Skip to Content

Le Survival-Horror - Jouer pour avoir peur

Dernière contribution

90 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de SquareEnix
Hors ligne
A rejoint: 3 septembre 2011
Contributions: 54
Le Survival-Horror - Jouer pour avoir peur

Le Survival-Horror : Jouer pour avoir peur

Tout premièrement, bonsoir à tous!

L’Étonnement m’a pris lorsque j’ai remarqué qu’il n’y avait aucun sujet dans cette section concernant le survival-horror, un genre de jeux vidéos pas des plus accessibles. Cependant, ce genre est sûrement l’un des moins pervertis par les grandes compagnies, contrairement aux FPS par exemple. C’est un genre qui a su rester fidèle à lui-même (malgré certains écarts de conduites du dernier Resident Evil) et qui reste, même de nos jours, très intéressant.

Alors, avant d’entamer le long dossier de présentation du genre, je vais tout simplement commencer par répondre à une question que les cinq perdus dans le fond de la salle viennent de me poser :

Qu’est-ce que le Survival-Horror?

Un Survival-Horror est un jeu qui, a la base, doit faire peur. Très souvent, il s’agit d’une peur graphique et panique (Resident Evil, Dead Space) mais il arrive parfois que l’on tombe sur des jeux pas si effrayants à l’œil mais au fond encore pire que ceux du genre gore : L’horreur psychologique est présent. Oui, certains jeux vidéo peuvent mettre énormément mal à l’aise sans afficher du sang partout à l’écran. Dans ce genre de jeux, la musique est toujours très importante, et les Survival-Horror du deuxième type (Psycho’) mise très fortement là-dessus, généralement (l’exemple principal étant Silent Hill).

Dans ces jeux vidéos, on est souvent restreint côté armes, parfois on en a pas du tout (Clock Tower) ! Dans le Survival-Horror Old School, les balles d’armes à feu sont rares et les contrôles rigides. Dans les dernières entrées (moins bonnes que les anciennes! (OUI JE SUIS OBJECTIF!)) comme Resident Evil 5 ou Silent Hill Homecoming, nous avons à faire avec des jeux d’horreur plus typé action. Certains puristes détestent, d’autres fans (comme moi) réussissent à s’amuser malgré tout.
C’est tout pour la présentation du genre en lui-même. Nous nous attaquons bientôt au vif du sujet, mais avant, il y a une dernière partie nécessaire à cette introduction. Bien entendu, vous pouvez la passer, puisque ce n’est peut-être pas intéressant : il s’agit de mon propre parcours avec les jeux horrifiques.

Mon Parcours

Je suis, directement en partant, un joueur recherchant à vivre des expériences en jouant. Depuis que je joue, je tente toujours de trouver des jeux qui me donneront des sentiments. Il est donc tout naturel que je me sois finalement tourné vers les Survival-Horror qui, bien que mon pseudo soit SquareEnix, est mon genre de jeux préféré.

J’étais tout petit quand j’ai vu ma baby-sitter jouer à Resident Evil sur Playstation 1. C’était peut-être un peu irresponsable de me montrer cela à mon âge, mais j’étais déjà fasciné. Moi, je jouais à Spyro The Dragon et Crash Bandicoot et je ne pouvais pas penser qu’il puisse exister des jeux comme RE. Ça démolissait ma vision toute rose des jeux vidéo. Et déjà là, c’était un grand bouleversement.
Mais comme cette demoiselle était très gentille, elle m’a laissé jouer. Malgré mes 6 ans! Courageuse la fille, de laisser un enfant tel que moi gâcher sa partie :P Donc ben j’ai joué. Et j’ai pleuré =D! Je suis mort très rapidement, et j’ai pleuré car j’ai eu peur du zombie. Je n’imagine pas si j’avais trouvé les chiens ou encore un hunter… là s’aurait été dangereux pour mon ti-cœur de poulet!

C’était mon tout premier contact avec l’horreur vidéo ludique. J’imagine que vous comprenez maintenant que j’ai été traumatisé et que je n’ai jamais retouché à RE 1. En fait, je suis entrain de me le faire actuellement, c’pour vous dire tout le temps que ça m’a pris!

