Skip to Content

Quel est le dernier jeu que vous avez fini ?

Dernière contribution

4301 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 19011
Re: Quel est le dernier jeu que vous avez fini ?

Bon, l'heure est grave : je viens de terminer mon premier jeu Activision ! Oui, oui, vous avez bien lu : c'est le début de la fin pour moi, j'ai commencé à sombrer. Un des jeux les plus connus d'Activision en plus, tout le monde en a forcément entendu parler ici, la conclusion est évidente ! Mais oui, vous savez tous de quel jeu Activision je vous parle. Oui, oui, vous ne rêvez pas, il s'agit bien de ce jeu-là :

Spoiler

Edité par Rudolf le 24/02/2021 - 02:15

Portrait de mouchman
Hors ligne
A rejoint: 18 septembre 2012
Contributions: 729
Re: Quel est le dernier jeu que vous avez fini ?

@Le BN de l'ombre : je suis plutôt d'accord avec toi sur l'inutilité des PNJ dans Ori 2, mais les phases avec Kun ne m'avaient pas choqué plus que ça. J'en garde un super souvenir hormis les nombreux freezes et bugs que tu as évoqués. T'y as joué sur quelle console ? Moi sur One S mais je suis curieux de savoir comment ça tourne sur la Series X.

Detention sur PS4 : 15/20

Un jeu à l'ambiance très particulière.

Le jeu est captivant, l'univers est vraiment cool, c'est assez étrange de parler de Survival Horror en 2D mais c'est bel et bien ce que c'est. On sent l'inspiration Resident Evil (je parle des premiers épisodes).

Grosse ambiance sonore qui nous prend aux trippes.

Le maniement est un peu lourd mais dans l'ensemble c'est plus que correct.

Les graphismes collent à l'ambiance du jeu, à la fois sombres et glauques.

Malgré sa durée de vie assez courte, ceux qui aiment les Survival laissez-vous tenter.

Neverout sur PS4 : 12/20

Quelle déception pour ce jeu qui me tentait vraiment avec son ambiance sortie tout droit du film Cube et son style graphique similaire à Portal...

C'est un Puzzle Game sans réel histoire (enfin, on le découvre finalement à la toute toute fin du jeu) où on incarne un personnage coincé dans une pièce cubique. Il faudra résoudre les énigmes de chaque pièce pour pouvoir accéder à la suivante.

Dans les faits c'est vraiment cool, mais dans la pratique...

Le maniement est trop lourd, on ne se déplace pas librement mais de manière linéaire, c'est-à-dire vers l'avant, l'arrière, ou en pas latéral. Il n'y a pas de saut malgré quelques phases de plateforme où il faudra analyser la pièce pour se laisser tomber au bon endroit afin de pouvoir progresser.

Le gros point faible du jeu reste sans conteste sa durée de vie due à un gros manque de difficulté. Alors oui, c'est un petit jeu fait par une toute petite équipe, si on se base là-dessus le jeu vaut plus, mais j'en veux toujours d'avantage dans ce style de jeu...

Graphiquement c'est correct mais sans plus.

Pour ce qui touche au son c'est... inexistant ^^

Pas mauvais, mais tellement court... A noter que le jeu est jouable en VR. Je n'ai pas la VR, mais je pense que ça doit apporter un vrai plus à l'expérience de jeu.

Sea of Solitude sur PS4 : 16/20

Un très beau jeu dans le thème qu'il traite malgré le fait qu'il soit assez dur (dans le thème qu'il traite ;) ).

On y incarne Kay, une jeune fille-monstre se trouvant en pleine mer sur un bateau, à la recherche de tant de choses, son humanité entre autres, mais ça va bien plus loin.

Le jeu est construit intelligemment avec une histoire lambda de prime abord, mais qui se révèle bien plus complexe au fil de l'aventure. Rarement un "petit" jeu, et même un jeu tout court, n'a aussi bien traité les problèmes abordés dedans, et certains passages sont vraiment incroyables tant on nous fait ressentir la douleur du moment présent... Même si on nous l'explique clairement dans l'intro, on sent que le jeu a été conçu à partir d'une histoire vécue.

Graphiquement c'est très réussi et ça colle parfaitement avec l'histoire malgré un léger manque de variété dans les couleurs, mais je pense pourtant que c'est volontaire de la part des développeurs.

