Skip to Content

[PS3][X360][PC][PS4][XONE] Tomb Raider, a survivor is born.

Dernière contribution

933 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de zeldaaz
Hors ligne
A rejoint: 7 septembre 2011
Contributions: 2952
Re: [PS3]|[X360]|[PC]|[PS4]|[XONE] ◇ Tomb Raider, a survivor is born.

Ca fait longtemps que j'ai pas posté sur ce topic et en voyant la première j'ai fait " O_O ", WTF c'est possible de faire un truc aussi propre sur Hooper.fr? XD Sérieux LH je sais pas du tout comment t'as fait mais c'est plus beau topic que j'ai vu sur Hooper.fr jusqu'à maintenant, donc bien ouej.

Enfin bref j'viens ici pour vous dire que j'ai réalisé une chronique vidéo que j'ai depuis plusieurs années en tête, malheureusement je n'ai jamais réalisé un épisode par manque de temps, n'étant pas motivé ou ayant toujours un problème au niveau de mon ordi' ou des mes logiciels, mais cette fois ci c'est bon. Le concept est très classique, je présente un jeu et je le "conseil" pour une certaine partie de gameur (Eh ouais, "The Advice" parce que l'anglais c'est classe), c'est une sorte de vidéo-test, mélange du Hard corner, du Grenier et autre, y'a rien d'original je vous l'assure.
Ça ne dure pas plus de 9 min et je trouve que j'aurais dû mieux expliciter mes propos. Ma première vidéo est donc (évidemment) sur Tomb Raider (sinon qu'est ce que je foutrais là). Je troll pas mal dedans malheureusement. x) Enfin bref je laisse découvrir la vidéo à ceux qui passe par là, j'espère qu'elle vous plaira. (Je suis évidemment ouvert à toute critique) :

Edité par zeldaaz le 06/07/2014 - 21:43

Grozours & fils vole à votre secours

Modérateur
Portrait de LittleHardy
Hors ligne
A rejoint: 26 décembre 2011
Contributions: 6997
Re: [PS3]|[X360]|[PC]|[PS4]|[XONE] ◇ Tomb Raider, a survivor is born.

Sympa. Bon les trolls sont déjà entendus et réentendus mais avec le montage qu'il y a derrière ça passe plutôt bien (le coup du Man VS Wild / Rambo était sympa ^^). Bon après comme tu le dis sur ta description t'a pas trop développé les différents points de ton avis même si le format aide pas, y'a p'tet un peu trop de d'apartés (pseudo, "chipotage") que j'ai pas trouvé spécialement amusant mais sinon ça va, le concept est intéressant.

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 16174
Re: [PS3]|[X360]|[PC]|[PS4]|[XONE] ◇ Tomb Raider, a survivor is born.

Je suis en train de découvrir ce Tomb Raider de 2013. Jusqu'à maintenant, je n'ai jamais touché à la série, sauf un tout petit peu le tout premier, mais je n'étais pas allé très loin par manque de temps.

Franchement, j'aime bien. Je trouve qu'il y a une super ambiance, qui me rappelle un peu ce qu'aurait dû être le Sanctuaire des Tempêtes de Demon's Souls: une île loin de tout, prise par une tempête tumultueuse et une secte inquiétante, avec un petit côté fantastique et mystique. Le petit background japonais est super sympa, ça donne une âme aux différents environnements qu'on découvre, avec un très bon level-design (et de beaux panoramas à admirer). Le système de combat devient également assez jouissif au fur et à mesure qu'on débloque des compétences.

Un bémol tout de même: j'en suis au bidonville et cet endroit commence à me lourder sévère: quand est-ce que les développeurs comprendront que faire une séance d'action constituée de plusieurs vagues successives de dizaines d'ennemis identiques, ce n'est pas fun? Je précise que je suis en difficile, donc je n'arrêtais pas de crever en série à ce passage de merde, au point que j'ai battu en retraite pour rejoindre la zone suivante. C'est dommage parce que le level-design de cette zone est excellent, mais complètement gâché par ces ennemis qui semblent arriver à l'infini.

Sinon, je reproche aussi le fait que les phases de plate-forme sont beaucoup trop assistées, au point que Lara Croft se raccroche constamment quand on tombe d'un rebord. Et la chasse ne sert pas à grand chose.

