Skip to Content

[NS] Nintendo Switch

Dernière contribution

23580 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Rudolf
En ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 18864
Re: [NS] Nintendo Switch

Il faut quand même savoir que les achats par Nintendo de Retro Studios et Monolith Soft ne se sont pas faits sans heurts, niveau gestion, restructurations et tout (on a bien vu ce qui s'est passé avec Retro Studios depuis la sortie de Donkey Kong Country Tropical Freeze, et apparemment au début c'était compliqué également avec Monolith Soft), donc ce n'est pas un truc que Nintendo a intérêt à multiplier, l'achat des studios. Et puis même, en terme d'indépendance, de diversité et de créativité, ce n'est pas dans l'intérêt du joueur, que les gros mangent trop de petits (oui, je n'aime pas du tout la politique de Microsoft qui est pour moi catastrophique à ce niveau-là).

Donc qu'ils fassent un rachat une fois par génération de console, c'est déjà bien suffisant pour moi.

Edité par Rudolf le 19/01/2021 - 21:43

Portrait de Umbasa
En ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 17957
Re: [NS] Nintendo Switch

Encore une fois d'accord avec Rudolf l'année 2021 s'annonce très bizarre quand-même..... O_o

J'ai vraiment jamais compris ce délire d'être content d'un rachat je vois absolument pas ce que ça change pour le joueurs qui est de base "fan" d'un développeurs.

Certains vont surement me parler de plus grosses ambitions et de moyens plus grand, pour le dite studio racheter, désolé mais non je n'y crois pas une secondes moi je vois plutôt plus de pression voir de contrôle qui peux emmener à la catastrophe, allez demander à EA tient.

:(

Oui prendre EA comme exemple c'est un peu facile mais pas grave j'assume. :)

Portrait de Rudolf
En ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 18864
Re: [NS] Nintendo Switch

En revanche, des partenariats entre Nintendo et des studios externes, là je n'ai aucun problème avec ça, et généralement ça réussit justement à Nintendo ET au partenaire en question. On retrouve justement le côté "le studio bénéfice des moyens du gros studio" (bon, je dis ça, mais je n'en suis pas sûr non plus, mais je dirais qu'ils bénéficient au moins des moyens en terme de "publicité" par exemple, ainsi que d'une certaine "supervision" de la part de développeurs-clés de Nintendo) et le côté "liberté sans pression" (même s'il faut aussi relativiser, mais au moins les studios peuvent décider de ne pas renouveler le partenariat pour d'autres jeux futurs).

Ils sont d'ailleurs un peu les rois du partenariat avec des studios externes, chez Nintendo : ils en ont fait pas mal, quand même ! Il y a aussi Sega qui en a fait beaucoup, au point qu'actuellement ils font plus de partenariat que de jeux maison, j'ai l'impression. ^^
J'ai d'ailleurs envie de dire que c'est un truc de Japonais, ces partenariats, parce que même chez Sony, ils ne rachètent pas tant de studios que ça non plus (en tout cas, plus depuis un bon moment, sauf erreur de ma part).

Edité par Rudolf le 19/01/2021 - 22:40

Portrait de Umbasa
En ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 17957
Re: [NS] Nintendo Switch

Sony à racheter Insomniac en 2019 t'avais des rumeurs aussi y'a 2 mois du rachat de Bluepoint Games mais me semble que y'a rien d'officielle puis au moins avec Sony y'a une logique dans leurs rachat comme Nintendo c'est souvent des rachat de studio déjà proche du constructeur pas comme Microsoft qui sort le chèque "sans raison" mais c'est même plutôt l'inverse quand tu regarde. XD

Comme Ninja theory qui avais fait Hellblade: Senua's Sacrifice en exclu temporaire sur PS4 pour au final ce faire racheter par Microsoft tout comme Ghostwire Tokyo et Deathloop pour Bethesda Softworks.

Portrait de Petit Ours
Hors ligne
A rejoint: 30 octobre 2020
Contributions: 219
Re: [NS] Nintendo Switch

Il y aurait quelques changements apparemment.

