Skip to Content

[PS3]|[X360]|[PC] ◇ Resident Evil 6, No Hope Left.

Dernière contribution

1999 posts / 0 nouveau(x)
Modérateur
Portrait de LittleHardy
Hors ligne
A rejoint: 26 décembre 2011
Contributions: 6893
[PS3]|[X360]|[PC] ◇ Resident Evil 6, No Hope Left.

Je pense qu'on peut le dire, on a entendu tout et n'importe quoi sur ce jeu. Certains l'aiment en dépit de ses défauts, d'autres le détestent au détriment de ses qualités, ce jeu s'est malgré tout fait fortement démonté à sa sortie par la presse spécialisée suivie d'une majorité de joueurs, ce titre a fait l'unanimité.. contre lui. La grande question est : le mérites t’il ? Ou n'as t'il été que le bouc émissaire d'un ras-le-bol collectif, prenant à défaut un certain bâclage au niveau de la réalisation au profit d'une sortie rapide que l'on ne peut nier. Ce jeu a des défauts certes, manque de finalisation et n'est pas aussi maitrisé que ses prédécesseurs, mais pour ma part la réponse est claire : non, il ne le mérite pas, en tout cas bien moins que certains autres jeux qui ont le droit à plus d'égards et surtout pas au dépend du travail réalisé sur cet épisode qui malgré des points noirs, offre quand même quelques belles choses qu'il serait à mon sens dommage de manquer.

Resident Evil 6 est un des projets les plus ambitieux de Capcom pour sa série phare. Le jeu a été travaillé dans le but de réunir plusieurs figures emblématiques de la série autour d'une même histoire, tout en offrant à cette histoire un développement et une intrigue propre à chaque binôme de personnage. Globalement, vous jouez quatre scénarios qui se réunissent en divers points et qui offrent des points de vues différents sur l'histoire principale, mais qui ont chacun leur propre déroulement, un petit peu à la manière de Resident Evil 2 en plus poussé. Le jeu est bourré de clins d’œil à d'anciens épisodes, et a à la fois été conçu pour faire plaisir aux nostalgiques et aux fans de la série tout en étant encré dans la continuité de la série moderne et en tentant de se mettre au niveau des TPS actuels.

You'll hammer the buttons and wiggle the sticks!!

Resident Evil 6 se veut être un jeu bien plus hybride et varié que ces prédécesseurs. Bien qu'étant principalement axé TPS, le jeu propose également des phases complétement différentes, parfois à bord d'un véhicule (phases souvent mal maitrisées mais qui par chances se passent assez rapidement et ne constituent pas le gros du jeu), des phases de recherche (il y en au moins une par scénario), des phases de course poursuite, etc.. Les environnements et les phases de jeu sont variés, les ambiances oscillent entre la guerre mondiale et des ambiances plus glauques et horrifiques.

Le jeu voit naitre plusieurs grosses améliorations au niveau du gameplay. Tout comme certains spin-off, il est désormais possible de se déplacer en visant, mais le gameplay a également été assoupli et permet beaucoup de nouveaux mouvements tels que des roulades, la possibilité de se mettre à couvert quasiment n'importe ou, de pouvoir faire des attaques au corps-à-corps, de pouvoir ramper et également courir.. Le personnage se déplace désormais de façon bien plus rapide et souple qu'autrefois. La caméra est indépendante du personnage, ce qui permet de regarder autour de soi sans avoir à se déplacer, un peu rebutant au départ mais très utile une fois qu'on s'y est fait. Lorsque l'on ramasse un objet, ce n'est plus accompagné d'un mouvement du personnage (sauf pour les objets de quêtes), tout se fait de manière dynamique comme dans Resident Evil 4 (la pause du jeu en moins :p), il suffira d'appuyer sur un bouton pour ramasser un objet ce qui permet de les ramasser même en courant ou a couvert. Les menus d'option et les inventaires des personnages sont dynamiques bien que peu intuitifs, et sont affichés en temps réel.