Le premier Survival-Horror que j’ai fait au complet a été Dino Crisis. C’est en quelque sorte un clone de RE, mais c’est un très, très bon clone. Il ne me fait pas très peur; je l’ai fini pour la première fois aux alentours de mes dix ans. Je me suis beaucoup amusé et au final, je l’ai surement fini une quarantaine de fois ce jeu. Bizarrement, j’y rejoue maintenant et je crève tout le temps. Je ne pense pas que le gameplay ait mal vieilli. Mais moi, j’ai peut-être mal vieilli :P!

Mais la véritable claque pour moi fut Silent Hill. J’avais entendu parler de la série et plus spécifiquement du deuxième opus, considéré comme ayant un des meilleurs scénarios de l’histoire du jv. Donc, je suis allé sur ebay et j’ai regardé les offres. Je l’ai trouvé pour pas très cher, et je l’ai commandé.

Mon dieu, je ne m’attendais pas à ça. Je ne m’y attendais VRAIMENT PAS DU TOUT. Ce jeu est une tuerie, un MONUMENT, un OBÉLISQUE, un DIEU du jeu vidéo. L’histoire est magnifique, l’ambiance est parfaite, la musique est géniale, les graphismes sont très biens pour l’époque… tout ça! Ce qui m’a le plus marqué dans Silent Hill 2, c’est vraiment l’histoire et l’ambiance. Je vous dirais que c’est poétique. Oui, il y a des monstres affreux autour, mais c’est poétique. Tout veut dire quelque chose et SH2 me donne plus envie de pleurer que d’avoir peur. C’est une peur magistrale, un jeu terriblement profond, profond jusqu’à vos tripes, qu’il prend et tord dans tout les sens. Il vous serre le cœur, vous le fait monter à la gorge. Il force les larmes à sortir, c’est vraiment hallucinant. C’est ce jeu qui m’a fait aimer le Survival et c’est également un de mes jeux préférés.

Ce n’est pas un jeu, c’est une Expérience. Achetez Silent Hill 2. Jouez le en une nuit, seul, avec des écouteurs. Ne vous attendez pas à avoir peur; attendez-vous plutôt à recevoir LA claque.

Ensuite, j’ai acheté le premier Silent Hill, Silent Hill 3, Resident Evil (Rebirth), Resident Evil : Code Veronica, Parasite Eve II, Calling, Silent Hill Shattered Memories, Resident Evil 4
Tout cela a été acheté en un mois, excluant 3 jeux. Oui, j’ai claqué beaucoup d’argent, mais dieu que ça en a valu la peine!

C’est tout pour l’introduction. Embarquons maintenant dans le vif du sujet; les jeux eux-mêmes. Nous commencerons bien entendu par le début, avec les tout premiers jeux d’horreur. Certes, les tout premiers n’avaient pas encore la mention ‘’Survival’’, mais ce sont clairement les parents de tout les jeux merveilleux auquel nous pouvons jouer actuellement.

La Genèse : de l’Atari à Project Firestart

Les concepts de base du Survival-Horror ont bien entendu été inventés un jour. Certes, les premiers jeux présentés n’effrayeront sans doute personne de nos jours. Mais, ce qui est réellement intéressant ici, c’est de voir où tout cela à commencé.

Un des premiers jeux vidéo destinés à faire peur fut Mystery House. Dans ce jeu, vous vous retrouvez enfermé dans un manoir avec plusieurs personnes, et une histoire de meurtres à la Agatha Christie s’ensuit. C’est également l’un des tout premiers jeux graphiques. C’est sorti à la préhistoire, à l’époque du tout premier Apple.

Spoiler

Bon, oui, ce n’est pas très intéressant. Mais nous avons ici l’un des concepts fondateurs du Survival-Horror; l’impression de tourner en rond et l’étroitesse des lieux. Ici, vous êtes pris dans un manoir, avec des gens qui se font tuer. Avec de meilleurs graphismes, un scénario et un gameplay potable, ce jeu pourrait faire peur, non?

Ensuite vient le concept de la fuite. Nous migrons maintenant sur Atari 2600, avec le jeu Haunted House.

Encore une fois, nous avons à faire avec un jeu plus que basique. Cependant, cette fois, on peut avoir peur pour de vrai.