Ah, et autre chose: je trouve aussi que le jeu en fait un peu trop avec la violence gratuite.

En dehors de ces griefs, je passe un bon moment sur ce jeu (à défaut d'avoir un grand jeu marquant).

Edit: J'ai avancé et terminé les catacombes (très bonne ambiance) ainsi que le repaire des Solariis en feu: c'était super impressionnant! J'aime beaucoup! :-)
Et mine de rien, je ne trouve pas le jeu si facile que ça, du moins en ayant mis le mode difficile: il faut faire attention pendant les combats, je meurs plus d'une fois, et le système de combat est vraiment chouette: moi qui sors tout juste de Red Dead Redemption et ses phases de TPS "tir au pigeon", là au moins la visée est bien meilleure et moins lourde, les ennemis sont un peu moins cons vu qu'ils nous balancent des explosifs et viennent nous chercher en tentant de me prendre à revers, et il faut beaucoup plus exploiter l'environnement à notre avantage avec un bon level-design.

Edit 2: Bon, là j'approche vraiment de la fin, je suis censé remonter la rivière avec le bateau. N'empêche, hier j'ai adoré le passage où on ramasse le lance-grenade, avec les Solariis qui, effrayés, battent en retraite en criant "Courez, elle a un lance-grenade" et Lara Croft qui leur répond en gros "Oui, c'est ça, courez, bande de salauds. Attendez, je ne vais pas vous louper!": j'ai trouvé cette répartie énorme (la voix française fonctionne très bien), et le personnage de Lara Croft tout aussi génial dans ce jeu, je m'y suis beaucoup attaché. Je n'ai jamais vraiment joué à un Tomb Raider, mais là j'avoue que je trouve l'héroïne très charismatique, avec une progression dans sa personnalité où elle passe de "femme fragile" qui en prend plein la gueule à une sorte de "Rambo féminin" qui ne se laisse pas faire: j'adore!

Edit 3: Et voilà, jeu terminé à 98% au bout de 20 heures de jeu (je ne pense pas faire le 100% car il me reste à chaque fois une connerie à trouver dans certaines zones sans que ce soit indiqué par la carte, mais j'ai trouvé toutes les reliques et tous les documents). C'était super, j'ai adoré le jeu. J'ai beaucoup aimé le final avec les dernières phases d'action et cette ambiance bien apocalyptique. Et je suis devenu assez fan du personnage de Lara Croft, sans conteste l'une des héroïnes les plus marquantes que j'aie jamais incarnée dans un jeu vidéo! Bon, le temps de rassembler mes pensées, j'écrirai mon avis sur le jeu.

Edité par Rudolf le 10/11/2016 - 02:17

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 16174
Re: [PS3]|[X360]|[PC]|[PS4]|[XONE] ◇ Tomb Raider, a survivor is born.

J'ai fini Tomb Raider (le jeu de 2013), sur PC, en vingt heures de jeu (d'après Steam), et en mode Difficile. C'est mon premier vrai contact avec la série des Tomb Raider (ayant à peine testé le tout premier volet sur Playstation il y a quelques années), donc l'univers de Lara Croft est une vraie découverte pour moi.

De ce que j'ai compris, ce jeu est une sorte de mélange entre préquelle et reboot, comme c'est la mode en ce moment (Mirror's Edge Catalalyst dernière en jeu vidéo, ou la seconde trilogie X-Men au cinéma). Le jeu raconte, on va dire, la première aventure de Lara Croft (même si l'histoire du premier Tomb Raider et de son remake Anniversery était censé aussi raconter sa première aventure, mais vu qu'on a affaire à un reboot en même temps, soit). Lara Croft fait partie d'une expédition archéologique avec toute une petite équipe (dont un archéologue jouant les vedettes TV et qui n'a finalement d'archéologue que de nom) cherchant à retrouver le royaume du Yamatai méné par l'ancienne reine Himiko au large du Japon. Sous une intuition de Lara, le bateau change de direction et se fait prendre par une tempête cataclysmique qui provoque le naufrage du bateau sur une île. Evidemment, on se rend compte que cette île mystérieuse est bel et bien celle du Yamatai tant recherché. Lara se retrouve d'abord toute seule, livre à elle, à la faim et à la soif, et en proie aux instincts les plus bas de l'homme qui n'a plus vu de femme depuis longtemps. On se rend vite compte que le bateau de Lara n'est pas du tout le premier bateau échoué, mais qu'il y en a des dizaines, voire des centaines, sur cette île toujours en proie à la tempête pour une raison qui sera expliqué bien plus tard (une raison, on va dire, mythologique et surnaturelle, comme dans tout ancien Tomb Raider visiblement).