Les personnages gagnent désormais des points d'expériences qui permettent d'acquérir de nouvelles compétences. Ces compétences ne pourront être équipés que par nombre de trois au maximum par configuration et il est possible de valider 8 configurations de 3 compétences, interchangeables directement dans le jeu. Elles ne peuvent être équipées qu'au personnage que l'on contrôle et lui octroieront des capacités supplémentaire (comme plus de résistance ou encore des dégâts d'armes accrus..). Les munitions infinies seront à débloquer en tant que compétences (seulement une fois le jeu terminé une première fois) et ne peuvent donc plus être activées toutes en même temps. D'ailleurs, les armes même une fois les munitions infinies n'ont pas un débit de tir illimité, et il faudra recharger normalement, ce qui permet de garder un peu d'équilibre sans rendre le jeu trop facile. J'aurais personnellement aimé qu'ils gardent une amélioration des armes et pourquoi pas de l'inventaire mais ça n'y est plus du tout, dommage. En parlant de l'inventaire, je trouve débile qu'un jeu autant typé action ait des limites d'inventaire. Au bout d'un moment il n'est plus possible de ramasser des munitions ou des herbes, et jeter des munitions pour faire de la place dans ce type de jeu n'a pour moi aucun sens. J'aurais préféré avoir la possibilité de garder avec moi toutes les munitions que je pouvais trouver, car il n'y a plus dans cet épisode de possibilité de stocker des objets ou de les revendre (et lorsqu'on les jette ils ne se retrouvent pas à terre, ils disparaissent dans le néant :V).

Le partenaire à également été revu. Ici, il ne sera plus possible de lui échanger des armes ou des herbes, on ne pourra plus accéder à son inventaire ni lui équiper d'habileté. Le partenaire ne peut également pas mourir ni tomber à cours de munitions, ce qui retire le sentiment de réellement jouer avec quelqu'un comme on pouvait l'avoir dans Resident Evil 5, et qui retire également une dimension stratégique que j'y appréciais beaucoup, même si cela permet un jeu plus centré sur le gameplay solo quand on y joue seul. Il ne peux également plus nous soigner et se contente de nous ranimer lorsque nous sommes à terre sans nous remettre de vie. Dommage que par moment il ne vienne pas nous aider même en étant assez proche de nous, alors que dans Resident Evil 5 c'était la priorité de l'IA de venir nous sauver coûte que coûte. Il est possible d’interagir avec le partenaire en lui donnant quelques ordres ("en avant !", "derrière moi !"..), mais je pense qu'ils auraient mérité d'être plus développés (comme la possibilité de dire à son coéquipier de passer par un endroit précis ou d'attaquer un ennemi précis), même si les actuels sont largement suffisant. Un truc sympa, c'est que le personnage donnera les ordres sur plusieurs niveaux d'émotions/intensité selon la situation. ^^

Le jeu possède une localisation des dégâts sur les ennemis très bien gérée, qui influe (notamment sur les J'avos) sur la façon que l'on aura de terminer un ennemi. Le jeu permet de réaliser un grand nombre de "finish moves" variés et plutôt stylés selon les endroits de l'ennemi que l'on aura touché et notre position par rapport à lui. La modélisation et les animations des ennemis sont très détaillée et diversifiée. Le bestiaire est dans l'ensemble assez cohérent avec le scénario, et ils demanderont de maitriser le gameplay (et principalement les esquives et contre-attaques).

Globalement, la réalisation du jeu est assez soignée. Même si certaines phases sont assez inégales le jeu possède des environnements assez jolis avec un plutôt bon level-design, la modélisation des personnages est impeccable et le jeu possède quelques beaux effets, comme les effets d'eau superbement rendus. On pourra néanmoins déplorer le moteur physique à la ramasse, sur lequel les développeur n'ont pas du trop se pencher faute de temps car on sent bien durant le jeu qu'il y a eu un début de travail de fait à ce niveau. Certains éléments ont été dotés de physique, sans doute durant des phases de test, mais ils sont parfois complétement bugué. Il reste étrangement plusieurs éléments de tests comme cela dans le jeu final, ce qui renforce mon opinion que les développeurs ont du être trop pressés par le temps. Certaines sources de lumières sont par contre parfois mal gérées, et on se retrouve de temps en temps avec des niveaux forts contrastés ou des endroits trop sombres..

