Skip to Content

L'univers a t-il une limite ?

Dernière contribution

234 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de kael
Hors ligne
A rejoint: 4 août 2015
Contributions: 63
Re: L'univers a t-il une limite ?

L'univers ou plutôt la "réalité" n'a pas de limite puisque notre univers est contenu dans quelque chose, et ainsi de suite, et dire que ça n'a pas de sens d'envisager quelque chose en dehors de notre "bulle" d'univers, c'est la meilleure façon de programmer nos recherches et notre évolution vers quelque chose qui ne pourra pas être sauvé de la fin prédite de notre petit univers, donc accepter la destruction de tout ce que l'homme a crée de beau. pas bien. réfléchissez à nouveau

Edité par kael le 19/12/2016 - 23:47
Portrait de Linky439
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 3015
Re: L'univers a t-il une limite ?

Malgré tout le progrès potentiel, je doute fort que nous autres pauvres êtres humains survivront à la fin du système solaire, alors celle de l'univers...

Sinon, puisqu'on a l'air de dire de la bouse et de mal réfléchir, quelle est ta réflexion sur le sujet ?

Meteor Swarm
Portrait de Rezard
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 7969
Re: L'univers a t-il une limite ?

Citation:
L'univers ou plutôt la "réalité

Encore un mec qui crois que matrix c'est vrai. C'est peut être une théorie qui a été mentionnée mais c'est clairement pas pris au sérieux. En cosmologie c'est genre jamais mentionné et y'a des point infiniment plus complexe que ça. D'ailleurs l'univers dit virtuel c'est du gros bullshit.

Citation:
petit univers

Noupe le mec a aucune conscience des distance dans l'univers. 14M~ l.y , c'est pas 14mètres hein

Edité par Rezard le 26/12/2016 - 11:10
Portrait de Naverkrad
Hors ligne
A rejoint: 9 août 2012
Contributions: 1778
Re: L'univers a t-il une limite ?

Je vient de penser à ce qui pourrait se passer si y'avais une limite et si ca ce trouve ca pourrait faire comme dans les jeux où si on va de gauche à droite, le scrolling ou limite si ya, on reviendrais de par la gauche et au final en allant tjr tout droit on pourrait peut etre revenir au point de depart ! Mais bon j'en ai aucune idee de comment c'est
Ou si ca ce trouve si jamais ya une limite encore, la limite serait un espece de mur trou noir mais bon à moins de revenir comme j'ai dit par scrolling lol meme derriere un espece de trou noir, ya peut etre tjr qqchose meme si c’est le vide donc ya jamais de fin si c'est comme ca

Portrait de Trikounet
Hors ligne
A rejoint: 27 juillet 2016
Contributions: 1987
Re: L'univers a t-il une limite ?

Tenez, un superbe site pour avoir une idée de la grandeur de notre monde : http://htwins.net/scale2/lang.html
Choisissez français et zoomez dans un sens ou dans l'autre : ça va de l'infiniment petit à l'infiniment grand et c'est fascinant.

Citation:
Par contre, je pense que ça n'a pas de sens d'envisager quelque chose qui va au-delà de l'univers, parce que, par définition, l'univers est absolu, c'est-à-dire tout ce qui entoure notre sphère de vie. L'univers, c'est l'extérieur, par opposition à l'intérieur. Donc peu importe la forme ou les formes que peut prendre l'univers, sa définition même fait qu'il n'y a rien au-delà de l'univers.

L'univers, c'est tout ce qui existe. Effectivement. Cela dit, si un schéma topologique tel que l'espace dodécaédrique de Poincaré ou toute autre bizarrerie du même genre s'avère une réalité, il n'est pas forcément interdit de penser que quelque chose se situe au-delà du tout, nullement concerné par les lois de la physique, mathématiquement impossible à expliquer, intemporel etc. Si notre univers observable et ce qui l'entoure peut être expliqué par un schéma plus ou moins kaléidoscopique, alors l'au-delà peut devenir réalité mais c'est presque impossible à concevoir à l'échelle humaine.

