Skip to Content

[PC][MAC] The Binding of Isaac (Team Meat)

Dernière contribution

655 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Kysir
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 4745
[PC][MAC] The Binding of Isaac (Team Meat)


Ce topic a été réalisé en collaboration avec SteveHead.

The Binding of Isaac est un jeu indépendant développé par Edmund McMillen (connu pour avoir conçu Super Meat Boy), et Florian Himsl, alors peu connu dans ce milieu. Le jeu est conçu pour ressembler au tout premier Zelda (The Legend of Zelda, sorti sur NES entre 1996 et 1997), et fait également référence à plusieurs autres jeux célèbres, comme Bomberman, ou à certains phénomènes d'internet (notamment le meme "Shoop da whoop").


Combat contre un mini-boss ressemblant étrangement à Bomberman, dans une salle bien familaire

Présentation du jeu

Histoire :

L'histoire de The Binding of Isaac se base sur la légende du sacrifice d'Isaac, présente notamment dans l'Ancien Testament. Dieu aurait demandé à Abraham de sacrifier son fils Isaac, afin de tester sa dévotion. Celui-ci aurait alors accepté, mais un envoyé de Dieu aurait stoppé son geste juste à temps.

Dans le jeu The Binding of Isaac, Isaac vit heureux avec sa mère. Très croyante, elle entend un jour la voix de Dieu, qui lui demande de sacrifier son fils, perverti par la société, de manière, là aussi, à tester sa dévotion. Prenant son couteau dans la main droite, la femme entre dans la chambre d’Isaac pour l'assassiner. Mais, à l'inverse de l'histoire biblique, le jeune garçon s'échappe par une trappe située dans le sol, et tombe dans la cave de sa maison, un environnement glauque et peu accueillant. Il va devoir alors affronter une horde de monstres pour pouvoir atteindre sa mère et la vaincre (la cinématique d'introduction est disponible en bas de la présentation, dans la partie "vidéos").


Isaac (au premier plan), cerné par les différents boss du jeu

Architecture, gameplay :

L'architecture du jeu est basée sur celle des donjons du premier Zelda. Il se présente donc sous la forme d'une succession de salles carrées, comportant ennemis et obstacles (vide, rochers, ...). Le joueur commande un unique personnage, et se bat à distance. Il peut tirer dans quatre directions différentes (haut, bas, droite, gauche), et subit des dégâts à chaque fois qu'un ennemi ou un projectile le touche. Les projectiles se révèlent être les larmes du jeune garçon, traumatisé par les événements précédant le début du jeu (voir l'histoire, ci-dessus). Issac possède également la faculté de poser des bombes pour détruire des rochers (autre référence à The Legend of Zelda). Dans chaque niveau (étage) du jeu, il est possible de trouver plusieurs salles : une salle au trésor, une boutique, des salles secrètes et la salle du boss. Certains salles devront être ouvertes à l'aide de clés amassées en tuant des ennemis.

Salles au trésor : il faut savoir que Isaac peut être "upgradé" avec des objets. Dans les salles au trésor, il peut trouver des cure dents à s'enfoncer dans l'oeil pour pleurer du sang, faisant plus de dégâts aux ennemis, ou d'autres objets comme un rayon laser.

Boutiques : dans le jeu, il est possible d'acheter des bombes, des clés, des items en dépensant l'argent accumulé en tuant des ennemis, en détruisant des rochers, etc. Des boutiques sont donc présentes à presque chaque étage, et proposent un assortiment aléatoire d'objets.

Salles secrètes : parfois, en tuant des ennemis explosifs ou en posant des bombes contre les murs, il est possible de dévoiler l'entrée de salles secrètes, allant des plus anodines (comme une simple machine à sous) aux plus rares, comme des salles de Dieu, donnant des items exclusifs.

Salles du boss : à la fin de chaque étage, il sera nécessaire de vaincre un boss afin d'accéder à l'étage suivant. Il y en a de très faciles, mais aussi de très difficiles. Des vers de terre géants aux avaleurs de mouche, en passant par des obèses à chair ouverte, les boss sont très variés et proposent un véritable challenge.


