Skip to Content

Ce Jeu Qui...

Dernière contribution

532 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de iwao72
Hors ligne
A rejoint: 31 décembre 2012
Contributions: 411
Re: Ce Jeu Qui...

c'est pas très objectif car c'était mon premier RPG, mais je vais dire Breath of fire 2. Le jeu commence avec un oeil de démon qui s'ouvre sur fond noir et ces paroles "Je n'ai pas assez de force, priez Dieu ! Priez Dieu ! Vous devez devenir la force de Dieu." Ensuite on se réveille dans une église en tant que l'enfant Ryu, le jeu est en noir et blanc, on se balade un peu dans le village, on trouve un champ, une petite berceuse commence et la couleur arrive à l'écran suivant devant un énorme dragon endormi, quasiment au même moment où la petite musique devient orchestrale si le joueur tourne pas en rond. Ca rend super bien, ça colle bien au ton et au thème du jeu et ça m'avait impressionné à l'époque !

Portrait de Anonyme 01
Hors ligne
A rejoint: 6 mars 2012
Contributions: 4573
Re: Ce Jeu Qui...

Demain vers minuit donc le 15.

Portrait de jfive
Hors ligne
A rejoint: 18 décembre 2016
Contributions: 298
Re: Ce Jeu Qui...

Tiens moi j'ai vraiment pas aimé l'introduction de TLOU, tire larme et surjouee au possible. Et niveau gameplay c'est sacrément plat

Portrait de Anonyme 01
Hors ligne
A rejoint: 6 mars 2012
Contributions: 4573
Re: Ce Jeu Qui...

Nouvelle question !


Ce jeu qui a un scénario confus ?


Ou un scénario assez incompréhensible de prime abord et ce pour diverses raisons que vous nous exposerez en répondant dans les commentaires. A vous de voir si vous souhaitez y réponde de façon objective ou subjective et si ce même scénario vous a plu tel quel ou pas du tout.

Nous sommes le 15/08/2017, je vous laisse répondre à cette question jusqu'au 19/08/2017. à vous !

The Trollist
GOTTA TROLL'EM ALL!
Fouinasse Déchainée
Portrait de ultimafouina
Hors ligne
A rejoint: 27 septembre 2011
Contributions: 10533
Re: Ce Jeu Qui...

Merde j'avais pas vu que t'avais accéléré le rythme de parution des questions, je rattrape mon retard de 3 sessions du coup, je sais pas si t'acceptes toujours le truc sur les accessoires mais comme ça ça sera fait :P. Du coup je vais faire un quadri-post mais vu que tu link le lien du post ça sera plus pratique pour toi je pense.

The Trollist
GOTTA TROLL'EM ALL!
Fouinasse Déchainée
Portrait de ultimafouina
Hors ligne
A rejoint: 27 septembre 2011
Contributions: 10533
Re: Ce Jeu Qui...

CE JEU QUI VOUS A FAIT ACHETER UN ACCESSOIRE

Ce jeu qui m'a fait acheter un accessoire, ç'aurait pu être Farpoint si j'avais eu la foi d'acheter son flingue en plastique bien trop cher "pour une immersion accrue". Ça aurait également pu être Donkey Konga et ses tam-tams pour jouer en rythme sur du Queen. Mais après réflexion, je vais plutôt citer Monster Hunter 4 Ultimate et le Circle Pad Pro de la 3DS XL.

En effet, même si le second stick a souvent été soit inutilisé, soit utilisé sous forme de gadget comme dans Kid Icarus où il servait simplement pour débloquer une configuration pour gauchers, Monster Hunter est une toute autre affaire. Ayant à la base fait ses armes sur PS2 puis sur PSP, le contrôle de la caméra a toujours été un point clé du gameplay de la série. Sur la portable de Sony, les déplacements pouvaient, après une certaine habituation certes, être aisément effectués en même temps que les mouvements de caméra grâce à l'utilisation de l'index sur la croix directionnelle. Seulement voilà, Nintendo ayant eu la merveilleuse idée de placer son stick au-DESSUS de cette croix, une telle gymnastique des doigts devenait désormais totalement impensable, rendant l'achat du Circle Pad Pro quasiment obligatoire pour un meilleur confort de jeu.