Au niveau du maniement c'est plutôt bon, bien que pas toujours évident dans les sauts et les timings lorsque l'on doit nager tout en évitant une certaine créature...

L'ambiance sonore est excellente, les doublages sont de qualité, un très bon point.

Pour la durée de vie c'est plus long que ce à quoi je m'attendais et j'en aurais pourtant presque voulu plus. Je pense que le jeu est suffisamment bien construit pour ne pas proposer plus de contenu même si je suis persuadé qu'il y avait encore plus de choses à traiter, bien que ce soit déjà beaucoup quand on voit ce qu'on nous propose.

Une très bonne surprise donc, mais à ne pas mettre entre les mains de tout le monde, c'est un des jeux les moins joyeux auquel j'ai pu jouer...

Machinarium sur PS4 : 14/20

Pas grand chose à dire sur celui-ci, c'est un bon petit Point'n Click se déroulant dans un univers très sympa.

On y incarne un petit robot tout mignon qui devra faire en sorte de sauver la ville dans laquelle il évolue. Pour se faire, il devra résoudre diverses énigmes afin de le mener à son but.

Le point faible du jeu est son manque de clarté dans les décors, malgré un style graphique que je trouve excellent. En effet, on ne voit pas toujours clairement certaines interactions, ce qui est un peu dommage pour un jeu de ce genre.

En dehors du problème cité précédemment, l'ensemble se manie plutôt bien.

Les musiques sont plutôt sympathiques mais pas exceptionnelles non plus.

Le jeu n'est ni trop facile ni trop difficile, d'autant plus que l'on nous offre la possibilité d'avoir des indices sur chaque tableau. Pour cela, il faudra faire un petit mini-jeu en Shoot'em Up, ce à quoi je ne m'attendais pas du tout, original donc.

La durée de vie est assez courte, quelques heures suffiront pour voir le bout de cette petite histoire mignonnette.

Portrait de Le BN de l'ombre
Hors ligne
A rejoint: 15 novembre 2016
Contributions: 255
Re: Quel est le dernier jeu que vous avez fini ?

Citation:
mais les phases avec Kun ne m'avaient pas choqué plus que ça

Spoiler

Citation:
'y as joué sur quelle console ?

J'y ai joué sur PC et les bug sont bien aussi présents :/.

Edité par Le BN de l'ombre le 24/02/2021 - 19:01
Portrait de Donkario
Hors ligne
A rejoint: 10 janvier 2012
Contributions: 40
Re: Quel est le dernier jeu que vous avez fini ?

Si finir un jeu c’est voir les crédits c’est Mario Bart de luxe sur switss
Sinon finir à 100% c’etait... aucun puisque je suis très nul aux jeux vidéos emoji hooper triste

Portrait de Castlemblem
Hors ligne
A rejoint: 8 juillet 2018
Contributions: 519
Re: Quel est le dernier jeu que vous avez fini ?

@mouchman : Tiens j'ai fait Sea of Solitude aussi il y a quelques mois (quand il a été proposé via le PS+) et j'avais trouvé sa DA chouette et les thèmes abordés intéressants mais le gameplay... très ennuyeux.

Quant à Machinarium, j'ai adoré sa DA, les animations et la progression avec ses énigmes. Un très agréable moment passé sur ce jeu.

********************

De mon côté, depuis décembre, j'ai joué à 10 jeux et en ai fini 7 (les 3 autres sont des jeux fil rouge sur lesquels j'y reviens depuis des mois / années : Trials Fusion, Trials Rising et Advance Wars 2) :

Pour commencer :

Transistor (PS4)

Spoiler

********************

J'ai ensuite fini Lara Croft and the Temple of Osiris (PS4).

Spoiler

********************

J'ai ensuite recommencé en décembre dernier (et fini cette fois : mi-janvier) Horizon : Zero Dawn que j'avais commencé pour la première fois en novembre 2017 (le tout début : quand on joue Aloy enfant).

