Skip to Content

.

Dernière contribution

248 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de MisterBadBoy
Hors ligne
A rejoint: 21 décembre 2012
Contributions: 653
Re: Mal à l'aise au lycée : besoin de conseils

Bah t'es juste le souffre douleur de la classe, pas de chance...

That life isn't a fairy tale

Portrait de Brout
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 145
Re: Mal à l'aise au lycée : besoin de conseils

les gars, reflechiser un peu plus avant d'ecrire parce que la il y a vraiment de belle connerie.

Portrait de Xilo
Hors ligne
A rejoint: 24 octobre 2011
Contributions: 91
Re: Mal à l'aise au lycée : besoin de conseils

.

Edité par Xilo le 29/12/2013 - 22:50
Portrait de Tiflorg
En ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 8610
Re: Mal à l'aise au lycée : besoin de conseils

Shirohige a écrit:
Bah si ils sont pas content et qu'ils t'attendent à 10, t'essaie de les niquer

Le suicide, y a que ça de vrai :)

JB
Portrait de JB
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 942
Re: Mal à l'aise au lycée : besoin de conseils

J'ai lu ton histoire avec ta nouvelle copine avec laquelle tu sais pas quoi dire. J'ai vécu la même chose en seconde: je connaissais juste deux personnes dans la classe donc un peu paumé au début. Et puis je rencontre un mec qui vient me parler et on commence à sympathiser. Mais au bout de trois jours, on avait plus rien à se dire. Un petit peu chiant quand même :p. Alors je l'ai lâché petit à petit et j'ai rencontré d'autres mecs qui sont restés mes meilleurs potes tout au long du lycée.
Tout ça pour te dire qu'il n'y a pas qu'elle comme fille. Y'a sûrement d'autres meufs cools, c'est obligé même.
En première j'avais une classe de merde, ce qui a l'air d'être ton cas. Et ben y'avait quand même un mec énorme avec qui on s'est tapé des barres de rire pendant 2 ans. Faut pas que tu te dises "tous des cons", y'aura toujours une personne avec qui tu t'entendras bien.

Autre chose: faut pas se prendre la tête avec le truc du "faut que je me fasse des amis". Pour moi ça se fait tout seul. D'ailleurs tes potes du collège sont pas devenus tes potes du jour au lendemain. De la même manière que tu as trouvé tes potes là-bas; t'en trouveras au lycée, c'est naturel.

Par contre c'est chiant si y a des mecs qui se foutent de ta gueule. Je saurais pas trop de conseiller là, j'ai jamais été dans cette situation. Si au collège un mec me casser les couilles, il a vu que les autres m'apprécier, il s'est arrêté vite fait.

Edité par JB le 04/11/2013 - 22:52
Portrait de Psychopompos
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 5181
Re: Mal à l'aise au lycée : besoin de conseils

Tiflorg a écrit:
Le suicide, y a que ça de vrai :)

Avec des explosifs et devant eux. :V

Ils ont abattu mon Spitfire au dessus de la Manche!

De masturbatione mortuorum in tumulis

Portrait de Xilo
Hors ligne
A rejoint: 24 octobre 2011
Contributions: 91
Re: Mal à l'aise au lycée : besoin de conseils

Merci pour vos réponses, j'vais me coucher.

Portrait de Zanglief
Hors ligne
A rejoint: 27 août 2013
Contributions: 104
Re: Mal à l'aise au lycée : besoin de conseils

J'ai un peu lu toutes vos réponses et je me permet de donner mon avis sur ton problème.

D'abord, je tiens à dire qu'étant moi-même en terminale, je n'ai jamais rencontré ce genre de problèmes au collège ou au lycée, en même temps je suis dans un bon gros lycée privé (qui fait collège et école aussi) bourge catho mes cou*lles où tout le monde se connait et où je connais presque tout le monde se connait. Et dans la masse de fils/filles à papa ignares (je dis pas ça pour être méchant, y'a des fois ou j'ai vraiment l'impression d'être à une rencontre des jeunesses du FN), avec qui je m'entends bien dans l'ensemble, j'ai réussi à trouver de bons amis, des gens très intéressants, dont une de mes meilleures amies. (oui j'ai raconté ma vie, et alors ? je fais comme tout le monde ici :p )

De ce que j'ai pu lire de vos postes, en particulier ceux de Tetra, Xilo, et Shiro, je ressens quand même une forte étroitesse d'esprit. Ca peut paraître méchant comme ça, mais je pense pas que ce soit sain de psychoter juste parce qu'il y'a un mec qui roule une pelle à sa meuf. C'est super sectaire, franchement y'a pas à se prendre la tête pour ça.
Quand j'ai lu vos postes plusieurs phrases me sont venues à l'esprit : "l'enfer, c'est les autres", "l'homme est un animal politisé", "l'homme est un loup pour l'homme" (hop, j'en profite pour réviser mon bac de philo).
@Xilo :

