Skip to Content

L'univers a t-il une limite ?

Dernière contribution

234 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de question
Hors ligne
A rejoint: 2 février 2012
Contributions: 10775
Re: L'univers a t-il une limite ?

Bah c'est humains, de base. Par contre, le principe actuelle de la science n'a rien à se reprocher aujourd'hui.

Portrait de fan2lc
Hors ligne
A rejoint: 12 septembre 2011
Contributions: 2274
Re: L'univers a t-il une limite ?

Pour répondre au sujet je pencherai sur la finitude, mais ça n'a pas toujours été mon cas, car je ne crois pas au Big Bang, ou bien avec un cycle avec Big Crunch. Et je m'accorderai bien à la théorie d'une forme sphérique creuse en 4D. Juste CAR je ne vois pas la Nature se dire et puis tiens je m'arrête là! D'ailleurs tout à l'air sphérique dans ce monde (creux ou pas, figé ou en extension) y compris les zones de probabilités des électrons de noyaux, l'émission d'ondes, non?! La Nature cherche perfection et simplicité comme par magie!

Mais y a un truc qui m'interloque et c'est cette histoire d'Hubert Reeves expliquant que le fond noir indique que le ciel étoilé n'est pas infini sinon il serait tout coloré, blanc pour résumer... Mais n'y a-t-il pas un moment où la radiation émise n'est plus suffisante pour transmettre de l'énergie à très longue distance?! Cela fait partie de questionnement sur la Physique que j'ai très peu étudié, un peu comme tous. Et puisqu'une étoile est de plus en plus indétectable avec la distance quelque soit sa taille et sa luminosité réelle, au bout d'un moment elle n'existe même plus physiquement du point de vue de l'observateur.

D'ailleurs la théorie de l'évènement influé par l'observation, hors nanoscropique, je n'y crois pas non plus. A dire aussi que les choses n'existent que si elles sont observées, comme pour le chargement graphique quoi en JV...

Cependant je trouve alléchante la théorie du Big Bang par les frères Bogdanov, lue il y a deux ouvrages au moins maintenant. C'est lié à la question... puisque visiblement et au contraire du phénomène pseudo intellectuel 'Interstellar', les lois physiques sont les mêmes partout. Y a qu'à voir les lentilles gravitationnelles...


Dans le premier message l'auteur songe que les corps célestes sont créés par le vide, au fur et à mesure de l'expansion. C'est une vraie théorie en astrophysique mais à laquelle je ne crois pas (et puis l'Univers refroidirait)... ou alors par un effet de transfert de matières par les trous noirs centraux galactiques! Mais bon ça semblerait appeler à des univers parallèles.

Comme cette histoire de divines lois physiques et leurs constantes réglées à la quasi perfection (genre au milliardième de milliardième de milliardième) sans quoi ce monde ne pourrait subsister qu'une fraction de nano seconde... et bien je pense que simplement un peu comme dans 'Matrix 2' et pourquoi pas à travers les Big Crunch et Bang (mais qui a commencé) il s'est trouvé cette situation ou nous avons pu être créé, des particules à la conscience...


Dernières choses en vrac sur ce que j'ai apperçu:

Il y a il me semble fort des organismes vivants évolués non basés sur le Carbone sur Terre, déjà! Dans mon souvenir... sur la base moléculaire du Soufre? Sous-terre ou plutôt des lieux très chauds des fonds marins à proximité des failles/émergences du magma...

L'histoire des traces de bactéries dans les astéroïdes ou météorites, je ne le crois pas! Ça aurait fait grand bruit. Et attention les scientifiques états-uniens ont tendance à s'emporter comme pour l'histoire de la roche martienne à fossile!

Et enfin les E.T. on peut penser que les distances sont trop grandes pour que le contact ait été impossible ici-même, ... mais y a des traces du contraire sous diverses formes. Comme l'immense crétinerie de nos politiques pourraient dire certains.

Edité par fan2lc le 28/06/2015 - 08:04
Portrait de Anonyme 04
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2011
Contributions: 10634
Re: L'univers a t-il une limite ?

Citation:
D'ailleurs tout à l'air sphérique dans ce monde (creux ou pas, figé ou en extension) y compris les zones de probabilités des électrons de noyaux, l'émission d'ondes, non?! La Nature cherche perfection et simplicité comme par magie!

Mais frappez les les gens comme ça... frappez les.

Y'a rien de parfait et de simple dans un cercle ou une sphère. C'est tes mathématiques qui ont bien était ficellé pour que ça soit exploitable.