Spoiler

********************

Darksiders (PS4)

Spoiler

Darksiders 2 (PS4)

Spoiler

********************

The Evil Within (PS4)

Spoiler

********************

The Evil Within 2 (PS4)

Spoiler

Edité par Castlemblem le 27/02/2021 - 19:36
Portrait de playstationwii
Hors ligne
A rejoint: 28 octobre 2011
Contributions: 1024
Re: Quel est le dernier jeu que vous avez fini ?

@castelemblem Oui Darksider 2 est vraiment pas mal.
Il y a une ambiance qui ce dégage de ce jeu. Ayant fait le 1 aussi je doit dire que c'est difficile a departager car ils ont chacun des points fort/faible très diffèrent je trouve.

Mon dernier jeu fini, c'est:

Kid Dracula.
Mais attention !
Pas le kid dracula sortie chez nous sur GB en 1993. Non, non ! Celui sortie sur Famicom uniquement au Japon sous le nom de Akumajō Special: Boku Dracula-kun en 1990.

Je l'ai fait sur la compile "castlevania anniversary collection" sur PS4.

Vraiment un jeu très très bon pour de la 8 bit.

OST Elle est de qualité, avec des thèmes plus sympa que d'autres. Elle est de haut level pour de la Famicom dans la pure tradition des castlevania.

Le Gameplay Il sort déjà des sentiers des premiers Castlevania, tout en en gardant l'identité.
Dracu n'a pas de fouet mais des pouvoirs.
D'abord sous la forme d'une boule que l'on lance, après chaque niveau et le boss vaincu, un nouveau pouvoir viens étayer notre panoplie.

Malheureusement, ils ne renouvelleront pas le gameplay car, a part 2 pouvoirs (qui sont d'ailleurs les deux seul a ne pas etre des attaques) aucun ne sera plus efficace qu'un autre.
Un seul boss se verra sensible (on ne sait pas pourquoi lui plutôt qu'un autre mais bon :p) a un pouvoir précis.

Pour le reste les différentes attaques ce verront être exactement les mêmes en terme de dégât et d'utilité.
De plus, arrivé a l'attaque des boules multiples, nous oublierons complètement les autres, car c'est certainement elle qui ce veux être l'exception et la plus intéressante de toute.

Level design Si le Gameplay n'évolue pas en apparence et ne fait que semblant grâce aux nouveaux pouvoirs récupérés, la lassitude n'est pourtant pas au rendez-vous. ( en tout cas pour moi :p)
Cela, grâce au dynamisme qu'apporte le level design et que sait si bien manier la série des Castlevania.

ennemies, plateformes, plateformes ennemies... re-ennemis par derrière... ! Les moments de répits sont rare mais n'apporte pas non plus une trop grosse difficulté.

Durée de vie Si comme dans la série principal des castlevania, il faut souvent refaire certains passages afin d'apprendre les paternes des ennemies et les différentes phases et danger a éviter, les niveaux se passent assez facilement dans l'ensemble avec une difficulté qui bien-sûr s'accroit au fil des niveaux.

Au total il y a 9 niveaux.
La relative facilité du titre réside dans le fait qu'après chaque fin de niveau, selon le nombre de pièce de monnaie récupérer dans le stage, nous allons pouvoir jouer de façon aléatoire a un des 4 mini jeux existant.
Ils permettent, contres des pièces, de pouvoir gagner des vies.

En cour de jeu, après avoir épuisé son stocke de vie, c'est le GameOver et le jeu reprend du tout début.
Seulement voila, il est tres facile et rapide, notamment dans les premiers niveaux, de farmer les pieces de monnaies et ainsi de gagner des tonnes de vies.

Un jeu plutôt facile, surtout apres l'avoir fini une 1er fois. (Il faut bien dire qu'un jeu de plate-forme relativement facile sur Famicom/NES ca ne court pas les rues)

Graphismes Très coloré (il faut aimer le style quand même ^^) et plutôt très beaux pour de la Famicom, n'en reste pas moins que ce n'est pas non plus une claque.

Bref, au final, un jeu bien sympas, que je recommande.

Edité par playstationwii le 12/03/2021 - 14:19

Chaque semaine, votez et débattez autour d'un Duel:

[Le Duel de la Semaine]

Portrait de Metyros
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 245
Re: Quel est le dernier jeu que vous avez fini ?