Nouvelles images du jeu (sous-titre français) :

Ghosts'n Goblins Résurrection - Journal Des Développeurs N°1

BONNE ANNÉE 2021 !!!
PETIT CADEAU : https://www.youtube.com/watch?v=-HpWQu-p1hU

Portrait de Rudolf
En ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 18864
Re: [NS] Nintendo Switch

Bien, j'ai pas mal joué à la démo japonaise (en même temps, il n'y a que cette version) de Buddy Mission BOND (un jeu d'aventure issu d'une collaboration entre Koei, Nintendo, et le mangaka Yusuke Murata), mais étant donné ma lenteur dû à ma compréhension du japonais, il m'a fallu plus de cinq heures pour terminer le chapitre 0 (et un petit "side quest" qui se débloque car j'ai fini le chapitre 0 avec un "rang S", j'y reviendrai). Je peux encore continuer dans la démo avec le chapitre 1 que j'ai débloqué (sachant que la sauvegarde pourra ensuite être transférée dans le jeu final, donc c'est un très bon point). En tout cas, j'y ai suffisamment joué pour vous faire un petit top sur le jeu.

Déjà, le jeu commence par une séquence animée qui, ma foi, est d'une grande classe, digne d'un générique de dessin animé (dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez la visionner à partir du début jusqu'à 1 min 40 s environ) :

Toujours sur cette vidéo, après cette séquence animée, vous pouvez enchaîner directement pour voir le vrai début du jeu... dont on comprend rapidement qu'il s'agit d'un" flash-forward", donc un événement qui se passe plus tard dans le scénario, entre deux "buddies" (ou "amis") dont l'un semble "trahir" l'autre (mais on n'en sait pas plus à ce moment-là, à part une histoire de diamant que l'un essaie d'amener à un gang visiblement) et qui se combattent. Même sans comprendre la langue, je pense que vous pouvez bien apprécier toute la scène jusqu'à 5 min 25 s environ : ça vous laisse une idée de la mise en scène du jeu qui est fort appréciable. En effet, on a affaire à un vrai "manga animé", avec les "cases" qui s'affichent progressivement et d'une façon typiquement "manga", les fameuses "onomatopées" caractéristiques, mais vous avez en plus le doublage de grande qualité et les musiques qui appuient l'action. Je connais très mal les "Visual Novels", mais je pense qu'on est très loin de la "rigidité" du genre en terme de rythme et de mise en scène, clairement ! Le design des personnages est fait par le mangaka Yusuke Murata qui, apparemment, est connu pour des mangas que je connais effectivement de nom (mais pas plus que ça) et qui sont One Punch Man et Eyeshield 21.

Si ça vous dit, vous pouvez également enchaîner la vidéo de 5 min 25 s à 9 min 10 s environ. On comprend qu'on remonte le temps, au vrai début de l'histoire, avec l'entrée en scène du héros Luke qui est un policier épris de justice et d'idéalisme dans sa fonction, un peu en révolte face à sa hiérarchie qui semble privilégier ce qui semble être une banale affaire de grand voleur qui agit dans de nombreux pays, et contre ses camarades policiers qui ne pensent qu'à obéir aux ordres en pensant à leur avancement. Dans cette scène, on voit le héros en train de poursuivre un voleur, on est confronté à un premier petit QTE pour le rattraper, ainsi qu'à un certain "choix" entre menotter le voleur ou bien le laisser partir (sous prétexte qu'il dit que la pègre risque de le tuer quand il sera libéré, si j'ai bien compris). Là encore, vous pouvez apprécier la mise en scène très agréable (la musique du jeu, assez "jazzy" dans l'ensemble, est très sympa jusqu'à maintenant), et qui se termine par un flash info à propos d'un mystérieux voleur international aux allures de Wolverine avec ses "griffes".


Après, vous pouvez continuer à regarder, mais ça risque de moins vous intéresser si vous ne comprenez pas la langue, car on retombe sur une mise en scène nettement plus classique, d'abord avec Luke durant la réunion des policiers qui parlent de l'affaire du voleur international, puis ensuite avec l'enfance de Luke et son "héros" père adoptif (jusqu'à sa "mort héroïque" en mission et son enterrement, le héros vit dans l'ombre de son père qui lui sert de modèle, bref, c'est bien sûr assez classique). Vous pouvez tout de même zapper un peu pour apercevoir d'autres scènes un peu plus dynamiques.

Dans l'ensemble, Buddy Mission BOND est un jeu d'aventure japonais... que j'hésite franchement à qualifier de "Visual Novel", ne connaissant pas bien ce genre (j'estime que les jeux qui s'y approchent et que j'ai faits, comme les Phoenix Wright, Ghost Trick ou encore 999, n'en sont pas vraiment) car cela me semble réducteur par rapport à ce que j'ai aperçu de "vrais" Visual Novels. Je dirais que c'est avant tout un jeu d'aventure avec des éléments de Visual Novel (donc qui met vraiment l'accent sur les personnages et les dialogues), mais aussi avec des éléments d'enquête, d'énigmes, d'interaction avec le décor (il y a d'ailleurs des "phases d'infiltration" en 3D et où on dirige vraiment le personnage, là aussi, j'y reviendrai un peu plus bas).

