Skip to Content

[Switch][3DS][PC]Blaster Master Zero I et II

Dernière contribution

6 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 18995
[Switch][3DS][PC]Blaster Master Zero I et II

Ce topic est consacré à une série que j'aime beaucoup depuis peu de temps. Mais d'abord, Blaster Master, qu'est-ce que c'est ?

A l'origine, il s'agit d'un jeu développé par Sunsoft (studio connu pour d'autres jeux cultes comme le Batman de la NES) et sorti sur NES. C'est un jeu assez peu connu en Europe, mais qui a sa petite popularité aux Etats-Unis.

Sa particularité, c'est de mélange deux gameplay : des phases d'action/plate-forme en vue de profil où on dirige un char d'assaut futuriste, et des phases en vue de dessus où on dirige le pilote. Le char est évolutif : en explorant les niveaux, on débloque de nouvelles capacités (nouveau canon, équipement aquatique, possibilité de rouler sur les murs, puis les plafonds, jetpack pour sauter plus haut...) permettant ensuite d'accéder à de nouveaux endroits auxquels on ne pouvait pas accéder auparavant (il y aura quelques aller-retours, un peu comme Metroid, mais sans que ce soit aussi labyrinthique in "interconnecté").

Il est possible de sortir du char pour diriger le pilote, mais attention car celui-ci est très vulnérable contre les ennemis (il ne dispose que d'un tout petit canon) et ne peut pas sauter trop haut sans mourir. Mais dès que le pilote franchit une porte trop petite pour le char, alors le jeu bascule dans le mode "vue de dessus", davantage zoomée sur le héros, pour des phases de shoot'em up pédestre. C'est uniquement durant ces phases à pied en vue de dessus qu'on affronte les boss du jeu (de gros sprites assez détaillés), pour des combats de boss plus aboutis que la grande majorité des jeux d'action de la NES.

Le jeu avait pour particularité d'avoir deux scénarios différents :

- dans la version japonaise d'origine, le pilote s'appelle Kane Gardner. Il s'agit d'un vrai soldat combattant à bord de ce char d'assaut futuriste (le "Metal Attacker"), construit par une "académie des sciences" de NORA (un satellite artificiel en orbite autour de la planète Sophia III). Après avoir atterri sur la planète Sophia III, qui abritait jadis une ancienne civilisation qui a été détruite par une armée d'extraterrestre, le héros a pour mission de vaincre leur chef (l'empereur Goez), à l'aide du char Metal Attacker. Ce scénario est raconté uniquement sur la notice japonaise, mais pas dans le jeu. Oui, ça fait un peu penser à Metroid, ce scénario.

- dans la version américaine, c'est complètement différent, et plus "gignolesque" (pour ne pas dire "grotesque"). En effet, le héros s'appelle maintenant Jason Frudnick et est un adolescent. Un jour, sa grenouille appelée Fred s'échappe de la maison. En le poursuivant pour la rattraper, Jason tombe dans un trou qui l'amène dans les souterrains et les profondeurs de la Terre. La grenouille, ainsi que les animaux des profondeurs, sont exposées à des produits radioactifs qui les font muter. Durant son exploration, Jason tombe sur un char d'assaut sophistiqué nommé SOPHIA III (Subatomic Omni-directional Probative Hyper-responsive Indomitable Abdicator, 3rd design Nora MA-01), dans lequel il va monter. Il découvre alors que sous Terre, une armée de mutants radioactifs prépare l'invasion de la Terre et il décide de vaincre leur chef (le "Plutonium Boss"). Oui, on sent un peu l'influence des Tortues Ninja. Contrairement à la version japonaise, il existe cette fois une cinématique (en images fixes) qui raconte l'histoire avant que le jeu ne commence.

Il existe une troisième version, mais pas en jeu. Il s'agit d'une "novélisation" du jeu, sous forme de romans écrits par un certain Peter Lerangis et faisant partie d'une collection appelée Worlds of Power (qui regroupe des novélisations de jeux NES tels que Blaster Master, Metal Gear, Ninja Gaiden, Castlevania II Simon's Quest, Shadowgate, Wizards & Warriors, Infiltrator et Bionic Commando). Apparemment, c'était très mal écrit. Le roman Blaster Master s'inspire de la version américaine du jeu, mais en rajoutant quelques éléments, en particulier une androïde appelée Eve qui se charge de la maintenance du char SOPHIA III et qui aide le héros Jason Frudnick tout au long de son aventure.