En fait, j'ai tendance à définir l'univers comme le tout théoriquement accessible et quantifiable tant bien même le nombre tendrait vers l'infini. Fonçons vers les confins du cosmos, quitte à ce que le voyage dure une éternité : dans un univers type gloubi-boulga made in Poincaré, on finirait par tourner en rond. Et si même cet univers est infini, alors le paradoxe serait le suivant : toute particule, tout élément de ce tout qui traverserait l'univers mettrait un temps infini à revenir à un point de départ ; méga paradoxe encore une fois difficile à concevoir je l'avoue, mais pourquoi pas après tout : il y a peut-être des lois de la physique obscures qui ne marchent qu'à l'échelle macroscopique tout comme il y a des lois quantiques stricto sensu. Seulement, avec une telle topologie, quelque chose pourrait très bien "exister" au-delà ; quelque chose qui ne serait ni quantifiable, inaccessible... ni même définissable en tant que "tout" ou "rien" enfin je vous laisse imaginer le bordel.

Ou alors l'univers est l'ensemble de tout ça et donc l'univers est à la fois un tout observable et non-observable... mais aussi rien, temps, non-temps... avec des lois et des non-lois etc.

J'essaye de faire un grossier schéma pour expliquer mais c'est pas évident : http://www.noelshack.com/2016-52-1482767498-topo.jpg

Tout ce qui est dans le cadre en blanc est donc inqualifiable on va dire.

Edité par Trikounet le 26/12/2016 - 17:59
Portrait de Trikounet
Hors ligne
A rejoint: 27 juillet 2016
Contributions: 1987
Re: L'univers a t-il une limite ?

http://luth2.obspm.fr/~luminet/topo.html

Bon, je suis tombé sur ça. C'est assez intéressant et simple à comprendre. Après j'imaginais vraiment une sorte d'espace multi-connexe non pas fini mais dont les dimensions tendraient vers l'infini. De fait, je ne sais pas si c'est possible mais dans l'absolu ça ne me parait pas si invraisemblable que ça et ça pourrait expliquer pourquoi un univers qui serait torique ne renverrait pas l'image des ondes qui le parcourent partout autour de nous (et donc pourquoi le kaléidoscope ne permettrait pas de voir, au loin, une image de notre propre Terre avant un temps t tendant vers l'infini...).

Portrait de Naverkrad
Hors ligne
A rejoint: 9 août 2012
Contributions: 1778
Re: L'univers a t-il une limite ?

Citation:
Tenez, un superbe site pour avoir une idée de la grandeur de notre monde : http://htwins.net/scale2/lang.html
Choisissez français et zoomez dans un sens ou dans l'autre : ça va de l'infiniment petit à l'infiniment grand et c'est fascinant
.
C'est impressionnant quand meme ! C'est incroyable les trucs qu'on peut voir au dela de notre terre quand meme, et effrayant de voir des choses si immense

Portrait de Trikounet
Hors ligne
A rejoint: 27 juillet 2016
Contributions: 1987
Re: L'univers a t-il une limite ?

Je ne sais pas si tu as fait gaffe, mais zoome un peu à l'échelle macroscopique et regarde le vide de la constellation. C'est ce qui m'impressionne le plus perso : un truc entièrement vide dans lequel on pourrait foutre je ne sais combien de fois notre galaxie. C'est fascinant... et même effrayant !

En tout cas, ça permet de se poser des questions quant à l'architecture de notre univers : pourquoi 500 millions d'années-lumières de vide ? Est-ce une banalité dans notre cosmos ou une anomalie à part ? Quoi qu'il en soit, nos découvertes montrent de plus en plus que notre modèle cosmologique du type "big bang + expansion" est au mieux totalement incomplet. D'ailleurs, certains scientifiques pensent que les lois de la physique pourraient changer à l'échelle macroscopique. Déjà que la physique quantique pose une sacrée colle, il n'est pas impossible qu'à l'avenir toutes nos lois et tous nos modèles soient rendus obsolètes.