Isaac en plein combat

Tout l'intérêt du jeu vient donc de son contenu impressionnant, offrant une replay value infinie. En effet, le joueur devra parcourir un nombre variable d'étages pour atteindre la mère d'Isaac et la vaincre. Chaque étage correspond en réalité à un donjon, au bout duquel, comme dit précédemment, il devra affronter un boss. Dans chacun de ces étages, un ou plusieurs objets seront à ramasser, principalement dans les salles au trésor (voir présentation ci-dessus). Ceux-ci conféreront différents pouvoirs à Isaac (rayon laser "Shoop da whoop", possibilité de voler, cœur supplémentaire, ...) A ceux-ci viennent s'ajouter des bombes, s'utilisant de manière similaire à celles de la série Zelda, ainsi que des clés, permettant de déverrouiller certaines portes, donnant ainsi accès à des boutiques ou à des objets (généralement, une salle de ce type par étage). La monnaie du jeu peut être ramassée n'importe où dans les niveaux. Il existe plus de 100 objets, ainsi qu'une dizaine de boss, et davantage encore d'ennemis à affronter. La présence d'autant d'objets a d'ailleurs permis aux développeurs d'incorporer un grand nombre de références à d'autres faits connus (mèmes, PacMan, Meat Boy, etc.). Chaque "étage" est généré aléatoirement à chaque partie. Les salles, les ennemis choisis, les boss et les objets présents, sont donc systématiquement différents, offrant ainsi une rejouabilité quasi-infinie. Le joueur devra par conséquent parcourir chaque étage en restant sur ses gardes, car la mort de son personnage signifie la fin immédiate de la partie.

De nombreuses autres surprises sont à découvrir dans ce jeu (notamment l'apparition d'autres personnages jouables, aux caractéristiques légèrement différentes).


Isaac trouve un objet (autre référence à The Legend of Zelda)

Aspect glauque, malsain et polémique :

Le jeu se veut "sale", parfois même à la limite du gore. Isaac se bat avec ses larmes, tue des ennemis qui disparaissent en laissant une flaque de sang. En chemin, il récupère différents objets au choix parfois douteux (allant du simple jus de citron aux sous-vêtements de sa mère). Les jarres de Zelda ont été remplacées par des tas d’excréments (voir deux images au-dessus), et des références à plusieurs écrits religieux (allant du christianisme à l'islam) sont disséminées tout au long de l'aventure. Le bestiaire est également dérangeant : mouches, araignées, vers de terre aux têtes coupées, corps sans tête, cadavres, zombies, anges décapités, etc. Le jeu devait sortir sur Nintendo 3DS (eshop), mais a été refusé par Nintendo à cause de ses nombreuses références religieuses, et sans aucun doute pour la lecture assez "libre" des textes religieux opérée par les deux concepteurs du jeu. On peut citer comme exemple le détournement de la célèbre histoire d'Isaac, mais également la présence de pactes avec le diable permettant, en l'échange de quelques cœurs, d'augmenter considérablement sa puissance.

Wrath Of The Lamb : l'extension parfaite

L'extension Wrath Of The Lamb, disponible pour moins de trois euros, ajoute dix nouveaux boss, de nouveaux niveaux, cent nouveaux items, un nouveau personnage jouable, etc.

Cette extension offre également au jeu douze fins différentes. Une fois le boss final tué, il faudra refaire le jeu pour débloquer de nouveaux niveaux après le boss final, et ainsi de suite. Chaque fin est donc différente et rajoute une plus-value au jeu (nouvel item, nouveau boss, etc.). L'extension Wrath Of The Lamb se révèle donc particulièrement bon marché, et rend le jeu encore plus gore sans pour autant le rendre vraiment plus difficile. A noter néanmoins que l'apparition de ce contenu supplémentaire bouleverse les habitudes des meilleurs joueurs, les forçant à réapprendre à jouer à The Binding Of Isaac.

