Skip to Content

Ce Jeu Qui...

Dernière contribution

532 posts / 0 nouveau(x)
Modérateur
Aliéné
Portrait de Suprême Yoshiphile
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 8157
Re: Ce Jeu Qui...

Là tout de suite comme ça, je citerais Adventures of lolo.
Un jeu nes de reflexion ou il fallait résoudre des énigmes en vue du dessus pour récolter des coeurs et aller délivrer Lala, la copine de lolo (logique ).
Un jeu plutot corsé, du moins c'est le souvenir que j'en ai, je n'y ai pas rejoué depuis l'époque nes mais bon, me rappel qu'on avait bien galéré sur ce jeu avec mon frère :D. On l'avait fini à l'époque sans soluce mais je pourrais pas citer un endroit précis, ça remonte tellement ...

Sinon pour un endroit précis d'un jeu, je dirais Shining force 2 (oui encore une fois ), un tactical rpg mais malheureusement pour moi, en anglais.
Du coup j'ai été bloqué plusieurs années sans jamais avoir réussi à dépasser ce passage...jusqu'a y'a 5-6 ans, j'ai fini par le trouver tout à fait par hasard.
Pour ceux qui connaissent, il s'agit du passage de la ville volcan, ou on monte la montagne en butant des ennemis et après ça, je ne savais plus quoi faire...j'avais fouillé tous les endroits sans succès... Et finalement il fallait parler plusieurs fois à un même pnj pour débloquer la situation et pouvoir continuer et prendre le bateau qui nous mène ailleurs x). Je l'ai trouvé vraiment par hasard en reparlant aux pnj sans faire exprès, et il a fallu le faire 3-4 fois me semble. Bref un truc bidon x). La plus part du temps, on est bloqué a des endroits bidons ^^

Edité par Suprême Yoshiphile le 30/07/2017 - 01:17

Yoshiman

Les jeux fait en 2019

The Trollist
GOTTA TROLL'EM ALL!
Fouinasse Déchainée
Portrait de ultimafouina
Hors ligne
A rejoint: 27 septembre 2011
Contributions: 10533
Re: Ce Jeu Qui...

CE JEU QUI A LA MEILLEURE BANDE ORIGINALE

Ce jeu qui a la meilleure OST, au départ j'étais parti pour ressortir encore une de mes Touhouseries en me demandant duquel parler : Touhou 10 avec sont OST globalement parfaite sans aucune track qui dénote ? Touhou 11 avec une niveau globalement supérieur mais qui commet quelques impairs ? Ou Touhou 12 dont les musiques du stage et du boss finaux sont juste démentielles ? Mais en réfléchissant bien, je n'aurais même pas à me prendre la tête sur ce genre de problèmes puisque le jeu que je considère comme ayant la meilleure OST se trouve être Higurashi no Naku Koro Ni. Les musiques prises individuellement peuvent ne pas paraître si exceptionnelles, mais c'est bien là que se cache leur génie. Car ces musiques ont été composées pour accompagner le récit. Elles transmettent ainsi à la perfection les nombreuses émotions distillées à travers ce light novel, allant de la joie à la tristesse, du désespoir au courage, en passant par la mélancolie, l'éventail émotionnel et vaste et est parfaitement représenté dans cette bande son. Et si Higurashi est à présent l'œuvre culturelle m'ayant le plus marqué, c'est en grande partie grâce à elle, et elle continue à m'accompagner même après les adieux déchirants faits, après l'épilogue, à cet univers si attachant, me rappelant les bons moments passés en son sein.

"Exemples de musiques"

CE JEU QUI VOUS A DEMANDÉ DE GROS EFFORTS DE RÉFLEXION

Ce jeu qui m'a demandé de gros efforts de réflexion, c'est sans conteste Tetrobot & Co. Au départ juste curieux de découvrir la suite de l'original Blocks That Matter, voire même ennuyé face à la simplicité des énigmes du début du jeu, je me suis petit à petit retrouvé captivé devant la diversité des mécaniques de gameplay. Toutes plus inventives les unes que les autres, elles n'ont de cesse de se renouveler à chaque monde visité, voire même à chaque niveau qui les composent. Ayant ainsi mordu à l'hameçon, je décidais donc de récupérer tous les blocs dorés que contiennent les stages, mais là où atteindre la sortie se fait toujours sans embuche, la récolte de ces objets secrets était une tout autre paire de manche. Obligeant à se retourner le cerveau afin d'utiliser toutes les fonctionnalités des blocs vus jusqu'à présent voire même d'en découvrir de nouvelles par l'expérimentation, et demandant souvent au joueur de penser au niveau dans sa globalité et non au tableau dans lequel il se trouve, ces énigmes sont ardues, c'est le moins que l'on puisse dire. Mais après avoir fait chauffer ses méninges un bon moment, la solution vient toujours de façon aussi gratifiante, et ce, jusqu'au 100% qui nous octroie un URL menant vers un site caché des développeur visant à nous féliciter. Une récompense fortement valorisante pour remercier les joueurs ayant fait l'effort de résoudre toutes les énigmes qui leur avaient été concoctées.

