Skip to Content

[NS]Link's Awakening Remake

Dernière contribution

319 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Umbasa
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 14192
Re: [NS]Link's Awakening Remake

Citation:
Pervers ou lubrique, oui, mais pas VOYOU.

Oui me voila rassuré, sinon tu n'a pas dit un mots sur l'OST, moi le remix du thème de l'open world je le trouve énorme.

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 17361
Re: [NS]Link's Awakening Remake

J'aime beaucoup le thème du sixième donjon (le "temple du visage", je ne sais plus comment c'était en VF), ainsi que le thème principal, celui de la montagne, ou même certaines maisons en intérieur. Et bien sûr la chanson de Marine

Edit : Eh beh, la "Tour du Pygargue Empereur" m'aura bien fait tourner en bourrique ! Déjà, j'ai mis beaucoup de temps pour comprendre comment trouver la clé de la tour. Mais ensuite, cette Tour du Pygargue Empereur est un donjon assez complexe qui m'a pris un peu plus d'une heure pour le terminer, mais franchement, excellent, intelligemment conçu, super level-design (le seul donjon du jeu qui tient sur plusieurs étages et qui demande vraiment de faire des aller-retours en réfléchissant sur l'itinéraire à planifier avec le boulet). J'ai mis du temps à trouver le quatrième pilier, ça me rendait fou (j'étais passé une fois à côté sans le voir) ! Bref, la Tour du Pygargue Empereur est l'un des tout meilleurs donjons de toute la série Zelda, un petit chef-d'oeuvre !

Pas si simple, en fait, ce Zelda, au niveau des énigmes, surtout au niveau de l'overworld, ou bien avec cette "Tour du Pygargue Empereur" !

...

...

Bah quoi, pourquoi me regardez-vous bizarrement comme ça ? Ah, d'accord, vous ne savez pas ce qu'est un "pygargue empereur" ? Bah, moi non plus, je ne savais pas ce que c'était jusqu'à très récemment, avant de rejouer à ce Zelda en japonais ! XD
Apparemment, le "pygargue empereur" (ou "Pygargue de Steller", ou en anglais "Steller's sea eagle"), c'est un gros rapace (l'un des plus grands connus) qu'on trouve en Extrême-Orient, faisant penser à un "aigle maritime", se déplaçant entre le nord du Japon (vers Hokkaido) et les côtes de la Corée ou de la mer de Béring, et qui se nourrit principalement de poisson (et qui serait une espèce menacée d'ailleurs, tout ça à cause de cet enfoiré de Link qui s'amuse à les génocider ! ). En tout cas, dans la version japonaise, le donjon s'appelle vraiment "Tour du Pygargue Empereur" (même si le nom est différent en japonais, mais d'après de multiples traductions consultées à droite et à gauche, ainsi que d'après la page Wikipedia japonaise de l'animal et de sa version française qui n'en est pas une traduction, c'est bien ça).

Sinon, j'ai aussi terminé la quête du troc, ainsi que le donjon des couleurs (assez facile, comme donjon, mais sympatoche).

Allez, plus qu'un donjon avant la fin !

Edité par Rudolf le 03/02/2020 - 23:26

Portrait de Umbasa
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 14192
Re: [NS]Link's Awakening Remake

Moi j'ai reçu mon jeu après sais pas quand je vais le commencer. :p

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 17361
Re: [NS]Link's Awakening Remake

Bon, j'ai mis un peu de temps à comprendre comment entrer dans le huitième donjon : j'avais complètement ce passage !

Spoiler

Le dernier donjon est très sympa, plutôt long, mais quand même nettement moins abouti que la Tour du Pygargue Empereur.

Avant de finir le jeu, je m'attaque quand même un peu à l'éditeur de donjon (j'ai fait deux "défis").

