Skip to Content

Un peu de chinoiseries

Dernière contribution

300 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 15973
Re: Un peu de chinoiseries

Moi perso, je m'en fous complètement d'avoir un accent quand je parle dans une autre langue. Je dirais que ça constitue mon "identité de Français" quand je parle à quelqu'un, avec la "coloration française" qui me démarque des natifs de la langue et des autres locuteurs. Je n'ai pas envie de me "fondre dans la masse" : c'est comme ça, je reste un Français au fond de moi, avec ma mentalité "individualiste".

Par contre, j'essaie quand même d'avoir une bonne prononciation (oui, "accent" et "prononciation", c'est deux choses différentes, bien que liées), afin que je sois compris par les autres et qu'on ne confonde pas un mot avec un autre mot (c'est pour ça que j'ai cité mes exemples "mort" et "sourd", "couler" et "penser", "avec" et "siffler", etc.). Les "malentendus", ça peut être bien plus chiant qu'amusant quand on parle dans une autre langue.

Le problème, en France, c'est qu'on a vraiment une mentalité de merde quand on apprend une langue. Dès que quelqu'un fait l'effort de prononcer correctement, on se moque de lui à coups de "Oh, le mec, il se la joue à faire l'accent anglais". Résultat : celui qui fait un effort se sent bridé et il n'ose plus faire d'effort pour s'améliorer et prononcer correctement les mots. Et dans l'enseignement des langues en France, on sous-estime complètement la phonétique et l'expression orale.

Edité par Rudolf le 12/08/2019 - 21:24

Portrait de Umbasa
En ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 11298
Re: Un peu de chinoiseries

Citation:
Moi perso, je m'en fous complètement d'avoir un accent quand je parle dans une autre langue. Je dirais que ça constitue mon "identité de Français" quand je parle à quelqu'un, avec la "coloration française" qui me démarque des natifs de la langue et des autres locuteurs. Je n'ai pas envie de me "fondre dans la masse" : c'est comme ça, je reste un Français au fond de moi, avec ma mentalité "individualiste".

Un bon gros +1. ^^

Citation:
Dès que quelqu'un fait l'effort de prononcer correctement, on se moque de lui à coups de "Oh, le mec, il se la joue à faire l'accent anglais

Mais tellement putain. XD

Enfaîte si tu parle correctement, tu te la raconte.
Si tu parle avec un accent t'est ridicule.

Après c'est souvent des remarques de personnes avec un niveau d'Anglais faibles....alors leurs avis j'ai envie de dire...

Portrait de Trikounet
Hors ligne
A rejoint: 27 juillet 2016
Contributions: 1594
Re: Un peu de chinoiseries

+1 Rudolf

Citation:
Après c'est souvent des remarques de personnes avec un niveau d'Anglais faibles....alors leurs avis j'ai envie de dire...

C'est trop ça en plus. hahaha

Non mais c'est bien de faire un petit effort de prononciation, même si c'est pas facile et pas parfait. Après il y a des langues comme l'hébreu, tu peux prononcer ça n'importe comment et tu seras toujours compris. En revanche, une langue comme l'arabe, ça demande une prononciation tellement précise que c'est difficile de parler avec un accent français : là il faut faire un sacré effort vu la similitude entre les différents sons.

Edité par Trikounet le 12/08/2019 - 21:39
Portrait de Pang Tong
En ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 1469
Re: Un peu de chinoiseries

Aujourd'hui, je vais vous raconter une anecdote qui m'est arrivée lorsque j'étais à la campagne pour nettoyer les tombes des ancêtres de la famille de ma femme.

Comme partout, il y a une fête des morts en Chine. Ça se déroule vers la fin mars ou le début avril. La date n'est pas fixe car elle est choisie en fonction du calendrier lunaire ; ça varie donc toujours un petit peu.

Ce qu'on fait pendant cette célébration c'est simple, on rend hommage aux morts, ou plutôt on se souvient d'eux. On va sur les tombes, on les nettoie, on fait quelques offrandes, on prie et on termine le tout par des feux d'artifice.