Portrait de Naverkrad
Hors ligne
A rejoint: 9 août 2012
Contributions: 1778
Re: L'univers a t-il une limite ?

Citation:
Quoi qu'il en soit, nos découvertes montrent de plus en plus que notre modèle cosmologique du type "big bang + expansion" est au mieux totalement incomplet

Ben ca disait que ce vide c'etait une sorte de passage vers d'autres dimentions si j'ai bien compris. Donc peut etre qu'on nous à envoyé le big bang ou plutot une partie du big bang y est passer par ce "portail", et le tout à commencé à ce creer autour de ca un peu partout grace aux contenue de l'explosion qui à former les planetes au fil du temps ect. Mais bon j'y connais rien et c'est juste des suppositions envoyer comme ca en y reflechissant vite fait donc vaut mieux pas y faire gaffe lol

Et si cette zone vide c'est bien une sorte de portail, du coup ca serait logique qu'il y ai rien pour pas que quelque chose apparaisse dans une planete qui y serait par ex, au moins là ca ferait une piste d'atterissage libre xD Et pur suppositions encore xD donc faut se dire que je suis completement à coter de la plaque c'est pluss sur !

Edité par Naverkrad le 28/12/2016 - 16:11

Portrait de Trikounet
Hors ligne
A rejoint: 27 juillet 2016
Contributions: 1987
Re: L'univers a t-il une limite ?

En fait le site dit que "selon certaines théories" ce serait un passage vers un autre univers. Dans les faits, on sait juste que c'est une région de 500 millions d'années lumières de diamètre qui est excessivement froide, avec une expansion plus rapide que dans le reste de l'univers. Mais ce qui est sûr c'est que c'est intrigant !

Mais ton hypothèse d'un big bang ayant passé par ce "portail", ça n'est pas à jeter non plus. Après, il faut savoir que notre modèle du big bang n'a rien d'une explosion : c'est une expansion ultra rapide et visiblement supraluminique d'un tout alors condensé en un point infiniment petit mais pesant plusieurs milliards de milliards de milliards de milliards de (etc.) kilos. Certaines bizarreries de la physique quantique font qu'il est impossible de mesurer à la fois la vitesse et la position d'un élément à l'échelle atomique, que la question n'a aucun sens etc. En fait, de ce que j'ai compris c'est qu'à l'échelle quantique tout est plus ou moins probabiliste. On peut donc imaginer une correspondance à l'échelle macroscopique (dans le sens échelle à partir de millions ou de milliards d'années-lumières) : au même titre que l'enchevêtrement quantique oblige parfois à parler d'un état quantique commun pour deux objets pourtant spatialement distincts, il n'est pas interdit d'imaginer deux modèles cosmologiques différents étant toutefois explicables par un seul ensemble de paramètres ou ce genre de trucs à en perdre la tête tellement c'est le bordel. Ainsi, peut-être y a-t-il une sorte de connexion entre deux modèles d'univers, quelque part dans notre cosmos, qui sait... et donc qu'un univers "naît" obligatoirement à partir des paramètres d'un autre.

Mais ne vous inquiétez pas : si vous arrivez à me suivre, c'est que je me suis mal exprimé... :D

En fait, j'ai personnellement du mal à concevoir qu'une physique soit différente à l'échelle classique, macroscopique et microscopique... Je pense que les très grandes échelles et les très petites échelles nous montrent petit à petit qu'Einstein et consorts se seraient un peu (beaucoup ?) plantés. Mais je ne suis pas physicien, ni rien donc bon... :(

EDIT : je parle d'échelle macroscopique pour les objets qui se mesurent en megaparsecs et compagnie, mais ça m'a pas l'air d'être exact. En fait, disons que notre monde je le sépare en échelle subatomique, échelle atomique, échelle moléculaire, échelle macroscopique (ce qu'on voit, quoi) et une échelle macroscopique encore plus grande (et c'est de celle-ci que je parle quand j'utilise le mot macroscopique en fait).

Edité par Trikounet le 28/12/2016 - 16:36