Skip to Content

[PS4][PC] SOMA

Dernière contribution

69 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de NicoNico
En ligne
A rejoint: 6 décembre 2011
Contributions: 4025
Re: [PS4][PC] SOMA

J'ai hésité avec Penumbra Necrologue (que je ferai également dans pas trop longtemps, ainsi que Penumbra Twilight of the Archaic, tant que j'y suis :P) mais, finalement, je suis sur SOMA en ce moment!
Peut-être bien que je donnerai un avis plus étoffé lorsque je l'aurai terminé^^

EDIT:

Bien, bon, voilà donc ce fameux SOMA qui est terminé!

Frictional Games est une équipe de développeurs que j'aime bien: modeste mais ambitieuse, sans jamais viser trop haut, très à l'écoute de son public, ces mecs ont réussi, l'air de rien et de façon autonome, à se faire un nom au milieu de la très embouteillée sphère indé.


TRES embouteillée!

Alors, oui, on pourrait argumenter sur le fait que leur succès provient surtout du fait que de jeunes YouTubers en quête de notoriétés aient décidé de prendre un de leur jeu et de courir partout en hurlant et en balançant le mobilier aux quatre coins de la pièce


Tout ça sans jamais surjouer, of course

mais ce serait oublier les qualités qu'on en trouve tout plein des petits morceaux dans leurs jeux^^

Et des qualités, il y en a dans SOMA, dernier né bien de chez eux et qui s'offre même une sortie sur PS4.

Après avoir été largement inspiré par Lovecraft pour leurs précédents titres (au point de nommer leur moteur de jeu fait maison d'après l'auteur... parce que HPL Engine, ça veut dire Howard Philip Lovecraft... le HPL... enfin, si, vous voyez bien, quand même, non?), c'est du côté de la science-fiction et plus spécialement de Philip K. Dick qu'ils se sont tournés pour trouver l'inspiration.


On est d'accord pour dire qu'un auteur qui s'appelle Dick, ça peut faire peur

Bon, pour moi, c'est cool, vu que c'est un de mes écrivains de science-fiction favoris, mais, pour ceux qui ne connaissent pas, sachez simplement que sa grande obsession fut d'explorer la frontière entre la réalité et l'imagination, ce qui fait de nous des être humains ou non et toutes sortent de joyeusetés dans le genre!


Un homme visiblement heureux de vivre!

SOMA nous narre donc l'histoire de Simon, un homme qui a récemment survécu à un accident de voiture, accident lui ayant enlevé sa femme, mais lui ayant donné en échange un sérieux trauma cérébral ne lui octroyant que quelques mois à vivre et... ok, je sais, j'ai bien conscience que ça ne démarre pas du tout comme une grande aventure de science-fiction se situant au fond de l'océan!
Bref, je ne divulguerai rien, mais, voilà, vous vous retrouvez au fond de l'océan, dans la station Pathos II, et vous allez devoir... Mmmmh, non, là non plus je ne dirai rien^^


Z'êtes de plus en plus ravis d'avoir entamer la lecture de ce pavé, je le sens bien :)

Quoiqu'il en soit, sachez juste ceci: SOMA est clairement le meilleur travail de chez Frictional Games en terme d'écriture.
Nourri d'une évidente ambition, le scénario nous pose cette fameuse question de l'identité, à savoir: qu'est-ce qui fait de nous des êtres humains? , mais, surtout, qu'est-ce qui fait de nous qui nous sommes?
Une interrogation récurrente en matière de science-fiction (surtout chez Dick, donc... c'est marrant, ça "Dick Donc" ^^) et qui a d'ailleurs déjà été abordée dans le jeu vidéo (dans le récent Deus Ex Human Revolution, par exemple... même si ça restait très sommaire) mais qui est, ici, traitée avec suffisamment d'intelligence pour qu'on le signal.

SOMA propose donc une histoire beaucoup plus travaillée et intéressante que celle d'Amnesia et, même, - allons-y franco - plus profonde que celle de Penumbra.

C'est plutôt une très bonne chose, mais ça veut également dire que la narration va prendre plus de place, quitte, même, à se tailler la plus grosse part du gateau.


Un gateau vachement appétissant, soit dit-en passant!