J'ai fait aussi le mini-jeu de la pêche qui, ma foi, est très sympathique, nettement plus abouti que dans le jeu d'origine (la pêche en elle-même est un peu plus intéressante qu'avant et il y a davantage de poissons et de récompenses à avoir).
Même chose pour le mini-jeu de la pince pour attraper les objets dans la boutique : c'est plus dur et intéressant qu'avant car cette fois, il y a un moteur physique qui entre en jeu.

Par contre, il y a un coquillage qui me nargue : mon détecteur s'affole juste à côté de l'entrée du désert. J'ai beau avoir creusé absolument partout (au sol ou sur le rebord de la falaise), avoir jeté des bombes, utilisé les bottes Pégase sur tous les éléments du décor, mais rien à faire !
J'ai quand même obtenu l'épée de Cocolint.

J'ai aussi obtenu un boomerang (par contre, j'ai dû racheter mon arc à prix d'or ! ), mais j'ai l'impression qu'il ne sert à rien dans cet épisode (je ne me souviens plus qu'il y avait un boomerang dans le jeu d'origine).

Membre bloqué
Portrait de apollos
Hors ligne
A rejoint: 9 février 2020
Contributions: 5
Re: [NS]Link's Awakening Remake

Un remaster sympathique et mignon tout plein, parfait pour faire découvrir la licence aux plus jeunes et qui rappellera des souvenirs aux plus vieux. Dommage que Nintendo n'est pas plus innové, le jeu est trop facile, plutôt court et sans réelles nouveautés. Les nouveaux arrangements musicaux sont agréables.

EDIT MODO

Edité par Chuck Chan le 27/03/2020 - 17:54
Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 17361
Re: [NS]Link's Awakening Remake

Oh, je trouve que le mode Héroïque est limite "indispensable" (vu qu'il y a eu des réaménagements pour rendre le jeu plus facile qu'avant). Il est bien fichu, ni trop dur, ni trop facile (on ne trouve aucun coeur, mais quand on meurt, on recommence avec au moins la moitié des coeurs, soit à l'endroit où on est mort, soit à l'entrée du donjon, donc ce n'est pas frustrant et on n'est jamais amené à faire des aller-retours pour acheter des potions, d'ailleurs je n'ai pas utilisé une seule potion, mais uniquement quelques fées). Vraiment, je recommande chaudement ce mode aux joueurs qui connaissent déjà le jeu d'origine.

Sinon, j'ai voulu redonner sa chance au fameux "éditeur de donjons". J'ai fait plusieurs défis du fossoyeur. Verdict : nul, nul, nul et archi nul ! Intérêt, ZERO !!! Alors, ils ont essayé de donner l'illusion que ça pouvait être intéressant en proposant des pseudo "défis", consistant par exemple à mettre obligatoirement un "tunnel" pour contourner un mur de blocs, ou bien pour faire un donjon en forme de coeur ou de bombe par exemple, mais ce n'est qu'un cache-misère, dans la mesure où, à aucun moment, il n'est possible d'inventer des énigmes ni de faire un vrai level-design d'ensemble (chaque salle est totalement déconnectée des autres salles, on ne peut pas choisir le contenu des coffres, et les "énigmes" sont exactement les mêmes que dans les donjons d'origine). Bref, c'est NUL, c'est de la grosse merde en boîte. Poubelle !

Ils auraient mieux fait de faire un vrai donjon final, qui manquait cruellement au jeu d'origine (tout en conservant quand même l'idée du "labyrinthe" et de la quête du troc qui lui est liée), ou encore de mieux optimiser le moteur, plutôt que de faire cette merde infâme.

Autre regret : quel dommage qu'on ne puisse pas débloquer le jeu Game Boy d'origine après avoir terminé le remake (tout comme on pouvait débloquer le Metroid NES d'origine quand on terminait Metroid Zero Mission), mais bon, apparemment, c'est quelque chose qui ne se fait plus, de nos jours (et puis il faut bien inciter le joueur à repasser à la caisse pour racheter le jeu Game Boy sur l'eShop de la Switch... ah, merde, c'est vrai, ça n'y est pas ! ).