Divers

Vidéos :

Spoiler

Informations utiles :

Développeurs : Edmund McMillen et Florian Himsl (Team Meat)
Editeur : Valve (disponible en téléchargement sur Steam)
Type : Action/Aventure
Plate-formes : PC, MAC
Prix : 4,99 euros
Extension : oui, 2,99 euros (Wrath of The Lamb, ajoute de nouveaux boss, ennemis, objets, étages)

Avis personnels :

SteveHead

Kysir

Edité par Kysir le 28/04/2013 - 21:31
Raison: Pas de présentation, pas à la bonne place
Portrait de Lloyd
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 6096
Re: The Binding of Isaac, vous en pensez quoi ?

Une petite bombe ce jeu! Vraiment hardcore et old school dans son gameplay, des objets bien fun et une ambiance glauque/humour noir très réussi. Et dire que le créateur du jeu ne l'a fait que pour passer le temps, ça en dit long sur le talent de la team meat :). Vivement l'extension!

Portrait de Pat-hacrepe
Hors ligne
A rejoint: 24 décembre 2011
Contributions: 12
Re: The Binding of Isaac, vous en pensez quoi ?

Je plusois mon VDD d:

un jeu au gameplay très addictif, un univers de FOU ! Une difficulté présente mais par rabuttante, elle ne prend jamais le joueur à dépourvue, c'est uniquement l'entraînement qui paye ! Une bande son de oufosse, un jeu auquel on peu joueur pendant une petite pause de 10 minutes au boulots, non vraiment.. une perle \o/

Portrait de Tainic
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 25
Re: The Binding of Isaac, vous en pensez quoi ?

Ah ce jeu, un excellent cru.

Gameplay simple mais efficace, ambiance à la fois glauque et unserious, le jeu a une replay value extrêmement forte, merci aux donjons générés aléatoirement.

A noter qu'un DLC est en production, qui va ajouter des boss et des levels.

Portrait de fan2raoul
Hors ligne
A rejoint: 8 janvier 2012
Contributions: 14
Re: The Binding of Isaac, vous en pensez quoi ?

Je me permets d'utiliser ce topic pour poursuivre un débat qui a lieu dans les commentaires de Skyward Sword Part 2.

Débat initié par Styx qui soutient l'idée que certaines choses (en l'occurrence, la mort, le glauque, la religion, mêlés au thème de l'enfance et de l'innocence, si j'ai bien saisi) n'ont pas leur place dans le monde du jeu vidéo.

Ayant pour ma part A-DO-RE The Binding of Isaac (j'en suis à 99% du jeu, j'espère le finir avant le 28 Mai :) mais que c'est dur les challenges "no-damage"...), mon opinion semble déjà toute tracée.

Oui, j'approuve l'idée que le contenu de ce jeu ne soit pas fait (ni destiné) pour les enfants, et il mériterait un classement PEGI adapté.

Je pense qu'en limitant l'accès au plus jeunes susceptibles d'être choqués ou perturbés par ce jeu, on éviterait ce genre de débat que je trouve malheureux pour un jeu aussi ouf!....

Citation:

styx - 2012-05-11 15:55 je ne degoutte pas les autres, je les mets en face de la realite..... il est certain que les dessins sont peu realiste mais meme, c est le truc en lui meme...il a beau avoir une duree de vie colossale, ca n en reste pas moins une honte... en retravaillant le scenario par contre ce jeu aurait pu me plaire mechant ouais....
Tu trouves normal de faire des jeux de guerre et de presenter des mecs du recrutement francais de l armee de terre dans le playstation mag de noel.... edition noel special fps....non mais wtf.... ou on vas la.

raoul..... tiens tu ne participerais pas a des concours toi ?

Oui, je suis conscient que c'est la réalité tout ça.. Mais encore une fois, je pense que la guerre, la violence, et toutes les atrocités commises par l'Homme ne sont pas à étouffer. Mettre en scène (ou en jeu) ce genre de chose représente une piqûre de rappel de ce qu'est justement une partie de la dure réalité dans laquelle nous vivons.

L'intérêt de la chose? Je ne sais pas. J'achète des jeux pour le plaisir de jouer, et passé les 5 premières minutes à me dire que le scénario d'Isaac était carrément osé et qu'il déclencherait la polémique, je n'y ai plus pensé durant mes 70h (pour l'instant....grrrr!) de jeu.