Tomb Raider est un jeu d'action/plate-forme, qui mise quand même davantage sur le côté TPS. Lara dispose d'un petit arbre de compétences (on gagne des points d'expérience en tuant les ennemis ou les animaux, et en découvrant des trésors et en réussissant les petits défis) et d'un "craft" rudimentaire pour améliorer ses armes (on trouve des "matériaux" en fouillant le décor, ainsi que les cadavres d'ennemis et d'animaux). Au total, Lara aura quatre armes: l'arc (la première du jeu, qu'on ramasse sur un cadavre pendu), le pistolet, la mitraillette, et le fusil à pompe. Cela permet au jeu de garder un bon équilibre entre les armes, même si l'arme la plus jouissive du jeu est l'arc qui est vraiment génial, à la fois très utile pour tuer silencieusement un ennemi, mais même en plein combat grâce aux flèches enflammées.

Mais même les autres armes restent pratiques, comme le pistolet, le fusil à pompe pour les ennemis proche, et la mitraillette (qui peut évoluer en lance-grenade). Lara va également gagner quelques compétences de corps à corps, qui consisteront essentiellement à esquiver une attaque au bon moment à l'aide du bouton d'esquive et de réussir le petit QTE permettant de planter une flèche dans le genou d'un ennemi, ce qui est pratique pour les ennemis qui sont "blindés" ou ont des boucliers. On va aussi apprendre quelques "fatalités" avec chacune des quatre armes pour achever rapidement un ennemi moribond. Classique, mais très efficace, ça fonctionne.

En ce qui concerne les autres capacités de Lara, c'est une athlète hors pair qui n'a rien à envier à un Nathan Drake ou à un Prince de Perse: elle saute loin, s'aggrippe aux rebords, peut utiliser un piolet (qu'il faudra trouver) pour s'accrocher à certainsnes parois friables, faire diverses acrobaties sur les rebords, ou faire de la tyrolienne.

C'est là que j'aborde ce qui est pour moi le plus gros défaut du jeu: ces phases de plate-forme ne présentent aucune once de difficulté, dans la mesure où elles sont complètement assistées. Ainsi, le jeu nous fait croire qu'on va tomber quand on franchit une passerelle étroite, vu que comme d'habitude on a une animation de l'héroïne sur le point de tomber, mais c'est un leurre vu qu'on ne tombera jamais même si on oriente le joystick vers le vide. De même, si on s'amuse à courir au-delà du sol, Lara se rattrape automatiquement au rebord. Enfin, dans les phases d'escalade, on aura toujours une petite animation pour nous dire qu'on peut appuyer sur le bouton de saut pour passer. Et au cours de certaines phases de "ride" où, par exemple, on dévale une pente ou un torrent, on aura même des petits ralentis pour nous dire qu'il faut utiliser le bouton de saut ou de tir pour passer. Bref, on y retrouve le même travers que dans un Uncharted 4: les jeux AAA sont allés franchement beaucoup trop loin dans l'assistanat du joueur dans les phases de plate-forme, qui ne présentent donc absolument plus aucun intérêt ludique. Heureusement, les phases de plate-forme ne sont pas trop nombreuses dans Tomb Raider, contrairement à Uncharted 4. Il y en a juste assez pour ne pas saouler et surtout pour mettre en avant un très bon level-design.

En revanche, j'ai trouvé les phases de combat du type TPS très réussies. Le jeu propose plusieurs approches dans le level-design, on peut se montrer furtir ou bourrin (ou mélanger les deux approches), prendre des chemins différents pour utiliser l'environnement à notre avantage, utiliser telle ou telle arme selon les situations. Si l'IA des ennemis n'est pas renversante (il est courant qu'ils loupent leurs tirs), elle joue quand même son rôle: les cachettes derrière les murets ne sont pas infaillibles car les ennemis vont chercher à utiliser un autre angle de tir pour nous toucher, vont essayer de s'approcher de nous et nous prendre à revers, et aussi nous balancer des grenades. Moi qui sortais tout juste de Red Dead Redemption, ça change du côté tir au pigeon qu'on avait dans ce jeu, et sachant que la visée des armes est nettement plus agréable et moins lourde dans Tomb Raider.

