Skip to Content

Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Dernière contribution

639 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de nexy
En ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 15684
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Editeur(s) / Développeur(s): Infinity Ward | Activision
Sortie France : 04 Novembre 2016
Genre(s) : FPS
Thème(s) : Futuriste
Classification : +18 ans
Mode(s) : Jouable en solo | Multi en local | Multi en ligne

Que vaut cet épisode futuriste (mon quatrième épisode après un COD 2 et un COD 4 honnêtes sans plus et un Advanced Warfare plutôt bon) tant décrié par la presse et les joueurs qui demandaient plutôt un retour aux sources, après avoir obtenu l’édition Legacy gratuitement ce fut une chance pour moi de pouvoir mettre les mains sur cet opus pour voir ce qu'il en est et puis ensuite le Remaster de Call of Duty 4 et l’intérêt de sa "remasterisation".

Gameplay

On a des guns fights classiques comme dans tous les COD avec un peu de Titanfall vi aux jetpacks qui permettent de faire un saut et de planer un court instant ainsi que les courses latérale sur les murs quand le level design le permet car on est pas dans Titanfall et parfois des phases un peu plus subtiles qui incitent a l'infiltration, bien sur on a le choix de l'approche mais il serait dommage de ne pas les exploiter assez rare dans les COD.

On a aussi une nouveauté qui met en place des guns fights voir d'infiltration en zéro G, grosso modo on est hors notre vaisseau et on doit aborder un vaisseau ennemis comme dans l'espace il n'y a pas d'air bein on se déplace librement a l'aide de notre combinaison et un grappin pour s’agripper aux débris qui peut même servir d'arme, ces phases en mettent plein la vue car on voit souvent des planètes en contrebas et le combat se passe legerement au ralenti.

Et on a aussi les phases les plus impressionnantes qui ne sont pas sans rappeler Star Wars, lui même ayant loupé le coche en nous servant une soupe froide, des combats en avion dans l'espace qui sont très jouissifs et dynamiques qui prennent une place importante dans l’aventure ce n'est pas juste une ou deux mission.

La prise en main est assez simple on a des moyens offensifs comme une mitraillettes et 2 autres variantes plus tard une legerement moins puissante mais qui a une plus grosse cadence et une dernière avec les tirs lasers, la seconde pour moi étant la plus efficace, on a aussi des roquettes pour des frappes sur les vaisseaux plus puissants et résistants et on a aussi des leurres pour nous défendre quand on nous a tiré dessus, sur la photo ci dessous les indicateurs indiquent que les missiles vont sur nous et les lumières bleus sont nos leurres qui consistent a attirer les missiles, si on se fait toucher ce n'est pas trop grave car notre vie remonte doucement si on se fait pas toucher.

Technique

Le jeu a une DA assez jolie et fait futuriste mais malgré un 1080p/60fps dynamiques on peut voir une sorte de rideau blanc qui fait un peu cheap pour atténuer la distance d’affichage, et parfois certaines textures lointaine trichent sur la résolution, mais bon quand on voit les panoramas comme ceux des images que je vous montre en de sous difficile de rester indifférent.

On peut aussi noter que malgré quelques embranchements en incluant le jet pack et une verticalité le jeu a peu d'endroit plus ouvert notamment en mission principal quand on doit suivre l'histoire qu'on veut nous raconter sans rentrer dans les scriptes et l'overdose des anciens COD pour autant mais sans y être trop loin non plus.

Spoiler

Contenu

L'histoire n’est pas si mal mais les protagonistes manquent parfois de caractère notamment le grand méchant qui nous menace (méchant parce qu'il est méchant) et qui disparait et qu'on voit très peu, le "héro" lui même étant certes vaillant au grand cœur mais on dirait qu'il vient de découvrir ce qu'est le conflit, mais l'histoire se laisse suivre.

L'image de dessous nous montre un tableau de bord (après qu'on y a eu accès depuis notre vaisseau ayant une belle vue sur terre par les fenêtres) depuis lequel on choisi si on veut faire des missions principales ou secondaire, les principales évidement débloqués une a une au fur et a mesure de notre avancée, le chemin allant de notre tableau a notre armurerie puis a notre avion étant scénarisé.

