Skip to Content

Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Dernière contribution

645 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de LightDemon
Hors ligne
A rejoint: 3 juin 2012
Contributions: 83
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Critique Final Fantasy V

Genre:
RPG
Développeur/Éditeur: SQUARESOFT
Date de sortie: 6 décembre 1992 (japon seulement)
Support: Super Nintendo (rom traduite en français par Terminus)

Ce Final Fantasy est à ma connaissance celui dont ont parlent le moins. À part le système de job je savais rien d'autre sur le jeu. Il n'est sortie à l'époque qu'au japon puis début 2000 sur GBA en occident. Même l'OST qui fut produite par Nobuo Uematsu m'était inconnue. C'est en rajoutant des jeux à ma Snes-mini et car je savais qu'il avait eu une traduction que j'ai eu l'idée de me le faire pour de bon.

J'ai donc lancé ce FF V et déjà j'ai kiffé le thème d'intro qui sera le thème principal. Il fait parti désormais de mes thèmes préférer de jeux vidéo. C'est propre graphiquement. Ca m'a un peu fait peur car c'est assez simple mais cet avis évoluera au cours de l'aventure. Je suis donc parti pour des heures et des heures.

Pour parler de la jouabilité, je dirais que c'est ce qui fait ça force. Agréable, c'est le mot qui me vient à l'esprit. On a faire ici à un système de job. Les jobs classiques des FF. En faite tous s'enchaine très bien on obtient des jobs, on fait du level-up à l'endroit où on se trouve, on avance dans l'aventure. On fait ça la première partie du jeu. Après ça s'ouvre un peu plus. C'est assez gratifiant car on ne sait pas ce qu'on va avoir comme skill mais on sait quand. On peut faire du multi-class et ça c'est intéressant. En combattant on obtient des compétences et pour une classe on peut rajouté une compétence que l'on a apprit d'une autre classe. Et il faudra choisir des classe qui vont bien ensemble pour chacun des personnages. Moi j'ai fait ça par logique et car je les connais. Si vous faites mal, vous devrez vous taper du temps à leveler. On gagne aussi de l’expérience classique qui augmente les points de vie/magie. Je dirais que le jeu et dure. Certains combats de boss sont juste même si on a maximisé les possibilités de level-up. Même certains monstres lambda quand vous tomber dessus peuvent buter votre équipe sans que vous ne puissiez rien faire. Il y a des armes et des armures aussi. Pour les plus rares vous devrez faire preuve de bravoure. Pour les sorts magiques aussi (invocation, noire/blanche/bleu, dimensionnel).


Mode 7 en action

Le jeu est long. Environs 40 heures. On les voit pas passer parce que le jeu et superbement rythmé du début à la fin. Pas de passage chiant pour rien, pas de donjon trop long, on est rarement perdu. Pour moi c'est le top du J-RPG.

Les graphismes au premier abort comme je l'ai dit sont plutôt simple. Mais non en faite pour de la Super Nintendo et une cartouche 16mb. Les couleurs sont bien choisis, c'est pas fouillis, il y a du détail et les worldmaps sont très bien garnies (pour le plaisir qu'on prend à les parcourir). Il y a des donjons et des arrière plans qui sont bien beaux. J'ai été agréablement surpris. Par rapport à Final fantasy IV (pour ceux qui connaissent) tout à bien été poussé vers le haut.


plan super beau à dos de hiryu

Le bande son, bah c'est du bon. Elle renforce l'immersion, le thème principal en tête. Les musiques ainsi que les bruitages. Pour l'envergure du jeu, je pense que c'est en accord. Nobuo encore!!

Pour le scénario sérieux c'est fou. Il y a plusieurs personnages intéressant qui sont bien traités dont les persos principaux qui ont tous un background développé. Il se passe pleins de choses.

Spoiler
Ils auraient peut être put mettre plus en scène le méchant mais pour les héros ça va. C'est bien fournis rajouté au rythme bien dosé.


Points positifs:

+le rythme du jeu
+le système de job multi-classe
+ce qui se passe en terme de trame scénaristique
+La bande-son
+les graphismes (tout en prenant compte du support)

Points négatifs:
-la difficulté
-s'y retrouver dans les différentes classe quand on connait pas

Conclusion:
J'ai eu à faire là à une de mes plus belles aventures vidéoludique. Ceux qui ont fait le jeu à l'époque je pense devaient être en kiff total. C'est du plaisir pur. Il faudra quand même s'accrocher pour les moins habitués à cause de la grosse dose de level-up et la difficulté globale. Tous le reste c'est du bon.


note: 8/10

Edité par LightDemon le 28/01/2019 - 23:04


Modérateur
Pixel Boy
Portrait de Chuck Chan
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 3306
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Belle relance de topic avec un bon test, je t'en remercie.