Bon, pourquoi est-ce que je parle de ce roman sûrement fort dispensable ? Et bien, il s'avère que le jeu dont je vais parler maintenant, à savoir Blaster Master Zero, sorti sur Switch et 3DS au lancement de la Switch, développé par Inti Creates (qui a repris les droits de Sunsoft), est plus qu'un remake du jeu d'origine : c'est plutôt un "reboot" qui mélange le scénario de la version japonaise, de la version américaine, mais aussi... du roman ! Cette fois, le héros s'appelle (toujours appelé Jason Frudnick, mais le jeu fera référence à une autre personne appelée Kane Gardner comme dans la version japonaise d'origine) est un jeune génie de la robotique, vivant à une époque plus ou moins post-apocalyptique de la Terre (des siècles plus tôt, après un âge de glace et des catastrophes en tous genres, l'humanité a été amenée à vivre sous terre, avant de refaire surface).

Un jour, il découvre une grenouille étrange, qu'il appelle Fred. Un jour, la grenouille Fred s'échappe via un "trou de ver" apparu de nulle part, qui emporte également Jason. Ce dernier se retrouve alors dans les souterrains de la Terre, qui abritaient autrefois l'humanité qui s'y était réfugiée. Il découvre alors un char d'assaut nommé SOPHIA III, dans lequel il va monter. Pendant qu'il explore et qu'il rechercher Fred, il rencontre une jeune fille appelée Eve, qui est une androïde. On apprend que Fred et Eve sont en fait des extraterrestre : la grenouille avait été envoyée afin d'utiliser ses capacités spéciales (c'est elle qui peut créer des "trous de ver") dans le but de localiser le "chef des mutants" (eux-mêmes d'origine extraterrestre) dont le but est de conquérir la planète. Quant à Eve, elle vient d'une planète qui avait été envahie et détruite par ces mêmes "mutants extraterrestres", c'est une androïde qui a été créée dans le but de servir le pilote du SOPHIA III afin de l'aider à vaincre le chef des mutants.

Blaster Master Zero reprend vraiment le gameplay du jeu NES d'origine, tout en apportant de nouvelles petites choses et capacités ou armes secondaires qui n'existaient pas avant. Le premier niveau est un remake du premier niveau d'origine, avec la même musique, mais ensuite les niveaux sont vraiment différents. Le jeu reprend tous les boss de l'épisode NES, tout en apportant de nouveaux boss. Parmi les nouveautés, on a cette fois des boss qu'on peut désormais affronter à bord du SOPHIA III (ce qui n'existait pas sur NES, malheureusement).

On doit parfois quitter le char pour amener le pilote (fragile) à des endroits trop exigus pour le char et pour qu'il explore des petites cavernes qui font basculer le jeu en vue de dessus pour des phases de shoot'em up pédestre (mais sans défilement d'écran automatique). Durant ces phases, on dispose de plusieurs niveaux d'armement, jusqu'à un niveau ultime où on tire de grosses salves ondulatoires qui traversent le décor, mais si on se fait toucher, alors on rétrograde d'un niveau. On dispose également de toutes sortes d'armes secondaires en quantité limitée (bombes ou missiles).

Quant au SOPHIA III, il va gagner les mêmes capacités que dans le jeu d'origine, ainsi que diverses armes secondaires (gros canon, missiles...). On dispose d'une jauge bleue qui se vide lorsqu'on utilise certaines capacités ou armes secondaires, mais on peut la remplir si on trouve des réserves de couleur bleue. Autre chose, contrairement à la version NES, on peut trouver des réceptacles de vie qui augmentent la jauge de vie de manière permanente.

Il faut aussi signaler que contrairement au jeu de base, cet épisode dispose d'une "mauvaise fin", et d'une "fin ultime" accessible uniquement si on vainc le "faux boss final" après avoir trouvé 100% des objets du jeu. J'en parle, parce que Blaster Master Zero II dont je vais parler maintenant est une suite directe du premier et se passe immédiatement après la "bonne fin" du jeu. Cette suite est vraiment sortie de nulle part : elle a été annoncée le même jour où elle est sortie, carrément !!! Après avoir vaincu le chef des mutants, l'androïde Eve a été malheureusement victime d'un "parasite" qui envahit progressivement son corps. Incapable de trouver un remède sur la Terre, Jason et Eve, à bord d'une nouvelle version du SOPHIA, décident de partir à travers l'univers pour rejoindre la planète d'origine d'Eve, dans l'espoir d'y trouver un remède. Mais les "mutants" n'ont pas complètement disparu et sont toujours en train d'envahir et de détruire d'autres planètes.