Les tombes ne sont pas forcément dans des cimetières. Ça existe bien sûr mais, à la campagne, il n'est pas rare de trouver des tombes dans la nature. C'est le cas pour les grands-parents de ma femme. de mémoire, ils sont tous enterrés dans un coin qu'ils ont choisi avant. Un coin en dehors du village où ils peuvent être tranquilles et profiter de la vue. J'vous dis ça mais c'est pas toujours facile de les attendre ces tombes parce qu'elles sont dans la montagne en dehors des sentiers battus. Faut donc vous imaginer aller jusque là à pied tout en transportant le max de choses nécessaires au nettoyage, offrandes, feux d'artifice...

C'était la première fois que je faisais ça. On arrive à la tombe creusée dans le flanc de la montagne avec devant elle une petite terrasse. On se met à tout nettoyer — on était bien une quinzaine de personne et ça a pris une heure... On met les offrandes, on prie à tour de rôle, on fait brûler de la monnaie papier, puis, avant de partir, on fait tirer le feu d'artifice. Tout est fait, on rentre au village pour retrouver les voitures et reprendre la route.

Tou à coup, un paysan du coin cavale jusqu'à nous pour nous prévenir qu'un versant de la montagne — là où il y avait a tombe du grand-père — est en feu. On court jusque là-bas et on voit en effet que tout brûle. Stress de ouf ! J'y vais avec mon beau-père et d'autres oncles et cousins de la famille. Arrivé sur place, on me tend une branche feuillue et on me demande d'essayer d'éteindre les petits foyers comme les autres. Je m'exécute mais me sens pas très rassuré. J'étais d'autant plus inquiet que l'endroit était pas super accessible et que j'avais peur de me faire encercler par les flammes... Un autre élément est à signaler : le feu était confiné dans une partie boisée de la montagne. Mais des deux côtés de celle-ci, on pouvait trouver des plantations de thé et, surtout, des herbes hyper sèches. Il fallait, dans un premier temps, à tout pris empêcher le feu de sortir du bois.

Au bout de deux heures, on a réussi à éteindre les foyers de droites pour concentrer toutes les flammes du côté gauche. J'avoue que le vent à beaucoup aidé ^^. À partir de là, les gens se sont arrêtés et ont attendu avant d'allumer un énorme coupe feu quand le vent était dans la bonne direction. C'était vraiment impressionnant à voir. Mais le plus drôle, c'était de voir qu'il y avait des gens, juste à côté du feu, qui calmement faisaient leur récolte O_o

On a fini par rentrer chez nous ; j'étais noir des pieds à la tête. Ce jour là, j'ai eu peur de deux choses : la première, c'était de mourir dans l'incendie ; la deuxième c'était de savoir ce que j'allais dire quand la police arriverait sur les lieux et verrait un étranger dans toute cette histoire ^^

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)

Portrait de aurios
Hors ligne
A rejoint: 4 février 2012
Contributions: 1430
Re: Un peu de chinoiseries

Petit coucou du Japon. Moi ça ne me dérange pas d'avoir un accent (sauf en anglais), par contre je deteste quand on ne me comprend pas.

J'aime pas qu au japon on me réponde en anglais alors que je parle en japonais..lol c est relou ça.

Concernant le chinois je n aime pas du tout cette langue, elle est très peu agréable à écouter (désolé pang tong). C est mon avis perso hein. Je ne sais pas si bcp de français vont en Chine, par contre il y en a énormément au Japon. On doit être les gaijins les plus nombreux.

Les français sont cools à l étranger par rapport aux allemands ou espagnols. Nous sommes discrets et calmes. Par contre on a pas l habitude des pourboires et ça peut être problématique.

Ps:nous les francais on a un problème avec l accent anglais, cela ne date pas d hier. Ceux qui essaient passent pour des "je me la pete" et des traîtres. Évidemment cela est ridicule et ne nous aide pas à nous améliorer.

Personnellement je n aime pas cette langue et le fait qu on nous l impose. C est pourquoi je fait tout ce qui est en mon piètre poivoir pour nuire à cette langue. Cependant je suis bien obligé de l utiliser parfois.

Je vois encourage à l utiliser le moins possible.

Achetez un bon appareil de traduction, cela fait merveille et vous soustrait à l anglais.

Edité par aurios le 15/08/2019 - 12:16
Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 15973
Re: Un peu de chinoiseries

aurios a écrit:
J'aime pas qu au japon on me réponde en anglais alors que je parle en japonais..lol c est relou ça.