J'aurais aimé plus de liberté lors de certaines phases, ne pas être parfois obligé de passer à un endroit alors qu'on aimerait contourner un script. Il y a également toujours le problème des ennemis que l'on ne peux pas toucher car ils sont considéré comme étant du décors avant qu'ils ne soient actifs/réveillés (ce qui n'arrive que dans le scénario de Leon). Heureusement certaines phases ne sont pas trop "couloiredesques" et permettent de rendre le jeu moins monotone. Globalement je trouve que le jeu s'en tire plutôt bien à ce niveau là. J'aurais aimé également avoir la possibilité de sauver plus de survivants, car parfois il est possible de sauver quelques survivants que l'on rencontre, mais la plupart du temps leur destin est scripté et nous ne pouvons pas intervenir pour les sauver, dommage (pour eux :p). Le gameplay est également un peu bridé dans les premières minutes de jeu, le fait que le personnage marche automatiquement ou ne puisse pas tirer peut être un peu énervant lorsqu'on refait le jeu pour une énième fois. C'est un peu du chipotage de ma part car ces phases ne sont pas si nombreuses que ça durant tout le jeu, mais lors de certaines phases il peut arriver également que le personnage vise automatiquement à un certain endroit, ce qui ne m'a pas dérangé lors de ma première partie mais qui est chiant lorsque l'on sait ce qui va se passer et qu'on aimerait anticiper pour aller plus vite.

Il n'y a plus de trésors à récolter dans les niveaux comme dans Resident Evil 5, qui apportaient un gros plus à la rejouabilité en mettant l'accent sur l'exploration. Leur absence dans cet épisode est je trouve vraiment dommage, car il y a finalement très peu de choses de cachées dans les niveaux. En dehors des armoiries et des armes à trouver, il n'y a guère plus que quelques points d'habiletés récupérables par-ci par-là via des interactions avec le décors.

Le scénario de Leon et Helena est pour moi le scénario principal de ce Resident Evil 6. Ce scénario se veut le plus proche d'une ambiance horrifique, est très bien mis en scène et comporte une bonne narration. La nouvelle venue dans la série, Helena Harper, bien que peu développée en dehors du scénario, se révèle très intéressante et me donnerait vraiment envie de la revoir dans un probable futur épisode. Le duo Leon/Helena fonctionne parfaitement grâce à la narration et aux répliques, parfois humoristiques, qu'ils se lancent durant l'aventure (j'aurais d'ailleurs aimé lors de certaines phases qu'il y ai plus de dialogues, qui auraient pu permettre par exemple d'en apprendre plus sur Helena, comment elle est devenue agent etc..).

J'imagine qu'il pourrait y avoir pire que de courir après un chien dans un cimetière..
Oui, il pourrait nous poursuivre !

Mis à part quelques courts passages que je trouve un peu loupés (bataille contre le requin sous l'eau, phases de nage..) et le début du scénario un peu lent et pouvant se révéler difficile à refaire à cause du bridage du gameplay, je prends toujours plaisir à parcourir ce scénario et je trouve que c'est le plus réussi des quatre, car l'ambiance y est top, les niveaux sont variés et se parcourent assez lentement, offrent des phases de combat intéressantes, permettent plusieurs séparations des deux personnages lors de phases qui demandent de la coopération. Je trouve notamment tout le chapitre dans les catacombes excellent et bien diversifié, surement mon chapitre préféré de tout le jeu.