Persona 5 : Strikers (version PS4)

Une suite à Persona 5 en musô (de ce que j'ai compris, vu que c'est mon premier jeu dans ce genre.)
Apparemment, dans les grandes lignes, dans un musô on se bat contre des hordes et des hordes d'ennemis, et ici les ennemis arrivent généralement par grosse grappe, ça semble donc rentrer dans la catégorie.

Et c'était très cool.

Persona 5 est l'un de mes plus gros coup de cœur vidéoludique, j'attendais ce Strikers tout en ayant une petite méfiance sur l'orientation action du gameplay.
Méfiance balayée après quelques heures de jeu (on va en reparler).
C'est probablement le plus gros point fort pour moi : le gameplay de Persona 5 est parfaitement intégré dans ce côté plus action.
Tout ou presque y est : Faiblesses et résistances élémentaires/physiques, "transferts", "one more", "all out attack", coups techniques, buffs et débuffs, capture/gestion/fusion des personae, infiltration etc...
C'est suffisamment technique sans perdre le dynamisme d'un jeu d'action, les sensations de combat sont bonnes et le jeu suffisamment coriace pour ne pas qu'on roule dessus. Les boss et mini-boss ne sont pas à prendre à la légère, bourrer sans réfléchir conduit souvent à la mort, spammer les compétences comme un âne nous vide très vite nos ressources, il faut vraiment faire attention.
Une autre force du titre est que les personnages sont complémentaires et aucun n'est inutile et chacun à des spécificités. Du coup le jeu nous pousse (sans nous forcer) à régulièrement changer notre équipe sans que ça soit désagréable.
Je ne sais pas à quel point Strikers est un musô, en revanche c'est également un RPG avec tout ce qui va avec : niveaux, magie, gestion des pc (équivalent de la mana), coups critiques, compétences actives et passives etc...
Intégrer tout ça en virant le tour par tour mais en conservant toute la sève du jeu originel est un petit tour de force en soi, ça fonctionne vraiment très bien.

Niveau scénario, le jeu est une vraie suite à Persona 5 (mais pas à la version Royal, attention), et part du principe que vous avez fait l'opus originel, il ne prendra pas le temps de résumer ce qu'il s'est passé et ne se gênera pas pour spoiler certaines choses.
Mais, bien qu'une suite, les événements de Persona 5 sont régulièrement évoqués mais n'ont pas nécessairement de lien direct avec Strikers. C'est une nouvelle histoire avec les mêmes protagonistes.
En elle même l'histoire se laisse très bien suivre, bien que pas aussi puissante ou marquante que l'opus originel (et encore moins que Royal). Elle aborde néanmoins des thèmes intéressants et actuels, comme l’exploitation des données personnelles par exemple.

Les musiques sont très chouettes et efficaces, le compositeur à su s'adapter au format plus action du gameplay et rendre ça plus dynamique, certains thèmes de Persona 5 sont également de la partie en version remixées. Petit reproche cependant : celles-ci sont parfois assez mal utilisées, je pense notamment à "Rivers in the Desert" pour certains mini-boss ... alors que dans le jeu précédent elle servait à marquer deux des combats les plus importants du jeu... Un choix étrange je trouve.

J'aurais malgré tout deux principaux reproches à faire au jeu :
- Le premier c'est son coté très mauvais pédagogue.
Dans les premières heures le jeu nous harcèle de tutos, qui (en plus de parfois nous couper en pleine action de façon désagréable),ne nous laisse pas le temps d'expérimenter et apprivoiser ce qu'il essaye de nous apprendre. Ce qui fait qu'on croule rapidement sous les infos, et vu le système de combat assez fourni et que les ennemis qui ne font pas de cadeaux, les premières heures étaient assez pénibles.
- Le deuxième c'est la qualité des donjons qui est un peu en dent de scie, les trois premiers sont excellents, par la suite ça oscille un peu plus (sans jamais être nul non plus). Le dernier donjon par exemple est particulièrement court, et c'est vraiment dommage pour un final.

Petit edit : J'ai oublié de préciser quelque chose d'important, mais le jeu est en 60 FPS sur PS4 (sur Switch je n'en sais rien mais je ne suis pas sûr qu'il faille y compter :p), ce qui fait plaisir et qui est bienvenu vu l'orientation action du jeu.

