Skip to Content

[Humour] Blagues pourries

Dernière contribution

1267 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Graeme
Hors ligne
A rejoint: 9 juin 2014
Contributions: 1395
Re: [Humour] Blagues pourries

Pas mal les blagues :p

Portrait de 100T hammer
Hors ligne
A rejoint: 15 septembre 2014
Contributions: 2549
Re: [Humour] Blagues pourries

Sympa. Bien trouvées les petites rèfs. ^^

Ici je live (tous les 36 du mois) : www.twitch.tv/100t_hammer

Then, be safe. Farewell, Vereor Nox.

Passionnate Heart
Portrait de Swifty
Hors ligne
A rejoint: 1 novembre 2013
Contributions: 2382
Re: [Humour] Blagues pourries

Comprenne qui pourra, c'est déroutant mais agréablement surprenant. ^^

Portrait de Pang Tong
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 2462
Re: [Humour] Blagues pourries

Haha, c'est vrai que c'est pas mal.

Dans le même genre, y a ça ^^

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)

Portrait de Pang Tong
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 2462
Re: [Humour] Blagues pourries

2-3 p'tites pour le week-end :

Un petit garçon a manqué une journée de classe. En arrivant le lendemain il dit à son institutrice :
- Excusez mon absence maîtresse, c’est parce que mon papa a été brûlé.
- Je suis désolée pour lui, fait l’institutrice. Il a été brûlé sérieusement ?
Oh oui Madame ! vous savez au crématorium ça rigole pas tellement !

Une dame se promène dans un parc en compagnie de ses deux grands chiens.
En chemin elle rencontre un gamin ébahi devant la beauté de ses animaux.
- Tu veux caresser mes deux saint-Bernard ? demande la dame au gamin.
Oh, oui madame, j’aimerai bien, mais je ne m’appelle pas Bernard !

Comme tous les mercredis, c’est le papa de Mathilde et Thomas qui prépare le repas de midi.
Mercredi dernier il leur a cuisiné du lapin en sauce.
Les enfants étant sensibles au petit animal, il leur cache ce que c’est jusqu’au moment du repas.
La gamine de 6 ans mange d’un bon coup de fourchette quand le petit demande :
- Dis papa, c’est rudement bon, mais qu’est ce que c’est ?
Le papa, pas peu fier, lui répond :
- Tu dois deviner ce que c’est, je peux juste te dire que ta maman de temps en temps m’appelle comme ça….
Et là, la fille crache tout et tape dans le dos de son frère :
Arrête ! Mange pas ça !!!…. c’est du trou du cul.

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)

Portrait de 100T hammer
Hors ligne
A rejoint: 15 septembre 2014
Contributions: 2549
Re: [Humour] Blagues pourries

J'aime bien les 2 dernières. ^^

Ici je live (tous les 36 du mois) : www.twitch.tv/100t_hammer

Then, be safe. Farewell, Vereor Nox.

Portrait de Pang Tong
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 2462
Re: [Humour] Blagues pourries

J'avoue que la dernière m'avait bien faire rire quand je suis tombé dessus XD.

2-3 p'tites brèves :

C’est un pain au chocolat qui rencontre un croissant et qui lui dit :
– Eh, pourquoi t’es en forme de lune toi ?
– Oh, j’t’en pose des questions, moi ? Est-ce que j’te demande pourquoi t’as une merde au cul ?

Un fils demande à son père :
– Papa, c’est quoi la beauté ?
– Tu vois ta mère ?
– Oui
– Et ben c’est pas ça !

Un mec demande à son copain :
– Qu’est ce que ça veut dire : « I don’t know » ?
– « Je ne sais pas ».
– Ah, dommage...

Edité par Pang Tong le 06/09/2022 - 08:41

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)

Portrait de Umbasa
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 27171
Re: [Humour] Blagues pourries

Citation:
Un fils demande à son père :
– Papa, c’est quoi la beauté ?
– Tu vois ta mère ?
– Oui
– Et ben c’est pas ça !

Simple rapide efficace c'est validé. :)

Portrait de Pang Tong
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 2462
Re: [Humour] Blagues pourries

Umbasa a écrit:
Simple rapide efficace c'est validé. :)

Ma femme me dit la même chose des fois ^^

Les brèves du jour :

Un éléphant croise un homme sur une plage nudiste. Après l’avoir détaillé des pieds à la tête, il s’écrie :
– Et C’est avec ça que tu veux manger !

Deux œufs discutent :
– pourquoi t’es tout vert et aussi poilu ?
– parce que j’suis un kiwi connard !

C’est deux spermatozoïdes qui discutent :
– Dis, c’est encore loin les ovaires ?
– Tu parles, on n’est qu’aux amygdales.

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)

Portrait de Pang Tong
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 2462
Re: [Humour] Blagues pourries

Une courte et une longue :

Deux gars discutent :
– Tu ferais quoi si aujourd’hui, C’était la fin du monde ?
– je tirerais sur tout ce qui bouge et toi ?
– Je ne bougerais pas

Un petit épicier de quartier voit s’ouvrir un petit restaurant chinois juste à côté de son magasin.
Un jour le restaurateur chinois vient voir l’épicier.
- Bonjour Monsieur, je voudrais 5 boites de Whiskas.
- Non non, pas question, je te connais tu vas servir ça à tes clients.
- Non Monsieur, j’ai trois chats.
- Ok amènes moi tes chats et on verra.
Le gérant chinois montre ses chats à l’épicier et repart avec ses boites de whiskas.
Quelques jours plus tard, il revient.
- Bonjour Monsieur, je voudrais 3 boites de Canigou
- Hors de question, ce coup ci tu ne me feras pas le coup, tu vas servir ça à tes clients.
- Non Monsieur, j’ai trois Labrador.
- Amènes les et on verra.
Le restaurateur montre ses chiens et repart avec ses boites de Canigou.
Quelques jours plus tard, le cuisinier chinois entre dans l’épicerie avec un paquet à la main.
Il le pose sur le comptoir, l’ouvre et laisse apparaître quelque chose qui pourrait faire vaguement penser à des boulettes de viande.
L’épicier se dit que finalement il est bien gentil ce petit chinois puisque il lui apporte une de ses spécialités pour lui faire goûter.
L’épicier trempe son doigt dans le contenu du paquet, goûte.
- Mais….c’est de la merde !
Oui, je voudrais trois rouleaux de Papier WC, s’il vous plaît.

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)