Skip to Content

mitchiko to hatchin

Dernière contribution

28 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de question
Hors ligne
A rejoint: 2 février 2012
Contributions: 10775
Re: mitchiko to hatchin

HS

mitchiko to hatchin

Content que tu es apprécié ^^.

Edité par question le 02/06/2015 - 22:11
Portrait de Poulpie
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 1614
Re: mitchiko to hatchin

HS

Mitchiko to Hatchin

:p En même temps comment ne pas apprécier un anime de cette qualité ^^

https://www.twitch.tv/poulpeh


Heureux mon cher Kakyoin? x)

Portrait de question
Hors ligne
A rejoint: 2 février 2012
Contributions: 10775
Re: mitchiko to hatchin

HS ça fait beaucoup

Edité par question le 02/06/2015 - 22:35
Portrait de Poulpie
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 1614
Re: mitchiko to hatchin

Ce topic dérive autant que le scénario de Phantom Blood

https://www.twitch.tv/poulpeh


Heureux mon cher Kakyoin? x)

Membre bloqué
Portrait de Kakyoin-Noriaki
Hors ligne
A rejoint: 12 juin 2014
Contributions: 4134
Re: mitchiko to hatchin

Le HS c'est mal m'voyez ?
Thanks pour la découverte, bon c'est pour après OP et Evangelion mais vu que je look seulement un épisode par jour ça peut être long donc je vais tenter de chercher les scan si ça existe ^^
Surtout le Brésil quoi <3

Spoiler

Listen. A dream that can be forgotten through liquor isn't an important one.
... Do ya understand kid !?

Kaoru Saga

Portrait de Romano
Hors ligne
A rejoint: 18 mai 2014
Contributions: 3016
Re: mitchiko to hatchin

Ok Question!
J'ai maté les 3 premiers épisodes ce soir.

Honnêtement, le premier épisode, je me suis dit: "Mais c'est quoi cette daube?!". Tout m'a paru caricatural et j'avais l'impression d'avoir déjà vu 100 fois ce genre de truc: la petite qui se fait martyriser par sa famille (humiliations très "japonaise" dans un univers prenant pourtant place dans les favelas), la prisonnière qui est une Mugen au féminin, la quête pour aller retrouver le père... Bouh... Et en plus, j'ai trouvé le rythme plutôt lent.

Mais bon, je me suis dit, j'vais insister!
Et le deuxième épisode, ma perception a commencé à changer. L'attachement aux personnages commence à prendre, l'ambiance est cohérente et des pointes d'humour et de décalage commencent à naître. Même si pas complètement emballé, je suis un peu soulagé.

Du coup, j'me mate le troisième pour voir si on continue sur la lancée.
Et là, la sauce prend. La relation entre les deux persos principaux se forge et devient intéressante. Les personnages secondaires sont barrés et loufoques (la grand-mère divine et le cuistot karatéka ^^), Mitchiko commence à devenir bien drôle en se montrant plus immature que Hatchin qui de son côté prend enfin un peu de caractère pour arrêter d'être un personnage gnan-gnan. Tout ça donne un côté décalé à la série qui du coup se prend bien moins au sérieux et ça fonctionne 100 fois plus.

C'était pas super bien parti, mais du coup là, j'ai bon espoir pour la suite. Si cela continue sur le même chemin, ça devrait bien me plaire!

Portrait de Romano
Hors ligne
A rejoint: 18 mai 2014
Contributions: 3016
Re: mitchiko to hatchin

Allez!
C'est l'heure du bilan! Inutile de continuez à lire si vous n'avez pas encore vu l'intégralité de la série. Gros risque de spoil.

Une série excellente au final. Comme je le disais dans mon post précédent, ça partait pas très bien. Notamment au niveau de l'ambiance que je trouvais loupée et plus japonaise que brésilienne. Heureusement, ce n'est qu'une mauvaise impression, et on retrouve très vite un "esprit" particulier collant à cet univers de gangs^, de jungles et de favelas. En particulier grâce au personnage de Satoshi Batista et de tout ce qui gravite autour de lui. On retrouve à travers lui le film "La cité de Dieu" et le même destin tragique que Zé Pequeno. Bien sûr, on peut reprocher à la série d'être un cliché de l’Amérique latine, mais on s'en fout. On est dans le fantasme et l'aventure; pas dans le guide du routard.

Les personnages, c'est le gros point fort de la série. Une galerie impressionnante dont certains n'apparaissent qu'à un seul épisode et pourtant qu'on retient, apprécie ou déteste. Le road trip de Mitchiko et Hatchin offre une richesse de rencontre incroyable. Rencontres créant ou distendant les liens entre les deux héroïnes qui sont paumées et si différentes, et pourtant à la recherche d'une unique et même chose: une famille. Un point d'encrage et un but représenté par la figure fantasmée de Hiroshi qui ne pouvait au final que être complètement en dehors du coup. Les retrouvailles, c'est comme une douche froide. Et on s'aperçoit à ce moment-là que l'important n'est pas le but, mais le chemin parcouru.
J'ai aimé aussi les flashbacks par petites touches, toujours subtiles et dévoilant juste ce qu'il faut pour la compréhension et pour alimenter un peu la frustration de ne pas en savoir plus.
Et on en arrive au deuxième gros point fort de la série. La diversité de ton, la palette d'émotions employées lors de la série. On passe du rire aux larmes, de la tension et du suspense a des moments de déconne WTF, du rythme effréné de la course poursuite à celui beaucoup plus lent de l'introspection. Les personnages sont bousculés un peu en tout sens, ce qui rend la série profondément humaine et attractive. Mitchiko et Hatchin deviennent dans ce tourbillon de situations rapidement TRES attachantes.

C'est peut-être là que le bât blesse. Si la série restera pour moi une référence, je regrette qu'elle ne se démarque pas plus de ses aînées. La construction narrative est exactement la même que pour Cowboy Bebop et surtout Samuraï Champloo. L'univers change et les personnages aussi, mais cela raconte la même chose. De la même façon.
Les studios Manglobe ont fait du studio Manglobe. C'est dommage car du coup, je n'ai pas eu de réelles surprises avec cette série. Je savais grosso modo à quoi m'attendre.
Un autre détail qui m'a gêné. J'ai parfois eu la désagréable impression que des épisodes étaient mal finis. Peut-être était-ce dû au format des épisodes, mais plus d'une fois, j'ai trouvé qu'un épisode finissait comme un cheveu sur la soupe. Des fois, cela peut être justifié, d'autre fois, non. Par exemple, l'épisode avec les tueurs à gages que Batista envoie aux trousses de Mitchiko. Pour moi la fin n'est pas claire et appelle à une suite, mais ce n'est pas le cas. Un peu de frustration du coup.

Enfin bon, c'est du détail. Cette série, c'est le haut du panier en matière d'animation!

Et on dit quoi? Merci Question pour la belle découverte!!

Edité par Romano le 12/07/2015 - 15:55