C'est malin, tu m'as donné envie d'y jouer, tu crois que j'ai que ça à faire ou quoi ?!

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 16680
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Final Fantasy V est l'un de mes préférés de la série, avec le VI et le XII.

Bizarrement, son scénario (pourtant moins présent que celui du IV) m'a plus marqué que celui du IV. Notamment un moment que j'ai trouvé incroyable :

Spoiler

Cela m'a bien plus marqué que la scène homologue qu'on vit dans Final Fantasy VII (qui n'est qu'une simple cinématique, donc le joueur ne joue pas véritablement cette scène).

Et sinon, j'adore son système de combat avec les jobs (inspiré des Dragon Quest et de Final Fantasy III), son ambiance à la fois enfantine et invitant à l'aventure, ses musiques.

Je me souviens aussi d'un boss final assez impressionnant dans sa dernière forme, visuellement.

Vraiment un chouette épisode qui m'a marqué, plein de charme.

Et puis, il y a le thème culte de Gilgamesh, quoi ! L'un des meilleurs thèmes de toute la série Final Fantasy (et qu'on retrouve dans un chouette remixe pour une quête annexe dans Final Fantasy XII) !

Edité par Rudolf le 28/01/2019 - 23:59

Modérateur
Pixel Boy
Portrait de Chuck Chan
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 3306
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Mais arrête, j'ai pas le temps, j'te dis

Portrait de LightDemon
Hors ligne
A rejoint: 3 juin 2012
Contributions: 83
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques


Citation:

Rudolf dit:
Je me souviens aussi d'un boss final assez impressionnant dans sa dernière forme, visuellement.

Spoiler


Meteor Swarm
Portrait de Rezard
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 7832
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Another eden

Portrait de Depakote
Hors ligne
A rejoint: 8 janvier 2019
Contributions: 388
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Merci pour ta review, Rezard.
Comme tu dis, il nous reste à espérer que le jeu sorte sur un autre support que le mobile.
Cela donne envie.
Encore merci à toi.
:-)

Modérateur
Aliéné
Portrait de Suprême Yoshiphile
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 8538
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Le premier opus de cet Sagas est sortie à la base sur Snes en 1993 et le jeu a eu un remake sur gba 8 ans plus tard en 2001.
Avant de commencer a parler du jeu, je vais m'attarder un petit peu sur les différences entre la version snes et la version gba, les bons et les mauvais point de chaque version.

les plus snes

-la musique du jeu est plus léché et plus clair
-il ne me semble pas que le jeu est des ralentissements

les moins snes

-il n'y a pas de bouton pour courir, on devra tout se faire en vitesse normal, autant dire que le jeu est extrêmement lent
-le jeu actuel en complet coute la peau du cul, autour de 120 euros

les plus gba

-on peut courir et c'est franchement agréable tout au long de l'aventure
-l'expérience est plus généreux il me semble, ça évite le farm
-le jeu tourne autour de 40-50 euros en complet
-le jeu est entièrement en français, et pour un rpg c'est quand même un énorme plus

les moins gba

-le jeu a des ralentissements, notamment si on a plusieurs transformations à l'écran ou si y'a beaucoup de chose à l'écran, avec le son au ralenti également, c'est assez dégueulasse. Heureusement c'est pas si fréquent
-la musique est très similaire à la version snes mais la gba a malheureusement un son plus parasitaire, et des arrangements pas toujours des plus judicieux.

Un point qui n'a pas été abordé : les graphismes. Je pense que ça dépend des gouts, la version snes est plus sombre alors que la version GBA est plus coloré, et plus de luminosité. A titre personnel, je préfère la version snes, plus sobre.
De mon point de vu, je conseil malgré tout, la version gba qui nous offre une version entièrement en français, et surtout on peut courir, c'est un confort qu'on ne peut plus se passer et qui rend la version snes trop contraignante.

Breath of Fire, kesako ?

Il s'agit d'un RPG des plus classique au tour par tour. C'est un jeu qui reprend les codes de ce genre de jeu, pour le meilleur et pour le pire...
Malgré son classicisme, le premier opus de cet sagas offre quelques petites nouveautés, qui ont pu être repris par d'autres rpg par la suite.
On aura donc 4 personnages maximum en combat, et 4 autres en réserve que vous pouvez switché à tout moment, mais une seule fois par tour.
Au départ, le jeu se contente de marteler le bouton A pour faire la seule action de combat : tapeeeeeeeeeeeeer.
Le début du jeu, en terme de combat n'est pas des plus palpitant, mais c'est pas le premier à cet époque là.
Viens ensuite les classique sort entre les sorts de soins et les sort d'attaque. La particulairté du titre est que notre héros, combattant Dragon, c'est qu'il peut se transformer en...dragon (on ne s'y attendait pas, n'est-ce pas ?)
Et plus tard dans l'aventure, le jeu met en place des transformations différente mais également des fusions entre les personnages (dragon ball sort de se corps ! )
Il y a des transformations qui sont utile en combat, d'autres hors combat, et les deux.
Ce sont des transformations qui seront utile lors de l'aventure, une transformation pour nager, pour ouvrir certaines porte, pour pousser des étagères lourde...etc
En plus de ça, nos personnages ont tous une capacité de base. Par exemple pour voler, pour creuser, pour détruire des murs, pour pêcher...etc