La fin du scénario est néanmoins un peu redondante, notamment à cause de plusieurs phases contre le même boss final mal amenées. Les phases s'enchainent sans réellement de logique (il n'est pas possible qu'après une défaite, le boss se retrouve quelques minutes après devant les héros), et le même boss réapparaissant toujours sous une nouvelle forme n'est pas crédible, et j'en arrive à me dire que ce scénario aurait pu s'arrêter après les premiers combats contre ce boss, ou alors mettre en scène des boss différents pour chaque forme. Après au niveau des combats en eux-mêmes je n'ai rien à redire, ceux-ci bien qu'assez bourrins ne sot pas forcément dénués d'intérêt et se renouvellent assez pour être intéressants.

Ce scénario comporte beaucoup de clins d’œils à Resident Evil 2 et surtout à Resident Evil 4. Il se parcourt en 7/8 heures voir plus, en prenant son temps et en profitant de l'ambiance.

Le scénario de Chris et Piers est globalement le plus porté sur l'action, même si certaines parties sont plus modérées, mais il possède à mon sens l'histoire la plus mature et prenante de toutes. La première moitié du scénario est composée d'enchainements de gunfights sur fond de guerre mondiale, quelques passages demanderont soit d'abattre un hélicoptère ou détruire des DCA, mais globalement on ne fait qu'avancer et tuer les ennemis qui se présentent. Pour l'ambiance du scénario tourné vers la guerre, cela ne me dérange pas dans le sens ou c'est pour moi la continuité logique de l'histoire instaurée par le premier épisode, la création d'armes biologiques à des fins militaires. Je trouve du coup que le fait de montrer et de pouvoir jouer cette guerre est une bonne idée, même si cela se fait au dépend d'un scénario original au niveau de l'ambiance. Dans la seconde moitié du scénario, on explorera entre autre un hangars et un bateau, qui sont des niveaux beaucoup plus libres. Le bateau est un des meilleurs passages du scénario (voir du jeu), il faudra y trouver 2 clés dans un environnement assez labyrinthique et confiné, qui favorise l'exploration et qui a une ambiance assez froide. On y affronte des ennemis assez difficile à stopper qui ajoutent à l'aspect angoissant du niveau.

"C'est un des rares passages du jeu qui est bien foutu est un poil stressant." - Pasaiy

On aura également dans ce scénario la possibilité de conduire quelques véhicules. On aura tout d'abord une phase de course poursuite en voiture qui aurait mieux fait de ne pas être incorporée au jeu final tellement elle est mal foutue. La conduite du véhicule est basique, les bruitages sont plus que moyen, l'environnement est assez moche (avec moins de détails on pourrait se croire dans Enter the Matrix) et le véhicule peut effectuer des boosts mal rendus. En plus de ça, cette séquence se rate facilement car on perd souvent sans trop savoir pourquoi. Le timing pour ne pas perdre Ada de vue est assez serré et la moindre perte de vitesse est souvent punitive.
On a également une séquence dans laquelle on pilote un avion de chasse et ou nous devons détruire les armes de défense d'un porte-avion. Cette séquence n'est pas si pourrie que ça, c'est d'ailleurs le véhicule le plus maniable du jeu, il se dirige très bien. Si on joue avec Piers il n'y aura que les missiles à gérer tandis que Chris s'occupera du pilotage.

-

La dernière partie du niveau est assez classique, et mène droit à un boss. A partir de sa rencontre et de son réveil je trouve la fin du scénario assez épique, on a quelques séquences ou il faudra courir poursuivi par le monstre en vue arrière qui rend bien, un autre passage où nous sommes enfermés dans un couloir sous-marin et le monstre brise des ouvertures laissant entrer l'eau dans lequel il faudra s'échapper avant la fermeture de plusieurs sas. Le combat final est je trouve vraiment sympathique, assez technique surtout lorsqu'on joue Chris.

Ce scénario contient quelques clins d’œils à Resident Evil 1 (notamment à cause d'un ennemi) et quelques références à Resident Evil 5, même si c'est plus discret que dans le scénario de Leon. Il se termine en 6/7 heures, en ne fonçant pas dans le tas.