Ainsi, si vous allez vers 43 min 32 s jusqu'à environ 49 min. Pour vous résumer le truc : le commissariat de police dans lequel Luke travaille a reçu un mystérieux mail avec une vidéo en pièce jointe qui montre une fille attachée dans une sorte d'entrepot et qui semble dire "Sauvez-moi", avec une sorte de "compte à rebours" pour la sauver à temps. Il en parlé à sa hiérarchie qui ne veut rien entendre, préférant plutôt se focaliser sur cette affaire du voleur fantôme international, et ses camarades s'en foutent également. Luke s'interroge : pourquoi son commissariat est-il le seul à avoir reçu ce mail bizarre ? Est-ce un piège pour attirer quelqu'un ? Il finit par prendre une décision : sauver la fille, donc analyser la vidéo. Du coup, la séquence entre 43 min 32 s et 49 min montre cette petite phase d'analyse de la vidéo, consistant à déplacer un curseur pour récolter diverses informations dans la vidéo : il faut examiner la fille, l'enveloppe par terre, mais également monter le son pour reconnaître le bruit des vagues de la mer. On a ensuite droit à plusieurs introspections durant lesquelles le héros doit formuler une hypothèse : selon les réponses que le joueur donne, sa "jauge de héros" augmente ou pas, ce qui influer sur son score de fin de chapitre.

A partir de 49 minutes et des poussières, on change de point de vue : le jeu bascule sur une carte du monde. Ce que le tutoriel nous explique, c'est qu'on a le choix entre plusieurs "routes" à emprunter, mais qu'on consomme à chaque fois une barre d'endurance pour rejoindre la destination la plus proche qui est symbolisée par une icône. On peut choisir d'aller directement à la troisième icône sans s'arrêter aux deux premières par exemple, ce qui nous fait consommer trois jauges d'endurance (le maximum qu'on puisse avoir au début du jeu, mais par la suite, quand Luke sera avec un" buddy", on aura six jauges d'endurance). On nous explique qu'on est dans une "phase d'enquête", durant laquelle il faut récolter des "indices", mais qu'on a le choix entre plusieurs "routes". Je ne sais pas exactement ce qui se passe si on vide notre jauge d'endurance, mais je crois que ça diminue notre jauge de héros (donc le score de fin de chapitre).

Edit : Pour avoir refait cette phase d'enquête, j'ai ma réponse, ainsi que d'autres informations que j'ai comprises. En fait, chaque phase d'enquête est constituée de "rounds" qu'on consomme à chaque fois qu'on vide notre "jauge de mouvement" (ce que j'appelais avant la "jauge d'endurance"), et dès qu'on termine un round, on nous ramène au point de départ symbolisé par l'icône "START" sur la carte. En fait, dans un chapitre donné, on nous donne pour objectif de boucler une phase d'enquête en un nombre maximal de rounds, sous peine de voir notre "jauge de héros", donc notre score de fin de chapitre, diminuer si on utilise des rounds supplémentaires. Dans le chapitre 0, on a deux rounds pour boucler l'enquête sans être pénalisé. Il faut donc planifier son itinéraire pour ne pas perdre de temps et rassembler toutes les informations. La première fois, j'avais en réalité "bâclé" mon enquête car je ne m'étais pas rendu à deux destinations qu'on me proposait : la société "Lenny Electrics" et le "bar du musicien", c'est-à-dire des choses qui figuraient en indices dans la vidéo reçue par courriel. Une fois qu'on a récolté des informations, on a le choix entre "démarrer l'infiltration" (techniquement, ça veut dire qu'on a tout ce qu'il faut pour accomplir l'infiltration, mais pas forcément de manière optimale), ou bien continuer l'enquête (avec le risque de consommer trop de rounds et d'avoir des pénalités sur notre jauge de Héros). Toutes ces informations mettent en évidence deux "routes" possibles pour la phase d'infiltration en 3D, mais si on ne trouve pas assez d'informations, certaines "routes" ne pourront pas être empruntées jusqu'au bout, ce qui demandera d'emprunter l'autre route.
J'ai aussi remarqué que lorsqu'on nous propose de choisir entre trois réponses, on a une autre option un peu cachée en haut à droite : "se souvenir". En fait, ça consiste à rejouer la scène où on examine une scène, image ou vidéo afin de relire certaines informations qu'on avait oubliées ou zappées, ce qui permet ensuite de choisir de manière plus sereine la bonne réponse parmi les trois : plutôt sympa, comme truc.