Edité par ultimafouina le 30/07/2017 - 02:52
Portrait de Anonyme 01
Hors ligne
A rejoint: 6 mars 2012
Contributions: 4573
Re: Ce Jeu Qui...

Pour moi c'est dans l'usine de Rogue Galaxy où j'ai longtemps et péniblement cogité sur la création d'objets.
C'est assez particulier, il faut que vous installiez plusieurs machines à des distances différentes l'une d'entre elles, qu'elles soient ni trop loin, ni trop près des prises de courant qui les alimentent et de telle façon à ce que les éléments crées pendant le processus arrivent en même temps jusqu'à une autre machine qui fusionnera ces mêmes éléments pour obtenir l'item souhaité. En gros, vers la fin ça peut donner des dispositifs de ce genre,

Spoiler

Au départ je me souviens avoir mis une bonne heure avant de bien comprendre ce qu'on attendait de moi, mais, même après avoir compris, il suffit qu'une machine soit un chouia mal placée pour que vous changiez tout votre dispositif, autrement dit tout recommencer !

Cerise sur le gâteau, on est limité dans l'espace et sur le nombre de pièces à ajouter. Gérer au mieux l'espace et estimé la vitesse des matériaux est primordiale pour réussir à créer quelque chose, deux points où en ce qui me concerne j'ai eu de grosses difficultés, un vrai petit casse-tête qui m'a bien fait surchauffé à l'époque.

Portrait de Naverkrad
Hors ligne
A rejoint: 9 août 2012
Contributions: 1779
Re: Ce Jeu Qui...

On est content de voir se cher UF !

Perso les meilleurs ost pour moi c'est avec Ace attorney car le ratio de musiques culte/enorme est tres elevé alors que souvent dans les jeux ya juste 2 3 musique sur 20 ou plus qui me plaise bcp (Freedom planete serait en 2eme je pense)
Apres le jeu ace plus precisement, je pense que Apollo Justice à des theme qui m'ont fait plus d'effets meme si ya plus celle de Tektiv une de mes preferer car s'ecoute en toute humeurs

ET le jeu qui fait plus reflechir, encore des hesistations soit Ace attorney, Portal 2 avec des salles où il fallait bien des gros quarts d'heures ; Mais je pense que ca serait plutot le jeu de carte Magic duel, car sur la longueur. Vue que j'aime bien passer du temps à trouver des compositions de decks/strategies different pour m'amuser

Portrait de GreenSnake
Hors ligne
A rejoint: 19 février 2012
Contributions: 3950
Re: Ce Jeu Qui...

Bon je suis vraiment pas fan de jeux de réflexion à la base. Dès qu'il faut trop réfléchir, je suis du genre à aller direct voir une soluce.

Le seul jeu qui m'a vraiment happé par son aspect stratégique où je me suis vraiment posé pas mal de question quant à ma progression c'est Plants Vs. Zombies que j'avais fait sur PS3

Surtout sur la campagne solo en fait où il faut vraiment bien organiser sa ligne de défense en s'adaptant aux ennemis qui arrivent tout en choisissant bien ses plantes au début. Bref je me suis fait happer par l'aspect stratégique du titre en étant complètement dans l'ambiance décalée.

J'aurai aussi pu citer :
PES ! La Ligue des Master me demandait pas mal de réflexion pour construire mon équipe. Pareil avec Football Manager remarque. Mais je serai incapable d'en citer un plus que les autres pour ces deux séries
Sinon Theme Hospital, Warcraft 2, Vessel, Lone Survivor, les premiers Resident Evil, Silent Hill...

Sell kids for food

Portrait de kenneth
Hors ligne
A rejoint: 2 octobre 2011
Contributions: 7022
Re: Ce Jeu Qui...

Lost odyssey pour la réflexion, non mais y a des combats sérieux c'est abusé, même quand t'as la bonne stratégie faut encore avoir du cul derrière quoi...et puis avant de trouver la bonne combinaison parfois faut y aller sérieux...(j'ai fait le jeu en difficile je pense, en général c'est ce que je fais) du coup cela explique peut-être pourquoi j'ai galéré sur pas mal de boss et sur trois, quatres j'ai du aller voir des solutions mine de rien...