Puis y'a des milliers truc qui sont pas sphérique quoi les gars. Réfléchissez un peu avant de dire n'imp'. Ta putain de planète, ton putain orbite( kepler ma gueule ) , tes putain de molécules, le mouvements de tes saloperies de molécules, pleins pleins pleins pleins de choses.

Et les ondes ne se propagents pas toutes dans une sphère. Une corde... un ressort... d'ailleurs une onde mècanique difracté elle est transversale .

Les phénomène sphériques/periodique ( on va etre gentil écoute.. ) ils s'expliquent. Mais ils ont rien d'une norme mais alors, absolument rien d'une perfecsimplicité de merde.

JE N'ADMET PAS UN TRUC QUE JE PEUX PAS PROUVER. OK ?!

Et si tu me reviens en me disant " oui mais y'a pleins de truc qui quand même... " je m'en tape. Ca fausse toute ta reflexion de rester buter comme ca. On l'imagine pas sphérique parce que c'est utile.

Edité par Anonyme 04 le 28/06/2015 - 11:26
Portrait de fan2lc
Hors ligne
A rejoint: 12 septembre 2011
Contributions: 2274
Re: L'univers a t-il une limite ?

D'accord tout n'est pas tout rond rond c'était une image Nitrola, il y a le rectiligne etc... mais quand même des trucs à la Fibonacci dans les évolutions naturelles, les fractales, les lois enseignées à l'école n'ont rien de l'usine administrative! Si peu de paramètres pour expliquer tous les phénomènes macroscopiques. Sans virer créationniste... j'y verrai plutôt le passe-passe quantique qui semblerait trouver des solutions instantanément! Comme si les erreurs étaient projetées dans un autre monde. D'ailleurs la théorie de Darwin me semble ridicule aujourd'hui! On ne voit ni être mal fichus ni d'évolution continue dans toutes les directions. Il y a tant d'espèces etc... et aucune passerelle génétique qui ne ferait intervenir qu'un fragment de chromosome ou autre, me semble! A moins que cela eut lieu aux premiers âges?

Et oui la Terre n'est pas sphérique suivant divers facteurs, son orbite est elliptique comme à tous...

Portrait de Psychopompos
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 5154
Re: L'univers a t-il une limite ?

fan2lc a écrit:
Si peu de paramètres pour expliquer tous les phénomènes macroscopiques

Très peu de paramètres de base, mais des possibilités combinaisons absolument infinies.

fan2lc a écrit:
On ne voit ni être mal fichus ni d'évolution continue dans toutes les directions

Si si, il y a des animaux "mal fichus". Ce qui est suffisamment pété pour être non viable (ou, au mieux, inadapté dans son milieu ou par rapport à ses voisins) disparaît généralement vite.
Pourquoi il n'y a pas d'évolution continue dans toutes les directions ? En fait, il en a... Sauf que la plupart de ces mutations s'avèrent préjudiciables à l'individu, le rendant moins performant par rapport à son environnement et à ses voisins. Autrement dit, ces animaux nés avec des propriétés différentes de leurs parents s'avèrent moins adaptés à la survie dans leur habitat actuel et se reproduiront moins (voire pas du tout), échouant à terme à transmettre leur patrimoine génétique. Cela peut, par exemple, expliquer pourquoi il n'existe pas d'animaux dotés de roues :

Est-ce qu'il existe des animaux "mal fichus" qui ont pu continuer à exister et avoir une descendance malgré leurs inadaptation ? Oui.


Ceci est un panda géant (Ailuropoda melanoleuca). Le panda géant est un ursidé (autrement dit, un ours). Comme les autres ursidés, le panda géant est techniquement omnivore. Je dis bien techniquement : si sont système digestif est capable de digérer de la viande, son régime alimentaire usuel est composé à 99% de bambou (des plantes, quoi), bien qu'il lui arrive de manger des oeufs, des insectes ou des carcasses abandonnées.
Et c'est là qu'est le problème. Le panda géant est en réalité doté d'un système digestif inadapté à son régime alimentaire (souvenez-vous, c'est un grosours ours, pas un rongeur ou un herbivore) et qui est incapable de digérer complètement et efficacement sa nourriture.
Si le panda géant n'est pas adapté à son milieu, comment a-t-il alors pu survivre ? 1) Il vit dans un milieu relativement isolé (les montagnes de la Chine centrale). 2) Il n'a pas vraiment de prédateurs (les individus adultes, en tout cas), ça reste un ours (un ours hippie mais un ours quand même), c'est musclé et ça sait se battre.
On a donc une bestiole que l'évolution a fini par doter d'un régime alimentaire qui ne correspond pas au fonctionnement de son système digestif. Ca, c'est un bel exemple d'animal "mal fichu".