Ensuite, une "phase d'infiltration" en 3D débute à partir d'environ 50 min (la vidéo a fait une ellipse sur la phase d'enquête, normalement on est censé rencontrer des PNJ, les interroger, faire des choix entre plusieurs réponses, afin de récolter des indices, notamment une carte des lieux, moi par exemple, j'ai rencontré un clochard, j'ai choisi de lui offrir à boire pour lui tirer les vers du nez, c'est lui qui m'a offert la carte de l'entrepôt, ainsi qu'une carte magnétique d'accès).
Les indices que j'ai récoltés me permettent d'explorer l'entrepôt selon deux routes possibles : soit passer par la porte de devant, soit contourner (avec le risque de croiser des gardes) par la porte de derrière. Durant cette phase, on peut réellement diriger le héros, ainsi que la caméra, on peut même enjamber des obstacles, et un radar en bas à droite nous montre la carte des lieux (on peut voir la carte complète depuis le menu) donc on sort vraiment du cadre d'un "Visual Novel" pour se rapprocher encore davantage d'un "jeu d'aventure". A noter que durant ces phases, on ne peut plus sauvegarder tant qu'on ne l'a pas terminée.
Dès l'entrée, gardée par deux gardes, un choix s'impose au héros : doit-il foncer dans le tas, attirer un garde en imitant un chat, ou bien l'attirer en imitant un chien ? J'ai choisi d'imiter le chat (le mec de la vidéo a fait comme moi à 53 min 50 s, donc je ne sais pas encore ce que déclenchent les deux autres réponses). J'ai choisi de contourner et de passer par la porte de derrière, ce que le mec de la vidéo a fait également : en chemin, on trouve une grenade flash qui permet d'étourdir les gardes pour pouvoir ensuite les assommer. Toutefois, je ne vous cache pas que ces phases 3D ne sont pas particulièrement belles, même si en vidéo, ça passe à peu près quand même.

Edit : J'ai refait également cette phase d'infiltration après avoir refait la phase d'enquête de manière moins bâclée, et cette fois j'ai emprunté l'autre route consistant à emprunter la porte principale (il faut donner le bon mot de passe, donc si on n'a pas fait ce qu'il fallait dans l'enquête, on ne pourra pas entrer et on sera obligé d'emprunter la porte de derrière en contournant le hangar), puis à entrer dans une petite salle pour couper le courant afin que les gardes de la salle voisine, affolés, quittent le bâtiment.
Il y a donc vraiment deux routes différentes pour mener à bien l'infiltration, possibles selon les éléments qu'on a rassemblés au cours de l'enquête, donc ça autorise une certaine liberté et rejouabilité au joueur, c'est un bon point.

Cette petite séquence se termine vers 1 min, avec la rencontre entre Luke et le premier de ses "buddies", qui n'est autre que ce fameux voleur international à la Wolverine qui accapare l'attention de toutes les forces policières.

Fin du chapitre 0, donc c'est l'heure du bilan : selon les choix qu'on a faits, la jauge de Héros est plus ou moins remplie et on est noté en conséquence. Si on la remplit au max (ce que j'ai réussi à faire, j'ai finalement réussi à répondre correctement à toutes les questions sans me tromper), on obtient le rang S. Grâce à ça, j'ai débloqué un "side quest", c'est-à-dire un tout petit chapitre alternatif (mais uniquement narratif et sans choix de réponse ou d'enquête, je ne sais pas ce qu'il en est des autres "side quests").

En fait, ces "side quests" se débloquent si on réunit certaines conditions (dans la démo, tout ce qu'on voit, c'est obtenir la note S par exemple). Le jeu nous laisse ainsi le choix entre faire le chapitre suivant, faire un "side quest" (celui que j'ai débloqué montre un extrait de l'enfance et de l'adolescence du héros avec son "héroïque" père policier, donc ce genre d'épisode est censé approfondir les personnages secondaires et principaux)... ou bien refaire tout simplement les anciens chapitres du jeu pour faire d'autres choix et améliorer son score (à ce stade du jeu, je suis incapable de dire si ces choix différents ont vraiment un impact sur la suite du jeu et sur la fin).


A gauche : accès aux chapitres principaux ; à droite : accès aux "side quests" ; au milieu, pas encore débloqué, mais apparemment il s'agirait de chapitres alternatifs mettant en scène chaque "binôme de buddies".