On a droit de titiller chaque planète de notre système solaire de prés voir parfois même d’atterrir quand celles ci le permettent sinon leurs satellites si celles ci sont gazeuses, Jupiter et Saturn ne sont pas oublié, les images sont dans le paragraphe "Technique" et un détail assez sympa concernant Mercure, étant proche du soleil faut se déplacer que dans l'ombre sinon on subit des dégâts malgré la combinaison.

Les missions secondaires sont divisés en 2 parties, les frappe de Jackal (le nom de notre avion) et les attaques de vaisseaux qui consiste la plus part du temps a infiltrer le vaisseau ennemi pour le saboter libérer des otages ou/et y voler des armes, important pour notre armurerie si on veut tout débloquer, les armes, nombre d'otages et le pourcentage de réussite de la mission étant également indiqué, mais en général ça dépend surtout de votre skill.

Par contre ne pensez pas que la mission démarre a partir d'un écran noir ou quand on se retourne il n'y a pas d’accès, non, lors de chaque mission on prend notre avion on décolle, on va vers ou se trouve le vaisseau ennemi, parfois on rentre avec notre vaisseau dedans parfois on l'infiltre en zéro G si celui ci est a l’arrêt, puis on fini le travail sur le vaisseau et enfin on remonte dans notre avion et on rentre vers notre vaisseau sans loading, et ça c'est beau, en de sous je vous montre une mission ou il faut libérer des otages sans se faire repérer de préférence lors de la quelle on a un dispositif tactique utile, la seule mission ou je l'ai eu d'ailleurs.

Mais avant toute chose pour réussir sans bavure il faut les armes adéquates et c'est dans l'armurerie qu'il faudra se rendre pour choisir le type d'armements adéquat a la mission donnée, partir en infiltration avec une mitrailleuse lourde est possible mais contre productif, pour ça vous avez 4 emplacements, un conseillé par l’ingénieur en armement et 3 autres que vous pouvez personnaliser en fonction des missions données.

Pour l'infiltration faudra mettre les silencieux sur vos armes et prendre de préférence des fusils d’assauts en arme primaire ou le fusil a pompe (uniquement en arme secondaire) avec silencieux également, selon les objets que vous ajouter a votre armements les stats de ceux ci changent, le silencieux montera la précision mais baissera la puissance, le viseur montera la précision et la portée, le canon rayé montera legerement la puissance mais baissera un autre attribut etc etc, lisez la description des viseurs également, parfois certains offrent la possibilité de vision thermique ou la distinction entre amis/ennemis qui ne déplait pas dans le feu de l'action.

Il est également possible de choisir les différents types de grenades, électriques efficaces contre les robots, antigravitationnelles qui soulèvent les ennemis en l'air a déflagration etc ainsi que un drone qui tire quand vous tirer (a l'image de Killzone mais beaucoup moins résistant cette fois ci) ou un bouclier.

Personnellement j'ai opté pour un fusil d'assaut qui avec les accessoires avait la précision et la porté a quasi 100 ce qui me permettait de me priver de Sniper mais aussi de m'en servir de prés comme d'un fusil d'assaut classique et un fusil a pompe pour le combat de prés, il est aussi a noter que les armes électriques ou lasers sont de parti mais n’étant pas fan des piou piou (sans ressenti de recul et donc de puissance) je me suis abstenu.

Spoiler

Pour finir comme dans tous les récents COD on peut se lancer dans un mode Zombie "Zombies in Spaceland", ici il ne se prend pas au sérieux contrairement aux autres mais dans une sorte de fiction des films des années 80 avec un air fun/foufou, c'est sympa mais ça se joue surtout avec des amis en solo on est vite prit en tenaille et on s'en sort pas, mais ça reste sympathique et délirant.