Fanboy inconditionnel de la franchise de Capcom, j'ai quand même fini par investir dans la New 3DS XL à l'effigie du jeu, incluant de base le deuxième stick, mais cette extension greffée telle une sangsue à ma 3DS XL m'aura suivi pendant une bonne partie de mon aventure.

The Trollist
GOTTA TROLL'EM ALL!
Fouinasse Déchainée
Portrait de ultimafouina
Hors ligne
A rejoint: 27 septembre 2011
Contributions: 10533
Re: Ce Jeu Qui...

CE JEU QUI A LA MEILLEURE INTRODUCTION IN GAME

Ce jeu qui a la meilleure introduction, ça serait probablement pour moi Oddworld L'Exode d'Abe. On commence à jouer directement après une transition remarquablement orchestrée, passant sans que l'on s'en rende vraiment compte de la très belle cinématique pour l'époque, au moteur du jeu tout de suite moins agréable à l'œil. Et la première chose qui saute aux yeux c'est l'ambiance qui se dégage de ce nouveau décor. Finies les usines de viande sanguinolentes et fermées du premier opus, ici on a affaire aux mines de Nécrum, froides et captivantes, où le bruit de nos pas résonnent dans les immenses espaces de ce cimetière profané. Si un reproche pouvait être fait à ce deuxième opus de la série des Oddworld, c'est le manque de nouveautés comparé à son prédécesseur, dû à un faible temps de développement. Pourtant, après une brève remise en mémoire des éléments du premier épisode, les nouvelles personnalités des mudokons sont bien vite présentées une à une comme de nouveaux obstacles pour des tableaux qui feront ainsi office de puzzles d'autant plus retors. Mais pour les joueurs aguerris qui n'ont probablement pas besoin de ce didacticiel progressif, des zones bien dissimulées proposent dès le premier écran des challenges d'une difficulté déjà bien corsée, et dont la complétion sera bien évidemment nécessaire dans la quête du sauvetage des 300 mudokons.

Ainsi, ce début me fait toujours après autant de temps un effet fou, effet qui s'estompe malheureusement par la suite du jeu, malgré la qualité de ce dernier. J'aurais également pu citer L'Odyssée d'Abe tant leurs débuts sont similaires, mais l'introduction de son petit frère m'a toujours parue bien supérieure.

The Trollist
GOTTA TROLL'EM ALL!
Fouinasse Déchainée
Portrait de ultimafouina
Hors ligne
A rejoint: 27 septembre 2011
Contributions: 10533
Re: Ce Jeu Qui...

CE JEU QUI A UN SCÉNARIO CONFUS

Ce jeu qui a un scénario confus va apparaître pour la seconde fois sur ce topic, et à raison pour le coup : c'est Higurashi No Naku Koro Ni. S'il y a bien une chose pour lequel ce visual novel est connu (autrement que pour ses "yanderes" et son ambiance malsaine, véhiculés par le très mauvais anime de Deen que beaucoup ont vu à défaut du support originel) c'est bien son scénario qui va vous retourner le cerveau dans tous les sens avec son énigme presque insoluble.

C'est dans la peau du jeune Keiichi Maebara que l'on va vivre cette histoire, dépeignant le quotidien paisible au sein du village d'Hinamizawa, tout juste troublé par le chahut causé par ses meilleures amies et leurs défis tous plus perchés les uns que les autres. Seulement, cette ambiance si bon enfant va vite laisser la place à une autre bien plus angoissante, oppressante, voire terrifiante par moments quand le passé du village commencera à refaire surface. En vivant l'histoire à travers les yeux de Keiichi, on est amenés à réfléchir avec lui sur les évènements, ainsi qu'à ressentir toutes les émotions auxquelles il sera confronté, obscurcissant parfois notre jugement. Car le scénario est basé sur un postulat d'éléments surnaturels invoqués pour expliquer la situation. Et c'est là l'une des pistes de réflexion majeures de la trame dans la mesure où un lecteur à l'esprit cartésien, souhaitant résoudre ce mystère aux côtés de Keiichi, sera bien vite mis à mal par l'auteur. Ce dernier prendra un malin plaisir à disséminer des éléments contradictoires dans tous les sens afin de perdre le détective souhaitant parvenir à d'autres explications. On s'en retrouve alors obsédé par ce scénario insoluble où les éléments inexplicables s'empilent au fil de la lecture, amenant même à ressentir la détresse de Keiichi face à cette incompréhension.