Parce que oui, par moments, SOMA pourrait plus être considéré comme une expérience narrative, à l'instar de Amnesia: A Machine For Pigs, qu'un véritable jeu d'aventure à énigmes.
Non pas qu'il n'y ait pas à réfléchir pour pouvoir avancer, mais il est clair que tous les "puzzles" ont été pensés pour ne jamais vous bloquer afin de pouvoir toujours progresser dans l'histoire.
Ansi donc, à quelques rares exceptions près, on se retrouve principalement face à du "va appuyer sur tel bouton / activer tel levier / chercher tel objet et revient plus tard" plutôt qu'à de véritables puzzles vous demandant un réflexion intense.

C'était déjà un peu le cas pour Amnesia, c'est vrai, mais il y avait quand même quelques petits trucs en plus, des objets à combiner dans notre inventaire, etc... ce qui amenait un peu de variété au tout.
Or ici, non, rien de tout ça. On peut d'ailleurs s'interroger sur les intentions des développeurs, en ce qui concerne l'inventaire: s'il est bien présent et accessible d'une simple touche, il est tout simplement inutile... Non mais, vraiment, vous n'avez pas à y aller, vous ne pouvez pas naviguer dedans et vous n'avez rien à y faire, vu que les objets trouvés s'utilisent automatiquement aux endroits nécessaires. Il n'a littéralement aucune fonction.


Ah, si! Je viens de lui trouver une fonction, je crois!

Alors, je n'irais pas jusqu'à dire que ce qu'on fait tout au long du jeu est sans intérêt, mais juste que ça reste, dans l'ensemble, plus fonctionnel qu'autre chose. Ce n'est pas foncièrement grave, ça reste plus travaillé que pour AAMFP, et il y a quand même quelques énigmes sympa, mais j'avoue avoir été un peu déçu par cet aspect.

L'autre gros aspect du jeu, celui pour lequel beaucoup de monde attendait ce SOMA, c'est son côté horreur... et, là aussi, il va falloir être clair et vous faire une raison, mais, voilà, SOMA ne fait pas vraiment peur.


Je sais, ça fait un choc...

Qu'on se comprenne bien: l'ambiance du jeu n'est absolument pas à mettre en cause. Je dirai même sans problème que l'ambiance de SOMA est absolument magistrale et extrêmement maîtrisée. On est ici face à une direction artistique de haute volée, à laquelle s'ajoute un travail sur le son aux petits oignons, et j'en profite également pour dire que cette nouvelle mouture du HPL Engine (la troisième) rend vraiment bien tout en restant économe sur les ressources demandées (le jeu aurait d'ailleurs largement pu tourner sur PS3, par exemple).
A ce niveau là, je n'ai rien à dire: la station sous-marine est sombre, rouillée, fuit et hurle sous la pression de l'eau, les jeux de lumière sont savamment étudiés et le rendu des séquences sous-marines est superbe.
Et la cerise sur le gateau, ce sont les musiques, discrètes mais en parfait accord avec le reste du soft.
En terme d'ambiance, donc, SOMA est un sans faute.

Non, le problème vient bien de la partie purement horreur du soft, de celle chargée de vous foutre la trouille, de vous mettre les miquettes, de vous faire changer de sous-vêtement tous les quart d'heure, de vous coller la chtouille, de v...


On a capté, on a capté...

Aussi étonnant que ça puisse paraître, compte tenu des jeux précédents du studio, c'est sur ce point précis que SOMA convainc le moins.
On se retrouve donc la plupart du temps à devoir gérer des monstres lors de rencontres assez peu inspirées et, surtout, pas toujours bien gérées en terme de rythme: en effet, le jeu peine à faire monter la tension en nous faisant ressentir une certaine appréhension et se contente assez souvent de simplement faire déambuler notre ennemi au milieu des couloirs sans aucune forme d'introduction.
De même, il arrive que le jeu enchaîne trop de séquences avec des monstres, ce qui peut entraîner une certaine lassitude, à la longue.

Néanmoins...


Nez en moins?!

... néanmoins, les choses ont quand même tendance à s'arranger dans la deuxième moitié du jeu, avec des rencontres plus sporadiques, mais également mieux amenées et plus originales.

Une fois encore, il faut bien garder à l'esprit que aucun des défauts que j'ai pu cité n'est réellement grave, hein! Il sont tout au plus dommages, parfois un peu agaçants, peut-être, mais n'entachent jamais réellement le plaisir de jeu.

Parce que, ouais, malgré mes quelques griefs à l'encontre du jeu, SOMA reste une expérience que j'ai pris beaucoup de plaisir à parcourir. Parce que l'ambiance est excellente, parce que le scénario est intéressant, parce que le level design est ingénieux, et, simplement, parce que c'est un bon jeu. Un très bon jeu, par moments. Un excellent jeu, même, quelques fois. Pas tout le temps, c'est vrai, mais suffisamment pour qu'on ai l'envie d'avancer. Pas tout le temps, surtout au début, mais beaucoup plus vers la fin.