Edité par Metyros le 09/03/2021 - 17:38
Portrait de LightDemon
Hors ligne
A rejoint: 3 juin 2012
Contributions: 94
Re: Quel est le dernier jeu que vous avez fini ?

Metyros a écrit:
j'attendais ce Strikers tout en ayant une petite méfiance sur l'orientation action du gameplay

Merci pour ton test ça fait plaisir d'avoir un retour sur le jeu.
Il me faisait de l'oeil et maintenant je pense me le faire.
En premier lieu il faut que je fasse le 5 royal.

Edité par LightDemon le 10/03/2021 - 21:43


Portrait de mouchman
Hors ligne
A rejoint: 18 septembre 2012
Contributions: 729
Re: Quel est le dernier jeu que vous avez fini ?

Digimon World sur PS1 : 14/20

Un jeu que j'ai eu étant petit et dont je n'avais jamais vu le bout, mais le mal est réparé.

Il s'agit d'un jeu d'action/aventure (RPG ?) dans lequel nous incarnons un jeune garçon devant sauver le Digimonde dans lequel les digimons semblent avoir perdu la mémoire...

Le jeu ne nous explique pas grand chose dans la façon de jouer, et c'est ce qui fera la "difficulté" du titre. Ce n'est pas qu'il est difficile, mais pour pouvoir tout faire sans solution je pense que c'est impossible. En effet, il faudra parfois effectuer des actions vraiment spécifiques afin de pouvoir recruter tel ou tel digimon.

Ayant fait une grande partie du jeu plus jeune, cela m'a permis d'avancer assez rapidement, mais quelqu'un qui le découvre y passera beaucoup de temps. Vous l'aurez compris, la durée de vie est donc un point fort, malgré la répétitivité le fait qu'il faille parfois attendre avant de pouvoir progresser d'avantage dans l'aventure.

En effet, à l'instar d'un tamagotchi, notre digimon n'est pas éternel... Il y a plusieurs niveaux d'évolutions, il faudra s'occuper de notre compagnon, le nourrir, le soigner, l'entraîner, ce qui prendra pas mal de temps. A noter la présence d'un cycle jour/nuit, chaque digimon ayant des horaires précis pour dormir. Il faudra donc avoir le bon digimon pour effectuer telle ou telle action.

Le gameplay n'est pas forcément le point fort du jeu. C'est un peu rigide, la perspective n'est pas toujours évidente lors de certains passages, on a pas forcément l'impression d'être plus utile que ça lors de combats, un peu mitigé quoi... En effet, on pourra donner des ordres lors des combats, mais notre digimon pourrait presque se débrouiller seul. En revanche, il faudra intervenir aux bons moments pour pouvoir le soigner afin de ne pas perdre le combat.

De plus, chaque digimon possède une attaque spéciale. Si elle s'enclenche correctement (car elle peut être stopper par l'ennemi), il faudra matraquer L1 et R1 pour pouvoir augmenter les dégâts de l'attaque en question. A noter que certains combats sont à la fois brouillons et chaotiques, notamment lorsque les ennemis bougent sans cesse et que nos attaquent ne portent jamais.

Niveau graphisme je trouve que le jeu n'a pas si mal vieilli que ça, hormis quelques décors brouillons pouvant nous empêcher de voir un point d'intérêt. Les digimons sont bien modélisés malgré les pixels et certains arrière plans sont vraiment beaux même encore aujourd'hui.

Niveau sonore c'est correct dirons-nous. La musique d'intro est géniale, la musique du combat final est superbe également, pour le reste ça dépend. On retiendra surtout des musiques qui rebootent sans cesse d'un écran à l'autre, et il faut reconnaître que c'est un peu gonflant par moments... Les bruitages ne sont pas dingues même si on sent l'effort qui a été fait de vouloir donner une identité propre à chaque digimon.

J'ai passé un bon moment, même si je n'ai pas terminé complètement le jeu, car

Spoiler

A savoir qu'il y a un bug sur la version PAL nous empêchant de le terminer complètement. Dans mes souvenirs j'étais persuadé d'avoir réussi à passer ce bug sans glitch, mais ma mémoire me fait peut-être défaut...

En tout cas, un bon petit jeu que je recommande pour les nostalgiques.