Donc là, je suis en train de jouer à Blaster Master Zero II depuis hier. On retrouve le même gameplay que le 1, mais cette fois il s'agit vraiment d'une nouvelle histoire, ce n'est plus un "reboot" du premier épisode de la NES. Parmi les nouveautés, la jauge bleue peut se remplir d'autant plus vite qu'on touche le sol depuis une hauteur plus ou moins importante !

A noter que si on vide la jauge bleue, alors le SOPHIA régresse et il faut attendre plusieurs secondes avant que la jauge bleue se remplisse complètement. Il y a toujours des réserves bleues à trouver pour remplir également cette jauge. Comme il s'agit d'un nouveau SOPHIA et que celui-ci est victime de dysfonctionnements au début de l'aventure, on n'a donc plus accès aux compétences qu'on avait à la fin du premier épisode (tiens, tiens, comme dans les Metroid).

Parmi les changements significatifs, cette fois, on explore plusieurs planètes à travers l'univers. On peut maintenant se déplacer sur une petite "carte du monde" avec le SOPHIA, à partir de laquelle on accède aux planètes, aux planétoïdes et aux "trous de ver" qui nous amènent à un autre "secteur".

Pour pouvoir ouvrir ces trous de ver à l'aide de la grenouille Fred, il faut maintenant trouver des "clés" sur d'autres planètes. De plus, si on trouve des "cartes", on peut découvrir les coordonnées de planétoïdes, qui sont des petits niveaux facultatifs comportant un ou deux écrans, voire un boss, afin d'y découvrir de nouveaux objets.

Au niveau des phases à pied, ça se joue un peu comme avant, mais cette fois on dispose d'une "contre-attaque" qu'il faut actionner au bon moment avec le bouton X. On aura accès à plusieurs contre-attaques différentes, qu'on pourra choisir depuis le menu de pause.

Je n'en suis qu'au deuxième secteur, mais j'y ai découvert une autre nouveauté : pour la première fois, il y a maintenant des PNJ, vu que je suis tombé sur un autre humain qui est lui-même un pilote d'un char de la même série que le SOPHIA (et lui-même accompagnée d'une androïde se chargeant de la maintenance du char). De ce que j'ai compris, il faudra parler à ces PNJ, et trouver tous les objets, afin d'accéder à la "vraie fin" du jeu.

Voilà où j'en suis pour le moment. Je suis très content de retrouver ce petit univers sympathique et ce gameplay original. Depuis quelque temps, je me suis vraiment attaché à cette série originale. J'aime beaucoup en tout cas. Hâte de voir la suite.

Edité par Rudolf le 16/02/2020 - 12:55

Modérateur
Portrait de Django
Hors ligne
A rejoint: 22 septembre 2012
Contributions: 6572
Re: [Switch][3DS][PC]Blaster Master Zero I et II

il y a eu aussi un épisode sur ps1 si tu veux le découvrir par la suite, par contre ici tout est en 3D (sa risque de piquer les yeux sur les ecrans HD aujourd'hui surtout sans filtres) le concept reste le même

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 18995
Re: [Switch][3DS][PC]Blaster Master Zero I et II

Apparemment, il n'était pas mal, l'épisode Playstation en 3D. Il y a eu aussi un épisode Megadrive (un peu décrié) et un épisode Game Boy.

Il y a une rétrospective assez sympa de la série :

Moi, je n'ai fait que l'épisode NES (terminé non sans mal ! ), ainsi que le premier Zero (et je suis en train de faire sa suite).

C'est dingue, qu'il y ait eu autant d'épisodes de cette série alors qu'elle reste assez confidentielle (surtout chez nous) : c'est surtout aux Etats-Unis qu'elle est assez connue pour son épisode NES fondateur.

