Skip to Content

Moonlight Act : déjanté, jouissif et méconnu

Dernière contribution

4 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Shueisha
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 1975
Moonlight Act : déjanté, jouissif et méconnu

Moonlight Act

Auteur : Kazuhiro Fujita
Genre : Action, comédie, aventure, fantastique
Année de parution VO : 2008
Année de parution VF : 2010

Nombre de tomes VO : 22 (en cours - 27/10/2013)
Nombre de tomes VF : 9 (en cours - 27/10/2013)
Editeur VO : Shogakukan
Editeur VF : Kazé Manga

Petite introduction :

Moonlight Act est un manga écrit et dessiné par Kazuhiro Fujita. Ce dernier n'en est pas à son premier coup d'essai puisqu'il a déjà à son actif deux longues série de plus de trente tomes chacun : Ushio To Tora et Karakuri Circus. Ushio To Tora n'a jamais vu le jour en France, mais en ce qui concerne Karakuri Circus, celui-ci est paru aux éditions Delcourt, mais n'ayant pas connu le succès qui lui est dût, la série a dû arrêter sa publication au bout du 19e tome sur les 45 que composent la série. Aujourd'hui, Karakuri Circus reste dans le cœur de ses lecteurs comme une méga-perle cachée, une œuvre de grande envergure injustement boudé par le grand public, doté de personnages humains, de moments épiques et d'un scénario à tiroirs très ingénieux et intéressant, mélangeant shonen d'action et cirque, le tout dans un style graphique unique et soigné. (ce sont les dires des lecteurs, je n'ai jamais lu Karakuri Circus). En publiant Moonlight Act, Kazé espérait s'appuyer un peu sur le "mythe" de Karukuri Circus pour vendre la série, mais celle-ci n'a pas non plus remporté un grand succès chez nous malgré sa qualité et les retours des critiques.


Ushio To Tora / Karakuri Circus

Synopsis :

Toutes les dix et quelques années, un coup de lune s'abat dans le Monde des Contes. Tous les personnages de conte frappés par la lune à ce moment-là deviennent ainsi complètement fou, surpuissants et s'échappent de leur monde pour aller dans celui des Lecteurs et foutre le boxon ! Les dirigeants du Monde des Contes ont pour cela érigé une loi afin de riposter contre les effets de ce coup de lune, elle se nomme Moonlight Act : cette loi consiste à ce que lorsque que le Monde des Contes est frappé par un Coup de Lune, la Princesse au Bol, capable d'avaler n'importe quoi et se transformer en ce qu'elle a avalé en démultipliant sa puissance, part pour le Monde des Lecteurs afin de trouver un humain capable de remettre un peu d'ordre dans tout ça. C'est ainsi qu'elle fait la rencontre avec Gekko, un jeune voyou extrêmement fort au combat et dont quatre choses l'horripile : la lune, dire la vérité, son amie d'enfance Engekibu et son tonton.


J'crois que c'est l'bordel là...

Spoiler

La rencontre entre Gekko et la Princesse au Bol

Description / Qualités :

Dès le début du manga, on comprend très vite à quoi on a affaire. On fait la rencontre avec notre duo de personnages principaux, à savoir, Gekko et son "amie" Engekibu qui s'entendent comme chien et chat. L'humour est extrêmement débile, prononcé et décalé ! Les personnages sont stupides, se tapent dessus, se font des crasses, etc... Le manga se veut être dans cet esprit assez barré sans pour autant que ça en devienne lourd, ainsi, les rires sont fréquents à la lecture de Moonlight Act ! En gros, c'est déjanté, ça ne se prend pas au sérieux et on se sent tout de suite à l'aise au milieu de cette petite bande qui se met en place !

Mais bien sûr, le gros de cet esprit comédie qu'offre le manga, c'est sans aucun doute le côté parodique de celui-ci ! Fujita revisite à travers son œuvre de nombreux contes aussi bien orientaux qu'occidentaux à sa sauce, ça passe principalement par les effets du coup de lune rendant les personnages frappés complètement barjos. Ainsi, Cendrillon est devenu une princesse dark, accro à la vitesse, affrontant les chauffeurs qu'elle croise à la course et détruisant leurs véhicules à grands coups de talon ! Encore une ? Le Petit Chaperon Rouge, devenu une poseuse de bombe explosant des buildings et épaulé par les fantômes de la mère-grand et du chasseur (un peu comme des Stands dans Jojo) ! Absolument hilarant et jouissif !
Mais plus que le simple délire de voir ces personnages détournés de cette façon, Fujita revisite également les personnages de ces contes en remaniant un peu leurs backgrounds afin de développer une histoire derrière chacun de ces contes dans lesquels Gekko doit remettre de l'ordre et de ne pas se limiter à une simple comédie.