Spoiler

Dans cette video, cette femme nous dit même qu’elle était terrifiée lorsqu’elle jouait à cela seule pendant la nuit quand elle avait 9 ans. Il est vrai que pour l’époque ça devait être un jeu assez stressant. Vous êtes une paire d’yeux qui doit réunir trois morceaux d’une urne pour sortir d’un manoir hanté. Vous n’avez aucun moyen de défense hormis la fuite. À plus haut niveau, la maison est complètement plongée dans la noirceur et vous devrez utiliser votre lampe torche pour vous guider. Bien entendu, celle-ci ne fonctionne que quelques secondes.

Donc, dans ce jeu, nous avons le concept de la fuite et de la lampe torche. C’est pas mal, non?
Maintenant sur NES, l’adaptation d’un film d’horreur célèbre fait aussi ses marques. C’est bien entendu Friday the 13th, ou Vendredi 13!

Spoiler

Dans ce jeu vidéo, nous sommes poursuivis par des zombies chelous qui respawn à l’infini et nous nous battons contre Jason Voorhees. Le concept est adapté à la plate-forme, et on est même attaqué par un chien à un moment du jeu. Un chien QUI SAUTE PARTOUT! N’est-ce pas un ennemi récurrent dans les jeux plus récents? Ce jeu n’est pas une très grande révolution, mais la raison pour laquelle il est ici en est une très bonne; beaucoup de joueurs voit ce jeu comme étant le tout premier Survival-Horror. Et je les comprends. C’est un jeu à faire au moins une fois dans sa vie, et une chance qu’il est très court!

Spoiler

Ce jeu, Project Firestart, est sorti sur Commodore 64. Là, c’est du sérieux. Regardez la vidéo et vous remarquerez que c’est carrément un Alone in the Dark ou un Resident Evil en 2D. Ce jeu cimente les bases, et il est trop souvent oublié.

L’histoire rappelle un peu Alien. En effet, vous êtes dans un vaisseau, accompagné de créatures extraterrestres ayant évolué en gros méchants pas beau. Vous pouvez vous défendre contre vos ennemis, mais il est parfois plus intelligent de se sauver. D’ailleurs, le système de ‘’cherche un objet, utilise le pour une énigme’’ est mis en place dans ce jeu. On peut donc le considérer comme le vrai de vrai précurseur du Survival-Horror. Malheureusement, il n’est pas très reconnu parmi les fans de jeux vidéo.

Alone in the Dark, ou plutôt le commencement réel de l’horreur

Bon ok, c'est encore en construction, mais je me suis dit que vous pourrez quand même discuter des jeux vous ayant marqué :) Je me chargerais d'updater ça le plus rapidement possible, surtout qu'on arrive dans la partie la plus intéressante! Ce dossier va être énormément gros.. :P!

Edité par Hooper le 14/07/2012 - 15:14
Mr. Crêpe
Portrait de BananaPancake
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 593
Re: Le Survival-Horror - Jouer pour avoir peur

Le survival n'est pas mon type de jeu préféré mais j'aime bien y jouer.
Je pense que mon premier survival fut Resident Evil, il me faisait peur entre la scène du début avec le mort vivant qui t'attrape la jambe, les chiens qui sautent des fenêtres et tout ces chargements avec les portes :p
Il y a quelques temps j'en ai fini un que j'ai adoré : Amnesia the Dark Descent. Très bien réalisé avec un scénario bien écrit, pas mal d'énigmes et beaucoups de frayeur. Mais je pense que tu y reviendras plus tard.
J'attends la suite !

Edité par BananaPancake le 02/02/2012 - 20:59

Portrait de Khrimh
Hors ligne
A rejoint: 11 novembre 2011
Contributions: 504
Re: Le Survival-Horror - Jouer pour avoir peur

