Skip to Content

Un peu de chinoiseries

Dernière contribution

393 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Pang Tong
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 1605
Re: Un peu de chinoiseries

Aujourd'hui, on va parler des enfants et de l'éducation en Chine.

Pour vous dire tout de suite, vous êtes un homme en Chine, vous ne vous occupez pas des enfants... À ce sujet, je suis toujours vu d'une manière assez étrange car je m'occupe de ma fille autant que ma femme : je me lève la nuit pour la rendormir, je vais la chercher à la crèche, je veille à ce qu'elle mange correctement à la maison, je la surveille parfois dans son bain, je lui raconte des histoires pour dormir, etc. Rien de bien spécial pour beaucoup de couples en Europe mais ici, c'est assez exotique comme manière de faire ^^

L'éducation, c'est l'affaire des femmes. Ça va même plus loin que ça : cuisine, ménage... bref, les tâches ménagères, c'est pour les femmes. Et si elles travaillent, tant pis pour elles. Z'ont qu'à pas travailler... Je dois tout de même nuancer un peu mais c'est l'idée générale. Une possibilité pourtant, les grands-parents paternels viennent traditionnellement pour s'occuper des enfants pendant que les parents travaillent.

C'est assez problématique comme situation car beaucoup d'enfants ne sont pas éduqués comme il le faudrait. Pour être clair, énormément d'enfants chinois sont des "enfants rois" et sont proprement insupportables. Cet été, nous sommes revenus, ma femme, ma fille et moi-même, dans sa famille. Ça a été l'occasion de revoir la famille avec les cousins et les cousines et leurs petits. Au restaurant, la seule qui restait à table pour manger tranquillement, c'était ma gamine. Tous les autres, je dis bien tous, couraient à gauche et à droite, criaient, faisaient des bêtises, se disputaient... C'était insupportable. Le pire, c'est qu'on voyait bien les parents complètement dépassés par leurs gamins. J'ai en tête, l'exemple du mari d'une cousine de ma femme qui voit son gosse arriver devant lui et qui se met à lui tirer l'oreille jusqu'à lui faire mal parce qu'il est excédé par l'attitude de son garçon — qui doit avoir dans les 5-6 ans...

Ça va parfois tellement loin que certains enfants sont rejetés par les autres qui refusent de jouer avec eux. Je me rappelle très bien le garçon d'un autre cousin qui était tellement bruyant et même "violent" que les autres enfants en ont eu peur et l'ont regardé comme un "monstre" avant de le laisser tout seul.

Les parents, complètement démissionnaires n'assument rien du tout et rejettent la faute sur leur progéniture, ou bien sur le destin. C'est assez fou car ils ne veulent pas assumer qu'ils sont les responsables de ce que deviennent leurs enfants. Si tu n'éduques pas ton enfant — et c'est très difficile — il deviendra un connard, c'est aussi simple que ça. Dans la même logique, beaucoup d'adultes sont démissionnaires avec les enfants. Ils les voient comme des "poupées" avec qui on peut s'amuser. Ils veulent devenir les amis des enfants, quitte à se faire marcher dessus.

Pour ma part, j'en ai rien à faire des enfants. Quand je suis avec des enfants, c'est moi le chef et on fait ce que je dis, sinon, c'est la punition. Un enfant ne me dis pas bonjour quand je rentre dans une pièce, il aura beau essayer de me parler, je ne le regarderai même pas. À partir du moment où il m'aura dit bonjour, pas de problème, j'ai un grand sourire et je lui réponds. Et s'il faut faire des différences entre les enfants, pas de problème, j'assume. Et vous savez quoi ? Les enfants préfèrent rester avec moi plutôt qu'avec les autres parce que j'ai la figure d'un papa et que je les rassure au fond...

Plus tard, si la famille a un garçon, la belle-fille peut avoir des problèmes avec ses beaux-parents. "Comme ici" me direz-vous. Non, non, en Chine, tu vis avec ta belle-famille. C'est-à-dire que plusieurs générations sont censées vivre sous le même toi. Et, en général, c'est la famille qui vit dans la famille du garçon. Ce dernier peut très facilement rester le gentil "fifi" à sa maman qui pourra se montrer tyrannique à souhait avec sa bru. C'est un vrai problème au fond, qui va, je pense, évoluer dans les prochaines années au vu de l'autonomisation des femmes dans la société. En effet, de plus en plus de femmes font des études, gagnent un salaire, en un mot : deviennent autonomes. Maintenant, même si légalement le divorce n'est pas quelque chose de compliqué, ça reste, d'un point de vue sociétal, quelque chose de pas évident. Mais c'est une autre histoire que je développerai une prochaine fois.