Je reprocherais juste le fait qu'il y a peut-être un peu trop de combats, et que certains passages abusent un peu des vagues d'ennemis qui arrivent successivement (surtout dans le Bidonville), mais globalement j'ai aimé le combat, et ayant fait le jeu en mode difficile, on peut rapidement se faire tuer par un ennemi qui nous surprend et certains mettent plus ou moins de tmeps à mourir, donc il faut faire attention car on peut vite se retrouver dans le pétrin (et à cours de munitions). Le jeu m'a vraiment poussé à utiliser toutes les possibilités: furtivité, les différentes armes du jeu, l'environnement, et le corps à corps, et il m'a donc incité à bien tout exploiter pour améliorer à fond mes armes et mes compétences.

Pour parler rapidement du scénario, je ne l'ai pas trouvé extraordinaire, mais il joue son rôle et justifie pleinement les situations subies par Lara et l'ambiance qui est excellente. Les personnages secondaires, de même, ne sont pas très marquants, même si certains sont sympathiques comme le mentor Roth. Côté antagoniste, Mathias menant une sorte de sectes d'illuminés est assez marrant vu qu'il m'a trop fait penser à Lord Sadler de Resident Evil 4.

Par contre, j'ai adoré l'ambiance du jeu qui est excellente. J'adore cette unité de lieu dans une île en proie aux tempêtes incessantes (c'est ce à quoi j'aurais voulu que l'île du Sanctuaire des Tempêtes de Demon's Souls ressemble), avec en toile de fond la mythologie du Yamatai et de la Reine Himiko. M'étant un peu renseigné sur le sujet, j'ai vu que le jeu s'inspire réellement d'une vraie mythologie dont je n'avais jamais entendu parler, et qui s'avère finalement intéressante et rafraîchissante (ça change un peu des mythologies gréco-romaines ou judéo-chrétiennes habituelles). Du coup, je me suis vraiment intéressé au background de l'île, et de certains personnages dont on lit l'histoire via des notes à trouver en fouillant les décors, sans parler des reliques historiques. On a ainsi droit à l'histoire d'une "élue" pour devenir la nouvelle "reine solaire" après Himiko, ou encore les mémoires d'un soldats naufragé... dont l'identité va finalement devenir évidente vers les derniers chapitres.

J'ai beaucoup aimé ce concept d'une île sur laquelle tous les bateaux des derniers siècles se sont échoués, ce qui explique pourquoi on trouve parfois des objets provenant de diverses civilisations (navires chinois anciens, navires européens ou américains datant de la Seconde Guerre Mondiale...). Chaque zone du jeu a une histoire à raconter, tout en offrant des panoramas franchement magnifiques, et une ambiance limite apocalyptique géniale (plus on avance, et plus ça devient pluvieux, venteux, limite cataclysmique). Il y a un vrai background à découvrir, qui m'a intéressé et m'a poussé à faire la quête du 100% (je me suis arrêté à 98% car les derniers défis du style "détruire dix médaillons" deviennent redondants surtout quand on doit tourner en rond pour trouver les derniers, mais j'ai trouvé tous les documents et toutes les reliques).

Dommage tout de même que les tombeaux offrent une récompense insatisfaisante (en plus d'offrir des énigmes trop simples souvent basées sur la physique et de ne s'étaler que sur une seule salle): des matériaux et de l'expérience, même si on gagne quand même une carte au trésor de la zone pour trouver toutes les reliques.

Donc je disais que chaque zone de l'île a une histoire à raconter, et souvent un joli décor à découvrir. J'ai été particulièrement marqué par le village, le Bidonville, la plage avec le cimetière de navires, ou même la forteresse et ses sous-sols géothermiques avec tous ces détraqués enfermés dans les prisons. Même les forêts brumeuses sont chouettes. Mais surtout, ce que j'ai apprécié, c'est le level-design de ces zones, et le fait que ce level-design soit parfois altéré par certains événements scénaristiques du jeu, en particulier le village vers le début qui est assez spectaculaire pour ça. J'ai aussi aimé le fait que le jeu ne soit pas un monde ouvert, mais qu'il soit plutôt construire comme une sorte de couloir continu à la Half-Life où on enchaîne logiquement les différentes régions de l'île, avec parfois un retour dans certaines zones déjà survolées mais selon un autre point de vue pour explorer un nouveau passage menant ailleurs. C'est très bien fait.