SquareEnix> Bon, je crois qu'on s'est déjà croisé sur le topic consacré à Silent Hill^^! Et bien je trouve que tu as réellement compris ce que dois être un Survival Horror, il ne s'agit pas de faire peur en cachant un ennemi derrière un mur ou que sais je. Il faut au contraire suggérer la peur comme le fait (ou plutôt le faisait) Silent Hill notre saga à nous^^! Ainsi, une peur psychologique est bien plus efficace que tout ce qui existe pour attiser ce sentiment d'angoisse et de malaise chez les joueurs car ce dernier se retrouve confronté à des peurs primaires certes (comme l'obscurité, le silence...), mais elle nous renvoie à des scènes que l'on a tous vécu pendant notre enfance (par exemple vouloir aller aux toilettes en pleine nuit en empruntant un long couloir obscur constituait une véritable épreuve pour tous les petits enfants...). Par conséquent, le jeu devient comme une sorte de psy, on fouille dans notre mémoire petit à petit, on se sent mal à l'aise, une douleur au ventre...mais une fois qu'on arrive au bout du jeu, on en sort soulagé (ou pas^^). Bref, c'est vraiment comme cela que je conçois un Survival Horror et donc en effet je rejoinds ton avis sur la rigidité dans le gameplay (sauf dans les RE où on incarne toujours des personnages doués dans le combat) et bien évidemment le manque de munitions tout au long du jeu... Enfin, conseiller SH2 à tout le monde est évidemment à soutenir mais je tiens quand même à ajouter quelque chose: pour apprécier pleinement un Silent Hill, il faut se mettre dans de bonnes conditions qui sont évidemment de jouer dans le noir, un casque est vivement recommandé, et surtout un investissement car si on joue à Silent Hill sans avoir compris quoique ce soit au scénario est complètement stérile, il faut faire l'effort d'y rejouer une seconde fois, bien observer tous les éléments du jeu car ils constituent tous des clés pour comprendre le scénario. A ce titre, je rappelle une règle très importante à connaître par coeur dans tous les Silent Hill: rien n'est placé au hasard dans un Silent HIll, tel élément placé à tel endroit n'est pas le fruit du hasard, on peut toujours l'interpréter. Evidemment, pour plus d'nformations, rejoindre le site Sillent Hill France qui contient tout un tas d'information dont l'explication complète du scénario de tous les Silent Hill (officielle mais aussi des explications personnelles de certains membres). En ce qui concerne les RE, je pense qu'il faut tous les faire également car cette saga aborde la peur mais sous un angle différent (d'ailleurs moi aussi je joue au tout premier épisode sur ma PS3 grâce au PSN^^).

Portrait de SquareEnix
Hors ligne
A rejoint: 3 septembre 2011
Contributions: 54
Re: Le Survival-Horror - Jouer pour avoir peur

Merci pour vos réponses à vous deux!

Bien entendu, j'approfondirai sur Silent Hill, qui aura une section du ''dossier'' consacré à elle seule. Tout comme Resident Evil.

Je parlerai également des jeux comme Amnesia, qui constitue un peu le ''renouveau'' du survival-horror de nos jours. Ne vous inquiétez pas, je ne penses pas oublier un de vos Survivals préféré :P!

Perso, j'adore le Survival, et c'est entrain de prendre la place des RPGs dans mon coeur. C'est pour ça que c'est si long avant de terminer le document; j'en ai tellement à dire... par passion. Je compte m'ouvrir un compte youtube bientôt pour tester des jeux vidéos d'horreur ou tout simplement des jeux ayant une ambiance plutôt sombre sans être cauchemardesque (L'Odyssée/L'Exode d'Abe par exemple). Bien entendu, je me garderais de la place pour d'autres jeux que j'aime énormément... MGS, FF....

La suite (Alone in the Dark, ses précurseurs et la partie sur Resident Evil) arrivera bientôt. D'ici Samedi sûrement.

Portrait de Tsuyu
Hors ligne
A rejoint: 7 décembre 2011
Contributions: 624
Re: Le Survival-Horror - Jouer pour avoir peur

Un dossier qui m'a l'air bien intéressant!
Perso, avant mon genre préféré était aussi les RPG, mais ça fait maintenant pas mal de temps que les Survival Horror ont pris leur place!:p J'ai toujours mis en avant l'aspect scénaristique des jeux, mais l'ambiance et l'atmosphère sont aussi quelque chose de spécial pour l'immersion. Donc, je pense que c'est pour ça que des jeux comme Silent Hill m'ont vraiment marquée.