Bref, comment font les enfants pour vivre dans la société et pour suivre les règles ? Les choses commencent à l'école. T'as pas le choix, c'est à la dure et avec tout le côté traumatisant qu'il peut y avoir. Je parlerai de l'école une prochaine fois.

Après, la situation peut être bien différente selon qu'on vive en province où dans une grande ville. Par exemple, on a pu trouver une crèche pas trop loin de chez nous — 30 minutes à pied — et ils sont très très biens. Ils prennent environ 4500 à 5000 yuans par mois (570-640 euros plus ou moins). C'est assez cher si on prend en compte le niveau de vie en Chine mais c'est vraiment pas les plus chers sur le marché... M'enfin, je suis prêt à payer le prix pour être sûr que ma fille soit bien gardée dans un environnement propre par des personnes de confiance qui connaissent leur métier.

Bon voilà, c'est sans doute un peu plus décousu que d'habitude mais j'ai ma fille à surveiller ^^
Pour ceux qui se demandent, c'est tout simplement parce que nous avons les vacances de la fête nationale. Je ne reprendrai les cours que mardi ^^ Mais bon, normalement, je suis censé terminer la rédaction de mon article quand je ne surveille pas ma petite ;-)

Edité par Pang Tong le 07/10/2019 - 09:31

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)

Portrait de Asterite
Hors ligne
A rejoint: 26 septembre 2011
Contributions: 1368
Re: Un peu de chinoiseries

Pang Tong a écrit:

C'est assez problématique comme situation car beaucoup d'enfants ne sont pas éduqués comme il le faudrait. Pour être clair, énormément d'enfants chinois sont des "enfants rois" et sont proprement insupportables. Cet été, nous sommes revenus, ma femme, ma fille et moi-même, dans sa famille. Ça a été l'occasion de revoir la famille avec les cousins et les cousines et leurs petits. Au restaurant, la seule qui restait à table pour manger tranquillement, c'était ma gamine. Tous les autres, je dis bien tous, couraient à gauche et à droite, criaient, faisaient des bêtises, se disputaient... C'était insupportable. Le pire, c'est qu'on voyait bien les parents complètement dépassés par leurs gamins. J'ai en tête, l'exemple du mari d'une cousine de ma femme qui voit son gosse arriver devant lui et qui se met à lui tirer l'oreille jusqu'à lui faire mal parce qu'il est excédé par l'attitude de son garçon — qui doit avoir dans les 5-6 ans...

Lorsque je vivais en Chine j'en avais justement parlé avec mon ex (une fille chinoise, justement), elle me disait qu'il était fréquent que les enfants de cet âge soient très excités et fassent du bruit etc, voir qu'ils veillent jusque tard dans la rue (là où je vivais il y a avait plusieurs gosses qui restaient dehors jusqu'à minuit environ), car selon ce qu'elle disait, c'était leur seules années de "Naïveté" avant d'entrer dans les études et de ne plus pouvoir s'amuser comme avant.


Portrait de Pang Tong
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 1605
Re: Un peu de chinoiseries

C'est intéressant parce que c'est quelque chose qu'on peut entendre en effet pour légitimer le fait de laisser ces enfants sans éducation. Je crois que la majorité des gens qui disent ça sont de bonne foi mais c'est quand même une vaste fumisterie. En gros, c'est une belle excuse pour par s'en occuper...

Tout d'abord, on comprend pas vraiment le concept de "liberté" en Chine ; on s'imagine que l'absence de règles c'est la liberté... D'où l'incompréhension que beaucoup de personnes en Chine peuvent avoir des démocraties occidentales. Beaucoup s'imaginent qu'il n'y a pas de règles chez nous et que chacun fait ce qu'il veut et que la vie est trop cool.

Ensuite, cette idée de gentillesse et de compréhension entre en totale contradiction avec les attentes des mêmes personnes concernant leurs enfants : travailler et surtout réussir à l'école primaire pour aller dans un bon collège, pour aller dans un bon lycée, pour réussir le concours national, pour intégrer une bonne université, pour avoir un bon diplôme, pour avoir un bon métier, pour gagner beaucoup de sous.