Oui, SOMA est un jeu qui met un certain avant de se livrer complètement, qui n'ose pas tout de suite montrer de quoi il est capable, qui en garde un peu sous le pied, au cas ou. Oui, ça lui donne un rythme un peu inégal, parfois trop lent, parfois un peu trop rapide.
Mais oui, ça vaut quand même le coup de s'y plonger...


Attends, y aurait pas un jeu de mot, là?

... ne serait-ce que pour son final extrêmement réussi.

Sans conteste meilleur que Amnesia et Penumbra Overture, pour Black Plague, ça reste encore sujet à discussion avec moi-même :P

Edité par NicoNico le 29/12/2015 - 01:03

Team Mimic en ostryer de Vriginie

"All those moments will be lost in time, like tears in rain."

You gain brouzouf
My legs are ok

Modérateur
Portrait de fafnir
Hors ligne
A rejoint: 30 novembre 2013
Contributions: 9848
Re: [PS4][PC] SOMA

Bon après Unchartouille, je vois que tu me guides vers la direction de l'achat. J'en avais déja parlé plus tôt sur le topic mais l'aspect horreur, peur des Penumbra ou de Amnesia n'a jamais fait mouche chez moi. C'est la narration et l'ambiance des jeux que j'aime et sur ce point, à lire ton avis, je vois que le pari est réussi. Certaines redondances et maladresses sur la mise en scène de la menace mais rien de grave, un défaut déja présent par moments sur les autres titres sans que ça déteriore le plaisir de jeu sur la durée.

Bon ben il va falloir raquer maintenant car sur ps4, il est quand même pas donné pour un jeu "indé" :)

PS : je connais Philip K.Dick (comme tout le monde) mais principalement pour les films adaptés de ses écrits. Il serait temps que je prenne le temps d'en lire surtout qu'il me semble que je possède certains bouquins dans ma bibliothèque. A vérifier.

Edité par fafnir le 29/12/2015 - 01:34

Portrait de NicoNico
En ligne
A rejoint: 6 décembre 2011
Contributions: 4025
Re: [PS4][PC] SOMA

Oui, en terme de narration, d'ambiance et d'univers, c'est très réussi.
Le jeu souffle un peu le chaud et le froid par moments, mais, dans l'ensemble, c'est vraiment bien. Je pense qu'on peut dire sans problème que c'est le jeu le plus ambitieux et abouti de Frictional Games, ce qui explique ces maladresses.

Pour Philip K. Dick, si tu ne dois en lire qu'un seul de lui, je te conseille Ubiik.

Edité par NicoNico le 29/12/2015 - 01:32

Team Mimic en ostryer de Vriginie

"All those moments will be lost in time, like tears in rain."

You gain brouzouf
My legs are ok

Modérateur
Portrait de fafnir
Hors ligne
A rejoint: 30 novembre 2013
Contributions: 9848
Re: [PS4][PC] SOMA

Merci pour ton avis, il donne envie en tout cas ce jeu.

Ubiik, ça ne me dis rien, je pense pas l'avoir dans ma batcave pour le coup. J'irais faire un tour en librairie. Je te tiens au courant !

Portrait de Alnes
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 1324
Re: [PS4][PC] SOMA

Je déconseille SOMA. Je ne veux pas me retrouver avec un A Machine for Pigs 3 pour leur prochain jeu parce que SOMA se serait trop bien vendu.
Ils ont voulu faire trop ambitieux en terme de scénario (et en plus c'est loin, loin, très loin d'être exceptionnel, c'est juste sympa et encore...), et au final ils se sont égarés et ils ont oublié de faire un jeu.

Edité par Alnes le 29/12/2015 - 21:30

Portrait de NicoNico
En ligne
A rejoint: 6 décembre 2011
Contributions: 4025
Re: [PS4][PC] SOMA

Hello!

Citation:
Je déconseille SOMA. Je ne veux pas me retrouver avec un A Machine for Pigs 3 pour leur prochain jeu parce que SOMA se serait trop bien vendu.

On va peut-être pas non plus souhaiter qu'ils mettent la clé sous la porte juste parce que ça plait pas... Et A Machine For Pigs n'a pas été développé par Frictional, mais The Chinese Room!