Edité par Tsuyu le 06/02/2012 - 06:26

Portrait de Gensolink
Hors ligne
A rejoint: 1 février 2012
Contributions: 386
Re: Le Survival-Horror - Jouer pour avoir peur

Bah tiens je vais balancer un petit post :p, alors les jeux de survie j'adore il faut faire attention à chaque embranchement, gérez ses objets de soin et ses munitions(quand il y en a), d'ailleurs j'ai vu des vidéos (ou le gars qui y joue est un véritable peureux xD) d'un jeu basé sur le film Ju-On, c'est un jeu ou on se retrouve dans une maison seul dans le noir afin d’enquêter sur la disparition d'un membre de sa famille, pas de santé pas d'armes juste vous et votre lampe, d'ailleurs il faut à tout prix gérer les piles de sa lampe car plus de piles=Game Over, jouer dans les bonnes conditions il à l'air pas mal par contre je sais pas s'il est sorti en France, pour les intéressés il est sorti que sur Wii, donc ceux si vous l'avez pas oublié tout de suite ce jeu :p.
D'ailleurs j'ai joué à Dead Space 2 et Doom 3 qui sont d'excellents Survival Horror d'ailleurs je crois être bloqué à DS2 par manque de munitions xD. J'ai aussi récemment découvert le jeu Clock Tower dans un épisode de Game Center CX qui à l'air génial.

Edité par Gensolink le 06/02/2012 - 10:54
Portrait de Severed
Hors ligne
A rejoint: 7 décembre 2011
Contributions: 1020
Re: Le Survival-Horror - Jouer pour avoir peur

On peut aussi citer la série Penumbra par les même concepteur d'Amnesia .

Un peu de culture

-Pourquoi pleures-tu ?
-Il est Conan, un Cimmérien. Il ne pleurera pas, alors je pleure pour lui.

Portrait de SquareEnix
Hors ligne
A rejoint: 3 septembre 2011
Contributions: 54
Re: Le Survival-Horror - Jouer pour avoir peur

Penumbra sera cité; je le teste en ce moment-même :P!

Sinon, Dead Space 2 c'est plus de l'Action-Horror selon moi. Le premier est plus Survival.

Désolé si c'est long, mais j'écris beaucoup, beaucoup. Le dossier sera meilleur ainsi.

EDIT: J'ai Ju-On sur Wii est je suis incapable d'y jouer. Moi, ma plus grande peur, c'est les fantômes japonais. Je suis carrément incapable de supporter; traumatisme à cause de The Ring quand j'étais plus jeune.

On peut me donner des tas de monstres malsains, des trucs qui me saute au visage dans l'écran, mais pas des petites filles à cheveux longs et gras. Ça m'effraie énormément. D'ailleurs, dans Silent Hill 4, il y a un moment où on doit se battre contre un Victim ayant plus ou moins cette apparence. J'hésite à le jouer à cause de cela, c'est pour vous dire...

Edité par SquareEnix le 07/02/2012 - 07:06
Portrait de Gensolink
Hors ligne
A rejoint: 1 février 2012
Contributions: 386
Re: Le Survival-Horror - Jouer pour avoir peur

J'ai jamais regardé The Ring faudra que je me le mate un jour x), ce qui me fait flippé avec cette fille dans Ju-On c'est le son qu'elle fait dans le film ça me fait toujours stresser, sinon oui Dead Space c'est plus de l'action mais faut pas s'amuser à tirer n'importe comment et ça c'est bien x).

Portrait de SquareEnix
Hors ligne
A rejoint: 3 septembre 2011
Contributions: 54
Re: Le Survival-Horror - Jouer pour avoir peur

Oh, je ne crache pas du tout sur Dead Space. C'est selon moi une des meilleures séries de la next gen.

Ah oui, le bruit des trucs dans Ju-On... le... c'est indéfinissable. On dirait un peu le son que fait les Predators... enfin... un peu. C'est vraiment affreux. Je me rappelle d'un moment dans le joue où tu ouvres une porte et qu'un truc te prends le poignet. Et là t'entends le son, puis tu vois son visage. IL M'A FAIT PEUR CE JEU BON!

...

J'ai pas les couilles de le terminer .___.

Portrait de Gensolink
Hors ligne
A rejoint: 1 février 2012
Contributions: 386
Re: Le Survival-Horror - Jouer pour avoir peur

Ahah je te comprends en même temps ce son est juste horrible en plus ils font tout pour que tu flippes.