Le jeu propose donc une palette plus poussé au premier abord qu'on pourrait le croire, mais il faut plusieurs heures pour pouvoir débloquer ce genre de chose.
Sans oublier que même si le jeu est plutot classique, il met fin au combat aléatoire de l'infini impossible a esquiver ! Et c'est pas une différence de pacotille, croyez moi, quand dans un rpg on est dans un donjon avec des combats aléatoire tous les deux pas, on a de quoi vite devenir chèvre :D
On peut se procurer dans un marchand d'objet, un item du nom de bille3 qui nous permet d'échapper à tous les ennemis temporairement, selon un nombre de pas que j'ignore mais qu'on peut renouveller si on dispose de plusieurs exemplaires du dit objet.
Du coup on peut éviter les combats quand on en a marre, ou qu'on veut tracer un passage.

Les vieilles mécaniques

Breath of Fire propose les charmes des RPG à l'ancienne avec son ambiance et son univers, mais également les vieilles mécaniques qui énerveront les moins patient d'entre nous.
Pour être plus explicite, prenons des exemples. Lorsqu'on parle à un PNJ, parfois, il faut lui parler avec un personnage bien précis, sauf que parfois le jeu nous prévient, ou vu le lieu, on se doute du personnage a utilisé, mais pour d'autres, on en sait rien du tout... On peut donc passer a côté d'un pnj important qui nous débloque la progression de l'histoire !
Qu'il y a des objets a récupérer qui sont foutu un peu n'importe ou, sans grande logique... Ou encore la mécanique de la pêche !
Dans le jeu, on peut pêcher, grâce à des cannes a pêche qu'on peut se procurer dans l'aventure ou acheter (à un seul et unique vendeur bien entendu...). Pour cela, c'est "simple" (vous sentez mon ironie ? ), il faut mettre la canne a pêche dans la partie objet Accessoire a gauche, et sur la partie accessoire à droite, il faut mettre un appat, LOGIQUE!
Il faut acheter un ver par exemple et l'équiper pour pouvoir, une fois sur la map, pêcher avec le héros en appuyant sur A, que ça soit en mer ou dans un puit (oui on pêche dans un puit). Pour que ça soit plus drôle, il n'y a qu'un seul marchand qui vend les appâts, dans la ville sous-marine, qui est composé comme quelque chose comme 10 marchands et un seul et unique, parmi tous les vendeurs de cette ville, les vends :D
Si cela était juste gadget, ce n'était pas grave après tout, mais ce n'est pas le cas. La canne a pêche à une importance primordial au sein du jeu, tout simplement parce que ça débloque les transformations de notre chevalier Dragon.
Grâce à la canne a pêche, on trouve les équipements Dragon, que ça soit l'épée, le bouclier, l'armure et le casque dragon.
A chaque équipement, on doit trouver un sanctuaire dragon pour tester notre force et gagner de nouvelle transformation, que ça soit en dragon d'or, de feu, de foutre ...etc Mais également en des sortes de chimère.
Et la chimère est obligatoire contre le boss de fin, sans elle, on ne peut terminer le jeu ...donc la canne a pêche est de surcroit indispensable !
Sans oublier que les équipements dragon sont caché un peu partout sur la map ...et que pour les trouver, c'est pas forcément une mince à faire. Heureusement par la suite, on peut voler et donc parcourir la map rapidement, et aller aux endroits qu'on aurait loupé.

OST, graphisme et compagnie

La musique du jeu offre des titres à la fois épique ou émouvant par moment, comme beaucoup de RPG. L'ost du jeu est plutot bonne, personnellement j'ai bien accroché à certaines musique. Après je dois le reconnaitre, l'ost est loin d'atteindre la qualité de d'autres titre du genre à l'époque comme secret of mana, mystic quest ou encore FF6.
C'est pas pour autant que la musique est mauvaise.
Voici quelques pistes du jeu (en version snes et gba pour pouvoir comparer)



Et ma musique préféré du jeu :