Le scénario de Jake et Sherry est très porté action et séquences intenses, même s'il offre quelques phases d'infiltration bienvenues. Ce scénario est sans doute le plus varié, entre les phases d'action, d'infiltration, les phases en véhicules et les nombreux changements de décors (et d'ambiances), c'est celui qui fait le plus voyager. On sera également poursuivi pour ainsi dire pendant tout le scénario par l'Ustanak, un espèce de Nemesis issue d'expérimentations du Virus-C sur un militaire. On retrouve avec celui-ci le même phénomène qu'on avait dans le scénario de Leon, on l'affronte à plusieurs reprises et il revient même après une défaite qu'on pensait fatale. Néanmoins, les affrontements contre l'Ustanak sont bien plus diversifiés que ceux contre le boss du scénario de Leon, et ont toutes un intérêt différent (à la rigueur seule la dernière phase aurait pu être évitée car elle est un peu poussive). Il faudra l'affronter lors de phases assez libres dans des environnements vastes, parfois il faudra éviter de ce faire repérer par lui dans des passages d'infiltration, sous peine d'une mort rapide, nette et brutale (ces passages se révèlent assez stressants la première fois qu'on les fait).

Ce scénario offre également une phase de recherche dans la neige (avec un bel effet enneigé sur les vêtements des personnages ^^) dans un environnement assez vaste, avec une tempête de neige qui réduit la visibilité (malheureusement pas super bien rendue). Il faudra trouver à nouveau 3 données pour la terminer, mais cette fois un radar nous en indique la position. On aura lors de cette phase la possibilité de prendre un scooter des neiges librement, mais son déplacement est très rigide et il tourne très difficilement (comme pour ainsi dire tout les véhicules du jeu), ce qui le rend presque inutilisable. On a par contre une phase lors de laquelle on doit échapper à une avalanche en scooter des neiges que je trouve assez sympathique, et lors de laquelle le maniement de l'appareil n'est plus un gros problème puisqu'il faudra aller relativement droit. Le scénario offre également une phase en moto assez pourrie et sans intérêt, durant laquelle on ne peut aller que droit devant nous et où, comme l'avait souligné Hooper dans sa review, les tournant se font via une cutscène car on ne peut pas réellement tourner le véhicule, juste l'orienter légèrement à droite ou a gauche. Il est presque impossible d'éviter les attaques ennemis à cause de la faible largeur de la route et on ne fait que rouler et éviter les voitures sur la chaussée (le seul léger intérêt de cette phase).

Tu bosses pour la croix rouge ?..

Le personnage de Jake est vraiment bien amené dans l'histoire et sa relation avec Sherry est bien mise en scène grâce notamment à leurs dialogues sont assez sympathiques à suivre. Jake est le seul personnage qui, en dehors des attaques au corps-à-corps, a la possibilité de véritablement se battre à mains nues. Son style de combat est assez classe, et certaines de ses attaques rappellent beaucoup les attaques d'Albert Wesker.

Ce scénario se termine globalement en un peu plus de 6 heures, et contient quelques très légères références au scénario de Resident Evil 2.

Edité par LittleHardy le 15/03/2018 - 21:28

Portrait de 3615mylive
Hors ligne
A rejoint: 30 novembre 2011
Contributions: 145
Re: Resident Evil 6

et voila comme on a douté le retour de wesker ^^ 3.0 ;)
mais je trouve le jeu pas mal un mellange uncharted avec du gear of war mixé avec du dead rising ^^
pas mal je trouve mais c'est qui le protagoniste leon ou chris :) ou meme cherry

Portrait de GranKorNichon
Hors ligne
A rejoint: 2 novembre 2011
Contributions: 444
Re: Resident Evil 6

En tout cas, ce trailer fou les j'tons... et pas sûr que ça soit dans le bon sens :p

Gros Ours
Portrait de Hooper
Hors ligne
A rejoint: 19 août 2011
Contributions: 10652
Re: Resident Evil 6

GKN tu mettras ton topic à jour avec les futures infos sur le jeu ok? c'est un titre important, je compte sur toi.