Du coup, j'ai renoncé à la quête du 100% (j'ai terminé avec 17 coeurs, 41 coquillages pour avoir l'épée Cocolint, ainsi que le donjon des couleurs). Je suis allé vérifier pour le coquillage près du désert qui me narguait et en fait (je l'ai lu ailleurs sur le net) :

Spoiler

J'avais tout essayé, sauf ça.

Par conséquent, j'ai décidé de finir le jeu (ça m'a pris un peu plus de vingt heures de jeu pendant trois semaines, quand même). Bon, le boss final m'a presque tué car il faut un peu deviner quelles attaques ou quels objets utiliser à tel moment (la première phase et l'antépénultième m'ont posé problème pour çà), mais ça passe. Je suis content, malgré le japonais, j'ai assez bien compris ce qu'a dit le "Poisson Vent". Quant à la fin, elle est aussi belle que douce-amère, comme toujours. Je m'en rends compte avec le recul, mais ça fait très "japonais" (voire "asiatique" ? ) dans l'âme, ce côté "on quitte un monde qu'on a beaucoup aimé, mais les souvenirs sont toujours là", sans parler de ce côté un peu "fataliste" où le jeu nous prépare psychologiquement à ce qui va arriver (et tant mieux, parce que si la "révélation" arrivait juste à la fin, ça aurait été un peu nul en tombant comme un cheveu sur la soupe, alors que là, au moins, le joueur est vraiment "tiraillé" pendant une bonne partie de cette quête à l'idée de faire tout ce qu'il fait - surtout quand on parle une dernière à Marine avant de partir voir le "Poisson-Vent"). Ca fait un peu penser à la fin du conte japonais Kaguya, je trouve. En tout cas, magnifique, comme fin.

Après, je ne dirais pas que cette version est "meilleure" que le jeu d'origine : il y a des choses qui sont meilleures dans cette nouvelle version (surtout son ergonomie des objets, la plupart des mini-jeux), d'autres qui se valent (j'aime beaucoup la nouvelle DA et la plupart des réorchestrations musicales, mais j'ai aussi un faible pour l'esthétique noir et blanc et les sonorités du jeu d'origine), d'autres qui sont meilleures dans le jeu d'origine (rien à faire, mais le coup de la Sirène qui perd son bikini, c'est quand même beaucoup mieux qu'un collier ! Et certaines musiques sont meilleures dans le jeu d'origine, comme le thème de la montagne). Un "remake" peut-être un peu trop "fidèle" (plutôt proche d'un "remaster" en fait, j'ai du mal à appeler ça un "remake", franchement), c'est ce que je lui reprocherais.

En tout cas, c'est un Zelda unique pour son ambiance, son petit univers et ses personnages auxquels on s'attache terriblement, à la fois "mignon", naïf et de plus en plus mélancolique vers la fin. Et même au niveau gameplay, il y a d'excellentes choses, comme la plume pour sauter quand on veut et où on veut, certaines petites énigmes de l'overworld, les petites phases en vue de profil, le donjon de la "Tour du Pygargue Empereur" (ou "Tour de l'Aigle" dans les versions occidentales) qui est l'un des meilleurs donjons de la série. Un jeu mythique !

Edité par Rudolf le 12/02/2020 - 10:50

Portrait de Umbasa
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 14192
Re: [NS]Link's Awakening Remake

Citation:
et tant mieux, parce que si la "révélation" arrivait juste à la fin, ça aurait été un peu nul en tombant comme un cheveu sur la soupe

Bioshock Infinite en sueur, LOUL.

Modérateur
Pixel Boy
Portrait de Chuck Chan
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 3477
Re: [NS]Link's Awakening Remake

Citation:
Sinon, j'ai voulu redonner sa chance au fameux "éditeur de donjons". J'ai fait plusieurs défis du fossoyeur. Verdict : nul, nul, nul et archi nul ! Intérêt, ZERO !!!
Clair, aberrant ce truc.