Citation:
Ils ont voulu faire trop ambitieux en terme de scénario (et en plus c'est loin, loin, très loin d'être exceptionnel, c'est juste sympa et encore...), et au final ils se sont égarés et ils ont oublié de faire un jeu.

Le scénario est quand même bien meilleur que celui d'Amnesia (c'était pas foncièrement dur, mais bref) et pose des questions intéressantes.
Si le scénario de SOMA est "juste sympa, et encore" alors que penser de celui d'Amnesia, du coup?
Après, c'est une question de sensibilité: la science fiction lorgnant un peu vers la hard-fi (qui se concentre plus sur le côté scientifique) ne parle pas à tout le monde.

Concernant le jeu en lui-même, les équipes de Frictional ont toujours eu pour objectif de mêler narration et gameplay dans leurs titres (lire leur blog pour s'en rendre compte).
Après, SOMA reste quand même beaucoup plus un jeu que certains titres comme The Vanishing of Ethan Carter, The Stanley Parable, Gone Home, etc... ou, même les jeux Telltale (oui, j'ai osé :P)!

Et ce n'est pas parce que ce n'est pas parfait qu'il ne faut pas encourager les développeurs! Si on ferme la porte en disant "Nan!" à chaque fois que quelqu'un essaie et rate, alors on le pousse à rester dans sa zone de confort et à toujours refaire ce qu'il sait faire, sans jamais chercher à innover.
Frictional pourrait sans problème capitaliser sur Amnesia et sortir des suites à répétitions. Mais ils ne le font pas. C'est cool, quand même^^

Personnellement, je soutiendrais toujours des jeux qui essaient, même s'ils sont imparfaits, plutôt que des trucs ultra calibrés répondant à un cahier des charges ultra précis mis en place au fil du temps.
Je pense que pointer du doigt ce qui ne va pas ne suffit pas: il faut aussi souligner ce qui est réussi. Et des choses réussies, il y en a plein, dans SOMA (si, si, quand même)^^

Team Mimic en ostryer de Vriginie

"All those moments will be lost in time, like tears in rain."

You gain brouzouf
My legs are ok

Lost Souls' Alliance
Piece of Cake
Portrait de Yoco
Hors ligne
A rejoint: 15 octobre 2011
Contributions: 9267
Re: [PS4][PC] SOMA

Je jouerais jamais à ce jeu mais j'aime toujours tes "tests" Nico, le format avec les petites interludes humoristiques ça me rappelle les chroniques de Nioutaik par moments si tu connais ... C'était génial. Donc...

Spoiler

Edité par Yoco le 29/12/2015 - 22:58


Modérateur
Portrait de fafnir
Hors ligne
A rejoint: 30 novembre 2013
Contributions: 9848
Re: [PS4][PC] SOMA

Quand il s'agit de donner son avis, NicoNico est clairement l'un des meilleurs sur le site. Avec le topic sur les critiques de jeux qui pointe le bout de son nez, je pense que le père Nico aurait toute sa place et une bonne visibilité !

Portrait de NicoNico
En ligne
A rejoint: 6 décembre 2011
Contributions: 4025
Re: [PS4][PC] SOMA

Merci Yoco!

Citation:
le format avec les petites interludes humoristiques ça me rappelle les chroniques de Nioutaik par moments si tu connais

Ah ben, non, je ne connais pas du tout (quel inculte, ce Nico!)^^

Citation:
Avec le topic sur les critiques de jeux qui pointe le bout de son nez, je pense que le père Nico aurait toute sa place et une bonne visibilité !

Espérons que je ne ferais pas comme pour la section Fanarts et que je posterai quelque chose plus souvent que une fois tous les 6 mois (Ah! Il va falloir que je ressorte mes crayons,d 'ailleurs :P)!

Edité par NicoNico le 29/12/2015 - 23:13

Team Mimic en ostryer de Vriginie

"All those moments will be lost in time, like tears in rain."

You gain brouzouf
My legs are ok

Lost Souls' Alliance
Piece of Cake
Portrait de Yoco
Hors ligne
A rejoint: 15 octobre 2011
Contributions: 9267
Re: [PS4][PC] SOMA

Et bien je te conseille d'y jeter un coup d'oeil tu devrais aimer !

petit exemple : http://www.nioutaik.fr/index.php/2013/02/07/638-top-7-des-cliches-alakon-dans-les-hentai

Je vais arreter le HS, donc me relancez pas ! :p

Edité par Yoco le 29/12/2015 - 23:13