Durée de vie/IA

L'IA souffle le chaud et le froid, les ennemis sont efficaces et parfois nous contournent mais ont un problème face aux grenades qu'ils préfèrent ignorer, les robots selon le modèle peuvent être statiques pour les plus faible mais sont très résistants peut être pour contrebalancer et les plus gros qui eux sont très agressifs, le jeu m'a legerement l'air plus facile que Advanced Warfare mais ça reste quand même correcte et j'y suis resté pas mal de fois notamment quand les robots s'auto détruisent a coté de nous sans qu'on les a vu venir.

Pour les missions principales on en a pour autour de 6h et les secondaires autour de 3h, ce qui nous fait autour de 9h ce qui est plutôt bien surtout si on ajoute a ça mode zombie voir le multi c'est pas si mal et il serait franchement dommage de se priver des missions secondaires non seulement parce qu'elles permettent de débloquer les armes et accessoires mais surtout parce qu'elles sont aussi voir plus intéressantes que les missions principales.

Conclusion

Personnellement j'ai passé un bon voir un très bon moment sur ce dernier opus notamment grâce aux missions secondaires, les combats spatiaux et la personnalisation des armes, les fights plutôt nerveux et dynamiques m'ont également bercé par contre il est vrai que cet opus traine encore avec lui les défauts des anciens opus notamment une IA et un moteur graphique qui certes envoie des panoramas a un rideau blanc pas très attractif, les scriptes et les couloirs également présent pour nous rappeler qu'on est dans un COD au cas ou on l'aurait oublié, mais ces phases sont proprement contrebalancé avec les combats spatiaux qui eux sont libres (a dire vrai je n'ai jamais essayé de me barrer).

7/10 Bon

Portrait de le roi burgonde
Hors ligne
A rejoint: 27 juillet 2015
Contributions: 342
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

franchement bon boulot. Tu devrais poster ça dans la barre d'avis de jeuxvideo.com juste histoire de. Bon ça a l'air un peu mieux que ce que j'aurais penser. Le scénario n'as pas l'air d’être un anachronisme réaliste du tout mais avec tout ces trucs annexes il y a peut être moyen d'avoir un peu de fun en solo de ce que j'en ai lu alors que j'en avais pas du tout espoir. En espérant que tu fasses le même boulot pour WWII qui en a bien besoin :V En tout cas GG et bonne continuation nexy.
Personnellement je ne suis pas vraiment fan des notes sur 10 voir même des notes tout court. Ce serait mieux de dire : bon si vous attendais ça, ça et ça mais mauvais si vous en attendais autre chose.

Spoiler

Avé Hooper César Moi !

Portrait de nexy
En ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 15684
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Merci du retour, en fait les notes sur /10 c'est pas a graver dans le marbre mais une sorte de mon ressenti et comme j'ai écrit déjà quelques critiques, aussi une échelle pour situer par rapport a un autre que j'ai pu faire, juste un indicateur personnel, et tout ce que tu as lu fait abstraction des "on dit", une subjectivité que je partage en quelque sorte ;).

Portrait de le roi burgonde
Hors ligne
A rejoint: 27 juillet 2015
Contributions: 342
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

bien sur VIVE LA SUBJECTIVITÉ surtout dans un milieu comme celui du jeu-vidéo

Spoiler

Avé Hooper César Moi !

Portrait de nexy
En ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 15684
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Editeur(s) / Développeur(s) : Activision | Raven Software
Sortie France : 04 Novembre 2016
Genre(s) : FPS
Thème(s) : Contemporain

Au tour du second opus de l'Edition Legacy, lui apparemment dans un premier temps regretté de n’être uniquement dans l’édition obligeant d'acquérir Infinite puis quelque temps plus tard disponible en stand alone plutôt salé.

Gameplay

On s'y fait vite a la maniabilité car elle n'a pas bougé depuis l'opus original mais elle n'avait pas non plus a le faire car le jeu en soit est plutôt maniable, les touches disposé correctement avec les guns fights dynamiques.