Moi aussi j'ai des idéaux et des rêves de paradis et de paix, mais je pense que nous sommes bien trop nombreux et bien trop diversifiés (si je puis dire) sur terre pour que nous marchions tous dans le même sens.

Dans le cas Isaac, je trouve le problème trop restreint pour être sauvagement condamné. Il y a des jeux qui nous plaisent, d'autres pas. Si Mario connaît un tel succès, je pense que son univers enchanteur y soit pour quelque chose, mais ça n'en est qu'une partie. Tout comme Isaac peut déplaire à certains pour son univers (ce qui n'est pas mon cas), mais il faut (je pense) regarder ce qu'il y a tout autour avant de le traiter de "merde" et de "honte". Ce serait comme juger quelqu'un par ses simples post sur un forum, ou sur un troll qu'il a fait juste pour se marrer un coup, en ne tenant pas compte de tous les éléments manquants.

Après, la pure objectivité est-elle atteignable? J'en doute fort... :s encore une histoire de juste milieu et d'équilibre...

Mais bon, je suis partisan de l'idée qu'il faut jouer quelques heures à un jeu pour s'en faire une opinion relativement solide, et d'après ce que tu écris, je crois comprendre que tu n'y as pas joué.

Juste un mot : essaye-le! Le fait que la mère d'Isaac essaye de le tuer n'est aucunement soutenu par le jeu, car notre but en jouant Isaac est justement de le défendre face à elle.

Tu pourrais, éventuellement, te prendre d'affection pour ce gamin en pleurs et essayer coûte que coûte de l'aider à survivre dans cet univers impitoyable, ce qui a été mon cas.

Après, pour cette histoire des mecs de l'armée, je ne sais pas si c'est bien normal en effet. Mais j'y vois un bon coup de marketing surtout. Abusé oui, mais ça fonctionne et rapporte du fric... Je me demande moi aussi où nous allons avec toute cette soupe qu'on nous sert dans les médias, mais disons que je m'en détache de plus en plus pour préserver ce qu'il me reste de sens critique.

Et oui! lol j'ai le même pseudo sur jv.com et je joue à minecraft ^^ (si c'est de ça dont tu parles)

Portrait de Hiei
Hors ligne
A rejoint: 21 octobre 2011
Contributions: 142
Re: The Binding of Isaac, vous en pensez quoi ?

J'attends vraiment une conversion de ce jeu pour la Xbox 360 car j’adhère plus trop au gameplay clavier.

Démon Ronron
Sega Satan Shiro
Portrait de Red Arimaa
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 12314
Re: The Binding of Isaac, vous en pensez quoi ?

ce jeu me rend fou, hier je faisais une run du feu de dieu, et boum je me retrouve kéblo parce que j'avais pas de bombes, obligé de quit comme un con...

Portrait de Babos
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 545
Re: The Binding of Isaac, vous en pensez quoi ?

Je rêve d'une adaptation sur le PSN. Je m'intéresse rarement au "petit" jeu de ce genre, mais celui là a piqué ma curiosité (Usul à d'ailleurs fait un vidéotest sympa sur Dayli).

A savoir que le jeu était prévu aussi pour la 3DS mais Nintendo à décidé de refuser pour éviter toute polémique (Dommage mais compréhensible quand on connait leur politique éditoriale).

Démon Ronron
Sega Satan Shiro
Portrait de Red Arimaa
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 12314
Re: The Binding of Isaac, vous en pensez quoi ?

les niveaux "rouges" sont vraiment chauds :s

Edité par Red Arimaa le 16/05/2012 - 02:09
Portrait de Tarken
Hors ligne
A rejoint: 2 janvier 2012
Contributions: 1367
Re: The Binding of Isaac, vous en pensez quoi ?

Ah très bon jeu, je l'ai fini deux fois et puis j'ai pris Judas.
Je suis mort au tout dernier sous sol car mes pouvoirs n'étais pas assez puissant. J'ai pas rencontré un seul fois de salle de sacrifice :p


Les Kirby's sont nos ennemi

Démon Ronron
Sega Satan Shiro
Portrait de Red Arimaa
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 12314
Re: The Binding of Isaac, vous en pensez quoi ?

y avait toute l'équipe là ^^