L'aspect graphique du jeu est pour ma part réussi, on sent le petit côté fantastique, avec des mobs et des boss plutot réussi dans l'ensemble, même si bien entendu certains sont peu inspiré, il n'y a pas de redite avec les mêmes mobs qui change juste de couleur (une grande mode à l'époque que ce titre a réussi a échapper).
On peut regretter par contre que les sanctuaires ou grotte sont très identique les uns des autres à part exception comme la ville/sanctuaire Aqua ou encore le donjon final. Sinon on parcours des couleurs similaire, à part que c'est simplement la couleur qui change (et encore, pas toujours).
On peut également rentrer en interraction avec certaines commodes, des vases qu'on peut déplacer, qui n'était pas si fréquent à l'époque, même si Dragon quest en a fait une sorte de tradition, même aujourd'hui.
On peut regretter que cette interraction n'a pas été poussé avec les pnj, qui répète pour beaucoup la même phrase, peu de quête secondaire, des maisons vides...etc

Le jeu nous offre des personnages différents des uns des autres, certains sont mieux réussi que d'autres, on peut regretter le manque d'intervention de certains, mais c'est un mal récurrent des jeux de cette époque, ou la personnalités et les caractéres des personnages sont peu ou pas du tout développé. Tout ça accompagné d'un scénario plutot réussi dans l'ensemble.

Un jeu qui a son charme, et qui offre des mécaniques peu ou pas du tout pratiqué à l'époque. Un jeu pour les amoureux des vieux RPG sinon vous pouvez passer votre chemin.

Les +

-les transformations
-les fusions
-pouvoir esquiver les combats
-l'ambiance
-Les boss
-pouvoir faire toute la map en volant (dragon quest nous voila )

les -

-certaines mécaniques qui vous bloquera un petit moment dans votre progression
-un manque de renouvellement dans le rendu des sanctuaires
-les combats qui manque un poil de folie au bout d'un moment vu la longueur du titre

Edité par Suprême Yoshiphile le 17/02/2019 - 19:09

Yoshiman

Les jeux fait en 2019

Portrait de iwao72
Hors ligne
A rejoint: 31 décembre 2012
Contributions: 449
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Merci pour cette critique, je me souviens très mal de ce jeu donc ça m'a rafraîchi la mémoire. Quand je l'avais fait sur GBA il m'avait plutôt déçu, parce que j'étais un gros fan du 2 et j'en attendais mieux, surtout pour l'histoire et les persos. Cela dit il a déjà le charme typique des Breath of fire.

Commentaires en vrac :

-La musique de Sara est très belle oui, mais globalement la BO du 2 est meilleure. Bien sûr, on arrive pas au niveau de Uematsu ni de Mystic quest dans les Breath of fire, mais quand même il y a du très bon (et du chiant aussi).

-D'accord avec toi sur les couleurs de la version GBA, trop criardes comparées à la version SNES, c'est pareil pour le 2.

-Je ne me souvenais plus qu'on pouvait courir sur la version GBA, mais ouais c'est un énorme avantage. J'ai refait le 2 sur SNES il y a pas très longtemps, et ça m'a bien saoulé de pas pouvoir courir.

-T'abuses pour la pêche ! Je me souviens pas de l'interface du 1 mais ça devait être pareil que pour le 2 : il y a deux emplacements d'accessoires par perso, donc c'est logique d'équiper la canne dans l'un et l'appât dans l'autre (mais possible que j'aie aussi galéré au début). À part ça, le problème du magasin unique est résolu dans les 3 BoF suivants : on peut acheter des appâts dans plein d'endroits. La pêche est un élément emblématique de la série, mais elle devient fun qu'à partir du 3, avec les différents rythmes pour appâter le poisson (ça reste assez basique mais le concept est sympa).

Pour finir, je dirais que le 1 n'est qu'une bonne petite mise en bouche dans cette série. Pour moi le 2 est le meilleur, mais il y a de la nostalgie là-dedans. Le 3 et le 4 sont aussi excellents à leur manière, et je connais pas le 5 mais il a l'air très loin de l'univers de la série.

Modérateur
Aliéné
Portrait de Suprême Yoshiphile
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 8538
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Pour la pêche, il n'y a absolument aucune indication. La plus part des jeux, tu pêche sans appat donc pour moi c'était pas une obligation, et les pnj te parle pas de ce genre de chose, et surtout qui y'a un seul vendeur d'appat dans tout le jeu...paye ton évidence x).
Donc pour moi, je trouvais pas d'appat donc y'en avait pas (logique).
Puis va pas me dire que pêcher dans un puit c'est la logique même xD.
Après pour le 2, forcément tu es habitué, dans le 1 c'est pas le cas.

J'avais fais un peu le 2, mais je compte reprendre, même si il est en anglais, je vais tenter de me faire violence.

Edité par Suprême Yoshiphile le 20/02/2019 - 21:18

Yoshiman

Les jeux fait en 2019