Outre les phases de guns fights classiques on a une mission originale qui consiste a arroser les ennemis au sol, ayant déjà subi cette mission dans l'opus original, vu défilé le game over assez souvent car comme vous pouvez le voir la vision ne permet pas vraiment de distinguer les amis des ennemis ce qui fait que parfois sur un mal entendu, bon bein voila plus qu'a recommencer, cette fois ci par chance c'est passé du premier coup, j'ai surtout écouté les conversations qui donnent des indices sur la position des cibles, pas d'autres missions originales.

Technique

Le jeu est comme l'opus original en 60fps mais cette fois en 1080p au lieu du 720p, cependant c'est bien la seule chose qu'on peut voir d’amélioré, tout est resté identique au scripte prés et avec ses problèmes d'IA qui respawn sans arrêt si on avance pas, visuellement acceptable disons parce qu'on peut également noter le rideau blanc d'Infinite absent sur l'original, un défaut du moteur graphique surement ou un compromis avec la distance d'affichage.

Contenu

L'histoire est sympa a suivre présente sous un style "windows futuriste", alors il y a des méchants terroristes et des gentils Américains qui lutent jour et nuit contre ce fléau en passant par la mer, Arabie Saoudite, Ukraine, Russie etc, mais bon quand on a déjà fait l'opus original c'est sympa de voir les souvenirs resurgir mais qui depuis 10 ans n'ont pas trop bougé en fin de compte.

Il était une fois Prypiat/Tchernobyl/Ukraine, une mission bien sympa que je trouvais chiante a l’époque a cause de ses clébards vagabond qui nous sautaient a la gorge pour pas grand chose, mais cette partie m'a également rappeler STALKER un jeu que j’apprécie pas mal, et puis cette ville qui pour moi inspire la crainte et la fascination en même temps du a son destin inattendu (voir sous spoiler).

Spoiler

Tout au cours du jeu on a des sortes de renseignements sous forme d'ordinateur a trouver placé dans des endroits plus ou moins probables par contre a part récolter un trophée je ne vois pas trop a quoi ça sert...

Alors ici je ferai exactement la même remarque que dans MOH Warfighter, les développeurs ont trouvé cool de mettre un système d'armes dans le multi mais pas dans le solo, c'est dommage surtout que ici il s'agit d'un remaster et qu'ils ont déjà fait cette erreur, donc la même 2 fois...

Durée de vie

Ayant déjà fait l'original et avec les défauts de l'IA qui pop sans cesse si on avance pas, le jeu fait littéralement office de "tuto pour multi" car il faut être rapide ne jamais rester sur place et tout le temps aller de l'avant sans se retourner voir même de courir comme un dérater pour passer le checkpoint afin de sauter une phase non appréciable, c’est dommage que l'IA ne soit pas corrigé car a part la résolution rien a bougé et donc comme on va toujours de l'avant j'ai fini le jeu en 4h30 aller disons 5h si on compte mes pauses clops.

Conclusion

J'en attendais rien de particulier connaissant l'opus original qui m'a legerement marqué a l’époque et pas toujours pour les bons points, il m'a au moins permis de me remémorer ce que j'avais déjà vécu en plus beau, mais le jeu reste tout de même dynamique et le chalenge est présent, les dernières missions sont plutôt coriaces, vous aurez aussi remarqué que je meuble un peu car le contenu n'est pas "énormisime".

6/10 Honnête

Portrait de nexy
En ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 15684
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Editeur(s)/Développeur(s) : Respawn Entertainment | Electronic Arts
Sortie France : 28 Octobre 2016
Genre(s) : FPS
Thème(s) : Science-Fiction | Mecha | Robots
Classification : +16 ans
Mode(s) : Jouable en solo | Multi en ligne

N’étant pas très client d'EA de base ce jeu avait quelque chose qui m'attirait, ou tout simplement dans un échange tel qu'il soit j'aime savoir de quoi je parle, du coup ce fut mon premier jeu EA de cette génération qui n'adopte pas un modèle économique dont EA est friand dans ses opus les plus récents, qu'en est il de ce jeu qui a eu le malheur de sortir entre un Battlefield et un COD récemment critiqué par moi même...