Edité par Psychopompos le 28/06/2015 - 16:57

Ils ont abattu mon Spitfire au dessus de la Manche!

De masturbatione mortuorum in tumulis

Portrait de fan2lc
Hors ligne
A rejoint: 12 septembre 2011
Contributions: 2274
Re: L'univers a t-il une limite ?

Oki tant qu'on ne me parle pas de RSA...

Mais peut-être que sa nourriture a perdu en abondance? A cause de l'homnidé? Et alors doit-il disparaître comme la moitié des espèces depuis un siècle environ?

Portrait de question
Hors ligne
A rejoint: 2 février 2012
Contributions: 10775
Re: L'univers a t-il une limite ?

Bah, d'une façon ou d'une autre, oui. D'ailleurs, l'homme est une be créature bâtarde de l'évolution, par sa capacité à s'auto-détruire.

The Trollist
GOTTA TROLL'EM ALL!
Fouinasse Déchainée
Portrait de ultimafouina
Hors ligne
A rejoint: 27 septembre 2011
Contributions: 10533
Re: L'univers a t-il une limite ?

Citation:
Oki tant qu'on ne me parle pas de RSA...

Pourtant ça m'étonnerait pas que les pandas attendent nonchalamment leur RSA.

Portrait de Atronak
Hors ligne
A rejoint: 14 novembre 2012
Contributions: 1786
Re: L'univers a t-il une limite ?

Citation:
Les phénomène sphériques/periodique ( on va etre gentil écoute.. ) ils s'expliquent. Mais ils ont rien d'une norme mais alors, absolument rien d'une perfecsimplicité de merde.

La sphère, le cercle et la spirale sont les forme la plus naturelle qui soit, on les retrouve partout, dans l'environnement mais surtout dans l'univers qu'elle soit parfaite ou non.

Dans le vide et en l'absence d'un champ de gravité plus grand, la matière tant a s'organisé en sphère, autour de son propre centre de gravité, on peut l'observer rapidement avec les liquides mais également les gaz et même le feu, pour les matières plus dense le processus est bien trop long pour être observable, mais c'est bien de l'assemblage des roches et poussières que naissent les planètes.

Il n'est donc pas idiots de penser que l'univers réel (pas juste ce qu'on peut voir) est également sphérique.

Edité par Atronak le 30/06/2015 - 01:42

On ne combat pas une idée avec un bâillon...

Ma Playlist Soul Funk sur Youtube

Mon Soundcloud: https://soundcloud.com/le-doodz

Portrait de Anonyme 04
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2011
Contributions: 10634
Re: L'univers a t-il une limite ?

NON
NON
NON

Ca n'a rien de "Naturel", on ne la retrouve pas partout, si les putains de molécules se rassemblent sous forme sphérique dans l'espace c'est pas parce que la sphère c'est jolie ou spécial, c'est dû aux forces dont elles sont soumises qui font que ça va tendre sous forme de sphère. C'est d'une stupidité de faire un raccord logique entre la forme de l'univers et la forme d'autres objets.

Tu me dis pas que l'univers est sphérique parce que dans l'espace un gaz va en former plus ou moins une. Et même si d'autres trucs vont avec.

Que tu penses que l'univers est une sphère, y'a pas de souci, mais t'appuis t'es arguments sur une réflexion, tu dis que pour toi l'univers c'était un point qui s'est dilaté et qui s'est répandu dans toutes les directions à une vitesse constante quelque soit la direction. Ok, là ça me va.

Tain j'aimerai tellement que ça soit une patate l'univers histoire de bien vous faire chier avec vos amalgames.

J'ajouterai aussi que:

Citation:
mais également les gaz et même le feu

C'est la même chose un gaz et du feu. Et ouiii

Citation:
Dans le vide et en l'absence d'un champ de gravité plus grand, la matière

Si il y a matière il y a masse, si il y a masse il y a gravité.

Il existe aussi de formidable interaction au niveau moléculaire qui font cela.

Ah sinon... de la matière ... dans du vide... c'est pu vraiment du vide. Sans atmosphère autour plutôt.

Citation:
Il n'est donc pas idiots de penser que l'univers réel (pas juste ce qu'on peut voir) est également sphérique.

Bien évidement que ça ne l'est pas. C'est votre démarche qui est d'une connerie sans nom.

Edité par Anonyme 04 le 30/06/2015 - 02:16