Skip to Content

[Officiel] Mugen no jûnin/ Blade of the Immortal / 無限の住人/ L'habitant de l'infini

Dernière contribution

3 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Stakanov
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 5744
[Officiel] Mugen no jûnin/ Blade of the Immortal / 無限の住人/ L'habitant de l'infini

Hola,

Aujourd'hui je vais vous presenter Mugen no jûnin(Blade of the Immortal, 無限の住人, L'habitant de l'infini), c'est un manga de Hiroaki Samura crée en 1994, il n'est actuellement toujours pas terminé.
Vu le succès du manga un anime fut diffuser en 2008 empli de 13 épisodes.

____________________________________________________________________________________________________________________
Synopsis :

sous l'ère Edo, en 1770, Manji est un samouraï devenu assassin depuis qu'il a tué son maître coupable de corruption ainsi que bien d'autres scélérats.
Ces nombreux crimes lui ont valu le surnom de tueur des cents.
Une vieille femme surnommée Yaobikuni lui inocule le kessen-chu, des vers lui conférant l'immortalité afin qu'il puisse expier ses pêchés.
Bien plus qu'une malédiction, cette invulnérabilité va lui permettre de rendre justice autour de lui, il décide de tuer 1000 scélérats pour racheter ses crimes passés.
C'est alors qu'il fait la connaissance de Lin.
La jeune et charmante femme trouvera-t-elle en Manji le bras armé qui l'aidera dans son désir de vengeance ? Elle désire en effet tuer Kagehisa Anotsu et sa troupe, coupables du meurtre de son père et de sa mére.
Ensemble, ils vont combattre la terrible école du Ittô-Ryû.

____________________________________________________________________________________________________________________
Personnages :

Manji est un ancien samouraï du seigneur Horii, lequel l'a recueilli alors qu'il errait dans une forêt.
Il décide alors de devenir l'un de ses samouraïs.
Plusieurs années plus tard, alors devenu doshin (sorte de chef de la garde), Manji comprend que son maitre était un despote qui fait assassiner ses opposants.
Ayant déjà acquis une certaine expérience dans l'art de tuer, le jeune samouraï prend alors la décision d'éliminer son propre maître.
Il est ainsi recherché, il supprime pas moins de cent policiers qui tentent de l'arrêter.
Ces événements lui donnent d'ailleurs le surnom du « Tueur d'une centaine ».
Parmi ses victimes se trouve Tatsumasa Saïto, le mari de sa sœur Machi.
Parce que cette dernière sombre dans la folie suite à ce meurtre, Manji songe à se suicider.
C'est alors qu'il croise sur sa route la mystérieuse Yaubikuni.
Cette prêtresse lui fait don du Kessentchu, le Ver de L'Immortalité.
Ainsi, Manji avait désormais l'éternité pour songer aux conséquences de ses actes.
Il décide alors de ne plus renier sa nature et passe un marché avec Yaubikuni: pour se faire pardonner d'avoir assassiné cent innocents, il devra tuer un millier de scélérats, et, une fois cela fait, il sera enfin débarrassé du Kessentchu et pourra mourir en paix.
Pour cela, il va s'allier avec Lin et va l'aider à accomplir sa vengeance contre l'école du Ittô-Ryû, responsable du massacre de ses parents.
Manji manie une dizaine d'armes différentes, au design varié et stylisé.
De plus, ses dons de régénération lui permettent de recoller ses membres et de ne presque jamais mourir, même en étant touché à des points normalement mortels (le crâne ou le cœur transpercés, il peut continuer à se battre).
Cependant, un immortel peut être détruit si sa tête reste suffisamment longtemps éloignée de son buste.
Manji est un personnage très posé, perspicace et de par sa longue vie (92 ans), il a su hériter d'une sorte de bon sens inné.
Manji arbore une cicatrice à l'œil gauche qu'il a reçue durant son combat contre Tatsumasa Saïto.
N'ayant à l'époque pas encore rencontré la prêtresse, l'œil n'a pu être guéri.
Il en est de même pour de nombreuses autres cicatrices visibles sur l'ensemble de son corps.


Elle n'avait que quatorze ans lorsque Anotsu a fait tuer son père, sa mère et les disciples du Muten-Ichiryû.
Elle s'entraîne pendant deux ans pour pouvoir affronter les trente hommes du Ittô-Ryû responsables de la destruction du dojo Asano.
Elle rencontre Yaubikuni, qui la persuade d'engager un garde du corps, étant trop faible elle-même.
Après avoir essuyé un refus, Lin parvient à convaincre Manji de l'aider.


Il est le successeur de son grand-père, Saburô Anotsu, à la tête du Ittô-Ryû.
Deux ans avant le début de l'association entre Manji et Lin, il a détruit l'école du Muten-Ichiryû, en a tué tous les disciples et a assassiné Takayashi Asano, leur maître.
Dès lors, son action de conquête a commencée et il est parvenu à étendre son emprise de façon spectaculaire.
Cependant tout le monde ne partage pas son point de vue d'anéantir toutes les écoles de combat et, de ce fait, il a de nombreux ennemis.


Magatsu est le seul paysan du Ittô-Ryû et porte une grande haine envers la noblesse et les samouraïs en général.
Il fait partie de l'école plus pour l'amitié qui le lie avec Anotsu qu'autre chose.
Il fait partie des trente du Ittô-Ryû et est l'un des seuls à prendre la défense de la mère de Lin et ne participe pas à son viol durant la destruction du Muten-Ichiryû, c'est pourquoi elle n'éprouve pas autant de haine envers lui qu'envers ses camarades.

____________________________________________________________________________________________________________________
Bonus :

Episode 1 en VostFr

Spoiler


Portrait de SasukeRasing
Hors ligne
A rejoint: 30 décembre 2012
Contributions: 677
Re: [Officiel] Mugen no jûnin/ Blade of the Immortal / 無限の住人/ L'habitant de l'infini

Très belle présentation ^^

Comment ce topic a pu bider ! Pourtant ce manga vaut vraiment le coup d'oeil et là je ne parle pas de l'adaptation animée grotesque je parle évidemment et uniquement du manga. Parce que Franchement c’est l’un meilleur manga de Samuraï auquel j’ai pu lire ! Alors foncez sans plus attendre sûr ce bijoux !

Portrait de question
Hors ligne
A rejoint: 2 février 2012
Contributions: 10767
Re: [Officiel] Mugen no jûnin/ Blade of the Immortal / 無限の住人/ L'habitant de l'infini

Putain, il y avait un topic sur ce manga ?

La vache, je l'avait pas vu. Oui, je l'ai lu en entier, un excellent manga.