Edité par kenneth le 30/07/2017 - 11:15
Portrait de Butch
Hors ligne
A rejoint: 27 décembre 2015
Contributions: 268
Re: Ce Jeu Qui...

Bon pas vraiment un jeu de réflexion, mais un jeu de mon enfance dont je ne garde pas un très bon souvenir. Lucky Luke sur gameboy advance. J'ai longtemps eu qu'un unique jeu sur gameboy advance et c'était lui, jamais j'ai réussi à passer le deuxième niveau, j'ai bien du recommencer le jeu 5 ou 6 fois à l'époque, en me disant à chaque fois "allez ce coup-ci, tu vas loin dans le jeu" malheureusement je n'allez jamais bien loin. un mini traumatisme d'enfance que j'ai laissé de côté pour ne jamais y retoucher, ma kryptonite vidéo ludique.

Edité par Butch le 30/07/2017 - 13:47
Portrait de Dastal
Hors ligne
A rejoint: 3 septembre 2011
Contributions: 1024
Re: Ce Jeu Qui...

Dofus.

Un MMO tactical très complet permettant des possibilités infini de stratégies.
Plusieurs classe aux rôle très différentes, plusieurs branche au seins de certaines classe etc..
Des boss assez variés et assez complexe.
Des mécaniques de placement assez poussées (porté,blocaque de ligne de vue, poussé/atirrance, sort de zone, système de case qui déclenche des events etc...)
Bref ya de quoi faire. Le jeu est ce qu'il est, quand t'es/t'as été dessus, tu ne peux nier que le potentiel est énorme et qu'une série solo aurait put franchement faire la café (basé sur l'experience multicompte par exemple).

Edité par Dastal le 30/07/2017 - 20:15

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 15338
Re: Ce Jeu Qui...

Bon, j'avais hésité avec Banjo-Kazooie : à l'époque, quand j'étais gosse, j'ai bien dû mettre plusieurs semaines à comprendre comment accéder à la fin du repaire de Gruntilda après le niveau du manoir hanté. Banjo-Tooie m'a aussi demandé beaucoup de réflexions pour certaines pièces de puzzle, et en particulier pour trouver le moyen d'accéder à la Tortue Tip-Tup dans le Lagon de Joyeux Roger (c'était complètement tordu, on avait un vague indice que je n'avais absolument pas compris la première fois jusqu'à ce que ça fasse tilt à un moment donné, je crois que c'était ma dernière pièce de puzzle du jeu).

Mais sinon, je vais citer Zelda Ocarina of Time, à cause de cette putain de flamme bleue de mes deux qui m'avait bloqué pendant un mois ou deux tellement cette énigme est débile et contre-intuitive.

C'est vraiment un passage qui m'a rendu fou, au point que j'ai testé des tas de trucs sans succès, j'avais même retourné tout l'overworld en me disant que j'étais arrivé trop tôt dans cette fichue caverne polaire. Jusqu'à ce que :

Spoiler

C'est là que ça a fait tilt ! Mais j'avais vraiment insulté le jeu et les développeurs pour leur idée à la con (pourquoi ça, alors que tirer une flèche à travers la flamme bleue pour l'"enflammer" et fondre les blocs de glace rouge, ça ne marche pas ? c'est absurde ! ).

Edité par Rudolf le 30/07/2017 - 20:53

Portrait de historien et puriste
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 712
Re: Ce Jeu Qui...

Bravo Kaz, c'est également une "chronique" que j'apprécie sur jvc. Une bonne occasion de remettre de l'ordre dans les mémoires défaillantes et également de découvrir ici et là de nouveaux joyaux, enfin parfois. Je regrette juste de ne pas être revenu à temps pour participer à la première question d'un très bon fil en devenir !

Un gros effort de réflexion ? Je choisis Vid Grid sur PC, une sorte de puzzle-game des années 1990. Plusieurs clips musicaux de cette époque qu'il s'agissait de remettre en ordre. J'avais le jeu en tant que fan des Nirvana et autres Soundgarden mais il y avait aussi Peter Gabriel, Metallica, Jimi, bref du lourd. Différents modes s'enchaînaient : puzzle 4x4, 8x8 mais aussi un taquin. Et là, on galérait à mort, on comprenait pas la logique, le comment, le clip finissait et inlassablement le taquin nous cassait la progression. Jusqu'à hanter mes nuits, et c'est ainsi que mon subconscient a élaboré pendant mon sommeil la "technique du chat" (authentique), et dès le lendemain mon pote et moi réussissions à finir le jeu. C'était grandiose et un souvenir inoubliable.

pour l'Ost

Edité par historien et puriste le 30/07/2017 - 22:13