Toujours côté scénario, l'un des plus gros points forts du jeu est l'héroïne Lara Croft. Au départ, on commence avec une héroïne fragilisée, livrée à elle-même et subissant les pires situations possibles (jusqu'à l'absurde, mais c'est du jeu vidéo), mais qui va peu à peu se révéler. Le premier tournant du jeu est évidemment la fameuse scène de la tentative de viol vers le début du jeu, qui va révéler une Lara refusant de se laisser humilier et d'accepter son sort sans réagir, ne manquant pas d'exécuter froidement son ravisseur. Et tout le jeu va s'apparenter à une quête de survie pour Lara, confrontée à tous ces soldats faisant partie d'une secte d'illuminés tentant de faire revivre la fameuse Reine solaire Himiko pour quitter cette île que la tempête empêche de quitter. Progressivement, Lara va prendre de l'assurance et jouer le rôle de leader dans son équipe.

Le second tournant du jeu pour moi concernant Lara, est le passage où on obtient le lance-grenade. En gros, après une fuite et un combat tendu contre un ennemi, Lara ramasse le lance-grenade, et c'est alors qu'on assite à une scène énorme avec les gardes qui s'enfuient en courant en criant "Merde, elle a trouvé un lance grenade! Courez!" et Lara qui leur crie "Ouais, c'est ça, courez, bande de salauds! Attendez, je ne vais pas vous louper!". En plus, la VF fonctionne très bien pour Lara, et en particulier dans cette scène-là que j'ai trouvée jouissive au possible, libératrice, Lara se transformant carrément en Rambo féminin après avoir passé tout le jeu à s'en prendre plein la gueule face aux menaces de l'île et des soldats, et ayant subi toutes ces blessures physiques (abusées, bien sûr, mais c'est du jeu vidéo, comme je l'ai dit). Du coup, j'affirme que Lara Croft est vraiment l'une des héroïnes de jeux vidéo les plus marquantes et emblématiques que j'aie jamais incarnées dans un jeu vidéo, et je dis ça alors que je reviens de loin vu que je faisais partie des gens qui avaient de gros préjugés à la con sur la série des Tomb Raider à l'époque où ça sortait sur Playstation et que la promo mettait en scène cette... bimbo aux gros seins. En plus elle a un très bon design, bien proportionné et non racoleur, en dégageant un vrai charme féminin.

J'ai tout de même un petit regret concernant le scénario, c'est qu'il faille attendre la toute dernière heure de jeu pour combattre enfin cette fameuse faction d'ennemis "autochtones" de l'île, et surtout le jeu n'a pas jugé utile de mettre en scène des séquences de jeu avec des combats entre les deux factions ennemis (les soldats naufragés et ces "autochtones") comme le faisaient par le passé le premier Half-Life (entre les soldats et les extraterrestres) et le premier Halo (entre les Covenants et les Floods): c'est con parce que ça tombait sous le sens. Mais Tomb Raider n'est pas le premier jeu récent à louper totalement une cocasion en or de mettre en scène ce type de situation qui aurait pu renouveler complètement les combats, vu que je reprochais la même chose à The Last of Us qui, à aucun moment, ne mettait en scène des séquences où il faut se faufiler ou gérer deux factions ennemies en même temps (les infectés et les soldats normaux), alors que je me serais trop vu à essayer d'attirer une faction vers une autre faction afin de me frayer un chemin (il y a juste le DLC de The Last of Us qui le fait, mais ça dure juste trente minutes, hélas). Bon, j'ai beaucoup aimé cette dernière heure de jeu où on rencontre enfin ces nouveaux ennemis et l'ambiance énorme qui y régnait, mais j'aurais aimé que ce moment arrive plus tôt et que le jeu continue un peu plus longtemps sur cette lancée, un peu comme le faisaient Half-Life et le premier Halo qui mettaient en scène ce "tournant" vers la moitié ou les deux-tiers du jeu.