Portrait de 4815162342
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 3
Re: Resident Evil 6

Je ne sais pas trop quoi penser, j'ai aimé RE5 (mais j'ai fais l'histoire à 2 !) mais ce trailer fais penser qu'ils ont un peu tout mélangé pour faire ce 6éme épisode. A suivre ...

Edité par 4815162342 le 20/01/2012 - 01:00
Portrait de Leon9000
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 231
Re: Resident Evil 6

Pour consoler les geeks de la mort de Megaupload, Capcom a bien choisi son moment pour dévoiler son premier trailer. Et en plus y a du Léon dedans

Alors ce trailer m'a donné le sentiment que Capcom veut plaire à tout le monde en même temps, y a vraiment une différence assez frappante entre les phases de jeu avec Léon assez sombres avec des zombies qui rappellent les monstres originaux et les scènes avec Chris qui assument totalement leur héritage de Gears Of Wars (avec commandos, descente d'hélico et tout le bazar). A voir mais quand même le fan en moi ne peut que vibrer à l'idée de réincarner Léon et tous les merveilleux souvenirs de Resident Evil 4 associés avec ce personnage.

C'est vrai que le troisième personnage arrive comme un cheveu sur la soupe (même voix que Snow dans FFXIII si je ne me trompe pas, le comédien avait donc bien lâcher l'info malencontreusement) et c'est moi ou la fille qui l'accompagne est justement Ashley de Resident Evil 4? En plus pour l'avoir entendu gueuler tellement de fois dans RE4 le timbre de voix est assez proche. Aucune idée de la fille avec Léon (Claire avec un nouveau look?). Ah je suis quand même enthousiaste, en tout cas ça a remonté mon moral après avoir vu mon téléchargement brutalement interrompu.

Portrait de Alnes
En ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 1320
Re: Resident Evil 6

Premières impressions :

-J'avais cru lire un jour que le prochain RE, donc RE6, partirait sur des bases différentes de celles de RE4/5, eh bien ce n'est pas le cas.
-C'est moi ou c'est techniquement à la ramasse ? J'ai même l'impression que RE5 est plus beau ?
-J'ai adoré RE5, mais j'aurais bien aimé avoir quelque chose de neuf.
-J'ai adoré RE5, et je sais d'avance que je vais aimer ce jeu.
-Le retour des zombies, cool !
-J'aime bien la p'tite blonde. :)

Edité par Alnes le 20/01/2012 - 01:17

Portrait de Hatsu Lurker
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 1594
Re: Resident Evil 6

Si le topic n'a pas de maj, il sera de nouveau fermé. Ce serait vraiment triste de commencer un grand topic sur ça ...

Portrait de LexRage77
Hors ligne
A rejoint: 7 septembre 2011
Contributions: 4560
Re: Resident Evil 6

Citation:
-C'est moi ou c'est techniquement à la ramasse ? J'ai même l'impression que RE5 est plus beau ?

Exactement ce que je me suis dis.

Portrait de kelly25ans
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 6065
Re: Resident Evil 6

Citation:
C'est moi ou c'est techniquement à la ramasse

heu.. franchement non c'est pas toi , moi aussi j'ai eu un choc en voyant cette cinematique digne d'une PS2... c'est quoi ce binz ???? c'est hyper moche ! sinon trop cool si de nouveaux des zombies

Gros Ours
Portrait de Hooper
Hors ligne
A rejoint: 19 août 2011
Contributions: 10652
Re: Resident Evil 6

Un premier trailer très surprenant, le développement a l'air super avançé, limite il pourrait sortir dans 3 mois que ça m'étonnerait pas, je suis sur le cul, on avait vu AUCUNE image quand même c'est ouf, aucune fuite, bravo Capcom.

Ensuite le teaser en lui même...que dire...au secours :p
Les jeux vont finir comme les films c'est pas possible ça, Capcom avait annonçé un nouveau départ pour la série, bordel je pensais vraiment qu'ils auraient les couilles de refaire un vrai survival horror et pas un jeu d'action reprenant le moteur du 5...non vraiment je suis déçu, le jeu sera peut être bon mais mes espoirs s'envolent à la vue de ce trailer.