Maniabilité/Gameplay

Le jeu est facile a prendre en main, on a d'ailleurs un tuto au début qui nous apprend les bases, sans vous présenter les paramètres de contrôle les boutons sont attribués comme dans un FPS habituel, notons juste qu'on peut se la jouer infiltration vu qu'on peut se camoufler a la Crysis L1 (d'ailleurs l'image en de sous n'est pas sans nous le rappeler).

On est libre dans notre approche mais quoi qu'il en soit les gun fights sont vifs surtout quand on prend en compte le fait de courir sur les murs et pendant qu'on court dessus on vise une cible au sol tout en sautant sur le mur d'en face et ainsi de suite, si dit de cette tacon ça a l'air simple il faut se faire la main avant on n'est pas a l’abri des ratés et on peut se vautrer en tombant dans le vide.

La particularité de Titanfall c'est qu'il y a des Titans, alors parlons en, si au tout début du jeu quand on les voit se battre on se dit "un combat de Ninja" puis vient le moment ou nous même montons dans le cockpit et c'est une vision différente qui prend le relais dans un premier temps, le robot est rigide, en même temps c'est une machine, on a dans L1 une attaque défensive et dans R1 offensive, ces attaques varient en fonction du noyau qu'on active, et la croix directionnelle bas nous sert a activer une sorte de furie (un laps de temps pendant lequel on fait plus de dégâts), on a aussi une sorte de petit dash en appuyant sur X, qui sert parfois a éviter une attaque ou alors tout simplement aller plus vite, mais attention ça ne se spam pas, il y a un cooldown dessus.

Donc oui le Titan est plus rigide mais on se sent en sécurité dedans surtout face aux Titans que nous avons en face, alors qu'en air libre on est plutôt vif mais pas de taille face a tels ennemis.

Il est surtout a savoir que dans Titanfall 2 contrairement a Call of Duty: Infinite Warfare qui lui aussi possédait le même type de mouvements et divers courses et saut sur murs, le level design sert le jeu tout le long, il nous arrive jamais de buger dans une armoire un poteau etc, et le jeu est pensé comme ça du début a la fin, il y va sans dire que tant que notre Titan est proche de nous (car ça ne sera pas toujours le cas) on peut monter ou sortir a notre volonté et le level design sert notre choix de combattre.

Technique

Techniquement le jeu se retrouve au niveau de COD, un moteur graphique vieillissant qui masque la distance d'affichage avec un filtre blanchâtre, mais un premier plan plutôt de bonne qualité, le tout évidement en 60fps que ça soit en solo ou en multi avec de belles explosions et effets spéciaux, juste des chargements longs entre 2 niveaux, il est aussi a noter que le jeu n'est pas en 1080p mais 900p dynamique.

La DA est convaincante est on arrive a rentrer dans ce monde assez facilement, d'ailleurs on se trouve dans un futur pas si lointain.

Contenu

L'histoire se laisse suivre mais n'est pas tellement mieux que dans Call of Duty: Infinite Warfare a la différence prés qu'ici les Titans ennemis principaux ont une sorte de présentation avec leurs propre punch line (je vous met Viper l'un des plus coriace tout simplement car il vole, je reviendrai dessus plus tard) mais Titanfall 2 vise surtout pendant l'histoire a nous attacher avec notre Titan, car non il n'est pas invincible et durant l'histoire vous allez vivre des rebondissements.

Il est aussi a savoir que malgré les combats dynamiques il n'est pas tout a fait question d’éteindre le cerveau, il y a aura durant l’aventure les moments plus ou moins calme et lors des périodes calme il faudra réfléchir un peu a comment passer certains obstacles.

Donc outre les murs électrifiés au sol ou sur les murs il faudra parfois se frayer un chemin avec les capacités misent a notre disposition, ici (l'image en de sous) on est équipé d'une sorte de Portal Gun avec le vent qui souffle vers la droite et on doit se servir pour éteindre les interrupteurs et pendant qu'on court sur un mur viser l'autre coté et ainsi de suite ou alors prendre en compte le vent et regarder si on se prend le coup de vent atterrir sur un obstacle pour sortir a un endroit souhaiter etc.