Spoiler

Le carosse de Cendrillon / Le Petit Chaperon Rouge version terroriste hardcore

"Mais attend voir ! T'avais pas dit plus haut que y'avait de l'action dans ton manga ?"

Si ! J'y viens d'ailleurs ! Mais avant ça, parlons du graphisme de la série ! Là, c'est le sujet qui fâchera beaucoup d'entre vous qui sont davantage habitués à un style plus générique et épuré. Pour ma part, les dessins de Moonlight Act sont un véritable régal ! Uniques en leur genre, le trait est maîtrisé, propre, ça fourmille en détails, les expressions des personnages ressortent très bien et même quand c'est totalement le bordel dans une scène d'action (ce qui est souvent le cas), cela reste très dynamique, claire et lisible !


Malgré une scène assez bordélique et les nombreux détails sur la page, l'aspect brouillon ne ressort pas.

Ces dessins permettent d'apprécier davantage les scènes d'actions elles aussi absolument excellentes ! Moonlight Act est très certainement un des mangas les plus réjouissant qu'il m'ait été donné à lire ! Gekko, personnage totalement surpuissant et badass devant remettre de l'ordre dans le Monde des Contes à grand coup de massue, cela donne un récit purement jouissif à lire ! Les scènes d'actions sont nerveuses et se permettent des passages over-the-top à faire frissonner le lecteur ! Ajoutez à cela des décors qui explosent facilement et le dynamisme constant dans les pages et c'est un véritable régal ! Le tout parfaitement rythmé, on ne s'ennuie pas une seule seconde, ça se lit tout seul !


Aaah !... La massue de Gekko, toujours un petit orgasme en soit !

Et c'est tout ? / Évolution ? :

Bien sûr, la série va s'enfermer dans ce schéma de : un personnage de conte apparaît / on va lui niquer sa race / fin. Mais cela est vu de façon différente à chaque fois permettant de renouveler constamment le récit et des personnages viennent s'ajouter au casting comme notamment le Chat Botté qui deviendra à la fois rival et compagnon de nos héros.
Pas de quoi s'inquiéter de l'apparente répétitivité du titre, vu les différents contes que le manga revisite, il y a toujours de quoi voir de nouveaux personnages hauts en couleur et des lieux et situations variés.
On a des histoires qui peuvent ne durer qu'un chapitre et d'autres qui peuvent durer plusieurs tomes et on ressort rarement déçu de chacune d'entre elles.

Spoiler

La rivalité entre Gekko et le Chat Botté s'exprimant au sein de leur combat contre Le Petit Chaperon Rouge

Conclusion :

En gros, Moonlight Act est une petite bombe injustement boudé par le lectorat français principalement à cause d'un graphisme trop éloigné de la norme actuelle. Pourtant ses personnages, son dynamisme et sa nervosité, son humour terriblement efficace et le fait qu'il revisite de façon intelligente et intéressante de nombreux contes orientaux et occidentaux en font un excellent shonen se démarquant un peu parmi la masse actuelle trop normalisé et manquant de sang neuf.
Je ne peux que vous recommander à 100% cette série de grande qualité ! Si vous aimez les séries un peu déjanté et over-the-top un peu à la Gurren-Lagann, alors vous trouverez forcément votre bonheur !

Portrait de question
Hors ligne
A rejoint: 2 février 2012
Contributions: 10775
Re: Moonlight Act : déjanté, jouissif et méconnu

Je ne sais pas ce que vaut moonlight act, mais pour ce qui est de karakuri circus... Putain, c'est de la bombe.

Portrait de Shueisha
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 1975
Re: Moonlight Act : déjanté, jouissif et méconnu

Il existe quelques scans de Karakuri Circus en US, mais pour un occidental qui ne sait pas lire le japonais, c'est impossible pour lui de lire toute la série ;_; ...

Portrait de question
Hors ligne
A rejoint: 2 février 2012
Contributions: 10775
Re: Moonlight Act : déjanté, jouissif et méconnu

En effet, ça s'arrête aux tomes 12 en scan US. Et ça me fait royalement chier, d'autant qu'à partir d'un certains tomes la série prends un tout autre envol, plus sombre que jamais.

Par contre j'ai des doutes quant à l'appelation shonen.

Spoiler

Remontage de topic !

J'ai récemment trouvé moonlight act à la biblio, et j'ai adoré. Et putain, je ne peux m'empécher de rechercher la suite, bordel !

Edité par question le 05/08/2015 - 18:15