Pour ça, aucun problème, c'est très facile, tu réponds avec ton plus beau "French accent" : "Euuuuh, sorry, no spikeuh ineuglicheuh".

aurios a écrit:
Par contre on a pas l habitude des pourboires et ça peut être problématique.

Du coup, j'imagine que ça passe très bien au Japon car j'ai lu et entendu qu'il est très mal vu de donner des pourboires là-bas. ^^

Après, ce n'est pas spécialement une question d'être "radin" ou pas, mais plutôt que ce n'est pas trop dans notre culture.

Par contre, je suis étonné par ce que tu dis des touristes allemands : je n'ai jamais eu le moindre reproche à leur sujet, ils sont au contraire très civilisés.

Cela dit, il y a quand même beaucoup de mots anglais dans la langue japonaise (mais j'essaie quand même d'apprendre les synonymes "purement japonais" s'il en existe).

Edité par Rudolf le 15/08/2019 - 12:59

Portrait de Pang Tong
En ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 1469
Re: Un peu de chinoiseries

Haha, t'inquiète, il 'y a aucun problème à ne pas aimer le chinois ^^

Pour anglais, perso, j'men fiche. En Chine, on me répond assez rarement en anglais. Mais si ça arrive, soit je continue en chinois, soit je change en anglais. Au fond, je m'en fiche complètement ^^

Sinon, j'suis plutôt d'accord avec toi sur les Allemands à l'étranger : autant ils sont polis, calmes et respectueux quand ils sont chez eux, autant, quand ils sont à l'étranger, ils sont hautains — à la limite du mépris — pas causant avec les autres expat' mais par contre pas toujours respectueux des autres...

Évidemment que tous ne sont pas comme ça mais, comme on dit, y en a beaucoup.

Rudolf, c'est pour aider les anglicismes dans ton japonais, y en a quelques-uns ;-)

Sinon, petite leçon d'anglais en Corée XD

La prononciation, c'est important quand même...

Edité par Pang Tong le 15/08/2019 - 13:14

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)

Portrait de Umbasa
En ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 11298
Re: Un peu de chinoiseries

Citation:
C'était vraiment impressionnant à voir. Mais le plus drôle,

Les gars c'est normal qu'à chaque fois que Pang Tong nous raconte un truc assez horrible il nous cale un petit.

- le plus drôle.....

:p

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 15973
Re: Un peu de chinoiseries

En effet, la prononciation est importante en anglais : à cause de ça, une fois dans un bar aux Etats-Unis avec mon père (je n'étais pas du voyage, j'étais petit), alors que ma mère voulait dire "I want a coke", elle a dit "I want a cock". :-p

Attention aussi à bien dire "sun of the beach" et non pas "son of the bitch". ^^

Sinon, je précise que je parle allemand, donc c'est peut-être pour ça que je n'ai pas le même rapport avec eux et que je n'ai pas été spécialement choqué par les touristes allemands que j'ai pu croiser.

Edité par Rudolf le 15/08/2019 - 13:34

Portrait de Pang Tong
En ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 1469
Re: Un peu de chinoiseries

Haha pas mal, moi, j'avais un pote qui a sorti au cours d'anglais quand j'étais à l'université un truc du style : "I was lying on the bitch"... Il a même cru bon rajouter "the all day" parce que le prof le regardait l'air de dire "continue, c'est intéressant". Que je lui ai expliqué ce qu'il avait raconté, il était bien mal XD C'était d'autant plus drôle — bizarre, je traduis pour Umbasa — qu'il était plutôt bon en anglais d'habitude.

Rudolf a écrit:
Sinon, je précise que je parle allemand, donc c'est peut-être pour ça que je n'ai pas le même rapport avec eux et que je n'ai pas été spécialement choqué par les touristes allemands que j'ai pu croiser.

Ça, c'est bien possible. J'avoue que quand je parle allemand avec eux, tout va bien comme par magie. Mais j'aime pas trop ça, donc en général, je cache le fait que je parle allemand pour ensuite, s'ils ont raconté des saloperies leur dire que c'est pas très malin. M'enfin, j'avoue que c'est pas tout le temps non plus ça ^^

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)