs :p), donc oui j'ai la flegme de faire un pavé argumenté pour le moment ^^

Portrait de Umbasa
En ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 10905
Re: [Switch][PC] The Messenger, successeur spirituel de Ninja Gaiden

Citation:
(tous les membres du site ne sont pas chômeurs :p),

Mais bien sur.