Skip to Content

La maladie du gamer : "je sais pas à quoi jouer, bordel !"

Dernière contribution

26 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Django
Hors ligne
A rejoint: 22 septembre 2012
Contributions: 4974
Re: La maladie du gamer : "je sais pas à quoi jouer, bordel !"

ah ca c'est un symptome que je peux aussi avoir, j'ai plein de jeux, je veux les faire du moins les essayer(sinon je les aurais pas loul) et encore ceux que j'ai pas encore mais je ne sais pas par le quel continuer, du coup quand j'ai un jeu en court ou bientot fini je commence à réfléchir par quoi continuer... Un projet complexe

Sinon je peux pas dire que je les consomme comme un burger je prend mon temps pour les finir, des jeux "à script, linaire" comme tomb raider par exemple je suis pas loin des 30h, des jrpg, ca tourne souvent entre 130-150h. A cote le gros ours est un speedrunner pour moi

Portrait de Alamos
Hors ligne
A rejoint: 27 décembre 2012
Contributions: 1040
Re: La maladie du gamer : "je sais pas à quoi jouer, bordel !"

Citation:
Salut à vous, tas de pots de miel.

Nan mais oh tu te prends pour qui toi ? è_é

Plus sérieusement, ce que tu dis dans ton post est très intéressant et j'avoue avoir ressenti ça de nombreuses fois. Quand j'était plus jeune j'ai battu bowser un nombre incalculable de fois sur super mario 64 DS(il y à même des potes qui venait me voir pour que je le fasse a leur place, les petits malinois :p) et je connais encore de tête tout les circuits de Mario kart DS. J'ai aussi mes 450 heures de jeux sur Pokemon Heartgold ou je connaissais presque toutes les attaques,..Enfin bref, tout ça pour dire que lorsque j'avais 11/13 ans, mes principales préoccupations c'était de battre la ligue et d'avoir les 3 étoiles sur toutes les coupes ^^. Aujourd'hui j'ai énormément de consoles, plein de jeux (rétro ou qui ont quelques mois) mais le temps me manque et le plaisir n'est plus le même qu'avant : j’atteins un age ou j'ai des préoccupations bien plus importantes que de me torcher resident evil 2 ou d'enfin commencer xenoblade chronicles X.

La ou c'est fourbe c'est que pile au moment ou l'accès aux jeux devient enfin plus simple (certains jeux sont mêmes gratuits sur steam pendant un temps limité ou pendant les giveaway de noël), le temps manque et le choix s'impose, ce qui me plait moyen, j'avoue que j'ai une légère frustration de ne pas avoir pu m'attarder sur plus de titres quand j'était plus jeune, je les aurais surement plus savouré que maintenant ou j'ai l'impression de toujours devoir jouer sur le pouce ou devant mon mobile dans les transports en commun. J'ajoute aussi que sur les dernières consoles (xbox one/PS4 mais aussi xbox 360/PS3/WiiU), la pression est encore plus grande car pour profiter pleinement de l’expérience, il faut en général que les serveurs soient encore ouvert histoire de profiter du multijoueur ou pour recevoir le trophée "GG t'as ouvert le 1000ème coffre du jeu" (oui c'est tout con mais j'adore farmer les trophées). Et on sait tous que ces serveurs fermeront un jour par manque de fréquentation ou parce que la majorité du public est passé à autre chose (suffit de voir la récente fermeture du wii shop pour se rendre compte que maintenant lorsqu'un jeu sort, une horloge tourne et s’arrêtera lorsque la console ne sera plus supporté par son constructeur, c'est vicieux). C'est dur à dire mais oui il faut sacrifier : soit on veut jouer avec ses potes en online, soit on regarde une série, soit un se fait ce j-rpg qu'on veut se faire depuis si longtemps mais comme dis plus haut, on n'a qu'une vie donc il faut savoir trier.

Edité par Alamos le 10/10/2019 - 19:31
Portrait de nexy
En ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 16709
Re: La maladie du gamer : "je sais pas à quoi jouer, bordel !"

L'auteur s'est enfuit? ^^

J'ai un peu réfléchi a tout ça et il est vrai que je pose mon avis sur un jeu car il peut être utile, mais l'auteur du topic n'a pas tout a fait tord quand il dit "les gens se jettent sur le jeu day one pose leurs truc et revendent le jeu" car il est vrai que parfois quand je pose mon avis juste 1 mois après il ne sert plus a rien car il semblerait que je sois en retard.

La grande différence entre les années 80/90 et maintenant c'est qu'avant nos achats dépendaient de nos parents alors on avait tout le temps pour se poser et jouer au même jeu 50x, maintenant nos achats dépendant que de nous, et je ne suis pas spécialement un acheteur day 1 obligé pour poser ma pèche et partir mais il est vrai que je préfère jouer a un jeu le temps qu'il m'amuse puis passer a un autre sans jamais revenir, car tout simplement j'en ai beaucoup plus.

Portrait de playstationwii
Hors ligne
A rejoint: 28 octobre 2011
Contributions: 793
Re: La maladie du gamer : "je sais pas à quoi jouer, bordel !"

Effectivement, je pense que sa nous est tous déjà arrivé de ne pas savoir a quoi jouer.
Generalement moi je réfléchi plutot a, "quel genre de jeu ai-je envie de jouer en ce moment ?" plat-former, RPG... ?

Quand je me suis fait genre, 2 RPG de suite, j'ai souvent envie de chose complètement différente et a ce moment là je regarde se que j'ai comme jeux dans ma collection qui n'est pas un RPG et que je ne me suis pas encore fait ou que j'ai envie de me refaire.

Sinon je me choisi aussi des jeux a faire, suivant les prochaines sorties.
Par exemple, si j'attend un jeu avec impatience qui sort dans deux semaines, en attendant sa sortie, je vais pas me commencer un RPG par exemple. Sa demande trop de temps et je ne pourrais pas me concentrer a 100% sur celui que j'attend.

En gros je fais en fonction du timing et de mes envies. ( Comme tout le monde j'ai envie de dire XD )

Edité par playstationwii le 22/10/2019 - 17:24

Chaque semaine, votez et débattez autour d'un Duel:

[Le Duel de la Semaine]

Portrait de GreenSnake
Hors ligne
A rejoint: 19 février 2012
Contributions: 4113
Re: La maladie du gamer : "je sais pas à quoi jouer, bordel !"

Ayant plus de 200 jeux non faits dans mon placard et je pense entre 50 et 100 dans mes consoles. C'est pas un problème pour moi^^

Sell kids for food