Portrait de mouchman
Hors ligne
A rejoint: 18 septembre 2012
Contributions: 729
Re: Quel est le dernier jeu que vous avez fini ?

Little Nightmares II sur PS4 : 14/20

Mais non... On retrouve le même défaut que dans le premier... C'est pas possible...

J'ai l'impression que c'est un spoil quand je lis les commentaires à droite à gauche, même si ça semble évident pour moi, je le mets donc sous spoiler,

Spoiler

On y incarne Mono, un enfant avec un chapeau pour le moins étrange, qui suite à sa rencontre avec Six (personnage principal du premier jeu) va devoir affronter un monde pour le moins étrange et hostile...

L'histoire est sympa à suivre malgré des chapitres complètement inégaux en terme d'intérêt...

En effet, j'ai beaucoup aimé le premier chapitre qui nous change de décor par rapport au premier opus. Ensuite nous arrivons dans une nouvelle zone, mais qui sera la même quasi jusqu'au bout, j'ai trouvé ça vraiment dommage... J'ai trouvé le chapitre 2 plutôt bof, le 3ème vraiment pas terrible (surtout qu'il est combiné à un gameplay peu intuitif...), mais heureusement j'ai trouvé un regain d'intérêt pour le chapitre 4 avant de finir en apothéose !

Vraiment dommage donc que l'ensemble soit autant déséquilibré.

Au niveau des graphismes c'est dans la même veine que l'épisode précédent, il faut adhérer à l'univers, mais sur moi ça fonctionne, et il faut dire ce qui est, c'est plutôt beau. Les décors sont peu rassurant (de même que l'ambiance générale), les effets de lumière font mouche, les personnages et animations sont bien modélisés, un très bon point donc.

Passons au maniement, qui, à l'instar de son prédécesseur, est quasiment identique, ce qui n'est pas forcément une bonne chose... En effet, la gestion de la perspective sera sans doute votre plus grand ennemi tout au long de l'aventure, et c'en est presque honteux... Ce qui vous obligera à recommencer plusieurs fois certaines séquences alors que vous avez compris quoi faire...

Une mécanique supplémentaire est ajoutée dans le chapitre 3 et ce n'est pas plus mal que ce soit uniquement dans ce chapitre (décidément le pauvre...). Notre personnage devra en effet utiliser une lampe torche afin de stopper des ennemis, mais le maniement n'est pas vraiment évident, surtout lorsqu'il faudra viser plusieurs ennemis à la fois. Il y a pourtant une super ambiance qui se dégage de l'ensemble et c'est vraiment dommage que ce soit gâché par quelques points non négligeables, car en dehors de cela, ça se manie plutôt correctement.

Je me rappelle également d'un passage qui m'a bien énervé... Première tentative, je passe par un endroit sans me faire repérer, je me dis donc que c'est forcément la bonne route. Je fais la connerie de me précipiter à un moment et me fait bouffer par le "boss", je recommence donc au checkpoint. Je prends la même direction dès le début, mais ça ne passe plus durant au moins 10 tentatives ! Je me mets donc à essayer d'autres passages, mais aucun ne semble safe... Au bout de 10 minutes de plein de tentatives différentes je décide de retenter ce que j'ai fait sur les premiers essais, et là, ça fonctionne ! Je n'ai absolument rien changé dans ma façon de traverser ce passage, je n'ai donc aucune explication quant à la dizaine de tentatives échouées...

Le jeu n'est pas excessivement long (pas vraiment difficile d'ailleurs) et c'est un peu dommage. A la vue du premier chapitre, il y avait moyen de faire plein de choses, de trouver d'autres bonnes idées avec des décors supplémentaires plus variés que ce qu'on nous propose.

Je tiens à revenir encore une fois sur le chapitre final (à partir du "premier boss final") qui ressort vraiment du lot, de par son ambiance, l'émotion qui se dégage et certaines images fortes.

Terminons sur la bande sonore qui est certainement le gros point fort du jeu ! On est mis dans le bain dès le début et cette ambiance pesante, effrayante et glauque va nous suivre tout au long de l'aventure, j'avoue que j'en redemande sur ce point.

En toute honnêteté, je suis 100% pour un troisième épisode, mais par contre va falloir corriger ce problème de perspective...