Edit : Je viens de finir la planète du second secteur. Ce n'était pas mal du tout ! On découvre un nouveau mouvement inédit : le saut mural avec le char SOPHIA. Quelques armes secondaires également. Ensuite, j'ai eu droit à un boss énorme tenant sur plusieurs écrans, qui demandait d'alterner entre une phase de combat à bord du SOPHIA et plusieurs phases de combat à pied, avec un PNJ qui nous file un coup de main (ce qui est assez inédit, on n'avait pas ça dans le premier volet). Au passage, il y a un truc à savoir avec les boss : ils ont l'air d'être de vrais "sacs à PV" car ils perdent peu de vie, mais... il existe des techniques consistant à placer une contre-attaque bien placée pour que sa barre de vie diminue de manière drastique (ce n'était pas comme ça dans le premier épisode). Et après ça, certes, on nous dit qu'on peut quitter la planète, mais attention : on peut reparler au PNJ dans son repaire et il nous file une quête annexe consistant à trouver plusieurs objets répartis dans tout le niveau, en échange de quoi il m'a donné un autre objet dont je ne connais pas encore l'utilité. J'ai aussi débloqué d'autres planétoïdes qui consistent en de petits niveaux ou boss annexes (dont un boss qui était une réplique d'un ancien boss du jeu, mais en plus dur). Maintenant, je me dirige vers le troisième secteur.

En tout cas, il y a pas mal d'évolutions dans cette suite qui s'émancipe du premier épisode qui gardait un côté "remake" ou "reboot" de l'épisode NES, avec un certain nombre de nouveautés de gameplay, un côté "aventure" plus prononcé et un background enrichi. Le jeu me semble également un peu plus dur que le premier volet (qui était assez facile).

Franchement, c'est cool d'avoir repris le double gameplay original du jeu NES de base et de l'avoir enrichi, sous forme de "reboot", puis de vraie suite inédite : c'est quelque chose que je n'aurais pas spécialement espéré de la part d'un jeu/série assez confidentiel par chez nous.

Edité par Rudolf le 18/02/2020 - 14:23

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 18995
Re: [Switch][3DS][PC]Blaster Master Zero I et II

Bon, je savais que ce topic n'intéresserait personne. :-p

Voilà, jeu terminé avec la vraie fin en environ dix heures. Attention, comme pour le premier, si vous remplissez les pré-requis pour accéder au vrai niveau final, celui-ci constitue un point de non retour : vous ne pourrez pas retourner dans les autres niveaux (bon à savoir s'il vous manque quelques réserves de vie ou de mana).

D'ailleurs, ce vrai niveau final est assez corsé, dediou ! On doit faire pas mal d'exploration sans notre tank, et c'est assez chaud, par moments (vu qu'on ne peut pas trop tuer les ennemis dans ces conditions, mieux vaut les éviter, mais il faut savoir qu'on meurt en un coup si on tombe de trop haut). Sinon, il y a de bons moments dans les deux ou trois derniers niveaux, c'est vraiment sympa.

Bref, c'est un bon petit jeu, un peu plus abouti que le premier (surtout dans les phases pédestres), parvenant d'ailleurs à bien renouveler la palette de mouvements de notre char "Metal Attacker" (on n'a plus vraiment les mêmes mouvements que dans le premier épisode). Ce ne sont pas non plus de grands jeux faisant partie des meilleurs jeux indés, mais si on a fait le tour des gros "poids lourds" du jeu indé, ça en vaut la peine : ils ont leur propre originalité par rapport à d'autres jeux.

Par contre, la fin post-générique appelle visiblement à une suite, donc s'ils pouvaient continuer la série, ce serait chouette. Il faudrait qu'ils améliorent deux-trois choses, comme le système d'armement des phases pédestres (rien à faire, les seules armes intéressantes sont l'arme de base et l'évolution ultime, mais dès qu'on se fait toucher, on rétrograde sur une évolution moins jouable, donc autant basculer sur l'arme de base si on n'a plus accès à l'évolution ultime).

Portrait de Gerik75
Hors ligne
A rejoint: 2 avril 2014
Contributions: 117
Re: [Switch][3DS][PC]Blaster Master Zero I et II

Est-ce la suite possède aussi un mode difficile comme dans le premier jeu? Ou il n'est pas encore disponible?

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 18995
Re: [Switch][3DS][PC]Blaster Master Zero I et II

Pas de "Mode Destroyer" (je crois que c'était le nom du mode difficile du premier volet, j'en avais fait la moitié avec... difficulté ^^) malheureusement, mais il y a un onglet "DLC" (qui ne propose qu'un seul personnage bonus pour 2€), donc peut-être qu'il sera disponible plus tard.

Edité par Rudolf le 29/02/2020 - 19:46