Et c'est là tout le génie d'Higurashi et de son auteur Ryukishi07. Car malgré un scénario qui pourrait paraître confus de prime abord, tout sera expliqué en temps et en heure. Et peu importe les hypothèses formulées par le joueur, il s'en retrouvera d'autant plus fier d'avoir participé à cette expérience incroyable qui lui aura demandé une implication de tous les instants malgré une interaction se limitant à passer du texte sans le moindre choix.

Portrait de 100T hammer
Hors ligne
A rejoint: 15 septembre 2014
Contributions: 1032
Re: Ce Jeu Qui...

What ?! Nan mais le mec se sert non seulement de son statu de modo pour passer outre les délais de réponse, et en plus il se permet de flooder le sujet avec 15 posts à la suite !
C'est pire qu'à l'assemblée nationale ici !
Je contact le Canard enchainé immédiatement ! :V

Bon j'ai loupé la question concernant l'introduction, mais c'est pas plus mal... un peu zarb c'te question. :p

Ben là tout de suite ça va être du méga classique, mais FF7 évidemment...
Alors la traduction n'aide peut être pas, mais franchement c'est pas non plus la catastrophe.
Après avoir fait des screenshots de tous les dialogues du jeu (oui j'ai vraiment fait ça loul) (après Midgar), si on relis en connaissant le gros des évènements, on comprend de quoi il retourne . Et les phrases sont correctes et compréhensibles pour la très grande majorité.

Mais le scénar, ou plutôt la façon dont il est présenté est assez alambiquée.

Spoiler

Et au final ça fait partie de ce que j'aime dans ce jeu. La façon dont les persos sont perdus dans ce monde et dans la vie en général.
Ça participe grandement à l'ambiance... mais du coup ça reste très confus si on ne creuse pas.

Euh sinon c'est quoi le délire avec les forces rouges bleues vertes ? Ça correspond à quoi ? :p

Edité par 100T hammer le 15/08/2017 - 13:18

Les flocons sont partis : (

Portrait de Erazul
Hors ligne
A rejoint: 13 juillet 2012
Contributions: 2910
Re: Ce Jeu Qui...

Je vais dire Beyond: two souls.

Soyons clair, j'ai tout compris, et d'ailleurs je ne me souviens pas avoir fais un jeu dont je n'ai pas compris le scénario, ça n'est jamais arrivé, même pour certains FF par exemple, comme le XIII, qui partent un peu dans tous les sens. (par contre je n'ai pas fais des jeux comme Xenogears ou MGS V qui sont apparemment assez velus)

Mais pour Beyond: two souls, ce que je ne comprend pas, ce sont les choix de narrations. Par exemple, pourquoi envoyer Jodie faire la guerre. Je trouve que ça n'a aucun intérêt, surtout si c'est pour foirer ces phases de gameplay qui se veulent différentes mais qui sont inutiles telles qu'elles ont été faites. Et je ne suis pas fan de ce découpage de l'histoire qui nous fait faire des bons en avant et en arrière. Ca peut très bien marcher quand c'est maitrisé (les films comme 21 grammes et Babel d'Inarritu en sont un bien bel exemple), mais je trouve que là c'est raté. Dommage qu'on comprenne tout ce qui se passe mais qu'on ai la frustration de savoir que c'est la forme qui pêche, le scénario est pas trop mal (même s'il ne casse, tout compte fait, pas trois pattes à une poule d'eau) mais il n'est pas mis en valeur je trouve. :/

Enfin bref, c'est pas mal, mais à mon avis, y'a du gâchis avec ce jeu.

Edité par Erazul le 15/08/2017 - 10:16