Ah, et dernier reproche: la chasse est sous-exploitée, passée le début du jeu dans les bois où on chasse le cerf. Bon, c'est un petit détail qui ne m'a pas spécialement dérangé non plus.

Je termine en évoquant rapidement le fait que le jeu regorge de moments franchement spectaculaires et complètement épiques (et bien sûr invraisemblables de n'importe quoi, mais c'est du jeu vidéo, encore une fois). Je pense en particulier à la scène avec l'accident d'avion, celle en téléphérique entre le bidonville et la plage assez hallucinante, ou la fuite de la forteresse en feu. C'est génial à ce niveau-là, on ne s'ennuie pas et c'est intense.

Bref, j'ai vraiment adoré ce Tomb Raider, malgré quelques points négatifs: l'ambiance apocalyptique de cette île de tempêtes, les panoramas monumentaux, les combats très fun qui gagnent en richesse, le level-design très bon (malgré les phases de plate-forme beaucoup trop assistées), le background du Yamatai très sympa à découvrir, et enfin cette héroïne qui est devenue une icône du jeu vidéo. Je pense que je me ferai bientôt sa suite Rise of the Tomb Raider.

Portrait de Umbasa
En ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 11492
Re: [PS3]|[X360]|[PC]|[PS4]|[XONE] ◇ Tomb Raider, a survivor is born.

Bah le 2 c'est comme le 1er mais en mieux alors bon tu devrais kiffer. ^^

Après peut-être que enchainé les 2 jeux c'est pas une bonne idée tu aura surement un sentiment de jeu répétitif moi j'ai largement préférer Rise mais c'est pas le cas de tout le monde.

Pour la voix de Lara si tu est pas allergique à la VO essaie la, Lara est fantastique avec son accent british.

Portrait de MATsolid-snake44
Hors ligne
A rejoint: 20 novembre 2011
Contributions: 10328
Re: [PS3]|[X360]|[PC]|[PS4]|[XONE] ◇ Tomb Raider, a survivor is born.

Je ne suis pas pro VO, mais elle est très largement supérieure à la VF dans ces deux jeux!

Portrait de Dantesqueman
En ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 10294
Re: [PS3]|[X360]|[PC]|[PS4]|[XONE] ◇ Tomb Raider, a survivor is born.

La VF est assez naze dans ces TR, surtout le Rise ou Lara finit toujours ses phrases du même ton, et dans un souffle assez crispant. D'habitude je pinaille pas la-dessus mais la c'est tellement présent à chaque réplique que tu ne peux que te fixer sur ça.

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 16174
Re: [PS3]|[X360]|[PC]|[PS4]|[XONE] ◇ Tomb Raider, a survivor is born.

Bon, je dois être le seul à avoir apprécié la VF dans le jeu, alors. ^^

Enfin, je ne sais pas, mais moi je trouvais que la voix fonctionnait très bien durant le passage "Oui, c'est ça, courez, bande de salauds! Attendez, je ne vais pas vous louper!" (car au moins j'ai retenu la réplique et c'est rare que j'en retienne dans un jeu vidéo).

Edité par Rudolf le 26/11/2016 - 16:59

Portrait de Umbasa
En ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 11492
Re: [PS3]|[X360]|[PC]|[PS4]|[XONE] ◇ Tomb Raider, a survivor is born.

Citation:
car au moins j'ai retenu la réplique et c'est rare que j'en retienne dans un jeu vidéo

Bon c'est un peu HS mais ça me fait tellement pensé a la review de Gears of War 2 de Hooper aller pour le fun à partir de 29:20.

Portrait de MATsolid-snake44
Hors ligne
A rejoint: 20 novembre 2011
Contributions: 10328
Re: [PS3]|[X360]|[PC]|[PS4]|[XONE] ◇ Tomb Raider, a survivor is born.

Avec tout le respect que je dois à Alice David, elle vaut peanuts face à la doubleuse américaine.

Citation:
Enfin, je ne sais pas, mais moi je trouvais que la voix fonctionnait très bien durant le passage "Oui, c'est ça, courez, bande de salauds!

Elle est encore plus percutante en anglais : "That's right! Run, you basteeerds!". Enfin, c'est pas une réplique culte non-plus.

Edité par MATsolid-snake44 le 26/11/2016 - 17:40