Je pense pas prétendre à pouvoir te donner des conseils à propos du harcèlement, je n'en ai jamais été la cible, juste 2-3 disputes qui terminent en fight dans la rue, rien de comparable. Mais par expérience personnelle, dès qu'il y'a une embrouille ou un problème avec quelqu'un faut s'occuper du problème rapidement. Quitte à passer pour une impulsive, il ne faut pas laisser s'envenimer la situation. Enfin... plus facile à dire qu'à faire hein.
Si tu veux te débarasser d'un jeune con qui fait le malin devant ses potes en t'emmerdant, tu lui lâche juste un : " t'as rien de mieux à faire, gros puceaux ? " ça le calme direct.

J'ai vu aussi que tu avais des amis qui t'ont soutenue pendant que ça allait pas, c'est génial, essaie de les voir le plus souvent possible et de te confier à eux, comme tu le fais sur ce forum. c'est rare d'avoir des amis qui te laissent pas tomber dès qu'il y'a un truc qui déconne.

Pour cette fille de ta classe à qui tu as rien à dire, ben comme ça a déjà été dit, si t'as rien à lui dire tu lui dis rien : "Heureux deux amis qui s'aiment assez pour (savoir) se taire ensemble." (en vrai je vais arrêter avec les citations à 2 francs) Si tu tiens tant que ça à lui parler, parle lui de tout et de rien, je veux dire, ne commence pas à te confier à des gens que tu connais pas bien (si tu la connais et qu'elle de confiance ben n'hésite pas).

Et pour cette autre fille dont tu es très proche, franchement c'est normal de dormir entre filles, de se faire un câlin de temps en temps. Et si elle veut aller plus loin et toi non ben tu lui dis juste "désolée tu me plais pas" ou un truc du genre. Après si sa présence te met vraiment mal à l'aise c'est une autre histoire.

En somme, je te dis d'être naturelle, et je sais que c'est très difficile quand on est sensible comme toi. Si tu dois retenir quelque chose de toute cette merde que j'ai écrite : L'autre n'est pas forcément un ennemi, c'est avec l'autre qu'on se construit, essaie d'être plus ouverte aux comportements des gens qui t'entourent. Et surtout, ça je pense que ça va t'aider, Réfléchis juste à ce que tu vas dire, pas à ce que les autres vont en penser...

Je te souhaite du courage et du bonheur, à toi et à tous ceux qui subissent les mêmes problèmes que toi.

Edité par Zanglief le 05/11/2013 - 18:42

"Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme."
- Dr. JOHNSON

Modérateur
Aliéné
Portrait de Suprême Yoshiphile
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 8988
Re: Mal à l'aise au lycée : besoin de conseils

Je pense que le plus simple, même si c'est loin d'être le plus facile (c'est rarement le cas), il faut savoir s'en foutre et lâcher prise.

Je dis pas ça à la légère et parler sans savoir. J'ai été décrié, moqué et tout ce qu'on peut connaître, par des gens de mon âge mais également par des professeurs, enfin des instituteur car il s'agit d'enseignant de l'école primaire.
A l'époque c'était la mode des cheveux court, et moi j'avais les cheveux long mais quand je dis long, avec les cheveux frisé, vous vous doutez que c'est pas long style queue de cheval :D. Maintenant c'est un peu plus toléré ... quoi que, suffit d'être le seul de la classe et c'est plus toléré xD.

Que ça soit au niveau des cheveux, du physique divers ou même des problèmes de santé, j'ai eu mon quota je pense même si j'ai pas non plus été le souffre douleur comme certains peuvent l'avoir été.
Des profs qui te disent droit dans les yeux "tu ne sauras jamais quelqu'un, tu ne sauras jamais lire/écrire, tu ne feras jamais rien de ta vie...etc" c'est pas physiquement mais psychologiquement c'est très violent et je me dis que heureusement, à cette époque je n'avais que 6 ans et que la notion de suicide n'existe pas (même si je pense pas que j'aurai été dans ce cas de figure, je ne peux concevoir que je puisse faire ça un jour, même au bord du gouffre mais bon, on est jamais sur de rien)

Quand on est quelqu'un de "différent", que ça soit physiquement ou des problèmes quelconques comme la dyslexie comme ça a été mon cas, on mange forcément mais je dois avouer que d'avoir vécu ça très jeune, plus rien ne ma atteint par la suite et que le collège/lycée a été beaucoup plus simple que la plus part des jeunes qui vivent cette expérience. Je me foutais des moqueries, je me foutais des railleries et malgré mon caractère calme, timide, discret, au bout d'un moment ça part malgré mon gabarie chétif :D.