Voilà un peu ce que je peux dire du jeu. Je le trouve assez prometteur, très sympa dans sa mise en scène plutôt "luxieuse" pour un jeu d'aventure ou "Visual Novel", avec énormément de doublage (qu'on peut désactiver toutefois) de très bonne qualité, et visiblement plusieurs choix qui favorisent la rejouabilité pour essayer d'autres "routes". A noter qu'on peut accéder à tout moment à une sorte "d'historique des conversations", ce qui permet non seulement de lire, mais de réécouter à volonté la bulle de dialogue de ntore choix parmi les vingt ou trente dernières affichées : en plus de permettre au joueur de relire les réflexions des personnages, c'est également génial pour quelqu'un comme moi qui apprend le japonais (apparemment, d'après ce que j'ai lu ailleurs, c'est un truc très répandu et typique des Visual Novels, ces "journaux" ou "logs" qui répertorient les dernières conversations qu'on peut relire et réécouter à volonté). On peut également sauvegarder à tout moment en dehors des phases d'infiltration ou d'enquête, avec une dizaine de fichiers de sauvegarde différents, donc il y a de quoi faire.

Ah, et autrement, j'aime beaucoup l'interface du menu de présentation des menus, nous permettant de choisir un "chapitre" en sélectionnant une image représentant un "tome de manga", c'est vraiment travaillé à ce niveau-là :


Visiblement, on doit ça au mangaka Yusuke Murata.

En tout cas, j'ai beaucoup apprécié, c'est très agréable, avec un trait très élégant pour les personnages, et c'est même assez dynamique (il ne faut pas le voir comme un Visual Novel classique). Je vais continuer la démo pour faire le chapitre 1, en attendant la sortie officielle du 29 janvier au Japon, date à partir de laquelle j'importerai le jeu pour pouvoir ensuite continuer ma partie en réutilisant ma sauvegarde. Franchement, il serait fort souhaitable que Nintendo sorte ce jeu en occident, au moins avec une traduction en anglais, parce que réellement il est très loin de la "rigidité" qu'on prête aux Visual Novels classique (à vrai dire, je ne qualifie pas vraiment Buddy Mission BOND comme tel, mais plutôt comme un "jeu d'aventure" avec ses moments d'enquête, "d'action contextualisée" et bien sûr beaucoup de dialogues mais bien mis en scène façon manga animé) et avec un bon marketing, il pourrait vraiment plaire aux joueurs occidentaux fan de manga et trouver son public. Il serait vraiment décevant que Nintendo laisse ce jeu exclusif au Japon, donc tout ce que je peux faire à mon niveau, c'est en parler afin que certains joueurs connaissent au moins son existence (étant donné que ce jeu n'a été dévoilé par Nintendo sur Youtube que sur leur chaîne japonaise officielle, et que très peu de sites occidentaux en parlent). Ce n'est pas comme d'autres Visual Novels pour lesquels, là oui, trouver un public occidental intéressé, c'est assez chaud.

Edité par Rudolf le 24/01/2021 - 23:48

Portrait de Final Smash Gamer
Hors ligne
A rejoint: 5 novembre 2011
Contributions: 800
Re: [NS] Nintendo Switch

Ouais cool, mais une balise spoil pour contenir ce pavé n'aurait pas été de refus.

YouTubeTwitterSensCritique

Discord : ☆FSG☆#2284 - Code-ami Switch : SW-1567-9471-9502

Portrait de Rudolf
En ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 18864
Re: [NS] Nintendo Switch

Mon message t'a tué les yeux ? :-p

Ou bien mon message est trop honteux, donc il faut le cacher ? ^^

Edit : J'ai refait la phase d'enquête et la phase d'infiltration du chapitre 0 : je viens de compléter mon premier message en rajoutant deux petits paragraphes (marqués par un "Edit") pour expliquer ce que j'ai mieux compris du système du jeu.

Edité par Rudolf le 24/01/2021 - 23:39

Fail Fish
Portrait de Phil Fish
Hors ligne
A rejoint: 24 avril 2012
Contributions: 18257
Re: [NS] Nintendo Switch

Apparemment il se trame un truc avec le twitter des lapins crétin, il a été updaté sans aucune raison avec la mention mariorabbids remplaçant rabbidsofficial, laissant supposé un tease sur une potentiel suite.

Edité par Phil Fish le 27/01/2021 - 17:13

Portrait de Ryfalgoth
Hors ligne
A rejoint: 4 janvier 2021
Contributions: 121
Re: [NS] Nintendo Switch

Je serais totalement preneur d'un Mario & Lapins Crétins 2, le 1er était très cool =)