Dans cette idée, faut voir les parents chinois penser aux universités potentielles que l'enfant devra intégrer plus tard alors que le petiot n'a même pas 12 mois. Je me suis déjà fait traité de "mauvais père" parce que je disais que je me fichais de toutes ses histoires. Ma réponse a été cinglante : "quoi qu'il arrive, ma fille pourra intégrer, si elle le veut, une très bonne université en Belgique..."

En réalité, les enfants sont vus comme des "trésors" et il ne faut surtout pas les contredire ni les frustrer les pauvres petits. Si tu oses dire quelque chose à un enfant devant son parent, c'est un affront direct que tu fais au parent en question. C'est son enfant, sa propriété. Question du problème de perdre la face comme je l'avais déjà expliqué avant.

La réalité c'est qu'énormément de parents — d'adultes en fait — sont démissionnaires et que cette question de la "naïveté" à préserver est une belle excuse. J'entends encore ça à l'université : "les pauvres loulous ! c'est difficile pour eux la vie, tu ne te rends pas compte !" Et pendant ce temps là, les "pauvres loulous" profitent bien du truc pour se comporter en véritables tyrans.

Par contre, c'est vrai que beaucoup sont "détruits" durant leur parcours scolaire ou après leurs études universitaires, quand ils entrent dans la vie active et qu'ils se rendent compte qu'ils ne sont pas les "talents" qu'ils croyaient être et qu'ils voient l'indifférence qu'ils peuvent susciter dans leur nouvelle boite. Parce que les égaux, chez certains, c'est assez fou. L'année passée, j'ai un étudiant qui, dans son premier travail académique — un truc qui n'a aucune valeur —, a donné des conseils au gouvernement sans sourciller une seule seconde...

Bref, c'est un vrai problème ces questions d'éducation.

Edité par Pang Tong le 06/10/2019 - 13:42

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)

Portrait de Umbasa
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 12376
Re: Un peu de chinoiseries

Comme d'hab toujours aussi intéressant le Pang Tong même si je commente pas souvent je regarde absolument tous les messages et attends la suite avec impatience.

D'ailleurs en parlant de chine hier j'ai vu cette vidéo de Doc Seven.

^^

Portrait de Pang Tong
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 1605
Re: Un peu de chinoiseries

Umbasa a écrit:
Comme d'hab toujours aussi intéressant le Pang Tong même si je commente pas souvent je regarde absolument tous les messages et attends la suite avec impatience.

Haha, merci. Si ça intéresse, c'est toujours avec plaisir que je partage ;-)

En ce qui concerne la vidéo de Doc Seven, je l'ai vue il y a quelque temps déjà maintenant et je n'ai plus en tête le contenu exact. Il me semble qu'il ne disait pas trop de bêtise mais j'ai peur d'avoir une mémoire défaillante à ce sujet ^^

Et bien sûr, je ne peux toujours pas visionner youtube. Pour ça, il faudra encore attendre quelques jours — pas trop longtemps j'espère parce que ça commence à faire long là...

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)

Portrait de Asterite
Hors ligne
A rejoint: 26 septembre 2011
Contributions: 1368
Re: Un peu de chinoiseries

Go prendre un VPN comme tout le monde en Chine


Portrait de Pang Tong
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 1605
Re: Un peu de chinoiseries

J'en ai un mais comme une fête assez spéciale s'est déroulée il n'y a pas longtemps, tout est coupé, même les vpn...

Ils vont sans doute réouvrir les accès dans quelques jours. C'est pas la première fois, je commence à avoir l'habitude.

La première fois, c'était assez anxiogène de se dire que toute communication avec l'extérieure peut être coupée si on le décide en haut lieu... Faut juste être patient, ça va revenir bientôt — m'enfin là ça fait déjà 3 semaines que ça dure...

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)

Portrait de --Benjamin--
Hors ligne
A rejoint: 16 janvier 2012
Contributions: 534
Re: Un peu de chinoiseries


T'inquiètes pas, la censure a déjà commencé chez nous et il y en a qui veulent le "modèle chinois" depuis longtemps :

Citation:
«Je ne veux plus de l'anonymat sur les plateformes internet»

https://twitter.com/CNEWS/status/1093578425447694337

Triste, Hooper devra changer son nom sur le site et mettre Gros Ours :(

Portrait de aurios
Hors ligne
A rejoint: 4 février 2012
Contributions: 1476
Re: Un peu de chinoiseries

Tant que tu peux aller sur les sites pornos (lol).

Portrait de Pang Tong
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 1605
Re: Un peu de chinoiseries

Haha, nan mais ça va quand même. Ça sera bientôt réglé, faut juste être un peu patient ^^

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)