Lors de ce niveau "Anderson" (image en de sous) possède une sorte de gant qui permet quelque chose de très sympa très peu utilisé vu qu'a la fin de ce niveau on le perd, il y avait plus a faire avec ce gant et ce fut une belle surprise, sous spoiler pour les curieux car il est préférable de le découvrir seul.

Spoiler

Alors si dans le mode online on peut personnaliser le pilote et le titan dans le solo il n'y a que le Titan qui est un minimum personnalisable mais il s'agit tout de même de noyaux ce qui fait la base de notre titan, notre titan a des armes défensives et offensives selon le noyau, une dizaine qui se débloquent a fur et aux mesures de notre avancé dans le jeu, si plus haut par exemple je vous parle de Viper c'est celui qui m'a fait essayé plusieurs types de noyau car certains peuvent être inadapté, par exemple prendre un noyaux qui a un coup physique est inutile car l’ennemi se trouve dans les airs donc inatteignable, il faut choisir plutôt une arme a bonne cadence et qui fait des dégâts, j'ai utilisé une arme qui avait un noyau tirs laser (une sorte de Kamehameha) et d'autres étaient complétement inefficaces, certains on des fusils a pompe, d'autres un bouclier, donc le dernier obtenu n'est pas forcement le meilleur ni celui qui colle le mieux a notre façon de jouer, donc le choix qui nous est donné ici n'est pas énorme mais il est présent et utile, ce qui en fait forcement un bon point.

Durée de vie

Ici tout dépend de pourquoi vous achetez un FPS, si vous êtes un joueur multi il y a de quoi jouer un bon moment si vous y trouvez votre compte, cependant pour le solo malgré le fait qu'il soit plus long qu'un Battlefield ou Medal of Honor il est tout de même un peu plus court que Call of Duty: Infinite Warfare (si on compte les missions secondaire 9h de celui ci sinon non, 6h) on en a pour environ 7 heures, et je trouve vraiment dommage qu'il n'y a pas au moins 2 heures ou 3 heures de plus car il y avait moyen de les incruster, on traverse de beaux environnements les combats dynamiques ou plus bourrin avec le Titan sont plutôt cool, donc peut être le point faible du titre en solo.

Conclusion

Alors que dire pour la conclusion, c'est un très bon jeu, le problème c'est qu'il est vraiment court, a peine on a appris a maitriser qu'on voit le générique de fin, le jeux a énormément de qualités, des guns fights réussis, varié etc, c'est dommage, quoi qu'il en soit le jeu est loin d’être la déception que certains apportent et oui il est vrai c'est pas le jeu du siècle mais c'est pas non plus le mauvais jeu qu'on nous présente, c'est un bon jeu a faire si on est fan du genre.

7/10 Bon

Portrait de nexy
En ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 15684
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Vous avez tous déserté? ^^

Portrait de NicoNico
Hors ligne
A rejoint: 6 décembre 2011
Contributions: 4024
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Je poste le lien vers mon avis sur Nier: Automata ^^

C'est là

C'était la version PS4 !

Team Mimic en ostryer de Vriginie

"All those moments will be lost in time, like tears in rain."

You gain brouzouf
My legs are ok

Portrait de video2f1
Hors ligne
A rejoint: 20 mai 2012
Contributions: 8497
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Citation:
Vous avez tous déserté? ^^

Tant que tu teste des sous-FPS je boude !

A moins que tu réserve le meilleur pour la fin XD...

Edité par video2f1 le 01/12/2017 - 12:15
Portrait de nexy
En ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 15684
Re: Référencement des topics "Modern Gaming" et critiques

Tu as tord, CODIW et Titanfall 2 ne sont pas mal comparé a divers autres COD et Battlefield (je parle du solo), après autres FPS, j'en ai quelque uns mais j'ai changé un peu en jouant a Mario, j'ai Shadow Warrior, Prey et je ne sais plus quoi, l'intro de Prey m'a balafré, joué la première heure ^^.