Il faut savoir vraiment se foutre de tout mais bon, je suis peut être pas le bon exemple, je suis quelqu'un d'assez solitaire et même si je ne suis pas associable pour autant, le contacte humain ne me manque pas spécialement, c'est juste histoire de partager des choses avec des gens mais ça ne m'est pas vital.
Quand on connait personne, il faut juste faire un peu connaissance, au début il faut parler simplement des cours, de ce qu'on a vu en classe....etc
Une fois que tu connais mieux la/les personnes, tu parle de sujet plus divers que ça soit musique, film, jeu vidéo...etc

Et si on te titille vraiment trop, il faut savoir élever la voix et se faire entendre même si on est timide, même si on est pas dans cette optique, si on hausse pas le ton on se fait bouffer. Et je parle de réagir, pas de passer aux mains ;). Moi c'est arrivé une fois, on ma attaqué physiquement, j'ai répondu physiquement et même si le gars était plus gros et 2 fois plus balèze que moi, c'est pas lui qui rigolait après.

Il y a la méthode bulle sinon, écouter de la musique, être à l'écart si tu veux réellement être tranquille, au bout d'un moment ils te calculeront même plus.
Après je dirais que c'est pas le mieux à faire mais c'est une possibilité.

Yoshiman

Les jeux fait en 2019

Portrait de jehuty06
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 6143
Re: Mal à l'aise au lycée : besoin de conseils

Je vais me permettre de raconter mes 4 années de lycée qui sont complètement aux antipodes :
- Les 2 premières qui auront été les pires de ma vie.
- Et les 2 dernières qui auront été les meilleurs (avec ma dernière année en primaire).

Comment un tel changement a t-il était possible ? :

Sa commencer quand j'ai du choisir mon orientation professionnelle : Comptabilité ? Non nul en maths, Restauration ? Non je vais empoisonner des gens !, Ventes ? Et faire fuir des clients ? Ben euuuuh, Secrétariat ?...Ah pas mal il y a de l'informatique sa me plait ! Sauf un détail dont j'ai compris la gravité pendant mes vacances d'été : Il y aura que des filles dans ma classes ! Oh fuck !
Je me suis mis a stresser comme un porc, arriver à la rentrée j'ai découvert ma classe qui avait l'air sympa (a quelques exception près) mais c'est après que sa commencer a un peu puer parce que certains avait capter que j'étais dans cet classe et on ma traité de hum monstre et une fille complètement chtarbé de mon ancien collège a essayer de faire croire que j'étais homosexuel tu vois le truc :p
Mais sa a eu un impact, j'ai cru que tout le lycée se moquer de moi, je m'enfermais dans le CDI, je parlais peu avec ma classe je rester autant que possible avec des potes dans une classe au-dessus...j'avais peur de me faire tabasser sa a durer des mois ces histoires...

Et puis la 2ème année arriva et j'ai pris conscience qu'en faites 95.5% du lycée s'en fouter en realité sa a surpris beaucoup que je sois le seul mec de ma classe mais y a plus eu de vrais incidence hormis la classe de compta qui se moquer un peu de moi mais je faisais genre j'en ai rien a battre sa été encore un peu dur parce que j'étais pas trop social dans la classe.

Et la 3ème année est arriver et là y eu du changement : A cause du BEP et de changement de classe les filles les + difficiles c'était barrer mais je m'étais enfermer dans un truc qui a finis par m'inspirer : Les animes ! (Eh ouais)
J'en ai vu un ou un gars se faisait tabasser par des gars de sa classe et qui parlais a personne mais par un hasard il se retrouve a pratiquer de la boxe et il commence a changer. Sa ma comme montrer la voie je voulais être comme se gars. (Sans faire de boxe !) Je voulais changer quitte a que se soit bientôt la fin du lycée dans 2 ans pourquoi pas essayer de me faire de bons souvenirs pour oublier les 2 précédantes !
Et j'ai commencer a petit a petit a montrer + investit, + présent en classe et sa a commencer a payer je me montrais + sympa envers les filles avec qui je parlais pas d'habitude et mon ressentit a vraiment changer sur les 2 ans qui me restais dans se lycée elle me l'auront fais remarquer un peu avant la fin "Tu te laches vraiment là !".

Sa depend de toi maintenant ou tu décides de pas trop t'impliquer et risquer de t'enfermer dans une cage de ronçes ou au moindre mouvement tu te sentiras blesser ou essayer de commnuniquer avec un groupe dans ta classe comme celle de cet fille avec qui tu parles un peu mais pour t'aider essayes de faire un truc qui t'inspires, qui te passionne et utiliser cet energie pour te donner un air sympathique, un carburant qui te rendra + fluide dans tes échanges verbaux

Sujet verrouillé